Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Marcel Landowski

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80235
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Marcel Landowski   Jeu 23 Juin 2005 - 4:54

Un compositeur sous-estimé et même souvent méprisé tout à fait à tort je trouve.

Oui mais voilà, en pleine "révolution" atonale et sérielle, il est resté fidèle à un style expressif, tonal et post-honeggerien.

Chez Erato on trouve pas mal d'enregistrements (pour une première approche je recommande notamment les symphonies par Prêtre et Martinon) mais il n'est jamais joué en concert.

Il a peut-être eu le tort d'être très prolifique, on lui doit quantité d'opéras, de symphonies, de concertos...
Et pourtant il y a vraiment des choses magnifiques et bouleversantes, notamment dans les symphonies (la 4è est vraiment une grande oeuvre), la cantate "Un enfant appelle" ou encore la Messe de l'aurore.

Si vous ne connaissez pas jetez-y une oreille... Wink


Dernière édition par Xavier le Dim 13 Juin 2010 - 2:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S
Le Maître est marteau


Nombre de messages : 760
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Jeu 23 Juin 2005 - 5:30

Je ne voudrais pas te contredire, et je dis ceci sans considérations politiques (clan Boulez etc.).

Je crois qu'il y a des compositeurs dans l'histoire qui sont injustements oubliés et d'autres dont l'oeuvre doit être oublié!
Le cas Landowsky est plus complexe il y a de bons trucs, mais rien d'assez marquant pour payer un concert ou un disque.

Je connais beaucoup de ces oeuvres et mis à par ses symphonies, je ne vois rien d'extraordinaire. L'orchestration est souvent correcte, mais les mélodies ne sont pas assez senties à mon goût.

Qu'y a t-il d'intéressant dans son oeuvre au fait? Pourtant j'adore Honegger!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80235
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Jeu 23 Juin 2005 - 5:36

Pbz a écrit:
Le cas Landowsky est plus complexe il y a de bons trucs, mais rien d'assez marquant pour payer un concert ou un disque.
Qu'y a t-il d'intéressant dans son oeuvre au fait? Pourtant j'adore Honegger!

Et pourtant j'ai acheté des disques; comme quoi. Neutral

Qu'y a-t-il de marquant?
La 4è symphonie (je réécoute en ce moment, les 4 sont vraiment magnifiques en fait), la messe de l'aurore...

Justement je trouve ses mélodies très ouvragées, réellement prenantes.
Et harmoniquement même si ça n'a pas l'air très original il a clairement son style; une grande mélancolie traverse toute son oeuvre...
Voilà à mon sens une musique habitée, extrêmement sincère, et c'est suffisamment rare pour qu'on y prête attention à mon avis.

Si tu penses que cette musique est à oublier je m'inscris complètement contre ce genre de point de vue. Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S
Le Maître est marteau


Nombre de messages : 760
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Jeu 23 Juin 2005 - 6:11

Citation :
Et pourtant j'ai acheté des disques.
Moi aussi, malheureusement!

Oui, la 4e symphonie est intéressante, mais je suis capable de solfier du Boulez, mais pas du Landowsky!

Question de sensibilité...

Citation :
Si tu penses que cette musique est à oublier je m'inscris complètement contre ce genre de point de vue.
Mais ce n'est pas ce que je dis. Je crois que c'est une musique qui n'est pas assez marquante pour résister au temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christia
Invité



MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Jeu 23 Juin 2005 - 9:06

Xavier a écrit:
Chez Erato on trouve pas mal d'enregistrements (pour une première approche je recommande notamment les symphonies par Prêtre et Martinon) mais il n'est jamais joué en concert.
son opéra "le fou" a été donné il n'y a pas si longtemps.

Je connais uniquement le ballet "le fantôme de l'opéra" qui est vraiment formidable, toujours à la limite de l'atonalité et utilisant des percussions assez impressionantes, c'est loin d'être une oeuvre de seconde zone...
Revenir en haut Aller en bas
christia
Invité



MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Jeu 23 Juin 2005 - 9:38

Pbz a écrit:
Oui, la 4e symphonie est intéressante, mais je suis capable de solfier du Boulez, mais pas du Landowsky!
solfier ou siffler Question

en tout cas toi, tu n'es pas vraiment comme tout le monde... à mon sens un non-professionnel est totalement incapable (je dis bien incapable) de siffler (et encore moins solfier évidemment !!) ne serait que quelques secondes de Boulez sous sa douche ("Pli selon pli" le matin au réveil... vous imaginez le truc Mr. Green ahh, ça change de Charles Trénet ou de Bizet) Rolling Eyes

moi c'est exactement l'inverse, j'ai découvert les 2 compositeurs à peux près à la même époque (j'avais 14 ans) et les deux ont éveillé ma curiosité sans aucun a-priori puisque je ne connaissais à l'époque ni l'un ni l'autre et surtout ni les propos (gratinés) de l'un par rapport à l'autre, mais j'ai vu tout de suite la différence entre le coté accessible et généreux de la musique de l'un (et qui n'est pas démagogique pour autant) et l'élitisme et la complexité extrême du discours Boulezien qui place la barre à un niveau "athlétique" si haut que bien peu d'élus peuvent y accéder à mon humble avis (à moins d'être un professionnel tout droit sorti du CNSM bardé de 5 premiers prix - sinon c'est même pas la peine...)

Pbz a écrit:
Mais ce n'est pas ce que je dis. Je crois que c'est une musique qui n'est pas assez marquante pour résister au temps.
ça c'est bien trop tôt pour le dire...


Dernière édition par le Jeu 23 Juin 2005 - 10:00, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
christia
Invité



MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Jeu 23 Juin 2005 - 9:39

Pbz a écrit:
et d'autres dont l'oeuvre doit être oublié!
va dire ça aux amateurs de baroque qui jubilent quand une oeuvre justement oubliée ressort des oubliettes pour leur plus grand bonheur... Evil or Very Mad

PS : et par pitié, ne dis pas que "c'est pas ce que tu dis"... alors que c'est écrit noir sur blanc Rolling Eyes assume un peu ton intransigeance pour une fois, car je déteste la mauvaise foi (ou alors réfléchis un peu à ce que tu écris)
Revenir en haut Aller en bas
Achille
Monsieur Claude
avatar

Nombre de messages : 1031
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Jeu 23 Juin 2005 - 11:07

J'avais jadis écouté sa 1ère symphonie - encore très influencée par Honegger - et avais trouvé ça pas mal du tout.

Mais ce que je connais le mieux de lui, c'est son opéra Le Fou. Beaucoup de choses ont vieilli (ces dialogues "téléphoniques" débités d'une voix atone...), mais c'est pourtant une musique extrêmement émouvante. Toute la fin, notamment, est magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80235
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Jeu 23 Juin 2005 - 11:12

Pbz a écrit:

Oui, la 4e symphonie est intéressante, mais je suis capable de solfier du Boulez, mais pas du Landowsky!

Si je savais ce que veux dire "solfier" j'en saurais plus sur ce que tu veux dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capri
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1239
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Jeu 23 Juin 2005 - 11:16

Ne me dis pas que tu ne sais pas ce que veux dire Solfier Shocked

Solfier c'est battre la mesure d'un morceau (simuler du 4/4 avec les mains par exemple) tout en lisant en rythme les notes de la partition Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Achille
Monsieur Claude
avatar

Nombre de messages : 1031
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Jeu 23 Juin 2005 - 11:17

Xavier a écrit:
Si je savais ce que veux dire "solfier" j'en saurais plus sur ce que tu veux dire...
N'est-ce pas tout simplement chanter avec le nom des notes ? Moi, c'est comme ça que je dis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80235
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Jeu 23 Juin 2005 - 11:19

Je vous jure que j'avais jamais entendu ce mot! scratch

Si c'est ça Pbz se paie un peu notre tête à mon avis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capri
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1239
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Jeu 23 Juin 2005 - 11:19

C'est plus que ça Achille :wink:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capri
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1239
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Jeu 23 Juin 2005 - 11:20

Citation :
Je vous jure que j'avais jamais entendu ce mot!


J'ai toujours entendu ce mot pendant mes 10 années de solfège. C'est un terme ultra commun pour moi Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christia
Invité



MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Jeu 23 Juin 2005 - 11:25

Xavier a écrit:
Si je savais ce que veux dire "solfier" j'en saurais plus sur ce que tu veux dire...
avec ton niveau en musique, tu ne connais pas ça ? (à vrai dire je ne le savais pas moi non plus)

lire la définition ici :

http://www.positifs.org/raremusic_classic/7/A.s/J-J.R_solfier.html
Revenir en haut Aller en bas
Capri
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1239
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Jeu 23 Juin 2005 - 11:27

Bizarre...
Cette défintion me semble incomplète... Lorsque je solfiais je devais aussi et obligatoirement battre la mesure avec les mains en marquant les temps (main en bas puis en haut puis à droite pour le 3/4 par exemple)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80235
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Jeu 23 Juin 2005 - 11:28

christian a écrit:
Xavier a écrit:
Si je savais ce que veux dire "solfier" j'en saurais plus sur ce que tu veux dire...
avec ton niveau en musique, tu ne connais pas ça ?

Ca va maintenant les gars ça suffit! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capri
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1239
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Jeu 23 Juin 2005 - 11:29

Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christia
Invité



MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Jeu 23 Juin 2005 - 11:43

Xavier a écrit:
Si c'est ça Pbz se paie un peu notre tête à mon avis...
non il est vraiment très très bon le Pbz alias Samy !!! , c'est ça le pire... et forcement il n'a pas le vocabulaire de Mr tous-le-monde (il a d'ailleurs déjà été édité en CD : une musique électroacoustique nommée "Papa" je crois, vous imaginez ?... alors qu'il n'a qu'une petite vingtaine d'années... impressionnant Rolling Eyes et cette fois je ne déconne pas)

mais d'un point de vue strictement sociologique, je trouve son cas très intéressant au niveau de la formation des élites musicales d'ici ou d'ailleurs : haut bagage universitaire, sociologique voire philosophique évidemment avec en général un mépris difficilement dissimulable pour toutes les formes qu'ils ne comprennent pas où qu'ils ont l'impression de trop facilement appréhender (rock, nouvelles musiques, modalité trop affirmée et trop proche de la tonalité, etc...), l'éducation très stricte qu'il a du recevoir et le milieu très protégé y est pour beaucoup je pense... (et sur Abeille, c'est totalement flagrant et palpable !!)


Dernière édition par le Jeu 23 Juin 2005 - 14:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80235
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Jeu 23 Juin 2005 - 11:48

christian a écrit:
Xavier a écrit:
Si c'est ça Pbz se paie un peu notre tête à mon avis...
non il est vraiment très très bon le Pbz alias Samy !!! , c'est ça le pire... et forcement il n'a pas le vocabulaire de Mr tous-le-monde

Qu'il sache solfier Boulez ne me surprend pas venant de sa part, mais qu'il prétende ne pas pouvoir faire la même chose avec Landowski ne peut être que de la mauvaise foi, sa musique étant du même niveau de complexité qu'un Honegger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capri
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1239
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Jeu 23 Juin 2005 - 11:55

Arrêtez de vous en prendre à Samy zut! On dirait que vous en voulez tellement à Samy que vous en oubliez de parler musique... C'est assez chiant à la fin :wink:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christia
Invité



MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Jeu 23 Juin 2005 - 12:01

YuHirà a écrit:
Arrêtez de vous en prendre à Samy zut! On dirait que vous en voulez tellement à Samy que vous en oubliez de parler musique... C'est assez chiant à la fin :wink:
j'ai simplement l'impression qu'il n'a pas bien pigé l'esprit de ce forum (conçu par Xav justement en réaction par rapport à l'élitisme), destiné si je ne me trompe pas à tous (rockers inclus), à pas seulement à l'élite dont il fait partie...

s'il persiste à conserver ce ton un peu condescendant tout de même, Abeille me parait un choix nettement plus judicieux pour lui peut être (en plus leur forum est totalement moribond depuis que les Mikka et autres sont partis... il risque d'être accueilli avec joie), c'est tout... et évidemment ce n'est qu'un avis personnel.


Dernière édition par le Jeu 23 Juin 2005 - 18:01, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
christia
Invité



MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Jeu 23 Juin 2005 - 12:02

Xavier a écrit:
christian a écrit:
Xavier a écrit:
Si c'est ça Pbz se paie un peu notre tête à mon avis...
non il est vraiment très très bon le Pbz alias Samy !!! , c'est ça le pire... et forcement il n'a pas le vocabulaire de Mr tous-le-monde

Qu'il sache solfier Boulez ne me surprend pas venant de sa part, mais qu'il prétende ne pas pouvoir faire la même chose avec Landowski ne peut être que de la mauvaise foi, sa musique étant du même niveau de complexité qu'un Honegger.
entièrement d'accord...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80235
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Jeu 23 Juin 2005 - 13:36

christian a écrit:
l'élitisme et la complexité extrême du discours Boulezien qui place la barre à un niveau "athlétique" si haut que bien peu d'élus peuvent y accéder à mon humble avis (à moins d'être un professionnel tout droit sorti du CNSM bardé de 5 premiers prix)

Zut j'en ai bien 5 pourtant, mais pas que des mentions très bien; ceci explique cela! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Achille
Monsieur Claude
avatar

Nombre de messages : 1031
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Ven 24 Juin 2005 - 0:38

J'espère que personne ne m'en voudra si je parle un peu de Landowski... Rolling Eyes

Quelqu'un connaîtrait-il son opéra Les Adieux ? J'ai trouvé la partition d'occasion, mais il ne semble pas y avoir d'enregistrement disponible et j'ai du mal à m'en faire une idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christia
Invité



MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Ven 24 Juin 2005 - 0:49

Achille a écrit:
Quelqu'un connaîtrait-il son opéra Les Adieux ? J'ai trouvé la partition d'occasion, mais il ne semble pas y avoir d'enregistrement disponible et j'ai du mal à m'en faire une idée.
ils ont l'intégrale Landowski parue chez Erato à ma médiathèque mais je n'ai effectivement jamais vu celui là... Bad(

voila une discographie que j'ai trouvé en fouillant dans la médiathèque de Belgique
Revenir en haut Aller en bas
Achille
Monsieur Claude
avatar

Nombre de messages : 1031
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Ven 24 Juin 2005 - 1:14

christian a écrit:
voila une discographie que j'ai trouvé en fouillant dans la médiathèque de Belgique
Merci, c'est sympa. Bon, on ne peut pas vraiment dire que ce soit pléthorique, tout ça...

Et sinon, je suis le seul à aimer Le Fou, ou personne d'autre ne connaît - je n'y crois pas un instant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80235
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Ven 24 Juin 2005 - 1:17

Achille a écrit:

Et sinon, je suis le seul à aimer Le Fou, ou personne d'autre ne connaît - je n'y crois pas un instant ?

Je ne connais pas, je ne connais pas encore beaucoup d'oeuvres de Landowski en fait.
Mais je vais surement trouver ça en médiathèque facilement. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Achille
Monsieur Claude
avatar

Nombre de messages : 1031
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Ven 24 Juin 2005 - 1:33

Xavier a écrit:
Je ne connais pas, je ne connais pas encore beaucoup d'oeuvres de Landowski en fait.
Moi non plus, c'est à peu près tout.

Citation :
Mais je vais surement trouver ça en médiathèque facilement. Smile
Ils ont aux Halles (pour les parisiens) une version qui est certainement très bien, avec José Van Dam - il me semble. Pour ma part, j'avais enregistré la diffusion de l'an dernier sur France Musiques, avec François Le Roux dans le rôle de Peter. thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80235
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Ven 24 Juin 2005 - 2:08

christian a écrit:

sinon, vous avez lu l'éloge de Petitgirard à Marcel Landowski ? c'est ici :

http://www.academie-des-beaux-arts.fr/membres/actuel/musique/petitgirard/Discours-hommage-Landowski.htm

Merci Christian; ça donne une idée du bonhomme et de sa musique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Achille
Monsieur Claude
avatar

Nombre de messages : 1031
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Ven 24 Juin 2005 - 15:46

Au fait, puisqu'on parlait de Connesson pas loin, il me semble que c'est lui qui a orchestré sa dernière oeuvre (à Landowski, hein, pas à Moussa), après son décès. Pas mal, pour un jeune compositeur...

Henri, si tu te sens fatigué, pense à moi... Embarassed Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80235
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Sam 25 Juin 2005 - 3:44

Là j'écoute la Vieille maison; c'est pas mal du tout.

Voilà typiquement le genre d'opéra de 1h15 qui a très peu d'occasions d'être monté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Sam 26 Avr 2008 - 22:39

Je viens de découvrir ce fil et je le fais remonter.

Voici mon lien avec Landowski.

Quand j'avais 17 ans, sa soeur Françoise, pianiste et peintre de talent, très engagée spirituellement comme lui, est devenue mon professeur de piano et très vite, une amie. Elle vient malheureusement de disparaître et c'est tout un pan de ma vie musicale qui se referme. Avoir travaillé Schumann et Beethoven sur un magnifique Bechstein (sur lequel avaient joué Debussy, Ravel et Poulenc) et entouré de sculptures de Paul Landowski, on fait pire).

Je suis devenu l'intime de la famille Landowski assez vite. J'ai fait ma maîtrise sur la Symphonie Jean de la Peur, puis j'ai rédigé pas mal d'articles, de programmes et de notices de disques sur lui. L'article du Bordas-Honegger est de moi, ainsi que tous ceux consacrés à ses oeuvres, dans le dictionnaire de l'art vocal en trois volumes). Je suis aussi l'auteur du catalogue raisonné du numéro de la Revue Musicale paru en 1984. A l'époque, j'étais considéré comme son biographe officiel ! Il faut dire que je passais beaucoup de temps dans sa piscine, au soleil du midi, et ma foi, c'était toujours très détendu, on piquit des fous rires avec Barbizet.

Dans la foulée, j'ai produit des émissions sur France-Musique en 85, autour de Landowski, mais en réalité sur le thème de la Symphonie au XX° siècle. J'avais établi des parallèles stylistiques avec des compositeurs comme Tippett (écoutez le début de la Deuxième Symphonie de ce dernier, et tel mouvement symphonique de Landowski, le rapprochement est troublant).

Pour la petite histoire, je ne suis pas devenu un permanent de France-Mu à cause d'un ancien de la maison dont je tairai le nom et qui m'a dit un jour : "si tu veux rester parmi nous, tu me vires ton Landowski et tu te convertis à Boulez"). Je ne suis pas resté, ce genre de procédé ne marche pas avec moi.

Dans la Revue Musicale, j'ai fait un travail assez approfondi sur les parentés stylistiques entre Landowski et pas mal de compositeurs du XX° siècle, en général promoteurs d'une tonalité élargie, pour faire simple.

Pris par mes nouvelles activités de thérapeute par la suite, j'ai un peu délaissé la musicologie.

Je connais bien le sujet encore que je ne possède pas, loin de là, tous les enregistrements parus (honte à moi). A mon avis, Landowski est l'auteur d'une oeuvre inégale, très reconnaissable stylistiquement, marquée par un engagement humaniste qui n'est pas rien. Ses ostinati rythmiques, ses harmonies post-honeggeriennes et son sens de la couleur orchestrale donnent parfois de beaux résultats. Il est plutôt bon dans l'élan rythmique et le ton méditatif, contemplatif, voire extatique (Cahier pour quatre jours, grand duo de Montségur).

On trouve le meilleur dans les symphonies (finale de la première, avec une dentelle suraiguë de flûtes exprimant de manière très physique une présence invisible - mouvement lent de la deuxième - la quatrième, assez profonde et d'une esthétique plus "moderne").

J'émets des réserves sur son sens de la prosodie et son écriture vocale en général. Il y a des maladresses, des naïvetés. La musique du Fou est parfois poignante, mais j'avais préféré et de loin Montségur (j'étais à la création à côté de lui, mais par son biais, j'ai aussi été à un mètre de Messiaen à la première du Saint-François bounce bounce bounce).
Pour certains livrets, Marcel avait collaboré avec Gérard Caillet, historien et écrivain non dénué de talent, qui était le mari de Françoise. Cela donnait une tournure assez philosophique, mais pas du tout dramatique (Le Rire de Nils Halérius).

Les concertos sont inégaux (j'avais rédigé la notice d'un CD où en figuraient quatre). Le deuxième pour piano est une espèce de résurgence qui mêlerait, en moins bien évidemment, Ravel et Schönberg. Si landowski a voulu pasticher le Concerto en sol, ce n'est pas ce qui assurera sa gloire future.

La musique inspirée par Rostro, son grand ami, a donné de beaux moments, mais hélas, il y avait la voix de Galina, selon moi inécoutable. Dommage pour une oeuvre comme La Prison, dont la création à Aix m'avait tout de même ému - un dîner avec Rostro, ça laisse des souvenirs).

La Messe de l'Aurore est une fresque inspirée, davantage sans doute que les Leçons de Ténèbres. Le début, notamment, est selon moi une vraie réussite (sur un oème il est vrai un peu fiévreux). Un bel exemple de parlando/cantando.

Mon panorama n'est pas exhaustif.

Apparemment, aujourd'hui, beaucoup de titres indisponibles (un tour sur xmxzxn est édifiant de ce point de vue).

Si certains veulent causer Landowski avec moi, j'en serai heureux. mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marsu
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Jeu 1 Mai 2008 - 17:30

Je profite de ce thread pour signaler que l'opéra de M. Landowsky intitulé "La sorcière du placard aux balais" est vraiment agréable et plaisante pour des enfants. Une très belle pièce d'initiation à la Musique. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ambroise-charron.com
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Jeu 1 Mai 2008 - 20:03

Cela reste tout de même un amusement pouir enfants, bien fichu certes. On n'écoute pas cela dans son canapé, en mélomane...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kentel
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 156
Date d'inscription : 25/09/2008

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Dim 28 Sep 2008 - 3:20

La musique de Landowski est très belle, sans aucun doute, et très personnelle. Le fait que son oeuvre ait presque complètement disparu des catalogues tient, je pense, à deux faits :

- L'anecdote que raconte Pierre au sujet de France Musique illustre bien le premier : Landowski s'oposait aux Bouléziens qui le détestaient, pour ne pas dire plus. Une véritable guerre d'influence dont je ne connais pas les détails s'est livrée entre Boulez et Landowski. Je ne rejette pas forcément toute la faute sur le caractère ombrageux de Boulez, j'ai entendu dire que Landowski n'était pas un tendre lui non plus. Quoi qu'il en soit, la bataille a tourné à l'avantage du camp Boulez, et Landowski et sa musique ont été écartés du répertoire pour des raisons qui n'ont aucun rapport avec sa qualité intrinsèque.

- Ce qui avait été enregistré de son oeuvre n'a pas survécu à la disparition du label Erato. La France ne dispose d'ailleurs plus d'aucun label d'envergure internationale comparable à Ondine (Finlande), Dacapo (Danemark) ou Albany (USA) qui font tellement pour la promotion de leurs musiques. L'oeuvre de Landowski n'est d'ailleurs pas la seule à en souffrir : les compositeurs français ne s'exportent quasiment pas.

Ca n'a donc aucun rapport avec le fait que la musique de Landowski ait été "marquante" ou pas, pour peu que ces mots aient un sens. Elles est bien plus significative que ce que j'entends de pas mal de contemporains français (que je ne nommerai pas Cool ) en termes d'originalité et de qualité d'écriture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81488
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Dim 28 Sep 2008 - 10:46

Tiens, c'est amusant, c'est exactement le sujet d'hier chez moi.

Originalité, je ne pense pas : il est totalement dans une succession type groupe des six (par-dessus tout Honegger), et dans une modernité toute relative.

Ensuite, qualité, oui, effectivement, il y a de très bonnes choses. (Il était très fort en prosodie, surtout.)

J'ai exactement le même diagnostic que toi sur la disparition de Landowski, Prodromidès ou Daniel-Lesur des commandes publiques : défaite politique et accessoirement disparition des labels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Dorabella
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 167
Age : 47
Localisation : près Montluçon
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Dim 28 Sep 2008 - 11:59

Le pense que le plus important, pour la musique (qu'elle soit plus ou moins "savante") c'est qu'elle plaise à ceux qui l'écoutent.

J'ai un CD de quatre concerti de Landowski : je pense que c'est celui dont parle Pierre, mais il n'a pas de livret.
J'aime assez, y compris celui pour piano, et j'aime même beaucoup celui pour ondes Martenot.

J'ai entendu d'autres œuvres de Landowski que j'ai toujours plutôt aimé. Certes, rien avoir avec les compositions de Pierre B (que j'écoute quand même parfois, lorsque je suis d'humeur masochiste) Mr.Red


Dernière édition par Dorabella le Sam 11 Oct 2008 - 10:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81488
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Dim 28 Sep 2008 - 12:02

L'enthousiasme suinte par tous les pores de ton propos. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Dorabella
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 167
Age : 47
Localisation : près Montluçon
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Dim 28 Sep 2008 - 12:32

On ne peut constamment vivre dans l'enthousiasme : c'est épuisant : Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kentel
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 156
Date d'inscription : 25/09/2008

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Dim 28 Sep 2008 - 12:56

DavidLeMarrec a écrit:
Tiens, c'est amusant, c'est exactement le sujet d'hier chez moi.

Originalité, je ne pense pas : il est totalement dans une succession type groupe des six (par-dessus tout Honegger), et dans une modernité toute relative.

Ensuite, qualité, oui, effectivement, il y a de très bonnes choses. (Il était très fort en prosodie, surtout.)

J'ai exactement le même diagnostic que toi sur la disparition de Landowski, Prodromidès ou Daniel-Lesur des commandes publiques : défaite politique et accessoirement disparition des labels.

Oui, Daniel-Lesur aussi, c'est vrai (Prodomidès je le découvre dans ton post, il faut que j'écoute ça).

Tu as raison de souligner la filiation de Landowski avec Honegger (pas avec les 6 par contre : je ne vois pas le lien entre sa musique et celle de Poulenc ou de Milhaud), mais Honegger était son maître. Pour moi Landowski reste original : on reconnaît tout de suite du Landowski à ses effluves de cordes angoissées, et tu ne le confondrais certainement pas avec du Honegger. Donc c'est original, cqfd Smile

Dans le cd que signale Dorabella il y a, c'est vrai, un magnifique concerto pour ondes Martenot, mais surtout à mon avis un saisissant concerto pour flûte où le soliste terrorisé semble sans cesse fuir un ennemi invisible. Ce genre d'atmosphère est très caractéristique, je trouve.

Pour le reste il faudra sans doute attendre que Naxos fasse le boulot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81488
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Dim 28 Sep 2008 - 13:10

kentel a écrit:
Oui, Daniel-Lesur aussi, c'est vrai (Prodomidès je le découvre dans ton post, il faut que j'écoute ça).
Il existe un Goya au disque (je trouve ça mortellement ennuyeux, à vrai dire), et tu connais sans doute ses Perses, dont on peut voir un extrait sur le site de l'INA.
http://operacritiques.free.fr/css/index.php?2008/08/11/1017
(Attention, ici on est encore dans les Six, alors qu'avec Goya, on est parti pour du post-Lando. Il est surtout connu pour sa musique de film de toute façon.)


Citation :
Tu as raison de souligner la filiation de Landowski avec Honegger (pas avec les 6 par contre : je ne vois pas le lien entre sa musique et celle de Poulenc ou de Milhaud), mais Honegger était son maître. Pour moi Landowski reste original : on reconnaît tout de suite du Landowski à ses effluves de cordes angoissées, et tu ne le confondrais certainement pas avec du Honegger. Donc c'est original, cqfd Smile
Sophisme. Smile Oui, on ne le confond pas avec Honegger, mais ce n'est pas pour autant qu'il est original ! On distingue très bien Vanhal de Haydn, ce n'est pas pour autant que Vanhal représente le comble de l'innovation...

Je suis d'accord avec la parenté plus lointaine avec les autres des Six (encore que, Christophe Colomb, Le Pauvre Matelot, les mélodies d'Auric... tout cela n'est pas si loin), bien sûr, mais l'esprit me paraît similaire : un lien conservé avec la tradition et l'intelligibilité. Chez lui, malgré ces tissus de cordes très tendues que tu décris, malgré ses rythmes parfois syncopés, on sent cet attachement à un héritage.


Citation :
Pour le reste il faudra sans doute attendre que Naxos fasse le boulot...
Les Parisiens ont eu la chance d'avoir le Fou, il y a peu d'années...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
kentel
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 156
Date d'inscription : 25/09/2008

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Dim 28 Sep 2008 - 14:41

DavidLeMarrec a écrit:

Il existe un Goya au disque (je trouve ça mortellement ennuyeux, à vrai dire), et tu connais sans doute ses Perses, dont on peut voir un extrait sur le site de l'INA.

Non je ne connais pas, merci pour le lien Smile

DavidLeMarrec a écrit:
Sophisme. Smile Oui, on ne le confond pas avec Honegger, mais ce n'est pas pour autant qu'il est original ! On distingue très bien Vanhal de Haydn, ce n'est pas pour autant que Vanhal représente le comble de l'innovation...

Attention : j'ai dit original, pas innovant. Et je ne le vois pas comme un sophisme : ce qui est original ou personnel est reconnaissable. Je suis très attaché à l'idée qu'un compositeur élabore un monde sonore personnel, ce qui me paraît être le cas de Landowski. Merci pour Vanhal, je ne le connais pas non plus Smile, ça allonge la liste de trucs à découvrir.

DavidLeMarrec a écrit:
Je suis d'accord avec la parenté plus lointaine avec les autres des Six (encore que, Christophe Colomb, Le Pauvre Matelot, les mélodies d'Auric... tout cela n'est pas si loin), bien sûr, mais l'esprit me paraît similaire : un lien conservé avec la tradition et l'intelligibilité. Chez lui, malgré ces tissus de cordes très tendues que tu décris, malgré ses rythmes parfois syncopés, on sent cet attachement à un héritage.

Je ne connais pas non plus les oeuvres que tu cites (je n'ai jamais rien écouté d'Auric), mais il me semble que le groupe des 6 est une association artificielle réalisée par Cocteau et qui n'a jamais eu de ligne esthétique - je ne pense pas qu'il puisse y avoir un "héritage des Six". A la rigueur je dirais que les Six portent chacun à sa manière l'héritage des modernes, sans plus, et qu'on ne retrouve pas cet héritage chez Landowski.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81488
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Dim 28 Sep 2008 - 15:23

kentel a écrit:
Attention : j'ai dit original, pas innovant. Et je ne le vois pas comme un sophisme : ce qui est original ou personnel est reconnaissable. Je suis très attaché à l'idée qu'un compositeur élabore un monde sonore personnel, ce qui me paraît être le cas de Landowski. Merci pour Vanhal, je ne le connais pas non plus Smile, ça allonge la liste de trucs à découvrir.
Vanhal, ce n'est pas forcément génialissime, mais j'aime bien personnellement, tant qu'à écouter des contemporains de Mozart, ça fait partie de ceux que j'apprécie (mais ce n'est pas du tout personnel comme écriture).

Original, je ne trouve pas plus qu'innovant. Certes reconnaissable, mais je ne trouve pas qu'il y ait un style si marquant. (Et le différencierait-on à tous les coups de Daniel-Lesur ou de Prodromidès ?)

Citation :
Je ne connais pas non plus les oeuvres que tu cites (je n'ai jamais rien écouté d'Auric),
Ce n'est pas essentiel, mais dans les mélodies, il y a de belles choses. Dans le reste, pour le peu que nous avons, ce n'est pas extraordinaire (même si c'est toujours mieux que Tailleferre, bien sûr...).

Citation :
mais il me semble que le groupe des 6 est une association artificielle réalisée par Cocteau
Par les journalistes, surtout. Mais en effet, la figure unificatrice en est Cocteau.

Citation :
et qui n'a jamais eu de ligne esthétique - je ne pense pas qu'il puisse y avoir un "héritage des Six".
Ce n'est pas une ligne esthétique, certes pas - c'est une attitude vis-à-vis de la composition où l'on ne recherche pas l'innovation, où l'on est très sensible au texte, en particulier poétique. C'est assez singulier dans le panorama musical mondial de l'époque, il me semble.

Citation :
A la rigueur je dirais que les Six portent chacun à sa manière l'héritage des modernes, sans plus, et qu'on ne retrouve pas cet héritage chez Landowski.
Oui, les Six, c'est artificiel, d'autant plus qu'à mon avis le plus représentatif du style des Six serait... Ibert. Mr. Green

Mais ce que je veux dire par là, c'est qu'il hérite d'une conception assez peu moderniste, d'un esprit français particulier. Ca me paraît moins réducteur que de le lier au seul Honegger, et moins vague que de le lier à "une certaine école française". Smile

C'était purement commode, une référence globale pour faire comprendre ce que je voulais dire. (raté hehe )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
feleo
Mélomane averti


Nombre de messages : 179
Age : 58
Localisation : chez Rosella de Daventry
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Dim 28 Sep 2008 - 17:41

Dans l'ensemble sur ce sujet je suis plutot d'accord avec Xavier (pour une fois Mr. Green )
Je ne connais pas bien la musique de Landowski mais je sais combien Boulez le detestait .J'ai lu "requiem pour une avant garde "et je l'ai adore.
Il me conforte dans mon idee que Boulez c'est tout sauf de la musique -
Et le peu que j'en ai entendu me semble perime,de plus Landowski me semble bien plus sympathique aussi bien sur le plan musical qu'humain.
Peut-etre dans l'avenir se rendra t'on compte de la vanite et de la vacuite
de l'oeuvre de Boulez qui dans son agitation sterile de chef de secte a degoute de nombreux musiciens et melomanes, de la musique contemporaine ,tout en relegant dans l'oubli des musiciens plus talentueux
que lui comme Landowski mais aussi Francaix.Rivier , Luc andre Marcel(vous avez entendu ses magnifiques concertos pour piano-par Jaqueline aymar - connaissez-vous sa cantate de Gregoire de Narek ? non bien sur il n'en existe plus d'enregistrement) ;par contre toutes les casseroles de Boulez.... fesse
Il faudra du temps . Neutral
Ce n'est que recemment que l'on commence a redecouvrir des compositeurs du debut du 19° siecle ...et encore il en reste pour debiter
des co... sur eux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jean-marc.assadourian@wanadoo.fr
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81488
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Dim 28 Sep 2008 - 17:45

Je ne vois pas bien la nécessité de médire de la musique de Boulez pour dire du bien de Lando et Françaix... D'autant que chez Françaix, il y a vraiment à boire et à manger...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
feleo
Mélomane averti


Nombre de messages : 179
Age : 58
Localisation : chez Rosella de Daventry
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Dim 28 Sep 2008 - 17:53

Je medis sur Boulez parce que ce bonhomme a nuit à tout ceux qui n'etaient pas comme lui .Il est sectaire et borne ,il represente exactement le genre de personnage dictatorial que je ne peux admettre .A cote de ca je comprend qu'on puisse apprecier ce qu'il fabrique...mais en attendant je ne peux "ni boire ni manger" les autres....apres ca il faut rien dire....
Sans vouloir te vexer drapeau


Dernière édition par feleo le Dim 28 Sep 2008 - 17:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jean-marc.assadourian@wanadoo.fr
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81488
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Dim 28 Sep 2008 - 17:54

On est bien d'accord sur la nuisance, je ne dis pas le contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
feleo
Mélomane averti


Nombre de messages : 179
Age : 58
Localisation : chez Rosella de Daventry
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Dim 28 Sep 2008 - 17:57

Mais honnetement , tu penses reellement que c'est de la musique ?Je veux bien admettre que je ne suis pas un specialiste ...mais Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jean-marc.assadourian@wanadoo.fr
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81488
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Dim 28 Sep 2008 - 18:02

Non, je pense qu'il écrit ça pour passer le temps. Mais comme mathématicien, ça rapportait moins, il a décidé de faire compositeur de musique contemporaine.

Tu es mal tombé, parce que j'aime beaucoup la musique de Boulez. Smile Ca ne m'empêche pas d'écouter Damase ou Daniel-Lesur avec délectation, et de défendre ces musiques contre tous les anathèmes méprisants qu'on peut entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marcel Landowski   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marcel Landowski
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Marcel Landowski (1915-1999)
» Marcel Landowski
» Marcel Quinet
» Marcel Mihalovici
» Photos de Marcel Huckel - Strasbourg 8 février 1980

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: