Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Éditeurs de partitions (logiciels)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Pan
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3438
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Éditeurs de partitions (logiciels)   Lun 7 Fév 2011 - 20:51

Le logiciel gratuit, open-source et multiplateforme Musescore est finalisé : la version 1.0 est maintenant téléchargeable. cheers

En prime, un tutorial (en anglais) :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ave do Brasil
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 827
Age : 32
Localisation : Paris - France
Date d'inscription : 16/12/2010

MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Lun 7 Fév 2011 - 21:22

Ça peut m'intéresser. En espérant que l'utilisation de ce logiciel n'est pas trop compliquée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coutures
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 45
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 06/07/2011

MessageSujet: Musescore ou Finale?   Dim 9 Fév 2014 - 15:34

Bonjour,
Quelqu'un a-t-il un avis sur les avantages et inconvénients comparés des logiciels gratuits Musescore et Finale Notepad?
Je crois qu'il existe aussi un logiciel Sibelius, mais payant.
Je cherche juste à faire des transcriptions.
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82356
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Dim 9 Fév 2014 - 16:06

Bonjour Coutures,

MuseScore est plus facile d'accès, je crois (jamais testé moi-même), mais son rendu n'est pas très beau ni professionnel. EDIT : Je crois qu'en fait j'en ai essayé d'autres au nom similaire, mais pas celui-là. Un truc OpenSource, je ferais finalement plus confiance qu'au machin ultra-contraint de Finale.

Finale Notepad est bien mieux de ce point de vue, mais ses possibilités sont bridées (la dernière fois que je l'ai utilisé, ça fait presque dix ans, donc je ne peux pas te dire exactement lesquelles), et je trouve que c'est vraiment difficile à prendre en mains. Il paraît qu'on peut tout faire avec, mais autant te dire qu'il faut le temps de chercher. Au delà de rythmes très simples, je trouve que ça devient tout de suite impossible si on veut fait de la polyphonie ou des rythmes complexes. Et je n'aime pas la gravure musicale non plus (ça aussi ça se règle).

Finale et Sibelius payants ont sensiblement les mêmes caractéristiques : ça se règle, on peut faire du travail de pro avec, mais il faut vraiment maîtriser l'interface très rigide.

Si écrire du code plutôt que de cliquer sur des portées ne te gêne pas, je recommande sans réserve LilyPond : il faut aimer coder, c'est moins joli pendant le travail, mais si tu couples ça à un éditeur comme Frescobaldi qui te permet de visualiser tes groupes et d'afficher ta partition, c'est excessivement puissant, et la qualité de rendu est professionnelle. Pour entrer des rythmes complexes, introduire des liaisons, des nuances, des paroles ou transposer, il suffit d'utiliser le bon terme, et ça se fait parfaitement, sans avoir à bricoler les alignements.
Après, il faut être patient, il y a bien six à dix heures de travail avant d'être vraiment familiarisé et d'aller vite : si le code est faux, rien ne s'affiche.

Si tu veux voir à quoi ça ressemble :
http://operacritiques.free.fr/css/index.php?2011/06/06/1740-pascal-collasse-colasse-achille-et-polyxene-la-fin-de-lully-lulli-partition-score


Ça dépend donc vraiment de tes goûts, de ton niveau de solfège, de ta patience. Si tu veux recopier des symphonies et les transposer, clairement, choisis LilyPond. Si tu veux simplement repiquer une ligne mélodique simple, tu auras plus vite fait avec MuseScore ou Finale NP.


Dernière édition par DavidLeMarrec le Dim 9 Fév 2014 - 22:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
math
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 403
Localisation : Au nord du centre du sud de la France
Date d'inscription : 13/09/2010

MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Dim 9 Fév 2014 - 20:32

Pour avoir un petit aperçu des gigantesques possibilités de Lilypond  Wink :

http://lsr.dsi.unimi.it/LSR/Browse

J'ai utilisé Finale pendant des années (et avant cela, un logiciel très rustique dont je tairai charitablement le nom spiderman ).

Et puis, j'ai découvert Lilypond, et j'ai été instantanément conquise  I love you  par la beauté et la rigueur de la démarche. C'est très ludique, on va vraiment très vite, et le rendu est magnifique. Quant au temps de prise en main, il existe bien sûr, mais c'est la même chose avec Finale ou Sibelius (du moins je le suppose, n'ayant pas l'expérience de ce dernier).

Le seul inconvénient de Lilypond, c'est que la syntaxe change assez régulièrement au fil des mises à jour du programme. Du coup, lorsqu'on écrit un texte un peu problématique (du genre ligatures atypiques etc), il faut avoir une connexion internet à portée de main pour pouvoir appeler au secours, car même avec le manuel à jour il est parfois difficile (ou même simplement trop long  siffle ) de s'en sortir seul. Malgré cela, l'essayer, c'est l'adopter: je ne suis pas près de retoucher à un programme WYSIWYG (« What you see is what you get »).


Dernière édition par math le Lun 10 Fév 2014 - 18:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nestor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1549
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Dim 9 Fév 2014 - 22:28

Si on sait déjà plus ou moins coder, apprendre Lilypound est facile ou est-ce que la route est longue ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16669
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Dim 9 Fév 2014 - 22:30

non, c’est très facile. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
math
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 403
Localisation : Au nord du centre du sud de la France
Date d'inscription : 13/09/2010

MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Dim 9 Fév 2014 - 22:33

A_rmand a écrit:
Si on sait déjà plus ou moins coder, apprendre Lilypound est facile ou est-ce que la route est longue ?

La question n'a pas vraiment de sens, car on apprend au fur et à mesure de ses besoins. Tout dépend donc de la partition à transcrire. Voilà un petit exemple:

Code:
b4 e, a4. b8 \grace {a}
   g4 \downprall \acciaccatura fis8 g8 e f4. r32 f (e d)
   e4 a2 \appoggiatura a8 \afterGrace gis4-\prall { fis16[gis] }
   a8. g!16 f8. e16 d8. c16
        b8. a16
       
        e8 \noBeam b' e8. e16 gis2
        r8 e gis8. gis16 b2
        r16 gis32 [(a b c d e)] f8. e16
        d8. [c16 b8. a16] \appoggiatura {a8}
        gis4..-\trill gis16 a4..-\mordent a16
       
        d,1~
        d4 \fermata r4 \fermata
       
        \set fontSize = #-3
            
        \cadenzaOn
        b8. ([e16])  \appoggiatura f8 \afterGrace e2-\trill { dis16[e] } gis4 r \fermata
    b,8. ([gis'16]) \appoggiatura a8 \afterGrace gis2-\trill { fisis16 [gis] } b4 r \fermata
       
        %\break
    e,,16~ \fermata [e32 (gis b d e gis b)]  \bar ""   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82356
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Dim 9 Fév 2014 - 22:37

A_rmand a écrit:
Si on sait déjà plus ou moins coder, apprendre Lilypound est facile ou est-ce que la route est longue ?
Je recommande chaleureusement l'usage de l'éditeur Frescobaldi : il crée les structures pour toi, ce qui rend la création très facile.

Il ne te reste plus qu'à entre le nom des notes et leur durée : do4. re8 | mi4.( fa8) ... etc. Les paramètres d'expression ou les annotations se collent aux notes, donc ce n'est vraiment pas compliqué non plus.

Le plus dur est d'être attentif à ce que tu entres, parce que tu es obligé d'écrire le nom réel des notes (donc quelle que soit la clef ou l'instrument que tu transcris, tu dois entrer le nom des notes et nom les placer au même endroit sur la portée), qu'il faut faire attention aux intervalles, aux espaces... Évidemment, on voit moins les erreurs qu'en le faisant en temps réel, mais ici encore, avec Frescobaldi, tu peux retrouver exactement l'emplacement du problème dans la ligne de code.

Franchement, c'est un outil très puissant et précis... où il n'y a pas besoin de maîtrise en codage, sauf si tu veux ajouter des fonctionnalités au logiciel (certains l'ont fait pour les notations spécifiques à certains répertoires). Pour les partitions de Lucien, ça doit prendre un peu plus de temps effectivement.

Le seul truc que je n'aime pas, c'est de devoir noter en deux fois les parties pour clavier, mais il y a sans doute une commande pour laisser faire la répartition automatique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82356
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Dim 9 Fév 2014 - 22:41

Au passage, question de curiosité pour ceux qui interviennent dans ce fil : vous copiez / écrivez quoi comme trucs ? Et à quel usage ? Pour entrer au cœur de la partition (recopier reste un outil formidable), pour pouvoir graver proprement de vieux exemplaires, pour pouvoir transposer ou arranger, pour composer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Nestor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1549
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Dim 9 Fév 2014 - 22:50

Et si cela ne fait partie d'aucun des buts que tu as mentionnés ?  Mr. Green Mr. Green 

Merci à tous pour les conseils, je vais me lancer un peu là-dedans !

 coucou 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
avatar

Nombre de messages : 6940
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Dim 9 Fév 2014 - 22:58

pour ma part j'utilise Finale (version payante) pour me faire des accompagnements de piano pour le violoncelle, le violon ou le chant, pour composer et pour recopier certains extraits de choses connues en les simplifiant un peu et en les transformant aussi un peu pour voir Very Happy 
Pour moi le plus important est le fait qu'on puisse avoir un rendu audio sympa (je joue du violon par-dessus l'accompagnement du piano que je me suis créé, j'écoute mes compositions et j'écoute le rendu de mes retouches d'extraits de musique déjà connue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/decapitum
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16669
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Dim 9 Fév 2014 - 23:08

en général, je m’amuse à faire des trucs de ce genre-là :



oui, c’est totalement inutile. hehe c’est un pur hasard, mais on pourrait presque croire à un « joyeux anniversaire » revu par Finnissy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
math
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 403
Localisation : Au nord du centre du sud de la France
Date d'inscription : 13/09/2010

MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Dim 9 Fév 2014 - 23:09

Pour les transcriptions, on peut préférer partir directement de l'original plutôt que d'acheter une transcription toute faite. Il y a aussi le cas du matériel non édité de nos jours, du style édition de 1850 trouvée en bibliothèque, qui est parfois à peine utilisable (non seulement truffé de fautes mais avec des coupures etc). Autant tout mettre au propre, on perdrait trop de temps sinon. Ou alors on n'a qu'un conducteur et il faut des parties séparées.
Sinon, il y a les cadences de concertos - et j'en oublie sûrement...


Dernière édition par math le Lun 10 Fév 2014 - 9:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nestor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1549
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Dim 9 Fév 2014 - 23:11

lucien a écrit:
en général, je m’amuse à faire des trucs de ce genre-là :



oui, c’est totalement inutile. hehe c’est un pur hasard, mais on pourrait presque croire à un « joyeux anniversaire » revu par Finnissy.

Je ne suis pas sûr qu'il y ait 22 sur les métronomes...  What the fuck ?!? 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16669
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Dim 9 Fév 2014 - 23:21

ce n’est quand même pas un petit problème technique qui va t’empêcher de jouer cette merveille ?! geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nestor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1549
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Dim 9 Fév 2014 - 23:30

C'est plein de dièses et de rythmes compliqués... c'est trop dur pour moi.  Confused 

Mais c'est surement une vraie merveille !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80881
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Dim 9 Fév 2014 - 23:33

Mais non, c'est limpide comme du Webern.  Mr.Red 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16669
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Dim 9 Fév 2014 - 23:36

pété de rire 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nestor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1549
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Dim 9 Fév 2014 - 23:37

Mr.Red 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Lun 10 Fév 2014 - 1:49

Transcriptions de musique ancienne, parties séparées ou réécriture quand une mise en page ne me plaît pas, écriture de petites pièces pour le fun...
J'ai un logiciel modeste, mais qui me va bien pour l'instant (Encore, qui vient d'être repris une fois de plus, et va peut-être évoluer sérieusement, enfin).
Je n'ai pas assez d'oreille pour écrire papier-crayon à plusieurs parties, et je dois dire qu'écrire de la musique sans poser des notes sur une portée me paraît abracadabrantesque (éditer ok, mais alors il faut saisir la même musique dans deux logiciels, oh nooon !)
Revenir en haut Aller en bas
Coutures
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 45
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 06/07/2011

MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Lun 10 Fév 2014 - 13:27

Merci à tous pour vos réponses.
J'avoue que le mot "coder" me fait peur, mais ce que plusieurs d'entre vous disent de LilyPond est assez tentant.
Pour l'instant, je m'énerve avec MuseScore.
Cordialement,
C.

PS: David, je t'envoie un message à propos d'autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
math
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 403
Localisation : Au nord du centre du sud de la France
Date d'inscription : 13/09/2010

MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Lun 10 Fév 2014 - 13:39

[quote="lucien"]en général, je m’amuse à faire des trucs de ce genre-là :



C'est de loin ce qu'il y a de plus facile à faire!  hehe 

(et en plus c'est vraiment très moche)  fesse 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16669
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Lun 10 Fév 2014 - 17:32

cela n’a pas de prétention à être difficile (et encore moins beau Mr. Green), mais je suis toujours curieux de voir comment l’algorithme s’en sort avec les superpositions. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coutures
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 45
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 06/07/2011

MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Lun 10 Fév 2014 - 17:49

Pour David Le Marrec:

Pour une raison que j'ignore, le message que je t'annonçais ne veut pas quitter la "boîte d'envoi".

Tant pis!

C'était au sujet du Via Crucis de Liszt sur ton site.

Cordialement,

C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kegue
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3774
Age : 47
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Lun 10 Fév 2014 - 18:24

DavidLeMarrec a écrit:
Au passage, question de curiosité pour ceux qui interviennent dans ce fil : vous copiez / écrivez quoi comme trucs ? Et à quel usage ?  Pour entrer au cœur de la partition (recopier reste un outil formidable), pour pouvoir graver proprement de vieux exemplaires, pour pouvoir transposer ou arranger, pour composer ?

Je me sers de ce genre de logiciel pour faire des arrangements principalement. Mon activité pédagogique m'amène aussi à me servir pas mal d'éditeur de partition (fiches de formation musicale, de guitare pour les élèves)

J'allais bien sûr oublier de préciser que les extraits de partitions que je rajoute à mes analyses en sont aussi issus.

Enfin bref, je me sers de ça à peu près tous les jours  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6836
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Lun 10 Fév 2014 - 18:31

DavidLeMarrec a écrit:

Si écrire du code plutôt que de cliquer sur des portées ne te gêne pas, je recommande sans réserve LilyPond : il faut aimer coder, c'est moins joli pendant le travail, mais si tu couples ça à un éditeur comme Frescobaldi qui te permet de visualiser tes groupes et d'afficher ta partition, c'est excessivement puissant, et la qualité de rendu est professionnelle. Pour entrer des rythmes complexes, introduire des liaisons, des nuances, des paroles ou transposer, il suffit d'utiliser le bon terme, et ça se fait parfaitement, sans avoir à bricoler les alignements.
Après, il faut être patient, il y a bien six à dix heures de travail avant d'être vraiment familiarisé et d'aller vite : si le code est faux, rien ne s'affiche.
J'ai utilisé LilyPond, surtout pour des transpositions; c'est un peu fastidieux, surtout si on ne l'utilise qu'occasionnellement, mais le résultat est très satisfaisant.  Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
math
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 403
Localisation : Au nord du centre du sud de la France
Date d'inscription : 13/09/2010

MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Lun 10 Fév 2014 - 19:55

Au fait, est-ce que vous savez qui est l'inventeur de Lilypond?...Jean-Jacques Rousseau!  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29057
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Lun 10 Fév 2014 - 20:07

math a écrit:
Au fait, est-ce que vous savez qui est l'inventeur de Lilypond?...Jean-Jacques Rousseau!  Very Happy 

J'ai toujours dit que ce brave Jean-Jacques avait au moins 2 siècles d'avance  Mr. Green 

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6836
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Mar 11 Fév 2014 - 7:29

math a écrit:
Au fait, est-ce que vous savez qui est l'inventeur de Lilypond?...Jean-Jacques Rousseau!  Very Happy 
 scratch scratch 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5510
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Mar 11 Fév 2014 - 10:10

A_rmand a écrit:
Si on sait déjà plus ou moins coder, apprendre Lilypound est facile ou est-ce que la route est longue ?

J'ai utilisé ça quelques fois il y a longtemps et ça me rendait dingue.

Coder est chiant mais pas insurmontable. Par contre, c'est lent. J'imagine qu'on doit développer des automatismes à moyen terme mais franchement, je n'avais pas le temps pour ça. Le rendu graphique est beau, c'est vrai mais ça importe moins pour moi que de vite pouvoir écouter ce que je viens d'écrire.

Je me sers de ce genre d'outil pour composer des trucs simplets à usage personnel. Une autre chose que j'aime faire, c'est partir d'une progression d'accords connue (extraite d'une oeuvre réelle) et la tripatouiller jusqu'à rendre le résultat final complètement différent de la pièce d'origine, voir jusqu'à quel point on peut encore la reconnaître et à partir de quand on obtient autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coutures
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 45
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 06/07/2011

MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Mar 11 Fév 2014 - 12:27

Cello a écrit:


J'ai utilisé ça quelques fois il y a longtemps et ça me rendait dingue.


Mais alors qu'utilises-tu maintenant? Quel autre logiciel conseilles-tu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
math
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 403
Localisation : Au nord du centre du sud de la France
Date d'inscription : 13/09/2010

MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Mar 11 Fév 2014 - 18:48

Coutures a écrit:
Cello a écrit:


J'ai utilisé ça quelques fois il y a longtemps et ça me rendait dingue.


Mais alors qu'utilises-tu maintenant? Quel autre logiciel conseilles-tu?

Ceci (pardon, fefi:)



Rubato a écrit:
math a écrit:
Au fait, est-ce que vous savez qui est l'inventeur de Lilypond?...Jean-Jacques Rousseau!  Very Happy 
 scratch scratch 

Rousseau aimait la musique, mais cette dernière ne l'aimait pas, et il avait, paraît-il, de gros problèmes de lecture et de déchiffrage. En 1742, il présenta donc à l'Académie des Sciences un projet qui devait révolutionner l'écriture musicale (et dont on trouve un aperçu çi-dessus). Son idée était de remplacer la portée et les notes de musique par des chiffres censés représenter les degrés de la tonalité principale (donc, en Do majeur un ré s'écrit 2, mais en Ré Majeur il s'écrit 1). L'idée n'était pas inintéressante en soi, mais l'application proposée était particulièrement fumeuse: Rousseau proposait par exemple de donner aux valeurs de notes une durée absolue, donc indépendante du tempo, ce qui est manifestement absurde.

L'accueil fut courtois mais sceptique, et Rameau se donna beaucoup de mal pour convaincre notre philosophe de l'inanité du projet, arguant que l'oeil ne pouvait pas déchiffrer une série de chiffres aussi vite que des notes de musique. Rousseau, vexé, mais persuadé d'avoir raison, décida d'étoffer son projet en l'accompagnant d'une Dissertation sur la Musique Moderne. Il développa son idée en expliquant, sur le ton pesamment agressif qui lui est propre, que la seule entrave à ce progrès résidait dans l'obscurantisme et l'esprit de routine des musiciens. Mais le plus navrant, ce sont les petites bergeries qui servent d'exemples musicaux, comme le menuet présenté plus haut.

Et malgré tout, comme le dit Cololi, Rousseau avait raison avant tout le monde, Lilypond en est la preuve  Wink


Dernière édition par math le Jeu 13 Fév 2014 - 11:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29057
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Mar 11 Fév 2014 - 21:09

Jean-Jacques avait raison sur tout ... sauf ... car il faut bien une faille ... il prêchait pour la musiquette et contre la musique sophistiquée de Rameau ! C'est bien la seule fois où (désespérément) je me range du côté de Diderot ...

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5510
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Mer 12 Fév 2014 - 9:26

Coutures a écrit:
Cello a écrit:


J'ai utilisé ça quelques fois il y a longtemps et ça me rendait dingue.


Mais alors qu'utilises-tu maintenant? Quel autre logiciel conseilles-tu?

Je n'en utilise plus, pas le temps. Tout sur la guitare (ou le piano électronique à 3 balles de ma fille).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12605
Age : 41
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Jeu 13 Fév 2014 - 15:20

Salut tout le monde ! Je reviens pour demander un service (oui, je sais...) et je ne suis pas sûr de poser la question au bon endroit en plus... Mais voilà, je cherche pour une amie une partition pour piano et voix de « voi che sapete » et je me demandais si quelqu'un parmi vous pouvait me dire où trouver cela, gratuitement si possible...

Si vous avez des infos, merci d'avance ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29057
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Jeu 13 Fév 2014 - 15:23

Tu as essayé http://imslp.org/wiki/Le_nozze_di_Figaro,_K.492_(Mozart,_Wolfgang_Amadeus) je présume ?

Non c'est pas le bon endroit, mais je déplacerai.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80881
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Jeu 13 Fév 2014 - 15:27

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12605
Age : 41
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Jeu 13 Fév 2014 - 15:37

Cololi a écrit:
Tu as essayé http://imslp.org/wiki/Le_nozze_di_Figaro,_K.492_(Mozart,_Wolfgang_Amadeus) je présume ?

Non c'est pas le bon endroit, mais je déplacerai.

Xavier a écrit:
http://petrucci.mus.auth.gr/imglnks/usimg/8/89/IMSLP220533-SIBLEY1802.16871.abe9-39087011127240score.pdf

Page 63

Merci à tous les deux ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12605
Age : 41
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Jeu 13 Fév 2014 - 15:43

Xavier a écrit:
http://petrucci.mus.auth.gr/imglnks/usimg/8/89/IMSLP220533-SIBLEY1802.16871.abe9-39087011127240score.pdf

Page 63

Euh par contre là c'est en allemand... c'est normal ?  Confused

EDIT : ah non, c'est aussi en italien en dessous. Désolé Xavier : je suis officiellement idiot.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80881
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Jeu 13 Fév 2014 - 16:12

Il y a aussi une édition en français et une autre en russe si tu préfères.  Mr.Red 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12605
Age : 41
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Jeu 13 Fév 2014 - 16:15

Xavier a écrit:
Il y a aussi une édition en français et une autre en russe si tu préfères.  Mr.Red 

Et même pas en sanskrit ? Tu baisses, Xavier, tu baisses... !  Shit

Encore merci, en tout cas. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29057
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Jeu 13 Fév 2014 - 16:26

En tout cas quand tu cherches une partoche, IMSLP c'est gratuit et légal (légal ... dans la limite des différences de législation sur les droits d'auteur ou d'éditeur entre les différents pays).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12605
Age : 41
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Jeu 13 Fév 2014 - 16:29

Cololi a écrit:
En tout cas quand tu cherches une partoche, IMSLP c'est gratuit et légal (légal ... dans la limite des différences de législation sur les droits d'auteur ou d'éditeur entre les différents pays).

Merci pour la recommandation, je fais passer l'info, d'autant que je pense que c'est précisément le site que recherchait l'amie en question (elle me parlait d'un site avec plein de lettres bizarres). Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Jeu 13 Fév 2014 - 18:45

Cololi a écrit:
En tout cas quand tu cherches une partoche, IMSLP c'est gratuit et légal (légal ... dans la limite des différences de législation sur les droits d'auteur ou d'éditeur entre les différents pays).
Oui enfin, légal... ça se discute de plus en plus, il y a un sacré contentieux en ce moment avec le projet DIAMM qui a négocié avec des bibliothèques pour permettre de consulter des facsimiles anciens. Un type de IMSLP a republié, contrairement à l'engagement très clair qu'il a souscrit en adhérant à DIAMM.
Non seulement IMSLP a banni la responsable du projet DIAMM qui s'en plaignait, mais ce site contient également des dialogues (non bannis, eux !!) où il est question d'outils permettant de supprimer les mentions de copyright des fichiers pdf.
C'est dommage que ce site très utile par ailleurs se laisse gagner par une telle mentalité.  Twisted Evil 
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29057
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Jeu 13 Fév 2014 - 19:00

Alain Naigeon a écrit:
Cololi a écrit:
En tout cas quand tu cherches une partoche, IMSLP c'est gratuit et légal (légal ... dans la limite des différences de législation sur les droits d'auteur ou d'éditeur entre les différents pays).
Oui enfin, légal... ça se discute de plus en plus, il y a un sacré contentieux en ce moment avec le projet DIAMM qui a négocié avec des bibliothèques pour permettre de consulter des facsimiles anciens. Un type de IMSLP a republié, contrairement à l'engagement très clair qu'il a souscrit en adhérant à DIAMM.
Non seulement IMSLP a banni la responsable du projet DIAMM qui s'en plaignait, mais ce site contient également des dialogues (non bannis, eux !!) où il est question d'outils permettant de supprimer les mentions de copyright des fichiers pdf.
C'est dommage que ce site très utile par ailleurs se laisse gagner par une telle mentalité.  Twisted Evil 

Je n'étais pas au courante. Je ne connaissais que le problème des différentes législations.

Mais ce n'est pas moi que ça va scandaliser ... car autant quand le compositeur est vivant, c'est normal qu'il y ait des droits, autant je ne vois pas pourquoi les enfants et petits-enfants s'accrocheraient au génie de leur parent ou grand-parent ...

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82356
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Dim 16 Fév 2014 - 12:29

math a écrit:
En 1742, il présenta donc à l'Académie des Sciences un projet qui devait révolutionner l'écriture musicale (et dont on trouve un aperçu çi-dessus). Son idée était de remplacer la portée et les notes de musique par des chiffres censés représenter les degrés de la tonalité principale (donc, en Do majeur un ré s'écrit 2, mais en Ré Majeur il s'écrit 1). L'idée n'était pas inintéressante en soi, mais l'application proposée était particulièrement fumeuse: Rousseau proposait par exemple de donner aux valeurs de notes une durée absolue, donc indépendante du tempo, ce qui est manifestement absurde.
Je ne suis pas si indigné par cette proposition : on pourrait avoir des durées en dixième ou centième de secondes, qui dispenseraient d'écrire le tempo et permettraient même de noter la dimension agogique des articulations. Je suis étonné que les compositeurs du XXe n'aient pas tenté cela, plutôt que de multiplier les signes d'articulation forcément imprécis.

En revanche, la proposition d'une valeur relative aux degrés (pour les hauteurs) n'est pas très opérationnelle : elle fonctionne merveilleusement pour expliciter le fonctionnement des musiques peu modulantes (cela réclame déjà une bonne maîtrise théorique que n'ont pas tous les amateurs), mais déjà pour Rameau, ça devient très compliqué... les récitatifs empruntent et modulent beaucoup, il faudrait vraiment une solide formation pour pouvoir les lire avec certitude... et des divergences seraient possibles !


Citation :
Rameau se donna beaucoup de mal pour convaincre notre philosophe de l'inanité du projet, arguant que l'oeil ne pouvait pas déchiffrer une série de chiffres aussi vite que des notes de musique.
Ce qui est un pur préjugé. Ce qui est long, c'est la disposition horizontale (un accord sur LilyPond, de type impositionnel <c ees g> – à prononcer à haute voix – n'est pas commode en lecture). Mais on pourrait parfaitement mettre des lettres et des chiffres à la verticale. Je suis persuadé depuis toujours que le système de notation musicale n'est pas optimal. Il prend beaucoup de temps à acquérir, n'est pas précis, et multiplie les difficultés inutiles (franchement, toutes ces clefs... c'est génial quand on a passé dix ans à les étudier, mais ça veut dire qu'on exclut tous les non pros / non geeks).

Mais dans le système de Rousseau, oui, on est bloqué en complexité et c'est plus long en lecture. Parfait pour noter une mélodie, mais une sonate pour clavier, beaucoup moins.

Le système « pianistique » de Hauer est intéressant, mais il reproduit finalement le même principe de la portée.


Citation :
Et malgré tout, comme le dit Cololi, Rousseau avait raison avant tout le monde, Lilypond en est la preuve  Wink
Oui, la solution se trouverait de ce côté, à mon avis : LilyPond a très bien rationnalité la notation des hauteurs et durées. Mais comme c'est en traitement de texte et pas fait pour être lu, l'horizontalité est pénible. Avec quelques ajustements et en utilisant tout l'espace, je suis sûr qu'on pourrait faire plus facile à lire qu'une portée traditionnelle.

Bien sûr, pour tous les musiciens qui ont passé leur temps à se familiariser avec les partitions, c'est une perte de temps (et de charme), mais quel investissement pour les générations à venir.


Quand je vois qu'autour de moi (je ne parle pas des gens de ce forum, hein !), même chez les gens qui ont été au conservatoire dans leur jeunesse, je passe pour un phénix parce que je parviens à jouer instantanément une mélodie en clef de sol (avec accompagnement éventuellement) sur un clavier, je me dis qu'il y a vraiment beaucoup à faire pour l'accessibilité de la musique, particulièrement la musique classique et ses subtilités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Dim 16 Fév 2014 - 18:48

Citation :
franchement, toutes ces clefs... c'est génial quand on a passé dix ans à les étudier, mais ça veut dire qu'on exclut tous les non pros / non geeks
C'est naïf de croire qu'un problème complexe puisse être résolu de façon simple et, qui plus est, sans y travailler.

Les clés, bien comprises, donnent la hauteur "absolue" (pour moi bien mieux que les symboles d'octaviation sur les clé dites modernes, auxquels (symboles) je suis plutôt allergique).
Elles sont aussi centrées, autant que possible, sur l'étendue qu'un instrumentiste donné doit embrasser du regard.

Croire qu'on peut débarquer les mains dans les poches et lire toute la musique de tous les instruments sans y avoir consacré du temps  Shocked Il y a bien des amateurs qui travaillent la musique, ils n'ont pas le niveau ni les obligations de résultat des pros, mais ne sont pas pour autant des illettrés. Et si une motivation survient, eh bien, ils peuvent apprendre une clé "exotique" en quelques semaines. Ceux qui geignent sont les mêmes que ceux qui confondent les infinitifs et les participes, AMHA.
N'importe quel basketteur s'est entraîné pendant des dizaines d'heures avant de pouvoir mettre des paniers spectaculaires, on n'a rien sans bosser scrogneugneu !

En plus, il n'y a finalement que trois clés, en relation de quinte, voilà, c'est simple !
Ce qui change, c'est la position de la petite "fenêtre" montrant les 5 lignes que l'on choisit de montrer.
Si l'on raisonne en pensant à une fenêtre fixe, on a l'impression que la clé change de position (1è, 2è, 3è, 4è ligne), et c'est bizare.
Mais si l'on pense, à juste titre, que c'est la fenêtre de vision qui bouge verticalement, et qui cache ou découvre des lignes en haut ou en bas de la fenêtre, alors on comprend qu'il n'y a qu'une clé de Fa, une clé d'Ut, et une clé de Sol, et tout devient plus simple !
(en l'absence de cette vision des choses, il y a encore des débutants qui se demandent si le Do au dessus de la clé de Fa 4è est bien le même que celui sous la clé de Sol 2è  Neutral )
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82356
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Dim 16 Fév 2014 - 19:08

Je n'ai pas parlé de solution simple – je n'en ai pas, d'ailleurs –, je remarque simplement le bien-fondé du désir de Rousseau, et que les objections qu'on lui a faites sur la rapidité sont liées à l'habitude des musiciens compétents vis-à-vis de leur propre système. Les gens capables de le réformer sont aussi ceux qui ont dépensé de l'énergie à s'habituer à ses contorsions (exactement comme pour l'orthographe, le parallèle ne fonctionne pas si mal...).

Ton assurance m'évoque un peu le maître du Setticlavio de C. Boito : n'importe quel système, une fois qu'on le maîtrise totalement, paraît cohérent et fonctionnel. Il n'empêche que la notation musicale est longue, et que sa lecture ne va pas de soi ; il est vraiment probable qu'avec les changements profonds dans l'usage musical, on puisse optimiser la façon d'écrire la musique.

Je ne dis pas ça pour m'avantager : je lis toutes les clefs, et une fois habitué, on n'a même plus besoin de se servir de la vision relative que tu préconises, on finit par voir instantanément le « portrait » de chaque note. Je suis même agacé par les clefs de ténor octaviantes (hors soli), qui masquent les entrelacements réels des lignes musicales.
Mais je reste persuadé qu'avec l'évolution du langage musical, on pourrait essayer d'autres modes de notation. Simplement pour voir.

Il pourrait par exemple y avoir un mode de notation fondé sur une représentation des instruments, ou sur les chiffres rousso-lilypondiens, pour la musique populaire ou les débutants, quitte à conserver la notation traditionnelle pour les pièces plus complexes. Mais le plus intéressant serait justement de pouvoir développer une notation plus puissante avec moins de matière graphique. Je n'ai pas de solution, je le mentionne seulement.

Une chose toute simple : en changeant de clef, les notes changent de place. Est-ce qu'on ne pourrait pas trouver un autre système d'échelle verticale qui permette d'indiquer l'octave sans changer la place des notes ? Une clef au lieu de trois (sans parler des changements de place, parce que tu as beau dire, mais si on te met une fa3 sous les yeux, tu risques de mettre un petit moment à t'habituer).
Pareil pour les instruments transpositeurs, même si l'informatisation permet désormais beaucoup plus de souplesse sur ces questions : on peut éditer une partie en sons réels ou transposés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   Dim 16 Fév 2014 - 19:26

DavidLeMarrec a écrit:
Je suis même agacé par les clefs de ténor octaviantes (hors soli), qui masquent les entrelacements réels des lignes musicales.
Exactement !!

Quant à la Fa3, je l'ai pratiquée quelques heures pour le fun, dans un mouvement assez simple ;-) C'était une partie écrite en Sol première ligne (du baroque), et qu'il me fallait transposer à la tierce mineure supérieure. J'avais découvert que pour cela je pouvais lire en Fa3, j'ai ramé un peu, c'est sûr, et je ramerais à nouveau si je devais le refaire, car on oublie ce qu'on pratique rarement.

Là où tu continues de m'étonner, c'est quand tu dis qu'il faut le temps de s'y habituer... bien sûr que oui !!
Peux-tu imaginer un système qu'on pourrait acquérir en quelques minutes les doigts dans le nez ?
Il faut bosser en informatique, en comptabilité, en médecine, en sport, et pour la musique ça viendrait comme ça, sans effort ?
Je ne crois pas du tout à ça, c'est à la mode, mais je trouve ça démago, vois-tu.

Je ne nie pas qu'on puisse chercher un système qui incluerait l'évolution de la musique, par contre je ne crois pas un seul instant qu'il puisse être facile à maîtriser.
La pente naturelle de toute discipline et de tout style, c'est d'aller vers le plus (ars subtilior, art de la fugue, Wagner, etc). Donc, de toute façon, l'univers des pros, par stimulation, sera toujours tendu vers ce qui est difficile pour les amateurs (qui, dans le cas contraire, ne passeraient pas autant de temps à écouter les pros).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Éditeurs de partitions (logiciels)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Éditeurs de partitions (logiciels)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Éditeurs de partitions (logiciels)
» partitions
» logiciels (transfert vinyls, entre autres)
» Des logiciels Capture d'écran (Gratuits)
» Création d'un site dédié aux partitions d'opéra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: