Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Purcell - Didon et Enée

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Raymonde
Mélomane du dimanche
Raymonde

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 10/01/2006

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptySam 14 Jan 2006 - 10:15

Bonjour,
Je suis une lectrice assidue de ce site depuis quelque temps et vous remercie d'exister car cela permet au novice comme moi de se faire une idée sur le classique.
Aujourd'hui je sors de l'ombre afin d'avoir votre avis sur une version cd de Didon et Enée de Purcell.
Par avance je vous remercie de vos réponses et vous souhaite une bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
encolpio
La vie en noir et blanc
encolpio

Nombre de messages : 848
Age : 46
Localisation : Palermo
Date d'inscription : 10/06/2005

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptySam 14 Jan 2006 - 10:47

Il y en a de nombreuses...
Mes pref:
"classique"
Purcell - Didon et Enée B00004C8TE.01._SCLZZZZZZZ_
"Baroque"
Purcell - Didon et Enée B000056SSV.01._SCLZZZZZZZ_
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leo
Mélomaniaque
leo

Nombre de messages : 1684
Age : 60
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 24/07/2005

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptySam 14 Jan 2006 - 12:49

Je goûte particulièrement la version Harnonkourt - mais je n'ai pas la science d'Encolpio qui a au moins écouté toutes les versions possibles sinon plus tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leboc.forumactif.org/forum.htm
encolpio
La vie en noir et blanc
encolpio

Nombre de messages : 848
Age : 46
Localisation : Palermo
Date d'inscription : 10/06/2005

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptySam 14 Jan 2006 - 13:01

leo a écrit:
Je goûte particulièrement la version Harnonkourt - mais je n'ai pas la science d'Encolpio qui a au moins écouté toutes les versions possibles sinon plus tongue
lol, non je n'ai pas tout écouté, j'aimerai bien... Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanislas Lefort
Baroqueux fou
Stanislas Lefort

Nombre de messages : 2477
Localisation : Aux trousses du fantôme de l'Opéra !
Date d'inscription : 11/06/2005

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptySam 14 Jan 2006 - 13:07

Didon & Enée, un des opéras les plus enregistrés ! (au moins un par an) J'en ai déjà parlé ailleurs ! Mr. Green

Moi, j'ai celle de Pinnock (qui date un peu maintenant) et celle, assez récente (2003), du Concert d'Astrée (avec Paul Agnew, Emmanuelle Haïm). Ce disque a eu bonne presse et, effectivement, il est sympa.

Purcell - Didon et Enée B000093U3J.08._SCLZZZZZZZ_

Après, ce n'est vraiment pas mon oeuvre préférée chez Purcell.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ahbon.free.fr/Ars_Musica.html
Raymonde
Mélomane du dimanche
Raymonde

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 10/01/2006

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptySam 14 Jan 2006 - 13:36

Stanislas Lefort a écrit:
Didon & Enée, un des opéras les plus enregistrés ! (au moins un par an) J'en ai déjà parlé ailleurs ! Mr. Green

Pardon j'ai du mal chercher.

Moi, j'ai celle de Pinnock (qui date un peu maintenant) et celle, assez récente (2003), du Concert d'Astrée (avec Paul Agnew, Emmanuelle Haïm). Ce disque a eu bonne presse et, effectivement, il est sympa.

Purcell - Didon et Enée B000093U3J.08._SCLZZZZZZZ_

Après, ce n'est vraiment pas mon oeuvre préférée chez Purcell.

Alors là j'ai le choix. Il faut plus s'orienter sur une version "classique" pour un novice ou "baroque" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leo
Mélomaniaque
leo

Nombre de messages : 1684
Age : 60
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 24/07/2005

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptySam 14 Jan 2006 - 13:38

Le mieux est de commencer par Klaus Nomi Mr. Green


Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leboc.forumactif.org/forum.htm
Stanislas Lefort
Baroqueux fou
Stanislas Lefort

Nombre de messages : 2477
Localisation : Aux trousses du fantôme de l'Opéra !
Date d'inscription : 11/06/2005

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptySam 14 Jan 2006 - 14:14

Raymonde a écrit:


Alors là j'ai le choix. Il faut plus s'orienter sur une version "classique" pour un novice ou "baroque" ?

Prends une version "baroque". Purcell joué à la classique, heu... Confused Pourquoi pas Wagner joué à la baroque ?


Raymonde a écrit:


Pardon j'ai du mal chercher.

Ce n'était pas une remarque à ton encontre... C'était un clin d'oeil aux anciens du forum. Wink

C'est vrai qu'on sort beaucoup beaucoup beaucoup de Didon & Enée, au détriment de tas d'oeuvres inconnues ! Confused


leo a écrit:
Le mieux est de commencer par Klaus Nomi Mr. Green

Arrow

Toujours en embuscade, el barbudo ! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ahbon.free.fr/Ars_Musica.html
Jorge
Caliméro baroqueux
Jorge

Nombre de messages : 6307
Age : 30
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptySam 14 Jan 2006 - 14:31

Deux merveilleuses versions déjà citées:

Celle d'Emmanuel Haim et le concert d'Astrée.

Celle de René Jacobs. Qui m'a fait aimer cette oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
encolpio
La vie en noir et blanc
encolpio

Nombre de messages : 848
Age : 46
Localisation : Palermo
Date d'inscription : 10/06/2005

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptySam 14 Jan 2006 - 14:34

Stanislas Lefort a écrit:
Raymonde a écrit:


Alors là j'ai le choix. Il faut plus s'orienter sur une version "classique" pour un novice ou "baroque" ?

Prends une version "baroque". Purcell joué à la classique, heu... Confused Pourquoi pas Wagner joué à la baroque ?
Dernière remarque hors de propos...
Les 2 se valent et sont 2 visions différentes d'une même oeuvre...
Pour ma part je ne pourrais choisir...
La plus belle Dido: Janet Baker (elle est le prix de la version Lewis)
Le plus bel orchestre: certainement Jacobs (ferveur, rigueur, hauteur d'âme...)
Mais de nombreuses autres versions sont bonnes:
celle de Christie avec Laurens (équilibre, émotion), Celle d'Harnoncourt avec Murray (plus "dure"), effectivement celle du Concert d'Astrée est bonne aussi...
Celle de Parrott (fraîcheur) est tout aussi écoutable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorge
Caliméro baroqueux
Jorge

Nombre de messages : 6307
Age : 30
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptySam 14 Jan 2006 - 14:37

Christie décevant quand même. Par rapport aux autres (et à sa discographie) il n'a jamais rellement signé une véritable bonne version de cette oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanislas Lefort
Baroqueux fou
Stanislas Lefort

Nombre de messages : 2477
Localisation : Aux trousses du fantôme de l'Opéra !
Date d'inscription : 11/06/2005

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptySam 14 Jan 2006 - 14:45

encolpio a écrit:

Dernière remarque hors de propos...

Ça, je l'attendais, vu que tu n'es pas passionné par les interprétations "baroques". (je crois... mais s'il y a erreur sur la personne : je te présente toutes mes confuses)

Quant à la version de chambre de Christie... non merci.

Je signale tout un tas de revues de presse ici : http://perso.wanadoo.fr/jean-claude.brenac/PURCELL_DIDO.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ahbon.free.fr/Ars_Musica.html
encolpio
La vie en noir et blanc
encolpio

Nombre de messages : 848
Age : 46
Localisation : Palermo
Date d'inscription : 10/06/2005

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptySam 14 Jan 2006 - 15:38

Stanislas Lefort a écrit:


Ça, je l'attendais, vu que tu n'es pas passionné par les interprétations "baroques". (je crois... mais s'il y a erreur sur la personne : je te présente toutes mes confuses)
Je suis passionné par les bonnes versions, baroques et non baroques...
Celles qui nous disent qq chose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanislas Lefort
Baroqueux fou
Stanislas Lefort

Nombre de messages : 2477
Localisation : Aux trousses du fantôme de l'Opéra !
Date d'inscription : 11/06/2005

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptySam 14 Jan 2006 - 15:48

encolpio a écrit:
Stanislas Lefort a écrit:


Ça, je l'attendais, vu que tu n'es pas passionné par les interprétations "baroques". (je crois... mais s'il y a erreur sur la personne : je te présente toutes mes confuses)
Je suis passionné par les bonnes versions, baroques et non baroques...
Celles qui nous disent qq chose...

Ok... Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ahbon.free.fr/Ars_Musica.html
Kurwenal
Mélomane averti
Kurwenal

Nombre de messages : 154
Date d'inscription : 06/10/2005

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptySam 14 Jan 2006 - 16:27

Pour ma part je possède les versions Pinnock et Lewis. Peut-être, d'ailleurs vaut-il mieux commencer par des lectures qui sont considérées comme étant des "valuers sûres" (même si un poil démodées) avant de te lancer dans des versions plus "poussées" (est-ce le bon mot...?)

En tout cas, comme toutes les grandes oeuvres, il existe toutes sortes d'interprétations de qualité et ce peu importe l'approche adoptée par le chef (un peu comme les symphonies de Mozart par Tate vs. Böhm)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptySam 14 Jan 2006 - 17:55

(
Stanislas Lefort a écrit:


je te présente toutes mes confuses



Laughing lol, je l'ai revu récement...

" Mais qu'est-ce que c'est ? C'est...C'est...C'est dla merde ?" )

(C'était la minute nécessaire de ouannier...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanislas Lefort
Baroqueux fou
Stanislas Lefort

Nombre de messages : 2477
Localisation : Aux trousses du fantôme de l'Opéra !
Date d'inscription : 11/06/2005

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptySam 14 Jan 2006 - 19:21

ouannier a écrit:

Stanislas Lefort a écrit:


je te présente toutes mes confuses



Laughing lol, je l'ai revu récement...

" Mais qu'est-ce que c'est ? C'est...C'est...C'est dla merde ?"

(C'était la minute nécessaire de ouannier...)

Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ahbon.free.fr/Ars_Musica.html
Raymonde
Mélomane du dimanche
Raymonde

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 10/01/2006

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptyMar 17 Jan 2006 - 8:01

Merci beaucoup pour toutes vos remarques ainsi que pour le lien de Stanislas. Je vais écouter un Didon et Enée le 28 lors de la folle journée de Nantes et je ne pense pas que Klaus Nomi fassa parti de la distribution Léo. Ce concert sera diffusé sur Arte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pianofortiste
Mélomane averti


Nombre de messages : 225
Age : 58
Localisation : TOULON
Date d'inscription : 15/07/2006

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptyMar 3 Oct 2006 - 0:18

Jetez un coup d'oreille à Berganza et Corboz , récemment réédités; c'est un peu hétérodoxe , mais quelle allure.
Sinon Jacobs, pour Lynn Dawson aussi à qui une simple ornement suffit pour vriller le coeur au détour de son agonie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://accordsenscene.free.fr
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12369
Age : 27
Date d'inscription : 23/02/2007

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptySam 5 Mai 2007 - 20:56

Un petit up.

Je vous trouve bien durs avec Christie
J'écoute les Arts Flo, et comme d'habitude, j'adore ce qu'ils ont fait avec cet opéra... c'est frai, dansant, et drôle ! (les sorcières sont particulièrement bien réalisées !)

Est ce que vous pouvez développer ? Parce que je vois pas trop ce qui vous gène Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87392
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptySam 5 Mai 2007 - 22:28

Quelle version Christie ? Laurens ou Gens ?

Edit 30 août 2011 : Proposition de discographie

--

Date - Chef (Dido, Belinda, Enée, Enchanteresse)

Parmi les vieilleries, j'avais mis la main sur une bande radio avec Martha Mödl. Le problème est que vu les tempi totalement distendus, c'était à peu près inécoutable.

1945 - Constant Lambert (Joan Hammond, Isobel Baillie, Dennis Noble, Edith Coates)

1951 - Geraint Jones (Kirsten Flagstad, Maggie Teyte, Thomas Hemsley, Edith Coates)

1952 - Geraint Jones (Kirsten Flagstad, Elisabeth Schwarzkopf, Thomas Hemsley, Arda Mandikian)
=> Dans cette version, Schwarzkopf tient aussi la seconde suivante de Didon, ainsi que l'esprit messager qui vient visiter Enée. Assez atypique pour être signalé. Sinon, c'est évidemment une lecture "monumentale" (avec en plus des voix que je l'aime pas, même si Schwarzkopf est réellement intéressante), que je suis un peu en peine de commenter, tant tout y paraît sans nerf.

1959 - Benjamin Britten (Claire Watson, Jeannette Sinclair, Peter Pears, Arda Mandikian)

1961 - Anthony Lewis (Janet Baker, Patricia Clark, Raimund Herinckx, Monica Sinclair)
=> A noter également : Dorothy Dorow en esprit messager. Version très lente et lisse, mais pas dépourvue de charme, il y a quelque chose d'un flux tranquille. Elle est surtout appréciée à cause de Baker (que je n'aime pas spécialement) mais qui est en effet convaincante.

1965 - John Barbirolli (Victoria de los Angeles, Heather Harper, Peter Glossop, Patricia Johnson)

1967 - Charles Mackerras (Tatiana Troyanos, Sheila Armstrong, Barry McDaniel, Patricia Johnson)
=> Encore une version qui a été choisie uniquement pour faire chanter l'air final en contexte par sa chanteuse-star. En l'occurrence, une voix aussi ronde et robuste pour ce type d'ambitus ne me paraît, personnellement, n'avoir aucun intérêt particulier.

1970 - Colin Davis (Josephine Veasey, Helen Donath, John Shirley-Quirk, Elizabeth Bainbridge)
=> Voilà qui fait déjà beaucoup plus envie sur le plan de la personnalité, mais je n'ai pas écouté.

1972 - Nicola Rescigno (Tatiana Troyanos, Graziella Sciutti, Jon Vickers)

1977 - Valentin Nesterov (Evgenya Gorochovskaya, Valentina Kozyreva, Nikolay Kaloshin, Nadezhda Vainer)

1977 - Raymond Leppard I (Tatiana Troyanos, Felicity Palmer, Richard Stilwell, Patricia Kern)

1978 - Steuart Bedford (Janet Baker, Norma Burrowes, Peter Pears, Anna Reynolds)

1981 - Andrew Parrott (Emma Kirkby, Judith Nelson, David Thomas, Jantina Noorman)
=> Version vraiment gentillette et molle. Quand même deux points très forts : Emma Kirkby, qui contre toute attente irradie de charme, la seule fois où je l'ai entendue s'incarner véritablement, et magistralement. Très en mots aussi. Second atout, la sorcière à la voix cassée de Jantina Noorman, très convaincante.

1982 - Nikolaus Harnoncourt (Ann Murray, Rachel Yakar, Anton Scharinger, Trudeliese Schmidt)
=> Bon enregistrement qui a vieilli et nous paraît un peu sage aujourd'hui. A noter tout de même, l'esprit messager de Paul Esswood, véritable friandise (même s'il a été plus inspiré ailleurs).

1983 - John Eliot Gardiner (Carolyn Watkinson, Ruth Holton, George Mosley, Teresa Shaw)
=> Très bonne version ! On trouve plus urgent plus tard dans la discographie, mais à cette date, l'enregistrement de Gardiner constitue un véritable saut qualitatif, qui bénéficie en sus du contralto authentique de Watkinson, l'une des plus Didon les plus accomplies de la discographie.

1985 - Raymond Leppard II (Jessye Norman, Patricia Kern, Thomas Allen, Marie McLaughlin)
=> Evidemment, c'est un peu lent, c'est assez lisse... mais la beauté des aplats et la splendeur du chant rachètent beaucoup de choses. Sans être forcément une version qui s'écoute souvent, elle se laisse découvrir avec beaucoup de plaisir.

1985 - William Christie I (Guillemette Laurens, Jill Feldman, Philippe Cantor, Dominique Visse)
=> Avec Agnès Mellon en seconde suivante et première sorcière. Christie emboîte le pas des trouvailles de Harnoncourt et particulièrement Gardiner, et entérine en quelque sorte ce qui sera ensuite le standard de l'interprétation de l'oeuvre : les sorcières qui chantent du nez dans un acte II volontiers hystérisant, les couleurs un peu sèches de l'orchestre, mais le rythme dramatique soutenu. Une excellente version de base, parmi les plus équilibrées - même si ce n'est ni la plus originale, ni la plus émouvante pour moi.

1985 - Michel Corboz (Teresa Berganza, Danielle Borst, Per Arne Wahlgren, Glenys Linos)

1989 - Roderick Shaw (Rachel Ann Morgan, Camille van Lunen, David Barick, Myra Kroese)

1989 - Trevor Pinnock (Anne Sofie von Otter, Lynne Dawson, Stephen Varcoe, Nigel Rogers)
=> Pinnock est le premier de la discographie à distribuer (comme ce pouvait être le cas à l'époque) l'Enchanteresse à un homme.

1992 - Ivor Bolton (Della Jones, Donna Deam, Peter Harvey, Susan Bickley)
=> J'ai du mal à mettre des faits précis sur cette version, que je ne crois pas avoir écoutée en entier de toute façon. Della Jones est bien sûr superbe, et même trop à l'aise, peut-être la limite de cette version, un certain confort chez Didon.

1993 - Christopher Hogwood (Catherine Bott, Emma Kirkby, John Mark Ainsley, David Thomas)
=> Version atypique, avec le "son Hogwood" (même texture des cordes entre l'attaque et la tenue). La principale surprise est que l'enchanteresse est tenue par une basse, mais dans l'ensemble le travail est très vivant et habité, vraiment une très bonne version.

1994 - Nicholas McGegan (Lorraine Hunt-Lieberson, Lisa Saffer, Michael Dean, Ellen Rabiner)
=> Très bonne version, dans une bonne moyenne. N'étant pas particulièrement ébaubi de ce que propose Hunt-Lieberson (le tracé n'est jamais très net, et la diction toujours un peu lâche - j'ai envie de comparer ça aux charmes et aux limites de Ferrier, sans bien sûr qu'on soit sur les mêmes cîmes) ; et par ailleurs n'étant pas très client de la façon qu'a McGegan de toujours tirer ses interprétations vers l'esthétique haendelienne, avec un côté assez "carré", je ne suis pas totalement ébloui. Cela reste excellent cela dit, de bons chanteurs et de très belles nuances, particulièrement soignées.

1994 - William Christie (Véronique Gens, Sophie Marin-Degor, Nathan Berg, Claire Brua)
=> Christie propose le pari très stimulant d'une version pour ensemble très réduit. Malheureusement, cela ne s'accompagne pas de beaucoup de tension de sa part, et l'ensemble paraît assez fade. Gens n'est pas non plus totalement épanouie dans le rôle, peut-être à cause de la langue. Et puis de la tessiture basse, mais elle ne lui pose étrangement pas du tout de problème dans le répertoire français - allant jusqu'à chanter Fidès du Prophète (un rôle de mezzo profond !), et sur scène !

1995 - Richard Hickox (Maria Ewing, Rebecca Evans, Karl Daymond, Sally Burgess)
=> Le meilleur disque baroque de Hickox. Etonnamment, lorsqu'on a l'habitude de ses interprétations des britanniques vingtième, une lecture parmi les plus dramatiques, assez nerveuse même. Le continuo, comme toujours, est un peu littéral, mais l'élan est remarquable, et le chant très beau. Une des plus belles versions de la discographie.

1996 - Andrew Parrott (Emily von Evera, Janet Lax, Ben Parry, Haden Andrews)

1996 - Martin Pearlman (Nancy Maultsby, Susannah Waters, Rusell Braun, Laura Tucker)

1997 - David van Asch (Kym Amps, Anna Crookes, David van Asch, Sarah Connolly)
=> Montée en grade de Kym Amps, qui jouait les utilités quelques années aupravant ! Le Scholars Baroque Ensemble part du principe de l'ensemble choral réduit comme toujours, mais si son Messie ascétique était très saisissant, ici la mollesse prévaut. Très décevant.

1998 - René Jacobs (Lynne Dawson, Rosemary Joshua, Gerald Finley, Susan Bickley)
=> Pour ceux qui le redoutent, Robin Blaze tient le rôle de l'esprit messager... Version admirablement synthétique de ce qui a pu être proposé, et qui a séduit la critique et les mélomanes immédiatement. Il faut dire que tout est complètement léché et maîtrisé de bout en bout, avec beaucoup de rondeur et d'énergie à la fois. Etrangement, exactement comme pour ses Saisons... je n'adhère pas totalement. J'admire la plastique de l'ensemble, mais les chanteurs très lisses et le côté totalement maîtrisé me paraît trop sophistiqué pour cette musique sans détours, je ne suis pas réellement touché par ce qui se passe. Version plus qu'excellente cela dit.

2000 - Hervé Niquet (Laura Pudwell, Salomé Haller, Peter Harvey, Laura Pudwell)
=> Parti pris intéressant de faire jouer la Sorcière comme le double de Didon. Niquet joue cela dans son style propre, avec son continuo très riche, sa rondeur de son, sa progression cursive assez puissante (même si moins qu'ailleurs), et même un certain nombre d'ornementations françaises caractéristiques (l'Ouverture tisse vraiment clairement le lien). Les chanteurs n'ont pas énormément de rayonnement, même Haller. Je dois dire qu'après l'enthousiasme de la découverte, j'ai été assez déçu lors de mes deux dernières réécoutes - la dernière datant d'aujourd'hui. Oui, personnel, assez français, mais un peu le même défaut que Jacobs : très sophistiqué et finalement assez studio. Restent les danses à la française, sublimes, vraiment les plus belles de la discographie.

2001 - William Christie III DVD (Stéphanie d'Oustrac, Sophie Daneman, Nicolas Rivenq, Michel Puissant)
=> Avant de voir le DVD, vu en salle. Et j'avoue être resté un peu tiède : lecture très peu colorée, assez sèche (ensemble instrumental réduit et peu chaleureux). Le charme de Stéphanie d'Oustrac (pas encore à son faîte) et surtout de Nicolas Rivenq reste pâle dans ce contexte. Pas vraiment convaincu. Le dernier enregistrement de l'ère "grisaille" de Christie, ai-je envie de dire.

2003 - Emmanuelle Haïm (Susan Graham, Camilla Tilling, Ian Bostridge, Felicity Palmer)
=> Comme toujours avec Haïm, version accueillie froidement par la critique, alors qu'il s'agit ici également d'une version synthétique, mais beaucoup plus vivante, avec des couleurs plus chaleureuses, moins étudiées. Mis à part Graham dont l'épaisseur est sans doute un peu large pour ce type de rôle (mais qui demeure meilleure que la moyenne des Didon discographiques de ces années), remarquablement chanté.

2004 - Jed Wentz (Nicola Wemyss, Francine van der Heyden, Matthew Baker, Helena Rasker)

2007 - Radu Valentin (Julianne Baird, Andrea Lauren Brown, Timothy Bentch, Tatyana Rashkovsky)
=> Une des versions qui m'a le plus touché. Aux antipodes de la sophistication extrême de Niquet et Currentzis : un continuo très littéral (et des cordes pas toujours totalement justes dans l'aigu), mais il y a là justement une simplicité sans fard (et un anglais incroyablement limpide de la part de ces américains qui font plus british que les british !). Je suis totalement conquis, en plus Baird est rompue à la manière "air de cour" de ce rôle, et Tatyana Rashkovsky brûle les planches en sorcière. Après, ne cherchez pas le spectaculaire dans cette version, vous n'en trouverez aucun.

2007 - Teodor Currentzis (Simone Kermes, Deborah York, Dimitris Tiliakos, Oleg Ryabets)
=> Version décrite comme terriblement subversive et puissamment originale. Peut-être exagérément, parce qu'à l'écoute, je n'y ai pas entendu de génie du dynamitage. J'ai même été un peu déçu par une façon de traiter cette musique de façon un peu trop musicalement contemplative.

2009 - Elizabeth Kenny (Sarah Connolly, Lucy Crowe, Gerald Finley, Patricia Bardon)
=> Une des versions les plus avancées dans les innovations avec Niquet, mais beaucoup plus vivante, dans un très bel anglais. Le continuo et les effets sont très étudiés (même la musique atonale à la fin de l'acte II sonne très naturellement !) A noter, l'étrange chaconne de guitares solos à la fin de l'acte I. Une forme de quadrature du cercle, entre nouveautés et poussée dramatique.

2010 - William Christie IV DVD (Malena Ernman, Judith van Wanroij, Christopher Maltman, Hilary Summers)
=> Entendu et vu seulement des extraits. Avait l'air magnifique à tout point de vue. La grande friandise est Wanroij en Belinda, mais je suis frappé de la façon dont Christie parvient à étendre le ton de la passacaille finale à toutes les interventions de Didon. [/quote]

--

Il doit y avoir à peu près tout, même s'il en manque forcément quelques-unes.

J'avoue que parmi celles que je n'ai pas écoutées, aucune ne me fait envie (à part Parrott II et Wentz, mais modérément tout de même). Confused


Si j'essaie de résumer mon avis :

FANTASTIQUE

- Radu Valentin 2007 => Pour la simplicité, pour l'anglais surtout. Mais à ne pas mettre entre toutes les mains, ce n'est pas une version "virtuose".
- Elizabeth Kenny 2009 => Pleine d'idées et de vie, et un remarquable anglais aussi.
- Richard Hickox 1995 => Pour le drame.
- Emmanuelle Haïm 2003 => Chatoyant en tout point.

TRES BON / EXCELLENT

Pinnock 92, Niquet 2000, Hogwood 93, Gardiner 83, Christie 85, Jacobs 98

BON

Currentzis 2007, McGegan 94, Christie 2001, Christie 94, Leppard 85

MOU MAIS AGREABLE

Parrott 81, Harnoncourt

ENNUYEUX

van Asch 97, Anthony Lewis 61, Geraint Jones 52, Mackerras 67


Etonnant, parce que ce sont surtout des versions dont je n'attendais pas beaucoup (sauf Valentin, parce que Lyrichord fait un travail fabuleux sur cette période) qui m'ont le plus touché, finalement.


Dernière édition par DavidLeMarrec le Mar 30 Aoû 2011 - 16:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12369
Age : 27
Date d'inscription : 23/02/2007

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptyDim 6 Mai 2007 - 9:35

Gens Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorge
Caliméro baroqueux
Jorge

Nombre de messages : 6307
Age : 30
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptyDim 6 Mai 2007 - 11:21

Olalala! Je ne peux laisser un tel massacre ravir tes oreilles.

Où est l'orchestre, qu'est-ce que c'est que cette sénérade de chambre, sans fantaisie, sans drame, sans émotion??

Cours essayer Jacobs ou Haïm, et apres on reparle!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien
Mélomaniaque
Julien

Nombre de messages : 650
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/09/2005

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptyDim 27 Mai 2007 - 23:21

Dans la version Jacobs, il y a le livret d'inclus ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorge
Caliméro baroqueux
Jorge

Nombre de messages : 6307
Age : 30
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptyDim 27 Mai 2007 - 23:24

Oui, il est fort court donc les maisons d'éditions le mettent... Ce qui permet, grâce aux petits rebords de plastiques, d'en arracher un peu à chaque fois à cause de l'épaisseur finale...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87392
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptyDim 27 Mai 2007 - 23:32

Je n'aime pas trop la version Jacobs, personnellement, mais c'est loin d'être mauvais, et comme tout le monde en dit du bien...

Je suis plutôt sensible à Niquet (Didon peut-être inférieure à d'autres, mais lecture d'une intelligence incroyable à l'orchestre), Christie I (sec mais très vivant et bien chanté), Haïm (belles couleurs). Voire Hogwood (avec ses cordes écrasées qu'on connaît) et Leppard (plus lourd, mais très habité).

Gardiner est plus tiède, et Jacobs sonne un peu artificiel, très studio léché, à mon goût.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Jorge
Caliméro baroqueux
Jorge

Nombre de messages : 6307
Age : 30
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptyDim 27 Mai 2007 - 23:36

Je me suis moi aussi lassé de Jacobs, qui manque de naturel, de spontanéité...

Haïm concilie les bons chanteurs (une Susan Graham inoubliable) et un bon orchestre, tonjours chaleureux avec de belles couleurs, qui ne cesse de me ravir à chaque écoute...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87392
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptyDim 27 Mai 2007 - 23:41

J'oubliais Pinnock, avec von Otter à son sommet.

Je suis étonné que tu aimes Graham, ce n'est pas très en style, un peu gros aussi...
Si on cherche simplement Didon, il y a du choix... Della Jones, Lorraine Hunt, Carolyn Watkinson... (et von Otter dans sa grande période, sans compter Laurens pour ceux qui aiment)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Jorge
Caliméro baroqueux
Jorge

Nombre de messages : 6307
Age : 30
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptyDim 27 Mai 2007 - 23:50

Watkinson a une voix beaucoup trop étroite et avec un timbre acide et ingrat.

Von Otter arrive en seconde pour moi, vraiment très belle, plus posée.

Laurens est un peu fluette et manque d'attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87392
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptyDim 27 Mai 2007 - 23:54

Jorge a écrit:
Watkinson a une voix beaucoup trop étroite et avec un timbre acide et ingrat.
Je n'ai pas entendu d'intégrale avec elle. Il me semble avoir entendu un bout de l'air qui était décevant (sous toute réserve), mais dire que c'est une voix étroite, acide, ingrate, certes pas !


Citation :
Von Otter arrive en seconde pour moi, vraiment très belle, plus posée.
Vue en salle en 2003, et c'était un peu triste, les moyens (et l'imagination) ont un peu fui. Avec Goebel.


Citation :
Laurens est un peu fluette et manque d'attaque.
Fluette, là encore, pas vraiment, mais oui, c'est spécial, avec cette voix poussée, toujours aux confins du cri. Il vaut mieux être fan d'abord, mais je l'aime beaucoup (plus en français et en italien, il est vrai).


Et les autres, tu les as entendues ? Versions trop anciennes pour toi, sans doute Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Tristan-Klingsor
Mélomane averti
Tristan-Klingsor

Nombre de messages : 252
Age : 46
Localisation : Québec, Québec
Date d'inscription : 22/05/2007

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptySam 2 Juin 2007 - 22:04

Je sui étonné de voir si peu d'intérêt pour la version d'Hogwood. Il est vrai que le chef anglais n'est pas toujours été des plus passionnant, mais sur ce disque, réédité en économique depuis peu dans la collection «Classic Opera» de Decca, devrait convaincre par sa légèreté, son humour subtil (car il ya de l'humour dans cet oeuvre) et surtout le «When I am laid in earth» d'anthologie de Catherine Bott.
Purcell - Didon et Enée 51ffbx10

Citation :
Voire Hogwood (avec ses cordes écrasées qu'on connaît)

DavidLeMarrec, en Mélomane inépuisable que tu es, pourrais m'expliquer un peu ce commentaire sur Hogwood? Dans le présent enregistrement, je pense que c'est un préjugé!!! Shocked (Shocking!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87392
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptyLun 4 Juin 2007 - 2:00

Oui, bonne version que Hogwood, mais il existe tellement mieux !

Sinon, pour répondre à ta question, tout en précisant que mon puits est à fond plat, Hogwood a une façon de faire jouer les cordes qui gomme les attaques, il n'y a qu'une seule intensité par coup d'archet. Quelque chose de très étrange, qu'on trouve chez quelques autres ensembles. Ca donne un aspect un peu marécageux parfois, ça peut manquer d'arêtes. Dommage, parce que ses interprétations sont en général tout à fait bonnes.

C'est cela que je désignais par "aplatissement". Ca produit cet effet à l'écoute, il me semble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Lauretta
Mélomane du dimanche
Lauretta

Nombre de messages : 73
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2007

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptyLun 11 Juin 2007 - 17:18

Personne ne me connait mais je me permet de donner mon avis en toute simplicité Very Happy

Haïm : j'aime beaucoup, surtout au niveau de l'orchestre. En revanche Graham m'a un peu déçue (car elle m'a tellement éblouie ailleurs !)

Christie : désolée ça m'atteint pas du tout. Après pourquoi, sûrement un mystère de la vie (j'ai Giulio Cesare par lui et j'aime beaucoup). Véronique gens passe complètement à côté du personnage selon moi, que ce soit vocalement ou dramatiquement.

Jacobs : ma préférée


J'en profites pour vous dire à tous que ce forum, très récemment découvert, est un vrai plaisir d'information et de partage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83745
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptyLun 11 Juin 2007 - 18:09

Bienvenue à toi. thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauretta
Mélomane du dimanche
Lauretta

Nombre de messages : 73
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2007

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptyLun 11 Juin 2007 - 18:33

Xavier a écrit:
Bienvenue à toi. thumright

Merci Smile

Pas facile de s'insérer discrètement dans ce forum sans avoir l'air d'une mouche dans votre soupe Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liana
Mélomaniaque
Liana

Nombre de messages : 789
Date d'inscription : 26/12/2006

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptyLun 11 Juin 2007 - 19:28

Bienvenue, Lauretta kiss

Quant à Didon, je reste fidèle à Sir Charles Mackerras avec la très grande, - du moins, pour moi, - Tatiana Troyanos à la voix ample, souple, en un mot, splendide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.boursosmile.com
Lauretta
Mélomane du dimanche
Lauretta

Nombre de messages : 73
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2007

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptyLun 11 Juin 2007 - 19:30

Liana a écrit:
Quant à Didon, je reste fidèle à Sir Charles Mackerras avec la très grande, - du moins, pour moi, - Tatiana Troyanos à la voix ample, souple, en un mot, splendide.

Je connais pas, je vais essayer de trouver ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptyLun 11 Juin 2007 - 19:40

Bienvenue Lauretta ! cheers

Tu n'as pas l'air d'une mouche. fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83745
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptyMar 12 Juin 2007 - 2:26

Lauretta a écrit:

Pas facile de s'insérer discrètement dans ce forum sans avoir l'air d'une mouche dans votre soupe Rolling Eyes

Meuh non! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauretta
Mélomane du dimanche
Lauretta

Nombre de messages : 73
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2007

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptyMar 12 Juin 2007 - 20:37

vartan a écrit:
Tu n'as pas l'air d'une mouche. fleurs

Vous êtes bien aimable très cher Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9093
Date d'inscription : 21/01/2007

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptySam 5 Jan 2008 - 14:26

Je viens de découvrir "Didon et Enée" avec la version d'Emmanuelle Haïm.

Purcell - Didon et Enée 41EYJ75R1JL._AA240_

Et j'ai trouvé ce disque magnifique à tous points de vue. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorge
Caliméro baroqueux
Jorge

Nombre de messages : 6307
Age : 30
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptySam 5 Jan 2008 - 14:31

Amha, c'est le seul disque qu'elle a jamais réussi.

C'est également ma version préferée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptySam 30 Aoû 2008 - 12:34

Dites, Didon et Enée, c'est potable en version concert ? J'ai un mauvais souvenir d'opéra baroque en version concert.

(en plus, c'est avec Christie)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 52
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptySam 30 Aoû 2008 - 22:56

J'ai vu la version de Creesh en concert cet été.
Complètement insipide. La version de Jacobs que j'ai en cd me parait mille fois mieux plus digeste.
Maintenant christie ici ça ne pourra être que mieux (sauf plantage).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorge
Caliméro baroqueux
Jorge

Nombre de messages : 6307
Age : 30
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptyDim 31 Aoû 2008 - 14:15

Plantage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87392
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptyDim 31 Aoû 2008 - 15:43

Déjà, il faut savoir duquel on parle. Celui avec Guillemette est parfait. Je trouve de toute façon Jacobs un brin artificiel ici.

Maintenant, qui peut rivaliser avec Niquet ? ou Haïm...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptyDim 31 Aoû 2008 - 15:56

Oui, je cherche surtout à savoir si potable en concert... comme c'esten octobre ou novembre, je pense ne pas avoir le temps d'écouter une version au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87392
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptyDim 31 Aoû 2008 - 15:59

Elvira a écrit:
Oui, je cherche surtout à savoir si potable en concert... comme c'esten octobre ou novembre, je pense ne pas avoir le temps d'écouter une version au préalable.
Ils jouent quand même, même si c'est en costume de concert. Après, c'est peut-être un peu tiède (je n'avais pas été enthousiasmé sur scène). Tout dépend qui chante. Et avec quoi c'est couplé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptyDim 31 Aoû 2008 - 16:05

Malena Ernman, C.Maltman, J. van Wanroji, H.Summers, L.Markeby, C.Ricci, A.Quintans, M.Mauillon, B.Davies

Je n'avais pas vu que cela durait une heure seulement. Shocked Naturellement, il n'y a rien d'autre avec... Neutral Quelle saison décevante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87392
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée EmptyDim 31 Aoû 2008 - 16:07

Elvira a écrit:
Malena Ernman, C.Maltman, J. van Wanroji, H.Summers, L.Markeby, C.Ricci, A.Quintans, M.Mauillon, B.Davies
Wah. Shocked

Tu vas quand même te régaler côté voix : Ernman, du très beau mordant, Wanroij, extraordinaire éloquence, Maltman, voix de baryton-basse absolument magnétique et Summers, contralto de premier choix (Mauillon, c'est très bien aussi, mais le rôle est sans doute plus court).


Moi je la trouve très supérieure aux autres années, la saison de Caen. Ne serait-ce que Cadmus... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




Purcell - Didon et Enée Empty
MessageSujet: Re: Purcell - Didon et Enée   Purcell - Didon et Enée Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Purcell - Didon et Enée
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Henry Purcell (1659-1695)
» Opera comique 2011-2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: