Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 CD à l'équilibre spectral (du son) douteux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82082
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Dim 24 Fév 2013 - 12:02

shushu a écrit:
Xavier a écrit:
J'ai toujours trouvé ça tout à fait écoutable. (ce n'est pas la même édition que j'ai, mais il y a des chances que ça soit la même chose tout de même)

Donc en fait tu ne peux rien dire.
Il peut quand même dire qu'il n'a jamais fait ce genre de correction, il est donc possible de vivre sans. Smile

A part les Ančerl Gold (qui sont à la restauration ce que Massacre à la Tronçonneuse est à la chirurgie réparatrice), je n'ai jamais rencontré d'enregistrement qui soit réellement inécoutable à cause d'une restauration. En revanche, il est vrai que le résultat est souvent pire que l'original !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22846
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Dim 24 Fév 2013 - 13:21

Rolling Eyes Ca reste abstrait comme discussion.

Dommage que tu ne puisses pas poster des fichiers sonores, avec et sans tes corrections, pour que nous profitions d'un exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82082
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Dim 24 Fév 2013 - 13:59

Mais comme nous l'écoutons nous-mêmes sur un autre système, ça fausserait aussi l'écoute.

Il faudrait faire une captation en micro extérieur, mais ce n'est jamais très beau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6685
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Dim 24 Fév 2013 - 14:04

Franchement, toutes ces corrections "à la shushu", ça me laisse perplexe!! Rolling Eyes


Dernière édition par Rubato le Dim 24 Fév 2013 - 15:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Dim 24 Fév 2013 - 14:17

Moi aussi; il y a vraiment trop de prises de son déséquilibrées (de toute manière, au moins 30% des CD "selon moi")

Tiens, hier je me repasse les concertos de Liszt Berman/Giulini. Alors là, je pense que c'est une correction électronique, il y a trop de basses. Berman joue sur un piano "pâte riche Panzani", les basses devraient être magnifiquement timbrées; et bien non, étant gonflées, même à niveau d'écoute tout à fait raisonnable, elles détimbrent. Disons que je détecte pas vraiment l'origine du problème, mais je sens un problème. Avec la correction appropriée, les basses sont redevenues somptueuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22846
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Dim 24 Fév 2013 - 14:19

Rubato a écrit:
Franchement, toute ces corrections "à la shushu", ça me laisse perplexe!!

En tout cas, ça doit prendre un temps fou, que je préfère employer à écouter les disques en l'état.

Je suis bien heureux de n'avoir aucun égaliseur sur mon amplificateur (pour seuls réglages : un potentiomètre, et un autre bouton pour sélectionner la source), ce qui me soustrait à la tentation de tripatouiller la bande passante...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Dim 24 Fév 2013 - 14:26

Mélomaniac a écrit:
Rolling Eyes Ca reste abstrait comme discussion.

Dommage que tu ne puisses pas poster des fichiers sonores, avec et sans tes corrections, pour que nous profitions d'un exemple.

On verra ça, mais à un autre moment, j'ai d'autres priorités pour l'instant; et ensuite, ça dépend sur quel système écoute celui qui reçoit le fichier.

Je me base personnellement sur un système très linéaire, si on veut un détail technique j'utilise quand même un DPA 4006 -TL comme micro de mesure, c'est-à-dire un truc étalonné individuellement, très linéaire, et le mien est "quasi totalement linéaire" de 10 hz à 10khz si on met sa grille de proximité. Ne cherchez pas le prix, vous allez vous évanouir en pensant à tous les disques que l'on peut acheter avec le bras que coute ce truc (mais je l'utilise aussi pour des enregistrements très précis, puisque je fais certaines recherches en électroacoustique sur les enceintes)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Dim 24 Fév 2013 - 14:29

Et pour répondre à Melomaniac, ça ne prend pas tant de temps que ça pour un bon dégrossissage dès qu'on a un peu l'habitude; après, si on veut chercher le "meilleur équilibre" (ce qui devient en partie subjectif), ça peut prendre beaucoup de temps en effet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80657
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Dim 24 Fév 2013 - 14:33

J'ai l'impression que tu as une sorte d'idéal et que tu cherches à ce que tous tes disques sonnent exactement pareil... Hors, même si je ne nie pas qu'il peut y avoir des ratés, c'est tout de même le travail des ingénieurs du son de donner un son voulu et précis à un enregistrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Dim 24 Fév 2013 - 23:09

Non, je n'ai pas l'impression du tout de chercher toujours le même équilibre, j'ai l'impression surtout que je suis très sensible à ce qui est antinaturel.

J'en veux (presque) pour preuve qu'il y a des labels dans lesquels je ne trouve rien à redire, alors que les approches sonores ne sont pas identiques d'un disque à l'autre (par exemple les distances de prise de son peuvent varier, mais ça je l'accepte très bien).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charles
Mélomane averti


Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 13/07/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Lun 25 Fév 2013 - 8:24

DavidLeMarrec a écrit:
shushu a écrit:
Xavier a écrit:
J'ai toujours trouvé ça tout à fait écoutable. (ce n'est pas la même édition que j'ai, mais il y a des chances que ça soit la même chose tout de même)

Donc en fait tu ne peux rien dire.
Il peut quand même dire qu'il n'a jamais fait ce genre de correction, il est donc possible de vivre sans. Smile

A part les Ančerl Gold (qui sont à la restauration ce que Massacre à la Tronçonneuse est à la chirurgie réparatrice), je n'ai jamais rencontré d'enregistrement qui soit réellement inécoutable à cause d'une restauration. En revanche, il est vrai que le résultat est souvent pire que l'original !
Vous parvenez à entendre un « résultat pire que l'original » à partir du matériel d'écoute particulièrement médiocre que vous vous faites habituellement une gloire d'utiliser... Vous êtes très fort Le Marrec. Très fort...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pacifique
Mélomane averti


Nombre de messages : 229
Age : 29
Date d'inscription : 29/04/2012

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Dim 21 Avr 2013 - 3:33

shushu a écrit:
Afin de confirmer qu'il y a une certaine objectivité et réalité physique à mes propositions, ce qui passe au préalable par un système bien réglé, je peux dire ceci: à chaque fois que je suis "dérangé" par une coloration de CD et quand cette coloration n'est pas dans les graves, je visualise en effet nettement une bosse ou un creux dans le spectre de fréquence tel que présenté (en temps réel) par mon petit analyseur spectral. Et ça m'aide à aller plus vite dans le réglage, bien que je suis capable de le faire entièrement à l'oreille (j'ai un peu de pratique).

Pourquoi ai-je dit: "à condition que ça ne soit pas dans le grave"?

Parce que la relation entre le niveau physique et le ressenti est un vrai casse-tête avec les fréquences gravesà cause de la loi que vous connaissez certainement tous à propos de l'audition, celle de la diminution de la sensibilité de l'ouïe humaine aux graves avec la diminution de la puissance sonore (de ces fréquences).

Donc, pour les graves, il est parfaitemenet normal d visualiser une bosse à l'analyseur de spectre, c'est la condition pour qu'elles soient "au bon niveau" et donc il faudrait évaluer l'amplitude de cette bosse pour savoir si c'est normal ou non, et pour le moment, je n'y arrive pas du tout.


Donc si j'ai bien compris il est normal que les basse soit amplifié, parcequ'en live on les sent avec le corps plus qu'avec les oreilles ?

Cela dit tu devrait jeter un coup d'oeil à la St Matthieu de Klemperer restauré (on se demande bien pourquoi) par EMI. Je trouve que les basses y sont d'un vulgaire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fgero
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 864
Age : 48
Localisation : 78
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Dim 21 Avr 2013 - 10:13

Je suis sceptique - avez vous seulement regardé la réponse en fréquence (au point d'écoute) d'une pièce domestique ??
On parle de creux et de bosses d'amplitudes > 10 dB, et en dessous de 400 Hz les modes propres peuvent même atteindre plus de 20dB dans la plupart des salons...
En plus, ces accidents varient du tout au tout selon la position de l'auditeur (parfois 50cm suffisent à changer une grosse bosse ou un creux !).
Et au dessus des 5kHz, les oreilles de chaque individu jouent énormément.
Sans compter beaucoup de systèmes de reproduction qui ajoutent leur coloration (mais avec une échelle bien moindre que le coupe formé avec la pièce d'écoute).



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Dim 21 Avr 2013 - 11:51

Je suis très intéressé par l'électroacoustique depuis longtemps, et donc j'ai réussi progressivement à m'établir une reproduction très linéaire à mon point d'écoute. Je dis progressivement, car ce n'est pas si simple, et je dois même dire que l'on n'est pas vraiment guidé par ce que l'on trouve dans la littérature (je ne peux pas trop m'étendre sur ce point, c'est pratiquement un domaine de recherches personnelles sur lequel je compte publier).

Donc, mon équipement + pièce ne me posent pas de problèmes. Reste ensuite mes goûts personnels éventuellement, mais ils ont tendance à être aussi droits que l'équipement + pièce en question et on a des équipes techniques son irréprochables connues, de manière à valider équipement + approche personnelle (aucun enregistrement supervisé par N Bartholomée n'est déséquilibré, mais il peut adopter des perspectives sonores variées).

Les bosses évoquées dues aux pièces jouent surtout dans des registres de fréquences déjà assez bas. L'atténuation des aigus réfléchis par des pièces richement garnies en tissus, rembourrages etc... est une réalité également.

Quand vous dites que les oreille jouent, en fait non, ce sont les goûts qui jouent. Les oreilles évoluent progressivement et ne sont pas différentes dans la vraie vie et dans son salon. Il est je pense très rare qu'un individu recherche à entendre comme il entendait 20 ans auparavant. Il cherche soit à entendre les reproductions comme il entend la vraie vie, soit à les entendre différemment: donc quel que soit l'âge, il devrait percevoir les déséquilibres de CD de la même façon, sauf si ses goûts évoluent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat17
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1191
Age : 54
Localisation : Dubai (Emirats Arabes Unis)
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Jeu 25 Avr 2013 - 9:24

fgero a écrit:
Je suis sceptique - avez vous seulement regardé la réponse en fréquence (au point d'écoute) d'une pièce domestique ??
On parle de creux et de bosses d'amplitudes > 10 dB, et en dessous de 400 Hz les modes propres peuvent même atteindre plus de 20dB dans la plupart des salons...
En plus, ces accidents varient du tout au tout selon la position de l'auditeur (parfois 50cm suffisent à changer une grosse bosse ou un creux !).
Et au dessus des 5kHz, les oreilles de chaque individu jouent énormément.
Sans compter beaucoup de systèmes de reproduction qui ajoutent leur coloration (mais avec une échelle bien moindre que le coupe formé avec la pièce d'écoute).

Je me suis penché sur la question récemment, pour mon orgue virtuel. Il est très mal situé dans ma pièce d'écoute, et je souhaitais faire une correction de la courbe de réponse en fréquence. J'ai donc acheté un logiciel pour ce faire ( http://www.ikmultimedia.com/products/arc/ ) qui prend jusqu'à 16 mesures pour tenir compte du phénomène de variation de la courbe dans l'espace.

Le résultant parle de lui-même...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Jeu 25 Avr 2013 - 9:50

Oui, ça pourrait figurer dans un sujet "acoustique".

Mais en rapport avec le sujet dont auquel il y a un objet en sujet ici, je redis que j'ai pour habitude de réaliser une linéarisation "quasi parfaite" à mon point d'écoute*. C'est bien ça qui me permet de juger si un CD me semble significativement déséquilibré du point de vue de son spectre de fréquences.

Quant à l'évolution de l'âge des oreilles (bon, j'ai l'âge pour qu'elles commencent à ne plus être pareilles que quand j'avais 10 ans), en fait ça n'a pas d'influence : le cerveau s'y adapte progressivement, et on sait toujours si (plus ou moins) si ce que l'on écoute est déséquilibré par rapport à ce que l'on entend de ce que Dame Nature produit par les instruments humains (les humains étant un produit de Dame Nature). Si ce n'était pas le cas, réfléchissons, on ne pourrait plus se satisfaire d'une courbe de reproduction linéaire au fur et à mesure de la progression de l'âge; or, en tout cas pour moi, je recherche toujours le linéaire et toute déviation par rapport au linéaire me plonge dans le désespoir (en particulier à partir de 2,5 khz), malgré mes xxx ans (censuré; intérieurement je suis toujours jeune).

Et la remarque serait valable pour des oreilles non conformes indépendamment de l'âge (je sais que j'ai un déficit à gauche dans les aigus par rapport à la droite, ça ne m'empêche toujours pas de privilégier le linéaire.............).

Pour les motifs que je viens d'exposer, et je ne pense pas être une exception, on peut dans beaucoup de situations juger assez objectivement de l'équilibre de ce que l'on entend......si on a un intérêt pour ce thème évidemment.


*mesure avec micro DPA 4006 TL, réglages avec égaliseur numérique Behringer Deq 2496
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pacifique
Mélomane averti


Nombre de messages : 229
Age : 29
Date d'inscription : 29/04/2012

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Lun 6 Mai 2013 - 9:26

Je me demande à quoi servent les remastering d'enregistrement à partir de bande stéréo... d'autant que souvent ça donne ça :
http://www.huffingtonpost.fr/2012/08/28/ecce-homo-restauration-christ-borja-peinture-tableau_n_1836860.html

Honte à moi d'avoir acheté et à Virgin de l'avoir fait : la "reconstitution sonore" des partitas et suites anglaise de G.LEONHARDT datant des années 80. Mais Pourquoi ?

On se la la joue (parfois) mais aucun amateur de Rock old school n'accepterai de voir le son original de ses classiques se faire massacrer... comment peut on tolérer ça ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Dim 24 Aoû 2014 - 20:24

Nous sommes en 2014, et j'ai survécu (pour combien de temps) à tant d'ignominies sonores!

Autant avertir les foules, que ça c'est un peu criard, encore une fois on a poussé le haut surtout le haut médium au détriment du timbre, de la classe, du naturel, du bon goût, du beau son,  de...C'est pour faire plus moderne dans le vent et Stravinskien en diable? J'ai bien peur que ce coup de potentiomètre soit là en fait pour masquer un voile au niveau des timbres évidemment non prévu mais pourtant perpétré!

edit: il semblerait que l'on ait poussé copieusement certaines percussions très graves (genre grosse caisse ou je ne sais quoi) aux moments fatidiques des gros coups de grosse caisse ou de je ne sais quoi, mais sans forcément déséquilibrer leur timbre. Donc ça donne de gros coups de graves poussés mais assez bien réussis à certains moments, ça compense un peu.


RCA Red Seal 09026-68898-2
Oiseau
Sacre
Perséphone


Dernière édition par shushu le Ven 12 Sep 2014 - 21:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Ven 29 Aoû 2014 - 23:12

De l'art de décaler les sons.....

L'intégrale la plus récente des sonates pour piano de Beethoven par Stephen Bishop Kovacevich chez EMI a subi un traitement particulier infligé par l'équipe électrico-acoustique-à-roulette.
On a à la fois l' impression d'un timbre riche et de distorsions.
Normal, on a poussé les aigus (mais pas le haut médium).
On note une petite bosse suspecte entre 3 et 5 khz, sur un octave où l'oreille est extrêmement sensible puis une remontée nette du dernier octave 10-20khz.
Franchement, ça ne donne pas une impression de naturel, mais plutôt de matériel défectueux  Evil or Very Mad
Enfin bon, ça passe quand même, et ça fournit un timbre typé, reconnaissable entre tous. Mais ça fait distordu, je vous assure.


EMI code barre 424356270022
Est paru en singles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3904
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Ven 29 Aoû 2014 - 23:34

Et ça brouille vraiment l'écoute?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Sam 30 Aoû 2014 - 0:38

Moins que les grandes salles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Sam 30 Aoû 2014 - 0:52

La tension sur le nerf auditif continue avec.........


HMC901858.59 (version CD)

Ouille ouille. Assez joli, mais ouille quand même.

Pour donner une impression de lumière radieuse, d'éther, de je ne sais quoi, "ils" ont monté toutes les fréquences apparemment à partir de 1,5 khz peut-être. Donc finalement, ça ne réchauffe pas vraiment, ça tend, ça donne une couleur monochrome tendant vers le jaune pâle (on blanchit toujours la couleur en montant les aigus). Bof. Et ça fatigue le nerf auditif, indubitablement.

Ecoutable néanmoins, avec une sonorité typée.

C'est effectivement moins pire que si on avait juste poussé le haut-médium comme dans le Tilson-Thomas cité avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Jeu 11 Sep 2014 - 22:57

Le nerf auditif n'est pas autorisé à prendre le moindre repos avec....


ean 825646945757
Et avec ce jus de citron, ça sera assez acide?
Pourquoi vouloir qu'un orchestre ait plus ou moins le même équilibre qu'un clavecin? Etrange ma foi! Est-ce que le reste de la collection est de la même eau troublée?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82082
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Jeu 11 Sep 2014 - 23:10

Ce disque est magnifique, et le son doit beaucoup à l'esthétique propre avec cet orchestre à l'époque (infiniment plus consensuel aujourd'hui).

Heureusement que ça ne sonne pas comme du PentaTone !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
muskar
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 61
Localisation : Klow - Syldavie
Date d'inscription : 02/09/2014

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Jeu 11 Sep 2014 - 23:25

Je voudrais demander à Shushu s'il a mesuré son système au point d'écoute à partir d'un bruit rose ? Est-ce que la courbe est aussi linéaire qu'il le dit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Ven 12 Sep 2014 - 13:32

Voui voui. Bruit rose, point écoute, voie par voie, micro ultra-linéaire livré avec sa courbe individuelle et égaliseur numérique de base utilisé pour l'affichage RTA en mode de lissage temporel (on s'affranchit ainsi du bruit ambient discontinu). Par contre, c'est mon afficheur RTA qui n'est pas d'une précision diabolique (grande échelle d'affichage on va dire), je ne peux pas investir dans plus pour le moment. Donc je ne peux pas avoir le +0db garanti sur toute la ligne, mais je suis sûr et certain que s'il y a des déviations de +/-3, elles ne sont que ponctuelles et ne concernent absolument pas une grande plage de fréquence comme un octave, parce que ça je le verrais tout de suite à l'afficheur (qui affiche pour toute la gamme audible à la fois). Je refuse par contre d'utiliser la fonction d' égalisation automatique en laquelle je n'ai pas toute confiance. Je le fais manuellement (tiers d'octave).

Après, il y a les vérifications que l'on peut faire avec des enregistrements dont on est sûr car on connaît l'historique de l'équipe technique, sa manière de travailler, sa réputation, son éthique. Pour moi, une référence c'est le label Ambroisie ou Aparte, sur lesquels N. Bartholomée a imposé sa manière de faire. Déjà, quand on connait les micros avec lesquels il travaille, on est assez rassuré. Je rappelle qu'un micro digne de ce nom, c'est mini 2k€ (sans la chaîne de préamplification qui doit être au même niveau). Je n'ai vraiment aucun souci effectivement avec les Ambroisie ou Aparte, qui auraient plutôt tendance à me suggérer qu'en ce moment ma reproduction serait très légèrement trop sombre, et certainement pas trop brillante. Je verrai si je peux le détecter à la mesure. Donc a priori, quand je parle d'excès de brillance en ce moment, ça doit vraiment correspondre à du rajout inconsidéré et quasiment diabolique.

Le Harnoncourt cité plus haut, je ne peux absolument pas l'écouter certains jours. Pour moi, ça perd tout son charme ou presque, c'est antinaturel, ça ne me raccroche à rien. Il y a indéniablement eu une remastérisation ratée sur ce CD.

L'intérêt de l'égalisation réside aussi du côté des basses, fortement contrôlées et qui retrouvent donc tous leurs timbres..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
muskar
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 61
Localisation : Klow - Syldavie
Date d'inscription : 02/09/2014

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Ven 12 Sep 2014 - 17:48

Je suis aussi un adepte du « fil droit avec du gain ». Je n'ai jamais eu les moyens de m'offrir le matériel de mesure afin d'égaliser au mieux le matériel et la pièce d'écoute, mais j'ai toujours banni les basses boursoufflées, les médiums nasillards ou les aigus criards.

Comment peut-on apprécier la qualité d'un enregistrement lorsqu'il est dénaturé par de mauvaises enceintes ou un local trop mat ou trop réverbérant ?

Quand j'étais jeune je voulais être ingénieur du son et j'ai un peu étudié l'acoustique et les techniques de prise de son. C'est vraiment un métier difficile.

Je trouve que depuis le passage au numérique la qualité globale des enregistrements est en baisse. Moins dans le classique et la jazz. Mais en rock ou en variété c'est une catastrophe. Je ne comprends pas cette mode de compresser la dynamique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80657
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Ven 12 Sep 2014 - 17:58

muskar a écrit:
Comment peut-on apprécier la qualité d'un enregistrement lorsqu'il est dénaturé par de mauvaises enceintes ou un local trop mat ou trop réverbérant ?

On peut aussi dire: comment peut-on apprécier une oeuvre quand on est autant obnubilé par la qualité sonore de l'enregistrement?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
muskar
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 61
Localisation : Klow - Syldavie
Date d'inscription : 02/09/2014

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Ven 12 Sep 2014 - 18:46

Oui bien sur. C'est un choix à faire entre qualité de l'interprétation et qualité de l'enregistrement.

Parfois on peu cumuler les deux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16669
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Ven 12 Sep 2014 - 18:46

et la qualité des œuvres, non ? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Ven 12 Sep 2014 - 20:12

Xavier a écrit:
muskar a écrit:
Comment peut-on apprécier la qualité d'un enregistrement lorsqu'il est dénaturé par de mauvaises enceintes ou un local trop mat ou trop réverbérant ?

On peut aussi dire: comment peut-on apprécier une oeuvre quand on est autant obnubilé par la qualité sonore de l'enregistrement?

Je crois que ça n'a strictement plus rien d'incompatible quand on a connaissance (comme tu dois l'avoir), de la quantité invraisemblable de versions disponibles sur le marché et des possibilités techniques de reproduction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davaaki Muziki
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 948
Date d'inscription : 22/04/2013

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Ven 12 Sep 2014 - 21:06

muskar a écrit:


Comment peut-on apprécier la qualité d'un enregistrement lorsqu'il est dénaturé par de mauvaises enceintes ou un local trop mat ou trop réverbérant ?


J'ai une pièce bien trop réverbérante et des voisins derrière de fines parois, et je n'apprécie sur mes bonnes enceintes que de la musique chambriste, comme notamment le disque de F. Couperin, Les goûts-réunis, que j'ai évoqué récemment parmi mes disques préférés. Ou encore ses Concerts royaux par les mêmes interprètes. En plus le son de ces disques est excellent à mes oreilles. Bons résultats dans une pièce très médiocre. Alors je ne peux pas écouter un orchestre important à sa juste restitution de volume. J'utilise un casque, mais jamais pour du symphonique gigantesque, seulement des orchestres baroques, classiques ou un peu plus loin, mais si peu. Pourtant je préfère l'écoute sur enceintes, plus naturelle. Cet été je n'avais plus de voisin mitoyen, je me suis amusé un peu plus.

Le clavecin sonne bien dans cette pièce. Buxtehude s'en sort bien. Il y a aussi des pièces contemporaines qui m'ont charmé, comme Archipel 3 de Boucourechliev.

Si, sur de petits effectifs on peut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80657
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Ven 12 Sep 2014 - 22:06

shushu a écrit:
Xavier a écrit:
muskar a écrit:
Comment peut-on apprécier la qualité d'un enregistrement lorsqu'il est dénaturé par de mauvaises enceintes ou un local trop mat ou trop réverbérant ?

On peut aussi dire: comment peut-on apprécier une oeuvre quand on est autant obnubilé par la qualité sonore de l'enregistrement?

Je crois que ça n'a strictement plus rien d'incompatible quand on a connaissance (comme tu dois l'avoir), de la quantité invraisemblable de versions disponibles sur le marché et des possibilités techniques de reproduction.

Ca dépend: pour quantité d'oeuvres (et pas forcément des moindres) il y a peu de versions...
Alors zapper une interprétation ou même carrément une oeuvre pour une histoire de prise de son mal équilibrée... je trouve ça vraiment dommage.
Evidemment, une fois qu'on est dans ce trip, je comprends bien qu'on ne peut plus faire abstraction... c'est bien pour ça que je n'y vais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Ven 12 Sep 2014 - 22:20

En tout cas, je ne me limite pas vraiment pour des questions de sonorités; simplement, quand j'ai le choix........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80657
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Ven 12 Sep 2014 - 22:24

Oui, c'est un critère, mais justement tout dépend si on prend ça comme un critère important ou simplement secondaire.
A part si on a le choix entre deux enregistrements identiques avec des prises de son différentes (même oeuvre, même interprétation, mais remastérisés différemment, ce qui peut arriver), on a le plus souvent le choix entre des interprétations différentes, avec des prises de son différentes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
muskar
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 61
Localisation : Klow - Syldavie
Date d'inscription : 02/09/2014

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Ven 12 Sep 2014 - 22:29

Dav' le brave a écrit:
J'ai une pièce bien trop réverbérante et des voisins derrière de fines parois, et je n'apprécie sur mes bonnes enceintes que de la musique chambriste, comme notamment le disque de F. Couperin, Les goûts-réunis, que j'ai évoqué récemment parmi mes disques préférés. Ou encore ses Concerts royaux par les mêmes interprètes. En plus le son de ces disques est excellent à mes oreilles. Bons résultats dans une pièce très médiocre. Alors je ne peux pas écouter un orchestre important à sa juste restitution de volume. J'utilise un casque, mais jamais pour du symphonique gigantesque, seulement des orchestres baroques, classiques ou un peu plus loin, mais si peu. Pourtant je préfère l'écoute sur enceintes, plus naturelle. Cet été je n'avais plus de voisin mitoyen, je me suis amusé un peu plus.

Le clavecin sonne bien dans cette pièce. Buxtehude s'en sort bien. Il y a aussi des pièces contemporaines qui m'ont charmé, comme Archipel 3 de Boucourechliev.

Si, sur de petits effectifs on peut.

Je partage ton avis, c'est la même chose chez moi. Moins il y a d'instruments et meilleure me semble la restitution. Sinon j'écoute au casque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
muskar
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 61
Localisation : Klow - Syldavie
Date d'inscription : 02/09/2014

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Ven 12 Sep 2014 - 22:36

shushu a écrit:
En tout cas, je ne me limite pas vraiment pour des questions de sonorités; simplement, quand j'ai le choix........

Si la qualité de ton système d'écoute est tel que tu le décris, le moindre défaut de l'enregistrement doit s'entendre et peut vite devenir insupportable. On peut comprendre ta démarche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
muskar
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 61
Localisation : Klow - Syldavie
Date d'inscription : 02/09/2014

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Ven 12 Sep 2014 - 22:41

shushu a écrit:
Le Harnoncourt cité plus haut, je ne peux absolument pas l'écouter certains jours. Pour moi, ça perd tout son charme ou presque, c'est antinaturel, ça ne me raccroche à rien. Il y a indéniablement eu une remastérisation ratée sur ce CD.

Beaucoup d'enregistrements analogiques, voire même numérique, de grandes qualités ont été massacrés à la remastérisation. Encore un effet de mode de vouloir tout remastériser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Sam 13 Sep 2014 - 12:05

muskar a écrit:
shushu a écrit:
En tout cas, je ne me limite pas vraiment pour des questions de sonorités; simplement, quand j'ai le choix........

Si la qualité de ton système d'écoute est tel que tu le décris, le moindre défaut de l'enregistrement doit s'entendre et peut vite devenir insupportable. On peut comprendre ta démarche.  

En fait, mon niveau d'exigence n'a fait que croître avec le temps. "Avant" j'écoutais vraiment n'importe quoi n'importe comment. Puis un jour je me suis dit : "y' en a marre de ça et de ça" (en parlant de constantes de coloration de l'ensemble système + pièce) et j'ai commencé à chercher des solutions. Il faut dire qu'on avait réussi à me faire acheter un lecteur CD qui rajoutait une coloration aux précédentes, la goutte qui faisait déborder le vase.
Mais quand on commence à dire "stop!" aux colorations de son système, fatalement on commence à dire "il y a de l'abus!" face aux coloration des disques. En fait ça marche ensemble.

Il vaut effectivement mieux avoir un système droit et goûter aux joies ineffables des perversions des disques qu'un système qui apporte toujours la même coloration à laquelle se rajoutent......

Après, chaque démarche est personnelle. J'ai pris beaucoup de plaisir à affiner mon oreille aux sons, à essayer de comprendre quel pouvait être la gamme des équilibres que l'on peut considérer comme justes selon le type de musique et à habituer mon oreille à ceux-là (sans beaucoup de contact avec la musique vivante par ailleurs). En fait, il y a tout un rapport avec les sons du monde qui nous entoure, que nous percevons différemment selon l'âge, mais le rapport demeure. Normalement, le même équilibre, le même réglage, vaut pour une grande période; l'audition change mais le cerveau s'adapte, (mais les goûts peuvent changer). Un réglage technique ne devrait pas être amené à évoluer avec la diminution de la capacité des oreilles. je vais sans doute m'en apercevoir avec ma manie de régler linéaire. En principe, il ne devrait pas y avoir de manque s'installant au cours du temps, et pas d'impulsion à pousser les aigus. On verra, c'est intéressant comme expérience.

Mais ici nous sommes sur un forum où naviguent des professionnels de la musique, lesquels ont souvent un rapport bien différent à la matière sonore que nous autres, simples consommateurs avec une teinture de culture musicale. Et ils sont parfois dubitatifs face à des démarches telles que la mienne. Ce qu'ils doivent comprendre, c'est que l'absence d'éducation musicale poussée peut justement être compensée par une recherche du son, qui fait revenir vers la musique. C'est comme une couche de vernis supplémentaire qu'il convient d'ajouter pour maximiser le pouvoir d'attraction de ces créations artistiques envers des cerveaux obtus, surtout en classique où le niveau de subtilité et de détails qu'il faut sentir avec la pulpe des doigts est très élevé. Oui, les prises de son et les systèmes pourris font refluer du monde, et oui il y a aurait plus de monde en classique si à toute cette pourriture était impitoyablement offerte une rédemption.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82082
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Sam 13 Sep 2014 - 13:26

muskar a écrit:
Comment peut-on apprécier la qualité d'un enregistrement lorsqu'il est dénaturé par de mauvaises enceintes ou un local trop mat ou trop réverbérant ?

Avec des oreilles. Ça va, il y a quand même les notes et les timbres. Surprised

Si on va par là, on ne peut pas non plus apprécier une musique si on n'a pas un minimum de culture, ainsi qu'une formation sérieuse en solfège, harmonie et contrepoint. Et pourtant, les compositeurs et les musiciens professionnels ne sont pas forcément les meilleurs juges. Alors ?

Ça peut effectivement changer la perception d'un même enregistrement, radicalement parfois, mais à la fin des fins, ça reste de la bonne musique. Le risque rencontré avec beaucoup d'amateurs trop chevronnés en matière de restitution sonore / prise de son / interprétation (voire des compositeurs qui jugent tout à l'aune de leur propre style, ça arrive), c'est qu'on finit facilement par ne plus écouter la musique qu'il y a dedans et qu'on aime, fondamentalement.

Une fois cela énoncé, chacun met son argent, son temps, sa passion dans ce qui lui procure des satisfactions : pour certains, c'est la possession de CDs, pour d'autres de beaux instruments (même s'ils en jouent très mal ou pas du tout), pour d'autres encore un matériel de restitution « pur », des autographes de musiciens rencontrés, des billets d'avion et de concerts, etc. Ou les bavardages avec d'autres mélomanes. Tout ça peut être contesté comme extérieur à la musique, et pourtant, ça procure bien des plaisirs qui ne sont pas négligeables, et donc tout à fait respectables.

Autrement dit : les audiophiles me font peur, mais je les respecte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Dim 14 Sep 2014 - 15:34

Pas génial pour les noreilles, soumises à une forte tension à la longue suite à un subtil relevé des harmoniques aigües :


Passacaille 953 EAN 5425004849533 Enregistré en 2008 (Italie)

Avec moi, dénoncez les timbres frelatés!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Dim 14 Sep 2014 - 16:00

Avec moi, dénoncez les timbres frelatés qui font mal aux noreilles et éloignent du bon goût naturel de nos campagnes.

Et là c'est vraiment grave. Double CD qui s'est vendu comme des petits pains au détriment de l'oreille de la populace. Qui défend la musique française de l'âge des Lumières.
Et d'un label ordinairement peu frelaté.


ALIA VOX AVSA9882A+B 7619986398822 Enregistrement de 2011

Pareil que le précédent : relevé subtil des harmoniques aigües (peut-être même un peu plus que les harmoniques), c'est (pour moi), épouvantable sur la durée. Je supporte 10 minutes.

Mon expérience avec le label Alia Vox était plutôt bonne avant cet "incident". Ils ont dû changer de prestataire pour les prises de son et montages. Je pensais qu'ils étaient abonnés à vie à Musica Numeris ou la suite de cette société pilotée par N Bartholomée. Et en fait, ici c'est un certain Manuel Mohino qui a assuré la prise et l'édition sonore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Dim 21 Sep 2014 - 14:35

Dénonçons inlassablement les enregistrements frelatés.

Les labels voyant que je ne lâche pas leurs mollets vont peut-être finir par comprendre que tricher c'est pas jouer.


Pas zouli! Pas zouli! et aïe noreilles!
Un petit coup de potard gonflant vers 2,5 khz (sur une bande relativement étroite apparemment) et on pense avoir sorti le son du siècle? Grave erreur!
HMU 807481.83 093046748166

Fiché!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Sam 18 Oct 2014 - 17:39

TROP DE HAUT MEDIUM, OUILLE NOREILLES !!


Consacré essentiellement au live du fameux récital de Bolet à Carnegie Hall le 25/2/74, avec notamment l'ouverture de Tannhauser Wagner/Liszt.

Great Pianists of the 20th century 456 724-2

ou, en RCA Gold Seal GD87710

Maintenant réédité avec l'ensemble des enregistrements RCA-CBS de Bolet. Référence du coffret :

J'ai vérifié, sur la réédition, c'est la même m..... Il n'y a eu aucune "remastérisation". Caramba !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Sam 18 Oct 2014 - 17:45

shushu a écrit:
TROP DE HAUT MEDIUM, OUILLE NOREILLES !!


Consacré essentiellement au live du fameux récital de Bolet à Carnegie Hall le 25/2/74, avec notamment l'ouverture de Tannhauser Wagner/Liszt.

Great Pianists of the 20th century 456 724-2

ou, en RCA Gold Seal GD87710

Maintenant réédité avec l'ensemble des enregistrements RCA-CBS de Bolet. Référence du coffret :

J'ai vérifié, sur la réédition, c'est la même m..... Il n'y a eu aucune "remastérisation". Caramba !

Tu aimes te faire du mal on dirait hehe .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Sam 18 Oct 2014 - 18:30

Moi non, mais vous peut-être.
Parce qu'avec l'égaliseur, paf!, je descends d'un coup les fréquences nocives avant que ça saigne ou que le cervelet tombe en compote.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Ven 24 Oct 2014 - 22:20

Camarades !

Révoltons-nous !

L'intégrale de l'oeuvre pour orgue de JS Bach par Marie-Claire Alain, sur très belles orgues historiques, Erato 1991 ou pas loin (c'est peut-être bien sa deuxième intégrale) : ouille noreilles ! trop de haut-médium (cache-misère d'un manque de vrais aigus). Une catastrophe. De si belles orgues ainsi sabotées. Du moins dans les Erato (errata?) originaux.

A la technique, un certain Yolanta Skura. Nous ne le félicitons certes pas.

ex : 4509-96723-2 (445099672324 , que ce nom soit à jamais honni et marqué au fer rouge).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Sam 8 Nov 2014 - 22:28

La fameuse (?) intégrale Couperin F de Scott Ross garantie introuvable sur le marché (cf. attitude désinvolte vis-à-vis du patrimoine des éditions Stil) : pas assez d'aigus, trop de graves, option artistique ?
En tout cas, pas par insuffisance des électroniques ou utilisation de celles-ci "à la louche" , mais parce que les micros ont été plantés à gauche de manière évidente.
Donc, déception à clamer aussi du côté du sujet des Mauvaises Prises de Son.
Parce que ça en devient carrément pachydermique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Dim 9 Nov 2014 - 14:14

Dans notre célèbre série "La défonce des tympans a de l'avenir"

Les 12 Etudes d'Exécution Qui Fait Transpirer de Liszt par Lazar Berman au piano-casserole, 1963.

Enregistré/édité par la firme Melodya (1963) et repris maintenant dans diverses éditions (dont un Indispensablee de Diapason (indispensable pour la défonce des tympans ?).

Son de casserole épouvantable. Mais en cuisine, n'appelle-t-on pas un piano le lieu où chauffe doucement les casseroles.....  ?

Pas de graves, pas d'aigus, mais en revanche un gros excès de haut-médium. Et pourtant, l'on sait par d'autres gravures meilleures quels sons fabuleux le Lazar pouvait tirer de ses piano-casseroles-à-queue.

L'horreur.


A part ça, une des meilleures interprétations de ces Etudes sans aucun doute, quand on arrive à s'abstraire de l' agression auditive permanente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   Mar 18 Nov 2014 - 0:17


ADIEU MONDE CRUEL. JE NE SUPPORTERAI PAS CES PERVERSITES PLUS LONGTEMPS.

Ecrire à partir de maintenant à :

Monsieur Shushu
Cumulo-nimbus restant
Zauciel



AV2065 822252206524

Bouillie de haut-médium et début de bande aigüe par grosse menotte ayant poussé les manettes.
Je n'en peux plus, je n'en peux plus, je n'en peux plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CD à l'équilibre spectral (du son) douteux   

Revenir en haut Aller en bas
 
CD à l'équilibre spectral (du son) douteux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» CD à l'équilibre spectral (du son) douteux
» Spectral Layers : Travailler le son en visuel
» Giacinto Scelsi (1905-1988)
» Jeu lap steel : Empêcher le déséquilibre du lap?
» [Album] MiLS - Volonté Infini Equilibre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie-
Sauter vers: