Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 John Adams

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4461
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: John Adams   Dim 6 Jan 2013 - 13:25

"the people are the heroes now" dans Nixon in China, c'est le copier-coller de "the funeral of amenothep" dans Akhnaten de Glass (composé plusieurs années avant). Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80180
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: John Adams   Dim 6 Jan 2013 - 13:28

Pire encore: toutes les oeuvres de Glass sont des copier-coller de sa première oeuvre! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JM
Mélomane averti


Nombre de messages : 475
Date d'inscription : 24/08/2005

MessageSujet: Re: John Adams   Lun 7 Jan 2013 - 14:39

Des déclinaisons je dirais ! C'est pas tout à fait pareil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vinclec
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 628
Age : 35
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 14/10/2012

MessageSujet: Re: John Adams   Jeu 31 Jan 2013 - 23:14

Coup de foudre !!!



Même si je ne suis pas partisan de la méthode, on trouvera la "Doctor Atomic Symphony" (écrite en 2007 à partir d'un opéra de 2005; créée en 2008; sortie en CD en 2009) de John Adams en écoute libre ici : Lien retiré (premier mouvement). J'adore, c'est immense. Tout Adams est là, dans son prosaïsme et son lyrisme.

[edit] NB : lien retiré par Big Brother car contenu non libre de droits ; j'approuve, d'ailleurs je suis absolument pour l'achat de CDs, mais alors qu'on ne vienne pas me reprocher d'ouvrir un nouveau fil CD au prétexte qu'internet c'est mieux pour découvrir les œuvres comme cela vient de m'être fait


Dernière édition par vinclec le Ven 1 Fév 2013 - 1:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81275
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: John Adams   Jeu 31 Jan 2013 - 23:40

Il faut tronquer ton lien. Smile

La symphonie est belle, mais très en deçà de l'impact de l'opéra, vraiment convaincant. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
vinclec
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 628
Age : 35
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 14/10/2012

MessageSujet: Re: John Adams   Jeu 31 Jan 2013 - 23:52

DavidLeMarrec a écrit:
La symphonie est belle, mais très en deçà de l'impact de l'opéra, vraiment convaincant. Very Happy

Tout à fait d'accord !! Mais belle page musicale quand même, surtout si on n'a pas le temps de se plonger dans l'opéra en entier, d'une belle puissance...

Aurais-tu eu la chance d'entendre la dernière pièce d'Adams, son concerto pour saxophone (2013) ? Je n'ose pas imaginer un tel mélange, ça peut être totalement explosif comme totalement plat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: John Adams   Lun 4 Fév 2013 - 19:46

Je viens de recevoir :

J'en suis à la 4éme écoute, et ça confirme mes premières impressions de Chairman dance et Naïve and Sentimental Music... entre autres.
C'est très Brittennien , ou je me fourvoie ?
Quoiqu'il en soit, si ce n'est pas le même choc que les morceaux susnommés, j'apprécie beaucoup... Un peu musique de circonstances peut-être... Aussi c'est une commande ; et quel américain pouvait la refuser ?
Quand bien même, si beaucoup de compositeurs contemporains (Mantovani, Varèse,...) sont drapés d'Aboutissement, chez Adams on voit un peu d'Avenir. Cela sent moins le renfermé sur soi.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80180
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: John Adams   Lun 4 Fév 2013 - 20:05

Pour moi c'est même supérieur aux autres oeuvres citées, plus original, et bouleversant qui plus est.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: John Adams   Lun 4 Fév 2013 - 21:56

Xavier a écrit:
Pour moi c'est même supérieur aux autres oeuvres citées, plus original, et bouleversant qui plus est.
Je ne suis pas sûr que l'originalité soit la qualité principale de cette œuvre. Et en comparaison, le motorisme, évolutif mais atonal de certains morceaux de Chairman, Naïve, ou Short Ride, avec ce côté sériel quoique stimulant et auditivement interessant me parait bien plus pérenne que beaucoup d'expériences.
Car on est passé de "l'Art pour l'Art" à "l'Expérience pour l'Expérience".
Et je ne suis pas convaincu par le satisfecit que l'Originalité ajoute à une musique.
Adams apporte un sens de l'orchestre, même avec des slampes (sic) électroniques.
Il sait faire sonner un orchestre, c'est un plaisir qu'on avait oublié.
Par exemple, à la 4éme minute de Chain to the rythm, il apporte une résolution rythmique et non pas tonale à la tension perceptible depuis le début du morceau.
Il tricote ses pupitres, les découd et les retricote à l'infini. C'est un virtuose comme l'ont été Berlioz (dans ses brèves périodes les plus inspirées) Liszt, Rimski-Korsakov, Ravel, Britten, Sibelius...et j'en oublie par manque de temps.

Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80180
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: John Adams   Lun 4 Fév 2013 - 23:22

Mais ce n'est pas de l'expérimentation cette pièce, pourquoi penses-tu ça? scratch

Par ailleurs, je ne vois pas ce que tu trouves de sériel dans ces pièces d'Adams, tu ne dois pas utiliser le même sens de ce mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: John Adams   Mar 5 Fév 2013 - 0:26

Bon.. c'est la deuxième fois que mon message est phagocyté par mon ordi, ou ma connexion,.... je capitule .
Bonne nuit à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: John Adams   Mer 6 Fév 2013 - 18:36

Xavier a écrit:
Mais ce n'est pas de l'expérimentation cette pièce, pourquoi penses-tu ça? scratch

Par ailleurs, je ne vois pas ce que tu trouves de sériel dans ces pièces d'Adams, tu ne dois pas utiliser le même sens de ce mot.
Oui, pardon !!! Je voulais dire Musique "répétitive" et non "sérielle". Faute en est à des lectures survolées et mal digérées et à ma fainéantise incurable.
Et ce n'est pas the Transmigration que je qualifiais d'"Expérimentale", mais les œuvres de compositeurs contemporains qui n'ont pas compris que l'idée d'Avant-garde était morte dans les années 50 (en tout cas pour la peinture).
Alors... on sent un peu Britten, ou bien ?
Revenir en haut Aller en bas
autoweb
Néophyte


Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 09/08/2011

MessageSujet: Re: John Adams   Ven 8 Fév 2013 - 23:44

JM a écrit:
Sacré Christian! Il n'a pas changé Wink
je suis d'accord avec toi Christian ne change jamais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.arazik.net
JM
Mélomane averti


Nombre de messages : 475
Date d'inscription : 24/08/2005

MessageSujet: Re: John Adams   Lun 11 Fév 2013 - 14:34

Tu le connais ? Il devient quoi ? On le voit plus sur les forum

ttod a écrit:
Alors... on sent un peu Britten, ou bien ?

Possible. Il y a peut-être un peu l'esprit du "War requiem". Un peu Charles Ives aussi il m'avait semblé. La pièce est pas mal mais j'ai l'impression qu'il a fait ça un peu en vitesse. Il y a quelques passages un peu faibles je trouve mais les parties avec les voix d'enfants sont très belles je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: John Adams   Mar 12 Fév 2013 - 23:27

JM a écrit:
Tu le connais ? Il devient quoi ? On le voit plus sur les forum

ttod a écrit:
Alors... on sent un peu Britten, ou bien ?

Possible. Il y a peut-être un peu l'esprit du "War requiem". Un peu Charles Ives aussi il m'avait semblé. La pièce est pas mal mais j'ai l'impression qu'il a fait ça un peu en vitesse. Il y a quelques passages un peu faibles je trouve mais les parties avec les voix d'enfants sont très belles je trouve.
L'esprit de Britten que je ressens n'est pas tant pour the Transmigration, que pour les mouvements vifs de Naive and sentimentale Music, Short Ride ou Chairman Dance.
Il y a une "couleur orchestrale", avec toute l'acception qu'un plasticien porte à cette formule musicale, qui me rappelle fort Britten.
C'est à dire (avec toutes mes excuses aux mélomanes au vocabulaire précis) une impression d'ensemble, un emploi des bois doublant les cuivres mais un peu plus fort qu'eux, des percussions nettes, des cordes d"'ambiance", des trios fugaces et inattendus.
Et puis je suis loin de connaître tout de Britten aussi... pour relativiser...
Mais par exemple, les 4 sea interludes de Peter Grimm, présentent, à mon oreille, quelques nuances approchantes.
Il y a une facilité à retrouver du War Requiem (que j'aime) dans Transmigration et peut-être est-ce surtout du à la qualité d'enregistrement : ça sonne pareil... Mais le War Requiem m'a toujours laissé une fade impression de "bien taillé et mal cousu", ce que je ne ressens pas pour Transmigration que je connais encore mal puisqu'il me faut toujours une addiction suivie d'une satiété pour avoir l'impression d'avoir "parcouru" un morceau.
Je vais bientôt recevoir la réduction orchestrale de Dr Atomic. Je sais bien que c'est une approche parcellaire de l'œuvre, mais je suis peu amateur d'opéra et à part quelques Mozart (Les Noces et surtout La Flute), le Ring, et Puccini, je n'en écoute jamais, et surtout pas à l'Opéra...
La Musique Symphonique m'interesse surtout ; d'où mon enthousiasme tout neuf pour Adams.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: John Adams   Mar 26 Fév 2013 - 23:16

On the Transmigration of Souls pour la énième fois...
C'est de plus en plus beau.
Je l'ignore, mais j'imagine que les bruits de New York (cf les sirènes qui prolongent le tutti à la 11mn50, déchirantes minutes) mêlés à cet "oratorio" ont été enregistrés après les évènements.
Ce n'est pas anecdotique.
Si c'était un enregistrement antérieur au 11 septembre, c'est le symbole d'une fourmilière occupée d'elle-même, quiète dans son ensemble et son fonctionnement et qui sera frappée en son sein d'une catastrophe
Si c'est enregistré après (comme je le présume), même 24 heures après (comme 24 heures avant), c'est la métropole blessée mais toujours intègre.
Et sur ce tapis roulant immuable, nous avons 2 autres pistes audio : la liste des NOMS et la Musique et ses tutti dramatiques.
Cependant, seul un abruti comme moi peu sentir une fugace déception quant à l'acquisition assez onéreuse d'un CD couvert en entier d'un si bref enregistrement : 25 minutes de musiques !
Evidemment, à évènement unique, œuvre unique et enregistrement unique.
Bon pour me consoler : Chain to the Rhythm..
Quelle beauté !
Quelle progression. avec cette espèce de presse de corde et harpe en ostinati et le contre basson syncopé , contrebasses (et harpe je pense) et les flutes, pt'être même un cor anglais, et cors et les premières pulsation de grosse caisse ( on croirait Le Young Person de Britten) qui pousse les autres pupitres au premier plan, cet écho mis en place, ces épisodes rythmiques amorcés 20 mesures en arrières, scandée par la clarinette (et toujours des vagues de corde (entre autre) derrière ) et les cordes qui prennent le pouvoir (2mn27) avec les premier cris de la trompette ; les cordes ensembles et victorieuses; ... oh j'élude ! Corde ostinati, haubois, pt'être même les timbales en fond de sauce (3éme minute), Poum-Tac de la grosse caisse ,"Watch" de trombones . 3 éme minute 40 seconde, climax : cymbales, à main et suspendues, gong, cloches et xylophone, vibraphone et maracas, tuperwearaphone et côtes de zèbres, capot de Renault 30 et Vaisselier jeté dans l'escalier..
Et grosse caisse à nouveau !!qui bégaie colère et Oh Miracle de Adams, remet (non pas remet) mais nous montre qu'il y avait de l'ordre dans tout ça ...
je m'arrête là..... maintenant je vais écouter !
Bonne nuit à tous !
Bonne nuit à tous
Revenir en haut Aller en bas
benvenuto
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: John Adams   Mer 27 Fév 2013 - 10:07

ttod a écrit:
[i]Cependant, seul un abruti comme moi peu sentir une fugace déception quant à l'acquisition assez onéreuse d'un CD couvert en entier d'un si bref enregistrement : 25 minutes de musiques !
Evidemment, à évènement unique, œuvre unique et enregistrement unique.

Non, je comprends parfaitement ce sentiment, je me rappelle ma frustration envers ce qui a longtemps été le seul enregistrement disponible de Shadows of Times de Dutilleux: un CD de 20 minutes seulement... Evil or Very Mad
Le pire étant qu'à l'époque les Correspondances n'étaient encore jamais sorties en disque....un petit couplage aurait été bienvenu! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5464
Age : 42
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: John Adams   Mer 3 Avr 2013 - 16:11

L'annonce de la création prochaine de la version pour violoncelle et orchestre de The Dharma at Big Sur (à l'origine pour violon électrique et orchestre) m'a donné l'envie de me pencher sur cette œuvre, et sur la musique d'Adams d'ailleurs.

C'est franchement joli avec de longs accords méditatifs et une ligne soliste lyrique. Je suis particulièrement sensible aux inflexions sud-asiatiques que prend cette dernière avec me semble-t-il quelques fugaces glissements micro-tonaux de bon aloi. Et juste au moment où je craignais que ça ne commence à tourner en rond, Adams a la bonne idée d'introduire un épisode pulsé, répétitif et incantatoire qui tranche nettement avec le début.

Par contre, je suis sceptique quant à la profondeur de cette pièce. Ce n'est pas que je sois un acharné de contemporain abscons, loin s'en faut, mais je ne vois pas ce qui sépare ceci d'un bon jazz planant style ECM. Ce n'est pas rédhibitoire (j'aime bien le jazz planant style ECM) mais je me demande quelle est la plus-value "musique savante" ici. Bref, j'aimerais quelque chose qui me bouscule plus, même temporairement. Et puis, quelle idée d'utiliser un violon électrique! Ça permet sans doute des effets particuliers mais le son est globalement moche et criard.


Dernière édition par Cello le Jeu 4 Avr 2013 - 12:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hammerklavier
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 589
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: John Adams   Mer 3 Avr 2013 - 16:52

Ecouter cette oeuvre il y a peu. sur un double CD au packaging bizarre puisqu'il y avait 2 cd avec chacun même pas 1/2 heure de musique...

Il figurait donc Dharma at Big Sur ainsi qu'un hommage a Ives je crois.

J'ai trouvé ça agréable, j'ai trouvé que la sonorité du violon electronique était sympas. Mais j'avais préféré l'autre morceaux hommage a Ives, avec des effets plus saisissant. (mais je me rend compte que je n'en garde pas u souvenir précis).

J'essairais ECM, je connais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Resigned
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1181
Age : 33
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: John Adams   Mer 3 Avr 2013 - 20:18

Un documentaire sur John Adams ce soir à 22h20 sur ARTE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5464
Age : 42
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: John Adams   Jeu 4 Avr 2013 - 12:16

hammerklavier a écrit:
J'essairais ECM, je connais pas.

C'est une maison de disques. Tu vas écouter tout leur catalogue scratch ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hammerklavier
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 589
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: John Adams   Jeu 4 Avr 2013 - 13:27


Ha !

j'pensais que c'etait un groupe....

Comme j'avais bien aimé tout de même le Dharma at Big Sur, ça m'interessais de voir ce que ça pouvait donné dans le registre du jazz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
avatar

Nombre de messages : 6924
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: John Adams   Ven 5 Avr 2013 - 0:12

Resigned a écrit:
Un documentaire sur John Adams ce soir à 22h20 sur ARTE.


super reportage avec de larges extraits musicaux :

http://videos.arte.tv/fr/videos/road-movie--7418924.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/decapitum
Invité
Invité



MessageSujet: Re: John Adams   Mer 17 Avr 2013 - 19:16

J'ai commandé El Dorado et l'attends avec impatience.
Revenir en haut Aller en bas
hammerklavier
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 589
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: John Adams   Jeu 18 Avr 2013 - 11:21

El dorado c'est super !

Découvert ça en podcastant l'emission de Renaud Machard il y a quelque mois.

J'ai adoré le second mouvement encore plus que le premier.

Il faut aussi que je me le prenne d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: John Adams   Jeu 18 Avr 2013 - 13:48

C'est drôle, c'est exactement dans les mêmes circonstances que j'ai découvert ce morceau ! (Matin des musiciens du 11 octobre 2012 je crois)
Et ma préférence va également à la 2éme partie Soledades.
Je l'ai reçu aujourd'hui. Je profiterai d'être seul ce soir pour faire péter les watts !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: John Adams   Mar 7 Mai 2013 - 22:06

Que pensez-vous de cela ? :

J'ai besoin d'un avis éclairé sur cet achat récent (quoique modique).
Comment dire....
Les 2 morceaux déjà connus de moi par un autre chef et un autre orchestre (Short Ride et Berceuse élégiaque) ne me satisfont pas du tout dans la mouture de Marin Alsop.
D'où ma question :
Que penser du "Wound Dresser" et du " Shaker Loops", sur ce même disque ?
Ces 2 morceaux (magnifiques en première approche), je ne les connaissais pas avant ; d'où mon angoisse de m'attacher à une direction inférieure (car j'ai ce toc de m'agripper à une version et rarement pouvoir en démordre).
Les 2 morceaux décevants me laissent dans l'expectative d'une découverte sereine des opus inouïs .
Un conseil rassurant ? ou un nouvel aiguillage ?


Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80180
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: John Adams   Mar 7 Mai 2013 - 22:09

Shaker loops, c'est du Adams encore répétitif, bon c'est sympa mais sans plus.

Par contre the Wound-Dresser, c'est une de mes oeuvres préférées d'Adams; malheureusement je n'ai pas le texte en français, je n'ai pas cherché à lire précisément l'original.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: John Adams   Mar 7 Mai 2013 - 22:22

Certes !!
mais je voulais savoir si la version de Marin Alsop était digne d'intérêt ?
(Malgré le gâchis qu'il fait de Short Ride) ?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80180
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: John Adams   Mar 7 Mai 2013 - 22:23

C'est une femme. Wink

Oui je trouve qu'il s'agit d'une excellente version, y compris pour le chanteur, Nathan Gunn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: John Adams   Mar 7 Mai 2013 - 22:44

Ah ok... ça m'apprendra à ne pas faire de recherches..
Quant bien même, Xavier ... Trouves-tu sa version de "Short Ride in a Fast Machine" plus convaincante que celle de Edo de Waart ? (par exemple...)
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80180
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: John Adams   Mar 7 Mai 2013 - 22:46

Alors ça, je ne sais pas, je n'ai pas tellement comparé... en tout cas rien ne m'a gêné dans cette version.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: John Adams   Mar 7 Mai 2013 - 23:12

Très rapide et pas assez dissociées, à mon goût...
Mais bref...
Je ne boude pas mon plaisir : c'est vrai que Nathan Gunn est très bon...
Qui ne penserai pas à Britten ?
Sur ce disque, j'ai aussi beaucoup pensé au Ravel de Daphnis et Cloé.
Et aussi beaucoup à Holst !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: John Adams   Mar 7 Mai 2013 - 23:50

Je trouve du Walt Whitman... mais ça ne correspond à rien !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81275
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: John Adams   Mer 8 Mai 2013 - 0:30

Voilà près de quinze ans que je n'avais pas réécouté Fast Ride, et l'envie était là depuis quelques mois, merci Ttod. Very Happy

J'ai réécouté ça, successivement par De Waart et Alsop, comme toi. Je n'entends pas du tout une différence de tempo, ni même d'urgence. De Waart (ou la prise de son Nonesuch...) met davantage en valeur la pulsation des percussions, tandis que chez Alsop, les sons optenus sont beaucoup plus aigrelets. Je ne vois pas de différence fondamentale de "fonctionnement" entre les deux.

Concernant The Wound-Dresser, oui, c'est un chef-d'oeuvre, une des plus belles mélodies orchestrales du second vingtième siècle (et même du vingtième siècle tout entier). Mise en musique extrêmement digne et pudique.
Gunn et Alsop particulièrement impressionnants ici.

Pour la référence : c'est "The Dresser", tiré de son plus célèbre recueil, Leaves of Grass, où il raconte son service comme infirmier de guerre, et énumère les blessures atroces. Tu n'as peut-être pas trouvé parce qu'Adams ne met en musique que la seconde moitié du poème.


Je n'ai pas de traduction française, mais ce n'est pas difficile à lire. Si ça aide quelqu'un, je veux bien gribouiller une traduction.


    3. [...]

    I onward go, I stop,
    With hinged knees and steady hand, to dress wounds;
    I am firm with each - the pangs are sharp, yet unavoidable;
    One turns to me his appealing eyes - (poor boy! I never knew you,
    Yet I think I could not refuse this moment to die for you, if that would save you.)

    4. On, on I go! - (open doors of time! open hospital doors!)
    The crush'd head I dress, (poor crazed hand, tear not the bandage away;)
    The neck of the cavalry-man, with the bullet through and through, I examine;
    Hard the breathing rattles, quite glazed already the eye, yet life struggles hard;
    (Come, sweet death! be persuaded, O beautiful death!
    In mercy come quickly.)

    From the stump of the arm, the amputated hand,
    I undo the clotted lint, remove the slough, wash off the matter and blood;
    Back on his pillow the soldier bends, with curv'd neck, and side-falling head;
    His eyes are closed, his face is pale, (he dares not look on the bloody stump,
    And has not yet look'd on it.)

    I dress a wound in the side, deep, deep;
    But a day or two more - for see, the frame all wasted already, and sinking,
    And the yellow-blue countenance see.

    I dress the perforated shoulder, the foot with the bullet wound,
    Cleanse the one with a gnawing and putrid gangrene, so sickening, so offensive,
    While the attendant stands behind aside me, holding the tray and pail.

    I am faithful, I do not give out;
    The fractur'd thigh, the knee, the wound in the abdomen,
    These and more I dress with impassive hand - (yet deep in my breast a fire, a burning flame.)

    5. Thus in silence, in dreams' projections,
    Returning, resuming, I thread my way through the hospitals;
    The hurt and wounded I pacify with soothing hand,
    I sit by the restless all the dark night - some are so young;
    Some suffer so much - I recall the experience sweet and sad;
    (Many a soldier's loving arms about this neck have cross'd and rested,
    Many a soldier's kiss dwells on these bearded lips.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: John Adams   Mer 8 Mai 2013 - 8:09

DavidLeMarrec a écrit:
Je n'entends pas du tout une différence de tempo, ni même d'urgence.
Ah bon !!!!!!!!!
mais qu'est-ce que j'ai aux oreilles !!!!
(le morceau fait pourtant 8 secondes de moins !)

DavidLeMarrec a écrit:
Je n'ai pas de traduction française, mais ce n'est pas difficile à lire. Si ça aide quelqu'un, je veux bien gribouiller une traduction.

Pour moi, qui ne parle l'anglais que sous la torture, ce sera avec plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81275
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: John Adams   Mer 8 Mai 2013 - 11:29

ttod a écrit:
Ah bon !!!!!!!!!
mais qu'est-ce que j'ai aux oreilles !!!!
(le morceau fait pourtant 8 secondes de moins !)
Si on enlève la marge d'erreur (blancs au début et à la fin, et début ou fin de seconde dans la minute), ça peut faire moitié moins de différence. Smile Mais je ne dis pas que le tempo soit le même (probablement pas !), simplement je n'ai pas trouvé ça saisissant, même en les enchaînant : ce n'est pas un gouffre, quoi.

Citation :
Pour moi, qui ne parle l'anglais que sous la torture, ce sera avec plaisir !
Ok, je m'y mets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81275
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: John Adams   Dim 12 Mai 2013 - 21:58

Comme je ne suis pas certain du temps que j'aurai pour passer dans les prochains jours, je mets ce que j'avais commencé à traduire à la volée :

    3.

    [...]

    I onward go, I stop,
    With hinged knees and steady hand, to dress wounds;
    I am firm with each - the pangs are sharp, yet unavoidable;
    One turns to me his appealing eyes - (poor boy! I never knew you,
    Yet I think I could not refuse this moment to die for you, if that would save you.)

    Je vais et viens,
    Les genoux fléchis et la main ferme, pour couvrir les plaies ;
    Ferme avec chacun - la douleur est vive, mais inévitable ;
    L'un tourne vers moi ses yeux implorants - (pauvre garçon ! Je t'ai pas connu,
    Et pourtant je crois que je ne pourrais pas refuser à cet instant de mourir pour toi, si cela pouvait te sauver.)

    4. On, on I go! - (open doors of time! open hospital doors!)
    The crush'd head I dress, (poor crazed hand, tear not the bandage away;)
    The neck of the cavalry-man, with the bullet through and through, I examine;
    Hard the breathing rattles, quite glazed already the eye, yet life struggles hard;
    (Come, sweet death! be persuaded, O beautiful death!
    In mercy come quickly.)

    4. Je vais, je vais ! - (portes ouvertes du Temps ! portes d'hôpital !)
    C'est un crâne écrasé que je couvre (pauvre main fissurée, n'arrache pas ton bandage) ;
    C'est la nuque d'un cavalier que j'examine, avec l'entrée et la sortie de la balle ;
    Le râle sonore, l'oeil déjà vitreux, et pourtant la vie se débat hardiment ;
    (Viens, douce mort ! décide-toi, belle mort !
    Viens vite faire grâce.)



De toute façon, tout le reste est du même tonneau (quasiment une liste...). Ca te donne déjà le ton de l'ensemble et le premier tiers du texte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: John Adams   Jeu 16 Mai 2013 - 20:12

merci !
C'est très parlant.
Ai reçu Harmonielehre , hier.

et ne m'en lasse pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: John Adams   Sam 24 Aoû 2013 - 14:17

Pris à la bibliothèque :

En moi, Adams fait mouche à chaque fois !
Slonimsky's Earbox sent son Stravinsky première âge.
Lollapalooza est du Adams pur sucre. Quels beaux cuivres ! (Quelqu'un connait-il d'ailleurs l'effectif orchestral ?)
Century Rolls attendra une plus quiète écoute.
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16056
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: John Adams   Sam 24 Aoû 2013 - 14:23

ttod a écrit:
Pris à la bibliothèque :



Lollapalooza est du Adams pur sucre. Quels beaux cuivres ! (Quelqu'un connait-il d'ailleurs l'effectif orchestral ?)
.
Je ne sais pas si ça à un rapport, mais Lollapalooza était le nom d'un festival de rock (tendance Métal alternatif). Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: John Adams   Sam 24 Aoû 2013 - 14:55

J'ignore à peu prés tout des références que Adams met dans ses titres...( Mais pourquoi pas... Il reste un enfant du siècle...)
Mais il y en a assurément, car il ne se contente jamais de numéros pour désigner un opus.
Ne parlant anglais que sous la torture et ayant peu le goût à être malmené, je me contente des vieilles bases acquises au collège pour traduire ses titres étranges. Je suis loin de comprendre les références culturelles qu'il ne peut pas manquer d'y avoir.
Il faut peut-être demander à Xavier...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81275
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: John Adams   Sam 24 Aoû 2013 - 15:03

La pièce n'est pas une référence directe au festival : Adams voulait un mot typiquement américain, d'origine incertaine et syncrétique.

En fait, la construction musicale de la pièce repose sur la phonétique du mot, tout simplement. Donc pas une évocation d'épisode historique, de paysage ou d'autre musique, une simple évocation des sonorités d'un mot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16056
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: John Adams   Sam 24 Aoû 2013 - 15:21

D'accord, merci. Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: John Adams   Sam 24 Aoû 2013 - 15:23

Je l'écouterai dans cette optique tout à l'heure, merci.
Et si tu as d'autres éclaircissements sur d'autres titres, c'est avec plaisir que je te lirai !
A plus tard.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: John Adams   Mer 26 Mar 2014 - 23:26

Asinius Pollion a écrit:
Après une écoute de quasiment toutes les oeuvres conseillées je dois me rendre à l'évidence que je ne connaissait pas tout de Adams...
Ce qui n'empêche pas que malgré quelques pièces que j'ai bien apprécié (My father knew Charles Ives, City Noir) je retrouve en  partie ce que je n'aime pas dans cette musique : j'ai l'impression qu'il y a plus d'effets que de musique pour tout vous dire (mais il y a une inertie, un mouvement qui m'impressionne dans cette musique)
Un mouvement, une inertie tout à la fois ?
Un allant, un motorisme qui me sied, une gross machine ! mais quel Orchestre !!!!
Tu l'as remarqué !!!
Revenir en haut Aller en bas
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2005
Age : 25
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: John Adams   Sam 10 Mai 2014 - 16:49

J'étais hier soir à une représentation à l'opéra de Doctor Atomic !  Very Happy 

C'était la première fois que mes oreilles rencontraient la musique de John Adams, et quelle ne fut pas ma surprise et mon bonheur ! Une vraie inventivité orchestrale et surtout rythmique. Je comprends maintenant pourquoi vous dites qu'il arrive à faire autre chose avec du répétitif, oui, il va beaucoup plus loin. D'ailleurs, il n'y en a que très peu dans cet oeuvre. Le langage est très moderne, clusters de cordes, effets orchestraux impressionnants doublés d'effets de sons enregistrés, ça rendait super bien !

J'ai été fasciné par les ambiances qu'il arrivait à créer, on pouvait passer de la plus grande violence à beaucoup d'émotion dans certaines pages. Il a réussi à maintenir une tension jusqu'au bout, on était tous dans la salle à attendre l'explosion de cette bombe (ce qui aurait été bien trop simple et en fait, sans aucun intérêt) et il a eu le coup de génie de passer immédiatement de Juillet à Août 1945, et nous mettre en face de la réalité et de l'ampleur de cette invention. J'ai aussi beaucoup aimé certaines phrases comme "ils ne croient pas à leurs propres calculs", ou quand ils font des paris sur les retombées de la bombe...ça apprend beaucoup.
J'ai trouvé le sujet vraiment intéressant et très bien rendu par la musique. En tout cas, magnifique découverte !

La mise en scène, je l'ai trouvée très bien, il y avait des constructions, en forme d'échafaudages de chaque part de la scène, ce qui permettait une grande mobilité des acteurs. Une toile vidéo pour le fond où l'on voyait des programmes informatiques, des nombres, des calculs...
Des effets de lumière synchronisés avec la musique rendaient le tout très vivant, je ne me suis pas ennuyé une seule seconde.
Direction très énergique et chanteurs au top, un de mes plus beaux spectacles !

Bon, va falloir que je me procure du Adams !  bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81275
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: John Adams   Sam 10 Mai 2014 - 23:48

La mauvaise nouvelle est qu'il n'a pas fait mieux que ça. Mais tout de même, il y a de quoi t'amuser dans son catalogue (moi j'aime particulièrement El Niño et le Concerto pour clarinette).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2005
Age : 25
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: John Adams   Dim 11 Mai 2014 - 11:31

Ah mince...même pas On the transmigration of souls ? Vous aviez l'air plutôt enthousiasmés par cette oeuvre il me semble.
Bon, en tous cas, merci David, je viens d'écouter le Concerto pour Clarinette (Gnarly Buttons) et j'ai trouvé ça excellent. Le début est assez spécial, on se demande ce qu'il va faire de ces quelques notes jetées par-ci par là et avec son génie du minimalisme avancé je dirais, il arrive à rendre ça vraiment intéressant. Le deuxième mouvement est plus fou, belle maîtrise du rythme, et une orchestration fine et bien adéquate au sujet. Enfin, le dernier mouvement, dans des tonalités mineures avec du répétitif, je l'ai trouvé très sympa et même touchant dans certaines pages. Langage moderne mais ça passe vraiment bien, merci à toi !  mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81275
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: John Adams   Dim 11 Mai 2014 - 11:57

Je n'ai pas tout cité bien sûr. On the Transmigration of Souls est très bien, pas vraiment minimaliste en fait : plus proche de l'univers d'El Niño, je dirais, en plus débridé, chatoyant et tonal. Donc un véritable langage contemporain complexe, avec une architecture, pas du tout le minimalisme obstiné de Short Ride in a Fast Machine (que j'adore, au demeurant), de Fearful Symmetries ou de Chairman Dances, ceux-là vraiment obstinés.

[EDIT après réécoute]
Pour les couleurs, Harmonielehre a une grosse réputation, même si je trouve ça assez peu personnel : très minimalisme standard par moment, à d'autres très postromantique (lyrisme simple sur boucle de fond oppressante, un peu à la Schreker, mais avec un effet plus « filmique »), on entend aussi Petrouchka et le Sacre sur un disque rayé au I, et les arpèges de Parsifal au III. Ça reste quand même varié et impressionnant, à découvrir au moins !
[/EDIT]

Et puis il y a Nixon in China qui reste légendaire (au moins autant historiquement que musicalement), même si je trouve peu d'attraits, personnellement, à son minimalisme glassien (vraiment obstiné).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: John Adams   

Revenir en haut Aller en bas
 
John Adams
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» American Elegies
» Vends Marimba Adams 4 octaves 1400 Euros
» Dr. John - Gris Gris
» DADDAD - Ben, John et qui d'autres ???
» Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: