Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Saint-Saëns-autres opéras

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Saint-Saëns-autres opéras   Jeu 2 Jan 2014 - 11:33

Quand j'ai écouté le Mage je me suis dit Lombardo est pas mal mais on dirait un peu un sous-Alagna, Aldrich est pas mal mais Sutherland ça aurait été autre chose, quant à Aldrich je l'ai trouvée criarde et bien pâlichonne pour donner du corps à Varedha (avec ce type de personnage, de tous les excès, il faut y aller à fond, là j'aurais bien vu une Denia hehe ) Les distributions actuelles me font bien moins rêver que celles des anciens enregistrement. De "grandes voix" se sont aventurées dans ce répertoire par le passé et je n'en vois aujourd'hui aucun équivalent, mais si vous avez des noms je suis preneur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18843
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Saint-Saëns-autres opéras   Jeu 2 Jan 2014 - 11:40

WoO a écrit:
Quand j'ai écouté le Mage je me suis dit Lombardo est pas mal mais on dirait un peu un sous-Alagna, Aldrich est pas mal mais Sutherland ça aurait été autre chose, quant à Aldrich je l'ai trouvée criarde et bien pâlichonne pour donner du corps à Varedha (avec ce type de personnage, de tous les excès, il faut y aller à fond, là j'aurais bien vu une Denia hehe ) Les distributions actuelles me font bien moins rêver que celles des anciens enregistrement. De "grandes voix" se sont aventurées dans ce répertoire par le passé et je n'en vois aujourd'hui aucun équivalent, mais si vous avez des noms je suis preneur...

Si tu en veux deux, voici :
http://www.classiquenews.com/ecouter/lire_article.aspx?article=5689&identifiant=2012618YFYKOC9W5KTRFITJZFTPC4LW9

Hjördis Thébault et Pierre-Yves Pruvot sont pour moi assez parfaits dans ces rôles et leur duo du Mage est formidable!
/watch?v=IgV6VrBdJOo

Sinon, pour Aldrich, moi j'aime bien Embarassed


Pour Denia... euh... celle d'il y a 10 ans oui, mais maintenant Neutral Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Saint-Saëns-autres opéras   Jeu 2 Jan 2014 - 11:46

WoO a écrit:
Quand j'ai écouté le Mage je me suis dit Lombardo est pas mal mais on dirait un peu un sous-Alagna, Aldrich est pas mal mais Sutherland ça aurait été autre chose, quant à Aldrich je l'ai trouvée criarde et bien pâlichonne pour donner du corps à Varedha (avec ce type de personnage, de tous les excès, il faut y aller à fond, là j'aurais bien vu une Denia hehe ) Les distributions actuelles me font bien moins rêver que celles des anciens enregistrement. De "grandes voix" se sont aventurées dans ce répertoire par le passé et je n'en vois aujourd'hui aucun équivalent, mais si vous avez des noms je suis preneur...

J'imagine que Sutherland se compare à Hunold ?
Je sais que c'est pas le lieu pour parler du "Mage" (j'ai posté ici : http://classik.forumactif.com/t4925p50-massenet-autres-operas?highlight=massenet ), mais...
Lombardo, lui, avait une grosse excuse ; il était malade comme un chien et n'a pu chanter que bourré de cortisone. Au-delà (et même en bonne santé), rien à voir avec Alagna, je trouve ; les qualités (clarté, hauteur de l'émission) sont ailleurs. Et Aldrich, pour le coup, était très convaincante avec un côté bravache qui suppléait à quelques petits manques (notamment dans le duo de la scène du temple souterrain). Parce qu'il s'agit quand même d'assumer la partie (plutôt crucifiante) sur l'ensemble d'une représentation ! Alors Denia [Mazzola ?], assurément non ; moi, j'avais proposé la Podles des années 90 ou Norman. Aujourd'hui, je dirais peut-être Alex Penda.
Bref, ça ne résoud pas le problème d'une distribution pour "Les Barbares" aujourd'hui. Donc quid si on n'a pas Hunold, ni Aldrich ? Là, les mânes de Sutherland & Co (qui plus est, souvent épisodiques dans un répertoire tiré de l'oubli parfois pour uns tudio seul) ne suffisent plus.
Et puis, on pinaille : il faut, au minimum, saluer le courage de l'opéra de Saint-Etienne (mais ça vaut pour Metz avec sa "Françoise de Rimini", par exemple) qui fait pour un répertoire méconnu/sous-estimé un travail de fourmis que les grandes maisons nationales ne font pas nécessairement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18843
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Saint-Saëns-autres opéras   Jeu 2 Jan 2014 - 11:56

bAlexb a écrit:
Bref, ça ne résoud pas le problème d'une distribution pour "Les Barbares" aujourd'hui. Donc quid si on n'a pas Hunold, ni Aldrich ? Là, les mânes de Sutherland & Co (qui plus est, souvent épisodiques dans un répertoire tiré de l'oubli parfois pour uns tudio seul) ne suffisent plus.
Et puis, on pinaille : il faut, au minimum, saluer le courage de l'opéra de Saint-Etienne (mais ça vaut pour Metz avec sa "Françoise de Rimini", par exemple) qui fait pour un répertoire méconnu/sous-estimé un travail de fourmis que les grandes maisons nationales ne font pas nécessairement.

Bien sûr j'aimerai entendre dans ces Barbares les plus grands noms...
Sauf que...
1 - j'aimerai aussi avoir une bonne diction, donc plutôt dans des chanteurs habitués à chanter en français (ça limite grandement dans les chanteurs de stature internationale!)
2 - j'aimerai éviter les inévitables BUM et autres Alagna (diction et criaillement pour la première, et le deuxième... ben c'est épidermique...)

Alors oui, on pourrait espérer des noms comme Nathalie Manfrino, Sophie Koch, John Osborn, Sonya Yoncheva ou Ludovic Tézier...
Mais quand même... ce que propose Saint-Etienne est souvent de très bonne tenue avec des chanteurs plutôt jeunes dans des rôles assez exposés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Saint-Saëns-autres opéras   Jeu 2 Jan 2014 - 11:59

Polyeucte a écrit:
Mais quand même... ce que propose Saint-Etienne est souvent de très bonne tenue avec des chanteurs plutôt jeunes dans des rôles assez exposés.

On est bien d'accord ! Je titillais gentiment, plutôt, WoO...
(Voir la récente Lakmé, sans bruits, sans tambours ni trompettes, sans sunlights non plus et, néanmoins, d'une fraîcheur, d"une sensibilité et d'un équilibre admirables !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Saint-Saëns-autres opéras   Jeu 2 Jan 2014 - 13:07

J'ai pas mal fait dévier le sujet Confused
C'est sûr que la diction compte pour beaucoup, c'est d'ailleurs ce qui rend la Princesse Jaune (Chandos) quasiment inécoutable (sans parler de l'absence des dialogues, la double peine), ce qui est dommage après une si belle introduction orchestrale...
Bien sûr qu'il faut louer St Etienne, j'ai déjà eu l'occasion d'en dire le plus grand bien, mais le choix des voix (financement du projet ?) revient certainement au Palazetto Bru Zane
Pour les Barbares je devrais pouvoir y aller Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Saint-Saëns-autres opéras   Jeu 2 Jan 2014 - 13:09

WoO a écrit:
Pour les Barbares je devrais pouvoir y aller Very Happy

Il faut ! On aurait l'occasion de se saluer  Wink !
(Moi, j'y vais le 16/02)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
franchom
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 436
Age : 50
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Saint-Saëns-autres opéras   Sam 20 Sep 2014 - 12:15

Pour info Le CD des Barbares de Saint Saens sortira le 21 octobre 2014
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Saint-Saëns-autres opéras   Sam 20 Sep 2014 - 12:51

Je rappelle, pour mémoire, ce que j'avais posté à l'issue de la représentation :

bAlexb a écrit:
benvenuto a écrit:
Absolument pas d'accord avec toi sur l'appréciation de l'oeuvre...ce n'est certes pas un chef-d'oeuvre incommensurable, on reste en deçà de Samson, mais il y a de nombreuses beautés dans cet ouvrage, à commencer par la splendide scène funèbre qui le clôt, d'une intensité tragique phénoménale, où plane le spectre du Berlioz de la Symphonie Funèbre et Triomphale et de la Marche funèbre pour la mort d'Hamlet, mais aussi le magnifique duo d'amour à la fin du deuxième acte, ou la grande scène qui ouvre ce même acte...

Tout à fait d'accord avec toi.
La forme est saisissante, serrée, pas haletante mais extrêmement prégnante, l'orchestration balaie large le spectre du chromatisme et est assise sur des alliances de timbres rares (la fin du duo du II, les interventions des vents graves, cf. clarinette basse), le traitement des voix suffit à camper les personnages (si un récitatif largement déclamé prédomine, aucun des caractères ne se voit réellement confié le même type), etc. Le prologue est une irruption puissante, neuve ; la marche funèbre du III conduit l'action vers son point culminant avec une évidence qui est d'un grand compositeur de théâtre.
La version de concert n'est pas un handicap, à mon sens ; d'autant moins que Campellonne nous épargne, pour une fois, ses "renaclements" et danse comme toujours (pour le ballet, forcément ; pièce quand même assez faible quand on connaît soit la bacchanale de Samson, soit la fraîcheur du Carnaval des animaux) mais pas trop. L'orchestre n'est pas irréprochable, peut-être un peu dépassé par les enjeux liés à un phrasé large et à une masse pouvant faire "effet de mur" sur la longueur (pour le coup, je l'avais trouvé plus à son affaire dans les atmosphères plus différenciées du Mage ou dans Lakmé cette saison, juteuse/orfévrée). Il n'empêche les cordes "intermédiaires" sont vraiment très belles, comme les bois en général ; quelques pains aux cuivres (ceci dit, "Marche funèbre" assez bouleversante par son effet éruptif de longue reptation et de thrène bigarré) mais les jeux de perspective voulus par le compositeur (beaucoup de banda en coulisse) n'aide pas.
Sur le plateau : Rouillon projette fièrement mais n'a qu'un rôle "d'utilité" (on regrette qu'il n'ait pas été appelé pour le Roi du Mage) ; Shawn Mathey captive peu (rôle épisodique et sans consistance, pas vraiment actif ni vraiment commentateur et timbre ingrat). Reste la quatuor principal. Il faut vite confier de vrais grands rôles français à Jean Teitgen : Abimélech assez formidable à Genève, il prend ici une dimension à la fois féroce/fervente, noble aussi et son prologue puissamment modelé place d'emblée la représentation au niveau de l'excellence. Gertseva en Livie a le geste vocal large qui convient ; quelque chose qui sonnerait (puissamment) comme une Uria-Monzon plus disciplinée, elle est dotée d'un sens du timing théâtral assez implacable qui lui permet de faire exister son personnage de l'éclat à un drame rentré, intériorisé (début du II). Edgaras Montvidas chante dans un (plutôt très) bon français mais, dans le même temps, il sonne très peu français ; la voix est plutôt en arrière, manque de brillant, d'accroche, de "squillo" en quelque sorte et si le personnage y gagne pour le duo du II (où il ose jusqu'à la voix de tête suspendue), les épisodes guerriers y perdent (très) légèrement en autorité. Je lis (ici : http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=6167&cntnt01origid=57&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=54 ) : "à l’heure actuelle, la France n’a qu’elle [Catherine Hunold] pour interpréter ces rôles-là". Dont acte. Bien sûr, la chanteuse est experte, le timbre modelé à l'infini mais la partition de Floria m'est apparue autrement moins difficile que celle d'Anahita dans le Mage, la saison passée, dans lequel Hunold ne m'avait pas complètement convaincu. Ici, la partie, même si elle est largement écrite sur le passage reste confinée à 90 % dans le tiers médian de l'instrument, autant dire dans une certaine zone de confort ; je comprends d'ailleurs, compte tenu de la tessiture, l'interchangeabilité avec Kate Aldrich qui m'avait parue a priori saugrenue. Le rôle est extrêmement lyrique, sollicite peu l'aigu (et ne définit pas, à mon sens, le "grand soprano dramatique" qu'on invoque dans les CR) et l'enjeu (parfaitement relevé par Hunold) consiste à doter de longues interventions (le duo du II) d'une dynamique interne, à varier aussi les couleurs, etc. Donc : beau velours, intelligence d'un son presque "conceptuel", présence sensible mais pas forcément (pour moi, j'entends) grand caractère (Jeanne Hatto, la créatrice, paraît avoir été une gluckiste en mode Balguerie) et français un peu perfectible (ce qui ampute pour partie le rôle de l'une de ses assises essentielles, je pense). Ceci dit, on a beau jeu de pinailler dans ce contexte de haut niveau ; toute remarque n'est qu'une paille et la mariée est, de toute évidence, fort belle.
Il n'empêche, re-création déterminante pour le paysage lyrique (1901 : autant dire que l'oeuvre est contemporaine de Louise et de Pelléas) d'une oeuvre qui mérite d'être fréquentée et approfondie ; enregistrement attendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18843
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Saint-Saëns-autres opéras   Lun 29 Sep 2014 - 15:33



bounce bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18843
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Saint-Saëns-autres opéras   Sam 25 Oct 2014 - 16:39

Après une première écoute, je suis assez moyennement convaincu.

La forme est étrange. Il ne se passe au final pas grand chose, mais on évite aussi les grands tableaux démentiels que le lieu prévu de création aurait pu inspirer... disons qu'on a une sorte de Grand Opéra un peu moins démonstratif que des fois. Le chant est assez typique de l'époque où on retrouve une sorte de grande déclamation dramatique où le lyrisme n'est pas absent. Un peu dans le genre Fervaal je trouve. Superbe prologue, les deux actes qui suivent sont moins convaincant je dirais mais le troisième varié, bigarré et puissant dans sa construction. Donc bon, peut être que d'autres écoutes me convaincront plus! Disons que je reste un peu sur ma faim après Samson et Henry VIII... c'est même un cran en dessous d'Hélène par exemple...

Question interprétation, belle prestation à l'orchestre et aux choeurs. Les forces de St Etienne sont vraiment bien menée par Campellone!
Les hommes sont parfaitement distribués même si on aurait espéré peut-être quelque chose de plus idiomatique que Montvidas dans le rôle de ténor principal. Mais il se tire très bien du rôle avec ce qu'il faut de nuances! Teitgen est renversant de présence et Rouillon toujours aussi parfait même si le rôle est trop court pour lui!
Chez les femmes, ça se gate un peu pour moi. Gertseva en Livie montre un chant que je ne trouve pas assez tenu, assez noble. Beaucoup de présence, mais un chant qui serait plus convaincant pour moi avec une plus grande tenue.
Et puis Hunold... plus je l'écoute et plus je me demande bien ce qui en fait LA chanteuse dramatique française. Pour l'avoir écouté dans Les Barbares, et puis vue dans Bérénice, j'y trouve toujours une voix hyper lisse, sans aucune aspérité, une diction qui laisse à désirer, une absence d'investissement... elle soigne le chant bien sûr qui est superbe, mais j'entends du coup presque une Caballé (ce qui n'est pas un compliment pour moi) avec de beaux sons, mais une mollesse généralisée dans l'accent et le geste.

On parlait plus haut de grands noms... et bien même sans aller chercher des grands noms, on aurait par exemple pu donner Floria à Manfrino qui y aurait été assez parfaite à mon sens puisque l'aigu est peu sollicité et puis là on aurait eu une diction à tomber!

A ré-écoute bien sûr! ça reste une belle partition. Faut juste voir si le déclic total se fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Saint-Saëns-autres opéras   Sam 25 Oct 2014 - 17:25

Sauf sur la partition proprement et, pour partie, au sujet de Gertseva... mains !
(Cf. juste 2 posts plus haut.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81258
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Saint-Saëns-autres opéras   Sam 25 Oct 2014 - 20:01

J'ai hâte d'écouter l'intégrale !

Merci pour vos commentaires… on pourrait peut-être ouvrir un fil rien que pour l'œuvre, puisqu'on en parle peu dans ce fil, mais qu'il y a à présent un fil de représentations assez dense + les nouveaux commentaires présents et à venir sur le disque ?

(Pour l'instant je n'ai écouté que le Prologue, parce que je l'ai joué / chanté, mais rien de la véritable prode de Saint-Ét'.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Saint-Saëns-autres opéras   Mar 28 Oct 2014 - 13:19

Une recension ici : http://www.forumopera.com/cd/les-barbares-tres-bien-eleves .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
franchom
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 436
Age : 50
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Saint-Saëns-autres opéras   Mar 18 Aoû 2015 - 17:59

Bonjour Le palais Bru Zane prévoit Le Timbre d' Argent en juin 2017
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Saint-Saëns-autres opéras   Mar 18 Aoû 2015 - 18:32

franchom a écrit:
Bonjour Le palais Bru Zane prévoit  Le Timbre d' Argent  en juin 2017

La belle nouvelle ! Avec des concerts avant, pendant, après ; où bounce ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18843
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Saint-Saëns-autres opéras   Jeu 17 Sep 2015 - 13:52

DavidLeMarrec a écrit:
Polyeucte a écrit:
Saint-Saëns : Henry VIII (Alain Guingal, 1991 : Philippe Rouillon, Michèle Command, Lucile Vignon, Andrée Gabriel, Philippe Bohée, Alexandre Laiter, Gérard Serkoyan, Jean-Marc Loisel, Francis Costa, Annick Duc, Dominique Hébert, Jacques d' Albundo)

Mais que c'est génial cet opéra!! Peut-être plus que Samson finalement... Ou au moins aussi passionnant. Et puis bon... Rouillon, Command et Vignon sont phénoménaux je trouve.
Ce qui est étrange c'est que ce ne soit jamais monté ou presque. Une figure historique, des rôles passionnants, un compositeur connu... ça devrait remplir Confused

Et avec un bon ténor et un bon orchestre, c'est encore meilleur – Pritchard !

Tu dis que le compositeur est célèbre, mais célèbre pour être un académicien terne (à tort, je suis tout à fait d'accord), donc ça ne fait pas trop remplir.

Mais oui, la variation historique est sympa, l'œuvre regorge de tubes et de danses archaïsantes, c'est un peu notre Freischütz à nous. Mr. Green

Bah, le ténor n'est pas génial oui, mais le reste de la distribution rattrape largement! Rouillon est immense (plus impressionnant et varié que Fondary je trouve), Command dans un très grand jour (la diction est plutôt bonne et le portrait grandiose) et Vignon parfaite! Very Happy
Et pour l'orchestre, tu lui reproches quoi?

En effet, une réputation à tort, mais tout de même. Samson est un immense succès. Pourquoi ne pas essayer de donner Henry VIII? En plus l'oeuvre ne monopolise pas il me semble des distributions impossibles à réunir. Le plus dur est peut-être de trouver une Henry VIII qui possède l'autorité... et encore!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81258
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Saint-Saëns-autres opéras   Jeu 17 Sep 2015 - 13:57

Polyeucte a écrit:
Et pour l'orchestre, tu lui reproches quoi?

Très malingre et assez limité techniquement… on sent bien que c'est du cacheton, même s'ils ne sont pas trop indolents.


Je ne vais pas me battre pour te prouver qu'on ne peut pas le remonter : ça plairait beaucoup, et si on peut remonter Françoise de Rimini de Thomas ou Dante de Godard, je ne vois pas pourquoi Henry VIII serait inaccessible. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18843
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Saint-Saëns-autres opéras   Jeu 17 Sep 2015 - 14:16

DavidLeMarrec a écrit:
Très malingre et assez limité techniquement… on sent bien que c'est du cacheton, même s'ils ne sont pas trop indolents.

Bah, c'est quand même largement mieux que l'Italian International Orchestra (celui qui joue régulièrement à Martina Franca Confused).
Donc ça me convient déjà assez...

Citation :
Je ne vais pas me battre pour te prouver qu'on ne peut pas le remonter : ça plairait beaucoup, et si on peut remonter Françoise de Rimini de Thomas ou Dante de Godard, je ne vois pas pourquoi Henry VIII serait inaccessible. Smile  

Ah... Françoise de Rimini Sad
Mais pour Henry VIII, je crains qu'il ne soit pas prioritaire pour Bru Zane... on a déjà deux enregistrements de bonne facture, un DVD de l'un d'eux en plus, une chose avec Caballé... Ils ne pousseront peut-être pas Confused

(sinon ça n'a rien à voir, mais il y a des rumeurs pour une Nonne Sanglante à l'Opéra-Comique... -> ODB siffle )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18843
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Saint-Saëns-autres opéras   Dim 13 Mar 2016 - 23:23

On devrait avoir droit à une Proserpine de Saint-Saëns avec Véronique Gens à la rentrée prochaine! Very Happy
Production Bru-Zane, donc sûrement un enregistrement à la clé et une chouette distribution pour les concerts...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3332
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Saint-Saëns-autres opéras   Lun 20 Juin 2016 - 22:40

Je viens d'écouter Les Barbares (le disque Bru Zane): je ne peux pas dire que j'ai été totalement convaincu.

Déjà l'œuvre en elle-même m'a paru assez bizarre:

- Du point de vue dramatique, la forme est assez peu satisfaisante. D'abord, ce Prologue, façon Alain Decaux chanté, est assez étrange (et sa forme artificielle: est-ce que ça n'aurait pas mieux sous forme de mélodrame que de récitatif accompagné?) et finalement un peu long. Ensuite les deux premiers actes: l'essentiel de l'action s'y déploie par le truchement de récits (dans le I) ou (dans le II) à travers des duos qui ne sont pas sans rappeler Tristan (avec ce que cela comporte de statisme...) - mais entrecoupés de scènes où il y a davantage d'action (en gros, les interventions d'Hildibarth et de sa troupe); de sorte que j'ai eu l'impression d'une forme un peu bâtarde, globalement trop hiératique pour du Grand Opéra, mais ponctuellement trop agitée et à grand spectacle pour aller carrément du côté de l'oratorio dramatique. Le III semble plutôt trancher en faveur du Grand Opéra, mais pas forcément pour le meilleur: le ballet est quand même beaucoup trop long, et puis le dénouement aurait probablement gagné à rester dans l'atmosphère relativement «intimiste» des deux premiers actes (les chœurs m'ont paru là un peu superfétatoires).

- Du point de vue musical, on est aussi un peu à la croisée des styles sans qu'aucun ne s'impose vraiment. Globalement, comme le disait Polyeucte, on est en effet dans un style essentiellement déclamatoire qui semble autant procéder du classicisme gluckiste que de l'arioso wagnérien: c'est probablement cet aspect-là que, prévisiblement, j'aurai le plus aimé. Quant au langage, on est vraiment dans quelque chose de très aporétique: il y a là une écriture mélodique très française (on n'est jamais très loin de Gounod et de Massenet) mais dans un contexte harmonique très fortement chromatique à la Wagner. Et puis, ce que je regrette un peu (mais ça, c'est vraiment une question d'attentes personnelles, puisque c'est apparemment ce que Polyeucte a aimé), c'est ce retour à un style spectaculaire et bigarré dans le III (j'ai trouvé la musique du ballet assez pénible dans le genre chromo). Mais cette difficulté à trouver un style spécifique entre les différents possibles de l'opéra français de l'époque est aussi ce qui fait l'intérêt documentaire de cet enregistrement (l'œuvre est contemporaine de Pelléas!)

Mes sentiments quant à l'interprétation sont eux aussi assez mêlés.

Tout d'abord, l'orchestre et les chœurs sont en tout point remarquables: précision et belles couleurs sombre du premier, intelligibilité parfaite des seconds; on sent dans la gestion des transitions, des gradations à quel point cela a été préparé.

Je serai plus mitigé quant à la distribution.
Mais attentes ont été globalement satisfaites par la prestation d'Edgaras Montvidas: certes le placement très antérieur de la voix fait sonner le texte de manière assez peu naturelle, alors même que l'accentuation et l'articulation sont excellentes - et par ailleurs l'incarnation est assez ardente (en gros: bien sûr, ce n'est pas Mathias Vidal, mais c'est toujours mieux que, disons, Bryan Hymel).
Je partage en outre les réserves exprimées plus haut au sujet des deux chanteuses: le chant est bien trop antérieur, bien trop couvert et du coup le texte est très mal articulé et le chant, pour être ample, manque vraiment de mordant et de fermeté. Et surtout, compte tenu de la dimension déclamatoire de l'écriture, il est tout de même curieux d'avoir confié les deux principaux rôles féminins à des chanteuses dont l'articulation n'est pas la qualité première.
Par ailleurs, je suis, je pense, nettement moins inconditionnel de Teitgen que beaucoup ici: je ne raffole pas de sa façon de mettre un maximum de puissance dans les récitatifs, ce qui produit au disque un chant assez heurté (et en concert, ai-je constaté au Persée du TCE, la densité des harmoniques émises met en danger la précision des consonnes) - et du coup, le Prologue... En revanche, dès que sa voix peut se déployer sur de vraies ligne lyriques comme dans le rôle de Scaurus, je reconnais volontiers qu'il a une présence vocale extraordinaire. Habituellement pas toujours fan de Rouillon, je l'ai trouvé ici très bien dans ses deux petits rôles où il met un beau mordant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18843
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Saint-Saëns-autres opéras   Mar 4 Oct 2016 - 18:25

Un article écrit par Saint-Saëns pour présenter Proserpine au moment de sa création :
http://www.concertclassic.com/article/les-archives-du-siecle-romantique-1-proserpine-par-camille-saint-saens

Intéressant! ça donne envie... une semaine et on y sera presque!! Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Saint-Saëns-autres opéras   Mar 11 Oct 2016 - 10:52

Polyeucte a écrit:
On devrait avoir droit à une Proserpine de Saint-Saëns avec Véronique Gens à la rentrée prochaine! Very Happy
Production Bru-Zane, donc sûrement un enregistrement à la clé et une chouette distribution pour les concerts...

La captation munichoise est disponible ici : https://www.br-klassik.de/themen/oper/proserpine-saint-saens-muenchner-rundfunkorchester-100.html .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rafsan
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1509
Age : 53
Localisation : Brabant wallon
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Re: Saint-Saëns-autres opéras   Mar 11 Oct 2016 - 21:19

Merci beaucoup pour le lien. J'enregistre. (Le début me semble assez conventionnel…)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fomalhaut
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 636
Age : 73
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Saint-Saëns-autres opéras   Mer 12 Oct 2016 - 11:43

J'ai écouté la retransmission de Bayern Klassik dimanche soir et je n'ai pas été particulièrement intéressé...Cet opéra me semble plutôt pale, il manque de sel et d'envergure, tant musicalement que dramatiquement...Très loin de Henry VIII !

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18843
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Saint-Saëns-autres opéras   Mer 12 Oct 2016 - 11:50

Franchement, à Versailles, c'était une tuerie! Mr.Red J'en suis ressorti avec un vrai bonheur!
On a des choses magnifiques et je soupçonne la partition de receler des trésors cachés qui vont se dévoiler au fur et à mesure des écoutes.
Et la distribution est au top! Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Saint-Saëns-autres opéras   Mer 12 Oct 2016 - 11:59

Polyeucte a écrit:
Franchement, à Versailles, c'était une tuerie! Mr.Red J'en suis ressorti avec un vrai bonheur!
On a des choses magnifiques et je soupçonne la partition de receler des trésors cachés qui vont se dévoiler au fur et à mesure des écoutes.
Et la distribution est au top! Very Happy

Il y a quelque chose de l'ordre de la volute, de serpentin dans la manière dont sont traitées les voix (les voix aiguës notamment, et les rôles de Sabatino d'Orlando en particulier) qui m'a particulièrement marqué, à l'écoute ; à l'orchestre également, qui balaie largement le spectre de la délicatesse de touche à l'ample tissu richement fourbi. Bien sûr le personnage de Proserpine est magistralement traité par le compositeur (en soliste ou en "madrigaliste", si j'ose dire) ; et il paraît offert à Gens, en quelque sorte, qui le rend, en retour, avec une grandeur sans afféterie (et quelle manière de briser l'armure, d'introduire des fractures dans sa scène du III, comme lorsqu'elle "écrase" ses moyens dans certaines pages lullystes de ses Tragédiennes, avec Rousset ).
D'accord avec Poly' : pour moi, c'est d'évidence à réécouter pour rentrer pleinement dans l'oeuvre ; et ça n'est, en tout cas, largement pas un coup pour rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18843
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Saint-Saëns-autres opéras   Mer 12 Oct 2016 - 13:04

bAlexb a écrit:
Il y a quelque chose de l'ordre de la volute, de serpentin dans la manière dont sont traitées les voix (les voix aiguës notamment, et les rôles de Sabatino d'Orlando en particulier) qui m'a particulièrement marqué, à l'écoute ; à l'orchestre également, qui balaie largement le spectre de la délicatesse de touche à l'ample tissu richement fourbi. Bien sûr le personnage de Proserpine est magistralement traité par le compositeur (en soliste ou en "madrigaliste", si j'ose dire) ; et il paraît offert à Gens, en quelque sorte, qui le rend, en retour, avec une grandeur sans afféterie (et quelle manière de briser l'armure, d'introduire des fractures dans sa scène du III, comme lorsqu'elle "écrase" ses moyens dans certaines pages lullystes de ses Tragédiennes, avec Rousset ).
D'accord avec Poly' : pour moi, c'est d'évidence à réécouter pour rentrer pleinement dans l'oeuvre ; et ça n'est, en tout cas, largement pas un coup pour rien.

Oui oui!! Et cette façon d'aborder des formes traditionnelles et de les détourner rapidement avec un petit instrument ensemble (les débuts "d'airs" avec ploum-ploum à l'orchestre qui au bout de 3 mesures se voient augmentées d'un violon ou d'une flûte puis d'autres instruments qui viennent brouiller le rythme et apporter une couleur subtile et belle...)

Pour Gens, c'est tout simplement bluffant! Je vais en dire un peu plus sur son sujet du coup! Mr.Red

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Saint-Saëns-autres opéras   Jeu 13 Oct 2016 - 16:49

Une recension ici : http://www.forumopera.com/proserpine-versailles-apres-la-jacquerie-la-vacquerie .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18843
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Saint-Saëns-autres opéras   Lun 17 Avr 2017 - 22:37


Publication de Proserpine annoncée pour le 19 mai qui vient! Very Happy Very Happy Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3332
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Saint-Saëns-autres opéras   Dim 21 Mai 2017 - 21:59

Bon, puisque David et Polyeucte n’en ont toujours pas parlé...
C’est pas pour dire, les gars, mais entre les mélodies de Saint-Saëns et l’Armide de Rousset, j’ai vraiment l’impression de me coltiner tout le boulot à votre place, ces derniers temps...  siffle

J’ai donc écouté:

Proserpine
Véronique Gens (Proserpine), Marie-Adeline Henry (Angiola), Frédéric Antoun (Sabatino), Andrew Foster-Williams (Squarocca), Jean Teitgen (Renzo), Mathias Vidal (Orlando), Philippe-Nicolas Martin (Ercole), Artavazd Sargsyan (Filippo, Gil), Clémence Tilquin (Une religieuse),
Ulf Schirmer / Münchner Rundfunkorchester, Chœur de la Radio Flamande / Edward Caswell
Munich, IX.2016
Singulares / Bru Zane


Comme le Cinq-Mars de Gounod révélé par les mêmes, un formidable opéra. Le livret est d’une qualité supérieure par rapport à l’opéra français de cette époque (assez dans la manière cruelle des Chroniques italiennes de Stendhal), dramatiquement et thématiquement très efficace (on pense à Carmen¹, mais en plus raffiné, en plus ambigu) et sans vers de mirliton. Et surtout Saint-Saëns en tire quelque chose de tout à fait remarquable, qui a les vertus que je signalais récemment à propos de ses mélodies: une écriture vocale qui se plie avec un art consommé à la déclamation du texte, parfois à la limite d’une certaine sinuosité; un accompagnement très recherché, où l’élément pittoresque est moins souligné (l’Ave Maria du II, la Tarentelle et la Chanson à boire du III, qui pouvaient se prêter aux pires excès) que subtilement intégré à une trame musicale à la fois très serrée et très ductile.

L’interprétation est absolument formidable, en tout point.

Véronique Gens est, une fois de plus, impériale: quelle maîtrise d’un style beaucoup plus ample que son répertoire d’origine (son usage de la couverture vocale est une vraie leçon de chant), quel art de la caractérisation où la puissance dramatique ne le cède jamais à un sens toujours si précis du mot (sa scène du III, «Pourquoi suis-je venue...», est extraordinaire)!

Antoun, Teitgen, Foster-Williams sont tous d’une éloquence et d’un impact extraordinaires (mais c’est toujours frustrant de n’entendre Vidal que dans un petit rôle) - avec une mention spéciale pour Foster-Williams qui, me semble-t-il, ne cesse de progresser en termes de personnalité dramatique (et tout en finesse: comme son Père Joseph de Cinq-Mars, son Squarocca échappe aux grimaces du «méchant» et n’en est que plus inquiétant).

Si j’ai quelques réserves quant à Marie-Adeline Henry, il s’agit, comme dans sa récente Armide lullyste, davantage d’une affaire d’imparfaite adéquation à mes attentes personnelles que de critiques à proprement parler: comme je l’ai déjà dit, son chant est très travaillé dans le sens de l’expressivité, mais d’une expressivité qui ne va pas sans quelques postures vocales un peu excessives ou bizarres; ici, le choix est clairement de déjà laisser entendre dans le II ce dont le personnage sera capable dans le IV - et c’est bien sûr plus que défendable (c’est même plus intelligent que l’inverse), mais du coup, on a dans le II une matière vocale un peu hétérogène par rapport à l’atmosphère générale; disons simplement que j’y aurais été plus sensible à un timbre un peu plus suave ou à des manières un peu plus spontanées. Mais ça reste très, très bien.

Quant à la direction de Schirmer et à son orchestre munichois, chapeau bas: vie, précision, couleurs, tout y est.

¹ Ne serait-ce que pour la dualité Proserpine / Angiola: c’est un peu Carmen et Micaëla, mais une Carmen plus tourmentée et ambivalente et une Micaëla plus farouche - voir la scène finale!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81258
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Saint-Saëns-autres opéras   Dim 21 Mai 2017 - 23:06

Peut-être avons-nous traîné, mais pour nous, ça fait six mois que ce n'est plus une nouveauté. Cool

Tu es beaucoup plus enthousiaste que moi : j'ai trouvé ça très bien et j'y ai passé un excellent moment, mais je n'ai pas éprouvé le besoin de réécouter la bande, j'étais un peu déçu que ce ne soit pas de la trempe d'Henry VIII, du Déluge, de Frédégonde… Et le livret, que j'ai touvé pour ma part plutôt stéréotypé (et doté de faibles enjeux plutôt domestiques, sans que les psychologies le rendent intéressant), n'aide pas trop à se sentir concerné.

Sinon, effectivement, très belle musique et exécution admirable (même si j'ai trouvé plus de raideur que pour Cinq-Mars à l'orchestre, où l'on sentait poindre le manque d'habitude de ce répertoire).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18843
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Saint-Saëns-autres opéras   Dim 21 Mai 2017 - 23:34

Pas encore eu le temps d'écouter le disque personnellement, mais pour l'ouvrage en lui même, comme dit par David, c'étai connu : http://erikcarnets.fr/?p=1104

(encore désolé pour l'auto-citation...)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3332
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Saint-Saëns-autres opéras   Dim 21 Mai 2017 - 23:49

Ah? Moi, je le trouve nettement mieux que la moyenne, ce livret.

Stéréotypé, certes, mais les psychologies des deux héroïnes sont nettement plus intéressantes que dans la plupart des livrets d'opéras, tandis que les hommes s'en tirent assez mal (l'accent mis sur leurs défauts est assez original), et j'y ai trouvé une certaine cruauté cynique qui court un peu tout au long. «Faibles enjeux plutôt domestiques», tu veux dire que ça n'explique pas la Saint-Barthélémy ou la prise de Jérusalem par le-ténor-aime-la-soprano-qui-est-aimée-par-la-basse, et que ça te manque?

Cela dit, tu étais à l'inverse très enthousiaste des Barbares que j'avais trouvé intéressant mais sans plus (et nettement moins bien interprété), donc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81258
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Saint-Saëns-autres opéras   Lun 22 Mai 2017 - 8:47

Benedictus a écrit:
«Faibles enjeux plutôt domestiques», tu veux dire que ça n'explique pas la Saint-Barthélémy ou la prise de Jérusalem par le-ténor-aime-la-soprano-qui-est-aimée-par-la-basse, et que ça te manque?

Pas tout à fait : j'aime passionnément Pelléas, hein. Mr. Green

Mais je voulais dire que les enjeux me paraissaient faibles (en tant qu'enjeux domestiques : j'ai été surpris de me moquer autant de ce qui advenait aux personnages), sans même avoir l'alibi de la grande Histoire.


Citation :
Cela dit, tu étais à l'inverse très enthousiaste des Barbares que j'avais trouvé intéressant mais sans plus (et nettement moins bien interprété), donc...

Oui, les Barbares, c'est génial, mais les styles sont difficilement comparables, j'en conviens. Cette Proserpine ne m'a pas apporté beaucoup de nouveauté.

Mais encore une fois, c'est simplement une nuance, hein, c'est un très bel opéra qu'il faut écouter. Bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Saint-Saëns-autres opéras   

Revenir en haut Aller en bas
 
Saint-Saëns-autres opéras
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Saint-Saëns-autres opéras
» François Couperin - 3 Leçons de Ténèbres du Mercredi Saint
» Grosses taches et pointillés (peinture fraîche... ou pas et autres babioles)
» Tn vendues sur les puces de saint ouen???
» Saint-Saens. La symphonie n°3.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: