Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les couacs qui plombent un disque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Pipus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2850
Age : 43
Localisation : En bas des Hauts de Seine
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Les couacs qui plombent un disque   Jeu 30 Jan 2014 - 11:42

Hihi super ce topic  hehe 

Les toussotements et autres klaxonnements ne me gênent guère en général. Par contre une fausse note au violon et mes couronnes se déchaussent.

Celle qui me met le poil au "garde à vous !", c'est dans la version de Carmignola des 4 saisons. Premier mouvement, à partir de 0:35, les quelques petits phrasés rapides de violon en descente s'achèvent sur des notes qui me paraissent sonner bien hautes. D'ailleurs en réécoutant c'est l'ensemble du mouvement qui me semble vacillant. A moins que ce ne soit mon oreille... En tout cas cela m'est affreux

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zizoune
Néophyte


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 15/01/2014

MessageSujet: surprise   Jeu 30 Jan 2014 - 13:08

Bonjour, je suis stupéfaite de voir à quel point vous repérez les bruits, mon oreille trie, s’accommode et du coup je n'entends plus que la musique, d'ailleurs j'ai une grosse collection de vinyles qui craquent aussi! Mais je ne m'habitue pas à la froideur du C.D...
Je suis beaucoup plus gênée par les interprétations qui ne me conviennent pas, genre aux grands interprètes de Toulouse, Nelson Freire, je suis partie à l'entracte, c'était tellement nul que l'on ne savait plus quel concerto pour piano on écoutait! Ceci dit, j'ai eu des fou-rires monumentaux en concert et la liste est longue: Marielle Norman qui tombe dans la fosse, entre autres (sans gravité du reste). Bonne journée!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les couacs qui plombent un disque   Jeu 30 Jan 2014 - 16:03

Dans les vêpres monteverdiennes par Corboz (vinyle Erato), après quelques secondes du début, il y a dans le canal gauche un objet métallique qui tombe par terre ; stylo, diapason ?
Je suppose qu'ils n'ont pas refait parce qu'ils étaient par ailleurs contents de la prise qui impliquait beaucoup de monde.
Revenir en haut Aller en bas
Figaro
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 817
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: Les couacs qui plombent un disque   Ven 31 Jan 2014 - 20:19

Dans cette version des symphonies de Brahms :


Les cris et bruits en tout genre émis par le chef (du moins je suppose que c'est lui, car je pense qu'il n'aurait pas toléré ça de quelqu'un d'autre Twisted Evil ) tout au long de ces symphonies.

Je ne supporte plus ces disques. Je suis même incapable de dire si la version est bien ou non, tellement c'est gênant. Je n'entends que ce bruits parasites. C'est ma seule version  Embarassed il faut absolument que j'en achète une autre pour me débarrasser de cette horreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Strad78
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 207
Age : 52
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Les couacs qui plombent un disque   Ven 31 Jan 2014 - 21:15

Figaro a écrit:
Dans cette version des symphonies de Brahms :


Les cris et bruits en tout genre émis par le chef (du moins je suppose que c'est lui, car je pense qu'il n'aurait pas toléré ça de quelqu'un d'autre Twisted Evil ) tout au long de ces symphonies.

Je ne supporte plus ces disques. Je suis même incapable de dire si la version est bien ou non, tellement c'est gênant. Je n'entends que ce bruits parasites. C'est ma seule version  Embarassed il faut absolument que j'en achète une autre pour me débarrasser de cette horreur.

Problème : ces oeuvres sont si peu enregistrées que vous allez avoir du mal à trouver une autre version  Mr. Green Mr. Green 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 817
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: Les couacs qui plombent un disque   Ven 31 Jan 2014 - 22:02

C'est vrai, mais j'ai toujours autre chose à acheter en priorité  Mr.Red 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80038
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Les couacs qui plombent un disque   Sam 1 Fév 2014 - 0:15

Je pense que Strad78 était ironique... ça fait partie des oeuvres les plus enregistrées du répertoire; on ne doit pas être loin de la centaine de versions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 817
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: Les couacs qui plombent un disque   Sam 1 Fév 2014 - 10:42

Xavier a écrit:
Je pense que Strad78 était ironique... ça fait partie des oeuvres les plus enregistrées du répertoire; on ne doit pas être loin de la centaine de versions.
J'avais bien compris  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suilebis
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/02/2014

MessageSujet: Re: Les couacs qui plombent un disque   Mar 11 Fév 2014 - 10:53

J'adore ce sujet  Very Happy 

Je ne suis généralement pas dérangé par les petits bruits parasites, mais j'ai 2 disques qui me viennent en tête :

- La 5ème de Mahler dirigé par Barenboim. Dans l'Adagietto, juste avant l'attaque tragique des cordes vers le milieu : *tousse tousse*.
Pourquoi. Pourquoi à ce moment précis, ce silence bref mais tellement lourd de lyrisme... J'ai depuis juré de traquer le tousseur.


- Une version d'Horowitz de la 1ère Mephisto Waltz de Liszt (je connais pas la jaquette). Pendant le début virtuose, Horowitz gueule tellement que tout va bien, la force des ondes sonores repousse les toussements jusque dans la gorge.
Puis viens la partie centrale plus douce, plus étirée... et là c'est le déluge, comme un tuberculeux qui libérerait un siècle de toux
retenue. On a litterallement deux minutes de toux de part et d'autre du public.
Sans rire, quitte à tousser, autant y aller pendant les fortissimo, surtout avec Horowitz ça passera crème  compress
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davaaki Muziki
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 948
Date d'inscription : 22/04/2013

MessageSujet: Re: Les couacs qui plombent un disque   Mer 31 Déc 2014 - 18:59

Sur le disque vol. XIX des œuvres complètes de Buxtehude par Ton Koopman, dans la cantate Pange lingua gloriosi, BuxWV 91, à 4,39 puis à 5,09 surtout, les micros saturent, il y a un frottement. Avant c'est magnifique mais après, tout du long du disque, j'ai l'impression que la qualité audio a baissé. Ça me le fait pour la troisième fois. Est-ce dû au désagrément du bruit produit sur mes oreilles ou y'a-t-il une vraie baisse dès lors ? Je pense prendre contact avec le label. À part ça j'adore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supernova
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 242
Localisation : paris
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Les couacs qui plombent un disque   Lun 2 Mar 2015 - 16:11

Anaxagore a écrit:
Un bel exemple d'enregistrement déplorablement gâché par les bruits parasites  Sad  ...

Le live du Quatuor Vegh avec Casals comme second violoncelle dans le Quintette D. 956 de Schubert (chez Philips). D'une part, on a un gang de tousseurs tout à fait redoutable (style: une toux toutes les trois secondes)  Evil or Very Mad  et, d'autre part, et ce n'est pas rien, les grognements de Casals (style ogre russe qui souffre de maux d'estomac)  affraid  ... Dans les trois mouvements rapides, c'est à la limite du supportable, mais dans le sublime adagio, c'est tout à fait rédhibitoire  carton rouge ...

Tu peux toujours te rabattre sur l'autre enregistrement du quintette par Casals-Tortelier-Stern & C°; c'est mieux joué et ça grogne juste ce qu'il faut (je me suis défait du Casals-Vegh il y a belle lurette)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jl2985
Néophyte


Nombre de messages : 4
Localisation : remouillé
Date d'inscription : 05/03/2012

MessageSujet: horowitz et bohm   Mer 8 Juil 2015 - 17:12

certainement la plus célèbre fausse note au piano.
Le retour sur la scène du carnegie hall d'horowitz dans le bach.
Ces cloches (de vienne?) dans le deuxième mouvement de la romantique de bruckner (decca).
Ces jeux d'enfants et les  oiseaux dans le cd des ballades de chopin par duchable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pipus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2850
Age : 43
Localisation : En bas des Hauts de Seine
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Les couacs qui plombent un disque   Mer 6 Avr 2016 - 17:53

Argh !

"Prison" de Gabriel Fauré par Janet Baker.

Gros collage de deux prises de sons différentes bien audible : "Un oiseau sur [couic] l'arbre qu'on voit"...

Sans compter l'absence de liaison entre "un" et "oiseau". Un hoiseau, c'est vraiment pas beau.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les couacs qui plombent un disque   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les couacs qui plombent un disque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Les couacs qui plombent un disque
» Status Quo Le Double Disque d'Or de Status Quo
» Disque dur: ATA ou SATA
» Un disque dur virtuel, ça existe ?
» Le Jaseur Boréal, Le nouveau disque de Julos Beaucarne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie-
Sauter vers: