Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ernest Ansermet

Aller en bas 
AuteurMessage
sylvain
Mélomane averti
sylvain

Nombre de messages : 159
Age : 23
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Ernest Ansermet   Dim 3 Juil 2011 - 19:26



J'avoue ne pas bien connaître ce chef.
Il paraît qu'il avait répertoire restreint et une prédilection pour la musique française.
Quelqu'un de charismatique sans doute.
Pouvez vous me donner quelques infos de plus sur ce chef d'orchestre ??? (des disques, des anecdotes...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 26064
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Ernest Ansermet   Mer 7 Nov 2012 - 0:12

Misère....

On croît rêver ! Et dire que cette question est restée sans réponse Evil or Very Mad

Ansermet est un de mes chefs préférés, même si tout son legs discographique ne représente pas le même intérêt.

Je relance ce fil, en espérant ne pas être le seul à apprécier son art.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 26064
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Ernest Ansermet   Mer 7 Nov 2012 - 2:46

[emplacement réservé : sa discographie par ordre alphabétique]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 26064
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Ernest Ansermet   Mer 7 Nov 2012 - 2:47

[emplacement réservé : sa discographie par ordre chronologique]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Ernest Ansermet   Mer 7 Nov 2012 - 10:45

Je n'ai pas grand chose d'Ansermet à la maison. Une intégrale des ballets de Tchaïkovsky (Decca, rééd. Brilliant Classics). C'est bien mais il existe de meilleures interprétations.
Peut-être autre chose mais je ne me souviens plus... C'est d'ailleurs curieux, il avait une prédilection pour le répertoire russe (et français) - un homme de goût c'est certain - il faudrait que j'explore un peu plus sa discographie.
Il me semble que sa 3ème symphonie de Magnard est très réputée (encore un disque à écouter).
A la radio je garde le souvenir vivace d'une "écoute comparée" consacrée à Daphnis et Chloé de Ravel, son lever de soleil était absolument bluffant. Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 18440
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Ernest Ansermet   Mer 7 Nov 2012 - 11:40

Une chose que l'on sait peu a propos d'Ansermet: il est l'un des introducteurs de Sidney Bechet en Europe qu'il a decouvert avec enthousiasme lors d'un voyage en Amérique.Il passa le mot à son pote Stravinski.On connait la suite:Ebony Concerto.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 26064
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Ernest Ansermet   Mer 14 Aoû 2013 - 14:42

Vino-Lobosvsky, in Playlist, a écrit:

Mélomaniac a écrit:

Albert Roussel (1869-1937) :

Le Festin de l'Araignée Op. 17

= Ernest Ansermet, Orchestre de la Suisse romande

(Decca, octobre 1954)

Est-ce qu'on l'a ressorti chez Eloquence ?
Oui, cet enregistrement a été réédité plusieurs fois en CD.

Sa dernière réapparition se trouve effectivement dans la collection Eloquence : http://www.amazon.fr/Roussel-Dukas-Chausson-Ansermet/dp/B003LDKMB0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Ernest Ansermet   Jeu 15 Aoû 2013 - 2:44

Ansermet était tout sauf un chef au répertoire restreint. Tout comme Munch, Monteux, Cluytens et Paray, il affectionnait le répertoire germanique. Il jouait et enregistra les oeuvres symphonieques de Mozart (superbe Gran Partita et symphonie de Prague), de Beethoven (une intégrale sans défaut), Brahms, Wagner. Effectivement il fut un grand défenseur de la musique des compositeurs français, de Berlioz à Magnard, en passant par Franck, Debussy et Chausson. Sa troisième de Magnard (déjà mentionnée) est un classique parmi les classiques.

Également féru de répertoire russe, il devint l'interprète de prédilection de Stravinsky, lorsque celui-ci se 'tanna' de Papa Monteux (le vilain Evil or Very Mad ). Ses interprétations de Renard, L'Oiseau de feu, concertino pour piano et autres oeuvres qu'il enregistra devinrent autant de références pour le discophile jusqu'à ce que la combinaison orchestre (OSR inégal), chef (furieusement objectif) et prise de son (Decca, fabuleuse pour l'époque) fut supplantée par les visions plus personnelles et accomplies des Bernstein, Abbado, Dutoit, etc.

Ansermet fut à la tête de l'OSR durant 50 ans. Redécouvrir son immense legs discographique c'est faire un survol de l'évolution des tendances interprétative des années 1930-1970, une période très importante de l'évolution de l'art musical au vingtième siècle. Seul aspect de son abondante discographie qui n'a pas survécu à l'évolution de la pensée musicale: ses Bach, et une bonne partie de ses nombreux Tchaikovsky: excellents mais on a fait mieux depuis.

Mes recommandations (presque toutes disponibles sur Decca avec l'OSR):

- Mozart, Gran Partita, K.361 (voir le site de René Gagnaux pour le téléchargement légal)
- Beethoven: les symphonies. Pas cher, donc pourquoi pas une intégrale de plus avec du caractère...
- Brahms: Ein Deutsches Requiem et troisième symphonie.
- Wagner: extraits orchestraux.
- Berlioz: un de ses derniers enregistrements, la Fantastique et l'ouverture Le Corsaire (avec disque d'extraits des séances d'enregistrement de la Fantastique - délicieux). Les Nuits d'été (Crespin).
- Franck et Saint-Saëns: symphonnies en ré mineur et do mineur respectivement
- Magnard: troisième symphonie
- Ravel: tout l'oeuvre qu'il enregistra (incluant les oeuvres vocales). Antidote parfait aux versions Ozawa ou Karajan.
- Debussy: Pelléas et Mélisande, rhapsodies, Khamma, etc. Debussy par Ansermet c'est gagné d'avance.
- Bartok: le concerto pour orchestre - oui, oui, oui !
- Stravinsky: tout ce qu'il enregistra (différents orchestres). Les oeuvres pour piano et orchestre (avec Magaloff) si vous ne devez en choisir que deux ou trois.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gluckhand
Mélomaniaque
gluckhand

Nombre de messages : 1563
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: Ernest Ansermet   Jeu 15 Aoû 2013 - 3:13

André , je crois que tu as tout parfaitement résumé sur ce chef, sans parler aussi de quelques créations contemporaines, on a souvent parlé de mathématiques je crois avec ce chef, mais comme tu dis, il est très lyrique comme dans l'Oiseau de feu ou sa symphonie de Magnard, difficile aussi de trouver mieux que Crespin dans les Nuits d'été etcc.Un chef toujours à découvrir, je sais pas s'il y a une intégrale de lui chez Decca?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 26064
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Ernest Ansermet   Jeu 15 Aoû 2013 - 13:42

gluckhand a écrit:

je sais pas s'il y a une intégrale de lui chez Decca?
Pas de coffret intégral à ma connaisance, mais on trouve la quasi totalité de ses enregistrements réédités dans la collection Eloquence, à l'exception de quelques uns que cette collection a laissés dans les archives...

...Comme le Concerto n°2 de Chopin avec Ellen Ballon (juillet 1950) et le London Symphony Orchestra.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 26064
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Ernest Ansermet   Ven 1 Nov 2013 - 1:10

Ernest Chausson (1855-1899) :

Symphonie en si bémol majeur

= Ernest Ansermet, Orchestre de la Suisse romande

(Decca, 27-31 janvier 1967)

Cette oeuvre s'enfile comme un gant dans la direction noble et généreuse du chef suisse. En particulier, la conclusion du Finale. Certes la trompette aurait pu davantage soigner son cantabile (et la justesse...) dans l'émouvant choral qui se murmure aux cuivres, mais la péroraison éclot ensuite dans un sentiment de plénitude et de communicative émotion qu'il semblerait bien difficile d'égaler.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 26064
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Ernest Ansermet   Mer 13 Nov 2013 - 20:24

Vino-Karlo, in Playlist, a écrit:


Spoiler:
 

Parce que la musique russe avec Ansermet c'est super cool ! Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut

Nombre de messages : 899
Age : 74
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Ernest Ansermet   Mer 13 Nov 2013 - 22:11

Je n'ai jamais été sensible aux interprétations de ce chef qui m'ont toujours semblées assez distantes et académiques.
Il fut un des hommes à tout faire de DECCA avant le couronnement de Solti et enregistra énormément, de Bach à Stravinsky en passant par Brahms et Sibelius, Debussy et Ravel, pas toujours avec pertinence et quelquefois avec un orchestre à la limite. Le label DECCA-Eloquence australien a réédité la quasi-totalité de sa discographie ces dernières années.
Si l'interpréte me trouve réticent, je m'incline devant l'homme qu'il a été, actif, infatigable, intelligent, profondément intègre, largement ouvert à la musique de son temps (quand bien même il combattit le sérialisme).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 26064
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Ernest Ansermet   Mer 13 Nov 2013 - 22:22

Il enregistra essentiellement les répertoires français et russe. Mais moindrement l'austro-allemand : un peu de Mozart, de Haydn, une intégrale symphonique Beethoven et Brahms. Mais seulement les deux premières de Schumann, et aucune de Schubert.

Crying or Very sad J'aurais adoré l'entendre dans Bruckner ou Mahler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Ernest Ansermet   Jeu 14 Nov 2013 - 4:06

Il y a quand même eu des Bach, Wagner, Haydn (les Parisiennes !) et Mozart (une Prague et une Gran Partita) qui demeurent parmi le meilleures interprétations que je connaisse. J'aime cette liquidité, cette transparence dans le répertoire germanique.

Beaucoup plus que dans Bruckner et Mahler, j'aurais aimé l'entendre dans Mendelssohn et d'autres Wagner. Et, pourquoi pas, dans la Messe en si mineur ou la Passion selon Saint-Matthieu. zen 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut

Nombre de messages : 899
Age : 74
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Ernest Ansermet   Jeu 14 Nov 2013 - 15:58

André a écrit:
Il y a quand même eu des Bach, Wagner, Haydn (les Parisiennes !) et Mozart (une Prague et une Gran Partita) qui demeurent parmi le meilleures interprétations que je connaisse. J'aime cette liquidité, cette transparence dans le répertoire germanique.

Beaucoup plus que dans Bruckner et Mahler, j'aurais aimé l'entendre dans Mendelssohn et d'autres Wagner. Et, pourquoi pas, dans la Messe en si mineur ou la Passion selon Saint-Matthieu. zen 
Il a bien enregistré quelques pages de Mendelssohn, rééditées par Eloquence en Australie mais on trouve le CD en Europe (et, je suppose, en Amérique du Nord):

http://www.amazon.fr/Mendelssohn-Sym-No-Overtures-Midsummer/dp/B00008FJB8/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1384440597&sr=8-1&keywords=ansermet+mendelssohn

La "prague" et la "Gran Partita", deux de mes œuvres préférées ne m'ont pas laissé un souvenir impérissable. Notre perception de cet chef est très différente : la ou tu trouves liquidité et transparence, je ressens indifférence et manque de chair !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 26064
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Ernest Ansermet   Sam 12 Avr 2014 - 22:48

cheers A paraître : réédition en 34 CDs de la quasi totalité des enregistrements de musique russe.

A vue de nez, seuls quelques rares prises manquent à l'appel :

Le Petrouchka de novembre 1949 avec l'Orchestre de la Suisse romande

La Scheherazade de juin 1948 avec l'Orchestre du Conservatoire

Pour Dans les steppes de l'Asie centrale, ce coffret a apparemment privilégié la version de 1961 en laissant de côté celle de 1953.

En tout cas, une aubaine à ne pas manquer !

http://www.amazon.fr/Russian-Music-Ansermet/dp/B00J498SOI

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier le normand
Mélomaniaque
olivier le normand

Nombre de messages : 1355
Age : 46
Localisation : le petit quevilly, à côté de rouen
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Ernest Ansermet   Sam 12 Avr 2014 - 22:58

Mélomaniac a écrit:
cheers A paraître : réédition en 34 CDs de la quasi totalité des enregistrements de musique russe.

A vue de nez, seuls quelques rares prises manquent à l'appel :

Le Petrouchka de novembre 1949 avec l'Orchestre de la Suisse romande

La Scheherazade de juin 1948 avec l'Orchestre du Conservatoire

Pour Dans les steppes de l'Asie centrale, ce coffret a apparemment privilégié la version de 1961 en laissant de côté celle de 1953.

En tout cas, une aubaine à ne pas manquer !

http://www.amazon.fr/Russian-Music-Ansermet/dp/B00J498SOI


Il existe aussi le pendant français:



http://www.amazon.fr/dp/B00DT2322E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tontonjimi
Mélomaniaque
Tontonjimi

Nombre de messages : 803
Age : 45
Localisation : Rotterdam
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: Ernest Ansermet   Dim 27 Avr 2014 - 11:43




quelques moments de décontraction entre Ernest Ansermet, Paul Hindemith et Georges Honegger à Paris Juin 1935  I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 26064
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Ernest Ansermet   Ven 30 Sep 2016 - 23:21

André a écrit:

Spoiler:
 

Chabrier, Adam, Saint-Saens, Bizet, Ravel.

Je ne connais pas la date de cette production, mais c'est en mono, donc début des années cinquante pour Decca.



Diablotin a écrit:

D'après ce que j'ai pu trouver, les enregistrements sont compris entre 1952 et 1954.


Smile L'ensemble des oeuvres au programme fut capté en octobre 1952.

Source : le commentaire de cette réédition en CD = https://www.amazon.fr/Saint-Saens-Symphonie-dOmphale-Macabre-Chabrier/dp/B0027GWJE0

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Schosta
Néophyte


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 23/09/2016

MessageSujet: Re: Ernest Ansermet   Sam 8 Oct 2016 - 11:09

À Tontonjimi : Georges Honegger, non ! Arthur Honegger, oui !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
docteur mabuse
Mélomane averti
docteur mabuse

Nombre de messages : 157
Date d'inscription : 15/11/2016

MessageSujet: Re: Ernest Ansermet   Dim 3 Fév 2019 - 20:40

On commémore cette année les cinquante ans de la disparition du grand maestro helvète ...

Il y a un bon portrait qui lui est consacré dans le Classica de ce mois-ci par François Hudry, par ailleurs l'auteur d'une biographie.
Il y est annoncé que Decca va proposer au printemps une édition absolument complète des enregistrements d'Ernest Ansermet […] de 1916 à 1968, divisée en 2 coffrets (les années mono et les années stéréo), dotée d'une riche documentation et de textes originaux, cette luxueuse intégrale reproduit les pochettes d'époque sur chacun des 130 CD.

La discographie d'Ansermet est un puit sans fond. On en découvre toujours.
J'ai déjà un bon nombre de publications Eloquence qui me satisfont très bien. Mais qui sait, je pourrais bien me laisser tenter par la nouvelle offre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
un re in ascolto
Néophyte
un re in ascolto

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 13/02/2019

MessageSujet: Re: Ernest Ansermet   Hier à 14:31

Mélomaniac a écrit:
cheers A paraître : réédition en 34 CDs de la quasi totalité des enregistrements de musique russe.

A vue de nez, seuls quelques rares prises manquent à l'appel :

Le Petrouchka de novembre 1949 avec l'Orchestre de la Suisse romande

La Scheherazade de juin 1948 avec l'Orchestre du Conservatoire

Pour Dans les steppes de l'Asie centrale, ce coffret a apparemment privilégié la version de 1961 en laissant de côté celle de 1953.

En tout cas, une aubaine à ne pas manquer !


Juste une petite précision: la version de Petrouchka de novembre 1949 est bien dans le coffret (qui en comprend donc trois avec les versions enregistrées en 1946 et en 1957).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ernest Ansermet   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ernest Ansermet
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ernest Ansermet
» Ernest Ansermet
» Ernest Chausson (1855-1899)
» Ernest Fanelli
» Ernest MacMillan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: