Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Maurizio Pollini

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6360
Age : 25
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Maurizio Pollini   Sam 30 Juil 2011 - 23:29

Après avoir regardé Maurizio Pollini interpréter sous la baguette d'Abbado la Fantaisie pour piano, choeur et orchestre de Beethoven (Op 80) je me suis dis, au risque de créer un nouveau sujet inutile, qui n'intéresse personne, etc..., que sa serrait bien de lui consacrer une petite analyse. Je suis curieux, comme toujours, d'avoir votre point de vue sur ce pianiste tous de même remarquable qu'est Pollini.

Alors donc c'est à vous le micro Mr. Green :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 29
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Sam 30 Juil 2011 - 23:33

Un géant, tout simplement !

Et voilà ma petite remarque constructive sur un de mes pianistes favoris Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6360
Age : 25
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Sam 30 Juil 2011 - 23:37

Siegmund a écrit:
Un géant, tout simplement !

Et voilà ma petite remarque constructive sur un de mes pianistes favoris Mr. Green

Et bien voila qui me fais plaisir Very Happy On est deux alors. Je suis étonné d'ailleurs qu'il n'existait pas encore de sujet pour parler de certain interprètes comme Pollini. C'est toujours intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Dim 31 Juil 2011 - 0:55

Bien, pour ma part, je l'évite systématiquement, je n'aime jamais ce qu'il fait. Toujours assez raide et cassant, aussi bien l'articulation des phrasés que le son même - et qu'on ne me parle pas des prises de son de DGG, parce que Argerich ou Vásáry n'ont jamais sonné comme cela.

Après, il paraît que c'est un génie et qu'en concert il renverse tout dans ses bons jours. C'est bien possible, c'est même probable vu les avis convergents, mais je n'ai pas vu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
soliste du bédat
Mélomane averti


Nombre de messages : 172
Age : 60
Localisation : Argeles - Gazost (hautes Pyrenees)
Date d'inscription : 13/03/2011

MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Dim 31 Juil 2011 - 0:56

Pardon , nous sommes 3 (comme on chante dans la grande duchesse de Gerolstein )...Pollini est un fabuleux pianiste , un homme remarquable. Comme son ami Abbado, tres proche ( membre ??) du Parti Communiste Italien , il a fait de nombreux gestes pour les plus demunis (et dieu sait qu'il y en a en Italie), pour les prisonniers, etc...Ouverture d'esprit pour la musique contemporaine aussi .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6360
Age : 25
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Dim 31 Juil 2011 - 1:03

DavidLeMarrec a écrit:
Bien, pour ma part, je l'évite systématiquement, je n'aime jamais ce qu'il fait. Toujours assez raide et cassant, aussi bien l'articulation des phrasés que le son même - et qu'on ne me parle pas des prises de son de DGG, parce que Argerich ou Vásáry n'ont jamais sonné comme cela.

Après, il paraît que c'est un génie et qu'en concert il renverse tout dans ses bons jours. C'est bien possible, c'est même probable vu les avis convergents, mais je n'ai pas vu.

Oui après je préciserais aussi que je le préfère mille fois en concert qu'enregistré en studio. C'est déjà bien plus vivant, bien plus expressif que les enregistrement aseptisé qu'il peu, c'est vrai, parfois produire en studio (parfois mais ça reste rare, pas systématique)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Dim 31 Juil 2011 - 1:07

Ils étaient très proches du PC dans leur jeunesse, avec Nono aussi, et ils faisaient des concerts dans les usines, mais sont-ils toujours communistes aujourd'hui, c'est à voir.

Sur le plan artistique en tout cas, le grand mérite de Pollini est d'avoir une vision très transversale du répertoire. Pas tant qu'il joue beaucoup de raretés, mais il réserve une place quasiment égale, pour le contemporain, au autres périodes de son répertoire. Après, ce n'est pas non plus un défricheur comme Aimard ou Hamelin, mais c'est déjà pas mal, tellement de pianistes célèbres n'en font pas autant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Ino
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1268
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2010

MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Dim 31 Juil 2011 - 2:42

DavidLeMarrec a écrit:
Ils étaient très proches du PC dans leur jeunesse, avec Nono aussi, et ils faisaient des concerts dans les usines, mais sont-ils toujours communistes aujourd'hui, c'est à voir.

Sur le plan artistique en tout cas, le grand mérite de Pollini est d'avoir une vision très transversale du répertoire. Pas tant qu'il joue beaucoup de raretés, mais il réserve une place quasiment égale, pour le contemporain, au autres périodes de son répertoire. Après, ce n'est pas non plus un défricheur comme Aimard ou Hamelin, mais c'est déjà pas mal, tellement de pianistes célèbres n'en font pas autant...

et je trouve ça très bien comme ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 646
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Dim 31 Juil 2011 - 10:28

DavidLeMarrec a écrit:
Bien, pour ma part, je l'évite systématiquement, je n'aime jamais ce qu'il fait.

Mais son Chopin Op25/1 (1e enregistrement) et son Mozart K459 avec Karl Bohm sont magnifiques Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Dim 31 Juil 2011 - 11:25

DavidLeMarrec a écrit:
Bien, pour ma part, je l'évite systématiquement, je n'aime jamais ce qu'il fait. Toujours assez raide et cassant, aussi bien l'articulation des phrasés que le son même - et qu'on ne me parle pas des prises de son de DGG, parce que Argerich ou Vásáry n'ont jamais sonné comme cela.

Après, il paraît que c'est un génie et qu'en concert il renverse tout dans ses bons jours. C'est bien possible, c'est même probable vu les avis convergents, mais je n'ai pas vu.
Ah oui, elles sont bonnes les prises de son DG ? Parce-qu'Argerich je trouve que ça sonne pas vraiment idéalement (l'album avec la sonate de Liszt et la 2e de Schumann, c'est pas très bon). Et les Barenboim non plus. Et certains Guilels non plus. Mais bon, je me souviens que tu trouvais les prises de son Decca pour Lupu satisfaisantes. hehe


Et puis le Pollini d'il y a 30 ans est vraiment différent de ce qu'il fait depuis le début des années 2000. Ses nocturnes et son dernier album Chopin, ses concertos de Mozart avec Vienne, le Schumann avec les Davidsbündlertänze et les Gesänge der Frühe sont tous excellents.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Dim 31 Juil 2011 - 11:31

Il y a un excellent documentaire qui est disponible sur Youtube (Maurizio Pollini e la sua musica). Il y dit beaucoup de choses très intéressantes sur le piano et la musique.
Revenir en haut Aller en bas
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9414
Age : 58
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Dim 31 Juil 2011 - 11:53

alexandre. a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Bien, pour ma part, je l'évite systématiquement, je n'aime jamais ce qu'il fait. Toujours assez raide et cassant, aussi bien l'articulation des phrasés que le son même - et qu'on ne me parle pas des prises de son de DGG, parce que Argerich ou Vásáry n'ont jamais sonné comme cela.

Après, il paraît que c'est un génie et qu'en concert il renverse tout dans ses bons jours. C'est bien possible, c'est même probable vu les avis convergents, mais je n'ai pas vu.
Ah oui, elles sont bonnes les prises de son DG ? Parce-qu'Argerich je trouve que ça sonne pas vraiment idéalement (l'album avec la sonate de Liszt et la 2e de Schumann, c'est pas très bon). Et les Barenboim non plus. Et certains Guilels non plus. Mais bon, je me souviens que tu trouvais les prises de son Decca pour Lupu satisfaisantes. hehe


Et puis le Pollini d'il y a 30 ans est vraiment différent de ce qu'il fait depuis le début des années 2000. Ses nocturnes et son dernier album Chopin, ses concertos de Mozart avec Vienne, le Schumann avec les Davidsbündlertänze et les Gesänge der Frühe sont tous excellents.

Rien de plus à ajouter, si j'ai la possibilité c'est vers ses enregistrementsque je vais (et sûrement pas vers Argerich Evil or Very Mad )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Dim 31 Juil 2011 - 11:58

alexandre. a écrit:
Ah oui, elles sont bonnes les prises de son DG ?
Tu déformes mon propos : je dis simplement que sur le même label, et jusqu'aux mêmes dates, on entend des différences considérables de qualité de timbre entre les pianistes, parce que je m'attendais à ce qu'on (toi, pour ne pas te nommer Mr. Green ) m'oppose la prise de son.

Citation :
Et puis le Pollini d'il y a 30 ans est vraiment différent de ce qu'il fait depuis le début des années 2000.
Précisément : les deux ne m'ont pas convaincu. Je n'en fais ni une preuve ni une gloire, je le dis, simplement.

Après cela, je ne cherche à dégoûter personne, je voyais que le fil démarrait doucement et j'ai posté un avis (assumé comme subjectif sans équivoque), manière qu'il y ait lieu de débattre. J'étais préparé à ce qu'on me brandisse la pièce à conviction Lupu. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 29
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Dim 31 Juil 2011 - 12:21

Ino a écrit:
DLM a écrit:

Sur le plan artistique en tout cas, le grand mérite de Pollini est d'avoir une vision très transversale du répertoire. Pas tant qu'il joue beaucoup de raretés, mais il réserve une place quasiment égale, pour le contemporain, au autres périodes de son répertoire. Après, ce n'est pas non plus un défricheur comme Aimard ou Hamelin, mais c'est déjà pas mal, tellement de pianistes célèbres n'en font pas autant...

et je trouve ça très bien comme ça

Tu fais bien de camoufler ta pensée Wink . Si on en est à dénier le statut de musique, il n'y a plus rien à échanger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Dim 31 Juil 2011 - 12:23

Où a-t-il écrit cela ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Zéphire
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1082
Localisation : Comté de Provence
Date d'inscription : 17/11/2010

MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Dim 31 Juil 2011 - 13:31

I love you Il ne faut pas oublier son opus 28 (les préludes) et sa fantaisie de Schumman.....
Pour les premiers je n'ai rien entendu de si beau (détachés, presque désincarnés,spirituels) des Préludes. Bon cet hiver j'écouterai la version Benno Moiseiwitch qui promet beaucoup après l'écoute de la 1ière ballade. Mais pour l'instant c'est ma version.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6360
Age : 25
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Dim 31 Juil 2011 - 13:41

Sa version des Etudes (Op 10 et 25) de Chopin sont elles aussi impressionnante de technique et de beauté. Il n'y a peu être pas le coté très romantique, sentimentale, qu'on pourrait attendre de la musique de Chopin mais ce qu'il en a fait est extra. D'ailleurs il me semble, je voudrais pas dire de bêtise, que c'est un des seuls pianistes à affronter les études de Chopin en intégralité en concert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Dim 31 Juil 2011 - 15:03

Virssaladze les joue aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6360
Age : 25
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Dim 31 Juil 2011 - 15:05

alexandre. a écrit:
Virssaladze les joue aussi.

Oui mais c'est pas son sujet Mr.Red qu'elle vienne pas voler la vedette de Pollini tutut ^^


Dernière édition par Rach-phaël06 le Dim 31 Juil 2011 - 15:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Dim 31 Juil 2011 - 15:05

Rach-phaël06 a écrit:
alexandre. a écrit:
Virssaladze les joue aussi.

Oui mais c'est pas son sujet Mr.Red qu'il vienne pas voler la vedette de Pollini tutut ^^
C'est elle.
Revenir en haut Aller en bas
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6360
Age : 25
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Dim 31 Juil 2011 - 15:10

alexandre. a écrit:
Rach-phaël06 a écrit:
alexandre. a écrit:
Virssaladze les joue aussi.

Oui mais c'est pas son sujet Mr.Red qu'il vienne pas voler la vedette de Pollini tutut ^^
C'est elle.

Oui désolé j'ai écris trop vite, je rectifie Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ino
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1268
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2010

MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Dim 31 Juil 2011 - 15:37

Rach-phaël06 a écrit:
Sa version des Etudes (Op 10 et 25) de Chopin sont elles aussi impressionnante de technique et de beauté. Il n'y a peu être pas le coté très romantique, sentimentale, qu'on pourrait attendre de la musique de Chopin mais ce qu'il en a fait est extra. D'ailleurs il me semble, je voudrais pas dire de bêtise, que c'est un des seuls pianistes à affronter les études de Chopin en intégralité en concert.

Une version de très grande qualité, la musicalité des études n'attend pas de très grand rubato et sur ce point il ne me choque pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6360
Age : 25
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Dim 31 Juil 2011 - 15:51

Ino a écrit:
Rach-phaël06 a écrit:
Sa version des Etudes (Op 10 et 25) de Chopin sont elles aussi impressionnante de technique et de beauté. Il n'y a peu être pas le coté très romantique, sentimentale, qu'on pourrait attendre de la musique de Chopin mais ce qu'il en a fait est extra. D'ailleurs il me semble, je voudrais pas dire de bêtise, que c'est un des seuls pianistes à affronter les études de Chopin en intégralité en concert.

Une version de très grande qualité, la musicalité des études n'attend pas de très grand rubato et sur ce point il ne me choque pas du tout.

Very Happy exactement, on peu pas dire mieux mains. Après tous ce ne sont que des études et pas des pièces de concert. Et ce qui me frappe avec Pollini dans les études de chopin c'est que c'est sa technique fulgurante, qu'il déploie dans ces interprétations, qui crée toute la beauté mélodique et musical du résultat (Je ne sais pas si j'ai bien exprimé ce que je voulais dire ^^) Il n'a pas besoin d'utiliser le rubato, et autres, sa technique suffit.
Et d'ailleurs j'ai souvent lu, un peu partout, que ses interprétations des études de Chopin sont des références pour beaucoup de personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Dim 31 Juil 2011 - 16:07

Rach-phaël06 a écrit:
Après tous ce ne sont que des études et pas des pièces de concert.
Il me semble justement que les études de Chopin valent un peu plus que cela. Ce n'est pas du Alkan ou du Kalkbrenner quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6360
Age : 25
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Dim 31 Juil 2011 - 16:12

alexandre. a écrit:
Rach-phaël06 a écrit:
Après tous ce ne sont que des études et pas des pièces de concert.
Il me semble justement que les études de Chopin valent un peu plus que cela. Ce n'est pas du Alkan ou du Kalkbrenner quoi.

Oui oui bien sur c'était pour dire que on a pas besoin absolument de déployer tous un arsenal de rubato et autres pour les rendre complètement expressif, romantique, larmoyant ou héroïque, etc... Ce sont des études, donc elles sont basées principalement sur la technique du pianiste, et dans ce sens Pollini en fait une interprétation remarquable, d'autant plus que part sa simple technique il en fait quelque chose de très expressif. Après bien sur que ce sont bien plus que des simples "études". C'est ce que je voulais dire après je ne sais pas si je suis assez clair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ino
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1268
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2010

MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Dim 31 Juil 2011 - 16:27

Rach-phaël06 a écrit:
Ino a écrit:
Rach-phaël06 a écrit:
Sa version des Etudes (Op 10 et 25) de Chopin sont elles aussi impressionnante de technique et de beauté. Il n'y a peu être pas le coté très romantique, sentimentale, qu'on pourrait attendre de la musique de Chopin mais ce qu'il en a fait est extra. D'ailleurs il me semble, je voudrais pas dire de bêtise, que c'est un des seuls pianistes à affronter les études de Chopin en intégralité en concert.

Une version de très grande qualité, la musicalité des études n'attend pas de très grand rubato et sur ce point il ne me choque pas du tout.

Very Happy exactement, on peu pas dire mieux mains. Après tous ce ne sont que des études et pas des pièces de concert. Et ce qui me frappe avec Pollini dans les études de chopin c'est que c'est sa technique fulgurante, qu'il déploie dans ces interprétations, qui crée toute la beauté mélodique et musical du résultat (Je ne sais pas si j'ai bien exprimé ce que je voulais dire ^^) Il n'a pas besoin d'utiliser le rubato, et autres, sa technique suffit.
Et d'ailleurs j'ai souvent lu, un peu partout, que ses interprétations des études de Chopin sont des références pour beaucoup de personnes.

En tout cas je comprends bien ton propos Smile

Les études de Chopin sont extraordinaires, parce que justement (je reprends la suite de la conversation) elles combinent les qualités d'une étude et une force de composition inégalable. Quand on arrive à bout d'une de ces pièces, on a vraiment gagné une nouvelle corde à notre arc en tant que pianistes, et pour autant on a à les jouer un bonheur aussi grand que pour n'importe quelle pièce "de concert". Du coup c'est une bien meilleure école que les études à la russe pour les pianistes les moins enclins au travail pour le travail... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6360
Age : 25
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Dim 31 Juil 2011 - 16:38

Tous à fait d'accords sur la sensation d'avoir gravi une nouvelle marche après l'écoute des ses études, d'avoir fais un bon en avant, d'avoir une nouvelle corde à son arc comme tu dis. Very Happy Il y a un avant et un après Chopin, et un avant et un après ses études, voila tous le génie de cet homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ino
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1268
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2010

MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Dim 31 Juil 2011 - 17:06

Rach-phaël06 a écrit:
Tous à fait d'accords sur la sensation d'avoir gravi une nouvelle marche après l'écoute des ses études, d'avoir fais un bon en avant, d'avoir une nouvelle corde à son arc comme tu dis. Very Happy Il y a un avant et un après Chopin, et un avant et un après ses études, voila tous le génie de cet homme.

Je voulais dire après les avoir travaillées et jouées!!! L'écoute gagne aussi beaucoup bien sûr, mais je faisais le parallèle avec les autres études qui existent pour pianiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6360
Age : 25
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Dim 31 Juil 2011 - 17:08

Ino a écrit:
Rach-phaël06 a écrit:
Tous à fait d'accords sur la sensation d'avoir gravi une nouvelle marche après l'écoute des ses études, d'avoir fais un bon en avant, d'avoir une nouvelle corde à son arc comme tu dis. Very Happy Il y a un avant et un après Chopin, et un avant et un après ses études, voila tous le génie de cet homme.

Je voulais dire après les avoir travaillées et jouées!!! L'écoute gagne aussi beaucoup bien sûr, mais je faisais le parallèle avec les autres études qui existent pour pianiste.

Ah d'accord Mr. Green Je n'ai, à mon grand regret, jamais fait de piano alors je parle en tant qu'auditeur ^^ Mais bien sur je connais le travail que nécessite ces études, et ce qu'il en ressort pour tous pianiste qui les joue. Il me manque juste l'expérience personnel. Dans 1 mois Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rafsan
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1524
Age : 54
Localisation : Brabant wallon
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Dim 31 Juil 2011 - 20:09

Rach-phaël06 a écrit:
Il [Pollini] n'y a peut-être pas le côté très romantique, sentimental, qu'on pourrait attendre de la musique de Chopin mais ce qu'il en a fait est extra.
Et c'est précisément ce que j'aime chez lui. Je ne puis d'ailleurs écouter Chopin que sous ses doigts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6360
Age : 25
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Dim 31 Juil 2011 - 20:31

Rafsan a écrit:
Rach-phaël06 a écrit:
Il [Pollini] n'y a peut-être pas le côté très romantique, sentimental, qu'on pourrait attendre de la musique de Chopin mais ce qu'il en a fait est extra.
Et c'est précisément ce que j'aime chez lui. Je ne puis d'ailleurs écouter Chopin que sous ses doigts.
mains Je ne puis écouter les études de Chopin que sous ses doigts. (Je ne généralise pas à toute l'oeuvre de Chopin, que j'écoute plus sous les doigts d'autre interprètes ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Dim 7 Aoû 2011 - 19:46

DavidLeMarrec a écrit:
Bien, pour ma part, je l'évite systématiquement, je n'aime jamais ce qu'il fait. Toujours assez raide et cassant, aussi bien l'articulation des phrasés que le son même - et qu'on ne me parle pas des prises de son de DGG, parce que Argerich ou Vásáry n'ont jamais sonné comme cela.

Après, il paraît que c'est un génie et qu'en concert il renverse tout dans ses bons jours. C'est bien possible, c'est même probable vu les avis convergents, mais je n'ai pas vu.

Même avis, hélas.

Je dis "hélas" parce que quand il s'agit d'un pianiste connu, qui a vendu pas mal de disques et donné pas mal de concerts, me vient à l'esprit une notion de "dégâts potentiels" chez les auditeurs un peu fragiles Very Happy

Non, sans blague, ma dernière expérience: ses Variations Diabelli, Diapason d'Or et tout, considéré par certains comme la référence et patati. Je n'ai pas pu aller au bout du disque, et ce n'est certaintement pas la faute de l'oeuvre, qui n'est pas loin d'être ma préférée. C'est d'un extérieur, d'une rigidité, dans une oeuvre qui doit être avant tout jubilatoire.

Question: alors pourquoi est-il un pianiste connu? Seulement parce que c'est très virtuose, très contrôlé et assumé comme démarche? Moi, ça m'assèche les sens.

Il fait partie pour moi des pianistes qui ont résolu la difficulté de l'interprétation en nivelant par le bas et les doigts: on déroule le plus proprement et vite possible sans interpréter. "Le plus proprement possible" suffit à assurer un public, apparemment.

Et en fait j'exagère à peine.

Bon, voilà, je viens de l'habiller pour l'hiver. Very Happy

Je donne tout Pollini pour un peu de Serkin, un peu de Bolet, un peu de Brendel, un peu de....au choix.

Mais c'est personnel.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charles
Mélomane averti


Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 13/07/2011

MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Sam 13 Aoû 2011 - 9:28

shushu a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Bien, pour ma part, je l'évite systématiquement, je n'aime jamais ce qu'il fait. Toujours assez raide et cassant, aussi bien l'articulation des phrasés que le son même - et qu'on ne me parle pas des prises de son de DGG, parce que Argerich ou Vásáry n'ont jamais sonné comme cela.

Après, il paraît que c'est un génie et qu'en concert il renverse tout dans ses bons jours. C'est bien possible, c'est même probable vu les avis convergents, mais je n'ai pas vu.

Même avis, hélas.

Je dis "hélas" parce que quand il s'agit d'un pianiste connu, qui a vendu pas mal de disques et donné pas mal de concerts, me vient à l'esprit une notion de "dégâts potentiels" chez les auditeurs un peu fragiles Very Happy

Non, sans blague, ma dernière expérience: ses Variations Diabelli, Diapason d'Or et tout, considéré par certains comme la référence et patati. Je n'ai pas pu aller au bout du disque, et ce n'est certaintement pas la faute de l'oeuvre, qui n'est pas loin d'être ma préférée. C'est d'un extérieur, d'une rigidité, dans une oeuvre qui doit être avant tout jubilatoire.

Question: alors pourquoi est-il un pianiste connu? Seulement parce que c'est très virtuose, très contrôlé et assumé comme démarche? Moi, ça m'assèche les sens.

Il fait partie pour moi des pianistes qui ont résolu la difficulté de l'interprétation en nivelant par le bas et les doigts: on déroule le plus proprement et vite possible sans interpréter. "Le plus proprement possible" suffit à assurer un public, apparemment.

Et en fait j'exagère à peine.

Bon, voilà, je viens de l'habiller pour l'hiver. Very Happy

Je donne tout Pollini pour un peu de Serkin, un peu de Bolet, un peu de Brendel, un peu de....au choix.

Mais c'est personnel.

La notion de « dégâts potentiels chez les auditeurs un peu fragiles » ne me viendrait pas à l'esprit à propos de l'écoute d'une interprétation de Pollini. Ce serait même l'inverse. Comme ce pianiste ne pactise jamais avec le public et ses clercs — ses "goûts", son sentimentalisme, son attirance irrésistible pour la virtusosité gratuite, son adhésion inconsciente à l'air du temps, le relativisme stylistique et la pseudo-improvisation — lui collera toujours à la peau une fausse réputation de "froideur" ou d'artiste qui "assèche les sens". C'est ainsi.
J'aimerais comprendre pourquoi les Variations Diabelli sont avant tout jubilatoires ? Dans la version discographique des "Diabelli" par Pollini, la jubilation est présente. Elle l'est sans être assénée, sans parcours balisé où il serait indiqué : "ici il faut jouir" ; ou "là il faut rire" ou "il faut pleurer", etc. Son jeu dépasse ces contingences, il joue la musique du compositeur, avec les moyens compositionnels mis à sa disposition par le compositeur lui-même : la musique par la musique elle-même. Une posture éminemment moderne. Un immense artiste...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opus100
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 247
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Sam 13 Aoû 2011 - 10:08

J'apprécie beaucoup le jeu de Pollini : quelle classe ! quelle distinction !
Petit bémol pourtant, je trouve une légère rigidité dans son style, comme si les notes tombaient trop parfaitement (désolé pour l'imprécision, mais je ne vois pas comment le dire autrement sans risquer de doubler le bémol Confused ).

P.S. : Merci à David de citer Tomas Vásáry, même si l'exemple était fortuit mains : c'est sa version des 2e et 3e sonates de Chopin que j'ai découverte en premier, et elle gardera toujours une place dans mes préférences.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charles
Mélomane averti


Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 13/07/2011

MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Sam 13 Aoû 2011 - 10:42

Opus100 a écrit:
J'apprécie beaucoup le jeu de Pollini : quelle classe ! quelle distinction !
Petit bémol pourtant, je trouve une légère rigidité dans son style, comme si les notes tombaient trop parfaitement (désolé pour l'imprécision, mais je ne vois pas comment le dire autrement sans risquer de doubler le bémol Confused ).

P.S. : Merci à David de citer Tomas Vásáry, même si l'exemple était fortuit mains : c'est sa version des 2e et 3e sonates de Chopin que j'ai découverte en premier, et elle gardera toujours une place dans mes préférences.

Oui. Une légère rigidité qu'on trouve dans des enregistrements de jeunesse (chez Chopin par ex., peut-être par "excès d'intégrité"), mais certainement pas aujourd'hui, c'est-à-dire depuis un peu plus d'une vingtaine d'années, en gros...

Son plus grand disque de ces dernières années, à mon sens : le Clavier bien tempéré. Un enregistrement littéralement massacré par 90% de la critique française qui n'y a strictement rien compris (mais salué, sans qu'il ait déclenché son enthousiasme, par Ch. Huss)... J'ai entendu Pollini, à Paris il y a deux ans jouer tout le premier livre. Inoubliable !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Sam 13 Aoû 2011 - 11:09

charles a écrit:
Un enregistrement littéralement massacré par 90% de la critique française qui n'y a strictement rien compris

Bah, c'est normal. Personne n'y a rien compris sauf toi qui comprends tout. Very Happy
Si je peux admettre que cette tendance à ressentir cette autosatisfaction puisse exister chez beaucoup de gens, j'ai du mal à accepter qu'on ne le combatte pas et ne le contrôle pas plus en soi-même.

Cela étant, c'est très bien qu Pollini te plaise. L'essence même des arts est peut-être quand même encore de rechercher du plaisir........autre que celui d'avoir l'impression d'avoir la raison supprême Very Happy

Je l'ai habillé pour l'hiver ce pianiste, c'est vrai, mais j'ai fait attention de signaler que c'était ma réaction personnelle et d'émailler le reste d'un ton légèrement humoristique ponctué de qques émoticones.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3079
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Lun 15 Aoû 2011 - 0:45

Pour ma part j'aime beaucoup Pollini. J'étais resté longtemps imperméable à ses disques, mais en 2005, j'ai entendu presque simultanément son enregistrement live de la Waldstein (sa 2e chez DG) et au Châtelet une Hammeklavier à tomber à la renverse. Pollini en concert dans les bons jours (il a un trac intense très palpable qui peut le raidir terriblement), c'est assez extraordinaire.
Depuis, je suis souvent allé l'écouter en concert, il y a des jours "sans" (comme son 2e concerto de Bartok avec Boulez il y a deux ans) mais aussi les jours "avec" qui sont souvent prodigieux, comme son 1er de Brahms avec Eötvös ou son Clavier bien tempéré à Pleyel l'an dernier.
Ses derniers disques sont magnifiques, notamment l'Appassionata live à Vienne, les concertos de Mozart, les nocturnes de Chopin. J'aimerais tellement qu'il réenregistre les dernières sonates de Beethoven, et qu'on ait une intégrale !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo B
Mélomane averti


Nombre de messages : 446
Age : 34
Date d'inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Lun 15 Aoû 2011 - 13:23

Sur le sujet Pollini studio versus concert : mon point de vue est que DG a raté les prises de son de Pollini (en récital, pas toujours en concerto, heureusement) jusqu'au début des années 2000, et qu'il semble que d'un seul coup ils aient trouvé la solution qui manquait pour rapprocher du disque à la fois le vrai son mais aussi le vrai "comportement" interprétatif que montre généralement Pollini en concert : c'est-à-dire une infinie spontanéité, un caractère parfois totalement improvisé et intuitif, une grande liberté rythmique au profit d'une immense qualité d'écoute harmonique.

On trouve retrouve cela dans ses deux derniers studios Chopin : celui proposant la 2e sonate (avec l'excellent replacement de la reprise du I au début) et surtout une sublime exécution du 2e Impromptu ; et encore plus dans l'intégrale des nocturnes, qui contient de véritables trésors renouvelant considérablement la discographie (les opus 32 notamment). Dans cette dernière, la prise de son "studio" (le studio étant quand même la Herkulesaal) rend enfin pleinement justice à Pollini, et lui se rend justice à lui-même, en jouant dans un esprit de spontanéité très proche de ses concerts (ses très belles Diabelli du début de la décennie marquaient déjà un progrès de ce point de vue).

Mais surtout, la très bonne idée a été de l'enregistrer enfin live, ce qu'on devrait faire pour tous les bons pianistes, tout le temps (et aussi pour les mauvais, ça leur réglerait leur compte)... les quatre concertos de Mozart captés en concert avec le Philharmonique de Vienne sont absolument magnifiques. Au disque, je pense que ce sont les plus beaux disques de concertos de Mozart que j'ai trouvés après ceux de Michelangeli, Solomon et Ranki.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pianissimo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 334
Age : 31
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Jeu 18 Aoû 2011 - 17:35

En un mot comme en cent, Pollini est un de mes pianistes contemporains préférés. J'apprécie son jeu extrêmement clair et brillant, tout en restant solide et en sachant faire chanter le piano quand il le faut.

Un grand interprète de Chopin (ses enregistrements des nocturnes, ballades, études, préludes et polonaises sont tout simplement époustouflants), de Beethoven (ses concertos - avec Böhm - me semblent davantage réussis que ses sonates, quoi que les dernières...) et de Mozart (concerto n° 21 avec Muti, un moment magique avec toute la profondeur de Mozart), ne peut d'ailleurs que m'être cher à entendre...

Son jeu est aussi adapté je trouve à Brahms : son enregistrement des concertos avec Abbado le confirme.

J'attends de le découvrir dans Schumann.

Assurément, je place Pollini dans mon top 5 des pianistes.
"il nous surpasse tous" Rubinstein
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo B
Mélomane averti


Nombre de messages : 446
Age : 34
Date d'inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Sam 20 Aoû 2011 - 15:07

J'avais oublié de citer, outre les deux Chopin et les deux Mozart, le premier livre du Clavier qu'a justement mentionné Charles. C'est en effet un très beau disque, ceci étant, son seul défaut est de ne pas être live, contrairement aux Mozart : j'ai moi aussi écouté Pollini donner le 1er livre en concert et c'était encore supérieur, nonobstant un début mal assuré, mais c'est devenu assez transcendant à partir du diptyque en mi bémol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Sam 20 Aoû 2011 - 16:43

Personne n'a cité son enregistrement des oeuvres de Schoenberg il me semble. Je pense qu'il est remarquable ici aussi. Smile L'opus 11. drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6360
Age : 25
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Sam 20 Aoû 2011 - 17:12

Exact cheers j'ai ce Cd aussi qui est super :



Qui contient également la sonate N°2 de Boulez et les variations pour piano de Webern.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3079
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Dim 21 Aoû 2011 - 1:02

pianissimo a écrit:
Beethoven (ses concertos - avec Böhm - me semblent davantage réussis que ses sonates, quoi que les dernières...)


A partir des années 2000 ses sonates sont dans l'ensemble très réussies, avec au sommet ses prises sur le vif (Waldstein, op. 22, op. 26, Appassionata, Thérèse).

Citation :
Son jeu est aussi adapté je trouve à Brahms : son enregistrement des concertos avec Abbado le confirme.


Ces concertos par les deux Italiens sont très transparents et lumineux. C'est assez étonnant dans le premier et finalement j'aime beaucoup.
Je me rends compte à l'instant qu'il n'a jamais enregistré d'oeuvres de Brahms pour piano seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charles
Mélomane averti


Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 13/07/2011

MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Jeu 24 Nov 2011 - 18:18

Viennent de sortir les Etudes pour piano de Chopin (les deux opus), chez Testament. Un enregistrement effectué par Pollini tout de suite après avoir remporté le Concours Chopin en 1960. Epoustouflant de technique et de musicalité !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 646
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Mer 1 Aoû 2012 - 23:48

Est-ce qu’il y a quelqu’un qui connait l’enregistrement live de Davidsbundlertanze et Kreisliana, Exclusive EX92T31 :





Je m’intéresse beaucoup à Pollini en ce moment alors je suis tenté de l’acheter – mais ça coute cher . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Igor Wagner
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 59
Age : 20
Date d'inscription : 26/05/2012

MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Mar 7 Aoû 2012 - 0:13

Pollini est un pianiste que je connais assez peu mais du peu que je connais, (la 1ère sonate pour piano de Schumann, les Etudes et les polonaises de Chopin et la Fantaisie avec choeur, piano et orchestre de Beethoven avec Abbado) je trouve sa technique remarquable (dans les études de Chopin notamment) et il laisse rarement indifférent (sauf dans les polonaises qui m'ont paru fades, la prise de son DG y est peut-être pour quelque chose).
Seuls défauts, sa rigidité (mais ça je crois qu'on est à peu près tous d'accord là dessus) et aussi le fait qu'il pourrait faire plus "sonner" le piano (là encore,les prises de son peuvent être médiocres).
Il est ouvert musicalement avec des enregistrements d'oeuvres contemporaines (Schoenberg) et a fait beaucoup pour son pays.

A propos, son coffret Chopin chez DG vaut le coup ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Mer 8 Aoû 2012 - 13:05

JFrej a écrit:
A propos, son coffret Chopin chez DG vaut le coup ?
Ce qui vaut vraiment le coup ce sont les nocturnes, et le dernier album avec la 2ème sonate. Mais je crois que le coffret ne vaut pas plus cher que ces deux albums, donc autant le prendre (et puis les premiers Chopin sont tout de même des enregistrements qui ont marqué leur temps).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Sam 3 Nov 2012 - 23:06

Si certains pensent encore que Pollini est un pianiste raide à la sonorité cassante, je leur conseille de regarder cette vidéo (Chopin, op.27/2) : watch?v=_y4UV9whj10

C'est beaucoup plus libre et intense que le studio qui était déjà très beau.
Revenir en haut Aller en bas
808
Mélomaniaque


Nombre de messages : 709
Date d'inscription : 19/06/2011

MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Dim 4 Nov 2012 - 0:01

alexandre. a écrit:
Si certains pensent encore que Pollini est un pianiste raide à la sonorité cassante, je leur conseille de regarder cette vidéo (Chopin, op.27/2) : watch?v=_y4UV9whj10

C'est beaucoup plus libre et intense que le studio qui était déjà très beau.

sinon on peut écouter ses schubert qui sont des merveilles !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
milia
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 44
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   Dim 4 Nov 2012 - 17:16

Je viens d'acheter le nouveau disque Chopin de Pollini, qui comprend les Préludes, et également deux nocturnes, quatre mazurkas et le deuxième scherzo. C'est chez DG.
Avant de commencer ce post, j'ai relu ce qui a été écrit plus haut et qui illustre, ce qui est bien d'ailleurs, que comme tout grand artiste, il divise. je me rappelle que, jeune mélomane, j'avais été indigné que le critique de Télérama expédie au début des années 90, son disque regroupant les 4 scherzi du même Chopin en deux lignes trop lapidaires, forcément injustes car n'explicitant rien du rejet du critique. Je venais pour ma part d'acquérir ce disque que je chérissais déjà et que je chéris toujours.
Comment sera reçu son dernier disque ? Sans doute divisera-t-il entre ceux qui jugeront qu'il y a dans son approche trop de distance, trop peu de passion et les autres, j'en suis, qui aime sa façon de laisser se développer la ligne, de ne rien suggérer par des rubatos trop appuyés ou prévisibles, tout en restant un maître absolu de la nuance. Froideur ? Le 13e prélude est par exemple ici un sommet de tendresse.
Ici point de foucades, c'est vrai. Parfois une retenue qui surprend au départ et qui ensuite évoque plus une grande hauteur de vue qu'un détachement.
je m'en vais réécouter bien vite son enregistrement de 1974, dont je me souviens qu'il était magistral techniquement, mais qui ne m'a pas laissé dans l'oreille et dans le coeur une telle palette d'émotions.
Dans son précédent disque Chopin, le 2e impromptu avait été pour moi un choc. Avec Pollini, il baigne au départ dans une lumière diffuse, une douceur simple mais étreignante. Puis à 3'21, cette joie simple qui traverse, jouée sans presque y penser, sans rien de souligné. Ni Kissin, dans un disque que j'adore chez RCA, ni Rubinstein, ni François, ne m'avaient donné cela ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maurizio Pollini   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maurizio Pollini
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Maurizio Pollini
» Maurizio Pollini
» Samson François, pianiste
» Playlist (56)
» Pollini à Pleyel 14-02-2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: