Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent.

Aller en bas 
AuteurMessage
Cornélius
Mélomaniaque
Cornélius

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent. Empty
MessageSujet: Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent.   Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent. EmptyVen 8 Avr 2011 - 14:57

J'ai souvenir d'avoir assité quand j'étais ado à une très provinciale représentation de Lucia di lamermoor avec Alain Vanzo, Mady Mesple et... non pas Robert Massard... mais un incroyable baryton totalement inconnu nommé Giuseppe Scandola.
Une voix énorme, monumentale, sombre, vibrante, avec des aigus éclatants qui faisaient craindre pour le lustre.
Un vrai baryton dramatique. L'oiseau rare, en une période de barytons trop ténorisants et trop clairs (Manuguerra, Cappuccili, Milnes).
On s'attendait à une percée rapide de ce phénomène, des disques, des télés... et rien...
Plus jamais entendu parler de ce nom.
Je croyais presque avoir rêvé, et je viens enfin de découvrir quarante ans plus tard un document sur le tube attestant que mon souvenir n'exagérait rien:

/watch?v=REekp7ERJko

Comment de telles voix échappent-elles à la gloire, au disque et aux médias ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard
Mélomaniaque
Richard

Nombre de messages : 1272
Age : 46
Date d'inscription : 23/01/2007

Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent. Empty
MessageSujet: Re: Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent.   Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent. EmptyVen 8 Avr 2011 - 17:13

Punaise !! Quelle pétoire ! Impressionnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
soliste du bédat
Mélomane averti


Nombre de messages : 172
Age : 61
Localisation : Argeles - Gazost (hautes Pyrenees)
Date d'inscription : 13/03/2011

Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent. Empty
MessageSujet: Re: Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent.   Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent. EmptySam 9 Avr 2011 - 1:44

Il existe un DVD avec lui : AIDA aux arenes de Veronne. Chiara / Cossotto / Martinucci / Zardo/ A.Guadagno aucune idée de la date d'enregistrement (debuts des années 70 ???)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cornélius
Mélomaniaque
Cornélius

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent. Empty
MessageSujet: Re: Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent.   Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent. EmptySam 9 Avr 2011 - 8:21

soliste du bédat a écrit:
Il existe un DVD avec lui : AIDA aux arenes de Veronne. Chiara / Cossotto / Martinucci / Zardo/ A.Guadagno aucune idée de la date d'enregistrement (debuts des années 70 ???)

La vidéo de mon premier message est extraite de ce DVD.
Mais je n'ai rien trouvé d'autre. Même pas des "live" chez Myto !...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alceste
Mélomane averti
alceste

Nombre de messages : 184
Age : 48
Localisation : Haute-Saône
Date d'inscription : 06/08/2010

Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent. Empty
MessageSujet: Re: Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent.   Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent. EmptySam 9 Avr 2011 - 9:14

Je trouve cette scène effectivement magnifique. Merci pour le lien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéphire
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1082
Localisation : Comté de Provence
Date d'inscription : 17/11/2010

Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent. Empty
MessageSujet: Re: Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent.   Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent. EmptySam 9 Avr 2011 - 10:18

Oui moi aussi, et cela fait aimer Verdi quand c'est incarné de cette manière; Maria Chiara pourrait être confondue avec Callas tellement son chant ressemble.
Verdi n'est pas mon compositeur de prédilection mais quand c'est chanté comme cela (ou MacBeth par Leonard Waren ou La Traviata par Netrebko) j'adhère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cornélius
Mélomaniaque
Cornélius

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent. Empty
MessageSujet: Re: Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent.   Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent. EmptySam 9 Avr 2011 - 10:50

Il n'y a aucun moyen d'avoir des renseignements sur ce chanteur?
Sa biographie, sa carrière...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
soliste du bédat
Mélomane averti


Nombre de messages : 172
Age : 61
Localisation : Argeles - Gazost (hautes Pyrenees)
Date d'inscription : 13/03/2011

Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent. Empty
MessageSujet: Re: Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent.   Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent. EmptySam 9 Avr 2011 - 10:57

J'ai demandé des renseignements sur lui à un de mes prof (grande pointure en ce domaine) j'attends reponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87575
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent. Empty
MessageSujet: Re: Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent.   Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent. EmptySam 9 Avr 2011 - 11:07

Il peut y avoir des tas de raisons pour une carrière confidentielle : santé (ou nerfs) fragile, manque d'audace pour pousser les portes, maîtrise de la fatigue, caractère incompatible, mauvais agent, choix de carrière (certains restent dans les choeurs pour une vie plus sédentaire et moins exposée), occultation à un moment donné par d'autres chanteurs dans les mêmes emplois... Bref, pas que des raisons artistiques.

Mais je suis d'accord, c'est très dommage, tant la densité dans le grave et l'éclat sur toute la tessiture, alliés à une articulation de très bonne qualité, en font un chanteur très intéressant. Après, on peut trouver ça pas extrêmement expansif, et un moins radieux de timbre (clairement un baryton grave, un vrai baryton dramatique) que d'autres, mais en ce qui me concerne, je suis client.

D'autres infos ?

Il a manifestement pas mal chanté à Venise au début des années 70 : il existe notamment un disque Mondo Musica du Corsaro dans lequel on a effectué un montage entre ses soirées et celles de Bruson.
Et j'ai une prise, inédite celle-là, où il chante Wally au même endroit, toujours aux côtés de Gulín. Donc pas si anonyme que cela. Pourquoi n'en a-t-on pas plus d'échos, ça reste à établir, mais il n'y a peut-être pas de "raison" véritable.


Dernière édition par DavidLeMarrec le Sam 9 Avr 2011 - 11:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cornélius
Mélomaniaque
Cornélius

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent. Empty
MessageSujet: Re: Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent.   Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent. EmptySam 9 Avr 2011 - 11:08

soliste du bédat a écrit:
J'ai demandé des renseignements sur lui à un de mes prof (grande pointure en ce domaine) j'attends reponse.

Merci !

Je viens de découvrir qu'il a été le professeur de Silvio Zanon :

/watch?v=ZQGlqY1IPvw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cornélius
Mélomaniaque
Cornélius

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent. Empty
MessageSujet: Re: Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent.   Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent. EmptySam 9 Avr 2011 - 17:02

soliste du bédat a écrit:
Il existe un DVD avec lui : AIDA aux arenes de Veronne. Chiara / Cossotto / Martinucci / Zardo/ A.Guadagno aucune idée de la date d'enregistrement (debuts des années 70 ???)

Après vérification, la représentation date de 1981.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
soliste du bédat
Mélomane averti


Nombre de messages : 172
Age : 61
Localisation : Argeles - Gazost (hautes Pyrenees)
Date d'inscription : 13/03/2011

Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent. Empty
MessageSujet: Re: Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent.   Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent. EmptyDim 10 Avr 2011 - 0:45

De mon coté la seule réponse que j'ai eu de mon prof est celle là : "ça me dit vaguement quelque chose...oui, je l'ai vu a la Fenice en 71 dans IL CORSARO , mais il faisait un petit role ".... Désolé je n'en sais pas plus !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87575
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent. Empty
MessageSujet: Re: Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent.   Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent. EmptyDim 10 Avr 2011 - 9:14

C'est le disque que je signalais plus haut... mais d'après la documentation Mondo Musica, il tient le baryton principal. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
soliste du bédat
Mélomane averti


Nombre de messages : 172
Age : 61
Localisation : Argeles - Gazost (hautes Pyrenees)
Date d'inscription : 13/03/2011

Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent. Empty
MessageSujet: Re: Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent.   Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent. EmptyMar 12 Avr 2011 - 0:51

Peut etre une nouvelle : j'ai en ma possession un trouvère Opera de Toulon 8 mars 1970 avec Carla Ferraria (ouFerrarie) / Vilma /Poncet/ Filippi/ et un baryton nommé Giuseppe Scalca ou Scalco. si j'ai des doutes sur l'orthographe c'est que le collectionneur qui me l'a envoyé écrit , comment dire, comme un chat , ou comme un docteur. Quand c'est des noms que je connais , je rectifi , mais des noms inconnus, je fais confiance. Je viens donc de lui demander confirmation du nom de ce Conte de Luna. Qui sait???? a bientot pour la suite de nos recherches....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent. Empty
MessageSujet: Re: Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent.   Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent. EmptyMar 12 Avr 2011 - 1:31

Cela n'entre pas tout à fait dans le champ initial de ce sujet, mais il y a aujourd'hui aussi des chanteurs très valables qui ne sont pas reconnus par les maisons de disque. Par exemple, Amanda Echalaz, qui commence à avoir parcouru pas mal de scènes européennes dans des répertoires variés, et a chanté une Tosca remarquée à Londres, Berlin et ailleurs encore ces 3-4 dernières années, est à ma connaissance totalement absente de la discographie, et les majors ne semblent pas se bousculer au portillon.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent. Empty
MessageSujet: Re: Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent.   Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent. EmptyMar 12 Avr 2011 - 1:36

Harteros et Westbroek notamment sont peu représentées au niveau des disques et même des DVDs. Je ne sais pas si la voix de Westbroek est très phonogénique. Concernant Harteros, la voix en salle a un tout autre impact qu'au disque, sur DVD, sur le tube et dans des captations radiophoniques bien que je n'ai jamais eu la chance de l'entendre en salle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cornélius
Mélomaniaque
Cornélius

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent. Empty
MessageSujet: Re: Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent.   Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent. EmptyMar 12 Avr 2011 - 15:48

soliste du bédat a écrit:
Peut etre une nouvelle : j'ai en ma possession un trouvère Opera de Toulon 8 mars 1970 avec Carla Ferraria (ouFerrarie) / Vilma /Poncet/ Filippi/ et un baryton nommé Giuseppe Scalca ou Scalco. si j'ai des doutes sur l'orthographe c'est que le collectionneur qui me l'a envoyé écrit , comment dire, comme un chat , ou comme un docteur. Quand c'est des noms que je connais , je rectifi , mais des noms inconnus, je fais confiance. Je viens donc de lui demander confirmation du nom de ce Conte de Luna. Qui sait???? a bientot pour la suite de nos recherches....

La chanteuse, c'est Carla Ferrario, et il semble qu'il existe un Giuseppe Scalco différent du chanteur sujet de ce fil.

http://www.papageno.fr/liste.php?saisie=Giuseppe+Scalco&SupNum=&RECHERCHE=SIMPLE&page=1&x=25&y=44
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
soliste du bédat
Mélomane averti


Nombre de messages : 172
Age : 61
Localisation : Argeles - Gazost (hautes Pyrenees)
Date d'inscription : 13/03/2011

Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent. Empty
MessageSujet: Re: Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent.   Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent. EmptyMar 12 Avr 2011 - 15:53

Cher Cornelius , merci pour ces 2 renseignements qui vont me permettre de mettre ma liste d'enregistrements à jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
soliste du bédat
Mélomane averti


Nombre de messages : 172
Age : 61
Localisation : Argeles - Gazost (hautes Pyrenees)
Date d'inscription : 13/03/2011

Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent. Empty
MessageSujet: Re: Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent.   Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent. EmptyMar 12 Avr 2011 - 16:14

Effectivement je trouve bien un Giuseppe Scalco, mais il fait de roles secondaires et il est ténor.On le trouve dans les enregistrements suivants : (liste non exclusive) :
1 ) Risurrectione Olivero/Gismondo/ R.A.I. de Turin
2 ) Cyrano de Bergerac Stapp/Johns / di Cesare / R.A.I. de Turin
3 ) L'osteria di Marechiare ( de Paisiello) Radio Suisse Italienne : Riccardo Muti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
soliste du bédat
Mélomane averti


Nombre de messages : 172
Age : 61
Localisation : Argeles - Gazost (hautes Pyrenees)
Date d'inscription : 13/03/2011

Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent. Empty
MessageSujet: Re: Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent.   Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent. EmptyMer 13 Avr 2011 - 14:21

J'ai reçu confirmation pour mon trouvere toulonnais , c'est bien Giuseppe Scalco. donc pas plus renseigné sur Scandola. Désolé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent. Empty
MessageSujet: Re: Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent.   Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ces grandes voix que le disque et la gloire ignorent.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kurt Moll
» Disque dur: ATA ou SATA
» Un disque dur virtuel, ça existe ?
» Sur la voix (timbre, projection, vibrato...) et exemples !
» Les meilleurs et les pires voix du black ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: