Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ludwig van Beethoven - Symphonies (2)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 13, 14, 15
AuteurMessage
Bruno Luong
Mélomaniaque


Nombre de messages : 801
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven - Symphonies (2)   Dim 24 Juin 2018 - 9:55

Je trouve la 5e de Harnoncourt/Concentus Musicus Wien d'une manièrisme qui m'est insupportable.

A titre exemple les tous derniers accords de la 5e symphonies, avec des longues silences puis des nois enchainées rapidement. J'ai cru entendre autre oeuvre que la 5e de Beethoven l'élan est perdu.

L'équilibre des instruments n'est aussi déformé, comme le solo du piccolo qui domine l'orchestre entier, c'est juste bizarre.

Ce n'est décidemment pas pour moi.

La 4e passe un peu mieux.


Dernière édition par Bruno Luong le Dim 24 Juin 2018 - 12:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6640
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven - Symphonies (2)   Dim 24 Juin 2018 - 10:24

Ça, il était assez prévisible que tu allais trouver ça ignoble... hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85792
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven - Symphonies (2)   Sam 25 Aoû 2018 - 13:42

Frédérique R a écrit:
Eusèbe a écrit:
Peut-être quelque chose de plus tranchant (Szell), énergique et nerveux (Gardiner), ou détaillé et coloré (mon préféré : Blomstedt/ Leipzig et peut-être Rattle/ Berlin que je n'ai jamais écouté mais dont tu disais beaucoup de bien)?

Je suis en train d'écouter l'intégrale des symphonies de Beethoven par Blomstedt/Leipzig, c'est un vrai bonheur. C'est effectivement détaillé et coloré, et aussi parfois d'une incroyable légèreté. J'ai l'impression que ce vieux chef de 90 ans passé à donner un coup de jeune aux symphonies (et à l'orchestre que je n'ai pas entendu aussi bon depuis Chailly).



J'ai également récemment écouté les très belles versions des symphonies 3 et 5 par Szell et Cleveland (remasterisées dans le nouveau coffret Sony), et sans surprise c'est tranchant et hiératique.

La 5 par Szell bénéficie en sus d'une poésie assez incroyable de la petite harmonie, tous ces moments de suspension… Je l'aime davantage pour cette que la version de Vienne, certes plus furieuse, mais qui ne me fais pas plus d'effet. Après, sur l'ensemble du cycle, oui, certaines sont un peu mesurée et corsetées (une toute petite déception pour la 7). Mais à cette époque (et avant), personne ne faisait mieux, et de loin. bounce

Quand à Blomstedt-Gewandhaus, j'ai commencé à écouter sur ton conseil. (8 & 9 pour l'instant)… Et en effet. Shocked  Rien à voir avec sa jolie version avec Dresde, très réussie dans le genre tradi, mais tout de même très moelleuse, pas très détaillée, un brin molle çà et là. Très bonne référence de base, mais pas du tout un grand aboutissement de la discrographie.
Parti pris totalement contraire à Leipzig : certes, la pâte reste cette d'un grand orchestre, et les vents ne sont pas forcément mis en valeur, mais c'est un festival de respirations et de détachés. Je n'ai jamais entendu le premier mouvement le 9 aussi fascinant, tenir à ce point un discours, plutôt qu'être une ouverture en forme de happening.

Tu as raison, on y entend très bien l'orchestre de Chailly !

Je vais tout écouter, je ne sais pas s'il y aura de la place pour y revenir souvent dans le milliard d'intégrales existantes et excellentes, mais pour l'instant, ce que j'ai entendu ne souffre aucune réserve, c'est même la quadrature du cercle : ample, rond, et pourtant parfaitement limpide et élancé. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85792
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven - Symphonies (2)   Sam 25 Aoû 2018 - 15:16

Écouté aussi les 3, 4 et 6. Pour mon usage personnel, ça privilégie vraiment trop les cordes (et rien de très neuf quand on a déjà plein de versions), mais c'est superbe et très vivant, assurément.

(En définitive j'ai davantage aimé la version Chailly avec le même orchestre, plus coloré, et prise de son plus détaillée.)

Mais bon, c'est parce qu'on a 984267382094732641 versions qu'on se permet de faire la fine bouche, je serais enchanté de voir ça en concert, ou même de n'avoir que cette intégrale assez irréprochable et plutôt enthousiasmante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Frédérique R
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 107
Localisation : Bobigny
Date d'inscription : 10/05/2018

MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven - Symphonies (2)   Sam 25 Aoû 2018 - 18:27

David Le Marrec a écrit:
Tu as raison, on y entend très bien l'orchestre de Chailly !
Par rapport à l'ère Nelsons, je trouve en effet qu'on retrouve l'orchestre de Chailly, et je crois que c'est aussi cela qui m'a enthousiasmé dans cette intégrale. Parce que j'ai été un peu déçue d'entendre l'orchestre en concert et de me dire qu'ils avaient perdu de leur singularité pour redevenir un orchestre allemand un peu banal (mais encore une fois c'est une impression, et il est très possible que je me trompe).

David Le Marrec a écrit:
(En définitive j'ai davantage aimé la version Chailly avec le même orchestre, plus coloré, et prise de son plus détaillée.)

Mais bon, c'est parce qu'on a 984267382094732641 versions qu'on se permet de faire la fine bouche, je serais enchanté de voir ça en concert, ou même de n'avoir que cette intégrale assez irréprochable et plutôt enthousiasmante.
A ce niveau là il devient difficile de faire la fine bouche, je suis bien d'accord. Ensuite on peut toujours comparer 10 000 versions, et c'est là l'intérêt du forum et de ses millions de messages où nous chipotons sans cesse sur des détails... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6640
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven - Symphonies (2)   Dim 26 Aoû 2018 - 2:07

Eusèbe a écrit:
Peut-être quelque chose de plus [...] détaillé et coloré (mon préféré : Blomstedt/ Leipzig [...])?
Benedictus a écrit:
(ou Haitink / LPO live: complètement inattendu, HIP et survolté.)  Blomstedt / Leipzig, [...] je ne connais pas mais qui fait assez envie.
Frédérique R a écrit:
Je suis en train d'écouter l'intégrale des symphonies de Beethoven par Blomstedt/Leipzig, c'est un vrai bonheur. C'est effectivement détaillé et coloré, et aussi parfois d'une incroyable légèreté. J'ai l'impression que ce vieux chef de 90 ans passé à donner un coup de jeune aux symphonies (et à l'orchestre que je n'ai pas entendu aussi bon depuis Chailly).
DavidLeMarrec a écrit:
Quand à Blomstedt-Gewandhaus, j'ai commencé à écouter sur ton conseil. (8 & 9 pour l'instant)… Et en effet. Shocked  Rien à voir avec sa jolie version avec Dresde, très réussie dans le genre tradi, mais tout de même très moelleuse, pas très détaillée, un brin molle çà et là. Très bonne référence de base, mais pas du tout un grand aboutissement de la discrographie.
Parti pris totalement contraire à Leipzig : certes, la pâte reste cette d'un grand orchestre, et les vents ne sont pas forcément mis en valeur, mais c'est un festival de respirations et de détachés. Je n'ai jamais entendu le premier mouvement le 9 aussi fascinant, tenir à ce point un discours, plutôt qu'être une ouverture en forme de happening.
Étonnant, quand même, à quel point Haitink et Blomstedt, si gentiment tradis et parfois un peu languissants quand ils étaient plus jeunes, se sont mis à trop grave déchirer leur race, une fois passés leurs 85 printemps, et en particulier dans Beethoven.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frédérique R
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 107
Localisation : Bobigny
Date d'inscription : 10/05/2018

MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven - Symphonies (2)   Dim 26 Aoû 2018 - 11:27

Génial ce montage photo, Benedictus... pété de rire
J'ai l'impression que passé un certain âge on peut parfois prendre plus de risques, et surtout qu'on maîtrise mieux les oeuvres qu'on dirige, ce qui doit aider à se lâcher. Bref, 80 is the new 40...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85792
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven - Symphonies (2)   Dim 26 Aoû 2018 - 13:36

Même avec le montage, Haitink a l'air de se traîner. hehe

Blomstedt a toujours été intéressant ! Sa Leonore avec Dresde décoiffe comme pas possible, par exemple. Ses Mahler, Nielsen, Sibelius, sans être les plus radicaux, ne souffrent d'aucune mollesse. Il a suivi les évolutions du goût, et s'est affermi dans ses élans, a gagné en intensité, mais ce n'est pas une transfiguration à la Mackerras, passé du Messie en mode Furtwängler aux Mozart les plus fouettés du circuit. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25722
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven - Symphonies (2)   Dim 26 Aoû 2018 - 18:06

DavidLeMarrec a écrit:

La 5 par Szell bénéficie en sus d'une poésie assez incroyable de la petite harmonie, tous ces moments de suspension…
Je l'aime davantage pour cette que la version de Vienne, certes plus furieuse, mais qui ne me fais pas plus d'effet.



Smile Même si les versions de la à Cleveland (CBS) et Amsterdam (Philips) gardent leurs admirateurs,
je préfère quand même le live viennois publié par Orfeo, complètement furieux comme tu le dis bien.



DavidLeMarrec a écrit:

Mais à cette époque (et avant), personne ne faisait mieux, et de loin.


Ni avant... ni après  Mr.Red
Sur quels critères au fait ?
Parce que nonobstant faire mieux, d'autres chefs de l'époque ont fait aussi clair et dépoussiéré : Monteux à Londres, Leibowitz idem, Wand à Cologne, Schuricht à Paris...
J'ajouterais bien Klemperer/Philharmonia mais je ne voudrais pas qu'on imagine que je trolle dès le jour de mon retour.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adalbéron
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 691
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven - Symphonies (2)   Dim 30 Sep 2018 - 23:27

Dans le fil Playlist :
Citation :
Ludwig von BEETHOVEN : Symphonies n°3
Ludwig von BEETHOVEN : Symphonies n°5
Ludwig von BEETHOVEN : Symphonies n°6
Ludwig von BEETHOVEN : Symphonies n°7
[Giovanni Antonini, Kammerorchester Basel - Sony Classical, 2008-2013]
         Des versions vraiment époustouflantes, de couleurs, d'énergie, de relief, de musicalité (pas une note, un silence, qui ne semble articulé au reste). Je crois bien qu'il s'agit de mon intégrale préférée... drink I love you

Cela dit, je ne connais pas encore Immerseel (et puis bien d'autres, évidemment, mais je suis très très HIP pour les symphonies de Beethoven) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven - Symphonies (2)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ludwig van Beethoven - Symphonies (2)
Revenir en haut 
Page 15 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 13, 14, 15
 Sujets similaires
-
» Ludwig van Beethoven - Symphonies
» Ludwig van Beethoven - Symphonies (2)
» Ludwig van Beethoven par André Tubeuf
» Schubert & Beethoven: symphonies
» Coffret Symphonies chez Brilliant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: