Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Karine Deshayes

Aller en bas 
AuteurMessage
Ino
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1268
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2010

MessageSujet: Karine Deshayes   Jeu 3 Mar 2011 - 14:42

Personne n'a créé de fil sur Karine Deshayes?!! Si je me trompe (auquel cas l'outil de recherche est à changer d'urgence) merci de fusionner... Wink

Il ne fait aucun mystère que je porte très, très haut dans mon estime cette jeune et belle mezzo très française, qui, de Lully à Massenet en passant par les mélodies de Fauré, déploie une voix aux couleurs magnifiques, capable de grande agilité et d'un lyrisme frémissant, très belle dans tous les registres malgré un grave moins présent.

Lully : plainte d'Armide dans Les amours déguisés --> /watch?v=vXXMXiwd0TI
Mozart : voi che sapete --> /watch?v=rbLpZx5h_UA
Rossini : rondo final d'Elena --> /watch?v=YJ4vUvpDrEI
Meyerbeer : Nobles seigneurs (air d'Urbain) Les Huguenots --> /watch?v=JoJSJw6y2h4
Massenet : Va, laisse couler mes larmes (mauvaise qualité) --> /watch?v=vg6o4-iEbDY
Fauré : Les roses d'Ispahan --> /watch?v=V_mjon9-bGQ

Elle s'est un peu raté aux victoires, comme tous les chanteurs présents, mais l'extrait des Huguenots (plus récent) montre bien que c'était un jour à part. En dehors de cet occasion à part, elle ne m'a strictement jamais déçu, et j'attends avec grande impatience son récital à l'Athénée (bientôoooot!) et bien entendu sa Dorabella à Garnier en juin Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ino
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1268
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2010

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Jeu 3 Mar 2011 - 19:18

Vous en pensez rien? quand même :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Jeu 3 Mar 2011 - 20:34

Je l'avais vue il y a deux ans dans La périchole à Toulouse et j'avais apprécié ce que j'avais vu et entendu; en revanche j'ai détesté ce qu'elle a fait entendre aux victoires de la musique classique. Va falloir que j'aille jeter une oreille sur un enregistrement qui aurait pû être réalisé depuis 2009 pour voir comment la voix a évolué
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Ino
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1268
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2010

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Ven 19 Aoû 2011 - 13:50

Je ne sais pas si le Cosi de Garnier a été enregistré, seul un des airs de Dorabella s'y trouve pour l'instant, le plus chouette au demeurant, E amore un ladroncello :

/watch?v=_XKQhNm-N_A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kewnapse
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 30
Localisation : Paris/Lyon
Date d'inscription : 20/07/2010

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Ven 19 Aoû 2011 - 14:03

Je l'ai vue deux fois : en Rosina dans le Barbier à Bastille en l'année dernière, et en Charlotte dans Werther à Lyon en janvier dernier.
Les deux fois j'avais trouvé ça nul. Elle n'avait que des aigus, moches et imprécis par ailleurs.
Je reconnais qu'en studio ou à la télé c'est mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19606
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Ven 19 Aoû 2011 - 14:10

Bon, je vais essayer de ré-équilibrer la balance après ce message hehe

Vue un certain nombre de fois :
En Siebel de Faust à Bastille : Superbe jeune homme, la voix était parfaite pour le rôlr
En Fille-Fleurs de Parsifal à Bastille : euh... je sais pas laquelle c'était! hehe
En Rosina du Barbier à Bastille : Des aigus un peu trop puissants, mais une belle vélocité et un beau timbre. Juste ces aigus qui partaient comme un peu lancés...
En Elena dans la Dame du Lac à Garnier : Vraiment bluffé par sa prestation. Prendre la suite de DiDonato avec autant de cran et sortir une telle prestation force le respect! Elle n'avait pas à rougir!

En bref, j'aime bien, même si ça manque peut-être un peu de personnalité par moments...

Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
kewnapse
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 30
Localisation : Paris/Lyon
Date d'inscription : 20/07/2010

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Ven 19 Aoû 2011 - 14:15

Elle se la raconte beaucoup trop je trouve : watch?v=kvKO-MAKyBk. Pire que Roberto Alagna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22962
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Ven 19 Aoû 2011 - 14:38

kewnapse a écrit:
Elle se la raconte beaucoup trop je trouve : watch?v=kvKO-MAKyBk. Pire que Roberto Alagna.

Je ne vois pas en quoi elle se la raconte dans cette vidéo. Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ino
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1268
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2010

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Ven 19 Aoû 2011 - 14:48

J'avais adoré sa Rosina, traumatisé par celle entendue qqes saisons auparavant (2007 ou 08), pour la rondeur du timbre et la nécessaire vélocité. Son manque de graves était parfois problématique pour Charlotte, mais quelle émotion Smile
Désolé que ça te laisse à ce point de marbre, K
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 30
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Ven 19 Aoû 2011 - 15:32

Polyeucte a écrit:
Bon, je vais essayer de ré-équilibrer la balance après ce message hehe
En Siebel de Faust à Bastille : Superbe jeune homme, la voix était parfaite pour le rôlr

Je supporte pas la version travestie de Siebel de toutes façons (comment faire du gros deviage pas fin hehe ). Je trouve le rôle chanté par un homme tellement plus naturelle et simplement musicale... En plus de la crédibilité dramaturgique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19606
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Ven 19 Aoû 2011 - 15:37

Siegmund a écrit:
Je supporte pas la version travestie de Siebel de toutes façons (comment faire du gros deviage pas fin hehe ). Je trouve le rôle chanté par un homme tellement plus naturelle et simplement musicale... En plus de la crédibilité dramaturgique.

Ah non... pour le coup j'ai du mal... On perd ce côté adolescent je trouve. Et puis c'était un des codes de l'époque le rôle travesti... Un beau petit mezzo bien corsé, ça fait quelque chose de magnifique (genre Mentzer chez Rizzi) Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 30
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Ven 19 Aoû 2011 - 15:38

Un adolescent n'a pas une voix de femme scratch
Et puis je ne vois pas Sybel comme un ado. .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19606
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Ven 19 Aoû 2011 - 15:40

Siegmund a écrit:
Un adolescent n'a pas une voix de femme scratch
Et puis je ne vois pas Sybel comme un ado. .

Ben avant sa mue si! Mr.Red
Et oui, pour moi Siebel reste une adolescent... Faut voir comme il se fait remettre à sa place par Marthe. Et puis il y a ce caractère naïf et frais...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Fiordiligi
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 872
Age : 46
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Lun 22 Aoû 2011 - 15:22

Karine Deshayes devait incarner un Siebel vraiment charmant, tout en rondeur juvénile et en grâce, un délicieux garçon à croquer ! I love you J'aurais bien aimé la voir. Pas sûr que j'aurais trouvé Faust plus séduisant. drunken drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fiordiligi
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 872
Age : 46
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Lun 22 Aoû 2011 - 15:24

Plus sérieusement...

Je l'ai vue dans un concert d'oratorio il y a 5 ou 6 ans au TCE et à Bastille dans le Barbier de Séville + entendue à la radio.
Je l'ai trouvée très juste et convaincante. Elle a à la fois beaucoup de naturel et d'intelligence. J'espère qu'on va pouvoir la voir longtemps et qu'elle va continuer de choisir des rôles qui conviennent à son tempérament solaire et à sa voix riche. Je n'ai pas vu sa prestation aux Victoires de la musique qui visiblement n'a guère passionné les foules.
La comparaison avec Alagna ne me convainc pas vraiment. Elle partage sans doute avec lui un tempérament enjoué, un plaisir de partager l'amour de la musique. Sinon, je ne vois pas. 1° elle a 10 ou 15 ans de moins que lui et est plutôt en début de carrière ; 2° elle n'a pas le centième de la notoriété d'Alagna, et ne l'aura sans doute jamais.

J'ai assisté en août à Vichy à concert "comédie musicale". Elle était avec une autre soprano (Magali Léger) et un baryton-basse, accompagnés par un quatuor piano et cordes. Elle était manifestement moins à l'aise que dans un répertoire lyrique, mais c'était vraiment très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19606
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Lun 22 Aoû 2011 - 15:42

Le concert était dans la grande salle de l'Opéra (ou Grand Casino)?
J'ai de grands souvenirs de cette superbe salle quand j'étais petit. Et puis ces couleurs or et ivoire... drunken

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8378
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Lun 22 Aoû 2011 - 16:05

Fiordiligi a écrit:
2° elle n'a pas le centième de la notoriété d'Alagna, et ne l'aura sans doute jamais.

Et, compte tenu des circonstances et/ou du résultat, on doit plutôt s'en féliciter Laughing !

Magnifique souvenir d'un concert "Castrats" avec Magali Léger à Lyon, chapelle de la Trinité (l'ancien collège jésuite ; peut-on imaginer lieu plus idoine ?), sous la direction de Corréas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fiordiligi
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 872
Age : 46
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Lun 22 Aoû 2011 - 16:15

Polyeucte a écrit:
Le concert était dans la grande salle de l'Opéra (ou Grand Casino)?
J'ai de grands souvenirs de cette superbe salle quand j'étais petit. Et puis ces couleurs or et ivoire... drunken
Oui tout à fait, c'est vraiment une très belle salle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22962
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Jeu 1 Mar 2012 - 19:19

Son "Tristes apprêts" lors du concert "Une fête baroque" dirigé par Emanuelle Haïm est superbe, l'expressivité et le style sont remarquables, le timbre est superbe. Elle donne un poids au texte. Même si le rôle est normalement interprété par une soprano, elle pourrait sans doute le chanter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19606
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Mar 23 Avr 2013 - 13:52

Un rapide retour sur son récital à Orsay le 18/04/2013

Le Programme pour rappel :
Spoiler:
 

Forcément, il y a comparaison avec ce qu'a fait Jennifer Larmore une semaine avant dans un récital assez similaire...
Deshaye propose une belle prononciation, même si le texte se noie un peu vite des fois quand elle chante trop fort ou trop haut. Par contre, la voix reste toujours aussi belle et chaude, avec des graves assez bien menés (il faut dire que vu la salle, pas besoin de les forcer) et des aigus toujours un peu trop puissants à mon goût.
La première partie la trouve un peu concentrée et retenue. Elle se conclue par un beau Shéhérazade, mais qui reste un peu fade et plat (pour rappel, je l'avais entendu une semaine avant par Larmore dans la même salle, puis au disque par Lott et Gens... forcément... je suis critique!).
Par contre, la deuxième partie la trouve beaucoup plus sensuelle et délicate, avec des Duparc à se mettre à genoux tant la mélodie est habitée... Et idem pour les Debussy!
Avec Rossini, aucun soucis et un vrai plaisir à montrer sa vocalisation!

Carmen et Rosine s'invitent en BIS. Si sa Carmen reste un peu anecdotique, sa Rosine fait toujours mouche!


Ajoutons aussi que la prestation de Philippe Cassard est splendide! Le piano est délicat, romantique... et très nuancé. Loin de ce qu'on avait entendu avec Jennifer Larmore! Ici, le piano se fait égal de la chanteuse, sans pour autant l’étouffer. Vraiment un superbe accompagnement!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85602
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Mer 24 Avr 2013 - 12:42

J'ai honte d'avoir fait le difficile, mais il y a trop de bonnes choses à voir dans un mois trop chargé... j'ai donné la priorité au théâtre. Embarassed

Un peu moins original que Larmore et Deshayes, il reste encore le récital de Baechle avec un beau programme, demain (je n'y serai pas non plus).

J'avais été assez peu ébloui, comme toi, par ses incursions dans la mélodie, en particulier à cause d'un médium et bas-médium assez terne. Exactement comme à l'opéra d'ailleurs : le bas de la tessiture passe mal la rampe, le haut est extrêmement volumineux, à la limite du cri. Une disjonction extrême des registres qu'elle n'a jamais pu gommer.

D'accord aussi sur les Duparc, Extase en concert (il y a sept ans à peu près...), je ne l'ai jamais réentendu aussi frémissant... une façon de ménager une petite césure qui ne brise pas la progression, juste avant la modulation, comme un éclairage soudain sur un discours ininterrompu... I love you

Au disque, elle a fait aussi une très belle Chanson d'Eve - il faut dire que la concurrence n'est pas extraordinaire...

Cassard est effectivement un bon spécialiste de ce répertoire. Je ne crois pas l'avoir entendu en vrai, apparemment tu es conquis. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19606
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Mer 24 Avr 2013 - 12:54

DavidLeMarrec a écrit:
J'ai honte d'avoir fait le difficile, mais il y a trop de bonnes choses à voir dans un mois trop chargé... j'ai donné la priorité au théâtre. Embarassed
Et après ça se dit glotto Rolling Eyes

Citation :
Un peu moins original que Larmore et Deshayes, il reste encore le récital de Baechle avec un beau programme, demain (je n'y serai pas non plus).
Oui, et puis Lemieux aussi le 16 mai... et là je vais essayer d'y aller! Very Happy Very Happy

Citation :
J'avais été assez peu ébloui, comme toi, par ses incursions dans la mélodie, en particulier à cause d'un médium et bas-médium assez terne. Exactement comme à l'opéra d'ailleurs : le bas de la tessiture passe mal la rampe, le haut est extrêmement volumineux, à la limite du cri. Une disjonction extrême des registres qu'elle n'a jamais pu gommer.
C'est principalement cet aigu qui m'embête un peu... surtout dans ce cadre très intime d'Orsay...

Citation :
D'accord aussi sur les Duparc, Extase en concert (il y a sept ans à peu près...), je ne l'ai jamais réentendu aussi frémissant... une façon de ménager une petite césure qui ne brise pas la progression, juste avant la modulation, comme un éclairage soudain sur un discours ininterrompu... I love you

Au disque, elle a fait aussi une très belle Chanson d'Eve - il faut dire que la concurrence n'est pas extraordinaire...
Je ne l'attendais pas particulièrement dans les Duparc... mais vraiment magnifique!

Citation :
Cassard est effectivement un bon spécialiste de ce répertoire. Je ne crois pas l'avoir entendu en vrai, apparemment tu es conquis. Smile
Il y a une souplesse dans son jeu, quelque chose de simple mais impliqué...


Ce qui m'a un peu étonné (enfin pas tant que ça au final, mais je trouve ça étrange quand même!), c'est que la salle était plus remplie que pour Larmore (alors que bon... Larmore est quand même d'un autre gabarit question renommée... mais n'est pas française) et le côté "groupie" de beaucoup de spectateurs... Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85602
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Mer 24 Avr 2013 - 13:08

Polyeucte a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
J'ai honte d'avoir fait le difficile, mais il y a trop de bonnes choses à voir dans un mois trop chargé... j'ai donné la priorité au théâtre. Embarassed
Et après ça se dit glotto Rolling Eyes
Shakespeare en anglais, deux Ibsen rares, du Goethe... j'ai craqué. Embarassed

Citation :
Oui, et puis Lemieux aussi le 16 mai... et là je vais essayer d'y aller! Very Happy Very Happy
Le programme de Lemieux est un peu moins intéressant - rien à voir avec celui donné à l'Amphi, tout de décadents...

Prends garde, elle fait les couv' de magazines, et subséquemment à l'Amphi c'était complètement complet.


Citation :
C'est principalement cet aigu qui m'embête un peu... surtout dans ce cadre très intime d'Orsay...
Bah, ce n'est pas souvent qu'elle l'utilise. Moi c'est plutôt le médium mal projeté... quand dans Cenerentola à Bordeaux elle était couverte par l'orchestre, il y avait comme un problème.


Citation :
Je ne l'attendais pas particulièrement dans les Duparc... mais vraiment magnifique!
Elle les chante depuis longtemps. Et puis elle joue finement du cheminement harmonique, elle en tient beaucoup compte pour ses phrasés, et de ce fait elle paraît illuminée en retour par la musique elle-même - et ce, même si la voix reste relativement 'plate', comme tu le soulignais.


Citation :
Ce qui m'a un peu étonné (enfin pas tant que ça au final, mais je trouve ça étrange quand même!), c'est que la salle était plus remplie que pour Larmore (alors que bon... Larmore est quand même d'un autre gabarit question renommée... mais n'est pas française) et le côté "groupie" de beaucoup de spectateurs... Confused
Deshayes est extrêmement médiatisée en France, elle chante les premiers rôles à Paris depuis longtemps. C'est un peu comme si tu faisais venir à la suite Hvorostovsky et Degout, je ne suis pas sûr que le premier reçoive plus de suffrages.
Je suis un peu étonné de la désertion pour Larmore, effectivement - à part pour Geschwitz (mais qui n'est pas vraiment dans les habitudes de son public, et qui n'est pas le rôle qui met le plus en valeur la substance ou l'agilité d'une voix), on ne l'a guère entendue à Paris, ces dernières années. Mais en termes de couverture médiatique, elle partient d'une certaine manière au passé, là où Deshayes est présentée (depuis plus de dix ans) comme "la petite jeune qui monte".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19606
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Mer 24 Avr 2013 - 13:16

DavidLeMarrec a écrit:
Shakespeare en anglais, deux Ibsen rares, du Goethe... j'ai craqué. Embarassed
Mouais... pour la peine, vous irez voir La Gioconda avec Urmana... Mr.Red

Citation :
Le programme de Lemieux est un peu moins intéressant - rien à voir avec celui donné à l'Amphi, tout de décadents...

Prends garde, elle fait les couv' de magazines, et subséquemment à l'Amphi c'était complètement complet.
Oui, mais du Hahn, du Duparc, du Fauré... c'est pour moi! Very Happy
Ah... bon alors j'espère que j'arriverai à avoir une place de dernière minute... et si non, ben tant pis... je m'en passerai! Smile

Citation :
Bah, ce n'est pas souvent qu'elle l'utilise. Moi c'est plutôt le médium mal projeté... quand dans Cenerentola à Bordeaux elle était couverte par l'orchestre, il y avait comme un problème.
Oui, mais quand elle l'utilise, il casse la ligne et sa voix se retrouve du coup toute petite juste après (par effet de comparaison bien sûr!).


Citation :
Deshayes est extrêmement médiatisée en France, elle chante les premiers rôles à Paris depuis longtemps. C'est un peu comme si tu faisais venir à la suite Hvorostovsky et Degout, je ne suis pas sûr que le premier reçoive plus de suffrages.
Je suis un peu étonné de la désertion pour Larmore, effectivement - à part pour Geschwitz (mais qui n'est pas vraiment dans les habitudes de son public, et qui n'est pas le rôle qui met le plus en valeur la substance ou l'agilité d'une voix), on ne l'a guère entendue à Paris, ces dernières années. Mais en termes de couverture médiatique, elle partient d'une certaine manière au passé, là où Deshayes est présentée (depuis plus de dix ans) comme "la petite jeune qui monte".

Oui, c'est pour ça que mon étonnement n'est que relatif...
Mais je pensais que Larmore restait un nom connu, qui pouvait faire venir beaucoup de monde (enfin bien sûr, quand un fan comme Francesco n'y pense pas... que voulez vous qu'on fasse mon bon monsieur Rolling Eyes).
Deshaye, je pensais qu'elle était principalement marquée "Rossini" et que donc, un récital de mélodies ne serait pas ce qui ferait se déplacer la foule. Et bien si... Tant mieux dans un sens, ça permet de faire découvrir aussi ce répertoire à des gens pas forcément attiré à l'origine!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85602
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Mer 24 Avr 2013 - 13:24

Polyeucte a écrit:
Mouais... pour la peine, vous irez voir La Gioconda avec Urmana... Mr.Red
C'est prévu. Embarassed Si je peux trouver une place en tout cas, parce que je ne battrai pas non plus pour aller voir une oeuvre bien faite mais mineure.

Citation :
Oui, mais du Hahn, du Duparc, du Fauré... c'est pour moi! Very Happy
Ce sont surtout ces Hahn très rarement donnés qui m'intéressaient. Mais ça fait peu, et surtout eu égard à la façon dont elle les a déjà massacrés au disque... Mr. Green


Citation :
Ah... bon alors j'espère que j'arriverai à avoir une place de dernière minute... et si non, ben tant pis... je m'en passerai! Smile
Ou tu peux réserver, d'où ma remarque.


Citation :
Mais je pensais que Larmore restait un nom connu, qui pouvait faire venir beaucoup de monde
Il faut dire que son programme était sans doute un peu trop rare et pondéré vocalement pour faire déplacer ses admirateurs habituels. Elle a quand même fait carrière pour l'essentiel dans le belcanto, même si son répertoire va très au delà.


Citation :
Et bien si... Tant mieux dans un sens, ça permet de faire découvrir aussi ce répertoire à des gens pas forcément attiré à l'origine!
Oui, tout à fait, tant mieux. De toute façon on a tous découvert depuis longtemps que ce n'est pas la qualité d'un spectacle qui fait le remplissage, alors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19606
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Mer 24 Avr 2013 - 13:29

DavidLeMarrec a écrit:
C'est prévu. Embarassed Si je peux trouver une place en tout cas, parce que je ne battrai pas non plus pour aller voir une oeuvre bien faite mais mineure.
Pareil, c'est prévu... faut juste que j'aille faire la queue pour une place debout... Ben oui, j'ai pas pensé au moment de l'ouverture des réservations Confused Confused

Citation :
Ce sont surtout ces Hahn très rarement donnés qui m'intéressaient. Mais ça fait peu, et surtout eu égard à la façon dont elle les a déjà massacrés au disque... Mr. Green
Rho... hehe


Citation :
Ou tu peux réserver, d'où ma remarque.
oui, mais vu que je suis un ignoble radin et que je peux encore profiter des places de dernières minutes pour les jeunes... parce que je suis encore jeune à Orsay!! ...


Citation :
Il faut dire que son programme était sans doute un peu trop rare et pondéré vocalement pour faire déplacer ses admirateurs habituels. Elle a quand même fait carrière pour l'essentiel dans le belcanto, même si son répertoire va très au delà.
Oui, et ça aurait sûrement été encore moins plein sans les deux airs de Macbeth à la fin Confused Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19606
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Lun 17 Fév 2014 - 11:39



d'ailleurs, je préférais la première couverture Confused
Spoiler:
 

J'ai enfin terminé d'écouter le disque de cantates romantiques françaises de Karine Deshayes... et je ne suis pas totalement convaincu...

Le programme est assez génial avec trois cantates de très belles factures :
Luigi Cherubini (1760-1842), Circé
Louis-Ferdinand Hérold (1791-1833), Ariane
Xavier Boisselot (1811-1893), Velléda

Enregistrer du Hérold et encore plus de Boisselot, c'est assez rare pour être applaudit.
Et la Circé de Cherubini est vraiment intéressante.

Par contre, je ne comprends pas l'ajout à ces trois cantates de deux ouvertures (Médée de Cherubini, et Semiramis de Catel!) ainsi que l'air de Néris de Médée...
Pourquoi ne pas avoir enregistré une autre cantate romantique? pourquoi pas une Herminie de Berlioz si il fallait un nom connu et une oeuvre plus connue? Voir même une Mort de Cléopâtre à la limite?

Parce que là, les deux ouvertures sont franchement superflues, et l'air de Néris ne flatte vraiment pas la voix sopranisante de Deshayes.


Sinon, les trois cantates sont interprétées avec feu, justesse... la voix ne tremble jamais devant les embuches et les affronte avec une belle facilité, que ce soit la tessiture ou la technique. Il faudrait une ré-écoute pour aller plus en avant sur les interprétations théâtrales, mais c'est assez vécu globalement.
Par contre, le soucis vient de la prononciation! :?Je veux bien que tout le monde ne chante pas comme Manfrino question diction... mais là quand même! De la bouillie par moments, des erreurs de liaisons... c'est vraiment dommage pour ce genre de pièces!

L'orchestre accompagne avec un beau son et une belle construction dramatique...


Donc voilà... les "trous" de remplissage du programme plus la diction moyenne... ça n'aide pas trop pour l'intérêt d'un disque qui promettait beaucoup... Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
opera
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Mer 19 Fév 2014 - 12:03

J'aime beaucoup ce disque... Il faut prendre l'air de Néris comme un bonbon, un bis, un très bel air finalement assez peu connu et peu enregistré, tout à fait chantable par un haut mezzo dans le cadre d'un récital.

Le français de Karine Deshayes est perfectible mais bien supérieure à la moyenne internationale.

Ces cantates sont de belles découvertes, chantées avec un réel investissement dramatique... Plus un souci de théâtre que de style ou de diction, et j'aime bien cette option ! L'un n'empêche pas l'autre me direz-vous... mais comme ce CD n'a pas vraiment de concurrence et que la carrière discographie de Karine Deshayes est plutôt sous-documentée, je ne peux que recommander l'achat de  ce CD !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19606
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Mer 19 Fév 2014 - 12:42

opera a écrit:
J'aime beaucoup ce disque... Il faut prendre l'air de Néris comme un bonbon, un bis, un très bel air finalement assez peu connu et peu enregistré, tout à fait chantable par un haut mezzo dans le cadre d'un récital.
Oui mais quand même... plutôt que de nous refourguer deux ouvertures et un air assez connu quand même (dans les quelques années qui viennent de s'écouler, on a quand même Lemieux et Gens qui l'ont magnifiquement enregistré!), j'aurai largement préféré une autre cantate!

Car pour moi le principal intérêt du disque reste les cantates françaises...

Citation :
Le français de Karine Deshayes est perfectible mais bien supérieure à la moyenne internationale.
Oui mais on l'a entendu avec un meilleur français dans certains enregistrement!

Citation :
Ces cantates sont de belles découvertes, chantées avec un réel investissement dramatique... Plus un souci de théâtre que de style ou de diction, et j'aime bien cette option ! L'un n'empêche pas l'autre me direz-vous... mais comme ce CD n'a pas vraiment de concurrence et que la carrière discographie de Karine Deshayes est plutôt sous-documentée, je ne peux que recommander l'achat de  ce CD !

Investissement oui... mais il lui manque je trouve pour ce répertoire le geste ample et dramatique que peuvent avoir des Gens, Antonacci, Delunsch... des tragédiennes donc, qui savent chanter ça avec une certaine distanciation dramatique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Mer 19 Fév 2014 - 12:43

Bien sur qu'il faut recommander ce CD ne fusse que pour l'excellente direction de David Stern. Deshayes est une excellente musicienne, mais nous mettons tous le doigt sur la même chose : la diction qui est par trop aléatoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19606
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Ven 24 Avr 2015 - 13:41



Sortie : 19 mai, 2015

Karine Deshayes Mezzo-soprano

Ensemble Contraste
Arnaud Thorette violin, violon
Antoine Pierlot cello, violoncelle
Johan Farjot piano
Bleuenn Le Maître, violon violin*
Maria Mosconi, alto viola*

1. Jules Massenet Elégie
2. Gabriel Fauré Après un rêve
3. Charles Gounod Le Soir
4. Camille Saint-Saëns Le Cygne
5. Camille Saint-Saëns Violons dans le soir
6. Ernest Chausson La Chanson perpétuelle*
7. Gabriel Fauré Romance pour violoncelle
8. Charles Gounod L’Absent
9. Jules Massenet Méditation Thaïs
10. Benjamin Godard Berceuse
11. Gabriel Fauré Berceuse pour violon
12. Camille Saint-Saëns Allegro appassionato
13. Gabriel Fauré Andante pour violon
14. Hector Berlioz La Captive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3745
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Mar 1 Sep 2015 - 20:13

Poly tu l'as écouté ce CD? Tu en penses quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19606
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Mar 1 Sep 2015 - 20:14

luisa miller a écrit:
Poly tu l'as écouté ce CD? Tu en penses quoi?

Non pas écouté... ça viendra sûrement! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19606
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Jeu 25 Fév 2016 - 23:08

Félicitations à Deshayes qui pour Les Victoires de la Musique se lance dans l'air de Balkis de La Reine de Saba de Gounod!
/watch?v=4QnupuZMmbA

Déjà, elle nous évite les airs rabachés (je craignais un Rossini vu qu'elle a enregistré un disque il y a peu), et là elle nous donne un air qu'on entend si rarement, un air qui n'a pas de grand moment démonstratif... et avec beaucoup de maîtrise!
Si ça annonce un petit virage vers ce répertoire où elle pourrait donner de grandes choses, je suis totalement preneur.
Dans Balkis en plus, cette légère placidité (voir mollesse) du chant convient parfaitement à cette grande reine un peu alanguie.

Vraiment impressionné par l'audace et la réalisation! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22962
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Jeu 25 Fév 2016 - 23:33

D'après ce que j'ai pu lire, elle a dit quelques mots sur Crespin, ce qui a un lien avec le choix de chanter cet air. Je n'ai pas encore entendu Régine dans cet air, la seule chanteuse que j'y ai entendu, c'est Garanca et cela ne m'avait pas marqué.
Deshayes a de belles couleurs mais sa mollesse m'agace, même si pour toi cela convient au personnage. Et puis la qualité de diction, c'est plutôt très moyen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3745
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Jeu 25 Fév 2016 - 23:45

Même si ça t'agace, il fallait regarder. Deshayes a rendu un bel hommage à Crespin; d'abord par le choix de l'air (tiré de La reine de Saba) puis en disant un peu plus tard qu'elle portait les boucles d'oreilles de la dame. Et puisqu'on est dans les hommages Deshayes a aussi parlé de son professeur de chant, le même depuis 20 ans
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19606
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Jeu 25 Fév 2016 - 23:46

aurele a écrit:
D'après ce que j'ai pu lire, elle a dit quelques mots sur Crespin, ce qui a un lien avec le choix de chanter cet air. Je n'ai pas encore entendu Régine dans cet air, la seule chanteuse que j'y ai entendu, c'est Garanca et cela ne m'avait pas marqué.
Oui, la prestation était en l'honneur de Crespin je crois... qui a magnifiquement enregistré cet air!
Pour Garança, en même temps tout son disque ou presque est terne Confused

Citation :
Deshayes a de belles couleurs mais sa mollesse m'agace, même si pour toi cela convient au personnage. Et puis la qualité de diction, c'est plutôt très moyen.

Enfin là, il y a aussi un orchestre très très lent...
La mollesse, tout dépend de la direction car elle peut se montrer très vive des fois!
Et pour le diction, oui c'est un peu terne, mais bon... elle privilégie sûrement le galbe et la courbe de la ligne vocale!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3745
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Ven 26 Fév 2016 - 0:00

Aurèle a écrit:
Je n'ai pas encore entendu Régine ...

Ah bon, tu l'as connu dans une autre vie Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22962
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Ven 26 Fév 2016 - 1:45

Tu es pénible chère Luisa Miller quand tu t'y mets, même si je t'apprécie. C'est hors sujet mais j'ai acheté et lu récemment une bonne partie des mémoires de Crespin publiées chez Actes Sud. Je ne l'ai pas connue personnellement mais qui n'a jamais appelé un artiste par son prénom ? Tant mieux si Deshayes a rendu deux hommages car Crespin est une immense artiste et pas était, même si elle n'est plus là physiquement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3745
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Ven 26 Fév 2016 - 10:38

Citation :
Je ne l'ai pas connue personnellement mais qui n'a jamais appelé un artiste par son prénom ?

Tu es le seul ici siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19606
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Dim 7 Aoû 2016 - 22:05

Deux Mezzo sinon rien : 07/08/2016

Dimanche 7 août 2016, 16h
Classique au vert, Parc Floral de Vincennes

Haendel, Jules César : « Son nata a lagrimar »
Mozart, La Clémence de Titus : « come ti piace imponi »
Mozart, Cosi fan tutte : « prenderò quel brunettino »
Mozart, Les Noces de Figaro : « sull’aria »
Delibes : Les Trois oiseaux
Delibes, Lakmé : « Sous le dôme épais »
Rachmaninoff : Prélude pour piano seul op. 3 n°2
Tchaïkovsky : Les larmes op. 46 n°3
Tchaikovsky, Eugène Onegin : « slikhali I vi »
Fauré : « Puisqu’ici bas toute âme »
Massenet : Joie!
Massenet, Cendrillon : « Tu me l’as dit, ce nom… »
Offenbach, Les Contes d’Hoffmann : Barcarolle
Humperdinck, Hänsel et Gretel : Prière

BIS :
Somewhere Over the Rainbow

Karine Deshayes et Delphine Haidan, mezzo-soprano
Thomas Palmer, piano

Beaucoup de monde à Vincennes pour ce concert...
Petit point noir, le concert était légèrement sonorisé... mais très bien fait et au final tout cela reste assez naturel.
Niveau programme, un peu de tout et on est loin des duos de mezzo qu'on nous propose d'après le titre. En effet, en dehors de quelques duos, la majorité des participations de Karine Deshayes sont des parties de soprano comme Lakmé ou Tatiana par exemple ! On a droit à des mélodies ou des extraits d'opéra... assez bien alternés.

Le pianiste Thomas Palmer accompagne les chanteuses de manière très professionnelle, mais sans grand intérêt, à tel point que le prélude de Rachmaninov par exemple est assez long à écouter tant il manque de nuances et de sentiments.

Les deux chanteuses semblent très contentes de chanter ici et savent donner du plaisir aux spectateurs... Leurs voix sont assez bien appariées même si la puissance de Deshayes semble par moments couvrir sa partenaire.
Il faut dire que Karine Deshayes est très en forme, assumant des tessitures de soprano avec aisance et un beau sens des nuances. La voix sonne toujours aussi belle et le fait de chanter dans une tessiture un peu plus haute lui donne une tension qui est bienvenue. Que ce soit Vitellia ou Lakmé par exemple, elle campe son personnage avec engagement.
Delphine Haidan reste un peu en retrait du fait d'une voix moins projetée déjà : la voix est sombre et assez engorgée et donc peine à vraiment passer certains moments.

De beaux duos donc par moments, mais d'autres où l'on sent que la magie n'opère pas tout à fait... dans le répertoire russe par exemple qui ne semble pas être habituel pour elles... de même pour le Humperdinck. Par contre, on peut noter de superbes Mozart et Massenet...

Un chouette concert mais un peu frustrant par moments.
Par contre, on peut se demander si Deshayes n'est pas de plus en plus sopranisante tant ce répertoire lui est bénéfique : en évitant le grave et en allant vers des rôles plus tendus, elle développe une plus grande intensité de chant et de drame... à suivre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85602
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Dim 7 Aoû 2016 - 23:03

C'est toujours sonorisé à Classique au Vert. On se demande pourquoi lorsque ce sont des symphonies ou des concertos pour piano (!), mais pour la musique vocale et même la musique de chambre, salutaire vu l'ouverture complète du lieu, et fait avec beaucoup de goût : c'est un renfort de confort, on entend toujours très bien le son d'origine.

Le programme était bien sympa, effectivement (Titus, Gretel et Cendrillon m'avaient attiré). Tu as essayé l'académie de chant de début d'après-midi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19606
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Dim 7 Aoû 2016 - 23:31

Je n'avais jamais été aussi proche en fait et n'avait donc jamais vu les micros... là pour du vocal j'étais assis avec un public... comment dire... âgé? Mr.Red

Sinon je n'ai pas fait l'atelier non... J'ai oublié... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Michel Desrousseaux
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1140
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Mer 10 Aoû 2016 - 9:02

J'ai aussi été très agréablement surpris par la grande forme de Karine Deshayes. La sonorisation des voix était très bien faite et pas gênante ; celle du piano était très insuffisante, en tout cas de ma place vers le fond et le côté ; c'est ce qui a gravement nui au prélude de Rachmaninov. Moi, j'ai trouvé les deux pièces de Tchaïkowski tout à fait réussies.
Quel public ! Pratiquement que des petites vieilles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3242
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Jeu 11 Aoû 2016 - 8:15

c'est sans doute ce qui explique la sonorisation ! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19606
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Jeu 11 Aoû 2016 - 9:31

Francesco a écrit:
c'est sans doute ce qui explique la sonorisation ! Mr. Green

Et voilà... il nous revient et paf! Mr.Red
Mais sinon c'est sûr que je n'avais jamais vu un public aussi grisonnant... pourtant des fois c'était pas mal au TCE ou autres. Mais là!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3745
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Karine Deshayes   Dim 2 Sep 2018 - 20:50

Deshayes vient donner un récital Debussy/Fauré/Duparc le 11 décembre prochain au Théâtre Auditorium de Poitiers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Karine Deshayes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Karine Deshayes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Karine Deshayes
» La cenerentola - Garnier- Nov.-Déc. 2011
» Les Maitres Chanteurs - Jordan - Herheim - Bastille -III 16
» Les Noces de Figaro - Bastille - 2010-2011
» Karine SAPORTA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: