Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La musique russe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 11977
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukrainien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: La musique russe   Jeu 28 Avr 2011 - 23:56

C'est bien ce que je pensais Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JerMu
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : F
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Re: La musique russe   Sam 30 Avr 2011 - 13:01

Goldenweiser a eu Pavel Pabst comme professeur. Je n’ai trouvé qu’un seul CD de sa musique sur le Ouaibe : c’est ici. Jamais écouté…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La musique russe   Sam 30 Avr 2011 - 13:04

Goldenweiser a enregistré son trio avec Oïstrakh je crois.
Revenir en haut Aller en bas
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 11977
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukrainien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: La musique russe   Sam 30 Avr 2011 - 13:06

N'empêche, ce que tu découvres ces temps-ci, ce sont de véritables raretés dans le monde de la musique russe. (Même moi, personnellement, je ne les ai jamais entendus parler...) Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JerMu
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : F
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Re: La musique russe   Sam 30 Avr 2011 - 13:09

sud273 a écrit:
Goldenweiser a enregistré son trio avec Oïstrakh je crois.
Première nouvelle ! Ça existe sur CD ou vinyl ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JerMu
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : F
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Re: La musique russe   Sam 30 Avr 2011 - 13:32

Ah, j’oubliais ! Protopopov figure sur le répertoire de Jonathan Powell, j’ai lu (où ? je ne sais plus…) qu’il a enregistré ses 3 sonates pour piano. J’espère qu’un CD un jour… bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel Desrousseaux
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1113
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: La musique russe   Sam 30 Avr 2011 - 15:58

JerMu a écrit:
Goldenweiser a eu Pavel Pabst comme professeur. Je n’ai trouvé qu’un seul CD de sa musique sur le Ouaibe : c’est ici. Jamais écouté…

Il y en a d'autres :
http://www.bobrovnikova.com/Mu-Sic.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel Desrousseaux
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1113
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: La musique russe   Sam 30 Avr 2011 - 16:00

JerMu a écrit:
Réflexion faite je crois bien que c’est le premier CD intégralement consacré à sa musique. Ledit CD étant un « volume 1 ». J’en conclus donc qu’il y aura un vol. 2
C'est à souhaiter car c'est une très belle musique que Jonathan Powell interprète très bien. Il avait joué l'année dernière en concert à Paris, à l'Archipel, la superbe sonate-fantaisie. C'est d'ailleurs là que j'ai acheté son disque (dédicacé !) de Goldenweiser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La musique russe   Dim 1 Mai 2011 - 9:59

JerMu a écrit:
sud273 a écrit:
Goldenweiser a enregistré son trio avec Oïstrakh je crois.
Première nouvelle ! Ça existe sur CD ou vinyl ?

apparemment c'est avec Kogan et rostro
http://www.amazon.co.uk/Catoire-Piano-Trio-minor-Goldenweiser/dp/B000006BB8
il doit y avoir d'autres éditions, moins coüteuses
Revenir en haut Aller en bas
JerMu
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : F
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Re: La musique russe   Mar 3 Mai 2011 - 20:20

Avez-vous remarqué qu’Altarus a publié récemment un CD de Samuil Feinberg intitulé Songs ? Ça m’avait échappé.

http://www.altarusrecords.com/News.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: La musique russe   Mar 3 Mai 2011 - 22:12

Il a l'air pas mal, ce label Smile

Deux trucs qui m'ont fait marrer (H.S.) :
catalogue altarus:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JerMu
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : F
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Re: La musique russe   Ven 6 Mai 2011 - 11:04

Michel Desrousseaux a écrit:
JerMu a écrit:
Réflexion faite je crois bien que c’est le premier CD intégralement consacré à sa musique. Ledit CD étant un « volume 1 ». J’en conclus donc qu’il y aura un vol. 2
C'est à souhaiter car c'est une très belle musique que Jonathan Powell interprète très bien. Il avait joué l'année dernière en concert à Paris, à l'Archipel, la superbe sonate-fantaisie. C'est d'ailleurs là que j'ai acheté son disque (dédicacé !) de Goldenweiser.
Le CD de Goldenweiser était au courrier hier. Effectivement sa musique est très belle, je ne regrette pas mon achat. Vivement le vol. 2 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JerMu
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : F
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Re: La musique russe   Sam 7 Mai 2011 - 12:36

Tiens ! je lis la page consacrée au peintre russe Constantin Juon sur Wikipédia et je lis que son frère, Paul, était un compositeur. Il a étudié la composition avec Sergueï Taneïev et Anton Arenski. Jamais entendu parler… Qui connaît la musique de Paul Juon ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel Desrousseaux
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1113
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: La musique russe   Sam 7 Mai 2011 - 14:06

JerMu a écrit:
Tiens ! je lis la page consacrée au peintre russe Constantin Juon sur Wikipédia et je lis que son frère, Paul, était un compositeur. Il a étudié la composition avec Sergueï Taneïev et Anton Arenski. Jamais entendu parler… Qui connaît la musique de Paul Juon ?

Je ! Je dois avoir de la musique de chambre de lui (des trios, je crois). Musique très agréable à défaut d'être particulièrement originale. En outre, il a pas mal écrit pour le piano. Cf. IMSLP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JerMu
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : F
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Re: La musique russe   Lun 6 Juin 2011 - 23:55

Qui a écouté la musique de Boris Goltz ? Qu’en pensez-vous ? J’ai failli acheter un CD de sa musique chez La Chaumière l’autre jour. Le remords m’assaille Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 11977
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukrainien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: La musique russe   Mar 5 Juil 2011 - 13:35

Nikolayev : Symphonie no. 5 (1972)

Mes impressions : 1° mouvement --> Un tour de force orchestral phénoménal, à la pointe du modernisme soviétique. Un style éclectique et personnel à la fois. Dans certains passages, j'ai même cru entendre du Bartòk. Ce compositeur est un parfait alliage de la beauté poignante d'un Chostakovitch, du don de la mélodie d'un Prokofiev et d'une orchestration parfois luxuriante digne d'un Khachaturian (enfin, c'est relatif, c'est plutôt dans le style de son Concerto-Rapsodie pour piano de 1968...). Mais Quelle force, quelle vitalité ! C'est la description métaphysique exacte de la vie en URSS.

2° mouvement --> Un allegretto que l'on peut sans aucun mal retrouver dans un ballet de Prokofiev. C'est de la pure magie russe avec ces bois entonnant une mélodie nostalgique sur des accompagnements en pizzicati des cordes. Puis, épisode centrale bien plus tourmenté, proche de l'univers de Chostakovitch, avec une petite pointe subtile (étonnante, d'ailleurs) de Mahler. Un mouvement qui me ravit les sens !

3° mouvement --> Une passacaille poignante de beauté, digne de la passacaille du troisième mouvement du premier concerto pour violon de Chostakovitch (même que je dois l'avouer, l'orchestration et la structure formelle est de très loin supérieure à celui-ci.). Et ces cuivres, et ces cordes pleines de tristesses et de tourments ! Je ne puis décrire ce dont je ressens à cette écoute élégiaque. Même Chostakovitch n'a écrit pareille musique de deuil (celui d'une Nation). Finalement, une deuxième partie bien plus joyeuse et festive "dans l'esprit de la septième de Prokofiev", mais à sa manière. La Coda est absolument divine ! Quelle calme, quelle tranquillité maîtrisée. La musique se transforme en une sorte de vision de l'éternité avec ces glockenspielen et piano, représentant certainement des jours bien meilleurs, une lueur d'espoir que chaque Soviétique portait en son sein dignement, tout en sachant que leurs jours étaient comptés.

Mukhatov - Symphony no. 2 "Héroïque"

Mes impressions : 1° mouvement --> WOUAHOU !!! C'est de la musique orientaliste russe que j'adore ! Very Happy Un souffle profond venu des Steppes d'Asie centrale, je suis en train de rêver : C'est tellement beau ! Sad Digne de Shéhérazade de Rimsky-Korsakov, mais plus dans le style de la troisième symphonie "Ilya Mouromets" Op. 42 (1911) de Reinhold Glière. WOUAHOO encore une fois : Quelle passion, quelle énergie du phrasée ! C'est ça ce que j'appelle de la musique russe "VÉRITABLE" ! cheers

2° mouvement --> Toujours aussi épique, avec moins d'épisodes mouvementées, toutes en douceur. On se croirait en plein milieu du désert de Gobi ! Borodine devrait pleurer dans sa tombe... Crying or Very sad Parfois, cela donne l'impression d'être sur un tapis volant, voguant à travers les vents capricieuses des dunes, contemplant ces paysages mystérieux et lunaires. Encore une fois, je suis tombé sous le charme de ces visions de l'Orient ! I love you


3° mouvement --> Un Scherzo dans un style proche de Khachaturian. L'on peut sentir la vie jaillir des sables, une caravane passant à travers
l'immensité de la Steppe. Puis, ne reste plus que la mélodie presque mythique de l'alto (violon ?) faisant échos au reste des cordes de l'orchestre en pizzicati. Et, enfin les bois entonnant un dernier accord ; ainsi s'achève l'incantation de l'âge d'Or des temps anciens.

4° mouvement --> Voilà un mouvement qui ressemble comme deux gouttes d'eau au Festivité de Bagdad dans Shéhérazade. Toute en finesse et sous ces flots orchestraux se dessine un portrait épique du peuple d'Orient. Encore une fois, la musique se fait épique et passionnée, avec quelques apothéoses de la part des cuivres. Certains traits de caractère de Khachaturian ressortent toutefois de ce foisonnement incessant de rythmes dans ce grand Bazar métaphysique.

Tikotsky - Symphony no. 6 (1963)

Mes impressions : 1° mouvement --> Dans un style traditionaliste (peut-être un peu trop), Rimsky-Korsakov sème la zizanie une fois de plus. C'est assez joyeux, avec quelques épisodes romantiques. L'on pourrait sans grand peine admettre que c'est digne de musique de film légendaire avec Zmeï le dragon à trois tête, Vassily le magnifique et consort... Mais cela reste une musique de qualité (je la préfère nettement à certaines symphonies de Chostakovitch, par exemple : la 7ème-8ème Mr. Green). Le style est beaucoup moins orientaliste, mais nous laisse une emprunte indélébile (à moi en tout cas, à vous d'en juger...).

2° mouvement --> On se croirait en plein milieu de l'Opéra de Boris Godounov. L'accent dramatique y est prédominante, ainsi que l'accent
lyrique et plus radieux des cordes du second thème. Mais le caractère tragique reprend le dessus (on dirait une symphonie de Scriabine tout
d'un coup, ex. la deuxième symphonie, avec ce thème de la trompette pas si anodin que cela puisse paraître). Puis, enfin ce dont j'attendais : Un souffle du désert de Gobi ! Enfin !!! drunken (nan, soyons sérieux ). Une musique captivante et mystérieuse englobant une narration toute
aussi énigmatique. La Coda, mon dieux, ces glissandos de la harpe et ces trilles des cordes aiguës ! J'en ai la chaire de poule...

3° mouvement --> Un mouvement tout en vivacité, un Scherzo en sommes... Il y a un petit côté Glazounov par-ci, par-là, l'air bon enfant. Une fête paysanne rustique et renversante ! Épisode centrale plus passionné et beaucoup moins naïf. Cela dit, lorsque les trompettes lancent
soudainement des appels (soudainement, enfin, en pianissimo), la grandes foules villageoises reprend le poil de la bête !

4° mouvement --> Une marche grandiose commence sereinement. Défile alors divers personnalités importantes du royaumes, amenant ainsi à des variations "fantaisistes" du thème principal (représentant des figures toutes aussi drolatiques les unes que les autre, toute en restant cartésien). Et, enfin, l'apothéose tant attendue : L'arrivé du Tsar et de son armée !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent.1976
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 720
Age : 40
Localisation : Côte d'Or
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: La musique russe   Mar 5 Juil 2011 - 20:21

JerMu a écrit:
Tiens ! je lis la page consacrée au peintre russe Constantin Juon sur Wikipédia et je lis que son frère, Paul, était un compositeur. Il a étudié la composition avec Sergueï Taneïev et Anton Arenski. Jamais entendu parler… Qui connaît la musique de Paul Juon ?

Paul JUON a composé une Symphonie de Chambre pour Cordes, Hautbois, Clarinette, Cor, Basson et Piano (Op. 27) datée de 1906.
Disponible sur un CD MUSIQUES SUISSES MGB CD 6243, sorti en 2007 avec son Quintet pour Piano.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JerMu
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : F
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Re: La musique russe   Jeu 1 Mar 2012 - 19:44

Qui connaît la musique de Konstantin Eiges (1875 - 1950) ? Encore un compositeur accusé de « formalisme » Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 11977
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukrainien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: La musique russe   Jeu 1 Mar 2012 - 21:43

JerMu a écrit:
Qui connaît la musique de Konstantin Eiges (1875 - 1950) ? Encore un compositeur accusé de « formalisme » Confused

Non. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La musique russe   Jeu 1 Mar 2012 - 22:04

je connaissais un Oleg Eiges?

/watch?v=kCVpvfDsjts
/watch?v=AMaIfswUt8w
Revenir en haut Aller en bas
JerMu
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : F
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Re: La musique russe   Jeu 1 Mar 2012 - 22:08

sud273 a écrit:
je connaissais un Oleg Eiges?

/watch?v=kCVpvfDsjts
/watch?v=AMaIfswUt8w
Le fiston de Constantin.

… qui lui-même a compté Stanchinsky parmi ses élèves sauf erreur de ma part
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Resigned
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1179
Age : 33
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: La musique russe   Lun 5 Mar 2012 - 13:31

Connaissez-vous les Transcriptions sur un thème de Borodine?



Ce dernier eut l'idée d'un exercice de style collectif (pour 2 pianos), à partir du court motif ci-dessus, répété inlassablement, en ne changeant que les rythmes et l'accompagnement (pour obtenir une berceuse, une polka, une mazurka etc...)
Lyadov, Rimsky et Cui y participèrent. Moussorgski fut également mis à contribution, mais finalement disqualifié pour son indiscipline (il s'écartait du thème le vilain).
Le résultat plut tant à Liszt (qu'avait-il fumé?) qu'il leur fit don d'un petit prélude introductif.
C'est loin d'être un chef d’œuvre mais c'est très plaisant, avec quelques traits de génie par ci par là (notamment Rimsky qui change la métrique ou ajoute un troisième piano pour faire carillonner).

Cela se trouve par exemple sur le disque de Marco Rapetti consacré à Borodine.

Avec un peu d'imagination, on se dit qu'un Jdanov plus tordu aurait pu imposer aux compositeurs officiels de ne composer qu'à partir d'un seul thème à la gloire du chef... vador

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 11977
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukrainien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: La musique russe   Lun 5 Mar 2012 - 18:40

Lounev : Triptyque pour cordes

C'est magnifique. Sad
C'est une œuvre typiquement moderne, mettant en avant la simplicité de la texture contrapuntique des cordes, tout en se mouvant à l'extrême dans un tissu sonore quasi extatique.

Lounev
:
Tutti


Je ne sais pas vraiment quoi penser au départ. On sent qu'il aimerait expérimenter l'écriture de
Ligeti dans certains passages plus étoffés. Sinon, je ressens la même impression de sérénité que dans l’œuvre précédente. Il est vraiment fantastique ce compositeur. Comme quoi de nos jours, l'on peut
admirablement écrire sans pour autant perdre la tête dans le post-sérialisme "pan-pan-cul-cul" décadent. Juste Wouahoo l'harmonie vers 4min.20. J'ai simplement envie de vivre avec cette musique. Cela touche mon cœur au plus profond de mon être. Il y a bien sûr quelques passages un peu "gore" sur les bords, mais je les vois comme une représentation du chaos formel de notre époque "agonisante". C'est renversant, étonnement lorsque j'entends ces agrégats dissonants orchestraux, ça ne me donne pas la même impression de dégoût que lorsque j’écoute attentivement une pièce de Xénakis de même nature...
Parfois, l'harmonie oscille vers l'univers sonore de Scriabine, parfois, ça semble même être du Sibelius pas son cheminement généralement statique. Un style bien éclectique, tout en restant subtil.

Lounev : Letargia

On semble s’immerger dans une autre dimension. C'est une musique assez spectrale. chaque infime
détail nous touche l'oreille de manière étonnante. Ce début de phrase du hautbois, soudain interrompu par un effondrement métaphysique est un hommage au maître Ravel. On semble perdre la notion du temps. Encore un ou deux agrégats sympathiques. Cela reste toujours en suspens, il n'y a
pas vraiment de discours musical défini. Il me semble que ce compositeur exploite la texture orchestrale pour en faire un objet "sonore" que l'on pourrait presque toucher avec nos phalanges. Et voilà que les cuivres se font plus abruptes, presque à la charge, puis re-effondrement sur eux-mêmes. Cette pièce semble être une pâte que l'on malaxe pour donner une forme imprécise. C'est très intéressant. En bref, jusqu'à maintenant, je suis intimement convaincu que le temps de l'expérimentation est révolu.

Lounev : Triada pour orgue et cordes

I - Amusant ces cordes solistes avec leurs glissandos contrôlés. Et le piano (le piano ?) qui picore quelques touches dans les aigus. Ensuite, les basses rende l'atmosphère encore plus irrespirable. Franchement, c'est une pièce expérimentale (et ben, je me sens comme trahi là).
II - Eh ben dit-donc, ça ne ressemble à rien du tout. Ce que joue l'orgue est amusant. Un vrai foutoir thématique. Le piano est presque jazzy, à la Lenny. Les cordes font Pin-Pon par-ci, Pin-Pon par-là...
Et voilà qu'elles gueulent ! Non, c'est une musique absurde, humoristique, on ne ressent aucun point d'encrage stylistique. C'est une musique dépressive. Le développement (si, il y en a un) est plus
modéré, quoique en perpétuel mouvement. après quelques accords criards des cordes, certains passages nous soulagent en nous repassant (on ne saura jamais pourquoi) du Bartok. Vers la fin, l'orgue veut jouer du Bach (?). Non, je vous le dit, les Dessous-de-bouteille ne sont pas très loin...
III - Un mouvement néo-classique proche de... Bach justement. Un peu trop scolaire, mais toujours ironique dans les dialogues du piano avec l'orgue (évidemment). J'ai l'impression d'écouter du Rakov en pire. Oh la faute à 2min.13 ! Et encore une autre à 2min.35. Non, j'vous jure, cette organiste est fait pour le bûcher. Ouïe à 3min.23 ! ça grince !!! ET... euh... C'est déjà fini ?
Morale de l'histoire (parce qu'il y en a une) : Je me suis bien amusé et ceci est un chef-d’œuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La musique russe   Lun 5 Mar 2012 - 19:19

merci pour tes commentaires, ça me renforce dans l'idée que je n'ai pas encore totalement mauvais goût hehe
Triada présente assez typiquement ce que j'aime, ça ne se prend pas au sérieux et tout à coup, pouf ça change de plan et on est renversé.
J'ai beaucoup aimé Tutti aussi, l'inverse des contemporains statiques du Nord, ça pourrait être facile, et puis non finalement, plusieurs surprises s'enchaînent, mais je ne suis pas sûr d'en être venu à bout et quelque chose m'étonne là-dedans que ne me font pas la plupart des compositeurs modernes.
Revenir en haut Aller en bas
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 11977
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukrainien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: La musique russe   Lun 5 Mar 2012 - 20:05

sud273 a écrit:
merci pour tes commentaires, ça me renforce dans l'idée que je n'ai pas encore totalement mauvais goût
Triada présente assez typiquement ce que j'aime, ça ne se prend pas au sérieux et tout à coup, pouf ça change de plan et on est renversé. *
J'ai beaucoup aimé Tutti aussi, l'inverse des contemporains statiques du Nord, ça pourrait être facile, et puis non finalement, plusieurs surprises s'enchaînent, mais je ne suis pas sûr d'en être venu à bout et quelque chose m'étonne là-dedans que ne me font pas la plupart des compositeurs modernes. **

* c'est là que réside tout son génie.
** Oui, c'est exactement ça. À chaque écoute, ça change complétement (je l'ai réécouter 4 fois depuis...). Comme un prisme évoluant dans un cadre naturel.

Edit : Tu as toujours bon goût !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14115
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: La musique russe   Mar 6 Mar 2012 - 10:37

Je viens d'écouter Tutti de Lounev (dans de très mauvaises conditions : PC portable sans casque et sans enceintes... Rolling Eyes )
Au début j'ai pensé à un mélange de Scelsi, Raitio et Sumera. Un côté planant, musique de voyage dans l'espace, parfois inquiétante, certaines séquences m'ont semblées un peu trop longues (vers la mi parcours et le final), de bonnes surprises néanmoins (le tutti à 18' !).
Ce doit être vraiment exceptionnel en concert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La musique russe   Jeu 8 Mar 2012 - 13:16

Е.Стихин, Симфония-фантазия 'Доктор Живаго'
Evgueny Stikhin "Docteur Jivago" fantaisie symphonique, création du 7 mars 2012

La démarche, et partiellement le style, recoupe assez celle de Petrov pour Le Maître et Marguerite. Enfin la musique russe prend pour source d'inspiration l'immense chef d'oeuvre de Pasternak.
Mieux que Slonimnsky dans un style tout aussi tonal, l'inspiration semble au rendez-vous. Des réminiscences des Tableaux symphoniques des derniers jours d'Alexei Nikolayev dans la valse décadente transformée en fanfare qui ressurgit dans les motifs évocateurs de la guerre civile dans le troisième mouvement. Une orchestration par moment assez homophonique et chambriste, avec un intéressant usage des percussions (comme dans l'horloge moussorgskienne du finale).
A la fin du deuxième mouvement, la citation de la valse des adieux de Chopin au ralenti (perturbée par de grands coups de timbale) rappelle assez l'utilisation que faisait Corigliano du tango d'Albeniz dans sa Première Symphonie.
Le tout culmine dans un dernière mouvement de 21 minutes (plus long que les trois autres réunis), à la fois statique et lyrique qui évoque assez exactement l'atmosphère de la dernière partie du roman.
Très certainement ce que j'ai entendu de mieux de Stikhin à ce jour; un équilibre assez juste qui ne cherche pas le spectaculaire tout en affirmant dans la section médiane du finale l'enracinement dans la culture russe (on pense aux fresques de Kikta ou Bogoslovsky). Un usage de la musique descriptive qui dans la lignée de Khatchaturian cherche à produire l'effet d'un opéra sans paroles ni acteurs, jouant avec la perspective de tragédie optimiste de feu le réalisme soviétique tout en y mêlant des éléments à la John Adams.
Revenir en haut Aller en bas
JerMu
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : F
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Re: La musique russe   Ven 10 Mai 2013 - 0:16

Sur le site de Toccata Classics, des CD annoncés in preparation :

Oleg Kormanitsky (1946–98)
Boris Mykolayovych Lyatoshynsky (1895–1968)
Nikolai Peyko (1916–95)

Des compositeurs (je ne cite ici que les russes) dont je n’ai jamais entendu parler confused

http://www.toccataclassics.com/inpreparation.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5455
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: La musique russe   Ven 10 Mai 2013 - 2:43

Lyatoshynsky est connu et enregistré (j'ai deux de ses symphonies sur Marco Polo, c'est très bon).

Malgré mon intérêt pour la chose, je n'ai jamais entendu parler des deux autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 11977
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukrainien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: La musique russe   Mer 15 Oct 2014 - 19:57

Mariefran a écrit:
Il est mort le 9 décembre 2010, d'un cancer, à 72 ans.

À 71 ans, nuance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 11977
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukrainien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: La musique russe   Mer 15 Oct 2014 - 20:06

Mon Dieu, on n'a jamais parlé du génialissime Andreï Yakovlevitch Eshpaï par ici ??!!! affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lucien
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 15485
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: La musique russe   Mer 15 Oct 2014 - 20:20

parce qu’on en parle sur le fil musique soviétique. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 11977
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukrainien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: La musique russe   Jeu 16 Oct 2014 - 15:14

Bah, du coup, la musique russe s'arrête en 1917 ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JerMu
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : F
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Re: La musique russe   Dim 19 Avr 2015 - 21:10

Lu il y a quelques semaines sur un forum britannique, info postée par Jonathan Powell himself : Toccata Classics va sortir « prochainement » son dernier CD, la musique de Konstantin Eïguess. Je suis curieux d’écouter ça pour moi ce sera une (bonne, j’espère) découverte mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 21665
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: La musique russe   Mer 11 Nov 2015 - 2:44


Very Happy Petite galerie-souvenir de ma playlist du soir.

Et pour que vous puissiez en profiter, voilà un lien qui vous offre à entendre quelques-unes de ces interprétations vintage :
https://yadi.sk/d/5La-Wj2hkNUdL  santa



©Vino

1) Anton Arensky (1861-1906) :

Suite n°1 en sol mineur, op. 7

Variations sur un thème russe - Danse - Scherzo - Basso ostinato - Marche

= Ievgueni Svetlanov, Orchestre symphonique d'Etat de la Fédération de Russie

(Melodiya, 1987)




2) Alexandre Scriabine (1872-1915) :

Symphonie n°1 en mi majeur, Op. 26

= Eliahu Inbal, Orchestre symphonique de la Radio de Francfort

(Philips, février 1979)




3) Mili Balakirev (1837-1910) :

Tamara, poème symphonique

= Ernest Ansermet, Orchestre de la Suisse romande

(Decca, juin 1954)




4) Nikolaï Rimsky-Korsakov (1844-1908) :

Le Coq d'or, suite symphonique

Le Tsar Dodon dans son palais - le Tsar Dodon sur le champ de bataille - le Tsar Dodon et la reine Chemakha - Noce et fin pitoyable de Dodon

= William Steinberg, Orchestre symphonique de Pittsburgh

(Capitol, octobre 1957)




5) Alexandre Borodine (1833-1887) :

Le Prince Igor, -Ouverture

= Constantin Silvestri, Philharmonia Orchestra

(HMV, avril 1959)




6) Anatoli Liadov (1855-1914) :

Kikimora, légende Op. 63

Mili Balakirev (1837-1910) :

Ouverture sur des thèmes populaires russes

= Pierre Dervaux, Orchestre de la Société des Concerts du Conservatoire de Paris

(VSM, mars 1957)




7) Piotr I. Tchaikovsky (1840-1893) :

Capriccio italien, Op. 45

= Karel Ančerl, Orchestre de la Philharmonie tchèque

(Supraphon, janvier 1965)




8 ) Alexandre Borodine (1833-1887) :

Le Prince Igor, -Danses polovtsiennes

= Igor Markevitch, Chœurs de la Radio Télévision française, Orchestre National de la Radiodiffusion française

(Columbia, mars 1954)

Very Happy Carrément vintage, avec les parties chorales chantées en Français... Mais ça fouette cocher, quelle poigne !




9) Nikolaï Rimsky-Korsakov (1844-1908) :

La Grande Pâque russe, ouverture Op. 36

= André Cluytens, Orchestre de la Société des Concerts du Conservatoire de Paris

(Pathé, 1951)

Smile Beaucoup moins connue que la version de septembre 1959 que le chef belge réenregistra avec le même orchestre, et c'est dommage car cette première lecture est encore plus vive et animée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 21665
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: La musique russe   Dim 19 Mar 2017 - 16:19


Very Happy A paraître chez Melodiya, premier coffret (56 disques) d'une série de trois, consacrée à la musique russe :

https://www.amazon.it/Anthology-Russian-Symphonic-Music-Vo/dp/B06X97JJQW

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent.1976
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 720
Age : 40
Localisation : Côte d'Or
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: La musique russe   Jeu 30 Mar 2017 - 17:04

Mélomaniac a écrit:

Very Happy A paraître chez Melodiya, premier coffret (56 disques) d'une série de trois, consacrée à la musique russe :

https://www.amazon.it/Anthology-Russian-Symphonic-Music-Vo/dp/B06X97JJQW


Impressionnant ce coffret affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La musique russe   

Revenir en haut Aller en bas
 
La musique russe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» La musique russe. "Emporte-moi, Lissa Ivanovna"
» demande de conseil, musique russe
» la supériorité de la musique russe sur la musique allemande
» Mikhaïl Glinka (1804-1857), Père de la musique russe
» La musique russe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: