Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Écoute comparée : R. Strauss, Tod und Verklärung (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
AuteurMessage
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 28
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Écoute comparée : R. Strauss, Tod und Verklärung (terminé)   Lun 28 Nov 2011 - 17:48

Mariefran a écrit:
Pourquoi ne pas déclarer les gagnants ex-æquo ? ça semble plus juste…

Je sais que je vous ai lâchés mais je continue à vous lire Wink

Ou alors ... je crois que C1 est plutôt vieille ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : R. Strauss, Tod und Verklärung (terminé)   Lun 28 Nov 2011 - 17:49

Ben je propose trois solutions, mettez vous d'accord bounce

Je les réécoute au cas où Mr. Green

Deux vainqueurs, ce serait peut être juste, mais la vie est injuste.
C'est quand même gênant, on n'a pas deux présidents dans un pays, deux champions du monde de foot ou deux Miss (n'en déplaise à Mme de Fontenay), encore moins deux vainqueurs à Koh Lanta. Donc on ne peut pas avoir deux meilleures versions de Tod und Verklärung.
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 28
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Écoute comparée : R. Strauss, Tod und Verklärung (terminé)   Lun 28 Nov 2011 - 17:52

discobole a écrit:
Ben je propose trois solutions, mettez vous d'accord bounce

Je les réécoute au cas où Mr. Green

Deux vainqueurs, ce serait peut être juste, mais la vie est injuste.
C'est quand même gênant, on n'a pas deux présidents dans un pays, deux champions du monde de foot ou deux Miss (n'en déplaise à Mme de Fontenay), encore moins deux vainqueurs à Koh Lanta. Donc on ne peut pas avoir deux meilleures versions de Tod und Verklärung.

Surtout qu'on peu pas mourir deux fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : R. Strauss, Tod und Verklärung (terminé)   Lun 28 Nov 2011 - 17:56

Je recompte encore, j'ai une petite erreur quelque part.
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Écoute comparée : R. Strauss, Tod und Verklärung (terminé)   Lun 28 Nov 2011 - 17:59

discobole a écrit:
Je recompte encore, j'ai une petite erreur quelque part.
Ah la vache, tu nous mets du suspense... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : R. Strauss, Tod und Verklärung (terminé)   Lun 28 Nov 2011 - 17:59

Ah non il n'y avait pas d'erreur. Bon je finis quand même mon recomptage on ne sait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Écoute comparée : R. Strauss, Tod und Verklärung (terminé)   Lun 28 Nov 2011 - 18:00

Qu'est-ce que je disais ?? pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 28
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Écoute comparée : R. Strauss, Tod und Verklärung (terminé)   Lun 28 Nov 2011 - 18:01

Staline compte les bulletins pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : R. Strauss, Tod und Verklärung (terminé)   Lun 28 Nov 2011 - 18:01

Ah j'ai peur d'avoir pris le mauvais classement de Yohan Nicolas en compte, je revérifie encore...
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 28
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Écoute comparée : R. Strauss, Tod und Verklärung (terminé)   Lun 28 Nov 2011 - 18:03

discobole a écrit:
Ah j'ai peur d'avoir pris le mauvais classement de Yohan Nicolas en compte, je revérifie encore...

Sacrilège Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
gilles78
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 262
Age : 51
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 15/06/2009

MessageSujet: Re: Écoute comparée : R. Strauss, Tod und Verklärung (terminé)   Lun 28 Nov 2011 - 18:09

Je propose l'égalité, d’ailleurs je pense qu'il y a assez rarement une seul version qui domine les autres, mais plusieurs interprétations à conseiller pour l'écoute d'une œuvre avec certains parti pris et des éclairages différents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : R. Strauss, Tod und Verklärung (terminé)   Lun 28 Nov 2011 - 18:12

Aaaaaah oui je crois qu'on a un vainqueur incontestable ! Du coup j'ai recompté encore une fois de plus... Mr. Green Et les résultats arrivent !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : R. Strauss, Tod und Verklärung (terminé)   Lun 28 Nov 2011 - 18:22

Résultats de l'écoute comparée !

Enfin ! Après quatre recomptages, relectures du topic, le tout sous contrôle d'Excel, j'aboutis au tableau et au classement suivant. Désolé pour le léger flottement depuis une demi-heure, mais j'ai rarement vu un classement si serré jusqu'au bout.

Spoiler:
 

Classement des finalistes :

1. B4 médaille d'or
2. C1 médaille d'argent
3. D4 médaille de bronze
4. B3 place du c..


Le classement moyen confirme exactement les préférences et montre que la victoire de B4 est bien méritée : B4 = 1,92 ; C1 = 2,25 ; D4 = 2,75 ; B3 = 3.

Au final je suis ravi du gagnant, dont vous allez bientôt connaître l'identité. C'est ma version préférée I love you Mais je dois dire que je suis content du déroulement global de l'écoute, sur quatre finalistes trois font partie de mes 4-5 versions favorites (j'ajouterais De Sabata et, au moins parce qu'il apporte quelque chose de différent, Celibidache).

Ce qui est plus surprenant c'est la dégringolade de B3 en finale, je ne sais pas trop comment l'expliquer, vous aviez l'air de beaucoup aimer. Mais c'est pas très grave (vous allez comprendre Wink ). En revanche pour moi, D4 à ce stade, c'est vraiment une grande victoire d'un outsider parfait.

Allez, la révélation arrive...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : R. Strauss, Tod und Verklärung (terminé)   Lun 28 Nov 2011 - 18:43

Comme d'hab' on commence par la fin :

4e : B3 - Staatskapelle Dresden, Karl Böhm (live, Salzbourg, 16/8/1972, Orfeo/DG)

On a plusieurs enregistrements de Böhm, j'en ai personnellement écouté plusieurs différentes pour cette écoute, la question s'est donc posée concernant laquelle mettre dans l'écoute. J'ai d'abord éliminé les deux plus anciennes, avec l'orchestre de la RIAS en 1951 (live, Audite), très structurée et maîtrisée mais un peu trop banale, et avec le Concertgebouw (la seule version de studio du chef, DG) plus imaginative mais très mal enregistrée et finalement assez proche de celle-ci. Une version enregistrée en concert avec les Wiener Philharmoniker en 1963 (live, DG) est elle aussi antérieure et un peu lisse, ce document comptant surtout pour le Pelleas de Schoenberg dirigé lors du même concert.

Cette version-ci est un concert capté au festival de Salzbourg le 16 août 1972. Je la trouve vraiment très engagée, malgré une légère mollesse voulue par Böhm, pour favoriser un certain lyrisme, le tout sans pourtant ralentir : c'est la plus rapide des quatre versions finalistes (22:15 en tout). Dans mon panthéon personnel elle est juste derrière la B4, et ça se joue sur des détails (et, en partie, les bruits du public).



Cette version est très bien éditée par Orfeo (version ici utilisée), mais on la trouve aussi dans une qualité très inférieure dans le coffret Böhm/Strauss chez DG.



Dernière édition par discobole le Lun 28 Nov 2011 - 19:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4031
Age : 22
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Écoute comparée : R. Strauss, Tod und Verklärung (terminé)   Lun 28 Nov 2011 - 18:44

Ah mais non, pas la B4 Sad ...
Comment voulez-vous défendre Strauss avec cela Evil or Very Mad !

_________________
Si Titus Andronicus avait compté six actes, Shakespeare s'en serait pris aux spectateurs des premiers rangs du parterre et les aurait fait périr dans d'atroces souffrances.
(Jan Kott, Shakespeare, notre contemporain)

La vérité est si vraie, la force si forte, la finesse si fine, la profondeur si profonde et la philosophie si universelle dans ce texte qu'il vaut bien la peine d'y passer un instant.
(Un journaliste américain, 1894)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : R. Strauss, Tod und Verklärung (terminé)   Lun 28 Nov 2011 - 18:58

3e : D4 - Tonhalle-Orchester Zürich, David Zinman (2000, Arte Nova)

J'ai longtemps hésité sur cette version : la mettre, ou pas ? En effet, c'est techniquement très au point (beaucoup de détail, belles dynamiques, avec une prise de son excellente qui plus est), musicalement cohérent, peu rapide mais pas mou, avec un joli son mais ça reste clair et pas trop pâteux, il y a de la sécheresse quand il faut... Tout ça est très bien fait, mais a tendance à ne pas trop me captiver, ça manque d'une certaine atmosphère par moments, du mystère, une pesanteur dramatique. Ceci étant c'est intelligemment construit, c'est un Strauss qui regarde du côté de l'est je trouve, il y a même quelque chose de la Pathétique de Tchaïkovski dans la dramaturgie mortuaire ici proposée.

En tout cas, alors que cette version est passée de justesse au repêchage au premier extrait, il finit sur le podium. Belle réussite et surprise pour moi.



On trouve cette version isolée avec Une vie de héros et dans le coffret 7 CD Strauss/Zinman, d'excellente qualité d'ailleurs, de ce que j'en ai entendu référence straussienne sur les quinze dernières années :



Dernière édition par discobole le Lun 28 Nov 2011 - 19:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : R. Strauss, Tod und Verklärung (terminé)   Lun 28 Nov 2011 - 19:11

2e : C1 - Karl Böhm, London Symphony Orchestra (live, Salzbourg, 10/8/1977, Andante)

hehe Comme je ne pouvais pas choisir, j'ai mis deux Böhm dans la sélection, le seul chef en double d'ailleurs ! Je n'ai pas eu tort, puisque les deux versions sont allées en finale. Surtout qu'elles sont toutes deux magnifiques et néanmoins réellement différentes. Ici, on a quelque chose de moins tranchant, plus moelleux, plus souple qu'avec Dresde. Böhm s'adapte très clairement aux qualités de l'orchestre : le LSO n'avait pas l'impact presque sauvage de la Staatskapelle de la grande époque, mais une qualité sonore bien connue, cultivée par son directeur musical André Previn. Les solos, le soin apporté à la construction d'une texture sonore, sont un cas assez unique dans toute la sélection proposée. Et le tout est déroulé dans une atmosphère d'optimisme et de lyrisme, une profonde gaieté qui rend un peu de sens à l'idée de Transfiguration et évite de faire de ce poème une pièce tragique qu'il n'est pas. Le seul souci que j'ai avec cette version c'est que c'est quand même bien mou, du fait des cordes particulièrement, ce qui se ressent bien trop dans toute la dernière partie.

Cette version est pour moi le sommet du « coffret » 4 CD Andante consacré aux concerts LSO-Böhm à Salzbourg : tout n'y a pas d'intérêt mais alors ça (pourtant CD bonus selon le livret), c'est un moment d'anthologie...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : R. Strauss, Tod und Verklärung (terminé)   Lun 28 Nov 2011 - 19:25

Et le grand vainqueur Wink

1er : B4 - Rudolf Kempe, Staatskapelle Dresden (6/1970, EMI)

Voilà ! Pour moi, il n'y a pas mieux que ça et je suis forcément très heureux de vous voir d'accord avec moi ! Et pourtant il a fallu du temps pour que cette version s'impose, elle était derrière B3 au premier tour ! Vous aurez d'ailleurs remarqué cette petite facétie du tirage au sort qui a mis les deux versions dresdoises côte à côté au premier tour comme en finale. Je vous assure que je n'y suis absolument pour rien.

Ici, il y a tout ce qu'il faut... Quelle explosion sonore, quelle violence ! À chaque écoute je suis saisi, c'est à la fois captivant et impressionnant, à la fois évocateur de tout ce que Strauss voulait « traduire » en musique, et absolument jouissif d'un point de vue purement musical, abstrait. J'adore cette version, elle me fait d'ailleurs supporter ce qui dans d'autres versions me déçoit dans cette œuvre. Kempe réalise les intentions de Strauss mieux que quiconque. Enfin, voilà, victoire méritée, merci à tous ceux qui l'ont permise Mr. Green



Ce Tod und Verklärung est un des sommets de la meilleure intégrale orchestrale de Strauss (c'est pas la concurrence qu'il y a non plus...) jadis éditée par EMI et désormais surtout commercialisée sous licence par Brilliant, et qu'on retrouvera dans la Strauss Edition à paraître et que j'ai présentée en détail sur mon blog.


Revenir en haut Aller en bas
Utnapištim
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3330
Age : 53
Localisation : Le vendredi soir à Pleyel.
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Écoute comparée : R. Strauss, Tod und Verklärung (terminé)   Lun 28 Nov 2011 - 19:34

Kempe en tête, c'est logique finalement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : R. Strauss, Tod und Verklärung (terminé)   Lun 28 Nov 2011 - 19:46

Classement général :

1. B4 : Rudolf Kempe, Staatskapelle Dresden (6/1970) médaille d'or
2. C1 : Karl Böhm, London Symphony Orchestra (live, Salzbourg, 10/8/1977) médaille d'argent
3. D4 : Tonhalle-Orchester Zürich, David Zinman (2000) médaille de bronze
4. B3 : Staatskapelle Dresden, Karl Böhm (live, Salzbourg, 16/8/1972) place du c..

5. D5 : André Previn, Wiener Philharmoniker (11/1987) (ex 2, 3e, cm 2,91)
6. B1 : Victor de Sabata, Wiener Philharmoniker (live, Salzbourg, 1/8/1953) (ex 2, 3e, cm 3,09)

7. A5 : Sergiu Celibidache, Münchner Philharmoniker (live, 15/10/1986) (ex 2, 4e, cm 3,09)
8. A3 : Otto Klemperer, Philharmonia Orchestra (1961) (ex 2, 4e, cm 3,45)

9. C2 : Bernard Haitink, Concertgebouworkest (1981) (ex 2, 5e, cm 3,64)
-- D2 : George Szell, Cleveland Orchestra (1964?) (ex 2, 5e, cm 3,64)

11. A1 : Wilhelm Furtwängler, Wiener Philharmoniker (21, 23 & 24/1/1950) (ex 1, 3e, cm 3)
12. C3 : Giuseppe Sinopoli, New York Philharmonic (5/1987) (ex 1, 3e, cm 3,25)

13. D3 : Herbert von Karajan, Berliner Philharmoniker (11/1972) (ex 1, 4e, cm 3)
--- A2 : Claudio Abbado, London Symphony Orchestra (1983) (ex 1, 4e, cm 3)
15. B5 : Fritz Reiner, RCA Victor Symphony Orchestra (1950) (ex 1, 4e, cm 3,75)
16. C5 : Pierre Monteux, San Francisco Symphony Orchestra (23/1/1960) (ex 1, 4e, cm 4)

17. A4 : Bruno Walter, New York Philharmonic (29/12/1952) (ex 1, 5e, cm 3,67)
18. B2 : Antal Dorati, Minneapolis Symphony Orchestra (23/12/1958) (ex 1, 5e, cm 4)
--- C4 : Willem Mengelberg, Concertgebouw Amsterdam (21/4/1941) (ex 1, 5e, cm 4)
20. D1 : Arturo Toscanini, NBC Symphony Orchestra (live, 3/10/1952) (ex 1, 5e, cm 5)


Dernière édition par discobole le Lun 28 Nov 2011 - 19:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4031
Age : 22
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Écoute comparée : R. Strauss, Tod und Verklärung (terminé)   Lun 28 Nov 2011 - 19:47

Bon, Kempe ne m'a pas convaincu plus que ça... Mais je prendrai quand même le coffret Brilliant Mr. Green .

En tous cas, merci Discobole pour cette belle écoute comparée thumright !

_________________
Si Titus Andronicus avait compté six actes, Shakespeare s'en serait pris aux spectateurs des premiers rangs du parterre et les aurait fait périr dans d'atroces souffrances.
(Jan Kott, Shakespeare, notre contemporain)

La vérité est si vraie, la force si forte, la finesse si fine, la profondeur si profonde et la philosophie si universelle dans ce texte qu'il vaut bien la peine d'y passer un instant.
(Un journaliste américain, 1894)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 28
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Écoute comparée : R. Strauss, Tod und Verklärung (terminé)   Lun 28 Nov 2011 - 19:48

Oui, un grand merci ; organisation de Maître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : R. Strauss, Tod und Verklärung (terminé)   Lun 28 Nov 2011 - 19:55

Eh bien de rien, merci surtout à vous tous qui avez bien voulu participer malgré ce que cela peut avoir de contraignant par moments !

Rendez-vous dès maintenant sur l'écoute du trio de Ravel et, pour le symphonique, début 2012 pour la 4e de Schumann (cette fois-ci je ne la laisse plus de côté !)

Ah et je vais quand même faire un petit point sur les versions que je n'ai pas retenues Smile
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Écoute comparée : R. Strauss, Tod und Verklärung (terminé)   Lun 28 Nov 2011 - 20:17

Félicitations pour avoir tenu la barque... et merci d'avoir organisé tout ça ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 28
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Écoute comparée : R. Strauss, Tod und Verklärung (terminé)   Lun 28 Nov 2011 - 20:42

On attend le bêtisier des commentaires à présent Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : R. Strauss, Tod und Verklärung (terminé)   Lun 28 Nov 2011 - 21:13

Oh non, je ne vais pas vous faire ça Mr. Green Et puis, après tout, c'est toujours mieux quand les gens s'avancent, quitte à se tromper ou à être bien seuls dans leur appréciation, même outrancière.
Revenir en haut Aller en bas
Yohan Nicolas
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 390
Age : 28
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 30/05/2010

MessageSujet: Re: Écoute comparée : R. Strauss, Tod und Verklärung (terminé)   Lun 28 Nov 2011 - 21:27

Kempe! cheers
Version magnifique, et maintenant, je sais vers quelle(s) autre(s) versions me tourner... hehe

Merci beaucoup pour cette écoute comparée! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2005
Age : 25
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Écoute comparée : R. Strauss, Tod und Verklärung (terminé)   Lun 28 Nov 2011 - 21:52

Félicitations au plus grand organisateur d'écoutes comparées !! king
Quel boulot, et qu'est-ce que c'est bien amené, merci pour ta patience et ta gentillesse ! cheers

Je vais me procurer très rapidement le coffret Brilliant maintenant ! Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : R. Strauss, Tod und Verklärung (terminé)   Lun 28 Nov 2011 - 23:31

Du côté des versions qui n'ont pas passé les qualifs, je commencerai par la plus ancienne écoutée lors de mes préparatifs (à part Strauss lui-même), c'est à dire la version légendaire d'Albert Coates avec le London Symphony Orchestra en 1928 (EMI). C'est un document historique très important mais, avec le recul, j'ai quand même du mal à y trouver beaucoup d'intérêt : je trouve le discours hâtif, ça file trop droit, et ça n'a pourtant pas beaucoup d'impact orchestral le LSO étant vraiment un peu fade et qui plus est imprécis.



Ensuite, Leopold Stokowski avec son Philadelphia Orchestra (Victor, 1934) offre un résultat bien meilleur, même si c'est vraiment dans l'esprit démonstratif à l'américaine. Ça s'améliore toutefois à la fin, la montée progressive de la Transfiguration est vraiment superbe. Il y a aussi deux autres versions de Stokowski, avec le All-American Youth Orchestra et le NYP, sur lesquelles je n'ai pas mis la main. J'ai pas trop cherché non plus...

Parmi les versions les pires, il y a Artur Rodzinski et le Philharmonia (EMI, 1958). C'est pourtant bien enregistré, mais c'est l'interprétation la plus dépourvue de tout semblant de tension qui existe. C'est fadasse et en plus, dans les ruptures de tempo et de dynamiques, il y a de vrais problèmes de précision. À fuir.



Chez les chefs germaniques, on aurait évidemment pu imaginer la participation de Hans Knappertsbusch, mais le live de 1962 que j'ai entendu (Living Stage) n'est pas très convaincant. On retrouve comme d'hab' un Kna laborieux, physique, qui trouve du Wagner dans tout ce qu'il dirige. Mais contrairement à ses bons jours, ici la fusion orchestrale le fuit, et les Wiener Philharmoniker sont dans un mauvais jour, vraiment, c'est même parfois faux. Il reste l'intensité du moment, mais entre ça et De Sabata le choix fut vite fait.



Enfin, il y a tout de même une version qui était proche de la sélection, c'est Horenstein-LSO (Unicorn, repris par Chandos), enregistré en 1970. C'est pas mal mais tout de même trop souvent désorganisé orchestralement, et avec quelques passages à vide. En fait ça ressemble à la répétition de Böhm-LSO... Il y a aussi une version plus ancienne avec Bamberg que je n'ai pas entendue.



Je n'ai pas trop parlé des autres versions de Karajan au cas où vous auriez soupçonné qu'il y en ait une deuxième. Évidemment le choix a été ardu entre la version 1972 ici proposée et celle enregistrée en numérique en 1982. Même chef, même orchestre, même style, même progression dramatique, même perfection dans la mise en place. Ça s'est joué sur pas grand-chose, mais l'enregistrement numérique (et les choix de Karajan dans ses dernières années) enlèvent un peu de chaleur au résultat, ce qui n'est pas compensé par la précision légèrement meilleur de la prise de son.
L'enregistrement viennois de Decca (1960) est en revanche un peu moins abouti, plus formel.
Quant à l'enregistrement avec le Philharmonia en 1953, j'ai vraiment songé à l'intégrer au contingent vieilles cires mais il fallait faire des choix. Version très intéressante, tendue, construite, d'autant plus captivante que le tempo est paradoxalement lent et peu mobile. Avec un sacré impact sonore malgré un enregistrement un peu confus.



Enfin, j'ai déjà parlé des trois autres versions de Karl Böhm, de la version (lisse) de Toscanini à Philadelphie, de la version (de mauvais goût) de Reiner à Vienne, de la version (médiocre) de Sinopoli à Dresde. Concernant De Sabata j'ai oublié de mentionner qu'il a enregistré une version studio avec les Berliner Philharmoniker, en 1939, évidemment beaucoup moins « unique » que le concert avec Vienne. Pour Celibidache, il y a une version avec la SWR Stuttgart chez DG, rien à voir avec l'intensité du concert ici évoqué. Et puis il y a évidemment des dizaines d'autres versions, que j'ai trouvées passables, ou que je n'ai pas entendues : Levine/Metropolitan, Gielen/Cincinnati, Blomstedt/SFSO, Maazel/Radio bavaroise, Pritchard/BBC SO, Abendroth/Leipzig RO, Ashkenazy/Cleveland, Masur/NYP...
Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3774
Age : 47
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Écoute comparée : R. Strauss, Tod und Verklärung (terminé)   Mar 29 Nov 2011 - 11:56

Merci à toi. Je sais maintenant quelle version me procurer pour ce poème symphonique (je n'avais que la version Karajan à la maison)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : R. Strauss, Tod und Verklärung (terminé)   Mar 29 Nov 2011 - 12:06

Au fait, pour la version Böhm/LSO arrivée deuxième (C1) il y a un exemplaire d'occasion du coffret 4 CD Andante à un excellent prix sur Marketplace. Je l'aurais pas je l'achèterais sur le champ, en plus c'est épuisé et ça risque pas d'être réédité de sitôt.
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14250
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Écoute comparée : R. Strauss, Tod und Verklärung (terminé)   Mar 29 Nov 2011 - 12:23

Merci, c'est commandé, je ne l'avais pas et j'aime beaucoup ces coffrets Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Strad78
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 207
Age : 53
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Écoute comparée : R. Strauss, Tod und Verklärung (terminé)   Mar 29 Nov 2011 - 20:00

Pour ma part j'ai déjà les versions classées 1 et 4 dans ma discothèque (je ne les ai pas reconnues, comme de juste siffle ).
Merci pour la découverte de la médaille d'argent (et qui pour moi était la médaille d'or) - et merci pour l'ensemble du parcours.
Je constate que Zinman est souvent dans les accessits des écoutes comparées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80301
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Écoute comparée : R. Strauss, Tod und Verklärung (terminé)   Mar 29 Nov 2011 - 23:47

Bon alors j'ai déjà la meilleure version... j'en serais presque déçu! Mr.Red

Par contre je suis surpris de voir Reiner aussi loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Écoute comparée : R. Strauss, Tod und Verklärung (terminé)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Écoute comparée : R. Strauss, Tod und Verklärung (terminé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
 Sujets similaires
-
» Écoute comparée : R. Strauss, Tod und Verklärung (terminé)
» Petite écoute comparée (2è de Mahler)
» écoute comparée : Aida
» Écoute comparée : Ravel, Trio avec piano (terminé)
» Écoute comparée - Mahler, Adagio X [En Préparatifs]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: