Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les Huguenots

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
alainhdv
Néophyte


Nombre de messages : 7
Age : 59
Localisation : Valence-sur-Baïse (Gers) Midi-Pyrénées
Date d'inscription : 31/03/2010

MessageSujet: Les Huguenots   Mer 9 Mar 2011 - 1:22

Peut-on trouver une bonne version discographique, pas trop ancienne des Huguenots ? Il semble que cette œuvre monumentale soit peu enregistrée et qu'outre sa prochaine reprise sur nos scènes nationales, elle soit largement passée de mode. Cela ne l'empêche pas d'être un pilier du répertoire lyrique français.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6976
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Mer 9 Mar 2011 - 1:30

alainhdv a écrit:
Peut-on trouver une bonne version discographique, pas trop ancienne des Huguenots ? Il semble que cette œuvre monumentale soit peu enregistrée et qu'outre sa prochaine reprise sur nos scènes nationales, elle soit largement passée de mode. Cela ne l'empêche pas d'être un pilier du répertoire lyrique français.
lol c'est quoi pour toi "pas trop ancienne" ?
la plus récente:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alainhdv
Néophyte


Nombre de messages : 7
Age : 59
Localisation : Valence-sur-Baïse (Gers) Midi-Pyrénées
Date d'inscription : 31/03/2010

MessageSujet: Ancienneté versions   Mer 9 Mar 2011 - 1:44

Pas trop ancienne, cad moins de 50 ans, ce qui me semble pas vraiment évident pour cet ouvrage, hormis cette version Diederich. Mais chez Erato, qui a hélas disparu, dans cette excellente collection Musifrance, elle ne doit pas être facile à trouver ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6976
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Mer 9 Mar 2011 - 1:52

alainhdv a écrit:
Pas trop ancienne, cad moins de 50 ans, ce qui me semble pas vraiment évident pour cet ouvrage, hormis cette version Diederich. Mais chez Erato, qui a hélas disparu, dans cette excellente collection Musifrance, elle ne doit pas être facile à trouver ?
dans ce cas là tu as celle là qui est très bien:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Mer 9 Mar 2011 - 18:58

Voilà, tout est dit, le choix se résume à ces deux versions. Mr. Green Et vu que Bonynge est la seule disponible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8471
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Mer 9 Mar 2011 - 19:15

Guillaume a écrit:
Voilà, tout est dit, le choix se résume à ces deux versions. Mr. Green Et vu que Bonynge est la seule disponible...

Je ne sais pas si vous en avez parlé dans topic Meyerbeer (j'ai pas tout lu Embarassed ) mais, en terme de discographie, il circule deux versions qui sont tout sauf rigoureusement officielles, qui m'interpellent et sur lesquelles j'aurais bien aimé avoir votre (vos) avis !

La première, c'est la version Giovaninetti avec Sills, Poncet et Gulin. Elle est objectivement tout sauf orthodoxe, coupée, d'un athlétisme un peu univoque (Poncet, évidemment ; Sills, dans une certaine mesure, démonstrative) mais traversée d'éclairs, de vagues brisées sur d'amples récifs vocaux (Gulin) et finalement très attachante. Dans le genre, et avec Poncet, encore, j'ai une version marseillaise de 67 qui, tout en étant loin d'être impeccable du strict point de vue du respect du style, etc. est d'une vocalité affolante, décomplexée (le septuor irradie), etc.

/watch?v=RPcIrryjaIE
/watch?v=Ubz__3CEnPc

Autre version, beaucoup plus récente, celle de Metz en 2004 affichant le Raoul "ultime" (dans tous les sens du terme) de Rockwell Blake. J'avoue ne pas être un inconditionnel de l'oeuvre dans laquelle je sens à la fois le métier et le travail (ce qui, dans mon esprit, est loin d'être la même chose) ; et il m'y faut une furia vocal, quelque chose de sanguin, pour m'arracher à une espèce de torpeur que les tunnels de les deux versions officielles génèrent vite, chez moi (en-dehors des scintillements de Sutherland qui, pourtant, ne me fait jamais totalement oublier le jeu purement instrumental d'une Hempel ; en-dehors de l'organe même d'Arroyo ou du travail superbe de Pollet). Or, là, justement, je saisis tout le romantisme bouillonnant (brouillon, parfois), la flamme, l'engagement alla Delacroix, les couleurs jetées à la bravade, les ornements orgueilleusement assemblés (c'est peu, en musique, à mi-chemin de la toilette de la duchesse de Berry et du lit de parade de Valtesse de la Bigne...), la hauteur de l'expression comme l'urgence, l'abandon dans la rigueur (et non pas l'inverse), etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Jeu 10 Mar 2011 - 16:27

Je ne supporte pas Poncet, c'est tellement placide, et puis le timbre n'est pas beau. Je préfère largement Vrenios, pour tout dire (je me répète mais je le trouve plutôt bon dans l'ensemble, dans l'optique du Raoul timide et bizarre - le livret le suggère). En plus, ça doit être très coupé.

Je ne connais pas beaucoup Blake mais j'ai entendu un extrait de lui avec Anderson au II de Robert, et ça ne m'a pas inspiré grand chose, je me rappelle de quelque chose de gris. A vrai dire, mon idéal de Raoul serait un croisement de Vanzo et de Kunde. Mr. Green (avec une pointe de Vrenios)

Mais Raoul n'est qu'un des rôles qui comptent : j'avoue que j'attache pas mal d'importance à Marguerite ; Valentine et Marcel sont essentiels sinon les derniers actes s'effondrent ; Urbain et Saint-Bris, s'ils sont très bons réhaussent les points faibles et apportent des "boni" appréciables (chez Bonynge), et un bon Nevers peut illuminer l'acte I (Massard par exemple, ou Pringle chez Bonynge II).

Nonobstant ces "7 étoiles" nécessaires, il faut aussi un chef à la manoeuvre, et un bon orchestre. Et un chef qui sait faire des coupures intelligemment, ou mieux, ne pas couper. Mr.Red Les coupures peuvent casser la baraque : chez Bonynge II, la coupure du récitatif après Pareille loyauté fait un peu tomber le duo à l'eau. Dans la bande inédite Rumstadt 2002, je trouve dommage que le V soit tripatouillé de sorte qu'on le reconnaisse à peine.

Et les finales ne sont intégraux que chez Diederich, et fonctionnent chez Bonynge. Dans les autres versions, ils sont massacrés, c'est assez terrible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Jeu 10 Mar 2011 - 16:30

...au fait, on fait un sujet séparé pour les Huguenots ou on recolle à la discographie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8471
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Jeu 10 Mar 2011 - 16:39

Guillaume a écrit:
Je ne supporte pas Poncet, c'est tellement placide, et puis le timbre n'est pas beau. Je préfère largement Vrenios, pour tout dire (je me répète mais je le trouve plutôt bon dans l'ensemble, dans l'optique du Raoul timide et bizarre - le livret le suggère). En plus, ça doit être très coupé.

Je ne connais pas beaucoup Blake mais j'ai entendu un extrait de lui avec Anderson au II de Robert, et ça ne m'a pas inspiré grand chose, je me rappelle de quelque chose de gris. A vrai dire, mon idéal de Raoul serait un croisement de Vanzo et de Kunde. Mr. Green (avec une pointe de Vrenios)

[...]

Nonobstant ces "7 étoiles" nécessaires, il faut aussi un chef à la manoeuvre, et un bon orchestre. Et un chef qui sait faire des coupures intelligemment, ou mieux, ne pas couper. Mr.Red Les coupures peuvent casser la baraque : chez Bonynge II, la coupure du récitatif après Pareille loyauté fait un peu tomber le duo à l'eau. Dans la bande inédite Rumstadt 2002, je trouve dommage que le V soit tripatouillé de sorte qu'on le reconnaisse à peine.

Vunde ou Kunzo, alors Mr.Red !

Rumstadt, c'est la version avec Giordani, Raspaglosi et Damrau scratch ? Je n'y pensais plus, tiens ; il faudra que je la réécoute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Jeu 10 Mar 2011 - 16:44

Oui, il faut moi aussi que je la réecoute, d'ailleurs. Il y a tellement de coupures, on doit être en dessous du seuil acceptable. Confused (en dessous de 2h50, c'est trop coupé - Märzendörfer par exemple est à 2h30)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19787
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Jeu 10 Mar 2011 - 16:58

Ah mais alors tu peux écouter Gavazzeni! Mr.Red (je blague hein...)

Sinon pour Blake, c'est quand même super métallique en 2004. Autant en 85 pour Robert c'est assez génial, autant là pour Raoul, j'ai un peu de mal... Confused

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/ En ligne
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8471
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Jeu 10 Mar 2011 - 17:03

Polyeucte a écrit:
Ah mais alors tu peux écouter Gavazzeni! Mr.Red (je blague hein...)

Sinon pour Blake, c'est quand même super métallique en 2004. Autant en 85 pour Robert c'est assez génial, autant là pour Raoul, j'ai un peu de mal... Confused

Clairement (enfin si je peux dire !) oui ; et métallique c'est très en-dessous de la réalité. Mais il y a, aussi, un sens de la ligne, de la colorature/coloration que les autres Raoul enregistrés n'ont pas ; ou simplement, ont dans une moindre mesure. Quelque chose de juvénile, aussi ; même si cela peut paraître paradoxal, à cet âge-là. Une fougue, en tout cas ; une liberté aussi qui contredit l'idée plus ou moins répandue du carcan que constituerait le grand opéra (dans sa forme peut-être mais pas dans sa mise en oeuvre, à mes yeux).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19787
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Jeu 10 Mar 2011 - 17:06

Ah oui, c'est assez explosif comme vision du personnage je suis bien d'accord... mais tant de métal me pose soucis quand même...

Mais en Raoul, je trouve Leech assez parfait aussi... le style, le petit côté naïf, la beauté de la voix... j'aime beaucoup!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/ En ligne
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8471
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Jeu 10 Mar 2011 - 17:06

Quelqu'un était à Liège pour les Huguenots dirigés par Lacombe ?

Raoul : Gilles Ragon

Valentine : Barbara Ducret

Marguerite : Annick Massis

Urbain : Marie-Belle Sandis

Saint-Bris : Philippe Rouillon

Nevers : Didier Henry

Marcel : Branislav Jatic



On en avait beaucoup parlé comme d'une version magnifique, magnifiquement tenue, assumée par des chanteurs conjuguant la gloire vocale d'antan et un drame "ajourné" (c'est à dire mis à jour) réactivé avec une franchise brûlante.

Je sais, par ailleurs, que des bandes circulent ; non officielles, bien sûr mais, du coup, je me dis que dans le topic "Discographie"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 86177
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Jeu 10 Mar 2011 - 17:30

bAlexb a écrit:
La première, c'est la version Giovaninetti avec Sills, Poncet et Gulin. Elle est objectivement tout sauf orthodoxe, coupée, d'un athlétisme un peu univoque (Poncet, évidemment ; Sills, dans une certaine mesure, démonstrative) mais traversée d'éclairs, de vagues brisées sur d'amples récifs vocaux (Gulin) et finalement très attachante. Dans le genre, et avec Poncet, encore, j'ai une version marseillaise de 67 qui, tout en étant loin d'être impeccable du strict point de vue du respect du style, etc. est d'une vocalité affolante, décomplexée (le septuor irradie), etc.
C'est de très loin la plus mauvaise version des Huguenots qu'il m'ait été donné d'entendre. Tout à fait insupportable pour moi, et de façon très logique : joué avec un esprit de sérieux confondant, sans aucun rebond dansant, avec des soulignements gras de la part du chef.
Côté chant, Poncet fait son braillage univoque habituel. Je n'ai jamais supporté le côté dur et gras de Díaz, mais avec en plus son mauvais français et sa pose sinistre... Mieux du côté des femmes, même si Sills est loin de l'acuité verbale de ses meilleurs jours, et que Gulín que j'adore n'a pas forcément l'habitude du rôle ni l'aisance en français.

Des coupures immenses (il manque quoi... la moitié de l'oeuvre ? Mr. Green ), et surtout totalement à rebours de tout ce qui fait le charme de l'oeuvre pour moi : j'ai l'impression d'entendre du très mauvais Mercadante. L'oeuvre est dénaturée à mon sens.


Citation :
Autre version, beaucoup plus récente, celle de Metz en 2004
Très coupé également. Blake est très bien, plus dans une posture vaillante (pas celle qui a mes faveurs), mais il faut supporter Alketa Cela avec son français impossible et sa voix très lourde et cassante (mais peu projetée). A la même époque, la production de Liège était bien plus satisfaisante, à tous égards (partition, orchestre, chanteurs).
Pour une petite scène, c'était très rafraîchissant (avec une vraie déception pour le choix de Cela) et même mieux, j'aurais beaucoup aimé être sur place. Après, j'avoue que je n'y reviens pas souvent en captation. Smile



Citation :
et il m'y faut une furia vocal, quelque chose de sanguin, pour m'arracher à une espèce de torpeur que les tunnels de les deux versions officielles génèrent vite, chez moi (en-dehors des scintillements de Sutherland qui, pourtant, ne me fait jamais totalement oublier le jeu purement instrumental d'une Hempel ; en-dehors de l'organe même d'Arroyo ou du travail superbe de Pollet). Or, là, justement, je saisis tout le romantisme bouillonnant (brouillon, parfois), la flamme, l'engagement alla Delacroix, les couleurs jetées à la bravade, les ornements orgueilleusement assemblés (c'est peu, en musique, à mi-chemin de la toilette de la duchesse de Berry et du lit de parade de Valtesse de la Bigne...), la hauteur de l'expression comme l'urgence, l'abandon dans la rigueur (et non pas l'inverse), etc.
Pourquoi n'écoutes-tu pas Rumstadt, à ce compte-là ? Là, tu as l'ardeur que tu décris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 86177
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Jeu 10 Mar 2011 - 17:34

bAlexb a écrit:
Quelqu'un était à Liège pour les Huguenots dirigés par Lacombe ?

Raoul : Gilles Ragon

Valentine : Barbara Ducret

Marguerite : Annick Massis

Urbain : Marie-Belle Sandis

Saint-Bris : Philippe Rouillon

Nevers : Didier Henry

Marcel : Branislav Jatic



On en avait beaucoup parlé comme d'une version magnifique, magnifiquement tenue, assumée par des chanteurs conjuguant la gloire vocale d'antan et un drame "ajourné" (c'est à dire mis à jour) réactivé avec une franchise brûlante.

Je sais, par ailleurs, que des bandes circulent ; non officielles, bien sûr mais, du coup, je me dis que dans le topic "Discographie"...
Je n'y étais pas, mais j'ai la radio, donc j'ai pu écouter. Très chouette évidemment, Lacombe étant rompu au répertoire. Hommogène et réussi, mais la grande bonne surprise venait de Ragon : ce n'est pas beau comme chant, mais le personnage avait quelque chose d'assez fouillé et original, qui avance crânement face aux difficultés de son destin, sans se départir d'un petit regard apitoyé sur lui-même. Une sorte d'héroïsme penaud, assez particulier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6976
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Jeu 10 Mar 2011 - 17:46

autre très beau live de 1975 dirigé par Knud Andersson au New Orleans Opera avec:

Marguerite de Valois - Rita Shane

Valentine de Saint-Bris - Marisa Galvany

Urbain - Susanne Marsee

Raoul de Nangis - Enrico Di Giuseppe

Compte de Nevers - Dominic Cossa

Compte de Saint-Bris - Claude Corbeil

Marcel - Paul Plishka

Le chant y est magnifique et survolté, y compris pour le Raoul d'Enrico di Giuseppe (à la voix assez légère mais pas trop et qui d'ailleurs chantait régulièrement Arturo d'I Puritani avec contre-fa), le français y est plutôt satisfaisant, les coupures (car évidemment il y en a!) sont nettement moins importantes que ce qu'on pouvait craindre à cette époque (la durée de l'ouvrage étant ici d'environ 3 heures) et il y a une flamme et une énergie dramatique qu'on trouve rarement ailleurs y compris chez Bonynge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 86177
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Jeu 10 Mar 2011 - 17:49

Otello a écrit:
autre très beau live de 1975 dirigé par Knud Andersson au New Orleans Opera avec:

Marguerite de Valois - Rita Shane

Valentine de Saint-Bris - Marisa Galvany

Urbain - Susanne Marsee

Raoul de Nangis - Enrico Di Giuseppe

Compte de Nevers - Dominic Cossa

Compte de Saint-Bris - Claude Corbeil

Marcel - Paul Plishka

Le chant y est magnifique et survolté, y compris pour le Raoul d'Enrico di Giuseppe (à la voix assez légère mais pas trop et qui d'ailleurs chantait régulièrement Arturo d'I Puritani avec contre-fa), le français y est plutôt satisfaisant, les coupures (car évidemment il y en a!) sont nettement moins importantes que ce qu'on pouvait craindre à cette époque (la durée de l'ouvrage étant ici d'environ 3 heures) et il y a une flamme et une énergie dramatique qu'on trouve rarement ailleurs y compris chez Bonynge.
Je n'avais pas adoré (pas assez de maîtrise de la langue et de rebond pour me donner tout à fait ce que j'aime), mais effectivement, par rapport à la moyenne des versions sur le vif bricolées et non francophones, ça se tenait en tout cas, très honnête.

Cela dit, je crois que malgré la frustration de la langue, il y a de quoi prendre plus de plaisir avec Gavazzeni du point de vue de l'électricité. Le pendant inverse de Gallois, plus exact mais assez rigide et "concert" comme optique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Jeu 10 Mar 2011 - 18:36

Puisqu'on est embarqué dans un nouveau fil, je prépare un petit mot sur les versions que je connais et un manifeste de soutien à Vrenios.

Le live que propose Otello me fait plutôt peur, cela dit on peut toujours avoir de bonnes surprises (je n'aurait pas parié un kopeck sur Bonynge II, et pourtant ça fonctionne !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6976
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Jeu 10 Mar 2011 - 19:35

Guillaume a écrit:
Le live que propose Otello me fait plutôt peur, cela dit on peut toujours avoir de bonnes surprises (je n'aurait pas parié un kopeck sur Bonynge II, et pourtant ça fonctionne !)
peur à cause de quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zémire
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 485
Age : 62
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Jeu 10 Mar 2011 - 20:46

bAlexb a écrit:
Quelqu'un était à Liège pour les Huguenots dirigés par Lacombe ?

Raoul : Gilles Ragon

Valentine : Barbara Ducret

Marguerite : Annick Massis

Urbain : Marie-Belle Sandis

Saint-Bris : Philippe Rouillon

Nevers : Didier Henry

Marcel : Branislav Jatic


On en avait beaucoup parlé comme d'une version magnifique, magnifiquement tenue, assumée par des chanteurs conjuguant la gloire vocale d'antan et un drame "ajourné" (c'est à dire mis à jour) réactivé avec une franchise brûlante.

Je sais, par ailleurs, que des bandes circulent ; non officielles, bien sûr mais, du coup, je me dis que dans le topic "Discographie"...

J'ai assisté à cette représentation en 2005 ... elle ne m'a pas laissé un souvenir impérissable.
Je ne connaissais pas du tout l'oeuvre et donc, je manquais de point de comparaison.

Côté direction d'orchestre, j'ai noté que le chef était parfois en décalage avec la scène.
Pour la mise en scène, du très bon et du très kitch ; par contre, de superbes costumes de Varda.
Côté distribution, il y a eu 3 remplacement de dernière minute et pas toujours avec bonheur :
- Barbara DUCRET en Valentine - trop jeune pour ce rôle qui la dépassait largement
- Didier HENRI en Nevers - très correct
- Jatic BRANISLAV en Marcel ... à oublier au plus vite !

zen avec Annick MASSIS et Philippe ROUILLON (je ne comprends d'ailleurs pas comment ce chanteur n'a pas connu une plus grande renommée ; j'ai toujours passé d'excellents moments grâce à lui !).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6976
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Jeu 10 Mar 2011 - 20:58

Zémire a écrit:
bAlexb a écrit:
Quelqu'un était à Liège pour les Huguenots dirigés par Lacombe ?
Raoul : Gilles Ragon
Valentine : Barbara Ducret
Marguerite : Annick Massis
Urbain : Marie-Belle Sandis
Saint-Bris : Philippe Rouillon
Nevers : Didier Henry
Marcel : Branislav Jatic
On en avait beaucoup parlé comme d'une version magnifique, magnifiquement tenue, assumée par des chanteurs conjuguant la gloire vocale d'antan et un drame "ajourné" (c'est à dire mis à jour) réactivé avec une franchise brûlante.
Je sais, par ailleurs, que des bandes circulent ; non officielles, bien sûr mais, du coup, je me dis que dans le topic "Discographie"...
J'ai assisté à cette représentation en 2005 ... elle ne m'a pas laissé un souvenir impérissable.
Je ne connaissais pas du tout l'oeuvre et donc, je manquais de point de comparaison.
Côté direction d'orchestre, j'ai noté que le chef était parfois en décalage avec la scène.
Pour la mise en scène, du très bon et du très kitch ; par contre, de superbes costumes de Varda.
Côté distribution, il y a eu 3 remplacement de dernière minute et pas toujours avec bonheur :
- Barbara DUCRET en Valentine - trop jeune pour ce rôle qui la dépassait largement
- Didier HENRI en Nevers - très correct
- Jatic BRANISLAV en Marcel ... à oublier au plus vite !
zen avec Annick MASSIS et Philippe ROUILLON (je ne comprends d'ailleurs pas comment ce chanteur n'a pas connu une plus grande renommée ; j'ai toujours passé d'excellents moments grâce à lui !).
j'ai la video! c'est visuellement très bien mais rien d'exceptionnel sur le plan musical et vocal; ça va du seulement satisfaisant (Massis, Rouillon) au médiocre (Branislav) en passant par le correct (Ragon, Henry, Sandis) et l'un peu à côté de la plaque (Ducret). On est très loin de la soirée aux 7 étoiles! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Jeu 10 Mar 2011 - 21:18

Otello a écrit:
Guillaume a écrit:
Le live que propose Otello me fait plutôt peur, cela dit on peut toujours avoir de bonnes surprises (je n'aurait pas parié un kopeck sur Bonynge II, et pourtant ça fonctionne !)
peur à cause de quoi ?

Une distribution entièrement non francophone, Plishka, Opéra de la Nouvelle-Orléans... mais ce ne sont que des a-priori et je peux me tromper entièrement.

Je n'aurait pas misé un sou sur l'Opéra de Sydney, et une distribution entièrement non-francophone chez Bonynge II, et pourtant, c'est une version très correcte.
Et à l'inverse, la distribution Médus/Doria/Fouché avec Pasdeloup ne fonctionne absolument pas....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Jeu 10 Mar 2011 - 21:32

Bon, je commence mon panorama par une critique de la version Märzendörfer avec Gedda. Bilan : à réserver aux fans de Gedda, à ceux qui veulent entendre les pires cuivres de la Création. Des instants de grâce quand même.



Une version qui me laisse perplexe, donc. L'orchestre est une vaste blague, on se demande ce qui se passait à la radio autrichienne ce soir-là, les cuivres sont pire que dans tous les enregistrements bayreuthiens existants. Et le chef soit roupille (dans l'ouverture), soit bouscule tout ça et fait sortir les cuivres de la fosse aux lions (la fin du III...).

C'est archi coupé, l'ouverture même est massacrée avec une cadence ratée, le premier choeur dure 45 secondes (!), il n'y a ni scène du voyeurisme, ni Nesle évidemment. Et je ne parle pas des bidouillages (du style Nevers chante "c'est celui que j'attends" sur les notes de "un jeune gentilhomme...) ou altérations du texte (Gedda : "sous LE beau ciel), des cadences frisant le n'importe
quoi ("Ah ! si j'étais coquette).

Il y a quand même des atouts :
Gedda est vaillant, à défaut d'être subtil (je préfère quelqu'un de subtil sans vaillance - Anastasios V. par exemple Mr.Red) et délivre le plus beau duo avec Marguerite, un instant de grâce ; Shane est pas mal, Tarrés idem.
Le Marcel est effectivement un des pires que j'ai entendus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 86177
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Jeu 10 Mar 2011 - 21:47

Guillaume a écrit:
à ceux qui veulent entendre les pires cuivres de la Création.
Dire ça à quelqu'un qui vient d'écouter en entier la Walkyrie par la Badische Staatskapelle, et des extraits de Bayreuth 85, c'est un peu aventureux ! carton rouge (Par ailleurs j'ai déjà écouté Böhm, donc... Mr. Green )

Citation :
altérations du texte (Gedda : "sous LE beau ciel),
Là, tu exagères quand même, c'est strictement la même chose et la variante est peut-être même attestée sur certaines partitions. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Jeu 10 Mar 2011 - 21:50

DavidLeMarrec a écrit:
Guillaume a écrit:
à ceux qui veulent entendre les pires cuivres de la Création.
Dire ça à quelqu'un qui vient d'écouter en entier la Walkyrie par la Badische Staatskapelle, et des extraits de Bayreuth 85, c'est un peu aventureux ! carton rouge

Tu as entendu cette version Märzendörfer ? Parce que moi, je n'entends ni plus ni moins qu'une grosse casserole.
silent

Citation :
altérations du texte (Gedda : "sous LE beau ciel),
Là, tu exagères quand même, c'est strictement la même chose et la variante est peut-être même attestée sur certaines partitions. Laughing [/quote]

C'était le premier exemple que j'avais sous la main, mais cette version est la moins fidèle à l'oeuvre de toutes les versions post-Bonynge, je pense.

"Vous par qui le Très Sot frappe ses ennemis", j'entends aussi. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6976
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Jeu 10 Mar 2011 - 22:01

Guillaume a écrit:
Gedda est vaillant, à défaut d'être subtil (je préfère quelqu'un de subtil sans vaillance - Anastasios V. par exemple Mr.Red) et délivre le plus beau duo avec Marguerite, un instant de grâce ; Shane est pas mal, Tarrés idem.
Gedda n'est pas que vaillant! C'est un chanteur dont la marque de fabrique est justement d'avoir un chant très racé, la classe, la subtilité, le sens du style tout en ayant une étendue vocale considérable.
Et là pour moi il est vraiment le Raoul idéal. Shane est phénoménalement étourdissante de technique et d'aplomb vocal même si le timbre n'est pas le plus luxueux qui soit. Tarrès est une magnifique Valentine, d'un lyrisme intense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Jeu 10 Mar 2011 - 22:04

Moi je le trouve parfois très bien (beaucoup d'enregistrements), parfois pâle et creux (son Nadir est une horreur opaque), et dans Raoul, j'avoue que je me heurte à un chant que je n'aime pas trop. Gedda est un peu trop générique pour Raoul, je crois.

Mais pour moi, quelques soient les qualités de ces chanteurs, et ils en ont pas mal, l'orchestre et les coupures détruisent tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Jeu 10 Mar 2011 - 22:09

Encore pire comme erreur textuelle (et faite par Gedda qui pourtant maîtrisait le français) : "Rendez vous Sir / Soeur Raoul", à l'anglaise. louis16

(ce travestissement me rappelle Domingo s'écriant "Dieu nous a jugée" dans Don Carla, Infante d'Espagne) Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6976
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Jeu 10 Mar 2011 - 22:10

Guillaume a écrit:
Moi je le trouve parfois très bien (beaucoup d'enregistrements), parfois pâle et creux (son Nadir est une horreur opaque), et dans Raoul, j'avoue que je me heurte à un chant que je n'aime pas trop. Gedda est un peu trop générique pour Raoul, je crois.
générique ??? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6976
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Jeu 10 Mar 2011 - 22:38

ne pas oublier cette version certes aussi coupée et pas non plus parfaite mais qui contient aussi de réels atouts:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19787
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Jeu 10 Mar 2011 - 22:44

Ben oui! Il y a Luca Grassi et Désirée Rancatore... déjà deux grands atouts! (enfin j'ai pas écouté mais bon...)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/ En ligne
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8471
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Jeu 10 Mar 2011 - 22:44

Otello a écrit:
ne pas oublier cette version certes aussi coupée et pas non plus parfaite mais qui contient aussi de réels atouts:


Ah ! Rancatore drunken !
J'étais passé à côté (et comme je suis plutôt fan du Robert des mêmes...) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6976
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Jeu 10 Mar 2011 - 22:54

et évidemment les 2 lives Bonynge/Sutherland:

- 7 janvier 1968 à Londres (avec presque le même cast que le studio)
- août 1981 à Sydney (avec entre autres Yurisich, Austin, Grant, Stevens, Zschau,...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3323
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Jeu 10 Mar 2011 - 23:25

Shane est éblouissante je trouve : c'est charnue, renflée, tendue et carrément électrique dans les virtuosités. J'adore le grand souffle épique de Tarrès. Et les charmes acides de Scovotti chérie. Bref ... une référence pour les dames comme le trio Sutherland/Arroyo/Tourangeau.

Et Gedda c'est bien simple mais en Raoul je suis amoureux de lui. I love you Je ne l'aurais certainement pas laisser partir se faire tuer, à la place de Valentine, jeune et sexy comme il est (qualités qu'on ne peut pas réellement trouver chez Vrenios).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1261
Age : 45
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Jeu 10 Mar 2011 - 23:29

Francesco a écrit:
Shane est éblouissante je trouve : c'est charnue, renflée, tendue et carrément électrique dans les virtuosités. J'adore le grand souffle épique de Tarrès. Et les charmes acides de Scovotti chérie. Bref ... une référence pour les dames comme le trio Sutherland/Arroyo/Tourangeau.

Et Gedda c'est bien simple mais en Raoul je suis amoureux de lui. I love you Je ne l'aurais certainement pas laisser partir se faire tuer, à la place de Valentine, jeune et sexy comme il est (qualités qu'on ne peut pas réellement trouver chez Vrenios).

Francesco, arrête d'écouter ces conneries, et privilégie Weber-Nicolai-Lortzing. Si tu veux, ej te fais un CD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6976
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Jeu 10 Mar 2011 - 23:38

Francesco a écrit:
Shane est éblouissante je trouve : c'est charnue, renflée, tendue et carrément électrique dans les virtuosités. J'adore le grand souffle épique de Tarrès. Et les charmes acides de Scovotti chérie. Bref ... une référence pour les dames comme le trio Sutherland/Arroyo/Tourangeau.

Et Gedda c'est bien simple mais en Raoul je suis amoureux de lui. I love you Je ne l'aurais certainement pas laisser partir se faire tuer, à la place de Valentine, jeune et sexy comme il est (qualités qu'on ne peut pas réellement trouver chez Vrenios).
c'est rien de dire que je suis entièrement d'accord avec toi. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Ven 11 Mar 2011 - 16:01

Otello a écrit:
et évidemment les 2 lives Bonynge/Sutherland:

- 7 janvier 1968 à Londres (avec presque le même cast que le studio)
- août 1981 à Sydney (avec entre autres Yurisich, Austin, Grant, Stevens, Zschau,...)

Et comment est celui de 1968 ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6976
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Ven 11 Mar 2011 - 16:10

Guillaume a écrit:
Otello a écrit:
et évidemment les 2 lives Bonynge/Sutherland:
- 7 janvier 1968 à Londres (avec presque le même cast que le studio)
- août 1981 à Sydney (avec entre autres Yurisich, Austin, Grant, Stevens, Zschau,...)
Et comment est celui de 1968 ?
électrisant! Vrenios s'autorisant même quelques suraigus châtrés. Son tout à fait acceptable. Triomphe dans la salle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Ven 11 Mar 2011 - 16:12

Je n'arrive pas à le trouver. Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6976
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Ven 11 Mar 2011 - 16:24

Guillaume a écrit:
Je n'arrive pas à le trouver. Confused
comme je suis un gentil garçon, je t'aide:

http://store.operapassion.com/cdald1835.html

avec même un bonus intéressant:

http://store.operapassion.com/cd7753.html

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Ven 11 Mar 2011 - 16:26

Merci. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Ven 11 Mar 2011 - 17:07

Et si tu veux voir ta nouvelle copine en Marguerite, c'est ici :



Au passage, fini, Maria, Pippo et Mozart Confused Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Ven 11 Mar 2011 - 21:08

calbo a écrit:
Et si tu veux voir ta nouvelle copine en Marguerite, c'est ici :



Au passage, fini, Maria, Pippo et Mozart Confused Crying or Very sad

Je l'ai déja ce DVD. Mr. Green (et c'est une version honorable)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5227
Age : 44
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Sam 12 Mar 2011 - 14:39

Citation :
Bon, je retourne à mes Huguenots.

Que dirais-tu si tu voulais conseiller cette œuvre à quelqu'un comme moi (qui n'aime pas l'opéra en tant que tel mais seulement les œuvres musicalement intéressantes et riches - tendance Mozart/Wagner/Debussy - quelle qu'en soit la forme) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Sam 12 Mar 2011 - 14:55

Je te dirais d'essayer dans de bonnes conditions, tu aimes Mozart donc tu n'es pas attaché uniquement aux orchestres soyeux et romantisants ou aux expériences opératiques wagnéro-debussystes, tu peux tenter ta chance. Il faut savoir que Meyerbeer est infiniment plus riche, musicalement, que les Verdi d'avant Don Carlos, et que la variété des climats est importante (pastoral, hédoniste, sombre, mystérieux)

Les seuls risques que je vois, c'est que tu fasses un blocage sur le chant, les vocalises, les contre-notes, et que tu n'adhères pas à cette esthétique, très opératique, qui flirte avec le belcantisme en introduisant cependant des harmonies et des couleurs très très novatrices.
Il y a aussi le point du pompiérisme, mais c'est à un degré moindre de Verdi, et ce pompiérisme n'est pas intégral : je m'explique, dans ses grands ensembles, Meyerbeer introduit toujours des voix, des détails, tout n'est pas massif ni d'un seul bloc.

Mais essayes toujours, ça ne fait jamais de mal, va sur MusicMe, prend la version Bonynge chez DECCA et écoute cette petite sélection :
- ouverture (CD1, 1) (le choral de Luther)
puis plages 2 à 4 incluse (choeur d'introduction, récitatif et entrée de Raoul)
(tu risques de ne pas survivre à la plage 5 "bonheur de la table" - apparemment, l'acte I surprend)

- CD2
plage 1 si tu as le courage d'écouter dix minutes d'air très vocal
sinon plage 2 et 3, belle ambiance et belles couleurs
puis plage 9, avec un grand ensemble, si tu trouves ça pompier, passe.

- CD3
la plage 5, tu vas reconnaître le début de Pelléas

- CD4
plages 3 et 4, le paroxysme de l'oeuvre, grand récitatif de préparation de la Saint-Barthélémy, puis la Bénédiction des Poignards
plages 10 à 13 incluse, le très beau trio, et puis la fin très noire de l'oeuvre avec choeur des assassins face à choral de Luther.


Ca va faire bondir les puristes, mais je pense qu'il vaut mieux démarrer avec des extraits plutôt que d'être rebuté. Là, j'ai essayé de sélectionner des scènes qui font sens, des séquences assez longues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5227
Age : 44
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Sam 12 Mar 2011 - 16:22

Merci Guillaume !
Je vais tenter ça, on ne sait jamais. Surprised (qui ne tente rien n'a rien, comme dirait mon vieil oncle Archibald)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5227
Age : 44
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Sam 12 Mar 2011 - 16:29

Citation :
- CD3
la plage 5, tu vas reconnaître le début de Pelléas

Euh, hum Confused Confused , si c'est ré-la-sol-la y a moyen de reconnaître assez souvent le début de Pelléas.

Enfin je verrai bien... siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Sam 12 Mar 2011 - 16:35

C'est quand même frappant je trouve... Reviens nous voir une fois que tu as essayé (si tu survis) Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5227
Age : 44
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Les Huguenots   Sam 12 Mar 2011 - 16:39

J'ai écouté: c'est ré-la-sol-la pété de rire (en fait c'est même ré la la la sol fa sol la).

Bon sinon ça a l'air pas trop mal, j'écouterai le reste de ta sélection Smile .


P.S. Frappant ? Quand même faut pas pousser hehe , dans ce cas-là dès qu'il y a réb-do quelque part c'est Hagen...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Huguenots   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Huguenots
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les Huguenots - Meyerbeer
» [Opéra du Rhin] Les Huguenots
» Giacomo MEYERBEER (1791-1864)
» Bons plans CD et plans pourris aussi (4)
» Opéra du Rhin 2011 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: