Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 CD à l'équilibre spectral (du son) douteux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Kourou, Guyane
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Jeu 18 Aoû 2011 - 11:34

Je bricole des courbes de correction spectrale pour les CD qui me semblent déséquilibrés par la prise de son, le mastering et toutes ces choses ne dépendant plus vraiment des interprètes, des lieux. J'ai un goût pour l' équilibre: système quasi linéaire, recherche du son naturel, etc....Utilisation d'un égaliseur numérique pour réaliser les courbes de correction, et tout d'abord celle de mon équipement d'écoute évidemment (que j'ai la prétention de qualifier de près du neutre maintenant, tous les disques tests le confirment).

J'ai aussi un goût pour la diversité; pas question d'homogénéiser, quand une tonalité l'emporte dans un enregistrement mais que ça a l'air naturel, je ne touche pas.

Afin de confirmer qu'il y a une certaine objectivité et réalité physique à mes propositions, ce qui passe au préalable par un système bien réglé, je peux dire ceci: à chaque fois que je suis "dérangé" par une coloration de CD et quand cette coloration n'est pas dans les graves, je visualise en effet nettement une bosse ou un creux dans le spectre de fréquence tel que présenté (en temps réel) par mon petit analyseur spectral. Et ça m'aide à aller plus vite dans le réglage avec mon petit égaliseur, bien que je suis capable de le faire entièrement à l'oreille (j'ai un peu de pratique).

Ce sujet peut donner des idées sur les perversions logées dans les CD et les moyens de les corriger si on y est sensible. Mais les courbes de correction que je propose et utilise ne représentent pas une vérité absolue!


**Jehan Alain
L'oeuvre pour orgue
Marie-Claire Alain/église Saint Etienne du Mont/2004-2006
CD Intrada-INTRA035-(3760064110356)
(enr. 2004-2006, publié 2007)

**Arnold Schoenberg
Gurrelieder
Philarmonique de Vienne-S Jerusalem-Sharon Sweet
CD DG439 944-2 (2894399442)
(enr. 1992, publié 1995)

**Ravel
Oeuvres pour piano
Vlado Perlemuter
CD Vox Box "Vox Legends" CDX2 5507
(enregistré en 1955)

**Richard Wagner
Les Maîtres Chanteurs
Gösta Winbergh, J Tomlinson, ....
Bernard Haitink
live 1997
Royal Opera House ROHS008

**Brahms
Variations et Fugue sur un thème de Händel op.24
Yves Nat, piano
Studio 1955
EMI CDH 7630432

**Beethoven
5ème concerto pour piano
Michelangeli, Smetacek
live 1957
Praga 50021

**RCA Red Seal 09026-68898-2
Stravinsky par Tilson-Thomas

**EMI Debussy/Ravel Oeuvre Orchestral par Jean Martinon
EMI 5099970444421


Dernière édition par shushu le Dim 24 Aoû 2014 - 20:34, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Kourou, Guyane
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Jeu 18 Aoû 2011 - 11:37

Les disques Intrada: dur, dur.
Dans l'exemple, pauvres Alain et Alain!


Je suis en train de travailler sur une certaine restauration de cet enregistrement, insupportable. Ce qui est sûr, c'est un très gros excès d'aigus, mais j'ai des difficultés pour affiner.

Corrections proposées en cet instant:

31hz 0
40hz 0
50 0
63 +1db
80 +1db
100 +1
125 +1
160 0
200 0
250 0
315 0
400 0
500 0
630 0
800 0
1khz -1db
1,2khz -1db
1,6khz -1,5db
2khz -2db
2,5khz -4db
3,15khz -4,5db
4khz -5db
5khz -6db
6,3khz -4,5db
8khz -3db
10 0

Jusqu'à - 6 décibels me semble nécessaire à 5 khz. Dingue! Sinon, les tympans à l'émeri!! La musique aux oubliettes!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7140
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Jeu 18 Aoû 2011 - 13:02

C'est gentil de proposer ces corrections (encore que je ne suis pas sûr que beaucoup de membres de ce forum soient équipés d'un égaliseur) mais je ne suis pas sûr de comprendre, tes chiffres ne s'appliquent-ils pas presque uniquement à ton installation ? A moins que tu n'effectues tes mesures dans une chambre anéchoïque !
Car, comme je le disais dans l'autre topic, cette fameuse bosse à 5khz par exemple, elle sera peut-être atténuée en grande partie naturellement chez quelqu'un qui a à sa chaîne dans une salle acoustiquement très absorbante, non ? Et ceux qui ont des pièces plutôt réverbérantes seront au contraire peut-être génés par un déséquilibre dans une partie du spectre. Etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80167
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Jeu 18 Aoû 2011 - 13:15

"Corrections tonales"
C'est amusant, pour moi le titre porte tout de suite à confusion, j'ai l'impression qu'on veut changer les tonalités et modulations des oeuvres. Mr.Red


Dernière édition par Xavier le Jeu 18 Aoû 2011 - 22:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Kourou, Guyane
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Jeu 18 Aoû 2011 - 13:48

adriaticoboy a écrit:
C'est gentil de proposer ces corrections (encore que je ne suis pas sûr que beaucoup de membres de ce forum soient équipés d'un égaliseur) mais je ne suis pas sûr de comprendre, tes chiffres ne s'appliquent-ils pas presque uniquement à ton installation ? A moins que tu n'effectues tes mesures dans une chambre anéchoïque !
Car, comme je le disais dans l'autre topic, cette fameuse bosse à 5khz par exemple, elle sera peut-être atténuée en grande partie naturellement chez quelqu'un qui a à sa chaîne dans une salle acoustiquement très absorbante, non ? Et ceux qui ont des pièces plutôt réverbérantes seront au contraire peut-être génés par un déséquilibre dans une partie du spectre. Etc.

Rassurez-vous (enfin.....) je ne suis pas en anéchoïque, mais je suis au moins en vraiment peu réverbérant par des facteurs de volume et d'ouvertures. Sinon j'aurais effectivement des scrupules à aller jusqu'à proposer des valeurs en décibels. Par exemple, il me faut absolument de la réverbération dans un disque, sinon ça ne va pas! Local très peu réverbérant!

Et je fais tout à l'oreille (mais je m'aide un peu d'une fenêtre d'analyse spectrale en temps réel sur mon petit égaliseur numérique).

La localisation en fréquence des problèmes ne devrait pas changer selon l'acoustique, mais le niveau des corrections un peu.

Ce ne sont que des propositions sur des CD qui me paraissent très déséquilibrés, pouvant donner des idées. Un fort déséquilibre implique une ou plusieurs bosses, et une bosse dans un CD s'entendra toujours, quelque soit l'acoustique, puisqu'elle ne suit pas une loi progressive d'absorption par exemple. Ceci dit, c'est la valeur de la correction qui pourrait être remise en cause selon l'endroit, c'est vrai.

Il ne faut pas oublier que l'on entend aussi du son direct (du moins si on se place face aux boîtes avec des membranes qui vibrent), d'autant plus qu'on est près.

Dans l'exemple cité, le pb intervenant très haut, on récupère un maximum de son direct par rapport au réfléchi, étant donné la directivité de ces fréquences, l'influence du local diminue bien que ces fréquences soient alors plus facilement absorbées. Une de mes proposition aurait une portée d'autant plus grande que le pb se situe plus haut, toujours en rapport avec l'augmentation de la directivité avec la fréquence.

Pour les graves, c'est un autre problème: ils sont très peu absorbés (ils peuvent être évacués par une fenêtre ouverte étant donné qu'ils vont partout), non directifs, mais le rapport direct/absorbé dépend beaucoup de l'environnement immédiat des enceintes (phénomène de diffraction). J'essaye dans mon placement d'enceinte + correction du système d'avoir une situation moyenne, et j'ai d'ailleurs 3 courbes de corrections différentes de mon installation dans les graves selon le placement des enceintes (que je bouge beaucoup).

Mais en réalité, ce qui peut rend mes petites "données" totalement inutilisables, c'est le propre déséquilibre d'une installation sauf si son propriétaire est content du déséquilibre auquel cas tout est au mieux dans le meilleur des mondes et ça continue à être valable (la mienne n'est pas déséquilibrée, je vous assure); ou encore bien sûr l'exact goût de quelqu'un pour ce que je considère être un déséquilibre rédhibitoire sur un enregistrement.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Jeu 18 Aoû 2011 - 19:39

Le problème que ça pose, c'est aussi qu'il faut connaître le musicien, l'instrument, l'acoustique, bref, tous les paramètres de l'enregistrement. Il y a des salles ou des églises dont l'acoustique fait ressortir les aigus, ou les graves, etc. Même chose en fonction des factures instrumentales (particulièrement pour l'orgue, le clavecin...), d'ailleurs. Enfin je ne sais pas, je trouve bizarre de vouloir faire comme si tous les disques dans tous les répertoires, toutes les configurations instrumentales et vocales, toutes les prises de son dans toutes les salles, devaient donner les mêmes courbes de fréquence à la fin.
Tes "corrections" me paraissent donc assez sujettes à caution
Revenir en haut Aller en bas
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Kourou, Guyane
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Jeu 18 Aoû 2011 - 19:53

Bon restons concentrés, malgré que je ne sois guère compris apparemment. Very Happy

Il ne s'agit pas pour moi d'homogénéiser, il s'agit de réduire l'incidence de choses monstrueuses (à mes oreilles, certes), qui de toute évidence ne sont pas dues à l'église, au piano ou à l'interprète, mais à la chaîne technique qu'il y a derrière. Et ça passe par la détection de ce qui ne semble pas naturel (mais il peut y avoir une zone de doute, bien sûr).

Si l'orgue de St Etienne Du Mont vrillait les tympans comme sur le CD d'Intrada dans la gamme 3-6 khz, il y a longtemps qu'on aurait récupéré sa ferraille pour couler des canons. C'est évidemment une sombre machination de l'équipe technique, pour faire moderne, ou techno, ou pour compenser un autre défaut, ou parce qu'ils s'en fichaient.

C'est bien au niveau de ce problème précis de type "aigu" aux deux sens du terme que je juge utile de faire quelque chose (sinon je jette, dommage pour la famille Alain), le reste je ne m'en occupe pas, en estimant que c'est l'orgue/l'interprète, etc...même si je ne le trouve pas toujours idéal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9400
Age : 56
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Jeu 18 Aoû 2011 - 20:48

3-6 khz, mais ce n'est perçu par l'oreille!? Shocked
Ça vrille plutôt le ventre… hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Kourou, Guyane
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Jeu 18 Aoû 2011 - 22:02

Jaky a écrit:
3-6 khz, mais ce n'est perçu par l'oreille!? Shocked

Les tiennes peut-être, pour les miennes ça va encore, donc là ça ne va pas du tout. What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Jeu 18 Aoû 2011 - 22:54

Ben, ou alors, c'est peut-être que ton système n'est pas si bon que ça. T'as essayé d'écouter un cd que tu juges "à jeter" sur un système de qualité mais différent du tien ?
Revenir en haut Aller en bas
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Kourou, Guyane
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Ven 19 Aoû 2011 - 0:08


Je te ferais remarquer que les corrections que je juge utiles d'apporter sont pour le moment sensiblement différentes d'un disque à l'autre (j'ai déjà 8 corrections prêtes sur CD à problèmes, je peux comparer).
Quand un système est à la ramasse, il apporte une coloration d'ensemble, et on retrouve alors des corrections gravitant autour de la même constante en fréquence.
Je n'ai guère de doute effectivement sur la quasi linéarité de mon installation une fois le son capté par mes oreilles (qui doivent avoir leur propre réponse en fréquence) . Elle différencie très bien tous les enregistrements du point de vue de leur tonalité d'ensemble, de leurs colorations, et plein d'autres critères que je pourrais citer. Mais je l'ai rendu linéaire (pour mon audition) par des efforts portant sur de longs mois, car à la base c'est du matériel affublé de colorations. Il y a eu beaucoup d'essais-échecs.
Et plus ou moins 0.5 db à 4khz par exemple, c'est presque le jour et la nuit au point de vue de ce que ça procure comme image sonore.
Je ne comprends pas la manip que tu proposes, et d'abord je suis isolé.
Comment pourrais-je "juger qu'un autre système est bon, donc indemne de coloration" si je ne manip pas avec lui pendant des heures et des heures? (et ça devrait s'évaluer en jours).

Tiens, je vais m'attaquer au Parsifal de Karajan, il y a d'après moi un léger défaut (mais c'est rien à côté de certaines horreurs, et pour le coup, on peut se demander si à la base ça n'a pas été voulu par le maestro, mais ça ne me plaît pas beaucoup).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Ven 19 Aoû 2011 - 0:10

Bon en fait je crois que je dois rien comprendre Sad
Revenir en haut Aller en bas
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Kourou, Guyane
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Ven 19 Aoû 2011 - 0:14


A y est.

Le problème bénin sur le Parsifal de Karajan semble être localisé autour de 10 khz uniquement, c'est la première fois que je vois ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Ven 19 Aoû 2011 - 0:16

Est-ce que tu aurais par hasard moyen de partager un extrait avant et après modif ? Et une visualisation (courbe de fréquence) de ce qui a changé ? En flac mais sur quelques secondes à un moment frappant, ça reste légal et je pense que ça devrait être audible. Enfin en tout cas je serais très intéressé.
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 28
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Ven 19 Aoû 2011 - 9:11

shushu a écrit:

A y est.

Le problème bénin sur le Parsifal de Karajan semble être localisé autour de 10 khz uniquement, c'est la première fois que je vois ça.

C'est le tout début de l'enregistrement DDD, c'est encore sec, métallique et sans naturel. Le piano et autres sons digitaux de ce type donnaient déjà de bon résultats, mais le grand orchestre pataugeait encore quelque peu.

http://www.deutschegrammophon.com/cat/trackdetails?PRODUCT_NR=4133472&TRACK_ID=91006817513#fancy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9400
Age : 56
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Ven 19 Aoû 2011 - 17:29

shushu a écrit:
Jaky a écrit:
3-6 khz, mais ce n'est perçu par l'oreille!? Shocked

Les tiennes peut-être, pour les miennes ça va encore, donc là ça ne va pas du tout. What the fuck ?!?
Autant pour moi, j'ai lu 3 à 6 Hz au lieu de Khz! Mr.Red Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28610
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Ven 19 Aoû 2011 - 17:55

Alors Ralphy ... on devient dur de la feuille Twisted Evil

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Kourou, Guyane
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Ven 19 Aoû 2011 - 20:04



DG 439 944-2***2894399442

C'est alléchant, avec Vienne, Siegfried Jerusalem, et pas mal du tout comme interprétation. Le problème, c'est que c'est du son blanc et dur à la con. Pas de matière, timbres simpifiés, son agressif fatigant, enfin la totale (très classique, trop classique hélas)

Il m'a fallu un peu de temps pour comprendre l'imbrication de 3 gros problèmes tonals:

**basses atténuées (mais encore à voir)
** bosse marquée vers 2khz
**manque cruel d'aigus (je pense que la bosse de dureté vers 2 khz est une tentative maladroite pour compenser ce manque).

En bricolant cette petite courbe, c'est devenu plus écoutable (susceptible d'évoluer, je travaillerai encore dessus):


800hz 0
1khz 0
1,2 0
1,6 -1db
2 -2db
2,5 -1db
3,15 +1
4 +1,5
5 +1,5
6,3 +1,5

Et voilà le travail. On note d'après moi une différence d'au moins 3 db entre le 2 khz et le 4 khz, ce qui est responsable de cette intolérable dureté et de ce son blanchi
Merci DG! Merci DG! Merci DG!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Kourou, Guyane
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Ven 19 Aoû 2011 - 20:11

Siegmund a écrit:
shushu a écrit:

A y est.

Le problème bénin sur le Parsifal de Karajan semble être localisé autour de 10 khz uniquement, c'est la première fois que je vois ça.

C'est le tout début de l'enregistrement DDD, c'est encore sec, métallique et sans naturel. Le piano et autres sons digitaux de ce type donnaient déjà de bon résultats, mais le grand orchestre pataugeait encore quelque peu.

http://www.deutschegrammophon.com/cat/trackdetails?PRODUCT_NR=4133472&TRACK_ID=91006817513#fancy

Non, je pense que ça a peu de rapport avec ça, puisque de toute manière entrouve encore bien pire aujourd'hui et que l'on trouve d'anciens CD bien meilleurs. A mon avis, c'est ou bien une erreur ou bien une "idée" loufoque de quelqu'un pour "faire joli". Pour moi, ça fait pas joli, ça fait tarte.

Je n'ai pas la date d'édition du CD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Kourou, Guyane
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Ven 19 Aoû 2011 - 20:18

discobole a écrit:
Est-ce que tu aurais par hasard moyen de partager un extrait avant et après modif ? Et une visualisation (courbe de fréquence) de ce qui a changé ? En flac mais sur quelques secondes à un moment frappant, ça reste légal et je pense que ça devrait être audible. Enfin en tout cas je serais très intéressé.

Non, je ne sais pas du tout faire ça. Il me faudrait des logiciels que je ne connais pas, et j'ai peu de temps et d'énergie à consacrer à les chercher et mettre en oeuvre.
Ici, la saison chaude a commencé, je suis légèrement sur les rotules (pas pratique pour aller dans les champs).

Sinon, ce serait avec plaisir si j'y arrive en temps et en énergie.

Tu pourrais éventuellement me communiquer par mp les logiciels dont j'aurais besoin. Il faut donc à la fois une possibilité d'extraire en "FLAC" un bout de CD, et l'égaliser ensuite à ma manière; je ne sais pas faire du tout à l'instant T.

Mais si vous passez par Kourou, c'est avec plaisir que j'effectuerai une démonstration coucou avec les enceintes posées sur tabourets de bar.... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Kourou, Guyane
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Sam 20 Aoû 2011 - 14:17


**Ravel
Oeuvres pour piano
Vlado Perlemuter
CD Vox Box "Vox Legends" CDX2 5507
(enregistré en 1955)

Il faut absolument pouvoir bénéficier de ce coffret du Perlemuter en ses meilleures années.
Il y a avec lui une sorte d'évidence dans Ravel; certains regretterons un manque d'accents, de dynamique, plus habituellement employés ailleurs mais il avait travaillé avec Ravel ne l'oublions pas. (l' enregistrement n'est pas très dynamique non plus).
Le 2ème mouvement du concerto en sol est ici d'après moi insurpassable (sans vouloir rabaisser Samson François d'aucune façon).

Hic de taille: le son de ces CD est exécrable.

Voici ma courbe de correction (susceptible de modification), particulièrement établie sur le concerto en sol. Pas la peine de chercher des aigus au dessus de 3 khz, il n'y en a quasiment pas, le timbre restera toujours terni.

80hz +0,5db
100 +1db
125 +1,5db
160 +1
200 0
250 0
315 0
400 0
500 0
630 0
800 -2,5db
1khz -5
1,2 -4,5
1,6 -4
2 -3
2,5 -1
3,15 0
4 0

On retrouve la perversion classique qui consiste à créer une terrible bosse dans le haut-médium, ici nettement centrée sur 1,2 khz, pour tenter de faire oublier le manque d'aigus. C'est (critères alla shushu), ignoble, répugnant, et surtout totalement défigurant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Kourou, Guyane
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Lun 22 Aoû 2011 - 17:34

Afin de confirmer qu'il y a une certaine objectivité et réalité physique à mes propositions, ce qui passe au préalable par un système bien réglé, je peux dire ceci: à chaque fois que je suis "dérangé" par une coloration de CD et quand cette coloration n'est pas dans les graves, je visualise en effet nettement une bosse ou un creux dans le spectre de fréquence tel que présenté (en temps réel) par mon petit analyseur spectral. Et ça m'aide à aller plus vite dans le réglage, bien que je suis capable de le faire entièrement à l'oreille (j'ai un peu de pratique).

Pourquoi ai-je dit: "à condition que ça ne soit pas dans le grave"?

Parce que la relation entre le niveau physique et le ressenti est un vrai casse-tête avec les fréquences gravesà cause de la loi que vous connaissez certainement tous à propos de l'audition, celle de la diminution de la sensibilité de l'ouïe humaine aux graves avec la diminution de la puissance sonore (de ces fréquences).

Donc, pour les graves, il est parfaitemenet normal d visualiser une bosse à l'analyseur de spectre, c'est la condition pour qu'elles soient "au bon niveau" et donc il faudrait évaluer l'amplitude de cette bosse pour savoir si c'est normal ou non, et pour le moment, je n'y arrive pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ave do Brasil
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 827
Age : 32
Localisation : Paris - France
Date d'inscription : 16/12/2010

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Lun 22 Aoû 2011 - 22:54

Avec un logiciel comme Adobe Audition + éventuellement quelques bons filtres comme ceux d'iZotope (http://www.izotope.com), il est facile d'appliquer les corrections proposées par Shushu.

Il m'est déjà arrivé d'enlever du souffle, voire de supprimer des éternuements sur un enregistrement live...

Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi les éditeurs ne font pas eux-mêmes ce nettoyage afin de proposer quelque chose de plus propre aux auditeurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 28
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Lun 22 Aoû 2011 - 22:58

Corvus Corax a écrit:
Avec un logiciel comme Adobe Audition + éventuellement quelques bons filtres comme ceux d'iZotope (http://www.izotope.com), il est facile d'appliquer les corrections proposées par Shushu.

Il m'est déjà arrivé d'enlever du souffle, voire de supprimer des éternuements sur un enregistrement live...

Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi les éditeurs ne font pas eux-mêmes ce nettoyage afin de proposer quelque chose de plus propre aux auditeurs ?

Pour les bruits parasite, le problème est simple :

Pas de bruit, pas de son. C'est en contredisant cette philosophie que beaucoup de remasterisations ont détruit les qualités d'une parution originale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7140
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Lun 22 Aoû 2011 - 23:09

Siegmund a écrit:
Corvus Corax a écrit:
Avec un logiciel comme Adobe Audition + éventuellement quelques bons filtres comme ceux d'iZotope (http://www.izotope.com), il est facile d'appliquer les corrections proposées par Shushu.

Il m'est déjà arrivé d'enlever du souffle, voire de supprimer des éternuements sur un enregistrement live...

Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi les éditeurs ne font pas eux-mêmes ce nettoyage afin de proposer quelque chose de plus propre aux auditeurs ?

Pour les bruits parasite, le problème est simple :

Pas de bruit, pas de son. C'est en contredisant cette philosophie que beaucoup de remasterisations ont détruit les qualités d'une parution originale.
Exactement, et j'irai même plus loin: pas de bruit, pas de musique. Toutes les harmoniques qui font l'âme de la musique sont dans le haut du spectre. Quand on filtre excessivement un enregistrement analogique pour enlever le souffle, on le tue, ni plus ni moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 28
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Lun 22 Aoû 2011 - 23:14

Pour virer autant que possible les bruits de concert, c'est la prise de son qui doit être prévu pour cette effet. Le top étant les mix-lives, cumulant plusieurs soirée.
Sinon, les ingénieurs peuvent toujours faire des modifications temporaires ciblées sur le mixage en visant uen toux particulière par exemple. Par exemple en coupant ou filtrant un seul groupe de micro, qui seraient à contrebalancer le plus naturellement possible par les autres. C'est une vraie science, rien qu'à voir plus folie du nombre de micro les soirs d'enregistrements même radio.


Dernière édition par Siegmund le Lun 22 Aoû 2011 - 23:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Kourou, Guyane
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Lun 22 Aoû 2011 - 23:31

Je ne m'occupe pas du tout des bruits ou souffles.
Seulement de la balance tonale pour retirer ce qui s'apparente d'après moi à de la coloration désagréable due à l'électronique (mais volontaire parfois et même souvent de la part des techniciens du son).

Mais cette affaire de suppression de bruits à peut-être un rapport: en supprimant par exemple tout le haut à partir de 3 khz dans le but d'ôter du souffle, on enlève de la matière qu'un technicien essaiera éventuellement de compenser maladroitement par une remontée du 2 khz, ce qui provoque une intolérable (pour moi) dureté.

Quand il manque toute une partie du spectre, en peut encore parler de coloration liée à ce seul fait, mais on ne peut plus rien y faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80167
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Lun 22 Aoû 2011 - 23:57

Corvus Corax a écrit:
Avec un logiciel comme Adobe Audition + éventuellement quelques bons filtres comme ceux d'iZotope (http://www.izotope.com), il est facile d'appliquer les corrections proposées par Shushu.

Il m'est déjà arrivé d'enlever du souffle, voire de supprimer des éternuements sur un enregistrement live...

Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi les éditeurs ne font pas eux-mêmes ce nettoyage afin de proposer quelque chose de plus propre aux auditeurs ?

Mais justement ils le font souvent, et souvent trop!
Je ne sais plus qui disait dernièrement que ce qu'on leur demandait était au contraire de ne toucher à rien...
Tu veux du propre, tu obtiens finalement du terne, voire de l'étouffé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Kourou, Guyane
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Jeu 25 Aoû 2011 - 20:32


Royal Opera House ROHS008

Où est le smiley "suer à grosses gouttes?"  Very Happy
Il y a du boulot avec ce (bon) enregistrement.
Le son d'origine est gris, lourd, empêtré, empâté, embourbé.
Peu connu, peu vendu, et si c'était à cause du mauvais son justement?
Je propose pour l'instant: (susceptible de modification)

50hz -0,5db
63 -1,5
80 -1,5
100 -2,5
125 -2,5
160 -2,5
200 -2,5
250 -3
315 -3
400 -4,5
500 -3,5
630 -2
800 -0,5
1khz 1db
1,2 1,5
1,6 2
2 2,5
2,5 3,5
3,15 5
4 5
5 5,5
6,3 5,5
8 5,5
10 5,5

L'excès de médium est un peu typique du "son anglais". Mais là, trop c'est trop, car en plus il manque beaucoup d'aigus.
Je comprends que cet enregistrement ne soit pas très connu, il est disqualifié par son mauvais équilibre spectral. Mais avec shushu, ça va mieux.  Very Happy

Toujours en travail le 17 septembre 2011. Dans les aigus, il faut ajuster au quart de millipoil pour atteindre l'org.....le nirvana!!


Dernière édition par shushu le Dim 24 Aoû 2014 - 20:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Kourou, Guyane
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Ven 9 Sep 2011 - 0:22

Pour mieux goûter à la nécessaire interprétation des Variations et Fugue sur un thème de Händel gravée par Yves Nat en 1955, il vous est conseillé de:

Baisser autour de 2 khz, ce qui est assez commun sur les CD de mauvaise facture, genre:

1,5 khz -1 db
2 khz -2,5 db
2,5 khz -1,5 db

On peut aussi être largement tenté de relever les aigus, à partir de 4 khz, car il y en a en fait dans l'enregistrement, mais à un niveau trop bas.

Il y aurait sans doute des subtilités à travailler dans le bas aussi, j'y renonce pour l'instant. Sur ces prises anciennes, des tas de petites subtilités dans le réglage rendraient un grand service, mais représentent un travail difficile à mon niveau d'équipement, car je dois le faire principalement à l'oreille.

Après ces petits ajustements, cette prise de son d'André Charlin de 1955 rend à mon avis bien plus justice au pianiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
néthou
JazzAuNeth
avatar

Nombre de messages : 1509
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Ven 9 Sep 2011 - 8:52

discobole a écrit:
Le problème que ça pose, c'est aussi qu'il faut connaître le musicien, l'instrument, l'acoustique, bref, tous les paramètres de l'enregistrement.
Moi je connais quelqu'un qui maîtrise tout ça. On appelle ça un ingénieur du son, et en plus, il se trouve qu'il est présent lors de l'enregistrement, le bougre !
De 2 choses l'une: ou le type est un nul et le musicien va vite tiquer (et en général s'ils ne sont pas techniquement pointus dans le domaine, ils savent en revanche exactement ce qu'ils veulent au final), soit il connaît -comme la grande majorité- son métier, et le résultat obtenu sur le CD qui sortira est conforme à ce qui était souhaité.
C'est dire que venir vouloir modifier ensuite le résultat final me semble relever de la pure subjectivité.
C'est le droit de Shushu; mais à mon sens, ça revient à dire que le professionnel qui a sorti ça (ou retravaillé ça) est un nul. A moins d'être soi-même un ingé-son dans le domaine, ça me paraît un peu présomptueux. pour moi, la seule solution, c'est de se tourner simplement vers une autre interprétation ou une autre édition.

Ceci dit sans malice ni méchanceté, hein; mais ça m'a toujours fait marrer de voir des gars s'acheter un égaliseur et s'amuser à faire joujou avec leurs disques sur des enregistrements où des ingénieurs du son professionnels avaient déjà eux-même "fait joujou", mais professionnellement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81252
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Ven 9 Sep 2011 - 20:23

néthou a écrit:
De 2 choses l'une: ou le type est un nul et le musicien va vite tiquer (et en général s'ils ne sont pas techniquement pointus dans le domaine, ils savent en revanche exactement ce qu'ils veulent au final), soit il connaît -comme la grande majorité- son métier, et le résultat obtenu sur le CD qui sortira est conforme à ce qui était souhaité.
C'est dire que venir vouloir modifier ensuite le résultat final me semble relever de la pure subjectivité.
Oui, la démarche de Shushu est subjective et, ça a été souligné, dépend largement de son matériel, de son acoustique, de ses habitudes d'écoute... néanmoins ta description idyllique de la prise de son me paraît très illusoire :
=> il existe de mauvaises prises de son (et c'est un absolu non-audiophile qui le dit...) ;
=> les conditions de collaboration entre l'artiste et l'ingé sont rarement celles que tu décris...

Citation :
Ceci dit sans malice ni méchanceté, hein; mais ça m'a toujours fait marrer de voir des gars s'acheter un égaliseur et s'amuser à faire joujou avec leurs disques sur des enregistrements où des ingénieurs du son professionnels avaient déjà eux-même "fait joujou", mais professionnellement...
Franchement, si ça lui rend l'écoute plus agréable en l'adaptant à son installation ou à ses goûts, je ne vois vraiment pas le problème. Pour ma part, je n'ai pas l'envie d'y passer du temps, mais pour des bandes très précaires (prises sur les genoux), ça peut vraiment permettre de rendre le résultat écoutable alors qu'il l'était difficilement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Kourou, Guyane
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Ven 9 Sep 2011 - 20:24


Content de contribuer à ton divertissement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
néthou
JazzAuNeth
avatar

Nombre de messages : 1509
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Ven 9 Sep 2011 - 21:39

DavidLeMarrec a écrit:
Oui, la démarche de Shushu est subjective et, ça a été souligné, dépend largement de son matériel, de son acoustique, de ses habitudes d'écoute... néanmoins ta description idyllique de la prise de son me paraît très illusoire :
=> il existe de mauvaises prises de son (et c'est un absolu non-audiophile qui le dit...) ;
=> les conditions de collaboration entre l'artiste et l'ingé sont rarement celles que tu décris...

Franchement, si ça lui rend l'écoute plus agréable en l'adaptant à son installation ou à ses goûts, je ne vois vraiment pas le problème. Pour ma part, je n'ai pas l'envie d'y passer du temps, mais pour des bandes très précaires (prises sur les genoux), ça peut vraiment permettre de rendre le résultat écoutable alors qu'il l'était difficilement...
Je veux bien te croire, bien que je sois a priori tenté de penser qu'une séance d'enregistrement en classique ressemble plus à ce qu'on peut appeler une collaboration qu'à un combat d'egos dans une atmosphère de méfiance réciproque; mais tu dois certainement avoir des exemples de prises de son ratées.
L'aspect subjectif de la démarche de Shushu ne me dérange pas: je suis depuis longtemps convaincu qu'il est présent en chacun de nous (je veux dire beaucoup plus qu'on ne pourrait le penser, souvent au point de s'abuser soi-même), aussi bien pour apprécier la qualité d'une prise de son que celle de la musique qui en découle.
Pour ce qui est des "bandes très précaires", j'espère quand même qu'elles ne représentent qu'une partie infinitésimale de ce qui est ensuite commercialisé, et je ne crois pas que ce que Shushu prend en exemple pour ses conseils d'ajustement en fasse partie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlym
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2010

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Ven 9 Sep 2011 - 22:57

La démarche de Shushu est intéressante et loin d'être idiote.
Je suis ingénieur du son en mastering, et finalement Shushu propose ni plus ni moins que d'essayer de retravailler d'un point de vue spectral ce qui a pu être "raté" lors de la production d'un CD.
Certains termes utilisés par Shushu ne sont effectivement pas ceux utilisés professionnellement dans le domaine du son, mais sa démarche n'en est pas moins louable Smile
On ne parlerait pas par exemple de "balance tonale", mais plutôt d'homogénéisation spectrale (la balance faisant référence à la latéralisation stéréophonique, et le terme "tonale" renvoie à une terminologie plutôt musicale). La perception de l'oreille humaine altérée dans les graves n'est pas le monopole des fréquences basses, il se passe la même chose dans l'aigu, on parle de courbe isosonique…
Bien sûr le risque de tomber dans la pure subjectivité est grand, alors que l'ingénieur en mastering est censé bénéficier d'une écoute "objective" (matériel + salle) lors d'une cession de travail. Mais les arguments que j'ai pu lire me semble cohérents. Il faut savoir aussi que certains labels ne font pas forcément appel à des ingénieurs compétents dans le domaine spécifique de la musique classique...

De tous les enregistrements proposés par Shushu, je ne dispose que du Parsifal de Karajan, le spectre me paraît cohérent et je n'entends pas ce qui gêne à 10kHz...Shushu, peux-tu développer ?
Je serais curieux aussi d'entendre un extrait du disque Intrada...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Kourou, Guyane
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Ven 9 Sep 2011 - 23:33

Aïe mes oreilles


Dernière édition par shushu le Dim 24 Aoû 2014 - 20:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81252
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Ven 9 Sep 2011 - 23:39

néthou a écrit:
Je veux bien te croire, bien que je sois a priori tenté de penser qu'une séance d'enregistrement en classique ressemble plus à ce qu'on peut appeler une collaboration qu'à un combat d'egos dans une atmosphère de méfiance réciproque;
Oh, je visais plus la disjonction entre les deux univers - on enregistre, et puis on retravaille le son après, sans forcément en référer aux artistes. Tout dépend de quel artiste pour quel label avec quel ingénieur, et bien sûr de l'effectif (la clarinette solo n'a pas son mot à dire dans une symphonie...).

Citation :
Pour ce qui est des "bandes très précaires", j'espère quand même qu'elles ne représentent qu'une partie infinitésimale de ce qui est ensuite commercialisé,
Je parlais en réalité plus d'enregistrements qui ne seront jamais commercialisés - notamment à cause de leur son. Mr. Green

Citation :
et je ne crois pas que ce que Shushu prend en exemple pour ses conseils d'ajustement en fasse partie.
C'est vrai (ce sont même ce que moi j'appellerais de très bonnes prises de son Mr. Green ), mais je voulais dire par là que l'homogénéisation spectrale pouvait produire des résultats réellement spectaculaires sur le confort d'écoute.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Kourou, Guyane
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Sam 10 Sep 2011 - 15:14

Je viens de recevoir la version 57 du 5ème de Beethoven par Michelangeli.

Va y avoir du boulot, avant de pouvoir profiter vraiment de cet enregistrement....nécessaire Rolling Eyes Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Kourou, Guyane
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Ven 16 Sep 2011 - 21:03

Donc, pour le 5ème par Michelangeli, direction Smetacek, 1957 live, tel qu'édité par Praga 50021, je propose (assez préliminaire en fait):

800hz..........-1db
1 khz............-2,5db
1,2 khz....... -3db
1,6.............-3
2................-4,5
2,5.............-4,5
3,1.............-4,5
4................-5
5................-6
6,3.............-5,5
8................-4,5
10..............-3

Encore un remasteriseur ou je ne sais comment ça s'appelle qui a voulu redonner un coup de jeune à un enregistrement ancien (et peut-être pas un des meilleurs de l'année 1957) en poussant spectaculairement à partir du haut-medium et de plus en plus quand on va vers les aigus. Mais grâce à shushu, ça va tout de suite mieux Very Happy

Mais je crois que je pourrai encore affiner un peu, après une bonne nuit les petits (agressées par les tonnes d'aigus en trop, les (mes) oreilles fatiguent très vite).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Kourou, Guyane
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Dim 18 Sep 2011 - 13:17


Si quelqu'un a une idée des logiciels bon marché qu'il me faudrait pour extraire....des extraits, en Flac si possible, et de les égaliser à ma façon sur fichier (par tiers d'octave et par pas de 0,5 décibels) de façon à faire profiter de la transformation ceux qui souhaitent essayer....je suis preneur!

Merci!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 28
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Dim 18 Sep 2011 - 13:28

shushu a écrit:

Si quelqu'un a une idée des logiciels bon marché qu'il me faudrait pour extraire....des extraits, en Flac si possible, et de les égaliser à ma façon sur fichier (par tiers d'octave et par pas de 0,5 décibels) de façon à faire profiter de la transformation ceux qui souhaitent essayer....je suis preneur!

Merci!!

Extraire en FLAC, avec des logiciel extrêmement précis (au détriment de la vitesse d'extraction), il y a notamment le gratuit et excellent Exact Audio Copy (EAC) qui comprends désormais le module FLAC par défaut.
Dans les options de compression, tu peux éditer la ligne de commande pour remplacer le "6" par un "8" pour maximiser l'agressivité du taux de compression sans perdre en qualité (en en augmentant clairement le temps d'encodage).

Par contre, un fichier de mémorisation d'égalisateur ... je ne connais pas ! Sans doute la chose existe peut-être au sein de certains lecteurs audios, mais ils ne s'appliquerait qu'à une lecture avec eux-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Kourou, Guyane
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Dim 18 Sep 2011 - 14:25

A bon, et moi qui croyais que tout était possible maintenant à peu de frais avec l'informatique, à condition de s'y connaître un peu? Confused

Je pense que ça doit bien exister quand même. La problématique est bien: j'ai un fichier Flac, je veux le transformer en fichier égalisé à ma façon.

C'est peut-être que des logiciels pro hors d'atteinte?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 28
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Dim 18 Sep 2011 - 14:56

shushu a écrit:
A bon, et moi qui croyais que tout était possible maintenant à peu de frais avec l'informatique, à condition de s'y connaître un peu? Confused

Je pense que ça doit bien exister quand même. La problématique est bien: j'ai un fichier Flac, je veux le transformer en fichier égalisé à ma façon.

C'est peut-être que des logiciels pro hors d'atteinte?

Veux-tu modifier directement les donnés audio ; ou bien adjoindre à l'original une instruction séparée pour égalisateur ? Dans le premier cas, c'est possible avec des logiciels de retouche, mais on perd l'avantage de retouche postérieures et impose une correction subjective sans alternative.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Kourou, Guyane
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Dim 18 Sep 2011 - 15:47

C'est bien les modifier que je veux, de façon à vous faire partager.

Mon égaliseur, je m'en charge! je mémorise mes courbes de correction tonale au fur et à mesure et je passe mes CD bancales comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diablotin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 940
Age : 50
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Sam 8 Oct 2011 - 20:09

La solution allierait en effet logiciel et matériel : pour ma part, je me suis amusé à passer par iTunes et son égaliseur relativement sommaire (32-64-125-250-500-1k-2k-4k-8k-16k de 0 12 dB) pour "améliorer" un CD qui ne me convenait vraiment pas (un live rock pris à la sauvette) :
CD + iTunes + borne airport export --> câble optique vers un graveur de CD --> gravure du CD à partir du CD (non compressé donc) égalisé dans iTunes. Ça doit aussi pouvoir marcher en passant par des câbles RCA reliés au graveur de CD, mais pas sûr (liaison analogique) et je n'ai pas essayé.
C'est bien le seul CD que j'ai tripatouillé de la sorte. Pour le reste, sur iTunes relié à mon ampli (qui ne comporte ni réglages de grave ou d'aigu, ni de fonction loudness, ni aucun autre correcteur), l'égaliseur est désactivé et ça me convient assez bien dans mon local. Dans un local précédent, j'avais rajouté un tapis pour modifier légèrement la courbe de fréquences.

Précision importante : le graveur que j'évoque est un lecteur-enregistreur de CD audio. Avec un graveur de CD classique en informatique, ça ne fonctionnera pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Kourou, Guyane
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Dim 17 Fév 2013 - 11:06

J'écoute toujours (et de plus en plus en fait) sur du matériel qui restitue de manière linéaire (à peu près linéaire on va dire mais on n'est vraiment pas loin, j'ai maintenant un micro ultra-linéaire pour m'en assurer).

Je m'amuse à établir une statistique : pourcentage de CD à mon avis déséquilibrés de telle ou telle façon.

D'après moi, environ 30% des CD sont un peu difficiles à apprécier du fait d'un déséquilibre que je perçois. C'est soit par intention des interprètes, soit par l'âge, la prise de son, l'équilibre des fréquences tripatouillé lors d'une reprise en CD, etc........et ça peut m'être personnel en partie

Le plus gros du contingent des déséquilibrés est représenté par des CD qui présentent toute l'apparence d'un "relevé des aigus". Et ça fait environ 25-30% des CD, c'est considérable. Certains sont totalement inécoutables par mes oreilles si je ne corrige pas à donf.

C'est souvent une tentative malhabile pour donner du détail et de la transparence à des enregistrements anciens qui en manquent, mais le remède, pour moi est pire que le mal.


Dernière édition par shushu le Dim 24 Aoû 2014 - 20:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Kourou, Guyane
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Sam 23 Fév 2013 - 21:25

Nous sommes actuellement en 2013 et il ne fait pas froid du tout ici (3° de latitude nord).

Wink Je viens encore de me dire : mais comment font-ils ceux qui ne corrigent pas l'équilibre spectral de leurs enregistrements pour pouvoir profiter des gravures complètement bidouillées qui sont quand même relativement nombreuses ????????  coucou

Parce que j'ai acquis par exemple le coffret Martinon, et à l'état brut sur mon équipement très linéaire, c'est bof bof par excès  d'aigus.

 
Ouvre orchestral de Debussy et Ravel, Jean Martinon, EMI code barre 5099970444421

Avec le matériel kivabien et l'expérience, plus de problèmes, j'en fais ce que je veux et je peux en profiter pleinement.


Dernière édition par shushu le Dim 24 Aoû 2014 - 20:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80167
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Dim 24 Fév 2013 - 0:21

J'ai toujours trouvé ça tout à fait écoutable. (ce n'est pas la même édition que j'ai, mais il y a des chances que ça soit la même chose tout de même)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22151
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Dim 24 Fév 2013 - 0:48

Je n'ai pas non plus l'impression que les Ravel de Martinon soient clinquants et saturés d'aigu, même si les prises de son s'avèrent très claires.

En revanche, et malgré la réputation audiophile de Telarc (qui indique la liste du matos dans ses livrets), je suis très déçu par ce disque qui présente une physionomie étouffée, sans air ni perspective, et pour le coup pauvre en harmoniques.

On a l'impression qu'à trop vouloir bien faire les ingénieurs aseptisent le message sonore. Je préfère mille fois les bons Decca ou Mercury des années 1950, un peu tonitruants certes mais tellement réalistes, riches d'information et de vie.

Citation :
Serge Prokofiev (1891-1953) :

Symphonie n°5 en si bémol majeur Op. 100

= Paavo Järvi, Cincinnati Symphony Orchestra

(Telarc, 18-19 mars 2007)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Kourou, Guyane
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Dim 24 Fév 2013 - 9:32

Xavier a écrit:
J'ai toujours trouvé ça tout à fait écoutable. (ce n'est pas la même édition que j'ai, mais il y a des chances que ça soit la même chose tout de même)

Donc en fait tu ne peux rien dire.

La transformation numérique d'un fichier audio "à la louche", ça ne coûte absolument plus rien à un éditeur, et ils ne se privent pas d'essayer de nouvelles perspectives sonores pour tenter d'hameçonner la clientèle aux attentes acoustiques de plus en plus déformées par l'époque et la surdité précoce grâce aux balladeurs et tout ça.

J'ai plusieurs exemples de ça dans mes (petits) stocks, car par erreur ou volontairement j'ai parfois acheté deux fois la même version mais dans des éditions différentes. Par exemple, j'ai encore en mémoire le cas du Boris de Karajan chez Decca. La première et la deuxième édition CD (Decca) n'ont pas le même équilibre spectral. Mais dans ce cas, la deuxième est meilleure, comme si ils avaient voulu corriger en partie les excès de la première.

Sur cette édition des Martinon, c'est vraiment pas très bon à mes oreilles, qui, admettons, sont plus sensibles que la moyenne. Pour en faire quelque chose qui amha commence à ressembler à un son d'orchestre, il a fallu que je retire du décibel (environ 2) à partir de 5 khz, un peu moins entre 1,5 khz et 5khz.

Je m'aide d'ailleurs d'une RTA (analyse du spectre en temps réel) qui s'affiche juste à côté du lecteur CD, et à l'oeil je repère déjà les zones des plus gros soucis.

Quand vous connaissez l'énorme sensibilité de l'audition autour de 5 khz justement, zone où l'ajout ou le retrait de 0,5 décibel s'entend imméditament et change complètement les timbres, vous pouvez imaginer ce que c'est que du plus ou moins 2 décibels.


Dernière édition par shushu le Dim 24 Aoû 2014 - 20:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   

Revenir en haut Aller en bas
 
CD à l'équilibre spectral (du son) douteux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» CD à l'équilibre spectral (du son) douteux
» Spectral Layers : Travailler le son en visuel
» Giacinto Scelsi (1905-1988)
» Jeu lap steel : Empêcher le déséquilibre du lap?
» [Album] MiLS - Volonté Infini Equilibre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie-
Sauter vers: