Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
JerMu
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : F
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Lun 7 Mar 2011 - 8:30

arnaud bellemontagne a écrit:
Pour l'anecdote Dave Lombardo a aussi joué avec eux. Smile
Dave Lombardo est leur batteur attitré. Terry Bozzio l'a remplacé pour une tournée car Dave était pris avec Slayer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pHax
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Lun 7 Mar 2011 - 9:12

JerMu a écrit:
Y a-t-il des amateurs du groupe Fantômas dans les rangs ? J'adore ce groupe ! Savez-vous qu'ils ont fait une tournée avec Terry Bozzio ? Tapez "Fantômas Bozzio" sur le Tube et vous verrez.

Oui, moi. Fan de Mr Bungle (FNM, SC3, Tomahawk etc) à SGM en passant par tout ce qui touche de près ou de loin le RIO américain autour de Patton, Frith, carla kihlstedt etc...
Mais, dans le même style cathartique et cut-up déjantés, je préfère Ground Zero à Fantomas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phorme.wordpress.com/
ScareDe2
Farceur québécois
avatar

Nombre de messages : 906
Age : 18
Localisation : Québec
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Lun 7 Mar 2011 - 9:44

C'est du Grindcore ca, Fantomas et les autres? carton rouge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pHax
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Lun 7 Mar 2011 - 9:57

Dans le titre du topic il y a "et autres joyeusetés", donc on peut aussi évoquer les Vêpres de Monteverdi si on veut, na ! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phorme.wordpress.com/
JerMu
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : F
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Lun 7 Mar 2011 - 10:16

phAx a écrit:
Dans le titre du topic il y a "et autres joyeusetés", donc on peut aussi évoquer les Vêpres de Monteverdi si on veut, na ! Mr.Red
hehe Farpaitement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belibaste
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Mar 8 Mar 2011 - 8:16

Ya pas de sujet Doom ou Death, et encore moins de Stoner (malheureusement) donc je poste ici...

Connaissez vous Void of Silence ?
http://www.obskure.com/fr/kro_model.php?n_kro=2054



Groupe italien de Doom/Death avec un chanteur assez hallucinant (tout en restant dans les voix claires), et à ambitions symphoniques avec des atmosphères d'Apocalypse...

Les 2 derniers albums dont celui ci dessus, sont excellents pour les amateurs du genre, et surtout le morceau éponyme, d'anthologie, de plus de 20mn : Human antithesis.

Vous pouvez en écouter un court extrait sur leur myspace, assez significatif :
http://www.myspace.com/voidofsilence

Lourd, lent, sombre et étouffant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lastfm.fr/music/Yucca06
ScareDe2
Farceur québécois
avatar

Nombre de messages : 906
Age : 18
Localisation : Québec
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Mar 8 Mar 2011 - 8:52

Possessed - Seven Churches, tellement années 80, ca doit être un classique du genre death metal.

Ca m'a pris 10 secondes pour le comprendre, mais après 10 minutes j'avais mal à la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ScareDe2
Farceur québécois
avatar

Nombre de messages : 906
Age : 18
Localisation : Québec
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Mar 8 Mar 2011 - 9:52

J'espère que tout le monde connait la chanson The Game de Motorhead?
watch?v=F_JF8oSxXtM
S'il existe un seul hit heavy metal, c'est elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pHax
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Mar 8 Mar 2011 - 10:07

ScareDe2 a écrit:
J'espère que tout le monde connait la chanson The Game de Motorhead?
watch?v=F_JF8oSxXtM
S'il existe un seul hit heavy metal, c'est elle.

Motörhead c'est du "good old rock'n'roll" ! thumleft thumleft J'ai beaucoup écouté ça, avec Led Zep, Black Sabbath etc… So british !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phorme.wordpress.com/
ScareDe2
Farceur québécois
avatar

Nombre de messages : 906
Age : 18
Localisation : Québec
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Mar 8 Mar 2011 - 13:15

phAx a écrit:
Motörhead c'est du "good old rock'n'roll" ! thumleft thumleft J'ai beaucoup écouté ça, avec Led Zep, Black Sabbath etc… So british !
Bienvenu dans le groupe des 30 millions qui écoutent ces groupes cultes. mains

*La toilette pour gerber la drogue est au fond du couloir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
avatar

Nombre de messages : 6936
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Mar 8 Mar 2011 - 16:30

Belibaste a écrit:
Ya pas de sujet Doom ou Death, et encore moins de Stoner (malheureusement) donc je poste ici...

Connaissez vous Void of Silence ?
http://www.obskure.com/fr/kro_model.php?n_kro=2054



Groupe italien de Doom/Death avec un chanteur assez hallucinant (tout en restant dans les voix claires), et à ambitions symphoniques avec des atmosphères d'Apocalypse...

Les 2 derniers albums dont celui ci dessus, sont excellents pour les amateurs du genre, et surtout le morceau éponyme, d'anthologie, de plus de 20mn : Human antithesis.

Vous pouvez en écouter un court extrait sur leur myspace, assez significatif :
http://www.myspace.com/voidofsilence

Lourd, lent, sombre et étouffant.

j'aime bien cet extrait !
J'aime bien le doom quand on a le droit à quelques ambiances comme c'est le cas ici !
Je t'ai déjà dit que je suis fan de Type O Negative : que préfères-tu chez eux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/decapitum
Belibaste
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Mar 8 Mar 2011 - 16:37

Type O Negative ou la synthèse parfaite entre les Beatles et Black Sabbath Mr. Green

Tu me demandes l'album que j'aime le plus d'eux, ou bien ce que j'aime chez eux ?

Comme j'ai déjà précisé, j'apprécie énormément les atmosphères lourdes et oppressantes. Donc The World is coming Down est mon préféré (le morceau éponyme : la quintessence du Doom, everyone I love is Dead, etc). Sinon October rust, Dead again et Life is Killing me, dans le désordre et selon l'humeur.

Et puis la voix de Steele,son rrrrroulement des rrrr, fabuleux...Tiens, ça m'a donné envie, je me suis remis the World..., petit interlude au milieu d'un océan parsifalien.

edit : marrant que personne n'affiche son lastfm ici (j'étais habitué à un forum -metal- ou c'était la règle), sur le mien en signature il y a (hors classique que j'écoute plutôt sur ma chaine hifi), mes écoutes depuis 3 ans...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lastfm.fr/music/Yucca06
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
avatar

Nombre de messages : 6936
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Mar 8 Mar 2011 - 16:55

Si tu aimes World Coming Down, tu dois aimer cet extrait de concert sur le tube : /watch?v=JN_BlF9Vtvw
(à voir en entier, avec l’accélération de la fin !)
Je ne sais pas trop quel est mon album préféré de Type O car je les aime tous mais mes chansons préférées sont peut-être Gravitational Constant = 6.67300 × 10-11 m3 kg-1 s-2, Wolf Moon, World Coming Down, I know you're fucking someone else, Love you to Death et Christian Woman.
Aussi, je collectionne tous les pirates de Type O, les vinyls, les affiches de concerts et les t shirts rares.

A part eux, dans le doom et dans le death, j'aime Obituary, My Dying Bride et Death.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/decapitum
Belibaste
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Mar 8 Mar 2011 - 17:03

Merci pour le lien, je regarde en ce moment . Yessss !! Wink

Sinon je ne suis pas à ce point de fanitude mais c'est vrai que je les apprécie beaucoup.

My Dying Bride aussi, Paradise Lost (1e version , celle d'icon et Draconian par exemple, mais aussi Host qui vire sur l'electro à la Depeche Mode...) et dans le funeral j'avais oublié de mentionner Evoken et Swallow the Sun, comme tellement d'autres (mais on ne peut pas tous les citer).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lastfm.fr/music/Yucca06
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
avatar

Nombre de messages : 6936
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Mar 8 Mar 2011 - 17:14

Il y a même un Paradise Lost d'avant Icon et Draconian Times Wink
Ecoute leurs chansons "Rotting Misery", "Gothic", "Eternal", etc. et tu verras que c'est ce qu'il y a de plus doom ! (j'aime beaucoup ce groupe également, même si je les trouve beaucoup trop sages en live)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/decapitum
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 30
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Mer 16 Mar 2011 - 9:25

Et si on revenait au Brutal Death ? Smile

J'hallucine devant un album qui vient (presque) de sortir, très attendu depuis 5 ans par les fans de Brutal Death hyper technique. C'est dingue, le niveau Shocked Ça tabasse sévère. Les plans sont bien amenés, quelques mosh part, la batterie a une quadruple pédale, la prod est énorme ! On est littéralement soufflé. (je raffole pas du chant par contre, trop Cannibal Corpsesque mais c'est pas le plus important)

Attention les oreilles :
http://www.deezer.com/fr/#music/henker/slave-of-my-art-646763


Henker - Slave of My Art

(Bientôt sortira le dernier Benighted, j'ai hâte. Il me faut du "gruuuiii" Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
ScareDe2
Farceur québécois
avatar

Nombre de messages : 906
Age : 18
Localisation : Québec
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Mer 16 Mar 2011 - 21:06

Citation :
Attention les oreilles :
http://www.deezer.com/fr/#music/henker/slave-of-my-art-646763


Henker - Slave of My Art

Tellement rapide et technique, on dirait que ca sort d'un synthétiseur.
___________________

À la frontière entre le heavy metal et le grindcore, il y a les groupes comme Pantera et Megadeth.

watch?v=y5GLbjaWsHU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 30
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Jeu 17 Mar 2011 - 5:53

Tu veux dire que c'est superficiel ? scratch

Sinon, là j'écoute Identisick de Benighted. C'est donc du "gruik", du groove et de la bonne humeur, avec du gros son !
Les borborygmes du chanteur c'est franchement n'importe quoi, c'est super. Et quand on va les voir en concert on passe un sacré bon moment. Ils jouent pieds nus, ils font monter tout le monde sur scène, c'est un bazar sans nom. Very Happy

Un album qu'il est bien pour avoir la pêche :
http://www.deezer.com/fr/#music/benighted/identisick-97208
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
ScareDe2
Farceur québécois
avatar

Nombre de messages : 906
Age : 18
Localisation : Québec
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Jeu 17 Mar 2011 - 14:22

Ophanin a écrit:
Tu veux dire que c'est superficiel ? scratch
Ah oui très thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 30
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Mar 10 Mai 2011 - 5:27

Hier :
Happy Face - Le Tigre
Grind/Death typique, très inspiré de la scène Est américaine. Très pesant, des guitares/basse désaccordés pour avoir un son encore plus grave, une batterie bourrine et du pig

Krisiun - Assassination
Groupe de Brutal Death culte, brésilien, trio fou furieux. (dont le batteur est le frère du guitariste) Il y a beaucoup d'homorythmie basse/batterie. Des solos débiles à la fin d'à peu près tous les morceaux. Le son est très cru. Une belle pichnette sur l'oreille. Twisted Evil Pour la petite histoire, ce groupe avait fait sensation avec Conquerors of Armageddon qui démontrait que les Deatheux pouvaient jouer aussi vite que les Blackeux de l'époque.
A écouter dans le même genre direct dans les dents : Southern Storm.

Engorged - Where monsters dwell
Du riff à foison, du solo en veux-tu en voilà, des chanteurs qui font n'importe quoi. C'est l'éclate totale. rabbit Un mix Grind/Death/Thrash comme les Américains savent les faire.

Benighted - Asylum Cave
Gruik !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 30
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Ven 19 Aoû 2011 - 6:27

Je tombe sur un groupe hyper technique bien sympa, fortement influencé par Meshuggah : Anomalous. Le dernier album sorti en 2011 est intéressant. Enormément de solos stupéfiants Shocked Bon, ça reste du Techno-Death, faut pas en abuser non-plus. Une musique d'athlète avec plus de notes en 1 minute que dans toute la discographie de Darkthrone.

http://youtu.be/V0CVE6M_QxE

Mis en ligne par le groupe.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16460
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Ven 19 Aoû 2011 - 7:09

Shocked

Mais c'est fabuleux ce truc. sunny

Ultra-alambiqué et technique comme j'aime avec des magnfiques trouées mélodiques. Cool

Ca me fait plus penser a Necrophagist,Bottled Science voire Spiral Architect qu'a Meshuggah à proprement parler.Quoi qu'il en soit voila un groupe que je vais suivre de tres près!!!

Merci pour la decouverte! Wink

P.S.:Comment tu as decouvert ce groupe? bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 30
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Ven 19 Aoû 2011 - 7:17

Découvert lors d'un débat sur le Death Metal actuel qui virerait au concours de virtuosité sans âme. On n'a présenté comme ce qui se faisait de pire dans le genre. J'ai adoré alors que ce n'est pas du tout mon style. rabbit

Il doit y avoir une post-production hallucinante ! Batterie triggée pour recaler l'éventuelle humanité du batteur et tout le tralala.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16460
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Ven 19 Aoû 2011 - 7:22

Oui d'ailleurs la grosse caisse au son tres artificiel m'a fait tiquer. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Ven 19 Aoû 2011 - 7:22

Citation :
Batterie triggée pour recaler l'éventuelle humanité du batteur
hehe

Ah oui ! Surtout pas ! tutut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 30
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Mer 7 Sep 2011 - 17:42


Behemoth - Demigod
Je me replonge avec bonheur là-dedans. C'est... comment dire ? IN YOUR FACE, biatch
En tout cas, leur Death/Black rentre-dedans me donne le sentiment d'être invicible. C'est bête mais c'est ça.

Spoiler:
 
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16460
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Mer 7 Sep 2011 - 17:56

Et ça passe sur MTV...hé bien Laughing

Ce clip frôle le bon goût sans jamais y tomber... hehe


En ce qui concerne la musique it's business as usual Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 30
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Mer 7 Sep 2011 - 18:04

Laughing

Si MTV savaient ce que ces métaleux pensent d'eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82107
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Jeu 8 Sep 2011 - 12:15

Ophanin a écrit:

Behemoth - Demigod
Je me replonge avec bonheur là-dedans. C'est... comment dire ? IN YOUR FACE, biatch
En tout cas, leur Death/Black rentre-dedans me donne le sentiment d'être invicible. C'est bête mais c'est ça.

Spoiler:
 
Spoiler:
 
J'ai regardé écouté ça avec toute la bienveillance dont j'étais capable. Et tu dis que tu attends pendant vingt minutes qu'un mouvement lent de Bruckner commence. hehe

Sérieusement, c'est plutôt joli, les roquettes à la batterie, mais comme on n'entend pas l'harmonie ni les paroles (avec des effets de saturation vocale assez rudimentaires, je suis un peu déçu), ça reste assez limité. Ca évolue très peu, en plus.

Franchement, à volume sonore égal, je mets ça à peine devant Glass.

Je crois que je perçois le type d'exaltation que c'est censé faire naître, mais il ne se produit strictement rien chez moi, des aspects de mon état de nature ont dû être trop fortement pervertis pour pouvoir retrouver ces joies simples et primitives.

Je ne parle même pas des images, ce n'est pas soutenable pour moi.

Désolé. Confused A ce jour, je n'ai jamais rien trouvé qui me séduise un tant soit peu dans ce type de répertoire. Et avec le volume sonore inhérent, il est hors de question que j'aille au concert, donc je peine à me soigner. Neutral

--

Voilà, c'est pas pour critiquer, je suis trop extérieur à ça pour émettre un jugement valide, mais ça te fera toujours une réaction, tu n'as pas beaucoup d'échos en général j'ai l'impression...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16460
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Jeu 8 Sep 2011 - 12:26

Pas mieux que David, c'est un style que je ne comprends pas. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ave do Brasil
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 827
Age : 32
Localisation : Paris - France
Date d'inscription : 16/12/2010

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Jeu 8 Sep 2011 - 12:49

C'est normal, il vous manque la haine, ainsi que le désir de devenir Maître du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16460
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Jeu 8 Sep 2011 - 12:51

Le problème c'est que je trouve un bon vieux Slayer bien plus haineux, abrasif, malsain et percutant que tous ces trucs nordiques... bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pHax
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Jeu 8 Sep 2011 - 13:13

Moi, je préfère 5h d'Einstein on The Beach à 1h de Behemoth… bedo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phorme.wordpress.com/
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 30
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Jeu 8 Sep 2011 - 15:33

C'est vrai que je n'ai pas beaucoup de réactions mais le peu qu'il y a sont mille fois plus intéressantes que tout ce que j'ai pu débattre sur des forums de Metal. Donc je continu à causer un peu de ce plaisir pervers malgré tout. Smile (ce topic et celui sur le Black sont passionnants)

Il fut un temps où je ne pouvais plus qu'écouter ça. Je n'écoutais plus de classique du tout, ça m'ennuyait. L'intérêt du Metal extrême est (je pense) dans l'animalité, l'immédiateté (supposée ; ce type de chant demande beaucoup de travail), la violence et plein d'autres choses très primaires. Ce n'est pas la peine de chercher une richesse harmonique ou des variations de dynamiques... il n'y en a pas. Ce n'est pas le propos.

Pour ce qui est du texte, il suffit de s'habituer à ces voix saturées physiquement ou artificiellement (là, c'est carrément les deux hehe ) pour les comprendre. Pareil pour les guitares. Il y a une sorte de cap à passer.

Je conçois très bien qu'on accroche pas ou qu'on est un sentiment de rejet face à l'agressivité de la chose. Moi, j'écoute ça, j'ai l'impression de me nettoyer les oreilles et ça me fait du bien cette saturation omniprésente. (combien je vous dois docteur ?)

@ Arnaud : Oui, Slayer c'est rigolo mais... violent ? tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82107
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Jeu 8 Sep 2011 - 15:56

phAx a écrit:
Moi, je préfère 5h d'Einstein on The Beach à 1h de Behemoth…
Là, franchement, ça se négocie. Ca dépend du volume sonore et de l'espacement des prises des cinq heures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
pHax
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Jeu 8 Sep 2011 - 16:04

En fait, je choisirais sans doute les 1h de Belzébuth avec des bouchons et une bonne dose de tranquillisants.
Einstein on the Beach (et Aknaten aussi d'ailleurs) contient quand même des passages vraiment chouettes n'empêche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phorme.wordpress.com/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16460
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Jeu 8 Sep 2011 - 16:12

Oui Slayer c'est violent...essaie Reign in Blood paru en 1986, il n'a pas pris une ride!

Je trouve que ce que degage le groupe sur scène est sans commune mesure avec tes peinturlurés en cartouchière tongue :

regarde plutôt:watch?v=E9oQsC tqRc

batman batman batman

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 30
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Jeu 8 Sep 2011 - 16:22

Mais je connais Reign in Blood. hehe Je les ai vu sur scène en plus.

Mais bon, le Thrash ça n'a jamais été mon truc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82107
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Jeu 8 Sep 2011 - 16:22

phAx a écrit:
En fait, je choisirais sans doute les 1h de Belzébuth avec des bouchons et une bonne dose de tranquillisants.
Si j'ai le droit de choisir le volume, clairement je choisis ça plutôt qu'Einstein ! Même à durée égale, d'ailleurs.

Citation :
Einstein on the Beach (et Aknaten aussi d'ailleurs) contient quand même des passages vraiment chouettes n'empêche.
Dans Einstein, je ne les ai pas trouvés, mais j'ai craqué avant la fin (ou plutôt après le début ? Like a Star @ heaven ). Dans Akhnaten, oui, il y a des choses intéressantes, mais ça se répète tellement... c'est juste pénible au bout de deux minutes. Dommage, parce que le sujet (ok, le livret est en partie raté) et la matière musicale ne seraient pas déplaisants, s'ils n'étaient pas traités sans arrêt sur le mode du disque rayé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82107
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Jeu 8 Sep 2011 - 16:31

Ophanin a écrit:
dans l'animalité, l'immédiateté
Oui, c'est ce que je devine à l'écoute.

Citation :
(supposée ; ce type de chant demande beaucoup de travail),
De la technique, oui : les saturations se produisent en faisant vibrer des parties de l'appareil phonatoire (membranes, cartilages...), si on force simplement sur les cordes c'est moche et on est aphone en quelques minutes.

Je n'ai pas moi-même travaillé ce type d'effets, mais je me suis laissé dire que ce n'était pas très sorcier. Vu les ambitus et les retraitements amplifiés, ce n'est quand même pas aussi exigeant, j'ai l'impression que ce qu'on demande à Broadway, par exemple (avec des exigences de timbre, d'ambitus, d'intelligibilité...).

Citation :
Ce n'est pas la peine de chercher une richesse harmonique
Ce n'est pas du tout ce que j'attends de ce type de répertoire, je relevais simplement le fait que je n'entendais pas l'harmonie, à force de saturations. Je suis incapable de dire sur quel degré on est, à la première écoute.

Citation :
ou des variations de dynamiques...
Ca, moi, ça me pèse souvent. C'est même ce qui m'a le plus frustré à l'époque où je pratiquais sérieusement l'orgue (avec le fait de jouer essentiellement du Bach Rolling Eyes ).


Citation :
Pour ce qui est du texte, il suffit de s'habituer à ces voix saturées physiquement ou artificiellement (là, c'est carrément les deux hehe ) pour les comprendre. Pareil pour les guitares. Il y a une sorte de cap à passer.
J'en suis certain - au moins pour le repérage harmonique des guitares. Pour le chant, il est vrai qu'avec de l'entraînement, j'arrive à décrypter beaucoup de bandes radios d'opéras inédits, alors que les chanteurs ne font pas les consonnes et déforment les voyelles. hehe


Citation :
Je conçois très bien qu'on accroche pas ou qu'on est un sentiment de rejet face à l'agressivité de la chose.
Rejet éthique, pourquoi pas (mais enfin, ça ne fait du mal à personne, la musique violente, sauf aux oreilles). Je veux dire dans le sens où il y a un rejet instinctif de la violence. Mais rejet global, je ne vois pas pourquoi : ça me laisse davantage indifférent qu'éprouvé. (Et puis les costumes sont tellement drôles !)
J'en aurais un très violent en concert, mais ça me fait pareil avec n'importe quelle musique amplifiée, même à volume moyen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
pHax
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Jeu 8 Sep 2011 - 16:32

@David : Oui, mais c'est que j'aime la musique répétitive.
Le "one two three four" : voilà, ça me plait.
J'en suis pas dingue, mais c'est réussi.
Aknaten contient aussi de très chouettes passages.
Disons que je tiens 10 mn, quand même…
Mr. Green


Ophanin a écrit:
C'est vrai que je n'ai pas beaucoup de réactions mais le peu qu'il y a sont mille fois plus intéressantes que tout ce que j'ai pu débattre sur des forums de Metal.

C'est de l'ironie, hein ! bedo Wink

Citation :
Il fut un temps où je ne pouvais plus qu'écouter ça.

Elle doit agir comme un gouffre sur les auditeurs et sur son discernement (beaucoup d'amateurs de metal sont hermétiques à toute autre forme de musique). Je t'assure que ça n'apparait ni violent, ni haineux, et souvent, pour un auditeur exterieur, c'est au contraire assez ennuyeux et terne… Il y a des tas de groupes qui dégagent des trucs tendus comme un arbre foudroyé sans pousser aucun hurlement ni taper comme des sourds sur des grosses caisses.

Mais, continue, il y a aussi, parfois, dans cette masse de combos innombrables (qui se ressemblent presque tous comme deux gouttes d'eau), d'ailleurs c'est ça qui m'impressionne plus que leur musique ! des choses parfois intéressantes : la couleur du metal par exemple, je trouve, devrait être plus utilisée par les compositeurs contemporains pour l'ambiance feutrée, sourde, qu'elle peut dégager.

Et puis l'imagerie est sympa, par contre, ça saigne et le second degré est rigolo ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phorme.wordpress.com/
Arch
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 117
Age : 31
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Jeu 8 Sep 2011 - 16:36

Shocked Arnaud aime Slayer... il y a un soupçon d'espoir Mr. Green

C'est clair que RIB est culte. Rien que pour son ouverture et sa clôture.

Dans un genre abrasif, j'ai une affection particulière pour Pleasure to Kill de Kreator. Alors, c'est sûr qu'on a pas la frappe de Lombardo et que la production paraîtra désuète pour beaucoup ( et ça en rajoute un charme sulfureux ). Mais chaque riff de Petrozza semble avoir été créé en enfer. Un vrai exutoire.

Dans le genre thrash sans compromis, on peut aussi noter le Darkness Descends de Dark Angel, un peu resté dans l'ombre par rapport à RIB, mais avec Gene Hoglan aux fûts, un grain de guitare acéré et une folie furieuse constante, on en sort soufflé.

A déconseiller évidemment aux amateurs de subtilités aux saveurs délicates. Ils risquent fort de trouver ces gros steaks épuisants.
Citation :

Elle doit agir comme un gouffre sur les auditeurs et sur son discernement (beaucoup d'amateurs de metal sont hermétiques à toute autre forme de musique)

Le metal, j'en écoute depuis quelques années, et généralement du lourd comme celui-ci. Et avec mes nombreux concerts et nombreuses rencontres avec d'autres metalheads, je reste persuadé du contraire.
Que ça puisse être un gouffre sur le discernement du fan, je ne comprends pas. Je trouve au contraire que le metal le plus cru altère celui des non-habitués forcément rebutés par cette brutalité directe et souvent gratuite. Ce sans aucun jugement ostentatoire.
Alors bien entendu, l'imagerie couplée à la simplicité naturelle et à la grosse distorsion qui tâche, ça peut en faire sourire. C'est juste qu'ils y sont hermétiques...
Puis beaucoup de groupes ont passé le cap de cette imagerie "rigolote" depuis un bout de temps. Les Morbid Angel, Portal, Deathspell Omega, Carcass, Candlemass, en sont de bons exemples.

Après, nous avons notre lot de protagonistes qui pondent une musique stérile. Et je crois que c'est pareil dans une pléthore de style ( de manière différente bien sûr ).
Quant à l'ouverture du metalhead envers les autre styles, c'est pareil, je constate que beaucoup d'entre eux lorgnent vers des territoires adjacents. Généralement affiliés à la scène rock, mais au vu de sa richesse, je pense que c'est un argument valable.


Dernière édition par Arch le Jeu 8 Sep 2011 - 16:53, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 30
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Jeu 8 Sep 2011 - 16:42

DavidLeMarrec a écrit:
Ophanin a écrit:
(supposée ; ce type de chant demande beaucoup de travail),
De la technique, oui : les saturations se produisent en faisant vibrer des parties de l'appareil phonatoire (membranes, cartilages...), si on force simplement sur les cordes c'est moche et on est aphone en quelques minutes.

Je n'ai pas moi-même travaillé ce type d'effets, mais je me suis laissé dire que ce n'était pas très sorcier. Vu les ambitus et les retraitements amplifiés, ce n'est quand même pas aussi exigeant, j'ai l'impression que ce qu'on demande à Broadway, par exemple (avec des exigences de timbre, d'ambitus, d'intelligibilité...).
On utilise la gorge, je crois. Je n'ai jamais essayé mais c'est vrai qu'on peut vite devenir aphone si on fait n'importe quoi. Ces chanteurs ont moins de volumes que ceux de Broadway par contre.

Citation :
Citation :
ou des variations de dynamiques...
Ca, moi, ça me pèse souvent. C'est même ce qui m'a le plus frustré à l'époque où je pratiquais sérieusement l'orgue (avec le fait de jouer essentiellement du Bach Rolling Eyes ).
C'est ce qui me gêne avec l'orgue, entre autres. Alors que dans le Metal, ça ne me dérange pas du tout. scratch

Citation :
Citation :
Je conçois très bien qu'on accroche pas ou qu'on est un sentiment de rejet face à l'agressivité de la chose.
Rejet éthique, pourquoi pas (mais enfin, ça ne fait du mal à personne, la musique violente, sauf aux oreilles). Je veux dire dans le sens où il y a un rejet instinctif de la violence. Mais rejet global, je ne vois pas pourquoi : ça me laisse davantage indifférent qu'éprouvé. (Et puis les costumes sont tellement drôles !)
J'en aurais un très violent en concert, mais ça me fait pareil avec n'importe quelle musique amplifiée, même à volume moyen.
J'avais peur que ce ne soit juste mes petits Polonais maquillés. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82107
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Jeu 8 Sep 2011 - 16:47

phAx a écrit:
@David : Oui, mais c'est que j'aime la musique répétitive.
Le "one two three four" : voilà, ça me plait.
J'en suis pas dingue, mais c'est réussi.
Aknaten contient aussi de très chouettes passages.
Disons que je tiens 10 mn, quand même…
Mr. Green
Ah ouais, ok, 10 minutes, il y a des choses chouettes effectivement si on se fixe cette limite.

Mais j'ai quand même fait vingt minutes d'Einstein sans discontinuer... je suis passé par les différentes étapes de la folie (ennui, irritation, insensibilité, perte d'orientation, abattement...). Mr. Green
J'ai fini par arrêter avant que ce ne soit irréversible (et que je ne gâche plus de mon temps).

Le plus drôle, c'est que les amateurs m'ont dit ensuite qu'il ne fallait surtout pas l'écouter de façon continue ! Laughing Oui, ok, cinq minutes par jour, c'est supportable, mais ça ne ressemble plus à rien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 30
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Jeu 8 Sep 2011 - 16:52

Je n'avais pas vu ta réponse, Phax.
phAx a écrit:
Ophanin a écrit:
C'est vrai que je n'ai pas beaucoup de réactions mais le peu qu'il y a sont mille fois plus intéressantes que tout ce que j'ai pu débattre sur des forums de Metal.

C'est de l'ironie, hein ! bedo Wink
Même pas ! Regarde sur VS, Postchrist, etc, ... les discussions se limitent à "j'aime/j'aime pas" ou à "Machin tape plus vite que ton batteur". J'ai arrêté de participer depuis depuis des années.

Citation :
Citation :
Il fut un temps où je ne pouvais plus qu'écouter ça.

Elle doit agir comme un gouffre sur les auditeurs et sur son discernement (beaucoup d'amateurs de metal sont hermétiques à toute autre forme de musique). Je t'assure que ça n'apparait ni violent, ni haineux, et souvent, pour un auditeur exterieur, c'est au contraire assez ennuyeux et terne… Il y a des tas de groupes qui dégagent des trucs tendus comme un arbre foudroyé sans pousser aucun hurlement ni taper comme des sourds sur des grosses caisses.
Je ne dis pas le contraire. De toute façon, tu auras remarqué qu'aucun des métaleux ici présent n'écoutent ce genre pour la gonflette ou pour chercher le truc le plus violent possible. Il se trouve que la violence est un pilier du Metal, c'est tout. (violence par la saturation, les textes, l'attitude envers les autres genres musicaux)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Arch
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 117
Age : 31
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Ven 9 Sep 2011 - 1:27

Ophanin a écrit:

Même pas ! Regarde sur VS, Postchrist, etc, ... les discussions se limitent à "j'aime/j'aime pas" ou à "Machin tape plus vite que ton batteur". J'ai arrêté de participer depuis depuis des années.

En même temps, Postchrist quoi... de la philosophie de comptoir, une pédance démesurée pour un discours vide et très peu de musique, concrètement ( et hormis le black ambiant nauséeux ou encenser l'UG aveuglément, pas grand chose de consistant ) . Tu n'as pas essayé Bells of Armageddon, L.O.W, Guts of Darkness, Spirit of Metal par intermittences... là tu trouveras ton bonheur ( si tu survis à ton inscription et à la foule de connaisseurs pour le premier. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pHax
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Ven 9 Sep 2011 - 2:28

Arch a écrit:

Citation :

Elle doit agir comme un gouffre sur les auditeurs et sur son discernement (beaucoup d'amateurs de metal sont hermétiques à toute autre forme de musique)

Le metal, j'en écoute depuis quelques années, et généralement du lourd comme celui-ci. Et avec mes nombreux concerts et nombreuses rencontres avec d'autres metalheads, je reste persuadé du contraire.
Quant à l'ouverture du metalhead envers les autre styles, c'est pareil, je constate que beaucoup d'entre eux lorgnent vers des territoires adjacents. Généralement affiliés à la scène rock, mais au vu de sa richesse, je pense que c'est un argument valable.

J'ai écouté moi même beaucoup de metal (de Motorhead à Slayer en passant pas Nuclear Assault ou Napalm Death...), de punk, de noise, d'industriel lourdissime voir très malsain (Foetus, Swans, Coil…), de musiques dites "extrêmes", bref, de Painkiller à Naked City, j'en oublie les trois quart (je vous passe les trucs de techno hardcore nuls que j'ai pu aimer), bref j'ai aussi eu une jeunesse mouvementée.
Mais mon entourage n'était pas aussi "fixé" sur un style en particulier : on écoutait aussi Bartok, Varese, Stravinsky, et les Sonic Youth, les Siouxsie and the B, ou Tangerine Dream et Zappa sans avoir honte d'écouter autre chose que du metal à ce moment là.
Or, avec le BM, ou même le metal indus actuel, pour avoir des élèves qui en écoutent et discuter avec eux dans mon lycée, et ici Octavian (qui a une culture illimitée dans son domaine et extensible à énormément d'autre chose c'est sûr, hein !), ma remarque est un constat (que je ne généralise pas pour autant) : les amateurs de metal extrême ont du mal à s'ouvrir, du fond de leur passion auditive, à autre chose. Tout leur parait mou. C'est comme, sans doute, arrêter brutalement de charger tous ses plats avec une tonne de piments oiseaux et de sel.

Citation :
Le plus drôle, c'est que les amateurs m'ont dit ensuite qu'il ne fallait surtout pas l'écouter de façon continue ! Oui, ok, cinq minutes par jour, c'est supportable, mais ça ne ressemble plus à rien !
Je ne suis pas du genre à m'infliger un truc quotidiennement exprès pour me faire du mal tu sais… Laughing Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phorme.wordpress.com/
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 30
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Ven 9 Sep 2011 - 6:43

Spoiler:
 
Des amateurs dans ton lycée ? Tu veux dire que les métaleux sont forcément des jeunes incultes qui s'enthousiasment à fond sur une seule chose pendant un an avant de brûler leurs idoles ? J'ai peur que tu ne généralises un peu en te basant l'âge ingrat (soit dit sans animosité, hein). Il y en a de tous les âges pour aller aux concerts de Behemoth. Souvent les mêmes vont voir Slayer.
La crise d'ado est passée et j'écoute encore du Metal.

Citation :
En même temps, Postchrist quoi... de la philosophie de comptoir, une pédance démesurée pour un discours vide et très peu de musique, concrètement ( et hormis le black ambiant nauséeux ou encenser l'UG aveuglément, pas grand chose de consistant ) . Tu n'as pas essayé Bells of Armageddon, L.O.W, Guts of Darkness, Spirit of Metal par intermittences... là tu trouveras ton bonheur ( si tu survis à ton inscription et à la foule de connaisseurs pour le premier. )
Bells of Armageddon c'est celui où il faut se faire parrainer pour entrer ? Je n'ai pas testé, cela dit c'est bien Black Metal dans l'esprit. hehe
Par contre, le webzine Guts of Darkness est excellent mais je ne suis jamais allé sur leur forum. J'étais surtout chez VS, les Acteurs de l'Ombre, etc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Arch
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 117
Age : 31
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Ven 9 Sep 2011 - 7:27

phAx a écrit:
Or, avec le BM, ou même le metal indus actuel, pour avoir des élèves qui en écoutent et discuter avec eux dans mon lycée, et ici Octavian (qui a une culture illimitée dans son domaine et extensible à énormément d'autre chose c'est sûr, hein !), ma remarque est un constat (que je ne généralise pas pour autant) : les amateurs de metal extrême ont du mal à s'ouvrir, du fond de leur passion auditive, à autre chose. Tout leur parait mou. C'est comme, sans doute, arrêter brutalement de charger tous ses plats avec une tonne de piments oiseaux et de sel.

Je te rejoins sur ce point, ça revient au fait que cette énergie a du mal à trouver un substitut. Et pour ma part, je reconnais être plus fermé au heavy/power pour les mêmes raisons.
Mais ça s'arrête là, les sensations que le metal extrême me procure ne sont pas comparable à celles que certaines entités résolument sombres et froides comme Univers Zero ou Photek délivrent, pour ratisser large. D'où mon appréciation pour ces artistes, qui part d'une volonté d'expériences totalement différentes.
Après j'avoue ne pas supporter le miel et la guimauve, même lorsqu'ils sont élaborés. Et ça aussi on en trouve dans le metal ( le "symphonique", les imbuvables coqueluches de ces derniers temps du style Kalisia, Beyond Twilight,... )

Tu as un vécu dans ce milieu et tu t'intéresses aux aspirations et à l'ouverture musicale de tes élèves, ce qui est d'une sagesse exemplaire ( beaucoup ne pourront pas en dire autant ). Etant encore jeune, je vais plus promptement chercher ce genre de contact chez les metalheads plus anciens (la trentaine, quarantaine ), et il y en a un rayon loin d'être limité par leur musique favorite.

Pour en revenir à ça, j'ai moi aussi souri en tombant sur les pochettes et les textes de Cannibal Corpse, Obituary, Tsjuder, etc... mais dès lors que le riff se met en place, toutes ces considérations deviennent superflues par rapport à la magie que la musique créée. Comme le fait que certains albums enregistrés dans l'urgence, bénéficiant d'une production crasseuse et aux structures minimalistes ( l'exemple du premier Bathory ) laisse monter un sentiment de rage instincitve, de haine et de bestialité auquel je ne trouve pas d'équivalent.

@ Opha : Oui, exactement. et c'est très drôle de voir les fiches d'inscriptions sur celui-là. Les gens partent forcément avec un à-priori négatif ( beuhmeuh bornés, intolérants et bas du front ); c'est lorsque tu y rentres que tu constate que sa facade n'est qu'un prétexte pour ne sélectionner que les purs et durs, et son contenu est beaucoup plus riche, et plein de passionnés de tous bords ( grind, death, sludge, punk hxc, heavy, doom ... )

et je partage tes propos pour la crise d'ado. Je crois que le problème, c'est que cette violence peut être facilement assimilée à un comportement juvénile, d'autant que les ramification les plus commercial du style sont les plus prisées des jeunes rebelles.
Après, beaucoup d'entre eux stoppent à 18 ans s'estimant trop mûr pour écouter ce tintamarre pour boutonneux. Et d'autres découvrent une scène qui a mille fois plus de choses à offrir que cette matière à constat simpliste, et restent dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pHax
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   Ven 9 Sep 2011 - 11:54

Ophanin a écrit:

Des amateurs dans ton lycée ? Tu veux dire que les métaleux sont forcément des jeunes incultes qui s'enthousiasment à fond sur une seule chose pendant un an avant de brûler leurs idoles ?

J'ai pas écrit ça du tout ! Non, ils sont plutôt cultivés nos metalleux, et très sympas, et j'aime beaucoup les ados. L'âge ingrat, pour moi, arrive plus tard malheureusement… Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phorme.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Grindcore, brutal death et autres joyeusetés.
» Nile (Death Metal Pharaonique - USA)
» BENIGHTED Necrobreed (2017) Brutal Death Metal
» Tête ampli Madison + baffle ?
» Dime-O-Flo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Autres musiques :: Autres styles-
Sauter vers: