Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Théodore DUBOIS (1837-1924)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Théodore Dubois :
Jamais entendu parler.
26%
 26% [ 11 ]
Vaguement lu son nom, jamais entendu sa musique.
19%
 19% [ 8 ]
J'ai écouté et c'est mochement académique.
17%
 17% [ 7 ]
J'ai écouté et c'est agréable.
29%
 29% [ 12 ]
J'ai écouté et c'est splendide.
7%
 7% [ 3 ]
Je ne lis que le forum interprètes, je me suis trompé de fil.
2%
 2% [ 1 ]
Total des votes : 42
 

AuteurMessage
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Théodore DUBOIS (1837-1924)   Mar 18 Nov 2014 - 1:25

Les Sept Dernières Paroles du Christ sont jouées plusieurs fois chaque année ici durant la Semaine sainte. Depsuis plus de 40 ans que je suis la vie musicale d'ici je n'ai jamais connu un printemps sans les Sept Dernières Paroles. Quand ce n'est pas à Sainte-Gudule, c'est à Saint-Nicéphore, ou bien Notre-Dame-des Sept-Douleurs. Increvable.

Perso, je n'ai jamais entendu l'oeuvre. Je me suis toujours demandé si c'était bon  ? Ou bien terminalement ringard ? tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel Desrousseaux
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1118
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Théodore DUBOIS (1837-1924)   Mar 18 Nov 2014 - 8:05

Oui, cette œuvre a plus de succès au Canada et aux États-Unis qu'en France. Quand je l'ai entendue, une seule fois, à France-Musique dans ma jeunesse, elle faisait figure d'absolue rareté et j'avais tout de suite été charmé par son esthétique très datée mais plutôt réussie. J'en ai cherché en vain un enregistrement pendant longtemps. Depuis, Dubois a été redécouvert et on trouve des enregistrements plus facilement. J'en ai deux ou trois de cet oratorio, dont au moins un qui vient du Canada. J'aime toujours ; bien sûr, il faut accepter ce côté ringard, saint-sulpicien.
Par contre, sur YouTube, il y a souvent des versions amateurs un peu décourageantes ; pour apprécier l’œuvre, il faut qu'elle soit bien chantée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82373
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Théodore DUBOIS (1837-1924)   Mer 19 Nov 2014 - 17:16

André a écrit:
Perso, je n'ai jamais entendu l'oeuvre. Je me suis toujours demandé si c'était bon  ? Ou bien terminalement ringard ? tongue

C'est simple : clairement pas là où se loge le Dubois grand compositeur, mais c'est adroitement conçu pour être exécutable par des ensembles de niveau modeste. J'aime bien, et tu dois sans doute passer un bon moment en salle… ensuite, ce n'est pas forcément ce qui te fera aimer Dubois — et ce type d'œuvre un peu nue (il y a quantité de pièces litugiques dans ce genre qui sont vraiment… de la musique d'église) peut ennuyer, parce que même si les Paroles n'appartiennent pas au domaine des cantiques médiocres, ce n'est pas non plus d'une densité hors du commun.

Personnellement je trouve qu'avec le cahier des charges de la simplicité extrême, Dubois a fait une belle œuvre, qui a sa personnalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19003
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Théodore DUBOIS (1837-1924)   Lun 5 Jan 2015 - 15:40

Annoncé pour fin février :



CD 1 :
Symphonie nº 2 en si mineur
1- Allegro con moto
2- Andante grave, quasi adagio
3- Allegretto
4- Allegro con moto
Brussels Philharmonic – Hervé Niquet, direction

Sonate pour piano en la mineur
5- Allegro moderato con fuoco 10:06
6- Andante quasi adagio 8:56
7- Largo – Allegro focoso 8:23
Romain Descharmes, piano


CD 2 :
Messe pontificale
1- Kyrie
2- Gloria
3- Credo
4- Sanctus
5- O Salutaris
6- Agnus Dei
Chantal Santon, soprano – Jennifer Borghi, mezzo-soprano
Mathias Vidal, ténor – Alain Buet, baryton
Solistes du Brussels Philharmonic – François Saint-Yves, orgue
Flemish Radio Choir – Hervé Niquet, direction

7- Panis angelicus
Marie Kalinine, mezzo-soprano
Solistes du Brussels Philharmonic – François Saint-Yves, orgue
Flemish Radio Choir – Hervé Niquet, direction

8- O Salutaris
Marie Kalinine, mezzo-soprano
Solistes du Brussels Philharmonic – François Saint-Yves, orgue
Flemish Radio Choir – Hervé Niquet, direction

9- Ave verum
Marie Kalinine, mezzo-soprano
François Saint-Yves, orgue

10- Ave Maria
11- O Salutaris
12- Ave Maria
François Saint-Yves, orgue
Flemish Radio Choir – Hervé Niquet, direction


CD 3 :
Symphonie française en fa mineur
1- Largo – Allegro
2- Andantino
3- Allegro vivo, scherzando
4- Allegro con fuoco 9:01
Les Siècles – François-Xavier Roth, direction

Quatuor pour violon, alto, violoncelle et piano en la mineur
5- Allegro agitato
6- Andante molto espressivo
7- Allegro leggero
8- Allegro con fuoco 8:03
Quatuor Giardini :
Pascal Monlong, violon – Caroline Donin, alto
Pauline Buet, violoncelle – David Violi, piano

bounce bounce bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19003
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Théodore DUBOIS (1837-1924)   Dim 18 Jan 2015 - 19:48

Amazon.fr l'annonce pour le 10 février en fait...
A suivre! Very Happy
http://www.amazon.fr/Musique-sacr%C3%A9e-symphonique-chambre-Livre/dp/8461723651/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19003
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Théodore DUBOIS (1837-1924)   Lun 9 Fév 2015 - 16:03

En fait, disponible à la FNAC des Halles depuis samedi... écouté le premier disque (Symphonie n°2 et Sonate pour piano) et c'est très intéressant... a voir pour la suite et la lecture qui va avec! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Théodore DUBOIS (1837-1924)   Lun 9 Fév 2015 - 16:35

Polyeucte a écrit:
En fait, disponible à la FNAC des Halles depuis samedi... écouté le premier disque (Symphonie n°2 et Sonate pour piano) et c'est très intéressant... a voir pour la suite et la lecture qui va avec! Very Happy

Kalinine Wink ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19003
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Théodore DUBOIS (1837-1924)   Lun 9 Fév 2015 - 16:46

Pas encore! ça va venir pour la suite... mais avant une écoute sérieuse, faut que je lise les articles... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Théodore DUBOIS (1837-1924)   Mer 11 Fév 2015 - 9:40

Une recension ici : http://www.forumopera.com/cd/theodore-dubois-musique-sacree-et-symphonique-musique-de-chambre-les-theodore-se-suivent . Je n'avais pas compris que, comme pour le Paradis perdu, une partie des oeuvres était jouée dans une version "réduite"/arrangée Crying or Very sad .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19003
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Théodore DUBOIS (1837-1924)   Mer 11 Fév 2015 - 10:35

bAlexb a écrit:
Je n'avais pas compris que, comme pour le Paradis perdu, une partie des oeuvres était jouée dans une version "réduite"/arrangée Crying or Very sad .

Moi non plus, mais c'est expliqué.
Il n'y a que la Messe Pontificale... dont la partition d'orchestre était perdue et on pensait même qu'elle avait été détruite. Sur la partition pour piano, il y une mention d'une version réduite, mais pas moyen de mettre la main dessus. Donc ils ont fait une orchestration "de chambre"...
Et quelques mois après l'enregistrement, la BNF a retrouvé un carton avec les partitions complètes de la Messe Pontificale et du Paradis Perdu entre autres choses...

Donc c'est dommage... mais peut-être que ça peut motiver à faire un autre enregistrement un jour de ces deux oeuvres!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Théodore DUBOIS (1837-1924)   Mer 11 Fév 2015 - 10:54

Polyeucte a écrit:
Donc c'est dommage... mais peut-être que ça peut motiver à faire un autre enregistrement un jour de ces deux oeuvres!

Sans doute ; mais, enfin, c'est Dubois et je pense (malheureusement) que quand on a dit ça, on a tout dit. Dès lors, même si un tel enregistrement peut paraît hautement souhaitable, il me semble hélas aussi assez improbable pale !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19003
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Théodore DUBOIS (1837-1924)   Mer 11 Fév 2015 - 10:57

bAlexb a écrit:
Sans doute ; mais, enfin, c'est Dubois et je pense (malheureusement) que quand on a dit ça, on a tout dit. Dès lors, même si un tel enregistrement peut paraît hautement souhaitable, il me semble hélas aussi assez improbable pale !

Oui, c'est peu probable... maintenant, si le Palazetto coproduit un concert, ça pourrait peut-être se faire...
Ou pour la Messe sur un disque mixte avec un autre compositeur pourquoi pas!

Mais après, pour l'instant de ce que j'en ai lu, ils expliquent pas mal de choses et notamment en quoi il a été regardé avec dédain sans vraiment que ses partitions ne soient écoutées, et surtout que ses partitions les plus connues (oeuvre pour orgue) sont globalement ses plus faibles car pièces de circonstances pour les offices avant tout...

Donc on peut espérer une Dubois-renaissance non? Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Théodore DUBOIS (1837-1924)   Mer 11 Fév 2015 - 12:26

Par principe, il faut toujours espérer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4178
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Théodore DUBOIS (1837-1924)   Ven 14 Oct 2016 - 19:28

Aujourd’hui, j’ai écouté ceci - dans l’espoir de pouvoir troller David, mais sans exclure cependant de devoir manger mon chapeau:



Quatuor en la mineur pour piano, violon, alto et violoncelle
Quintette pour piano, violon, hautbois, alto et violoncelle

Trio Hochelaga, Jean-Luc Plourde (alto), Philippe Magnan (hautbois)
St-Irénée (Québec), V.2006
ATMA Classique


Eh bien, en fait, ce ne sera ni l’un ni l’autre.

Je dois admettre que c’est beaucoup mieux que ce que j’avais entendu de Dubois jusqu’ici (des œuvres concertantes pour piano, par Heisser et par V. Wagner / Roth, qui m’avaient paru franchement médiocres.)

Ce Quintette et ce Quatuor sont composés avec beaucoup de goût et un métier très sûr; c’est très fluide, lumineux et pas dépourvu d’un certain charme - j’ai bien aimé, en particulier, la ligne du hautbois dans le Quintette: ça s’écoute vraiment avec plaisir.

Cela dit, je trouve que ça manque tout de même singulièrement d’originalité (en particulier les formules rythmiques, entendues cent fois chez Mendelssohn et chez Brahms) et, ce qui est peut-être encore plus problématique, de prégnance: l’harmonie est belle, la veine mélodique est élégante, mais on ne rencontre jamais une résolution ou un thème qui serait réellement saillant.

Même pour un petit maître, j’a trouvé que ça manquait de personnalité (je trouve par exemple Castillon beaucoup plus personnel, avec son espèce d’aplomb généreux).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82373
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Théodore DUBOIS (1837-1924)   Sam 15 Oct 2016 - 11:10

Effectivement, rythmiquement, Dubois n'est pas un aigle… enfin, ça dépend des partitions (dans Xavière, c'est vraiment bien !), mais dans cette musique de chambre (et dans une large part de la musique pour orgue et des motets), oui, c'est assez convenu.

Néanmoins, je trouve que ça vaut mieux que tu dis : le thème olympien du premier mouvement du Premier Trio, si, c'est prégnant ; le mouvement lent du Quintette avec hautbois échappe peut-être légèrement, mais justement, il est à la fois toujours familier et jamais totalement assimilable… Et surtout, il y a ces modulations, qui interviennent toujours au moment juste, rien de spectaculaire, juste une musique faite au cordeau – de ce côté-là, c'est peut-être le musicien qui ressemble le plus à Schubert…

Pour ma part, ça m'intéresse plutôt plus que Castillon, mais même s'ils appartiennent au même courant conservateur-riant, leurs qualités ne reposent pas sur les mêmes paramètres : Castillon est plus intéressant dans la structure, Dubois dans l'harmonie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4178
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Théodore DUBOIS (1837-1924)   Sam 15 Oct 2016 - 12:15

DavidLeMarrec a écrit:
le thème olympien du premier mouvement du Premier Trio, si, c'est prégnant 
Bon, je vais donc écouter ce Premier Trio...

DavidLeMarrec a écrit:
le mouvement lent du Quintette avec hautbois échappe peut-être légèrement, mais justement, il est à la fois toujours familier et jamais totalement assimilable...
C'est bien précisément ce qui me pose problème: pour que ça me frappe, il faut que ce soit ou bien vraiment singulier (comme les bizarreries modales de Fauré) ou bien très immédiatement assimilable.

DavidLeMarrec a écrit:
Et surtout, il y a ces modulations, qui interviennent toujours au moment juste, rien de spectaculaire, juste une musique faite au cordeau – de ce côté-là, c'est peut-être le musicien qui ressemble le plus à Schubert…
Ça explique peut-être que j'y sois peu sensible. (Mais justement, je voudrais assez essayer de revenir un peu à Schubert, j'ai l'impression d'être en fait passé à côté de beaucoup de choses, à commencer par ces modulations au cordeau.)

DavidLeMarrec a écrit:
Castillon est plus intéressant dans la structure, Dubois dans l'harmonie.
Ceci expliquant sans doute cela: la structure d'une œuvre musicale m'a toujours été plus immédiatement sensible que les subtilités harmoniques un peu cachées. (Sauf chez Chopin ou Fauré, mais finalement elles ne sont pas vraiment cachées, chez ces deux-là.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82373
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Théodore DUBOIS (1837-1924)   Mar 31 Oct 2017 - 19:57


Chansons de Marjolie
Anne Saint-Denis / Olivier Godin
Laval, Opéra (Salon vichy), XII.2012
XXI / Bru Zane


Je serai probablement un peu seul sur ce coup-là – mais je trouve que c’est un vrai chef-d’œuvre. De l’extérieur, une œuvre au langage assez simple et primesautier, et d’apparence plutôt « superficielle »; mais qui déploie des climats et des surprises harmoniques assez originaux, et se trouve portée d’un bout à l’autre par une grande poussée irrésistible (pas du tout dans la veine plate du Dubois sulpicien.)

Entre les mots savoureux, le timbre fruité d'Anne Saint-Denis (magnifiés par une prise de son chaleureuse) et la manière toujours souple et animée d'Olivier Godin, une interprétation idéale.


Juste pour voir si ça marche vraiment.


Dernière édition par DavidLeMarrec le Mar 31 Oct 2017 - 20:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4178
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Théodore DUBOIS (1837-1924)   Mar 31 Oct 2017 - 20:06

hehe Tu veux dire que tu t'attends à ce qu'il y ait quatre ou cinq gars qui rappliquent pour dire «si, si, j'aime beaucoup! immense chef-d'œuvre!»?

Tu as bien de faire remonter ce fil, au demeurant: je m'aperçois que je n'avais apparemment rien écrit sur le Paradis perdu que j'avais beaucoup aimé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82373
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Théodore DUBOIS (1837-1924)   Mar 31 Oct 2017 - 20:08

Benedictus a écrit:
«si, si, j'aime beaucoup! immense chef-d'œuvre!»

Et de un.

J'attends.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19003
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Théodore DUBOIS (1837-1924)   Mar 31 Oct 2017 - 22:27

Présent!!

Oui, belles mélodies.
Sinon pour le Paradis Perdu ce serait chouette d'entendre la version orchestrale originale qui a été retrouvée depuis l'enregistrement de la reconstitution...

Et ne pas oublier les trois disques du Portrait édité par la Palazzetto Bru Zane : (Symphonie n°2, Sonate pour piano, MEsse pontificale, Motets, Symphonies "Française" et Quatuor avec piano...)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Théodore DUBOIS (1837-1924)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Théodore DUBOIS (1837-1924)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Théodore DUBOIS (1837-1924)
» Théodore DUBOIS (1837-1924)
» Louis-Théodore Gouvy (1819-1898)
» Gabriel Fauré (1845-1924)
» Guy Dubois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: