Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les Symphonies de Carl Nielsen

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2074
Age : 26
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Sam 22 Jan 2011 - 15:52

Que Nielsen soit un meilleur symphoniste que Sibélius ne m'horrifie pas, bien au contraire Very Happy , c'est pour ça que je l'avais écrit.

Mais oui, comparer ce génial mouvement à du Elgar, il y a des limites quand même, là j'avoue qu'il va TROP loin.
C'est désolant de dire ça, heureusement qu'on est là...nous qui comprenons vraiment bien cette symphonie ! Wink

Bref, j'avais vu la transcrpition de cette symphonie pour piano 4 mains, j'aimerais vraiment bien entendre ce que ça donne, si t'es pianiste comme moi, faudrait qu'on se tente ça un jour !
J'espère que la transcription n'est pas aussi nulle que ce que tu en dis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83795
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Sam 22 Jan 2011 - 15:55

TragicSymph a écrit:
Mais oui, comparer ce génial mouvement à du Elgar, il y a des limites quand même, là j'avoue qu'il va TROP loin.
N'est-ce pas ? Mr. Green

Non pas que ce soit tout à fait faux, mais en plus d'être un peu dévalorisant (on ne joue pas dans la même catégorie), c'est un peu tromper sur la marchandise, parce que si le tout début de l'oeuvre peut faire penser à une Pump & Circumstance, on déchante vite de ce point de vue... hehe

Citation :
C'est désolant de dire ça, heureusement qu'on est là...nous qui comprenons vraiment bien cette symphonie ! Wink
cool-blue

Citation :
Bref, j'avais vu la transcrpition de cette symphonie pour piano 4 mains, j'aimerais vraiment bien entendre ce que ça donne, si t'es pianiste comme moi, faudrait qu'on se tente ça un jour !
Très volontiers... il faudra juste trouver un piano à Châlons ou Metz pour limiter les frais de chacun. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2074
Age : 26
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Sam 22 Jan 2011 - 16:01

Ah oui, Elgar et Nielsen ne jouent pas vraiment dans la même cour !! Evil or Very Mad
C'est très dévalorisant pour notre cher Carl.
Oui, pour le Pump and Circumstance, ça m'a bien fait marrer ! hehe

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kegue
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3774
Age : 47
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Sam 22 Jan 2011 - 22:45

J'avoue avoir été un peu rérouté par cette cinquième symphonie. Il y a une recherche très interessante des volumes dans l'écriture, avec ces masses sonores qui évoluent comme à travers les manettes d'une table de mixage. Le langage a radicalement évolué; même si l'on trouve des traces dans ses anciennes mélodies. Je comprends également que cette oeuvre ait été assez mal accueillie lors de sa création ; il y a un côté expérimental qui m'a interessé mais qui ne m'a pas trop transcendé. J'ai quand même envie d'y revenir prochainement.

J'ai par contré été très embalé par la quatrième symphonie. Le(s) joueur(s) de timbales doit être aux anges aves des parties comme celles-la Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2074
Age : 26
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Dim 23 Jan 2011 - 11:02

Oui kegue, la 5° déroute un peu, il faut plusieurs écoutes, j'ai mis un peu de temps à comprendre cette symphonie. Il y a une recherche harmonique incroyable la-dedans, en fait, à partir de la 4° symphonie, Nielsen change complètement son langage et s'essaye à la musique moderne. Je trouve vraiment très réussies ses toutes dernières pièces.
En effet, les parties de timbales de la 4° sont tout simplement démentielles, quelle difficulté à jouer. J'ai vu que ces parties sont données à jouer pour les examens au Conservatoire, ça se comprend !

A +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83795
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Dim 23 Jan 2011 - 11:04

C'est pas si difficile, en fait, avec la formation standard d'un timbalier : ce sont surtout des trilles, ça n'est pas une configuration inhabituelle. C'est leur décalage l'une par rapport à l'autre sur la partition (en hauteur et en rythme) qui crée cet effet de profusion jubilatoire. Smile

Cela dit, c'est bien sûr plus dur que la moyenne de ce qu'on demande à un timbalier dans les symphonies du grand répertoire. Smile l
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2074
Age : 26
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Dim 23 Jan 2011 - 11:10

Oui David, pour moi ce que je trouvais vraiment dur c'est le décalage entre les 2 timbaliers, rythmiquement.
Ca doit vraiment être horrible à mettre en place, c'est là qu'il faut un excellent chef d'orchestre ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83795
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Dim 23 Jan 2011 - 11:19

Ah oui, la gestion de la "réciprocité" doit être difficile, surtout à autant de distance, avec la réverbération, etc. Mais en principe les chefs ne donnent jamais les départs des timbaliers (là, il y a peut-être une exception pour le solo, mais ensuite, ils se débrouillent !). C'est quand même le coeur de leur métier, d'être très rigoureusement en rythme, même si l'orchestre flotte un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2074
Age : 26
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Dim 23 Jan 2011 - 11:26

Okok, merci pour tes infos !!

Citation :
Mais en principe les chefs ne donnent jamais les départs des timbaliers (là, il y a peut-être une exception pour le solo, mais ensuite, ils se débrouillent !)

hehe C'est vrai, ils ne sont pas timbaliers pour rien !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kegue
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3774
Age : 47
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Dim 23 Jan 2011 - 16:08

C'est d'ailleurs assez original de confier aux timbales une partie "mélodique" dans le deuxième mouvement de la quatrième Symphonie. Je n'avais pas encore entendu ce genre de chose (ca doit y aller à fond sur la pédale, même s'il y a le temps entre chaque note)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83795
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Dim 23 Jan 2011 - 16:13

Pas forcément : il y a finalement assez peu de hauteurs différentes, donc la pédale ne doit pas être si sollicitée (c'est quatre à six timbales chacun).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
kegue
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3774
Age : 47
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Dim 23 Jan 2011 - 16:15

Ah oui, 12 timbales quand même, Mahler peut aller se rhabiller hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83795
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Dim 23 Jan 2011 - 16:27

Je suis allé vérifier, c'est quatre chacun. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2074
Age : 26
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Dim 23 Jan 2011 - 21:36

Merci pour vos infos ! Ca fait quand même un intense boulot de timbalier pour un seul mouvement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2074
Age : 26
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Jeu 27 Jan 2011 - 13:40

Symphonie n°6 « Sinfonia Semplice »

Nielsen, déjà bien diminué par des problèmes cardiaques s’attela à la composition de sa dernière symphonie entre 1924 et 1925. Malgré son sous-titre, cette symphonie est tout sauf simple, il s’agit même d’une de ses œuvres les plus complexes, et représente le climax du cycle des 6 symphonies.

1° mouvement : Ce mouvement commence par quatre coups de triangle et les violons annoncent le premier thème mélodique, accompagnés par les bois.
Juste après cela, apparaît le vrai premier thème aux violons, qui peut paraître simple à la première écoute, sur des accords aux bois. Il se complique très vite tant harmoniquement que mélodiquement. Ceci se développe, on arrive sur un accord très dissonant, et il y a une réexposition du début du thème, mais l’atmosphère devient de plus en plus sombre, grâce à certains accords dissonants.
Après un léger intermède aux bois, surgit de nulle part une fugue, dont le sujet est annoncé par les violons. Dans cette fugue, Nielsen parvient à faire revenir quelques thèmes déjà entendus. Il est toujours très difficile de donner une tonalité. Nielsen aime bien les petits dialogues dissonants, aux cordes et aux bois qui servent de développement de la mélodie. 3 coups violents de timbale font un peu monter la tension et on retrouve le thème de départ aux cuivres, accompagnés par les cordes.
On retrouve à présent le thème de la fugue, avec d’autres thèmes déjà entendus, Nielsen les combine de façon géniale. La tension monte de plus en plus, jusqu’à arriver à son paroxysme avec des accords dissonants aux cuivres sur un accompagnement des cordes complètement délirant. C’est encore une fois, très prenant à écouter.
Tout se calme et on entend à présent le thème de départ dans le mode mineur, dans les hauteurs des violons et de la flûte. Ce thème revient encore une fois aux cordes plus graves, et Nielsen refait monter une tension, avec des accords toujours plus dissonants, mais si saisissants. Tout se calme, et le mouvement se termine par les bois, quelques coups de triangle, et un accord de La Bémol Majeur.

2° mouvement : Ce mouvement est le plus moderne de Nielsen. Il est écrit pour un « orchestre de musique de chambre ». Tout est très dissonant, l’introduction est presque de la musique atonale. Quelques coups de caisse claire annoncent le thème principal sautillant de ce mouvement. Il n’y a presque uniquement des bois. De grands glissandos aux cuivres se font entendre. Quelle modernité dans cette musique.

3° mouvement : Ce mouvement ressemble assez fortement au troisième mouvement de la symphonie Inextinguible. On se rapproche d’un adagio d’une symphonie de Chostakovitch. On se sent mal dans ce mouvement, l’atmosphère est très pesante, on ressent une extrême douleur. Le thème est introduit forte par les violons, et fait mal tant l’atmosphère est oppressante. Il se développe, on a nos habituels interludes aux bois. Tout est assez dissonant encore une fois. Tout se termine dans le calme, et une atmosphère plus sereine. On se sent mieux à la fin du mouvement qu’au début.

4° mouvement : Cet ultime mouvement est un thème et variations fort bien construit. Tout commence par une entrée virtuose des bois, et le basson (cher à Nielsen) présente le thème principal autour duquel 9 variations vont suivre.
La première variation est jouée uniquement aux bois, on arrive encore bien à cerner le thème principal.
La deuxième variation commence aux cors, et il y a des accords pizzicati aux cordes, le thème est déjà plus difficilement perceptible.
La troisième variation commence par une entrée solo du violon qui joue le thème avec des notes répétées, à cela viennent s’ajouter un second violon, puis toutes les cordes de l’orchestre. Le thème se perçoit encore assez bien.
La quatrième variation s’enchaîne directement avec la précédente, c’est presque la même, avec un peu plus de force et d’instruments.
La cinquième variation s’enchaîne avec la précédente également, et est encore plus virtuose. Les violons accompagnent le thème d’une manière très rapide et très difficile à jouer.
La sixième variation est une valse, qu’il faut prendre au second degré bien sûr. Les cordes et les flûtes se chargent de cette variation..
La septième variation continue la valse d’une manière encore plus brillante. Puis les cuivres s’ajoutent, et « dérangent » l’atmosphère créée par cette valse caricaturale. Très belle variation
La huitième variation reprend le thème d’une façon très chantante aux cordes, c’est assez triste.
La neuvième et dernière variation est la plus incroyable de toutes. On n’arrive presque plus à reconnaître le thème principal tellement il y a de percussions, et tellement l’orchestration est inhabituelle. Il utilise un triangle, une caisse claire, une grosse caisse, un xylophone, un tuba et un basson.
Après ces variations, arrive une fanfare de cuivres et deux violons jouent à l’unisson sur quelques coups et roulements de caisse claire. On entend encore une dernière fois le thème principal aux cuivres dans une orchestration toujours plus incroyable. On arrive à la Coda vertigineuse des cordes dans une grande gamme, et la toute dernière note de la symphonie, un si bémol grave est confiée au basson.

Comme vous pouvez l’imaginer, l’accueil de cette symphonie fut très froid, cette symphonie a choqué par son orchestration minimaliste, sa grande modernité et ne ressemble à aucune autre de ses symphonies. Nielsen la qualifie de musique pure en ces mots : « en raison de la recherche d'une simplicité maximale, j'ai écrit la partition sur la base du caractère de chaque instrument, tentant de les décrire comme des individualités indépendantes ».
C’est une œuvre très importante pour la modernité.
Cette symphonie reste la moins populaire, la plus difficile d’accès, mais malgré cela, c’est celle que je chéris le plus en secret...




Et bien voilà, le cycle des 6 symphonies de Nielsen s’achève. J’espère que vous aurez passé du bon temps en découvrant ou en redécouvrant ces symphonies, qui figurent pour moi parmi les sommets de l’écriture symphonique. Peut-être à très bientôt pour un nouveau sujet sur d’autres œuvres de Carl Nielsen !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JerMu
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 494
Localisation : F
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Jeu 27 Jan 2011 - 14:17

Je n’ai jamais écouté la musique de Nielsen. Quelqu’un peut-il me conseiller quelques CD (faciles à trouver de préférence) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81573
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Jeu 27 Jan 2011 - 14:22

JerMu a écrit:
Je n’ai jamais écouté la musique de Nielsen. Quelqu’un peut-il me conseiller quelques CD (faciles à trouver de préférence) ?

Arrow http://classik.forumactif.com/t3196-nielsen-symphonies
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2074
Age : 26
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Jeu 27 Jan 2011 - 20:58

Salut à toi Xavier !

Te sachant pas très familier avec les symphonies de Nielsen, enfin il me semble, je voulais savoir si tu t'étais penché un peu plus dessus ? L'avis musical d'un grand maître comme toi sur mon grand copain Nielsen m'intéresse énormément !

A bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83795
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Jeu 27 Jan 2011 - 21:48

Merci TragicSymph pour cette fin de parcours ! Very Happy

Ca vait partie de trois choses sur lesquelles j'aimerais lire ton avis Xavier, ces symphonies de Nielsen (les autres étant Antar de Dupont et Fervaal / L'Etranger de d'Indy). Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Dim 1 Mai 2011 - 11:14

Découverte de la Symphonie No.1...
Je suis plutôt séduit par cette oeuvre: Nielsen est un excellent dramaturge musical: il maîtrise très bien ses effets, notamment de gradations. On ne s'ennuie pas dans cette symphonie, et cela malgré un matériau thématique moyennement inspiré, et sans véritable fulgurance orchestrale.
Cette symphonie reste tout à fait remarquable pour une oeuvre de relative jeunesse! Aucun des mouvements ne sort du lot, ni par le haut ni par le bas: le niveau qualitatif est constant.
Excellent plutôt sur la forme que sur le fond. Smile

et de la Symphonie No.2
Qui a celle-ci un programme, ce qui pour autant ne la différencie pas de la précédente selon moi: on sent dès la première un engagement dramatique réel, ce qui ne veut pas dire littéraire pour autant: on ne confond que trop souvent "action" et "littérature", en particulier pour ce qu'il s'agit de la musique, la confusion tenant du fait que c'est par le biais de la langue (parlée ou écrite) que l'on explicite cette action. De cette confusion est née l'absurdité qu'est le concept de "musique pure" incapable de rendre compte de la moindre oeuvre dans toute l'histoire de la musique. Pourquoi? Tout simplement parce qu'aucune oeuvre n'a été conçue sans aucune prétention à l'expressivité (celle-ci en tant qu'elle cherche à susciter quelque chose demande nécessairement d'être en lien avec d'autres choses qu'elle-même, c'est la logique signifiant/signifié), avec des agencements formels, avec des ambitions. La musique seule est capable de se dramatiser sans avoir recourt à d'autres formes expressives comme la littérature, et c'est ce qu'elle a toujours fait, même dans le domaine instrumental, soi-disant royaume de la musique pure.
Une même action, ou un même sentiment, et même n'importe quel objet esthétique peuvent être porté par la musique, par la peinture ou par la littérature, qui ne sont que des matériaux, des formes particulières, qui disposent chacune de leur rhétorique.
Cette symphonie No.2 donc: c'est magnifiquement inspiré! Il y a des passages absolument fabuleux dans les trois premiers mouvements en particulier, qui m'ont particulièrement marqué.
Oui, c'est grandiose! Mais malheureusement pour Nielsen et son langage, je crois que l'idée de modernité doit empêcher beaucoup de monde de goûter à ce chef d'oeuvre, parce que vraiment, elle est en-dehors des critères!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2074
Age : 26
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Dim 1 Mai 2011 - 11:32

Ah, ravi que ces 2 premières symphonies t'aient plu !!
Oui, en effet, la première est tout à fait remarquable pour un jeune homme de 27 ans, en effet on ne s'y ennuie pas, c'est une oeuvre très énergique.
Et je suis tout à fait d'accord avec ce que tu dis pour la 2° symphonie, qui contient quantité d'excellentes idées, tant sur la forme que sur le fond !
J'adore la violence du 1° mouvement, et la coda de ce même mouvement m'épatera toujours !
De plus, on peut remarquer une très grande maîtrise de l'orchestration, déjà présente dans la première symphonie.
Oui, donc, je suis très content que ces 2 premières t'aient plu à ce point, et effectivement, c'est vraiment bien dommage qu'elles ne soient pas encore très célèbres, encore que, en ce moment, la musique de Nielsen est jouée de plus en plus.
La modernité viendra chez Nielsen à partir de la 4° symphonie, et ce, jusqu'à la fin de sa vie ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Dim 1 Mai 2011 - 11:36

Ton enthousiasme fait plaisir à voir! Very Happy

TragicSymph a écrit:
De plus, on peut remarquer une très grande maîtrise de l'orchestration, déjà présente dans la première symphonie.

Oui, une grande maîtrise, mais finalement peu d'audaces...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2074
Age : 26
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Dim 1 Mai 2011 - 11:41

Percy Bysshe a écrit:
Ton enthousiasme fait plaisir à voir! Very Happy

TragicSymph a écrit:
De plus, on peut remarquer une très grande maîtrise de l'orchestration, déjà présente dans la première symphonie.

Oui, une grande maîtrise, mais finalement peu d'audaces...

Merci ! mains
Oui, je suis d'accord, il y a beaucoup plus d'audaces harmoniques dans la 2° symphonie !
(Mon dieu, mais quelle Coda !! drink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Dim 1 Mai 2011 - 19:00

La 3ème symphonie m'a bien plu, elle aussi. Les voix sans paroles dans le deuxième mouvement ont quelque chose d'assez rafraîchissant qui me plaît tout à fait; c'est un très beau duo, un véritable hymne à l'amour! Le traitement métaphysique de ces voix a quelque chose de très intéressant, dont l'entremêlement a quelque chose d'assez charnel. Beaucoup de textures diaphane qui semblent être une marque de fabrique chez Nielsen. Very Happy
Et associé avec une certaine rigueur formelle, cela donne quelque chose d'assez singulier. Smile

Suite et fin du marathon ce soir. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2074
Age : 26
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Dim 1 Mai 2011 - 19:07

Et bah dis-donc, que d'affinités avec mon grand Carl !! kiss

Oui, j'ai réécouté la 3° aujourd'hui aussi, et franchement je l'aime beaucoup !
En effet, le deuxième mouvement, avec les voix sans parole est tout à fait magique, assez mystique même. D'ailleurs, ce mouvement a été joué le jour des funérailles de Nielsen, le 3 octobre 1931 Sad
Pour moi, le dernier mouvement est un vrai hymne à la Vie.
Et j'aime particulièrement le 1° mouvement également, de magnifiques idées harmoniques et mélodiques, et le 3° mouvement quant à lui nous fait entendre des mélodies typiquement Nielseniennes !

Voilà, avec les 3 dernières symphonies, tu rentres dans les chefs-d'oeuvre de ce corpus !
Bonnes écoutes !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Lun 2 Mai 2011 - 17:05

Effectivement, les trois dernières symphonies sont les meilleures.
Le matériau ne me touche pas énormément, c'est vrai, mais qu'il est bien réalisé dans la forme et dans l'orchestration! Ces symphonies ont quelque chose d'assez captivant. Par exemple, le premier mouvement de la sixième, bien que dépourvu de fulgurance de génie, tient vraiment la route sur la longueur; on est vraiment dans une conception très intéressante de la forme, qui ne correspond pas au vertiges formels allemands, mais quel art de la construction!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2074
Age : 26
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Lun 2 Mai 2011 - 21:27

Oui, en effet, les 3 dernières symphonies sont les meilleures, je les place toutes très très haut !
Elles demandent peut-être plus d'écoutes que les 3 premières, chez qui la mélodie est primordiale ! En tous cas, je suis d'accord avec toi, l'orchestration est toujours excellente, notamment pour les vents, Nielsen a vraiment du génie pour écrire si bien pour les instruments à vent !
Dans les 2 dernières symphonies, Nielsen s'essaye à la musique moderne, et arrive à se forger un propre langage contemporain, très facilement reconnaissable parmi les autres grands compositeurs de cette période.
Et comme tu dis, quel art de la construction ! cheers

Bon, et bien, je te remercie d'avoir écouté ces symphonies et qu'elles t'aient plu à ce point !
J'espère qu'elles feront le plaisir d'autres forumeurs !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83795
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Lun 2 Mai 2011 - 21:28

TragicSymph a écrit:
Oui, en effet, les 3 dernières symphonies sont les meilleures,
Très discutable : elles sont plus modernes, mais surtout différentes.
Pas forcément plus originales d'ailleurs, parce que la 6 (voire la 5) me paraît bien moins unique dans le répertoire que les 2 et 3.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2074
Age : 26
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Lun 2 Mai 2011 - 21:44

Oui, David, en fait, j'aime les 6 symphonies au même point, je disais par "meilleure", le fait que c'est celles où il va le plus loin harmoniquement, et où il essaye de se forger un langage moderne parmi les compositeurs de cette époque.
Mais, bon, je le répète, j'ai pour chaque symphonie de Nielsen le même respect, le même amour, et comme tu le dis très justement, les 3 dernières sont très différentes des 3 premières, mais provoquent chez moi, et chez toi également une énorme hystérie à chaque fois que je les écoute. Mais je sais que tes préférées sont la 1°, la 2° et la 4°

Et effectivement, comme tu le dis, les 2° et 3° sont plus uniques dans leur genre que la 6° qui s'inscrit beaucoup plus dans la modernité de la musique de cette époque.
Mais franchement, la 6° aurait vraiment du mérite à être jouée autant qu'un Berg ou qu'un Schoenberg.
Qu'en penses-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83795
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Lun 2 Mai 2011 - 21:54

TragicSymph a écrit:
Qu'en penses-tu ?
100% d'accord avec tout ce que tu as dit.
A l'exception peut-être de la Sixième, qui ne m'a toujours pas très directement touché pour l'instant. Dans ce genre-là, les quatre premières de Martinů sont beaucoup plus frémissantes, de mon point de vue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2074
Age : 26
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Lun 2 Mai 2011 - 22:00

DavidLeMarrec a écrit:

100% d'accord avec tout ce que tu as dit.

Mr. Green
Ah, ça fait plaisir de voir ça de la part de notre David national !

Plus sérieusement, au début aussi, j'ai eu du mal avec la sixième, je n'y comprenais pas grand chose, et puis, en la réécoutant vraiment beaucoup, j'ai fini par bien comprendre ce que Nielsen voulait dire, et depuis, à chaque fois que je la réécoute, et bien je l'adore de plus en plus.
Sinon, merci pour ton élargissement vers celles de Martinu, que je ne connais pas encore mais auxquelles je vais très vite m'intéresser !
Merci David pour tes commentaires toujours enrichissants sur ce fil ! mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitt
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Mer 13 Juil 2011 - 17:25

Je viens d'écouter pour la première fois les symphonies de Nielsen et je dois dire que je partage l'exaltation de TragicSymph Smile
Autant sur Mahler j'ai quelques réserves sur certaines symphonies, autant là je prends tout en bloc ! thumleft
Etant novice en matière de classique, je serais bien incapable de faire une analyse valable de sa musique. En gros, je l'aime parce que je la trouve à la fois subtile, ample, fluide, audacieuse, fouillée, et tout en élégance, aussi bien dans les mouvements lents que dans les passages plus "énervés" et puissants.
Pour l'instant, ma préférence va à la 5e, dont le premier mouvement est en passe devenir l'une de mes oeuvres fétiches!!
J'aime également beaucoup la 4e symphonie, la 1, la 3, la 2 (surtout pour son mouvement lent). La 6 est sans doute un peu plus difficile d'accès, mais son troisième mouvement est vraiment poignant.
La version dont je dispose est celle de Paavo Berglund avec le Royal Danish Orchestra. J'ignore si elle fait partie des recommandables ou pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81573
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Mer 13 Juil 2011 - 17:27

Kitt a écrit:
La version dont je dispose est celle de Paavo Berglund avec le Royal Danish Orchestra. J'ignore si elle fait partie des recommandables ou pas...

Suite du parcours fléché... http://classik.forumactif.com/t3196-nielsen-symphonies Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2074
Age : 26
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Mer 13 Juil 2011 - 17:38

Et ben dis-donc, tu as écouté toutes les symphonies de Nielsen en un seul jour ? affraid
Impressionnant !
Bref, je suis vraiment ravi que tu aies adoré cette musique ! cheers
Oui, ces symphonies sont vraiment sublimes, de la première à la dernière, et c'est assez fou que ta préférée (pour l'instant) soit la 5°, c'est quand même une des plus difficles.
La 6° a longtemps été une énigme pour moi, mais à force de l'écouter, on se rend compte quel chef d'oeuvre c'est, exactement comme la 4° Symphonie de Sibélius, d'ailleurs, Xavier, puisque tu es là, faut que tu me dises ce que tu penses de la 4° et surtout de la 6° Symphonie de Nielsen, ça peut te plaire ! Smile
Et en effet, le mouvement lent de la 6°, mais également de la 4°, sont poignants et préfigurent les adagios des symphonies de Chostakovitch comme je l'ai dit dans mes descriptions de ces symphonies.
Continue ton voyage dans l'oeuvre de Nielsen, et bienvenue parmi les (peu nombreux) Nielseniens du forum !

Pour la discographie, va voir le fil que Xavier nous a donné, en ce qui me concerne, je conseille les 2 disques que j'ai mis au début du fil...mais chut...pas de discographie ici ! salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitt
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Mer 13 Juil 2011 - 17:53

TragicSymph a écrit:
Et ben dis-donc, tu as écouté toutes les symphonies de Nielsen en un seul jour ? affraid
Impressionnant !

En fait elles ne sont pas très longues, je crois qu'au total ça fait à peine trois heures trente, et je suis rentrée dedans tellement instantanément que ça m'a semblé très rapide !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2074
Age : 26
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Mer 13 Juil 2011 - 17:58

Kitt a écrit:
TragicSymph a écrit:
Et ben dis-donc, tu as écouté toutes les symphonies de Nielsen en un seul jour ? affraid
Impressionnant !

En fait elles ne sont pas très longues, je crois qu'au total ça fait à peine trois heures trente, et je suis rentrée dedans tellement instantanément que ça m'a semblé très rapide !

Oui, tout à fait, chacune dure environ 30 minutes...mais quelles 30 minutes ! cheers
En tous cas, ton enthousiasme fait vraiment plaisir à voir, au plaisir de te lire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83795
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Mer 13 Juil 2011 - 18:00

Oui, mais c'est tellement dense que j'aurais eu de la difficulté à faire pareil, je crois. Smile

Après, si tu attendais de tomber sur une symphonie ratée pour faire une pause, c'est sûr que tu n'as pas eu le choix. mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2074
Age : 26
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Mer 13 Juil 2011 - 18:07

Oui, pareil pour moi, j'ai mis plusieurs mois pour connaître chaque symphonie par coeur !
En tous cas David, je crois qu'on a placé Kitt sur la voie de la Vraie Foi Nielsenienne (j'adore cette expression !!), mission accomplie ! mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83795
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Mer 13 Juil 2011 - 18:11

Heureux les Elus, ils seront placés à la droite du Père (Fondateur).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Kitt
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Mer 13 Juil 2011 - 18:18

DavidLeMarrec a écrit:
Oui, mais c'est tellement dense que j'aurais eu de la difficulté à faire pareil, je crois. Smile

Après, si tu attendais de tomber sur une symphonie ratée pour faire une pause, c'est sûr que tu n'as pas eu le choix. mains

Disons que la première écoute pour moi est purement émotionnelle, je n'analyse pas, je ne décortique pas, je me laisse juste porter par la musique. Et ensuite lorsque j'aime j'y reviens. Alors que je pense que la plupart des intervenants sur ce forum sont eux-mêmes des musiciens ou des gens très calés qui ont d'emblée le réflexe d'analyser, chose dont je suis bien incapable! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83795
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Mer 13 Juil 2011 - 18:22

Il y a de tout sur ce forum, du débutant volontaire jusqu'au maître capable d'improviser une fugue dans le style de Bach. Smile

Mais c'est plutôt une question de densité et de nouveauté. Ecouter à la suite quinze concertos pour violon de Vivaldi, ça développe le même style, ça ne pose pas de problème particulier. Mais me laisser porter par Nielsen, je serais épuisé avant, même en faisant autre chose. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Kitt
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Mer 13 Juil 2011 - 18:33

DavidLeMarrec a écrit:
Il y a de tout sur ce forum, du débutant volontaire jusqu'au maître capable d'improviser une fugue dans le style de Bach. Smile

Mais c'est plutôt une question de densité et de nouveauté. Ecouter à la suite quinze concertos pour violon de Vivaldi, ça développe le même style, ça ne pose pas de problème particulier. Mais me laisser porter par Nielsen, je serais épuisé avant, même en faisant autre chose. Very Happy

Ah?? Moi c'est Mahler qui m'a exténuée hier, à force de vouloir tout écouter... Mr. Green
Alors qu'avec Nielsen je suis restée fraîche comme un gardon.
Et j'ai au contraire du mal à écouter à la suite plusieurs concertos, ou sonates ou autre. Le pire fut quand j'ai voulu me faire la totale des quatuors à cordes de Bartok. Ca m'a complètement abrutie. bedo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29484
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Mer 13 Juil 2011 - 18:35

Il faut y aller (beaucoup) plus doucement, car si pour certains compositeurs ça passera sans pb, car te plaisant naturellement, il en est d'autres, où il faut de nombreuses écoutes (et qui te plairont parfois au moins autant voir plus que les autres) Smile

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Kitt
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Mer 13 Juil 2011 - 18:36

Xavier a écrit:
Kitt a écrit:
La version dont je dispose est celle de Paavo Berglund avec le Royal Danish Orchestra. J'ignore si elle fait partie des recommandables ou pas...

Suite du parcours fléché... http://classik.forumactif.com/t3196-nielsen-symphonies Smile

Mille excuses... siffle
Mais de toute façon, personne ne me répond, dans ce fil ou dans l'autre. Ce disque semble inconnu au bataillon. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitt
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Mer 13 Juil 2011 - 18:42

Cololi a écrit:
Il faut y aller (beaucoup) plus doucement, car si pour certains compositeurs ça passera sans pb, car te plaisant naturellement, il en est d'autres, où il faut de nombreuses écoutes (et qui te plairont parfois au moins autant voir plus que les autres) Smile

Oui, j'en suis bien consciente et souvent je m'y reprends à plusieurs fois. Mais bizarrement, ce sont plus certains types de morceaux qui me posent problème que les types de compositeurs. J'ai du mal avec les quatuor, les musiques "dépouillées", mais dès qu'il y a un orchestre j'adhère mieux, sans doute parce que c'est plus facile d'accès pour l'oreille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81573
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Mer 13 Juil 2011 - 18:57

Kitt a écrit:
Xavier a écrit:
Kitt a écrit:
La version dont je dispose est celle de Paavo Berglund avec le Royal Danish Orchestra. J'ignore si elle fait partie des recommandables ou pas...

Suite du parcours fléché... http://classik.forumactif.com/t3196-nielsen-symphonies Smile

Mille excuses... siffle
Mais de toute façon, personne ne me répond, dans ce fil ou dans l'autre. Ce disque semble inconnu au bataillon. Mr.Red

Heu, tu as posté ça à 18h05, ce n'est pas encore la catastrophe si tu n'as pas de réponse à 18h36!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitt
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Mer 13 Juil 2011 - 19:04

Xavier a écrit:
Kitt a écrit:
Xavier a écrit:
Kitt a écrit:
La version dont je dispose est celle de Paavo Berglund avec le Royal Danish Orchestra. J'ignore si elle fait partie des recommandables ou pas...

Suite du parcours fléché... http://classik.forumactif.com/t3196-nielsen-symphonies Smile

Mille excuses... siffle
Mais de toute façon, personne ne me répond, dans ce fil ou dans l'autre. Ce disque semble inconnu au bataillon. Mr.Red

Heu, tu as posté ça à 18h05, ce n'est pas encore la catastrophe si tu n'as pas de réponse à 18h36!

Désolée, c'était humoristique. A l'avenir je m'abstiendrai donc de plaisanter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81573
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Mer 13 Juil 2011 - 20:10

Y a pas de quoi être si susceptible... Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitt
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Mer 13 Juil 2011 - 22:19

Xavier a écrit:
Y a pas de quoi être si susceptible... Neutral

Aucun souci, ce n'était qu'un malentendu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renard
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 482
Age : 31
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 26/07/2010

MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   Jeu 14 Juil 2011 - 0:45

En parcourant le sujet sur Mahler, j'ai eu envie d'essayer Nielsen. J'en suis à sa première symphonie, et ça n'a pas grand chose à voir avec Gustav, par contre, on sent clairement l'influence de Dvorak pour les mouvements lents et celle de Brahms sur les mouvements plus enflammés. Et le mélange est loin d'être déplaisant. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Symphonies de Carl Nielsen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Symphonies de Carl Nielsen
Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les Symphonies de Carl Nielsen
» Les Opéras de Carl Nielsen
» Les symphonies de Nielsen
» Carl August Nielsen (1865-1931)
» Carl Nielsen (1865 - 1931)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: