Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Endurance et temps d'écoute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cherchemusique
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 257
Date d'inscription : 29/01/2011

MessageSujet: Endurance et temps d'écoute   Mar 31 Mai 2011 - 0:17

Je crois que c'est un sujet qui n'as pas encore été évoqué ici...

Ca fait quelque années que j'écoute régulierement de la musique classique, et depuis ce temps j'ai du faire avec des oeuvres qui dépasse souvent l'heure.

J'ai l'impression qu'avec le temps je tient de mieux en mieux le coups, mais pour l'instant je tient trente minute les yeux fermée concentré sur la musique (et en y prenant beaucoup de plaisir, bien que j'ai l'air de décrire ça comme quelque chose que je m'impose Confused), mais au delà je commence a avoir envie de bouger ou de penser à autre chose alors je fait une pose et reprend plus tard.

Alors voilà mes questions : pensez vous qu'avec le temps je pourrai venir a bout des Variations Goldberg d'une traite ?
Est ce un sacrilège de s'arrêter en plein milieu d'une oeuvre pour écouter la suite plus tard et cela ne nuit t'il pas à la compréhension de celle çi ?

Et puis qu'en est t'il de vous tous? Combien de temps arrivez vous a tenir sans ejaculer précocement le disque de votre lecteur ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80311
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Endurance et temps d'écoute   Mar 31 Mai 2011 - 0:19

cherchemusique a écrit:
Je crois que c'est un sujet qui n'as pas encore été évoqué ici...

Ben en fait, si, plus ou moins... http://classik.forumactif.com/t100-comment-faire-pour-ecouter-des-oeuvres-tres-longues Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kilban
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 451
Age : 28
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Re: Endurance et temps d'écoute   Mar 31 Mai 2011 - 8:24

Pour moi l'autre sujet part sur une autre problématique, mais s'il faut déplacer, je m'en remets à Xavier.
Oui personnellement je remarque que mon endurance d'écoute s'allonge de semaine en semaine. Je suis maintenant capable peu ou prou de me faire la 3ème de Mahler du début à la fin (1h40). Mais c'est une œuvre que je connais maintenant bien donc je n'ai pas besoin d'avoir une attention aussi soutenue que celle nécessaire à l’assimilation d'une œuvre. Quand je ne connais pas du tout, je n'écoute pas plus de 40 minutes, au-delà je n'assimile plus rien, mes pensées courent toutes seules, etc.
Par contre je n'écoute quasiment jamais les yeux fermés, car sinon je me laisse bercer par la musique et m'endors peu à peu Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alarecherchedubeau.over-blog.com/
Pelléas
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

MessageSujet: Re: Endurance et temps d'écoute   Mar 31 Mai 2011 - 9:44


Écouter un disque long dans son environnement normal sans perdre l'attention de temps en temps, ce n'est pas facile. Il est plus facile de suivre un opéra avec le livret sous les yeux, on suit les mots et la musique. Par contre je trouve un plus aux vidéos (concerts ou opéras), pour certains c'est le contraire, l'attention est mieux captée par l'image, sauf pour certaines mises en scènes qui peuvent déranger.

J'écoute peu un opéra du Ring au disque maintenant, pourtant il y a 30 ans je n'avais pas le choix, et j'ai aimé le Ring! Je regarde les opéras entiers en vidéos, et des extraits (un acte par exemple) au CD. Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cherchemusique
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 257
Date d'inscription : 29/01/2011

MessageSujet: Re: Endurance et temps d'écoute   Jeu 2 Juin 2011 - 17:53

Peut être pour ma part ai je de la difficulté a écouter en ce moment parce qu'il fait plus un temps pour de la musique italienne que germanique.... Question
Quand il fait chaud on est moins concentré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cherchemusique
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 257
Date d'inscription : 29/01/2011

MessageSujet: Re: Endurance et temps d'écoute   Mer 22 Juin 2011 - 1:15

En ce moment je n'arrivais plus a écouter un seul cd en entier, et là, pof, j'ai écouté la St Matthieu de Klemperer en une seul soirée !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28755
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Endurance et temps d'écoute   Mer 22 Juin 2011 - 8:41

cherchemusique a écrit:
En ce moment je n'arrivais plus a écouter un seul cd en entier, et là, pof, j'ai écouté la St Matthieu de Klemperer en une seul soirée !!

En plus Klemperer il fait plus que prendre son temps hehe

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6027
Age : 23
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: re   Lun 18 Juil 2011 - 21:15

C'est mon gros problème ça fais 2 ans que je suis passionné par la musique classique, depuis mes 16 ans, mais pour moi encore impossible de tenir des oeuvres complètes cry je tiens même difficilement un seul mouvement des fois et pourtant c'est surement pas l'envi qui me manque mais enfin je pense personnellement et par expérience que la première écoute et souvent peu concluante si on ne connait pas l'oeuvre à moins que celle ci nous accroche immédiatement ce qui arrive souvent et de plus en plus pour ma part javascript:emoticonp('Mr. Green')javascript:emoticonp('Mr. Green')javascript:emoticonp('Mr. Green')

Mais enfin à part quelque exception d'oeuvre qui m'ont tellement plus des la première écoute comme la sonate en si mineur de Liszt, j'ai beaucoup de mal à tenir la longueur sur une oeuvre nouvelle :/ et encore je vous parle pas de rester allongé à ne rien faire d'autre qu'écouter ^^ sa c'est quelque chose réservé à mes oeuvres préférées ('Wink') ou à des pièces courtes qui ne dépassent pas les 10 minutes et encore ^^. Au bout d'un moment c'est plus fort que moi il faut que je retourne sur une oeuvre que je connais déjà. Enfin je vous dis tous ça mais depuis quelque temps c'est plus exactement le cas parce que plus j'écoute la musique classique plus j'en apprend sur internet et dans les livre et plus j'ai le besoin, l'envi et le désir d'ajouter aux oeuvres que je connais celles que je ne connais pas encore ^^ En tous cas que cela ne vous face pas douter de ma passion pour cette partie de la musique qui en plus de me plaire au plus haut point me fascine. C'est ma passion ni plus ni moins javascript:emoticonp('Mr. Green')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4031
Age : 22
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Endurance et temps d'écoute   Lun 18 Juil 2011 - 23:42

Maintenant je me rends compte de l`influence néfaste de notre société de consommation Twisted Evil : je ne trouve jamais plus de 20 minutes pour m`allonger et écouter un disque !
C`est décidé, apres mes 18 ans, je prends ma stéréo et ma collection de disques, et je pars sur une ile déserte !

_________________
Si Titus Andronicus avait compté six actes, Shakespeare s'en serait pris aux spectateurs des premiers rangs du parterre et les aurait fait périr dans d'atroces souffrances.
(Jan Kott, Shakespeare, notre contemporain)

La vérité est si vraie, la force si forte, la finesse si fine, la profondeur si profonde et la philosophie si universelle dans ce texte qu'il vaut bien la peine d'y passer un instant.
(Un journaliste américain, 1894)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6027
Age : 23
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Endurance et temps d'écoute   Mar 19 Juil 2011 - 0:09

Horatio a écrit:
Maintenant je me rends compte de l`influence néfaste de notre société de consommation Twisted Evil : je ne trouve jamais plus de 20 minutes pour m`allonger et écouter un disque !
C`est décidé, apres mes 18 ans, je prends ma stéréo et ma collection de disques, et je pars sur une ile déserte !

T'as totalement raison mais moi j'attend pas l'année prochaine j'ai bien envi de m'y mettre de suite ^^ et au pire moi aussi à 18 ans je te rejoint sur l'ile deserte Mr. Green ^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Endurance et temps d'écoute   Mar 19 Juil 2011 - 0:16

Je dois pas être normal.

Je me fais toujours un opéra d'une seule traite, j'ai toujours peur de perdre le fil sinon, peut être est-ce du a mon QI de poisson rouge ou Alzheimer qui me guette .
Pire je suis capable d'entendre une œuvre dont je suis tombé raide dingo 3 à 4 fois de suite et quelque soit sa longueur. J'essaie à chaque écoute d'y entendre d'autres choses. C'est ma façon de les découvrir.
J'ai aucune limite en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28755
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Endurance et temps d'écoute   Mar 19 Juil 2011 - 9:12

atomlegend a écrit:
Je dois pas être normal.

Je me fais toujours un opéra d'une seule traite, j'ai toujours peur de perdre le fil sinon, peut être est-ce du a mon QI de poisson rouge ou Alzheimer qui me guette .
Pire je suis capable d'entendre une œuvre dont je suis tombé raide dingo 3 à 4 fois de suite et quelque soit sa longueur. J'essaie à chaque écoute d'y entendre d'autres choses. C'est ma façon de les découvrir.
J'ai aucune limite en fait.

C'est bien ça qui nous fait peur affraid

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2005
Age : 25
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Endurance et temps d'écoute   Mar 19 Juil 2011 - 11:07

atomlegend a écrit:
Je dois pas être normal.

Je me fais toujours un opéra d'une seule traite, j'ai toujours peur de perdre le fil sinon, peut être est-ce du a mon QI de poisson rouge ou Alzheimer qui me guette .
Pire je suis capable d'entendre une œuvre dont je suis tombé raide dingo 3 à 4 fois de suite et quelque soit sa longueur. J'essaie à chaque écoute d'y entendre d'autres choses. C'est ma façon de les découvrir.
J'ai aucune limite en fait.

Tout comme moi en fait ! mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Endurance et temps d'écoute   Mar 19 Juil 2011 - 11:16

On est au moins deux poissons rouge .
Ça fait un tout petit banc mais je me sens déjà moins seul dans mon bocal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Endurance et temps d'écoute   Mar 19 Juil 2011 - 11:23

Il y a encore de la place pour moi ? hehe

Atomlegend a écrit:
Je me fais toujours un opéra d'une seule traite, j'ai toujours peur de perdre le fil sinon, peut être est-ce du a mon QI de poisson rouge ou Alzheimer qui me guette .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Endurance et temps d'écoute   Mar 19 Juil 2011 - 11:26

cheers

Un trio
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16219
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Endurance et temps d'écoute   Lun 8 Oct 2012 - 15:15

TragicSymph a écrit:
atomlegend a écrit:
Je dois pas être normal.

Je me fais toujours un opéra d'une seule traite, j'ai toujours peur de perdre le fil sinon, peut être est-ce du a mon QI de poisson rouge ou Alzheimer qui me guette .
Pire je suis capable d'entendre une œuvre dont je suis tombé raide dingo 3 à 4 fois de suite et quelque soit sa longueur. J'essaie à chaque écoute d'y entendre d'autres choses. C'est ma façon de les découvrir.
J'ai aucune limite en fait.

Tout comme moi en fait ! mains

J'aimerais bien voir ta tête après avoir écouté Les Maitres Chanteurs d'une traite. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Endurance et temps d'écoute   Lun 8 Oct 2012 - 22:37

Les kilomètres-chanteurs... Oeuvre pour les marathoniens.

A seize ans, j'écoutais le Ring entier d'une traite sans problème.
Si je pouvais, je serais immergé dans la musique du matin au soir. Je n'ai aucune limite en la matière. Ne me dites pas que je suis un malade, je le sais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16219
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Endurance et temps d'écoute   Lun 8 Oct 2012 - 22:53

Zeno a écrit:


A seize ans, j'écoutais le Ring entier d'une traite sans problème.

What the fuck ?!?


scratch



hehe



Laughing






pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12604
Age : 41
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Endurance et temps d'écoute   Lun 8 Oct 2012 - 22:54

Une traite qui dure le temps du Ring, tu n'avais donc pas les problèmes d'éjaculation précoce mentionnés plus haut...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
808
Mélomaniaque


Nombre de messages : 706
Date d'inscription : 19/06/2011

MessageSujet: Re: Endurance et temps d'écoute   Mar 9 Oct 2012 - 12:08

en ce qui me concerne je viens d'aller courir, je me suis fait les 3 premiers numéros de l'opus 18 de beethoven (takacs).


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Endurance et temps d'écoute   Mar 9 Oct 2012 - 20:55

Picrotal a écrit:
Une traite qui dure le temps du Ring, tu n'avais donc pas les problèmes d'éjaculation précoce mentionnés plus haut...

Cesse donc de te moquer, gamin. Et cultive la compassion pour un presque ancêtre qui ne pratique plus un tel exploit à cause de sa prostate.

Il n'y a plus de respect, mon pauvre Wotan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charles
Mélomane averti


Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 13/07/2011

MessageSujet: Re: Endurance et temps d'écoute   Mer 10 Oct 2012 - 8:50

cherchemusique a écrit:
Alors voilà mes questions : pensez vous qu'avec le temps je pourrai venir a bout des Variations Goldberg d'une traite ?
Aucune importance.

Citation :
Est ce un sacrilège de s'arrêter en plein milieu d'une oeuvre pour écouter la suite plus tard et cela ne nuit t'il pas à la compréhension de celle çi ?
Et puis qu'en est t'il de vous tous? Combien de temps arrivez vous a tenir sans ejaculer précocement le disque de votre lecteur ? Very Happy
Quel sacrilège ? Quelques mesures d'écoute suffisent au vrai connaisseur (le connaisseur réellement cultivé) pour comprendre si on est chez un génie ou non. Quelques mesures suffisent aussi pour être encombré par les surcharges intempestives et hors style de ou des interprètes...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Endurance et temps d'écoute   Mer 10 Oct 2012 - 12:59

C'est évident. Moi je fais comme ça pour gagner du temps : j'écoute les dix premières secondes d'une sonate de Beethoven par Grinberg et hop je coupe, je suis comblé.

Mieux : le premier accord de l'Or du Rhin par un bon orchestre, et tout le Ring est enfilé. Pause pipi possible toutes les minutes.

Le bonheur. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22374
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Endurance et temps d'écoute   Mer 10 Oct 2012 - 17:35

Sujet très intéressant ! !

Very Happy


Dernière édition par Mélomaniac le Mer 10 Oct 2012 - 17:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22374
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Endurance et temps d'écoute   Mer 10 Oct 2012 - 17:37

Pour ma part, l'endurance dépend des oeuvres.
Par exemple, 4'33 de John CAGE, j'arrive jamais à l'écouter d'une traite sans me mettre à rire ; je dois faire une pause au milieu (à 2'16) pour reposer mes zygomatiques.

En réalité, je crois que patience et concentration dépendent beaucoup de notre style de vie, notre tempérament, et des conditions d'écoute.
Quand j'étais plus jeune, j'étais découragé face aux Symphonies de Bruckner qui me semblaient interminables. Avec l'âge, ça passe mieux. Certains week-ends, je peux même en écouter deux ou trois versions d'affilée pour une confrontation comparative.

Il faut surtout se préparer une plage de calme qui corresponde à la durée de l'oeuvre. Si l'on est à peu près sûr que le téléphone va sonner, ou qu'un ami va arriver, si l'on a des soucis en tête, ou qu'on pense encore à sa journée de boulot : mieux vaut s'abstenir et attendre un autre moment plus propice.

Le confort d'écoute joue aussi son rôle. Assis sur un tabouret, les écouteurs dans les oreilles reliés à un mp3, avec quelqu'un qui passe l'aspirateur dans la pièce, c'est pas la même chose que dans un douillet fauteuil en face d'une imposante chaine hifi, dans une quiétude recueillie.
Avant de lancer un disque, je commence toujours par une ou deux minutes de silence : pour vérifier justement qu'aucun bruit ne viendra parasiter les pianissimo, pour faire le vide dans mon esprit (halte, j'entends au fond une mauvaise langue qui dit que ça doit être vite fait...), et que je suis psychologiquement et émotionnellement prêt à "recevoir" l'oeuvre.

Si ce n'est pas le cas, je reporte la séance, par respect pour les artistes dont le disque porte témoignage et que je m'en voudrais d'écouter distraitement.

Endurance : il va sans dire (d'autant que la loi Evin nous en blâmerait) que chaque épicurien a ses petits trucs pour rester attentif pendant l'écoute... siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Endurance et temps d'écoute   Jeu 11 Oct 2012 - 10:21

charles a écrit:
...
Citation :
Est ce un sacrilège de s'arrêter en plein milieu d'une oeuvre pour écouter la suite plus tard et cela ne nuit t'il pas à la compréhension de celle çi ?
Et puis qu'en est t'il de vous tous? Combien de temps arrivez vous a tenir sans ejaculer précocement le disque de votre lecteur ? Very Happy
Quel sacrilège ? Quelques mesures d'écoute suffisent au vrai connaisseur (le connaisseur réellement cultivé) pour comprendre si on est chez un génie ou non. Quelques mesures suffisent aussi pour être encombré par les surcharges intempestives et hors style de ou des interprètes...
Que de prétention ! Le monde du classique fourmille malheureusement de gens au jugement sûr et lapidaire qui se complaisent dans la certitude qu'ils ont de détenir la vérité en matière de bon goût. J'avais entendu une fois le linguiste Claude Hagège sur France Musique (ou Culture) exprimer un jugement assez abrupt - et même insultant - sur ce qu'il considérait être de la "non-musique". Un festival d'étroitesse d'esprit. C'est bien triste...
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16219
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Endurance et temps d'écoute   Jeu 11 Oct 2012 - 10:28

A ce niveau ça doit être du second degré à mon avis. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Endurance et temps d'écoute   

Revenir en haut Aller en bas
 
Endurance et temps d'écoute
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» enregistrer la musique qu'on écoute sur le net
» Connexion de plusieurs ordinateurs à internet en même temps
» Il faut laisser le temps au temps.
» Les premiers temps de la musique : la musique antique
» Spotify : écoute en ligne et gratuite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: