Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Camille SAINT-SAËNS - Cantates et oratorios

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Vous avez écouté :
Le Retour de Virginie
11%
 11% [ 4 ]
Ivanhoé
14%
 14% [ 5 ]
Prométhée
0%
 0% [ 0 ]
Scène d'Horace
0%
 0% [ 0 ]
Oratorio de Noël
6%
 6% [ 2 ]
Nuit Persane
3%
 3% [ 1 ]
Psaume XVIII
6%
 6% [ 2 ]
Le Déluge
14%
 14% [ 5 ]
Requiem
8%
 8% [ 3 ]
La Lyre et la Harpe
8%
 8% [ 3 ]
La Fiancée du Timbalier
8%
 8% [ 3 ]
Pallas Athéné
0%
 0% [ 0 ]
La Nuit
6%
 6% [ 2 ]
Le Feu céleste
0%
 0% [ 0 ]
Lola
3%
 3% [ 1 ]
La Terre Promise
3%
 3% [ 1 ]
Cyprès et Lauriers
6%
 6% [ 2 ]
Rien
6%
 6% [ 2 ]
Je viens de Seine-Maritime.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 36
 

AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81257
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Camille SAINT-SAËNS - Cantates et oratorios   Dim 10 Juil 2011 - 15:37

Il y en a un petit nombre, inutile de tout mettre dans le sujet général.

Je vois Guillaume très enthousiaste :
Guillaume a écrit:
Saint-Saëns : Cantates du Prix de Rome
Ivanhoé et Le Retour de Virginie
Richter / Niquet

albino albino albino albino et demi
Tu trouves vraiment ça si bon ?

Dans Ivanhoé, j'entends une parodie d'opéra français... ça me met presque mal à l'aise. C'est peut-être accentué par la prise de son Glossa, très ronde, qui rend exagérément moelleuse cette musique qui n'en demande pas tant.

En tartelettes, ce serait plutôt deux, ce qui laisse supposer un problème sur le cours du lapereau. Surprised


Qu'on ne méjuge pas mon propos, je trouve ça très agréable, et je suis enchanté de profiter de ces oeuvres que je n'espérais même pas pouvoir entendre un jour, mais je ne trouve pas ça impérissable. C'est aussii l'époque qui veut cela, les cantates deviennent bien plus intéressantes à l'époque de Debussy, Ollone, Ravel, Caplet... On n'est qu'en 1852, après tout...

--

Il reste beaucoup d'autres cantates à publier... mais on peut déjà signaler l'excellence de son Déluge (et l'ennui de son Requiem). Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17527
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Camille SAINT-SAËNS - Cantates et oratorios   Dim 10 Juil 2011 - 21:22

Ivanhoé contient quand même de très jolies choses, par exemple la description du combat par Rebecca, les ensembles assez inspirés (notamment la fin béate), et puis le tout fonctionne très bien, c'est rapide et efficace. Virginie est peut-être encore mieux, la musique en est variée (désespoir, élégie, tempête, prière...) et les airs, notamment celui introductif de Paul, marchent bien. Même si ça reste des oeuvres assez secondaires, elles sont défendues avec une telle conviction et sincérité que j'ai été emporté.


4,5/5 c'est peut-être un peu exagéré il est vrai, mais ma note était un total pour les oeuvres et l'interprétation, or ici on a Bernard Richter dominant d'assez loin les plateaux, et Niquet et l'orchestre (qui n'est pas le Concert Spirituel je précise) toujours très en forme eux aussi. La prise de son m'a parue excellente, comme souvent chez Glossa. J'aurais peut-être mis 2,5/5 pour les oeuvres en elles-mêmes, mais mon système de notation est vague, et comme j'écoute très souvent de l'excellente musique, j'ai du mal à mettre moins de 4, à part si c'est vraiment dissonant, vide, gris ou si c'est du Donizetti ou du seria pas inspirés. Mr.Red

Je suppose que le volume 1 sur Debussy est encore plus intéressant à ce que tu en dis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18843
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Camille SAINT-SAËNS - Cantates et oratorios   Dim 10 Juil 2011 - 21:37

Je trouve ça vraiment très beau... pas aussi inspiré qu'a peu le proposer Saint-Saëns plus tard (dans le Déluge par exemple!), mais vraiment d'une belle inspiration mélodique, avec un souffle épique bienvenu...

ça vallait le coup vraiment de proposer ces cantates à mes oreilles!

Le Debussy est chouette aussi... maintenant, j'attends les suites : Gounod, Bizet, Berlioz Mr.Red

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17527
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Camille SAINT-SAËNS - Cantates et oratorios   Dim 10 Juil 2011 - 21:45

Berlioz, ce ne sera pas nécessaire je crois, elles sont déja amplement connues. Smile (Berlioz a quand même la plus grande renommée parmi les français XIXe, il ne faut pas l'oublier !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18843
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Camille SAINT-SAËNS - Cantates et oratorios   Dim 10 Juil 2011 - 21:54

Hum... même ses compositions pour le prix de Rome? Oui bien sur La Mort de Cléopâtre, mais c'est une petite partie des compositions liées au concours je pense!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81257
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Camille SAINT-SAËNS - Cantates et oratorios   Lun 11 Juil 2011 - 0:16

Polyeucte a écrit:
Hum... même ses compositions pour le prix de Rome? Oui bien sur La Mort de Cléopâtre, mais c'est une petite partie des compositions liées au concours je pense!
En ce qui concerne les cantates, oui, on a tout. Et les extraits qui ont échappé à la destruction de la Mort de Sardanapale (avec laquelle il a remporté le concours) révèlent que Berlioz a totalement purgé son écriture : c'est tout blanchâtre, lisse... ça ressemble à du mauvais Auber, sans l'espièglerie, un truc d'étudiant pas très inspiré.

Ca lui a permis de remporter le prix, mais ça ne mérite pas vraiment d'être écouté. Mr. Green

Sinon, la Mort d'Orphée a été enregistrée (très bien !) par Casadesus et Galvez-Vallejo, et Herminie par Herreweghe et par Minkowski (très bien également).

Les autres compositions (choeur en contrepoint rigoureux, fugue...) sont généralement moins personnelles et moins intéressantes. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18843
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Camille SAINT-SAËNS - Cantates et oratorios   Lun 11 Juil 2011 - 8:26

Ok merci! Je ne me suis pas trop penché sur ses compositions pour le Prix de Rome...
Après, il y a peut-être des versions originales qui trainent des fois... on ne sait jamais! hehe

J'espère en tout cas que cette collection va continuer! C'est super intéressant je trouve!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81257
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Camille SAINT-SAËNS - Cantates et oratorios   Lun 11 Juil 2011 - 10:42

Polyeucte a écrit:
Ok merci! Je ne me suis pas trop penché sur ses compositions pour le Prix de Rome...
Après, il y a peut-être des versions originales qui trainent des fois... on ne sait jamais! hehe
Pour les Cantates, sûr que non. Pour le reste, oui, on n'a pas tout publié, loin s'en faut.

Citation :
J'espère en tout cas que cette collection va continuer! C'est super intéressant je trouve!
Tout à fait d'accord, un élément essentiel du patrimoine, en plus les partitions sont dures à trouver.

J'aimerais bien aussi qu'ils nous donnent la cantate de Thomas, qui est très belle... et puis des compositeurs moins célèbres (et surtout plus tardifs), comme Max d'Ollone (sa cantate Frédégonde est magnifique) ou Gabriel Dupont (qui a composé sur Myrrha, comme Caplet et Ravel !)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18843
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Camille SAINT-SAËNS - Cantates et oratorios   Lun 11 Juil 2011 - 10:51

Ah oui, même du plus tardif moins connu... le soucis après est que bon... déjà que le principe des compositions pour le Prix de Rome, ça doit pas attirer les foules, mais en plus de compositeurs inconnus... Confused

Toujours est-il que si ça se fait, quelque soit le compositeur, j'écouterai je pense tellement le principe est passionnant et courageux! Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81257
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Camille SAINT-SAËNS - Cantates et oratorios   Lun 11 Juil 2011 - 11:18

Bien d'accord, mais il faut le marquetter correctement : "le Grand Prix de Rome l'année où Untel l'a raté", "plus moderne que Ravel", etc.

Mais c'est sûr que si c'est passionnant une fois qu'on est dedans, ça ne fait pas forcément envie AVANT de l'avoir écouté, et il faut se reposer sur l'accueil critique. Lorsqu'on voit le niveau ambiant dans ce domaine (mêlant l'inculture avec la mesquinerie médiocre et le copinage facile), on peut admettre qu'ils n'aient pas envie de tenter.

Pour l'instant, leur politique est parfaite : ils créent la confiance avec des volumes très soignés et réussis autour de compositeurs célèbres... ça donnera peut-être une dynamique pour le reste.

Je remarquais justement, il y a quelques mois, que ce répertoire français du second XIXe était le seul à ne pas être servi par un label en particulier. Merci GLOSSA ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18843
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Camille SAINT-SAËNS - Cantates et oratorios   Lun 11 Juil 2011 - 11:30

Clairement! Tu penses... j'ai sauté sur la volume consacré à Debussy!!! Moi! hehe Après avoir trouvé celui de Saint-Saëns...
Merci Glossa en effet!



Sinon, pour revenir à Saint-Saëns, je tiens à conseiller ici deux disques autres que les Glossa :

Les partitions sont magnifiques, très différentes, mais d'une très haute inspiration (plus que dans les cantates par exemple...)

Le Déluge, dans un style oratorio légèrement archaïsant, avec fugues, reprises, récitant est particulièrement prenant avec une avancée dramatique très bien gérée.
La Fiancée du Timbalier gagner vraiment à être écoutée avec orchestre. L'accompagnement piano gomme trop les aspérités et la présence obsédante de la timbale justement.
Et La Nuit nous ouvre les portes d'une atmosphère éthérée qui me fait penser à certains passages mystiques de "Maître Pierre" de Gounod. C'est dire si c'est beau! Mr.Red
Magnifique réalisation musicale en plus! Very Happy

Et puis :

Bien sûr on a Hélène mais c'est un opéra...

Mais on a aussi les Nuits Persanes, d'un foisonnement mélodique et d'une ambiance colorée magique qui montre tout le côté cosmopolite de Saint-Saëns. On est loin d'un orient de carte postale, comme il peut être suggéré par exemple dans Samson par moments... là c'est superbe. Les textes sont d'une grande beauté, l'alternance contralto, ténor, chœur, récitante nous propose une sorte de voyage initiatique magique!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17527
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Camille SAINT-SAËNS - Cantates et oratorios   Lun 11 Juil 2011 - 13:41

Les disques de Polyeucte font envie, le premier a une bien belle distribe (Vignon, Pollet, Rouillon... on dirait un truc de Compiègne)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81257
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Camille SAINT-SAËNS - Cantates et oratorios   Lun 11 Juil 2011 - 13:49

Guillaume a écrit:
Les disques de Polyeucte font envie, le premier a une bien belle distribe (Vignon, Pollet, Rouillon... on dirait un truc de Compiègne)...
Et le résultat, plus encore l'oeuvre que l'interprétation, est magnifique ! Very Happy

Je souscris largement aux propos de Polyeucte ci-dessus, de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18843
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Camille SAINT-SAËNS - Cantates et oratorios   Jeu 12 Nov 2015 - 17:48

Bon, je replonge dans Le Déluge...

Je ne suis pas un grand connaisseur en "forme" de musique, mais j'ai comme l'impression qu'ici Saint-Saëns a retrouvé les formes traditionnelles anciennes, avec entre autre une fugue bien marquée il me semble ("J'exterminerai cette race", ou sinon je me trompe et alors je vais me cacher).
Les quatre mouvements particulièrement forts :
- Prélude
- I. Corruption de l'homme — Colère de Dieu — Alliance avec Noé
- II. L'Arche — Le Déluge
- III. La Colombe — Sortie de l'Arche — Bénédiction de Dieu

Le prélude plein de calme et de lumière... le premier mettant en place la corruption et donc noircissant le tableau. Puis vient le déluge immense soulevé par l'orchestre magnifique. Puis la lumière revient avec ce dernier mouvement où l'on retrouve la lumière du Prélude.

Il est sidérant que cet oratorio ne soit jamais proposé au public. La forme en est magnifique, l'effet grandiose sans être bruyant, le format parfait pour un demi concert... et il demande un orchestre, un chœur et 4 solistes. Est-ce là le soucis? Soprano/Mezzo/Ténor/Baryton-Basse... Voilà qui reste tout de même assez commun dans la forme de l'oratorio.

Un des grands moments de la musique française. Autant je reste un peu en retrait avec les oratorios de Massenet, autant cette composition de 1875 se montre à un point d'équilibre parfait entre inspiration musicale, religieuse et théâtrale.

Une seule version existe, dirigée dirigée par Jacques Mercier avec Françoise Pollet, Lucile Vignon, Daniel Galvez Vallejo et Philippe Rouillon... Grandiose et très bien appariée : La Nuit (chanté par Natalie Dessay), et La Fiancée du Timbalier (chanté par Lucile Vignon, en version pour orchestre qui a beaucoup plus d'impact que la version pour piano).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81257
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Camille SAINT-SAËNS - Cantates et oratorios   Jeu 12 Nov 2015 - 21:41

Je trouve ça excellent moi aussi (pas autant que Noé d'Halévy-Bizet, bien sûr, mais quand même !).

Il existe une seconde version désormais, celle de Leon Botstein et de l'American SO (ils ont aussi fait Les Huguenots, Le roi malgré lui et… Henry VIII !). D'excellentes versions, je n'ai pas encore écouté le Déluge (et je suis en train de leur consacrer une notule qui recense un peu leur fonds).

C'est en dématérialisé, certes, mais ça se trouve officiellement… et vu la fréquence d'enregistrement (quelques premières mondiales, d'ailleurs), ça ne se refuse pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18843
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Camille SAINT-SAËNS - Cantates et oratorios   Ven 13 Nov 2015 - 14:35

DavidLeMarrec a écrit:
Je trouve ça excellent moi aussi (pas autant que Noé d'Halévy-Bizet, bien sûr, mais quand même !).
Faut que je m'y remette à Noé... Je n'en garde pas un souvenir particulier Embarassed

Citation :
Il existe une seconde version désormais, celle de Leon Botstein et de l'American SO (ils ont aussi fait Les Huguenots, Le roi malgré lui et… Henry VIII !). D'excellentes versions, je n'ai pas encore écouté le Déluge (et je suis en train de leur consacrer une notule qui recense un peu leur fonds).

C'est en dématérialisé, certes, mais ça se trouve officiellement… et vu la fréquence d'enregistrement (quelques premières mondiales, d'ailleurs), ça ne se refuse pas !  

Et ça vaut le coup? C'est intéressant par rapport à Mercier?
(j'ai vu qu'ils avaient aussi un Stabat Mater de Gounod Embarassed)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81257
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Camille SAINT-SAËNS - Cantates et oratorios   Ven 13 Nov 2015 - 21:29

Polyeucte a écrit:
Et ça vaut le coup? C'est intéressant par rapport à Mercier?

Arrow

DavidLeMarrec a écrit:
D'excellentes versions, je n'ai pas encore écouté le Déluge

Mais sinon, en général, ce sont de très bonnes versions, qui ne surpassent pas les meilleures versions des spécialistes francophones, mais qui sont largement mieux qu'un pis-aller. Pour découvrir ou doublonner, ça se justifie, même si ça ne surpassera pas, à mon avis, Mercier (grand chef, grands chanteurs).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3330
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Camille SAINT-SAËNS - Cantates et oratorios   Dim 28 Mai 2017 - 23:31


Le Déluge, Poème biblique, op. 45
Françoise Pollet (soprano), Lucile Vignon (mezzo-soprano), Daniel Galvez-Vallejo (ténor), Philippe Rouillon (baryton), Jacques Mercier / Orchestre National d’Ile de France, Gérard Jarry (violon solo), Chœur Régional Vittoria d’Ile de France / Michel Piquemal
Paris, XI.1990
Adda


Quel chef-d’œuvre! Entre l’intensité déclamatoire des passages solistes, l’ampleur et la densité de l’écriture chorale, la puissance et la richesse de l’écriture orchestrale - et ce quatuor, à la fin! Dans cette optique imposante (mais jamais bruyante), je ne vois aucun équivalent à de Déluge dans le répertoire français; franchement, ça paraîtra excessif, mais je trouve que certains passages sont du niveau de la Missa solemnis - dans le sens où cela conjugue cette puissance expressive, qui subjugue d’un bout à l’autre l’auditeur de manière très immédiate, et une écriture d’une telle tenue et d’une telle ambition formelle.

Interprétation excellente, qui doit beaucoup à Mercier, comme toujours précis dans le détail et parfait pour faire ressortir la cohérence architecturale et la continuité, le souffle d’une partition (alors même que l’ONIDF est d’une matière plus ingrate que son Orchestre de Lorraine); je ne suis habituellement pas un fanatique de Françoise Pollet et de Philippe Rouillon (et de fait, la première manque parfois un peu de netteté et le timbre du second n’est pas très séduisant), mais leurs prestations sont remarquables (le Dieu vengeur de Rouillon est d’une belle hargne, et Françoise Pollet nimbe d’une belle lumière le long récit de la Colombe), et Lucile Vignon comme Daniel Galvez-Vallejo sont impeccables. Remarquable travail du chœur également (que j’entendais souvent en concert à l’époque de l’enregistrement - pas de beaux timbres ni une virtuosité parfaite, mais un engagement toujours remarquable).

Pour l’anecdote, le directeur artistique de l’enregistrement est un certain... Pascal Dusapin!


Décidément, s’il y a bien un compositeur que je ne cesse de réévaluer toujours plus haut, c’est bien Saint-Saëns. (Certes, je n’avais jamais fait mien le discours dépréciatif sur son académisme - mais je me demande comment j’avais fait, à l’époque où j’avais écouté ce disque, pour n’être pas plus frappé par cette œuvre.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18843
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Camille SAINT-SAËNS - Cantates et oratorios   Lun 29 Mai 2017 - 10:44

mains mains

Je suis toujours fasciné par cet oratorio, à chaque ré-écoute je le trouve presque mieux qu'avant!! Very Happy Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Camille SAINT-SAËNS - Cantates et oratorios   

Revenir en haut Aller en bas
 
Camille SAINT-SAËNS - Cantates et oratorios
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Camille SAINT-SAËNS - Cantates et oratorios
» Camille Saint-Saens (1835-1921)
» Pauline Viardot : Cendrilon (Opéra-Comique, Avril 2013)
» Les plus beaux oratorios et cantates profanes français
» Samson et Dalila, Saint Saens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: