Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Jean-Michel DAMASE (°1928)

Aller en bas 
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85553
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Jean-Michel DAMASE (°1928)   Dim 12 Déc 2010 - 18:27

En attendant que je fasse une présentation propre, on peut déjà en parler ici, puisqu'il n'y a apparemment aucun fil.

Mariefran a écrit:
Colombe de Damase. Le texte est sacrément tartignolle… J'ai beaucoup aimé la première scène (musicalement), moins le vaudeville qui suit. En fait, Anouilh, ça me barbe le plus souvent…
Je ne suis pas du tout un inconditionnel d'Anouilh, et pour avoir vu aussi la pièce sur scène, c'est discutable par certains aspects... mais pas l'opéra de Damase qui transfigure allègrement tout ça ! (Pas la fin en revanche. Mr. Green )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85553
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jean-Michel DAMASE (°1928)   Dim 12 Déc 2010 - 18:34

Mariefran a écrit:
C'est quand même très uniforme, cette musique, je trouve.
scratch

Trop légère, discontinue, superficielle même si tu veux, mais uniforme ? scratch Au contraire, beaucoup de figures, de couleurs instrumentales... D'un opéra à l'autre, effectivement il se renouvelle peu, mais ça, ça ne se voit pas dans Colombe...

Surtout quand on est capable d'écouter les redites de Mozart ou Schubert à perte de vue, Damase est quand même d'une autre eau en variété de coloris. Shocked

Mais enfin, je me doutais que tu resterais plus séduite par les poèmes chinois massacrés par la traduction de l'Abschied... Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 57
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Jean-Michel DAMASE (°1928)   Dim 12 Déc 2010 - 18:39

J'ai écouté les deux premiers actes et j'avoue que je ne sais pas si je vais continuer tant ça m'ennuie… Dans le duo qui conclut le deuxième acte, je ne trouve pas qu'il se passe grand chose musicalement, c'est toujours la même chose. Cette façon de chanter ne me séduit pas, c'est lisse. Pas assez moderne pour moi Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85553
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jean-Michel DAMASE (°1928)   Dim 12 Déc 2010 - 18:48

Mariefran a écrit:
Dans le duo qui conclut le deuxième acte, je ne trouve pas qu'il se passe grand chose musicalement, c'est toujours la même chose.
C'est précisément un moment où les personnages sont empruntés (ils répètent un rôle)... et c'est pour ça que la musique revient, parce qu'ils font la scène deux fois. fleurs

Citation :
Cette façon de chanter ne me séduit pas, c'est lisse. Pas assez moderne pour moi Mr.Red
Ce n'est pas vraiment ce qu'on appelle lisse d'habitude dans le domaine lyrique : on est loin de longues cantilènes, c'est au contraire très prosodique. Mais oui, ça reste mélodique, ça ne sonne pas "accidenté".
Il faudrait sans doute plutôt que tu écoutes La Reine morte de Daniel-Lesur dans ce cas... (Sinon il y a Pli selon pli, en plus c'est plus court. Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Jean-Michel DAMASE (°1928)   Dim 12 Déc 2010 - 20:05

QUAND j'étudiais le hautbois, j'ai joué du Damase avec piano, promenons nous dans l'hautbois, c'était assez jubilatoire ; j'aimerais bien retrouver cela au disque.
Une sorte de Poulenc, un poil plus moderne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85553
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jean-Michel DAMASE (°1928)   Dim 12 Déc 2010 - 20:18

Son oeuvre instrumentale est assez aimable, assez anecdotique tout de même : des tas de concertos (trompette, saxophone alto...) qui se ressemblent tous dans le langage. Il est juste agréablement mélodique dans sa musique instrumentale. C'est avec le théâtre qu'il donne sa pleine mesure, à mon avis.

C'était aussi un virtuose du piano, peut-être que dans l'oeuvre solo, il y aurait des choses à exhumer... mais je n'en suis pas persuadé.

En fin de compte, il reste relativement célèbre chez les instrumentistes, surtout chez les vents, qui sont souvent confrontés à sa musique plutôt agréable pendant leurs études... mais c'est passer à côté de ce que son oeuvre a de majeur, à mon humble avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
toucan
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 04/05/2010

MessageSujet: Re: Jean-Michel DAMASE (°1928)   Dim 26 Déc 2010 - 1:17

Dire qu'après-guerre on a voulu faire de ce pauvre Damase le chef de file d'une résistance au Webernisme!
Poulenc, lui, a non seulement produit un charmant sextuor pour piano et instruments à vent; il a sût garder un esprit ouvert et libre (lettre a Honegger du 8 juin 1954, citée in François Porcile, Les Conflits de la Musique Française, 1940-1965):

Citation :
Soyons indulgent pour les jeunes qui "brûlent ' comme nous avons brûlé et faisons-leur confiance. Pour ma part, j'aime mieux le dodeca qui me compisse que le sous-Poulenc du gentil J.M. Damase

Quand le système tonal produisait des Monteverdi et des Gesualdo et des Bach et des Haydn, des Beethoven, des Brahms et des Mahler, le système tonal triomphait. Mais depuis qu'il a cessé d'inspirer les grands compositeurs (ce qui se passe depuis Debussy et Schoenberg), il tombe en désuétude.

Refaire un passé révolu est le signe d'une faiblesse de talent et non pas une marque d'indépendence d'esprit. Quand on ne sait pas créer, on emprunte aux autres - n'en déplaise au petit groupe des fans du nouveau sous-Poulenc, Guillaume Connesson...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85553
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jean-Michel DAMASE (°1928)   Dim 26 Déc 2010 - 1:24

Tu es bien gentil, Toucan, mais tu as écouté quoi de Damase avant de reproduire les vieilles lunes des querelles de chapelle qui n'intéressent personne ici ? Smile
Ses meilleures oeuvres n'étant pas disponibles au disque, il serait vite fait de se tromper. C'est sûr que Boulez est mieux servi, avec plusieurs interprétations pour toutes ses oeuvres, ça permet de se faire une idée plus fidèle...

On est nombreux à écouter Poulenc ET Boulez ici, ce qui est peut-être le gage d'une ouverture d'esprit que tout le monde n'a pas, en s'enfermant dans le conforme de dogmes et d'anathèmes un peu... réflexe.

Après ça, tu penses ce que tu veux, hein, mais le ton est peut-être inutilement polémique (bien que sur ce fil, au moins, tu sois resté courtois hehe ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82416
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Jean-Michel DAMASE (°1928)   Dim 26 Déc 2010 - 1:37

Carrément, c'est pas la peine de pourrir tous les sujets pour faire un remake du faux débat déjà fait dans le sujet "les compositeurs tonals français" qui avait déjà débordé dans le sujet Landowski. Toucan, je crois qu'on connaît maintenant ton avis sur la question, qui ne fait aucun doute.
Ici on parle de la musique de Damase, point.

DavidLeMarrec a écrit:
On est nombreux à écouter Poulenc ET Boulez ici, ce qui est peut-être le gage d'une ouverture d'esprit que tout le monde n'a pas, en s'enfermant dans le conforme de dogmes et d'anathèmes un peu... réflexe.

Tiens moi-même j'aime bien Répons, Pli et les Notations pour orchestre, c'est dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 31
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Jean-Michel DAMASE (°1928)   Mer 29 Déc 2010 - 11:57

Colombe écoutée deux fois.

C'est quand même magnifique... coller à ce point musique et texte, changer autant l'accompagnement sans brisure ou incongruité, et sans faiblesse d'inspiration, chapeau !

Je ne connais rien d'autre de Damase, je peux dire néanmoins qu'ici on pense sans arrêt à Poulenc. Mais un Poulenc un peu plus "varié", qui veut changer d'atmosphère sans arrêt, qui balade ses idées du chant à l'orchestre en virtuose et, c'est irréfragable*, toujours perce un intimisme doux. C'est bien simple chaque réplique a ses sous-entendus, du glauque au souriard, et avec beaucoup de recule ça marche super bien. En ce sens, le texte peut paraître un peu cruel mais la musique rend les personnages attachants et tendres malgré leurs mauvais côtés. Tout cela est très chaleureux et en même temps un peu sournois, pince-sans-rire.

On passe un très bon moment en compagnie de cette inconstante Colombe.

*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85553
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jean-Michel DAMASE (°1928)   Mer 29 Déc 2010 - 13:06

Entièrement d'accord avec tout. Je perçois en plus un brin de R. Strauss qui a passé sur ce lyrisme, absent chez Poulenc.

La gestion du sens en musique est effectivement fabuleuse.

Citation :
Je ne connais rien d'autre de Damase, je peux dire néanmoins qu'ici on pense sans arrêt à Poulenc.
Il y a d'autres Damase intéressants : L'Héritière (mais tout entière sur le même style, on retrouve sans arrêt les tournures damasiennes), Eugène le Mystérieux (plus dans le ton opérette).

Après, les oeuvres instrumentales ou légères (L'Escarpolette), c'est sensiblement moins passionnant à mon avis. Une seule manière et pas énormément de substance dans les concertos par exemple. Ca reste agréable, mais plus superficiel.

Rien que pour Colombe et L'Héritière de toute façon, Damase mérite au moins d'être panthéonisé deux fois. Na. cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
franchom
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 436
Age : 51
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Jean-Michel DAMASE (°1928)   Mer 29 Déc 2010 - 20:23

Ophanin a écrit:
Colombe écoutée deux fois.

C'est quand même magnifique... coller à ce point musique et texte, changer autant l'accompagnement sans brisure ou incongruité, et sans faiblesse d'inspiration, chapeau !

Je ne connais rien d'autre de Damase, je peux dire néanmoins qu'ici on pense sans arrêt à Poulenc. Mais un Poulenc un peu plus "varié", qui veut changer d'atmosphère sans arrêt, qui balade ses idées du chant à l'orchestre en virtuose et, c'est irréfragable*, toujours perce un intimisme doux. C'est bien simple chaque réplique a ses sous-entendus, du glauque au souriard, et avec beaucoup de recule ça marche super bien. En ce sens, le texte peut paraître un peu cruel mais la musique rend les personnages attachants et tendres malgré leurs mauvais côtés. Tout cela est très chaleureux et en même temps un peu sournois, pince-sans-rire.

On passe un très bon moment en compagnie de cette inconstante Colombe.

*

Tout à fait d ' accord avec toi . J' ai écouté cette Colombe ce jour
La musique est attachante . Je connaissais mieux sa musique pour instruments à vent notamment basson et harpe mais au final Colombe me semble supérieur
J' attends avec impatience une version de Eugène le mystérieux ( un enregistrement existe de 1964)
Néanmoins ,pour ceux qui connaissent, certaines tournures stylistiques sont proches de Emmanuel Bondeville
notamment dans Madame Bovary .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85553
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jean-Michel DAMASE (°1928)   Mer 29 Déc 2010 - 20:25

franchom a écrit:
J' attends avec impatience une version de Eugène le mystérieux ( un enregistrement existe de 1964)
Tu ne l'as pas ? Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
franchom
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 436
Age : 51
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Jean-Michel DAMASE (°1928)   Mer 29 Déc 2010 - 20:27

DavidLeMarrec a écrit:
franchom a écrit:
J' attends avec impatience une version de Eugène le mystérieux ( un enregistrement existe de 1964)
Tu ne l'as pas ? Surprised

Pas encore cruel personnage
Je ne t oublie pas pour La mère Coupable de Milhaud

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85553
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jean-Michel DAMASE (°1928)   Mer 29 Déc 2010 - 21:07

Envoie une prière aux Petit Jésus, il transmettra aux autorités compétentes. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
greg skywalker
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 574
Date d'inscription : 06/08/2010

MessageSujet: Re: Jean-Michel DAMASE (°1928)   Ven 19 Oct 2018 - 20:28

Jean-Michel Damase (1928-2013)   concerto pour piano n°2,concerto pour flute,concertino pour piano et orchestre à cordes, symphonie



ça fait 2ans et demi que j'use cet cd ...
Honteux à Diapason et Classica qui ont omis de critiquer ce disque consacré à ce compositeur ! Heureux que la serie BBC concert du label anglais Dutton qu'il ait enregistré .  
Le concerto de piano n°2 est aussi bon que ceux de Poulenc !  La Symphonie (1952) est une tuerie : épique (le premier mouvement   bounce ) , on voudrait ça que s'arrete jamais , tel les quintettes avec piano de Fauré .  
Donc   écoutez cet album ! ( sur deezer   album/8184324 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jean-Michel DAMASE (°1928)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean-Michel DAMASE (°1928)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jean-Michel DAMASE (°1928)
» Jean-Michel Damase
» Jean-Michel Damase
» Jean-Michel Thibaux
» [1969 - 1977 & 1987 - 1995] Jean-Michel BREZOVAR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: