Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ernest Blanc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Richard
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1243
Age : 43
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Ernest Blanc   Ven 3 Déc 2010 - 17:27

Allez, un petit fil sur Ernest Blanc qui l’a bien mérité !!

Voilà encore une voix qui m’a toujours parlé instantanément par sa spontaneïté et sa belle simplicité.

Né à Sanary-sur-Mer en 1923, il était d’abord employé à l’Arsenal de Toulon, on lui conseilla (comme beaucoup d’ailleurs à cette époque) de prendre des cours et de se présenter à des concours de chant, ce qui allait lui ouvrir les portes du Conservatoire de Paris.

Des années 50 jusqu’aux années 80, Ernest Blanc avec cette voix inouie à mon sens de grand baryton dramatique va chanter sur les plus grandes scènes européenes, la consécration étant sans doute ces fameux Telramund dans Lohengrin à Bayreuth dans les années 58 et 59. Je crois avoir lu que Wieland Wagner lui proposa dans la foulée de chanter Wotan (c'est-à-dire, à l’époque, d’être l’alter ego d’un Hans Hotter tout de même), proposition qu’il déclina d’une part par modestie (je crois aussi, mais il faudra peut être le confirmer, qu’il vouait une grande admiration à Hotter), d’autre part parce que chanter à Bayreuth l’éloignait trop longtemps pendant la belle saison de son Var natal et de belles parties de pêche !

Cette anecdote mise à part, il se distingua jusqu’à tard dans les grands rôles verdiens et wagnériens, mais il fut aussi un excellent Comte des Noces, et aborda également le Méphisto de Berlioz. Cette voix puissante, très longue, et ses qualités de diction lui permirent d’aborder une diversité de rôle avec une insolence de moyens certaine.

Sur l’article Wikipédia qui lui est consacré, on fait référence à juste titre à mon sens « son art de la diction fait de clarté et d’élégance », issue d’une grande tradition du chant à la française. Il fit ses adieux à la scène à plus de 70 ans. Plusieurs personnes m’ont hélas rapporté qu’il était très malade.

Pour ma part, c’est un chanteur que j’adore, mais malheureusement il existe finalement peu d’enregistrements de lui, mais on peut noter tout de même son magnifique Valentin, son terrible Grand Prêtre de Dagon, mais aussi bien sûr ses Telramund où il demeure peut être inégalé dans ce rôle si difficile. A côté de ça, j’ai un enregistrement de lui en Méphisto de la Damnation où il est d’une placidité désarmante dans ce rôle qui demande davantage d’incarnation. Mais il est, je trouve, un peu injustement oublié lorsqu'on parle des grands des années 50 et 60.

J’aurais aimé l’entendre dans la mélodie ou le lied, mais je ne crois pas qu’il en ait chanté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18754
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Ernest Blanc   Ven 3 Déc 2010 - 17:39

Merci!

Ah... Blanc dans les mélodies de Duparc ou de Chausson... un rêve!



Sinon en effet, pas énormément d'enregistrements... mais d'une grande qualité globalement!

Pour Wagner, il était totalement à l'opposée des grands baryton-basses de l'époque (Hotter, Uhde, London...) par sa clarté de timbre. Mais il n'en est pas moins fascinant dans le peu que nous ayons de lui dans ce répertoire! Deux Telramund, les airs de Wolfram et des extraits du Hollandais en français... Mais quelle beauté!

Son Grand-Prêtre en effet... mais aussi son Escamillo par exemple. Combien de barytons se sont cassés les dents sur ce rôle court, mais marquant! manquant d'un côté de grave, de l'autre de vaillance... lui assume cela avec superbe et une morgue toute faite de toréador!


Mais aussi très à l'aise en effet dans le répertoire italien, avec un Don Giovanni de grande classe à Glyndebourne en 1960 par exemple! Ou encore des extraits de Rigoletto et La Traviata en français qui nous font pleurer de ne pas avoir d'intégrale dans ces rôles...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Cornélius
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Ernest Blanc   Ven 3 Déc 2010 - 18:54

Je l'ai vu et entendu sur scène dans Lakmé, Tosca, Don Carlo, Aïda...

Sur scène il était vraiment impressionnant: stature, autorité, largeur et fermeté de la voix...

A la sortie des artistes, on découvrait un autre homme: bavard, souriant, expansif, (avec un accent du midi pagnolesque!...), passant de longs moments à discuter de façon presque familière en faisant de grands gestes des bras avec les spectateurs et les chasseurs d'autographes...
s'extasiant comme un mélomane lambda sur la beauté de la musique de l'opéra qu'il venait de chanter:
"Quel bel opéra! Ah madame, Verdi quelle merveilleuse musique! Quelle belle soirée...",
prenant la défense du ténor insuffisant qui venait de se faire conspuer:
"C'est vrai, je reconnais que le "Vittoria" était un peu faible, mais ça ne se fait pas de huer quelqu'un comme ça ! On a tous droit à l'erreur!..."
ou paraissant aussi intimidé qu'un lycéen candidat à l'oral du bac à l'idée de chanter prochainement avec une célèbre diva:
"Prochainement, je vais avoir l'honneur faire "Un Ballo in Maschera" avec Madame Scotto, ce qui n'est tout de même pas rien!..."

Formidable chanteur et bien sympathique personnage!...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 817
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: Ernest Blanc   Sam 4 Déc 2010 - 11:34

Je le connais dans Carmen, les Pêcheurs de Perles, Faust, les Contes d'Hoffamnn et des extraits de Guillaume Tell et de Lakmé.

C'est curieux, à chaque fois que je l'écoute je trouve que c'est parfait à tous les niveaux : vocal et interprétation, mais je n'en garde jamais aucun souvenir. Le pire c'est qu'à chaque fois je j'adore ce que j'entends Confused

Mais au final, je préfère de beaucoup certains chanteurs mais "parfaits" tels que Bacquier mais dont la personnalité me semble plus affirmée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22817
Age : 25
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Ernest Blanc   Jeu 23 Déc 2010 - 22:31

http://critipolemik.blog.fr/2010/12/23/deces-du-baryton-francais-ernest-blanc-10245480/

Il viendrait de décéder à l'âge de 87 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17518
Age : 23
Localisation : Wien
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Ernest Blanc   Jeu 23 Déc 2010 - 22:34

Sad Sad Sad Un des plus grands barytons français, un prince, aussi bien en Zurga, Grand Prêtre de Dagon, Valentin, Escamillo...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cornélius
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Ernest Blanc   Ven 24 Déc 2010 - 10:41

Ce décès serait censé remonter à plus d'un mois, et je m'étonne qu'il n'y ait aucune annonce officielle dans les médias ni du côté d'EMI.
Ne serait-ce pas une fausse rumeur née du décès d'un homonyme du même âge?
(c'est un nom courant)

http://www.libramemoria.com/fr/recherche-avis-deces/detail.html?idannonce=d160d3a496a44988b9749c5e969fbcb0&ret=true

Je m'étonne parce que le décès d'un chanteur lyrique beaucoup moins connu: Marc Vento avait été annoncé avec des articles d'hommage dans la presse locale provençale, et là, rien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22817
Age : 25
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Ernest Blanc   Ven 24 Déc 2010 - 13:32

Cornélius a écrit:
Ce décès serait censé remonter à plus d'un mois, et je m'étonne qu'il n'y ait aucune annonce officielle dans les médias ni du côté d'EMI.
Ne serait-ce pas une fausse rumeur née du décès d'un homonyme du même âge?
(c'est un nom courant)

http://www.libramemoria.com/fr/recherche-avis-deces/detail.html?idannonce=d160d3a496a44988b9749c5e969fbcb0&ret=true

Je m'étonne parce que le décès d'un chanteur lyrique beaucoup moins connu: Marc Vento avait été annoncé avec des articles d'hommage dans la presse locale provençale, et là, rien!

C'est effectivement très étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1512
Age : 29
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Ernest Blanc   Sam 25 Déc 2010 - 9:16

Apparemment, il est mort depuis 3 jours (source : son fils).

La presse est minable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17518
Age : 23
Localisation : Wien
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Ernest Blanc   Sam 25 Déc 2010 - 9:39

Comment as-tu pu obtenir l'info ? Shocked

Quoiqu'il en soit, à part Forum Opéra, la presse est totalement silencieuse sur le sujet. Déja que quand c'est une diva internationale comme Sutherland qui meurt, l'information est ignorée ou presque dans la presse, alors un baryton français... Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80874
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Ernest Blanc   Sam 25 Déc 2010 - 12:51

C'est normal : imaginez si chaque décès dans chaque domaine (chaque art, chaque discipline sportive, chaque domaine d'étude...) était trompetté dans les médias, on y passerait les journées. Il faut donc qu'ils aient une certaine "surface médiatique". Déjà Sutherland, ça m'a étonné, parce qu'elle ne doit pas évoquer beaucoup à la partie grand public qui n'écoute pas d'opéra.

C'est d'autant plus vrai pour les chanteurs qui ne sont plus en activité : le décès de Deon van der Walt, encore en activité et surtout brutal (et spectaculaire, d'une certaine façon), était évidemment plus "informatif" que la disparition de maladie de quelqu'un qui n'exerce plus.

Ca ne veut pas dire que ce soit juste eu égard aux services rendus, mais c'est assez logique, et il est difficile de faire autrement.

Là où l'on pourrait agir plus judicieusement, ce serait sur les décorations par exemple, où l'on récompense des gens qui massacrent la langue et le style...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Richard
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1243
Age : 43
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Ernest Blanc   Sam 25 Déc 2010 - 14:03

DavidLeMarrec a écrit:

Là où l'on pourrait agir plus judicieusement, ce serait sur les décorations par exemple, où l'on récompense des gens qui massacrent la langue et le style...

En terme de décorations, il y a des scandales plus importants me semble-t-il... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1512
Age : 29
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Ernest Blanc   Lun 27 Déc 2010 - 0:08

Guillaume a écrit:
Comment as-tu pu obtenir l'info ? Shocked

Quoiqu'il en soit, à part Forum Opéra, la presse est totalement silencieuse sur le sujet. Déja que quand c'est une diva internationale comme Sutherland qui meurt, l'information est ignorée ou presque dans la presse, alors un baryton français... Confused

Il m'a contacté via youtube, du fait de mes éloges répétés au sujet de son père.

Disons que dans la presse spécialisée, ils auraient pu le mentionner davantage. C'est quand même un des 2-3 meilleurs barytons dans le répertoire français de la deuxième moitié du XXe siècle. Je ne pourrais pas dire ça de Sutherland, Villazon (quand il mourra)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1512
Age : 29
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Ernest Blanc   Lun 27 Déc 2010 - 0:10

Richard a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

Là où l'on pourrait agir plus judicieusement, ce serait sur les décorations par exemple, où l'on récompense des gens qui massacrent la langue et le style...

En terme de décorations, il y a des scandales plus importants me semble-t-il... Rolling Eyes

Il faut voir les choses du bon côté.
Ludovic Tézier est le premier à avoir bénéficié de la "Proposition au titre de l'initiative citoyenne pour un Ordre National", en devenant Chevalier des Arts et des Lettres. Pour une fois, grâce au public, quelqu'un de méritant l'obtient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80874
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Ernest Blanc   Lun 27 Déc 2010 - 0:48

T-A-M de Glédel a écrit:
C'est quand même un des 2-3 meilleurs barytons dans le répertoire français de la deuxième moitié du XXe siècle. Je ne pourrais pas dire ça de Sutherland
Il paraît effectivement que, malgré la qualité des appoggiatures, Sutherland était à contre-emploi en Escamillo.


Dernière édition par DavidLeMarrec le Lun 27 Déc 2010 - 0:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7140
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Ernest Blanc   Lun 27 Déc 2010 - 0:52

hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tontonjimi
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 43
Localisation : Rotterdam
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: Ernest Blanc   Lun 27 Déc 2010 - 10:18

Il avait également enregistré "L'enfance du Christ" d'Hector Berlioz avec Victoria de Los Angeles, Nicolaï Gedda, Roger Soyer, Xavier Depraz avec les Choeurs René Duclos et la Société des Concerts du Conservatoire dirigé par André Cluytens - Disque EMI 2 C 167-00059/60 (1973)

et aussi (entre autres) Pagliaci avec le même orchestre que citait plus haut mais dirigé par Georges Prêtre

Je dois bien avoir d'autre références chez moi, mais c'est tous ce que j'ai trouvé pour l'instant study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rafsan
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1504
Age : 52
Localisation : Brabant wallon
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Re: Ernest Blanc   Lun 27 Déc 2010 - 11:22

Le rôle du père dans Louise de Charpentier (enregistré en 1983 à la Monnaie), avec Lott, Pruett et Gorr, direction Cambreling.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18754
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Ernest Blanc   Dim 1 Mai 2011 - 20:22

Guillaume a écrit:
(et à chercher toutes les miettes d'Ernest Blanc - j'en ai une avec Sigurd, et j'ai ma réponse sur le déclin vocal : il a décliné dès les années 70.)

Euh... Et Callas ne pouvait plus chanter à partir de 55???
C'est du pareil au même...
La preuve en sont des extraits qu'on trouve sur le tube :

Bien sur en 84, il y a moins de brillant, mais le timbre est encore magnifique : /watch?v=Mzt9bO6K9u8
Un autre exemple en 77, là tout à fait éclatant! /watch?v=T3N7VjSYUuk


Sinon, je suis d'accord avec Bertram, essaye de trouver le coffret "Les Années Pathé"... Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17518
Age : 23
Localisation : Wien
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Ernest Blanc   Dim 1 Mai 2011 - 20:26

La voix est quand même un peu moins pleine dans Sigurd, cela dit, ça reste suprême, hein !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18754
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Ernest Blanc   Dim 1 Mai 2011 - 20:29

Oui, enfin la prise de son n'est pas géniale non plus, ne met pas en avant la rondeur et le claquant de la voix!

Ecoute l'estrait de 77 mis ci-dessus... on a l'impression de retrouver le Telramund de 58-59!!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80874
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Ernest Blanc   Dim 1 Mai 2011 - 21:43

Comme Polyeucte, je trouve que ça se ternit un tout petit peu seulement dans les années 80, où c'est encore plus qu'enthousiasmant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17518
Age : 23
Localisation : Wien
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Ernest Blanc   Dim 1 Mai 2011 - 21:47

Et il y a certains enregistrements où il est un peu moins passionnant, par exemple en Méphisto avec Markevitch : la sauce ne prend pas, j'ai l'impression, alors que la distribution était idéale sur le papier... Confused En tout cas, c'est très inférieur au studio où justement, la distribe et l'orchestre ne paraissaient pas tant idéals sur le papier... comme quoi... Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80874
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Ernest Blanc   Dim 1 Mai 2011 - 21:52

Oui, très décevant la prise sur le vif avec Markevitch, à part peut-être pour Crespin, et encore, ça aurait pu être mieux. Orchestre terne, Blanc préoccupé par la liste des courses... Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17518
Age : 23
Localisation : Wien
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Ernest Blanc   Dim 1 Mai 2011 - 21:54

C'est un sacré rendez-vous manqué devant l'Histoire, on aurait pu tenir le Graal. Confused Bon, pas grave, on a le studio de Markevitch déja, et Davis I pour compléter la minute manquante. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80874
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Ernest Blanc   Dim 1 Mai 2011 - 21:58

Enfin, le Graal, tu imaginais vraiment Blanc en diable gouailleur et badin ? hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17518
Age : 23
Localisation : Wien
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Ernest Blanc   Dim 1 Mai 2011 - 22:00

Je ne sais pas, tu imaginais Markevitch et l'Orchestre des Concerts Lamoureux avec trois chanteurs pas très connus donner une version qui allait aussi loin et qui éclipse complètement toutes les autres avant de l'écouter ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18754
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Ernest Blanc   Dim 1 Mai 2011 - 22:06

DavidLeMarrec a écrit:
Enfin, le Graal, tu imaginais vraiment Blanc en diable gouailleur et badin ? hehe

Dans le genre Soyer, pourquoi pas... Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80874
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Ernest Blanc   Dim 1 Mai 2011 - 22:13

Guillaume a écrit:
Je ne sais pas, tu imaginais Markevitch et l'Orchestre des Concerts Lamoureux avec trois chanteurs pas très connus donner une version qui allait aussi loin et qui éclipse complètement toutes les autres avant de l'écouter ?
C'est vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rafsan
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1504
Age : 52
Localisation : Brabant wallon
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Re: Ernest Blanc   Dim 1 Mai 2011 - 23:41

Polyeucte a écrit:
Guillaume a écrit:
(et à chercher toutes les miettes d'Ernest Blanc - j'en ai une avec Sigurd, et j'ai ma réponse sur le déclin vocal : il a décliné dès les années 70.)

Euh... Et Callas ne pouvait plus chanter à partir de 55???
C'est du pareil au même...
La preuve en sont des extraits qu'on trouve sur le tube :

Bien sur en 84, il y a moins de brillant, mais le timbre est encore magnifique : /watch?v=Mzt9bO6K9u8
Un autre exemple en 77, là tout à fait éclatant! /watch?v=T3N7VjSYUuk


Sinon, je suis d'accord avec Bertram, essaye de trouver le coffret "Les Années Pathé"... Very Happy

Ben, moi, si j'ai bon souvenir, je dirais qu'il n'était pas mal dans Louise à la Monnaie en 84 (si je ne me trompe pas, en 85 tout au plus).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1512
Age : 29
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Ernest Blanc   Jeu 26 Mai 2011 - 13:56

DavidLeMarrec a écrit:
Guillaume a écrit:
Je ne sais pas, tu imaginais Markevitch et l'Orchestre des Concerts Lamoureux avec trois chanteurs pas très connus donner une version qui allait aussi loin et qui éclipse complètement toutes les autres avant de l'écouter ?
C'est vrai.

N'avez-vous pas l'impression de méjuger ces grands artistes accomplis ?

Vous parlez quand même de Michel Roux. Baryton de l'Opéra de Paris qui eut une carrière à l'internationale, et fut réputé pour ses deux rôles de Méphistophélès...
Et Verreau, sans sa maladie, serait sans doute devenu un ténor exceptionnel. Au Québec, c'est la notoriété d'un Thill.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17518
Age : 23
Localisation : Wien
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Ernest Blanc   Mer 1 Juin 2011 - 14:39

Malibran nous sort un CD de 80 minutes d'Ernest Blanc, avec une première : "Qui donc commande" d'Henry VIII Shocked et d'autres choses plus ou moins connues (dont un air de Wolfram en français) :

http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=2632&cntnt01origid=57&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=55

Qui sait, Malibran nous ressortira peut-être un jour un Henry VIII dirigé par Etcheverry avec Blanc, Vanzo, Esposito et Crespin (en Catherine). Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 45
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Ernest Blanc   Mer 1 Juin 2011 - 14:50

On peut toujours rêver hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18754
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Ernest Blanc   Mer 1 Juin 2011 - 15:00

Euh... tu la mets où Esposito dans Henry VIII??

Mis à part cet extrait d'Henry VIII, rien de passionnant ou d'innovant... Neutral

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17518
Age : 23
Localisation : Wien
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Ernest Blanc   Mer 1 Juin 2011 - 15:06

En Anne Boleyn, mais si tu as une autre proposition...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18754
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Ernest Blanc   Mer 1 Juin 2011 - 15:07

Guillaume a écrit:
En Anne Boleyn, mais si tu as une autre proposition...

Ben c'est juste que je ne la vois pas du tout en Anne... manquant de pulpe... Une Jane Rhodes par contre Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 45
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Ernest Blanc   Mer 1 Juin 2011 - 15:14

Tu comptes la faire sortir de sa tombe Shocked Confused ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18754
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Ernest Blanc   Mer 1 Juin 2011 - 15:17

calbo a écrit:
?Tu comptes la faire sortir de sa tombe Shocked Confused

Juste pour info :
- Blanc : mort
- Vanzo : mort
- Crespin : morte
- Esposito : 77 ans
- Etcheverry : mort

Donc non... on parlait d'un enregistrement là...

Mais de toute façon, je n'ai trouvé nulle trace dans la biographie de Blanc d'un Henry VIII... Donc pas la peine de se torturer les méninges...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
abigaille20
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 28/06/2016

MessageSujet: Les enregistrements d'Ernest Blanc   Mar 28 Juin 2016 - 15:23


Les enregistrements d'Ernest Blanc

Je cherche les éléments suivants.
J'ai recueilli beaucoup, y compris des objets rares (Penelope, Genevieve, Numance etc ...), mais il doit y avoir encore ...

1. Der Fliegende Hollander/ Le Vaisseau fantôme 1964 Hans Löwlein; Bamberger Symphoniker, Saint Paul Choir
Der Holländer: Ernest Blanc
Erik: Paul Finel
Senta: Suzanne Sarocca
Je sais qu'il y en a un dans la Bibliothèque nationale de France, mais je réside loin de la France ...
Je demandai Deutsch Grammophon pour l'article, mais ils disent que ce ne sont pas disponibles plus. Quelqu'un est-il avoir l'article, s'il vous plaît s'il vous plaît contactez-moi! Je meurs pour elle! Je serai toujours reconnaissant.

2. Mireille
Chef d'orchestre Roberto Benzi - 1978 (LI)
Orchestra - Nouvel Orchestre Philharmonique de Radio France
Mireille - Danièle Perriers
Vincent - Aldo Filistad
Taven - Michèle Vilma
Ourrias - Ernest Blanc
DVD (vidéo) - Maison de l'Opéra DVDCC 921 (2005) ª
Je demandai Maison de l'Opéra, mais il n'y a pas de réponse.
Est-ce que quelqu'un sait sur l'article?

En ce qui concerne les éléments suivants, je suis à la recherche de tout bootlegs avec le chant Ernest Blanc. Cependant la mauvaise qualité du son est ok.
3.Dialogues des carmélites
4, Fortunio
5. Les Indes galantes
6.Manon
7.Patrie
8.Cavalleria rusticana
9.Don Carlos
10.Falstaff
11.La Favorite
12.Lucia di Lammermoor
13.Parsifal
14.Le Château de Barbe-Bleue
15.Eugène Onéguine
16.Symphonie no 9 de Beethoven
17.Dardanus
18.Le triomphe de Jeanne

Je me réjouis de tout type de support.
Merci beaucoup,

Nagara
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18754
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Ernest Blanc   Lun 13 Fév 2017 - 14:32

Guillaume a écrit:
Malibran nous sort un CD de 80 minutes d'Ernest Blanc, avec une première : "Qui donc commande" d'Henry VIII  Shocked et d'autres choses plus ou moins connues (dont un air de Wolfram en français) :

http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=2632&cntnt01origid=57&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=55

Qui sait, Malibran nous ressortira peut-être un jour un Henry VIII dirigé par Etcheverry avec Blanc, Vanzo, Esposito et Crespin (en Catherine).  Mr. Green

J'ai trouvé "ça" en occasion... alors j'ai acheté...
Et comme toujours, le report de Malibran est assez indigne. Des extraits coupés n'importe comment, des qualités assez médiocres (le Don Giovanni est affreux, alors qu'il existe des bandes radio d'assez bonnes qualité), beaucoup d'extraits piqués dans des disques d'extraits, intégrales ou récital chez EMI (Hérodiade, Iphigénie, Les Pêcheurs, Thaïs)...
Au final, c'est surtout très émouvant de l'entendre raconter son embauche à Bayreuth. Sinon ça fait encore et toujours un peu court!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
elisabeth
Mélomane averti


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: ernest blanc   Lun 13 Fév 2017 - 15:15

Guillaume risque longtemps d'attendre sa distribution qu'il a prévu pour Henri VIII ! Car aucun de ces grands artistes, à part Ernest Blanc qui a chanté en concert l'air principal, n'a enregistré cet opéra. Et pour cause ! Le rôle du ténor est plutôt ingrat (et Vanzo n'avait pas la voix pour !), Régine Crespin aurait pu être au disque Catherine d'Aragon (quel air merveilleux !) mais ne l'a pas fait, et de toute façon, le rôle d'Ann Boleyn est écrit pour un mezzo dramatique, donc très loin d'Andrée Esposito !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fomalhaut
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 575
Age : 72
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Ernest Blanc   Lun 13 Fév 2017 - 15:20

Polyeucte a écrit:
Guillaume a écrit:
Malibran nous sort un CD de 80 minutes d'Ernest Blanc, avec une première : "Qui donc commande" d'Henry VIII  Shocked et d'autres choses plus ou moins connues (dont un air de Wolfram en français) :

http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=2632&cntnt01origid=57&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=55

Qui sait, Malibran nous ressortira peut-être un jour un Henry VIII dirigé par Etcheverry avec Blanc, Vanzo, Esposito et Crespin (en Catherine).  Mr. Green

J'ai trouvé "ça" en occasion... alors j'ai acheté...
Et comme toujours, le report de Malibran est assez indigne. Des extraits coupés n'importe comment, des qualités assez médiocres (le Don Giovanni est affreux, alors qu'il existe des bandes radio d'assez bonnes qualité), beaucoup d'extraits piqués dans des disques d'extraits, intégrales ou récital chez EMI (Hérodiade, Iphigénie, Les Pêcheurs, Thaïs)...
Au final, c'est surtout très émouvant de l'entendre raconter son embauche à Bayreuth. Sinon ça fait encore et toujours un peu court!

Oui, j'ai acheté ce CD dès sa parution et, tout comme toi, je fus très déçu par la réalisation !
Etudiant à Marseille, j'ai eu l'occasion de le voir et de l'entendre à l'Opéra municipal à plusieurs reprises. A Paris, je crois ne l'avoir vu et entendu que dans "Un ballo in maschera". Il me semble qu'il a relativement peu chanté dans la capitale à partir des années soixante dix, voire soixante. C'est l'artiste lyrique qui, de loin, m'a fait la plus grande impression.
Ceci écrit, il a curieusement mené sa carrière, restant essentiellement dans une sphère francophone. Il semblait ne pas aimer les voyages et semblait peu intéressé à chanter à l'étranger.

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ernest Blanc   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ernest Blanc
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ernest Chausson - Œuvres symphoniques
» Ernest Chausson (1855-1899)
» Ernest Chausson
» Ernest Reyer (1823-1909)
» Départ d'ERNEST WITHERS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: