Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Lang Lang

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
widokristus
Mélomane du dimanche
widokristus

Nombre de messages : 20
Age : 28
Localisation : devant son pc
Date d'inscription : 13/11/2010

Lang Lang Empty
MessageSujet: Lang Lang   Lang Lang EmptyJeu 14 Juil 2011 - 9:08

Ah, que vois-je, ce sujet n'est point encore abordé? Shocked

Bon, je suppose que nous savons un minimum qui il est, vu la façon dont on nous en matraque.
Voici quand même le wikipédia. http://fr.wikipedia.org/wiki/Lang_Lang

Alors que pensez-vous de Lang Lang ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Utnapištim
Mélomane chevronné
Utnapištim

Nombre de messages : 3330
Age : 55
Localisation : Le vendredi soir à Pleyel.
Date d'inscription : 13/09/2009

Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyJeu 14 Juil 2011 - 10:13

Je l'ai subi en concert dans un concerto de mendelssohn, avec ralentissements, épanchements, chichi etc... geek violon
En gros j'ai détesté. Boulet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87538
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyJeu 14 Juil 2011 - 10:31

Un sujet-hallali, est-ce bien judicieux ? hehe

Bien, avant que l'orage ne passe, je tempère comme je peux.

Lang Lang est de toute évidence la partie d'un plan d'Universal pour conquérir essentiellement le marché chinois, et il est vrai que si on trouve en Chine beaucoup de grands virtuoses dans toutes les disciplines, ils n'ont souvent (pour des raisons évidentes de "nouveauté" de cet engouement) que la lettre, leur manquant la véritable saveur de l'interprétation. C'est encore plus sensible pour le chant, où l'on construit des voix certes sonores, mais dont le timbre semble hurlé : on répond au cahier des charges, mais sans grâce.
Il y a de plus en plus de grands maîtres qui vont enseigner en Chine, et il est à prévoir que l'école chinoise produira, au même titre que le Japon, des artistes aussi accomplis qu'en Europe. Pour l'heure, ce n'est pas la majorité.

Et Lang Lang, parmi les virtuoses chinois, n'est pas le plus intéressant, loin s'en faut. J'ai été frappé par le côté infantile de son approche du clavier, qui se vérifie dans cette vidéo : il semble toujours jubiler d'appuyer sur les touches, mais la beauté du son ou la profondeur de vue me sont plus difficiles à trouver.

Néanmoins, et contrairement à ce que j'en lis à longueur de temps, c'est supportable : pas trop de pains, certes pas raffiné (voire cogneur un peu basique) mais pas au point d'abîmer ou de faire sombrer les oeuvres. J'ai même trouvé son trio de Tchaïkovsky avec Repin et Maïsky très réussi - le fondu des timbres, aussi dû à la prise de son, était assez agréable, et l'ensemble pas dénué de délicatesse ni de tension. Très étonné d'entendre aussi bien dans une intégrale "paillettes" où l'on avait assemblé des noms.

Donc clairement plutôt le 999999e meilleur pianiste en activité que le premier, mais tout à fait écoutable. D'ailleurs un de ses récitals me tente la saison prochaine, il y a un beau programme original.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
widokristus
Mélomane du dimanche
widokristus

Nombre de messages : 20
Age : 28
Localisation : devant son pc
Date d'inscription : 13/11/2010

Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyJeu 14 Juil 2011 - 14:14

Utnapishtim, je suis fort navré pour toi. Je ne suis jamais encore allé à un de ses concerts, mais pour ce que j'ai vu comme vidéo, il doit être assez ardu d'y tenir.

David, j'aime bien votre analyse. Je n'avais jamais vu le personnage sous cet angle, l'aspect économique d'Universal, d'abord. mais surtout, j'aime vraiment beaucoup l'idée sur sa psychologie. Ce côté où son "agitation" n'est en fait que l'extériorisation, d'une jouissance intérieure, cristallisée dans le piano en tant qu'ensemble de notes, c'est vraiment intelligent. Et je crois que j'adhère.

Moi, mon analyse ne porte pas sur Lang Lang lui-même, mais sur ce qu'il est en tant qu'utilité. J'entends ceci. le côté "Rock'n roll de Lang Lang, que l'on aime ou pas, me semblait un outil intéressant pour rendre le classique plus accessible. J'ai vu une vidéo où il jouait le flight of Bumblebee sur un iPad. En soi, je n'aime pas Apple, mais si des jeunes, peuvent, via justement cette fascination qu’exercerait Lang Lang sur eux, explorer un peu plus le classique à qui on attribue (et pas complètement injustement) un côté austère, je suis favorable.

Et je pense aussi que la force de Lang Lang c'est justement d'apporter sa fraîcheur en tant que personne, comédien, ou singe de cirque comme certains veulent l'appeler. Une fraîcheur dont le classique a besoin je pense. Et par le fait qu'il brise le côté trop grave de cet art ou de ceux qui le pratiquent, je le trouve admirable.

Maintenant, musicalement, c'est une autre question. J'ai quatre de ses disques : Rachmaninov : insupportable, Live in Vienna : Arg, beurk, Dragon song : très bon, mais je pense plus par les oeuvres que par le jeu et enfin, son Chopin : pour moi, parmi les meilleurs concerti pour piano de Chopin que j'ai écoutés ( enfin, attention François est encore là). Vraiment. C'était sensible, bien placé, perlé. MA.GNI.FI.QUE! Mais bon. Cela fait 2/4. En comptant que les deux ratés étaient TRES mauvais à mon goût. Mon opinion musicale sur lui est encore incertaine.

Mais même si, j'en venais à le détester, je le garderais bien pour cette fin de diffuser plus de classique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyJeu 14 Juil 2011 - 14:26

Oui, ce qui me choque c'est surtout le mauvais goût, la parodie d'interprétation. Dans Rachmaninov comme dans Chopin ça m'inspire presque du dégoût.

Maintenant, chez les jeunes chinois, on a déjà des gens qui sont plus intéressants. Il ne faut pas sous-estimer la jeune Yuja Wang par exemple. Malheureusement, on a essayé d'en faire un phénomène, ça s'est vite tassé et maintenant ses concerts ne font plus le plein, alors que ses parutions sont à mon sens tout à fait valables (même si, pour le 3e de Prokofiev à Lucerne comme pour le récent Rachmaninov par exemple, Abbado n'y est clairement pas pour rien). En tout cas s'il y a un(e) pianiste chinois(e) à surveiller entre Yundi Li, Lang Lang et Yuja Wang, c'est clairement cette dernière.
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyJeu 14 Juil 2011 - 21:27

Le peu que j'ai vu et entendu de Lang Lang ne m'a pas enthousiasmée. Son jeu est trop affecté pour être naturel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87538
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyVen 15 Juil 2011 - 1:55

wido a écrit:
David, j'aime bien votre analyse. Je n'avais jamais vu le personnage sous cet angle, l'aspect économique d'Universal, d'abord. mais surtout, j'aime vraiment beaucoup l'idée sur sa psychologie. Ce côté où son "agitation" n'est en fait que l'extériorisation, d'une jouissance intérieure, cristallisée dans le piano en tant qu'ensemble de notes, c'est vraiment intelligent. Et je crois que j'adhère.
Ca reste de la psychologie de comptoir et de la perception très extérieure, mais ça a le mérite d'expliquer cette espèce de jouissance béate qu'il semble exprimer en cognant sans un discernement particulièrement aguisé.


Citation :
Et je pense aussi que la force de Lang Lang c'est justement d'apporter sa fraîcheur en tant que personne, comédien, ou singe de cirque comme certains veulent l'appeler. Une fraîcheur dont le classique a besoin je pense. Et par le fait qu'il brise le côté trop grave de cet art ou de ceux qui le pratiquent, je le trouve admirable.
La question est compliquée à poser ici : par définition, nous avons passé l'époque où nous aurions eu besoin d'un Lang Lang pour nous initier. D'expérience, la frange du public qui approfondit à cause de ce genre d'approche est assez mince. Mais peut-être qu'en Chine, une autre tradition, une autre gestion des médias et un rapport de fierté s'ajoutant...


discobole a écrit:
Il ne faut pas sous-estimer la jeune Yuja Wang par exemple.
Oui, belle musicalité. Pas l'interprète du siècle, mais je nourris une certaine vénération pour celle qui a fait brasser à DGG dans ses deux premiers récitals plus de compositeurs que n'importe quel autre pianiste de la firme en vingt ans. hehe
En plus des choix très intéressants, et bien réalisés (à défaut de détrôner les références, mais à ce compte-là, on pourrait diviser les parutions pianistiques par 20).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyVen 15 Juil 2011 - 2:07

vous ne faites donc pas grand cas de ses partenaires non plus (dans le trio de Tchaikovsky par ex)
En tout cas je me souviens d'un 3ème de Prokofiev où Lang-lang était souverain avec un chef à la ramasse (Gergiev)
Revenir en haut Aller en bas
Zéphire
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1082
Localisation : Comté de Provence
Date d'inscription : 17/11/2010

Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyVen 15 Juil 2011 - 7:18

Oui moi aussi j'aime bien Lang Lang.
J'ai son dvd "Live at Carnagie Hall" et c'était la première fois que je me disais en écoutant "Liebestraum" de Franz Listz "Chapeau bas, messieurs, un génie" pour Listz; et depuis j'aime Listz.
D'un autre coté son enfance (reportage chez lui) est un exemple total de sacrifice pour la musique par un travail acharné. Alors j'attend (comme Sud) qu'il enregistre un Chopin "de l'intérieur", et j'ai grand espoir (il a superbement réussi le mouvement lent du la troisème sonate).

Pour les concerts, je rappellerai cette phrase de "Out of Africa" du serviteur noir qui demande à la femme blanche afin de cuisiner pour ses invités : "Dis moi qui c'est, sinon comment veux-tu que je cuisine?".

fleurs

Daniel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
widokristus
Mélomane du dimanche
widokristus

Nombre de messages : 20
Age : 28
Localisation : devant son pc
Date d'inscription : 13/11/2010

Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyDim 17 Juil 2011 - 13:27

Citation :
La question est compliquée à poser ici : par définition, nous avons passé l'époque où nous aurions eu besoin d'un Lang Lang pour nous initier. D'expérience, la frange du public qui approfondit à cause de ce genre d'approche est assez mince. Mais peut-être qu'en Chine, une autre tradition, une autre gestion des médias et un rapport de fierté s'ajoutant...


J'imagine tout de même que pour écouter Lang Lang, il ne faudra pas être un pur néophyte. Enfin, du moins, il faudra que son environnement ait un minimum de culture classique. Considérons par exemple que ce soit un(e) jeune sans goût particulier pour le classique qui soit porté(e) par une force tyranico-parentale à un de ses concerts et qu'enthousiasmé par l'effet "clown" du personnage, il/elle, ne voit plus le côté rébarbatif du classique. Peut-être se découvrira-t'il/elle ou acceptera-t'il/elle une tendance en lui/elle qui le/la portera à approfondir. Que tu dises que cela est une frange mince, c'est possible. Mais toute mince qu'elle soit elle a certainement de la valeur.

Quant au cas spécifique chinois, on dit qu'il y a de plus en plus (vraiment beaucoup) de pianistes et musiciens en général. Je ne sais pas si c'est le fruit d'une émulation nationale, mais le risque qui vient pour eux en tant qu'individus, c'est qu'ils soient noyés dans la masse ( n'est-ce pas déjà le cas ?). Et pour ceux qui découvriraient le classique grâce à ça, juste en tant que public, oui, je pense que l'effet Lang Lang doit être favorable à leur accroissement numérique.


discobole a écrit:
Il ne faut pas sous-estimer la jeune Yuja Wang par exemple.

Yuja Wang, je ne connais pas vraiment. Aucun disque. Je n'ai vu qu'une vidéo sur Youtube. C'était le flight of Bumblebee, soit de la virtuosité pure. Je ne me suis donc pas fait d'avis sur elle, hormis sur son charmant minois. Mr. Green

Yundi non plus, je ne connais pas. Pareil juste une vidéo sur Youtube de la fantaisie-impromptu de Chopin. C'était pas terrible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nounou
Mélomane averti
Nounou

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 03/03/2010

Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyDim 17 Juil 2011 - 13:43

En concert, je le trouve souvent bon...faut juste que je ferme les yeux bedo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël

Nombre de messages : 6516
Age : 25
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyMar 19 Juil 2011 - 17:25

Je n'est pas encore lu les réponses des autres mais moi personnellement il m'horripile, je ne l'aime pas du tous et quant je pense que c'est le seul interprete que j'ai jamais été voir en concert I don't want that puker c'était un massacre pur et dur.


Dernière édition par Rach-phaël06 le Mer 28 Sep 2011 - 19:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tamino95
Néophyte


Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 01/06/2011

Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyMer 28 Sep 2011 - 13:15

S'il n'était pas bridé, personne n'en parlerait. Ce type est une sinistre plaisanterie balancée à la gueule des mélomanes. Boycottons Lang Lang ! Lang Lang, go home !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87538
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyMer 28 Sep 2011 - 13:35

Bienvenue Tamino,

Tamino95 a écrit:
bridé,
Elle a déjà été faite.

La question est qu'il est soutenu par DGG (et de façon corollaire, par de grands chefs en contrat chez DGG). Sa nationalité n'a rien à faire.

C'est dommage, pour un premier message, de se contenter de taper sur la couleur de peau (!) d'un artiste que, vu son répertoire, tu peux tout à fait éviter en écoutant d'autres interprétations. Je suis sûr que tu peux faire plus constructif. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Tamino95
Néophyte


Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 01/06/2011

Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyMer 28 Sep 2011 - 14:28

Je ne recommencerai plus .... sur Lang Lang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87538
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyMer 28 Sep 2011 - 14:31

Mais tu fais ce que tu veux, tu as le droit de vouloir renvoyer les pianistes chinois dans leur village, ou de critiquer tel ou tel sur son apparence ou sa médiatisation, mais enfin, lorsqu'on aime la musique, il y a peut-être des émotions plus constructives à faire partager, non ? Smile C'est juste dommage de te donner d'emblée cette image, on ne te fréquente pas et on se fait donc une représentation de toi à partir de tes premiers messages... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Tamino95
Néophyte


Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 01/06/2011

Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyMer 28 Sep 2011 - 14:44

Je ne viens pas sur ce genre de forum, ni pour qu'on se fasse une représentation de moi ni pour m'en faire une des autres. Juste partager et éventuellement apprendre.
Lang Lang est une daube infâme. Quiconque l'a déjà vu jouer (4 fois pour moi) devrait avoir une folle envie de parler d'autre chose et ne pas contribuer à faire de la pub à ce type qui, je le répète, serait un parfait inconnu s'il n'avait réussi à faire croire à quelques gogos qu'ilest un grand pianiste et que tous les petits tinois vont se mettre au piano grâce à lui.
Son toucher est d'une laideur à fuir, il ne sait pas conduire un phrasé autrement qu'en relentissant les fins de phrase. Quant à ses mimiques, elles donnet quelques envies de meurtre. J'avais honte, il y a quelques semaines à Salzbourg, de voir Jansons et les instrumentistes des Wiener Philharmoniker applaudir ce guignol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83838
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyMer 28 Sep 2011 - 14:46

Tamino95 a écrit:
Quiconque l'a déjà vu jouer (4 fois pour moi) devrait avoir une folle envie de parler d'autre chose

Et tu fais quoi là?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tamino95
Néophyte


Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 01/06/2011

Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyMer 28 Sep 2011 - 14:50

Rien. Je me tire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87538
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyMer 28 Sep 2011 - 14:50

Tamino95 a écrit:
Je ne viens pas sur ce genre de forum, ni pour qu'on se fasse une représentation de moi ni pour m'en faire une des autres.
Je te préviens juste que c'est quand même le cas - de même que si tu vas en peau de bête à ta supérette un samedi matin, tu ne pourras pas empêcher les gens dans la rue de te jauger. Smile

Personnellement, que tu sois un de plus à dire du mal de Lang Lang m'indiffère assez, mais j'ai pris les devants pour éviter que d'autres réagissent plus vivement à ton propos un peu axé sur la tête du client. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
charles
Mélomane averti


Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 13/07/2011

Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyMer 28 Sep 2011 - 18:27

Lang Lang n'est pas un pianiste chinois, c'est un pianiste de musique dite classique. Point.
Ce n'est pas ce genre de musicien narcissique que j'apprécie généralement. Mais il en existe beaucoup d'autres, aujourd'hui, dont le jeu est aussi maniéré (je pense à l'instant à Moravec p.ex.) dont il ne vient à personne de rappeler la nationalité... ou alors très positivement puisqu'il vient d'un pays slave ou d'Europe centrale, évidemment, ou américain (le "mauvais goût" d'un Gould est aussi manifeste que celui de Lang Lang, à mon avis, et ce pianiste s'est imposé comme par miracle dans les années 50-60 de la même façon... commerciale que Lang Lang)... Sur les forums français de musique classique, il ne fait pas bon être un musicien asiatique ou moyen-oriental, ou... français d'ailleurs...
(Plus bel l'avis !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyMer 28 Sep 2011 - 18:40

DavidLeMarrec a écrit:
Mais tu fais ce que tu veux, tu as le droit de vouloir renvoyer les pianistes chinois dans leur village, ou de critiquer tel ou tel sur son apparence ou sa médiatisation, mais enfin, lorsqu'on aime la musique, il y a peut-être des émotions plus constructives à faire partager, non ? Smile C'est juste dommage de te donner d'emblée cette image, on ne te fréquente pas et on se fait donc une représentation de toi à partir de tes premiers messages... Wink
Mais tu sais bien que ce n'est pas un jugement sur l'apparence. C'est relativement évident que si Lang Lang n'était pas chinois, il n'aurait aucune place dans les salles de concert (en tout cas pas à Vienne, Salzbourg ou Londres). Et il ne pourrait pas être engagé par une major, et son contrat n'aurait pas une telle valeur. C'est un produit marketing, dont la seule justification est la conquête du marché asiatique ainsi que la satisfaction du besoin de multiculturalisme de quelques européens et américains (oh, il joue très bien, et en plus il vient d'une autre culture, c'est merveilleux).
Revenir en haut Aller en bas
Ino
Mélomaniaque
Ino

Nombre de messages : 1268
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2010

Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyMer 28 Sep 2011 - 19:39

Tamino95 a écrit:
S'il n'était pas bridé, personne n'en parlerait. Ce type est une sinistre plaisanterie balancée à la gueule des mélomanes. Boycottons Lang Lang ! Lang Lang, go home !

On s'en fiche de son physique et de sa nationalité. Parlons plutôt, mais brièvement, de son absence cruelle de talent, de sa technique imparfaite, de son toucher grossier, de son interprétation relevant de la misère intellectuelle. Puis, en effet, boycottons et oublions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horatio
Mélomane chevronné
Horatio

Nombre de messages : 4044
Age : 25
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyMer 28 Sep 2011 - 20:48

Ino a écrit:
Tamino95 a écrit:
S'il n'était pas bridé, personne n'en parlerait. Ce type est une sinistre plaisanterie balancée à la gueule des mélomanes. Boycottons Lang Lang ! Lang Lang, go home !

On s'en fiche de son physique et de sa nationalité. Parlons plutôt, mais brièvement, de son absence cruelle de talent, de sa technique imparfaite, de son toucher grossier, de son interprétation relevant de la misère intellectuelle. Puis, en effet, boycottons et oublions.

Euh non, la seule chose que l'on puisse réellement envier chez lui c'est son incroyable technique, qui lui confère une énorme aisance - dont il fait souvent très mauvais usage, malheureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87538
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyMer 28 Sep 2011 - 21:09

alexandre. a écrit:
Mais tu sais bien que ce n'est pas un jugement sur l'apparence.
Formulé comme cela, ça pouvait s'y apparenter ("un bridé", "retourne chez toi"...). C'est d'ailleurs la raison pour laquelle j'ai réagi tout de suite, pour éviter que le débat ne dégénère sur la question xénophobe / pas xénophobe.

Sur le fond, j'ai exactement la même perception que ce que tu décris : c'est un pion dans une perspective économique. Le mystère, c'est quand même qu'ils choisissent celui-là alors qu'il existe de bons pianistes chinois. Ils ont essayé de rattraper les choses avec Yuja Wang, mais en réalité, vu son répertoire, ce n'est pas du tout le même public qui est visé, Wang s'apparente bien plus à un produit exotique pour séduire les européens qu'à un produit de conquête du monde.

Horatio a écrit:
Euh non, la seule chose que l'on puisse réellement envier chez lui c'est son incroyable technique, qui lui confère une énorme aisance - dont il fait souvent très mauvais usage, malheureusement.
Technique très conséquente bien sûr, mais par rapport aux autres pianistes solistes, il n'est vraiment pas impressionnant, toucher uniforme et pâteux et même des pains. A mon avis plus par désinvolture (il s'amuse en jouant, sans sembler prêter attention au résultat...) que par limite technique intrinsèque, mais si on veut de la grande technique, on peut trouver mieux parmi les hordes de pianistes compétents.


Au demeurant, je trouve que Lang Lang, qui a en effet certains traits de la caricature (imposé partout sans justification, mauvais goût, expressions faciales outrées, etc.), est excessivement pris comme Antéchrist par les mélomanes "sérieux" qui trouvent en lui une cible à peu de frais, un peu façon André Rieu. Qui ira défendre Lang Lang, c'est sûr...

Mais cette facilité est souvent excessive, soit parce qu'elle vire à l'agression (on n'est pas obligé de l'invectiver...), soit parce qu'elle nie que ce qu'il fait n'est pas uniformément monstrueux : il y a des choses des moches, et puis des choses plus banales mais très acceptables. Le fait de le trouver mauvais ou agaçant ne doit pas non plus totalement masquer que sur une grande majorité de points négatifs, tout n'est pas forcément à mépriser dans son piano...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Marsyas
Néophyte
Marsyas

Nombre de messages : 5
Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/06/2012

Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyVen 14 Sep 2012 - 1:51

La chose est entendue, c'est un histrion insupportable, un phénomène de mode, un virtuose sans âme qui fait du piano comme il aurait pu faire de la pyrotechnie si on lui avait donné autre chose qu'un piano pour s'amuser durant son enfance. Voilà ma contribution au cercle des mélomanes avertis, toujours soucieux de porter un haut degré de mépris envers tout ce qui ressemble de près ou de loin à un « produit de masse ».

Je vais toutefois nuancer mon jugement : je l'ai entendu hier au soir à la salle Pleyel jouer le 3e concerto de Prokofieff, accompagné par l'orchestre de Paris dirigé par Paavo Järvi. Eh bien, c'était non seulement tout à fait supportable, mais de plus assez remarquable. Le choix de l'œuvre a probablement compté pour beaucoup : il semblait très à l'aise dans cette débauche de virtuosité et de percussion et le résultat était convaincant. Une heureuse rencontre, donc. Avec Chopin, Liszt ou Rachmaninoff, c'est une toute autre affaire : ses interprétations n'ont aucun intérêt. Mais on peut toujours lui laisser la possibilité de surprendre...

Quoi qu'il en soit, si la postérité ne le retiendra pas pour ses qualités artistiques, je suis persuadé qu'il demeure un intéressant « personnage » de son temps, et que le « phénomène Lang Lang » nous en apprend beaucoup sur les transformations de la vie musicale à l'époque de la mondialisation et de l'Internet. Pour le meilleur et pour le pire...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Utnapištim
Mélomane chevronné
Utnapištim

Nombre de messages : 3330
Age : 55
Localisation : Le vendredi soir à Pleyel.
Date d'inscription : 13/09/2009

Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyVen 14 Sep 2012 - 7:34

Polyeuctus a écrit:
*

Je vais toutefois nuancer mon jugement : je l'ai entendu hier au soir à la salle Pleyel jouer le 3e concerto de Prokofieff, accompagné par l'orchestre de Paris dirigé par Paavo Järvi. Eh bien, c'était non seulement tout à fait supportable, mais de plus assez remarquable. Le choix de l'œuvre a probablement compté pour beaucoup : il semblait très à l'aise dans cette débauche de virtuosité et de percussion et le résultat était convaincant. Une heureuse rencontre, donc. Avec Chopin, Liszt ou Rachmaninoff, c'est une toute autre affaire : ses interprétations n'ont aucun intérêt. Mais on peut toujours lui laisser la possibilité de surprendre...

J'ai regardé les 2e et 3e mouvements sur Arte Live Web, et si le 2e mouvement était "normal", par contre le final était à mourir de rire : vulgaire et superficiel à souhait, une virtuosité débridée (sans jeu de mot) sans aucune profondeur ; j'ai éclaté de rire (heureusement que je n'étais pas dans la salle) quand il a débuté le listesso tempo (le plan sur son visage aidait il faut dire). L'allegro final était outré et inutilement démonstratif (je ne pense pas que cette musique ait besoin qu'on en rajoute une couche). Et cerise sur le gâteau, le chef a donné le change. M'enfin il a un certain charisme et en salle ma perception aurait peut-être été différente.
Ca me rappelle un concerto de Mendelssohn donné à Pleyel avec GOL/Chailly, et j'avais eu du mal à me retenir tellement c'était narcissique et hors sujet.

Sinon on peut regarder ça aussi : watch?v=MD55nUUKRPg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyVen 14 Sep 2012 - 11:11

Polyeuctus a écrit:
Je vais toutefois nuancer mon jugement : je l'ai entendu hier au soir à la salle Pleyel jouer le 3e concerto de Prokofieff, accompagné par l'orchestre de Paris dirigé par Paavo Järvi. Eh bien, c'était non seulement tout à fait supportable, mais de plus assez remarquable. Le choix de l'œuvre a probablement compté pour beaucoup : il semblait très à l'aise dans cette débauche de virtuosité et de percussion et le résultat était convaincant. Une heureuse rencontre, donc. Avec Chopin, Liszt ou Rachmaninoff, c'est une toute autre affaire : ses interprétations n'ont aucun intérêt. Mais on peut toujours lui laisser la possibilité de surprendre..
Mais oui, Prokofiev c'est de la musique pas très sérieuse, alors si on le joue de façon seulement ludique en tapant sur son clavier, ce n'est pas bien grave.
Revenir en haut Aller en bas
Resigned
Mélomaniaque
Resigned

Nombre de messages : 1188
Age : 36
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Date d'inscription : 27/08/2008

Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyVen 14 Sep 2012 - 11:37

...c'était le message de bienvenue d'alexandre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tomseche89
Mélomaniaque
tomseche89

Nombre de messages : 504
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/08/2011

Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyVen 14 Sep 2012 - 11:40

Je viens de regarder le concerto, ma foi je préfère amplement sa compatriote Yuja Wang avec Abbado/Lucerne dans cette même oeuvre.

Quant à la valse de Chopin, donnée en bis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund

Nombre de messages : 6534
Age : 30
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyVen 14 Sep 2012 - 12:27

Oui, nul le Chopin.

Mais ne connaissant pas le concerto de Prokofiev (il me faudra un jour me mettre à Prokofiev, que j'évite très curieusement, l’appréciant pourtant constamment).
Et bien j'ai trouvé ça très bien, sans pouvoir aucunement juger spécifiquement de l'interprétation. N'empêche que celle-ci ne semble pas contrarier l’œuvre, voir même bien la servir (je prends des gants face aux pianotistes de ces murs Mr. Green ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31013
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyVen 14 Sep 2012 - 12:35

En tout cas ce qui est sur c'est que ce concerto réclame une virtuosité démentielle.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Marsyas
Néophyte
Marsyas

Nombre de messages : 5
Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/06/2012

Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyVen 14 Sep 2012 - 16:33

alexandre. a écrit:
Polyeuctus a écrit:
Je vais toutefois nuancer mon jugement : je l'ai entendu hier au soir à la salle Pleyel jouer le 3e concerto de Prokofieff, accompagné par l'orchestre de Paris dirigé par Paavo Järvi. Eh bien, c'était non seulement tout à fait supportable, mais de plus assez remarquable. Le choix de l'œuvre a probablement compté pour beaucoup : il semblait très à l'aise dans cette débauche de virtuosité et de percussion et le résultat était convaincant. Une heureuse rencontre, donc. Avec Chopin, Liszt ou Rachmaninoff, c'est une toute autre affaire : ses interprétations n'ont aucun intérêt. Mais on peut toujours lui laisser la possibilité de surprendre..
Mais oui, Prokofiev c'est de la musique pas très sérieuse, alors si on le joue de façon seulement ludique en tapant sur son clavier, ce n'est pas bien grave.

Je ne voulais pas paraître trop polémique dès mon premier message, mais puisque l'on m'accueille avec une ironie un peu lourde, je vais l'être.

Lang Lang a pour moi interprété le 3e concerto de Prokofieff de la seule et unique façon possible, c'est à dire en ne le prenant pas tout à fait au sérieux. Tout n'est heureusement pas, en musique, aussi simplement question de « superficialité » et de « profondeur ». Prokofieff détestait tout autant l'art « invertébré » et superficiel de Debussy (le premier adjectif est de lui) que la profondeur affectée des états d'âme vaguement mystiques des romantiques. Il a passé sa vie à batailler contre ces deux tendances. Et il a assumé son image de barbare iconoclaste, d'où ce recours dans sa musique au sarcasme, au mécanisme, à la percussion, à la dissonance. Mais lui-même ne prenait pas tout à fait au sérieux ces techniques provocatrices de vandale - et il est demeuré par bien des côtés assez classique, avec un véritable sens lyrique, élégiaque même, et une rigueur de composition qui n'a rien à envier aux maîtres du passé. Son troisième concerto pour piano est, me semble-t-il, assez représentatif des ambivalences du personnage : il n'y a aucune « profondeur » à rechercher au-delà de la musique pure et toute tentative de s'approcher de l'œuvre avec un encombrant « esprit de sérieux » lui nuit plus qu'elle ne la sert. Dire cela ne retire rien aux qualités de l'œuvre, pourvu que l'on accepte aussi de voir la musique comme un pur jeu avec les formes.

De ce point de vue, Lang Lang a bien fait de jouer Prokofieff.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyVen 14 Sep 2012 - 16:43

Quand je disais sérieux, ce n'était pas lourd, pesant et profond.
Mais c'est surtout mettre en valeur un certain lyrisme, très présent dans ces concertos (il suffit d'écouter Richter ou Kentner dans le 1er, Zak dans le 2ème ou Prokofiev dans le 3ème pour le comprendre), et ça Lang Lang en est incapable, il ne perçoit que le côté ludique et percussif (côté percussif qu'il convient d'ailleurs de ne pas trop mettre en avant, comme chez Bartok). Son piano est non seulement cassant par non compréhension des éléments rythmiques (et probablement limitation technique) mais également d'une faiblesse harmonique terrible, ce qui est dommage tant les harmonies sont belles chez Prokofiev (et sous-tendent le lyrisme).
Quant au côté "barbare" de Prokofiev, c'était surtout une posture destinée à faire peur aux bourgeoises parisiennes, son écriture est souvent d'un classicisme remarquable sur le plan formel (et je suis globalement d'accord avec ton analyse de l’œuvre).
Revenir en haut Aller en bas
Philippe VLB
Mélomaniaque
Philippe VLB

Nombre de messages : 809
Age : 53
Date d'inscription : 21/07/2012

Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyVen 14 Sep 2012 - 17:51



Bon, j’ai écouté son interprétation du troisième concerto de Prokofiev et de la valse de Chopin d’hier soir et ça ne m’a pas convaincu……. C’est vrai qu’il donne l’impression d’être un virtuose qui en jette plein les oreilles, qui s’entend jouer mais au niveau de la compréhension de l’œuvre, ça reste très superficiel…. Il détache beaucoup ses notes, il contraste beaucoup son jeu. Trop à mon avis dans un Prokofiev joué, je trouve, à la manière romantique. Ce qui n’est pas vraiment dans l’esprit de la musique de Prokofiev……. L’orchestre était un peu dans le même registre. Au total, ça ne m’a guère passionné. Je préfère un jeu plus coulé, le coté bloc massif de la musique de Prokofiev que je n’ai pas retrouvé dans la prestation d’hier soir.

La valse de Chopin souffre des mêmes travers d’interprétation : on aurait cru entendre à la limite une valse de Johan Strauss voir de Brahms mais ou était l’esprit de Chopin ? A force d’en faire trop, cette interprétation fut longue, fatigante et cette valse de Chopin paraissait n’en plus finir……




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stolzing
Mélomaniaque
Stolzing

Nombre de messages : 729
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/05/2010

Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyVen 14 Sep 2012 - 23:33

De façon assez drôle, Classica fait tout pour persuader ses lecteurs qu'il est un grand pianiste. Les disques ont d'excellentes notes et son enregistrement du 4e concerto de Beethoven (avec l'OP et Eschenbach) a même gagné une écoute à l'aveugle bedo Ils sont revenus à la charge pour dire du bien d'un gros coffret regroupant tous ses enregistrements, avec même, de mémoire, un article de cirage de pompes. Universal met vraiment le paquet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyLun 15 Oct 2012 - 11:57

On n'arrête pas le progrès :
http://www.guardian.co.uk/music/musicblog/2012/oct/15/lang-lang-marquese-nonstop-scott-chopin-video
Revenir en haut Aller en bas
Nestor
Mélomaniaque
Nestor

Nombre de messages : 1564
Date d'inscription : 05/10/2012

Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyLun 15 Oct 2012 - 12:24

Je ne sais pas quoi en penser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charles
Mélomane averti


Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 13/07/2011

Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyLun 15 Oct 2012 - 12:38

alexandre. a écrit:
On n'arrête pas le progrès :
http://www.guardian.co.uk/music/musicblog/2012/oct/15/lang-lang-marquese-nonstop-scott-chopin-video
Le plus important dans ce clip, ce sont les mêmes chaussures portées par le pianiste et le rippeur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
néthou
JazzAuNeth
néthou

Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/03/2011

Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyLun 15 Oct 2012 - 12:42

Armand a écrit:
Je ne sais pas quoi en penser.
Bah, tu as l'explication en bas de l'article: Lang Lang sort un album Chopin à la fin du mois, avec notamment l'Etude en question...
Ce brave petit nous explique qu'il a tout de suite senti que la musique de Chopin accompagnerait très bien son copain danseur. Et s'il sortait un disque de Brahms, il aurait dit la même chose et on aurait eu droit à un petit intermezzo ou une ballade. Les voies du marketing sont impénétrables...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nestor
Mélomaniaque
Nestor

Nombre de messages : 1564
Date d'inscription : 05/10/2012

Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyLun 15 Oct 2012 - 12:45

néthou a écrit:
Armand a écrit:
Je ne sais pas quoi en penser.
Bah, tu as l'explication en bas de l'article: Lang Lang sort un album Chopin à la fin du mois, avec notamment l'Etude en question...
Ce brave petit nous explique qu'il a tout de suite senti que la musique de Chopin accompagnerait très bien son copain danseur. Et s'il sortait un disque de Brahms, il aurait dit la même chose et on aurait eu droit à un petit intermezzo ou une ballade. Les voies du marketing sont impénétrables...

Je n'ai pas dit que je n'avais pas compris l'article. J'ai dit que je suis toujours perplexe face à ce marketing : doit-on penser qu'il nivelle la musique classique vers le bas - pour notre plus grand malheur - ou bien qu'il la rend plus accessible à un public de personnes peu familières avec celle-ci ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund

Nombre de messages : 6534
Age : 30
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyLun 15 Oct 2012 - 12:57

Ben comme présenter du Chopin en supprimant Chopin pour le rendre plus accessible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Stolzing
Mélomaniaque
Stolzing

Nombre de messages : 729
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/05/2010

Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyMar 29 Jan 2013 - 20:16

Et voilà qu'on le fait chevalier des arts et lettres, et notre brave ministresse de la culture de déclarer qu'il est un « pianiste charismatique, médiatisé, sponsorisé, véritable pont humain entre les cultures orientales et occidentales » (source, resmusica). Arf...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyMar 29 Jan 2013 - 23:25

Stolzing a écrit:
Et voilà qu'on le fait chevalier des arts et lettres, et notre brave ministresse de la culture de déclarer qu'il est un « pianiste charismatique, médiatisé, sponsorisé, véritable pont humain entre les cultures orientales et occidentales » (source, resmusica). Arf...
Je suis peut-être un peu blasé mais tous ces hochets me laissent de marbre. Si l'on regarde la (longue) liste des promus, il y a de tout...
Revenir en haut Aller en bas
charles
Mélomane averti


Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 13/07/2011

Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyMer 30 Jan 2013 - 7:38

Armand a écrit:
néthou a écrit:
Armand a écrit:
Je ne sais pas quoi en penser.
Bah, tu as l'explication en bas de l'article: Lang Lang sort un album Chopin à la fin du mois, avec notamment l'Etude en question...
Ce brave petit nous explique qu'il a tout de suite senti que la musique de Chopin accompagnerait très bien son copain danseur. Et s'il sortait un disque de Brahms, il aurait dit la même chose et on aurait eu droit à un petit intermezzo ou une ballade. Les voies du marketing sont impénétrables...

Je n'ai pas dit que je n'avais pas compris l'article. J'ai dit que je suis toujours perplexe face à ce marketing : doit-on penser qu'il nivelle la musique classique vers le bas - pour notre plus grand malheur - ou bien qu'il la rend plus accessible à un public de personnes peu familières avec celle-ci ?
Les deux, mon capitaine. LanLang est un pianiste d'aujourd'hui, un pianiste de djâze, si vous préférez...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Don_Angelo
Mélomane du dimanche
Don_Angelo

Nombre de messages : 47
Age : 31
Date d'inscription : 10/12/2011

Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyLun 11 Mar 2013 - 20:53

Chez ce type, je me suis arrêté à son Rachmaninov (concerto pour piano n°2 avec je ne sais plus quel orchestre). Ma référence perso étant Janis/Dorati et là c'est bien simple je n'ai pas pu supporter au delà de 4 mins.
Difficile de dire ce qui m'a le plus énervé, sa gestuelle complètement folle, son toucher aussi délicat que s'il portait des gants de boxe, son phrasé très "conceptuel et personnel" pour rester poli.
J'ai pourtant essayé une vidéo de concert pour lui donner une deuxième chance, il y a joué le vol du bourdon sur un ipad...
Dans le même genre j'ai classé Yuja-Wang.

Le seul pianiste chinois que j'ai entendu récemment qui m'ait donné envie de creuser un peu sa carrière c'était Yundi Li sur le concerto de Ravel, c'était avec les Berliner sous la direction d'Ozawa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87538
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyLun 11 Mar 2013 - 21:05

Tu n'en as que 1 sur 3 de juste, tu peux faire mieux ! Mr. Green

(Par ailleurs, tu exagères un tout petit peu, les oeuvres restent les mêmes, et Lang Lang pas fantaisiste au point de les faire muter.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Don_Angelo
Mélomane du dimanche
Don_Angelo

Nombre de messages : 47
Age : 31
Date d'inscription : 10/12/2011

Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyLun 11 Mar 2013 - 21:16

Je veux bien réécouter pour vérifier si ma première impression se confirme, mais je ne pense pas avoir jugé à la louche. Il me faut dire que j'ai une fascination presque malsaine pour le 2nd de Rachmaninov.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83838
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyLun 11 Mar 2013 - 21:17

Je ne vois pas tellement ce qu'il y a à reprocher à Yuja Wang, que j'ai trouvée formidable en concert dans le 2è de Prokofiev.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87538
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang EmptyLun 11 Mar 2013 - 21:25

Don_Angelo a écrit:
Je veux bien réécouter pour vérifier si ma première impression se confirme, mais je ne pense pas avoir jugé à la louche. Il me faut dire que j'ai une fascination presque malsaine pour le 2nd de Rachmaninov.
Si tu parles de Lang Lang, non, ne perds pas de temps, je n'ai pas dit non plus qu'il était intéressant. Mr. Green Tu risques aussi d'aller au-devant de déceptions avec Li (à cause de sa grande fadeur).

Mais comme le dit Xavier, Wang est une excellente pianiste, et assez irréprochable sur le plan du goût. Elle n'est pas forcément la meilleure de sa génération, on peut aussi la trouver un peu lisse, mais elle n'est pas du tout comparable aux deux autres (qui semblent devoir leur succès à des arguments pas exclusivement musicaux).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




Lang Lang Empty
MessageSujet: Re: Lang Lang   Lang Lang Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Lang Lang
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jeff Lang & Bob Brozman!!
» Jonny Lang – Signs (2017)
» Fête de la musique 2010 !!
» Leos Janacek (hors opéras et messe)
» RTL Saga Pink Floyd

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: