Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Chostakovitch : 8e symphonie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4036
Age : 23
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Chostakovitch : 8e symphonie   Sam 1 Oct 2011 - 23:25

Chostakovitch : 8e symphonie en ut mineur

Je profite de "vidanger" le topic discographique sur les symphonies et de créer celui-ci.
La Huitième symphonie op. 65de Dmitri Chostakovitch, composée en 1943, fut dédiée au chef Evgeni Mravinski, est l'une de ses symphonies "de guerre" au même titre que la Septième - même si la Huitième ne comporte pas de programme et reste moins descriptive que sa sœur jumelle. On la qualifie parfois de mausolée sonore ; richesse et inventivité mélodique réduite, mais ampleur et puissance psychologique rarement égalées.
Chostakovitch confira que c'était l'une de ses œuvres préférées. Renonçant donc au programme, il expliqua toutefois qu'il «avait voulu recréer le climat intérieur de l'être humain assourdi par le gigantesque marteau de la guerre. Il a cherché à relater ses angoisses, ces états psychologiques ont acquis une netteté particulière, éclairés par le brasier de la guerre». L'œuvre ne plût pas spécialement aux autorité, même si Mravinski fut autorisé à la créer.

Vos conseils et remarques discographiques :
Xavier a écrit:
Je tiens à signaler la 8e par Gergiev !

Encolpio a écrit:
Pour la 8e symphonie : Kondrashin, Sanderling.

pauken a écrit:
Honnêtement dans Chosta, la 8e de Gergiev m'a franchement emmerdé.
Chez Barshaï, la 8e molle et inimaginative.
Par contre, Haitink a signé une version de référence de la 8e.

Adriaticoboy a écrit:
Kondrashine s'approprie cette symphonie avec une brutalité industrielle : sa 8ème vous rentre dans la chair comme du métal. Un sommet de toute l'histoire du disque.

Bertrand67 a écrit:
Je redecouvre la 8ème par Haitink et le CGB - quelle merveille !

. a écrit:
Pour en revenir à la 8ème de Chosta par Mravinski, le live de 82 parus à l'époque chez Philips et repris maintenant par Regis bénéficie de belle prise de son. Côté interprétation, c'est plus raide que 61 ou 60 mais toujours aussi poignant. Le live BBC de 1960 est bien sûr assez proche de 61 même si la tension est moindre. Meilleure prise de son même si le publique est aussi bien capté que l'orchestre
Pour ce qui est des versions occidentales, j'adôre Previn avec LSO : une démonstration orchestrale hors du commun. Immense.

Sauron le Dispensateur a écrit:
Chez Jansons, il n'y a que la 8ème que je trouve loupée.

Christophe21 a écrit:
Pour la symphonie n° 8 : OP Moscou Kondrachine.

Sud a écrit:
Les 7 et 8 d'Haitink qui peuvent apparaître comme de bonnes versions.

Strad78 a écrit:
Les 4e, 5e, 6e, 8e, 12e et 13e de Haitink sont des sommets.

Pour les mélomanes en quête d'exhaustivité :

Mélomaniac a écrit:
Un site qui recense toute la discographie, classée dans l'ordre chronologique : http://www.geocities.jp/planets_tako8_ma_vlast/tako8.htm


Dernière édition par Horatio le Lun 9 Mar 2015 - 20:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Strad78
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 207
Age : 53
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Chostakovitch : 8e symphonie   Dim 2 Oct 2011 - 22:30

Je confirme : Kondrachine - Haitink - Mravinsky - Sanderling
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mario Ouellette
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 82
Localisation : Laval
Date d'inscription : 11/02/2012

MessageSujet: Re: Chostakovitch : 8e symphonie   Mer 10 Sep 2014 - 6:24

Incontournables sont, en effet, les versions Kondrashine, Mravinsky, Sanderling et Haitink.

D'autres enregistrements n'atteignent pas ce niveau : Kofman et Herbig, par exemple, manquent de tension et d'intensité, Slatkin, Rozhdestvensky, Slovak ne me touchent pas. En revanche, les version de Patrenko et Prévin sont excellentes.

Gergiev a fait deux enregistrements de la 8e : une avec le Kirov Orchestra et l'autre, plus récente, avec Mariinsky Orchestra. Cette dernière version m'apparaît meilleure, plus apprfondie et émotivement chargée.

En conserver une seule, Kondrashine serait mon premier choix malgré mon hésitation avec Mravinsky.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Chostakovitch : 8e symphonie   Mer 10 Sep 2014 - 7:56

Strad78 a écrit:
Je confirme : Kondrachine - Haitink - Mravinsky - Sanderling

Donc tu confirmes : il faut éliminer Barshaï de la confrontation ?

Mario Ouellette a écrit:
Kofman et Herbig, par exemple, manquent de tension et d'intensité, Slatkin, Rozhdestvensky, Slovak ne me touchent pas.

Parce que ? Formalisme, froideur, tenue moindre de l'orchestre ou de la baguette ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mario Ouellette
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 82
Localisation : Laval
Date d'inscription : 11/02/2012

MessageSujet: Re: Chostakovitch : 8e symphonie   Jeu 11 Sep 2014 - 1:23

Chez Kofman, par exemple, il manque de tension, les tempos parfois trop lents (ex. dans le troisième mouvement, presqu'une minute de plus que Kondrashine, sensation de mollesse aussi dans les cordes) : mais en revanche, il fait bien ressentir le climat et la froideur de l'ambiance, on serait plus ici dans le sentiment que dans l'émotion. Ce serait ce qui le distance des autres interprétations.

Pour Herbig, c'est carrément le manque de tension et d'intensité : la beauté plastique ne suffit simplement à compenser l'émotion que l'on doit normalement ressentir à l'écoute (à savoir : sentiment d'urgence, de douleur, de déchirement, etc.) On parle d'une symphonie de guerre, alors exit le tourisme. La clarté de l'expression polyphonique doit plus être investie.

Et Rodedestvenski, je parle de son enregistrement "live" avec l'Orchestre Symphonique de Londres ; elle n'apporte rien de neuf et ne se démarque pas vraiment de la moyenne. Je n'ai malheureusement pas en ma possession (ni entendu) l'autre enregistrement avec l'Orchestre de ministère de la culture de l'URSS.

Slovak m'apparaît plus superficiel et ne me touche pas. Une première écoute et ce fut suffisant.

Cela n'ôte rien, évidemment, à la qualité de ces chefs, mais quand on a entendu, avant, Haitink, Mravinski et Kondrashine, on a la manie de comparer. Enfin, il y a le caractère subjectif et culturel : mais certaines interprétations font référence.

Enfin, quant à Barshaï (c'est pourquoi je ne l'ai pas nommé) il faudrait que je l'écoute pour me faire une opinion : les commentaires à son sujet ne font pas l'unanimité, voire parfois même contradictoires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Chostakovitch : 8e symphonie   Jeu 11 Sep 2014 - 1:58

Barshai a enregistré la huitième deux fois. Perso, je préfère la version EMI (Bournemouth).

Ceci dit, c'est game, set and match pour Kondrachine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mario Ouellette
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 82
Localisation : Laval
Date d'inscription : 11/02/2012

MessageSujet: Re: Chostakovitch : 8e symphonie   Jeu 11 Sep 2014 - 4:07

Si on peut avoir des doutes, l'interprétation de Kondrashine est reconnaissable entre toutes, y compris à l'aveugle. Elle fait, à mon humble avis, référence. J'en sais aussi plusieurs qui mettraient Haitink ou Mravinsky sur la première marche du podium.

D'autres interprétations seraient aussi à considérer pour les autres marches du podium : Haitink, Mravinsky (1982), Sanderling, Prévin, Gergiev (deux versions), Patrenko, Byckhov (première version Philips que je ne possède pas mais dont j'ai beaucoup entendu parler), Barshaï et peut-être d'autres que j'ignore.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
muskar
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 61
Localisation : Klow - Syldavie
Date d'inscription : 02/09/2014

MessageSujet: Re: Chostakovitch : 8e symphonie   Jeu 11 Sep 2014 - 19:44

L'interprétation de Kondrashin fait elle aussi l'unanimité pour l'intégrale des symphonies de Shostakovich ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80902
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Chostakovitch : 8e symphonie   Jeu 11 Sep 2014 - 20:03

Oui et non: en fonction des goûts on peut préférer untel ou untel pour telle ou telle symphonie... mais globalement c'est une grosse référence, oui!
Si on faisait un sondage sur les intégrales, c'est peut-être celle qui arriverait en tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82395
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Chostakovitch : 8e symphonie   Jeu 11 Sep 2014 - 21:28

C'est même très clairement, pour une fois, une unanimité. Au détail, on peut toujours trouver plus à son goût, mais chacune de ces versions arrive quasiment sur le podium pour chaque symphonie ! En plus c'est on ne peut plus près du style, et quasiment tout le monde semble d'accord. Donc, oui, s'il y a bien une intégrale à prendre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mario Ouellette
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 82
Localisation : Laval
Date d'inscription : 11/02/2012

MessageSujet: Re: Chostakovitch : 8e symphonie   Ven 12 Sep 2014 - 5:44

L'intégrale de Haitink est aussi un sommet et peut rivaliser avec celle de Kondrashine. Honnêtement, j'aurais de la difficulté à me défaire de l'une des deux. Mais pour n'en conserver qu'une et seulement une seule, alors ce serait celle de Kondrashine, encore que je les considère comme complémentaires.

Cependant, il y a d'autres intégrales à considérer : Caetani, Kitajenko, Janson, Gergiev (en cours avec le Mariinsky Orchestra), Barshaï, Rostropovitch, Kofman, etc. Je connais celle de Janson (excellente à mon avis), de Kofman, et celle de Rostropovitch (que je n'ai pas encore écoutée). On dit beaucoup de bien sur celle de Kitajenko.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Chostakovitch : 8e symphonie   Lun 20 Oct 2014 - 1:56

Cette semaine j'ai écouté la version de Rozhdestvensky et l'Orchestre du ministère de la Culture de l'URSS (Melodyia, 1983). Je n'ai pas entendu sa version plus récente avec le Lodon Philharmonic.

Je tiens désormais cette version pour l'égale de celle de Kondrachine. Plus massive, moins tranchante, mais c'est une affaire de degrés de part et d'autre. Exécution et prise de son surpassent celles de KK, qui continue de bénéficier de l'exécution de ses implacables cosaques. Rozhdestvensky et les ingénieurs du son font ressortir le bas du spectre sonore de façon unique. Jamais entendu des clarinettes, bassons, trombones et tubas aussi sonores et lugubres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mario Ouellette
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 82
Localisation : Laval
Date d'inscription : 11/02/2012

MessageSujet: Re: Chostakovitch : 8e symphonie   Sam 20 Déc 2014 - 5:57

André a écrit:
Cette semaine j'ai écouté la version de Rozhdestvensky et l'Orchestre du ministère de la Culture de l'URSS (Melodyia, 1983). Je n'ai pas entendu sa version plus récente avec le Lodon Philharmonic.

Je tiens désormais cette version pour l'égale de celle de Kondrachine. Plus massive, moins tranchante, mais c'est une affaire de degrés de part et d'autre. Exécution et prise de son surpassent celles de KK, qui continue de bénéficier de l'exécution de ses implacables cosaques. Rozhdestvensky et les ingénieurs du son font ressortir le bas du spectre sonore de façon unique. Jamais entendu des clarinettes, bassons, trombones et tubas aussi sonores et lugubres.

J'ai acheté la version de Rozhdestvensky avec le London Philharmonic (live) mais, après une première écoute, je ne crois pas qu'elle bouscule la discographie et puisse être du même niveau de celle que tu mentionne (mais qui pique de beaucoup ma curiosité), surtout si elle est équivalente à Kondrashine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diablotin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 950
Age : 51
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Chostakovitch : 8e symphonie   Sam 20 Déc 2014 - 12:27

André a écrit:
Cette semaine j'ai écouté la version de Rozhdestvensky et l'Orchestre du ministère de la Culture de l'URSS (Melodyia, 1983).
L'intégrale est excellente ! On la trouvait à prix sacrifié à la fin des années 80, c'est vraiment bien, avec des cuivres typés, comme dans son intégrale Sibelius, d'ailleurs. Je n'ai pas fait l'effort de vérifier si c'est encore disponible à la vente, mais ça vaut vraiment un très grand coup d'oreille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1326
Age : 60
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Chostakovitch : 8e symphonie   Dim 21 Déc 2014 - 9:15

Diablotin a écrit:
André a écrit:
Cette semaine j'ai écouté la version de Rozhdestvensky et l'Orchestre du ministère de la Culture de l'URSS (Melodyia, 1983).
L'intégrale est excellente ! On la trouvait à prix sacrifié à la fin des années 80, c'est vraiment bien, avec des cuivres typés, comme dans son intégrale Sibelius, d'ailleurs. Je n'ai pas fait l'effort de vérifier si c'est encore disponible à la vente, mais ça vaut vraiment un très grand coup d'oreille.

Je pense qu'elle est devenue, si pas introuvable, très chère.
J'ai eu l'occasion de l'acheter dans les années 90 , en coffrets séparés et à petit prix , c'est l'édition musidic.
J'ai toujours bien aimé cette verdion , bien sûr , comme souvent avec un orchestre urss on n'a pas le confort des belles machines accidentales mais je trouve que ce sont acide et brutal convient parfzitement à ce type de musique et en particulier à shosta

Bon dimanche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pipus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2921
Age : 43
Localisation : Vers Sailles
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Chostakovitch : 8e symphonie   Dim 21 Déc 2014 - 12:21

LeKap a écrit:
le confort des belles machines accidentales

Très beau lapsus thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mario Ouellette
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 82
Localisation : Laval
Date d'inscription : 11/02/2012

MessageSujet: Re: Chostakovitch : 8e symphonie   Lun 22 Déc 2014 - 1:08

LeKap a écrit:
Diablotin a écrit:
André a écrit:
Cette semaine j'ai écouté la version de Rozhdestvensky et l'Orchestre du ministère de la Culture de l'URSS (Melodyia, 1983).
L'intégrale est excellente ! On la trouvait à prix sacrifié à la fin des années 80, c'est vraiment bien, avec des cuivres typés, comme dans son intégrale Sibelius, d'ailleurs. Je n'ai pas fait l'effort de vérifier si c'est encore disponible à la vente, mais ça vaut vraiment un très grand coup d'oreille.

Je pense qu'elle est devenue, si pas introuvable, très chère.
J'ai eu l'occasion de l'acheter dans les années 90 , en coffrets séparés et à petit prix , c'est l'édition musidic.
J'ai toujours bien aimé cette verdion , bien sûr , comme souvent avec un orchestre urss on n'a pas le confort des belles machines accidentales mais je trouve que ce sont acide et brutal convient parfzitement à ce type de musique et en particulier à shosta

Bon dimanche

En tout cas, à Laval et à Montréal certainement introuvable. Une réédition serait souhaitable (sans qu'elle soit anti-oxydantale sauf pour la santé des tympans) compte-tenu des commentaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Chostakovitch : 8e symphonie   Lun 22 Déc 2014 - 1:58

J'ai acheté quelques DSCH - Rozhdestvensky sur Amazon, à un prix très raisonnable. À retenir: 5, 7, 8, 10 et 11.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1326
Age : 60
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Chostakovitch : 8e symphonie   Lun 22 Déc 2014 - 12:22

Pipus a écrit:
LeKap a écrit:
le confort des belles machines accidentales

Très beau lapsus thumleft

Désolé - les doigts ne répondent toujours dans le bon ordres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23130
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Chostakovitch : 8e symphonie   Mer 25 Fév 2015 - 16:22

Smile Un site qui recense toute la discographie, classée dans l'ordre chronologique : http://www.geocities.jp/planets_tako8_ma_vlast/tako8.htm

Hélas les commentaires sont en japonais.

Peut-être que notre ami Horatio jugerait utile de faire figurer ce lien dans son message introductif à ce topic.


bounce Je viens d'y découvrir, entre autres, un enregistrement par le Berliner Philharmoniker dirigé par Paavo Berglund (ça vient de sortir ches Testament) :

http://www.amazon.fr/Concerto-pour-Piano-Symphonie-8/dp/B00NBTBX7Q


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mario Ouellette
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 82
Localisation : Laval
Date d'inscription : 11/02/2012

MessageSujet: Re: Chostakovitch : 8e symphonie   Lun 9 Mar 2015 - 18:36

Merci pour cette information !

Il y en a plusieurs de ces interprétations que je ne connais pas. Il y en a peut-être qui se rapprochent des interprétations légendaires des Kondrashin et Haitink ou, en tout cas, qui sont originales sans que la qualité en souffre pour autant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1326
Age : 60
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Chostakovitch : 8e symphonie   Ven 20 Mar 2015 - 14:55

Bonjour

J'écoute à l'instant la 8ème par Bychkov et le BPO
Quelle leçon d'orchestre , évidemment c'est Berlin - je suis hypnotisé par les couleurs de l'orchestre dans cette version
Je la mets sur la 1er marche du podium sans hésiter , j'avais aussi aimé ( mais il y a longtemps que je ne l'ai plus écouté) la version Prévin /LSO chez DG et la version Haitink/RCO - bon le podium est bien large et il y a de la place pour les 3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mario Ouellette
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 82
Localisation : Laval
Date d'inscription : 11/02/2012

MessageSujet: Re: Chostakovitch : 8e symphonie   Ven 20 Mar 2015 - 18:17


Bychkov a aussi enregistré une version plus récente avec WDR Sinfonieorchester (Westdeutschen Rundfunk Köln) en 2004.

Je n'ai pas écouté celle de Berlin dont on dit beaucoup de bien, comparée à celle du WDR. Toutefois, la version de 2004 dispose d'une belle sonorité orchestrale, beaucoup de dynamisme mais malheureusement le largo me paraît peu inspiré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
georges2
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 17/07/2016

MessageSujet: Re: Chostakovitch : 8e symphonie   Mer 16 Aoû 2017 - 14:20

Bonjour à tous,

En écoutant cet op.65, on se rend compte malgré l'évidente beauté sonore de son approche, que HAITINK est (fort)loin de la justesse de conception de ROSHDESTWENSKIJ.

La rutilance du CONCERTGEBOUW n'amène que peu de réflexion sur le pourquoi d'une telle oeuvre.

La sécheresse des timbres de l'USSR MCSO fait frissonner dans ce contexte de guerre (froide).

Melodia 258487.

Georges.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chostakovitch : 8e symphonie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chostakovitch : 8e symphonie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chostakovitch : 15e symphonie
» Chostakovitch : 8e symphonie
» Chostakovitch Symphonie n°6
» Ecoute comparée - Chostakovitch - Symphonie n°10
» Chostakovitch Symphonie n°1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: