Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933)

Aller en bas 

S.K.E. :
Jamais entendu parler.
Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933) Vote_lcap88%Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933) Vote_rcap
 88% [ 7 ]
Entendu parler, mais jamais écouté.
Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933) Vote_lcap0%Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933) Vote_rcap
 0% [ 0 ]
C'est bien.
Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933) Vote_lcap12%Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933) Vote_rcap
 12% [ 1 ]
C'est mal.
Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933) Vote_lcap0%Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933) Vote_rcap
 0% [ 0 ]
C'est moins rigolo que Villa-Lobos.
Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933) Vote_lcap0%Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933) Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Total des votes : 8
 

AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88064
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933) Empty
MessageSujet: Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933)   Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933) EmptySam 16 Juil 2011 - 18:59

Je laisse le soin à Ysov d'en faire une présentation plus complète, mais plutôt que de s'éparpiller en 'playlist', ouvrons.

C'est un compositeur typique du postromantisme germanique "sérieux" (la veine de Rheinberger, de Reger, de Pfitzner), pas très jovial, pas très inventif non plus, qui a surtout contribué (bien qu'il ait également écrit, par exemple, du lied et de la musique chorale, documentés par le disque) à la littérature pour orgue, piano et harmonium.


ysov a écrit:
Sigfried Karg-Elert: Choral Symphonique sur ''Jesu meine Freude'' Introduction - Canzone - Fugue et Choral. Une des oeuvres majeures pour orgue de ce compositeur des pastels au point de le surnommer
''Le Debussy de l'orgue''. L'orgue utilisé de 5 claviers et 118 jeux, est un des plus impressionnant et beaux de la Firme Klais, pour la Cathédrale de Frankfurt.

DavidLeMarrec a écrit:
C'est amusant, je trouve ce compositeur extrêmement gris au contraire, du germanisme "béton". Pas aussi déprimant que Huber & Gasser, mais c'est un peu du Reger triste. Laughing

Le côté Debussy m'a totalement échappé, je l'admets. scratch

ysov a écrit:
Grave erreur. Wink Cette pièce sur le choral Jesu mein Freude, est sombre, inquiétante d'atmosphère étant donné le thème. Cependant, de nombreuses autres pièces sont au contraire joyeuses, voir même
burlesques a l'occasion. De plus son surnom de Debussy de l'orgue est associé évidemment avec plusieurs de ses pièces a caractère impressionnistes, comme ses pastels et autres miniatures.

Il est beaucoup plus éclectique qu'on pourrait le penser, a condition bien-sûr de prendre la peine de survoler toute son oeuvre organistique.

A titre d'exemple David, voici deux enregistrements disponibles pour l'écoute intégrale, contenant deux oeuvres importantes de ce compositeur, dont la première est Partita en Mi:

Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933) 55413910 Que tu peux écouter ---- ICI

et l'autre pièce qui consiste en ses 9 pièces op.157:

Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933) 55413710 Pour l'écouter ---- ICI

Tu verras que rien de GRIS est perceptible avec ces deux pièces. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88064
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933) Empty
MessageSujet: Re: Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933)   Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933) EmptySam 16 Juil 2011 - 19:25

ysov a écrit:
Grave erreur. Wink Cette pièce sur le choral Jesu mein Freude, est sombre, inquiétante d'atmosphère étant donné le thème. Cependant, de nombreuses autres pièces sont au contraire joyeuses, voir même
burlesques a l'occasion. De plus son surnom de Debussy de l'orgue est associé évidemment avec plusieurs de ses pièces a caractère impressionnistes, comme ses pastels et autres miniatures.
Je n'ai pas écouté que Jesu meine Freude bien évidemment, pour émettre un avis global. Smile Même les pastels du Lac de Constance, que tu évoques, sont d'un hiératisme menaçant à peine croyable pour soutenir un tel titre. Au demeurant, c'est la seule oeuvre de lui que j'aie trouvée intéressante à ce jour, et on y trouve, c'est vrai, des effets de registration, des figuralismes un peu plus proches de l'impressionnisme... mais vraiment pas de quoi parler d'orgue impressionniste tout de même, ça reste bien solidement ancré sur ses pieds. hehe

Même les oeuvres plus badines, comme les Portraits Op.101 pour harmonium, sont d'une maladresse scolaire qu'on peine à croire : n'importe quel étudiant un peu chevronné pourrait faire des imitations stylistiques un peu plus justes et surtout un peu plus piquantes...

Je viens d'aller écouter la Partita en mi que tu as mise en lien. En effet, c'est moins sinistre, mais la couleur provient uniquement de la belle patine brillante de l'orgue utilisé, c'est bien uniforme... Et ça reste d'une écriture extrêmement stable et sage. Je n'ai rien contre, mais je ne trouve même pas ça inspiré...

Ce qu'on appelle un académique, sauf que souvent, les académiques sont vrais, alors qu'ici, ça fleure plutôt le sépulcre. Mr. Green


Voilà, c'était le message d'enthousiasme du jour. hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
ysov
Mélomane chevronné
ysov

Nombre de messages : 2287
Age : 57
Localisation : Canada
Date d'inscription : 15/02/2011

Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933) Empty
MessageSujet: Re: Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933)   Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933) EmptySam 16 Juil 2011 - 20:19

Bien disons que du point de vue académisme, Karg-Elert est le Théodore Dubois allemand... hehe

Pour ce qui est de la Partita en Mi, l'aspect ''Moins sinistre'' que tu perçois découle en réalité aucunement aux couleurs de l'instrument utilisé, mais également dans l'écriture. Certaines tournures évoquent
même le jazz!

En tous cas, si sépulcre se fait sentir, imagines du côté français, les Langlais, Alain, et cie?? L'odeur sépulcrale frise le concret! hehe
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14118
Date d'inscription : 14/04/2007

Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933) Empty
MessageSujet: Re: Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933)   Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933) EmptySam 16 Juil 2011 - 21:13

Sigfrid Karg-Elert est régulièrement cité par Michel Fleury dans son ouvrage L'impressionnisme et la musique (Fayard) comme un des rares représentants germaniques de l'impressionnisme musical. Je n'ai pas le livre sous la main et je ne peux pas plus développer mais certaines de ses oeuvres faisaient l'objet d'une analyse. Il serait intéressant de s'y référer pour voir de quels cycles il s'agit (dans mon souvenir essentiellement des pièces pour harmonium : "Impression d'automne", etc.)
Revenir en haut Aller en bas
ysov
Mélomane chevronné
ysov

Nombre de messages : 2287
Age : 57
Localisation : Canada
Date d'inscription : 15/02/2011

Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933) Empty
MessageSujet: Re: Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933)   Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933) EmptySam 16 Juil 2011 - 22:03

En effet, c'est un ouvrage assez intéressant. Ce n'est pas le fait qu'un compositeur allemand, toujours plus romantique de tradition qu'un compositeur français, sauf exception, comme Franck ou Vierne
influencés dans une certaine mesure du romantisme chromatique WAGNÉRIEN (encore l'Allemagne comme toile de fond hehe ) sera conséquemment plus TORTUEUX, sépulcral que la légèreté moyenne
du compositeur français, aux mélodies plus simples ( Very Happy ), faciles parfois et même naïves a l'occasion, cela contraste beaucoup. hehe
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88064
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933) Empty
MessageSujet: Re: Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933)   Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933) EmptyDim 17 Juil 2011 - 0:05

Je ne suis pas en désaccord avec tout ça (la mise en relation avec Dubois, la relativité de la notion d'impressionnisme selon les milieux nationaux). Smile

Mais ce n'est vraiment pas massivement et uniformément que Karg-Elert l'est, beaucoup de sa production n'en porte pas la moindre trace - et ce serait comme dire que les Debussy et Ravel du Prix de Rome sont impressionnistes. hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
ysov
Mélomane chevronné
ysov

Nombre de messages : 2287
Age : 57
Localisation : Canada
Date d'inscription : 15/02/2011

Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933) Empty
MessageSujet: Re: Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933)   Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933) EmptyDim 17 Juil 2011 - 2:22

Certes, l'aspect impressionniste y figure pas dans tous son corpus, mais le nombre est non négligeable, alors que c'est absent chez la plupart des autres compositeurs allemands. C'est pour cela que le
qualificatif ''D'impressionniste'' est justifié.

De plus, il faut pas confondre austérité, langage aride pour de l'académisme. Wink
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88064
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933) Empty
MessageSujet: Re: Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933)   Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933) EmptyDim 17 Juil 2011 - 2:29

Les Portraits Op.101, si ce n'est pas de l'académisme, je veux bien écouter l'intégrale Glass.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
ysov
Mélomane chevronné
ysov

Nombre de messages : 2287
Age : 57
Localisation : Canada
Date d'inscription : 15/02/2011

Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933) Empty
MessageSujet: Re: Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933)   Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933) EmptyDim 17 Juil 2011 - 2:37

Mais non, Glass a rien a voir, car c'est encore moins de l'académisme, c'est a peine de la musique, non en fait s'en est mais comme un disque bloqué répétant sans cesse. pété de rire

Pour l'académisme de Karg-Elert, je réagis surtout au fait que tu sembles généraliser sur sa musique. Je me goure?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88064
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933) Empty
MessageSujet: Re: Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933)   Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933) EmptyDim 17 Juil 2011 - 2:41

Je reprenais seulement ton parallèle avec Dubois que je trouvais intéressant (faire un parallèle de la même esthétique dans des univers nationaux différents, et observer les divergences), et je visais certaines pièces seulement.

Je ne le classe pas globalement comme académique, les Pastels (et même les chorals !) sont plutôt personnels tout de même. Après, je n'aime pas forcément tout dans son univers, mais rien à voir avec le fait qu'il soit singulier ou non. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
ysov
Mélomane chevronné
ysov

Nombre de messages : 2287
Age : 57
Localisation : Canada
Date d'inscription : 15/02/2011

Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933) Empty
MessageSujet: Re: Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933)   Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933) EmptyDim 17 Juil 2011 - 2:52

En fait pardonnes-moi, car le parallèle avec Dubois fut pour te triturer, sachant que tu l'aimes beaucoup ce compositeur académique, car son corpus en est infiniment plus truffé que celui de Karg-Elert. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933) Empty
MessageSujet: Re: Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933)   Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: