Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16052
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Dim 11 Sep 2011 - 20:39

Arch a écrit:
Shocked Arnaud aime Slayer... il y a un soupçon d'espoir Mr. Green

C'est clair que RIB est culte. Rien que pour son ouverture et sa clôture.


Ah oui Ado je ne jurais que par 3 groupes: Iron Maiden, Metallica et Slayer. Twisted Evil

J'ai usé jusqu'a la corde mon exemplaire de Decade of Aggression(qui reste pour moi le plus grand live de l'histoire du Metal..cette intro d'Hell Awaits non mais on se pince!!!!! affraid ).

Pour moi Slayer ce sont des riffs hallucinants de brutalité et de sauvagerie bestiale, un batteur extraordinaire et un chanteur au debit d'AK-47.

Jeff Hanneman a le chic pour aligner en deux tours de main des classiques incontournables(Angel of Death, Seasons of the Abyss, War ensemble, Raining Blood,Hell Awaits,Postmortem...),je n'ose imaginer ce qu'il aurait pu produire s'il etait moins paresseux et moins bourré...

On peut parler du Death,du Black et tutti quanti qui jouent plus vite et plus fort, il n'en demeure pas moins que pour moi personne n'est allé aussi loin que Slayer dans le malsain et le belliqueux (les lyrics d'Angel of Death font peut être sourire en 2011, c'etait loin d'être le cas en 1986..fallait oser quand même batman ).

Bref, un groupe que je n'ecoute plus guère, mais pour lequel j'ai toujours le plus grand respect.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Presto
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Dim 11 Sep 2011 - 21:50

Ai écouté le dernier Revocation, "Chaos Of Forms", très agréable, si vous aimez Death, Slayer, Pantera et/ou Atheist, ce sera votre came.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 29
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Mar 11 Oct 2011 - 22:02

Le nouveau clip d'Immolation :

http://youtu.be/KFimlFRqQhA

Une bonne dose de Brutal Death américain à l'ambiance mystique et dévorante. mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
JerMu
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : F
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Dim 6 Nov 2011 - 1:12

Qui d’entre vous connaît le groupe de heavy metal suisse Darkspace ? Un groupe de heavy metal qui prétend recevoir des messages de l’espace ne peut pas être mauvais bedo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 29
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Dim 6 Nov 2011 - 13:14

Moi, je connais, c'est un de mes groupes préférés mais... c'est du Black Metal. tutut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
JerMu
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : F
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Dim 6 Nov 2011 - 13:17

Ophanin a écrit:
Moi, je connais, c'est un de mes groupes préférés mais... c'est du Black Metal. tutut
Ah là ce genre de distinction me dépasse… Peux-tu m’expliquer la différence STP ?

(au fait j’ai vu Melvins lundi soir à Paris Razz )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 29
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Dim 6 Nov 2011 - 13:48

Le Death utilise plus de basse, des riffs très chromatiques, parfois des solos et un chant guttural. Il aborde des thèmes qui vont de la révolte à l'écologie.

Le Black n'utilise presque pas de basse, pas de refrain, pas de solos et un chant criard généralement. Les thèmes : la haine et la haine Very Happy

Aucune de ces "définitions" ne tient plus la route maintenant, trop de mélanges. Le mieux c'est un exemple avec deux puristes dans leur genre respectif :

Death Metal
/watch?v=D5Hv0tsvpyU

Black Metal
/watch?v=-5WEcYY_iYs&feature=related
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
avatar

Nombre de messages : 6924
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Dim 6 Nov 2011 - 17:48

Ophanin a écrit:
Le Death utilise plus de basse, des riffs très chromatiques, parfois des solos et un chant guttural. Il aborde des thèmes qui vont de la révolte à l'écologie.

Le Black n'utilise presque pas de basse, pas de refrain, pas de solos et un chant criard généralement. Les thèmes : la haine et la haine Very Happy

Aucune de ces "définitions" ne tient plus la route maintenant, trop de mélanges. Le mieux c'est un exemple avec deux puristes dans leur genre respectif :

Death Metal
/watch?v=D5Hv0tsvpyU

Black Metal
/watch?v=-5WEcYY_iYs&feature=related

il y a aussi que la batterie du black metal est souvent très rapide et sans beaucoup de variations durant toute la durée du morceau, contrairement au death où ça peut beaucoup varier et aller même vers des riffs très lents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/decapitum
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
avatar

Nombre de messages : 6924
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Dim 6 Nov 2011 - 17:49

Ophanin a écrit:
Le nouveau clip d'Immolation :

http://youtu.be/KFimlFRqQhA

Une bonne dose de Brutal Death américain à l'ambiance mystique et dévorante. mains

j'adore ce groupe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/decapitum
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 29
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Dim 6 Nov 2011 - 20:07

OYO TOHO a écrit:
il y a aussi que la batterie du black metal est souvent très rapide et sans beaucoup de variations durant toute la durée du morceau, contrairement au death où ça peut beaucoup varier et aller même vers des riffs très lents.
C'est vrai surtout pour les premiers groupes. Il y a des tas de Blackeux qui jouent lentement (Peste Noire, Nae'blis, etc) et des Brutal Deatheux qui pilonnent comme des hamsters sous amphétamine. (Origin, Cannibal Corpse, ...)

Et puis, y a le Black/Death et le Death/Black, en gros, c'est le bazar et Jer Mu n'est pas très avancé. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 29
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Mer 14 Déc 2011 - 14:22

Je prends mon pied avec ça :

Disma - Toward the Megaliths (2011)

Du lourd de chez lourd. Gros Death américain old school poisseux tendance doom qui charcute. I love you
/watch?v=S1cxoD5U514
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Mer 14 Déc 2011 - 14:35

Le titre "spectral domination" a-t-il un rapport avec la place absurde que prend la grosse caisse dans le mix ? Pauvre bassiste, il est vraiment là pour faire joli sur scène.
J'avais bien aimé leur relative lenteur, sur un titre, mais un par mois ça doit être ma limite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 29
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Mer 14 Déc 2011 - 14:50

Tu n'entends pas la basse ? Moi, je l'entends cool-blue Dans le genre gros Death réac' à l'ancienne, c'est du caviar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 29
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Sam 31 Déc 2011 - 11:59

Actuellement :


Circle of Dead Children - Human Harvest (2003)
Bien lourd et bien gras comme je l'aime. Décidément, encore des Ricains.

/watch?v=Z16vJAmizso
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Arch
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 117
Age : 30
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Mar 3 Jan 2012 - 1:50

Bravo pour le Disma, Ophanin ! J'avais peur d'une redite par rapport aux ténors de Death poisseux qui pullulent actuellement, généralement enfantés par Incantation, et qui ont vu naître les très bons efforts de Dead Congregation par exemple, ou encore cette vague océanienne touchant les tréfonds de l'extrême lourdeur en mariant death/doom/black ( Witchrist, Impetuous Ritual ) ou encore cet Ovni horrifique qu'est Portal. Que nenni, Disma pratique un death écrasant et occulte, soutenu d'une patte Doom réellement inspirée. Parfaitement dans la mouvance et s'étant pourtant trouvé une identité forte. Lorsqu'un style semble connu mais réalisé avec autant de conviction et de maîtrise, on peut se permettre quelques louanges envers son créateur.

Bizarrement, ça m'a donné envie de me repasser Forest of Equilibrium ( Cathedral )



Justin Broadrick, monsieur Napalm Death, Scorn, Godflesh, bref, un monsieur important au CV cultissime, crée ici le Doom Death. L'album est d'ailleurs devenu quasi introuvable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pHax
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Mar 3 Jan 2012 - 7:42

Enfin un groupe que je connais... Very Happy

+1 pour Scorn... et Godflesh... batman

Tiens, le dernier Cathedral devrait plaire à Arnaud :



(lien légal, teaser de l'alboume)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phorme.wordpress.com/
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 29
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Mar 3 Jan 2012 - 11:00

Arch a écrit:
Impetuous Ritual

/watch?v=eZ3q9O3HVcU

Impetuous Ritual, je ne connaissais pas. C'est pas des rigolos ces Australiens. Shocked J'aime bien leur délire bordélique qui se teinte de passage mid-tempo salissant. C'est comme si Portal avaient abandonnés le côté Black de leur Death/Black. Je vois que ce sont les mêmes bonshommes que dans Portal, d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16052
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Mar 3 Jan 2012 - 11:05

pHax a écrit:
Enfin un groupe que je connais... Very Happy

+1 pour Scorn... et Godflesh... batman

Tiens, le dernier Cathedral devrait plaire à Arnaud :



(lien légal, teaser de l'alboume)

Je vais essayer ça! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kegue
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3774
Age : 46
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Mar 3 Jan 2012 - 11:51

Ca me plaît aussi cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Mar 3 Jan 2012 - 12:14

Ophanin m'a fait découvrir un groupe qui pourrait vous plaire aussi, les progueux :
Spawn of Possession /watch?v=JOh89QFKJ8s
A part la voix et les quelques passages de blast... Personnellement je ne grimpe pas au rideau, mais la liberté avec laquelle ils écrivent les parties de guitares est intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arch
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 117
Age : 30
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Ven 6 Jan 2012 - 3:33

C'est le vrai intérêt d'un album comme Noctambulant d'ailleurs. C'est vrai que cette paire de manches détruit absolument tout, évolutive sans arrêt, elle exploite une technique très très large, mais je ne suis pas grimpé aux rideaux non plus. Ce genre de Death est forcément très carré, le mixage est souvent d'une propreté qui ne laisse pas beaucoup de place à l'atmosphère. Quand c'est ce que l'on recherche le plus, c'est déjà difficile, mais si en plus elle devient nécessaire à Spawn of Possession pour donner vie à cet amas de riffs... J'entends des tas de bonnes choses sur ce disque mais aussi un excellent concept qui a pourtant du mal à s'envoler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Ven 6 Jan 2012 - 9:03

J'ai pas écouté tout l'album, mais ce que tu dis correspond parfaitement à mon impression.
Les progueux sont notoirement plus résistants à la froideur et à l'incohérence, d'où mon conseil. hehe

Sinon, que penses-tu de Benighted ? C'est un des seuls groupes que je sois parvenu à apprécier depuis que farfouille (avec peine) dans le métal extrême post-90's. J'ai lu que leur musique était considérée comme particulièrement accessible aux non-habitués, donc quelque part c'est logique. Il y aurait moins de blast je dirais pas non, mais ça reste raisonnable, et le mix est agréable ; et puis ça groove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arch
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 117
Age : 30
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Ven 6 Jan 2012 - 16:30

Oui, Benighted est très bon, du moins Identisick et Icon. Plutôt aéré et très accessible en effet car moins chargé, il reprend la formule du Death HxC à la Dying Fetus, pas mal de bons plans et une brutalité bien présente. On peut juste lui reprocher un son trop clinique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arch
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 117
Age : 30
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Dim 8 Jan 2012 - 16:55

Ulcerate - Everything is Fire -2009



Un couple très réussi entre un Hate Eternal qui aurait avalé un tube de Neurosis ( période Enemy of the Sun ). les structures assez progressives sont bonifiées par un riffing monolithique et extrêmement crispant dans ses dissonances. La justesse des compositions lui donnent un relief fantastique. L'un des groupes les plus à mon attention. Un dernier est sorti l'année passée.

Décidément, sur cette scène océanienne poussent une série de pépites originale et diablement percutantes.

/watch?v=dOwK7LXUNxY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 29
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Lun 9 Jan 2012 - 10:46

Alors ça, c'est du lourd, du très très lourd ! Merci d'en parler, Arch. J'adore. Du Brutal Death technique mais pas ronflant ni chirurgical. Certains passages font effectivement penser à Neurosis et ça marche super bien, même avec toute cette brutalité qui les entoure. Un album riche et intelligent, c'est rare dans ce registre là.
Le seul reproche que je pourrais faire c'est au niveau du chant, très monotone. Mais on a connu pire.

Bref mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Arch
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 117
Age : 30
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Mer 11 Jan 2012 - 15:43

J'imaginais bien que tu allais aimer. Oui, le chant est on ne peut plus banal. Mais c'est encourageant de voir ce genre de trubilons exploser, ça ravive mon intérêt pour le death que la répétition ou la surcharge de la scène techno-brutale avaient commencé à ronger.

Par contre, le skud a été "supprimé" du marché Européen. Ca fait qu'il faut viser un label nord-américain ou océanien pour espérer l'acheter. Les frais de port ont été salés, mais ça en valait la peine quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arch
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 117
Age : 30
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Sam 28 Jan 2012 - 22:31

Je viens de recevoir l'album de Ulcerate. Mon disquaire me dit que c'était probablement le dernier exemplaire du marché américain et qu'il fallait en couper le sticker, au cas où il aurait de la valeur plus tard. Mouais, j'en déduis qu'il n'a pas tant de contacts que ça vu qu'il est toujours dispo sur On Parole et Sevared...

Quoiqu'il en soit, c'est effectivement une énorme tuerie. Rarement entendu un riffing aussi chiadé et aussi sombre et désespéré depuis Neurosis ou Gorguts. Et j'englobe au sens large. Allié à la puissance brute du death brutal qui sait marier les plans progressifs, les descentes vertigineuses et le riff qui tue. Genre celui qui parvient à moduler ses harmonies de manière à les rendre aussi fiévreuses. Jusque là, rien n'est à jeter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 29
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Jeu 30 Aoû 2012 - 9:23

Dernièrement :

This Gift Is A Curse - I, Guity Bearer (2012)
Un groupe tout jeune, extrêmement violent. Il mélange du Grind, du Brutal Death, du HxC, etc... avec un son puissant et gras. Il se dégage une ambiance apocalyptique de fer rouillé et d'humidité poisseuse. Une belle pépite dans le genre.
Mention spécial aux intermèdes entre les morceaux qui permettent à la fois de respirer et de rester dans cette atmosphère délétère.

/watch?v=VLtsN2j8Fe8

Creative Waste - Slaves to conformity (2012)
Un groupe de Grind Core d'Arabie Saoudite. Ca c'est des rebelles. batman
Sinon, ce n'est pas spécialement original néanmoins efficace.

/watch?v=8Hp5Fy0IQ3Y&feature=related
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Ave do Brasil
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 827
Age : 32
Localisation : Paris - France
Date d'inscription : 16/12/2010

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Lun 10 Juin 2013 - 15:01

Découvert dernièrement, Cattle Decapitation :



http://www.cattledecapitation.com/

Il parait qu'en fait c'est assez connu (enfin, d'après le Wiki...). L'ensemble me fait un peu penser, dans l'esprit surtout, à Righteous Pigs : original, ultra-violent mais très intelligent, pervers, surprenant mélange de grindcore et de plein d'autres choses; batterie puissante et rapide, vocaux variés. Enfin un groupe qui a quelque chose à dire (ce qui n'est pas souvent le cas de certains groupes de brutal death que j'aime bien, mais dont les albums sont finalement assez creux; je pense aux classiques CC et Suffocation). Une autre chose me fait marrer : les mecs qui sont végétariens et écolos, "straight", quoi, tout en jouant ce genre de musique (cf Intense Degree déjà cité).

Je n'ai écouté que le dernier album (à écouter en entier, pas par morceaux séparés), et je dois dire que ça m'a foutu une claque !


Ophanin a écrit:
Un groupe de grind core d'Arabie Saoudite...
Lol ! C'est aussi rare que la musique sérielle au Turkistan dont nous parlent Les Inconnus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ave do Brasil
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 827
Age : 32
Localisation : Paris - France
Date d'inscription : 16/12/2010

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Dim 11 Aoû 2013 - 18:17

Cattle Decapitation : décidément un groupe que j'apprécie énormément. Comme je le dis ci-dessus, on sent (même si je ne comprends pas toutes les paroles) qu'ils ont quelque chose à dire, au-delà de la brutalité de leur musique. Deux autres albums excellents...

1 - The Harvest Floor
C'est l'avant-dernier album. /watch?v=A-j633i7JmA

2 - Humanure
Moins sophistiqué; un peu à l'image du tout premier Carcass... Une "outro" conclue l'album avec dix bonnes minutes enregistrées dans ce qui ressemble à un abattoir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16052
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Dim 11 Aoû 2013 - 18:23

Rah les pochettes!!! pété de rire 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ave do Brasil
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 827
Age : 32
Localisation : Paris - France
Date d'inscription : 16/12/2010

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Dim 11 Aoû 2013 - 18:43

J'ADORE ces pochettes.

Le début d'Humanure/Scatology Domine, est assez nettement inspiré de la bande originale de l'excellent film Black Sheep, qui traite des mêmes sujets et de la même façon (les expérimentations animales dans l'élevage industriel, le végétarisme, et enfin... le gore et le second degrés !).

Comparez /watch?v=GaAWM6is9wA avec les premières minutes de /watch?v=h8kXCYERKNA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Dim 11 Aoû 2013 - 18:53

Manquait plus que ça.
Les mecs, vous êtes de sympathiques barges !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16052
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Dim 11 Aoû 2013 - 19:03

Attention, hein! Je ne suis pas fan de ces manifestes bruitistes.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ScareDe2
Farceur québécois
avatar

Nombre de messages : 906
Age : 18
Localisation : Québec
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Sam 20 Fév 2016 - 21:39




Ca les amis, c'est un album qui s'écoute la tête sur le mur. Prowler in the yard représente une étape dans l'évolution de la musique extrème. Pour faire une analogie, je dirais que l'écoute de cet album se compare à des cerveaux mis dans un broyeur; une lobotomie musicale. Pour ceux qui cherchent des petits rythmes classiques: pouah la là! Vous ne trouverez rien de tout ca sur cet album. Vous trouverez plutot une trace de grindcore joué à une vitesses allant de moyen à environ mach 3. Après l'inquiétante intro de "Jennifer", le gros boom de "Cheerleader Corpses" et la tout aussi préoccupante fin de "Piss angel", ben voilà.  Attention on a un album ici, pas des compositions individuelles, les pistes saignent une dans l'autre pour faire un jolie tout homogène et bien dégueux. Regardez la pochette et vous comprendrez.

**************************************************traduction approximative d'un review sur amazon*******************************************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pipus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2890
Age : 43
Localisation : En bas des Hauts de Seine
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Dim 21 Fév 2016 - 7:47

Fin des années 80, nous avions déjà eu droit à pire avec le Scum de Napalm Death.

Certes un peu moins rapide et grave (le blast et les guitares huit cordes sont apparues après), mais le même genre avec un son plus crade et des compositions tout aussi... comment dire... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ScareDe2
Farceur québécois
avatar

Nombre de messages : 906
Age : 18
Localisation : Québec
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Dim 21 Fév 2016 - 9:23

Pipus a écrit:
Fin des années 80, nous avions déjà eu droit à pire avec le Scum de Napalm Death.

Certes un peu moins rapide et grave (le blast et les guitares huit cordes sont apparues après), mais le même genre avec un son plus crade et des compositions tout aussi... comment dire...  Very Happy

Y a une ressemblance. Je dirais que Scum est plus punk alors que Prowler in the yard est plus métal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pipus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2890
Age : 43
Localisation : En bas des Hauts de Seine
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Jeu 8 Sep 2016 - 20:16

Ophanin a écrit:
ScareDe2 a écrit:
Le problème avec cette musique c'est le manque de contraste. De la pochette du disque jusqu'au dernier son de l'album, tout est synonyme de massacre.
Tu ne dois pas bien connaître pour étaler de tels préjugés.

En parlant de préjugés, pour Google, écouter du métal = libérer sa colère.



Quand je pense que j'écoute du métal pour m'endormir, que dois-je penser ? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pipus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2890
Age : 43
Localisation : En bas des Hauts de Seine
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Dim 11 Sep 2016 - 7:35

Si Qobuz s'y met aussi ! fesse

Un "sous-genre"... Rolling Eyes hehe

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16052
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Lun 12 Sep 2016 - 11:07

Ben oui le Métal est un sous-genre du "Rock" tout comme le prog' ou le jazz-rock. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.
» Nile (Death Metal Pharaonique - USA)
» BENIGHTED Necrobreed (2017) Brutal Death Metal
» Tête ampli Madison + baffle ?
» Dime-O-Flo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Autres musiques :: Autres styles-
Sauter vers: