Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Musique anglaise du XXème

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
felyrops
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1855
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mar 22 Avr 2008 - 23:42

J'aime bien la "Colour Symphony" (1922) par le Welsh Symph. Orchestra, dir. Barry Wordswordt, qui a l'avantage d'être couplé avec les "Metamorphic Variations" (1972), XIV pièces brèves, qui constituent son testament lyrique (il est décédé en 1975), ici en premier enregistrement sur Nimbus (NI 5294, de 1991).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mar 1 Juil 2008 - 9:23

Bon, alors, c'est qui, ce Ketelbey, et que faut-il connaître de lui? Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joachim
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 70
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mar 1 Juil 2008 - 9:47

Je suis persuadé que tu connais quelques oeuvres de Ketelbey, Spiritus : Sur un marché persan, Dans les jardins d'un monastère par exemple.

Son oeuvre est exclusivement composée de petits poèmes symphoniques (si on peut les appeler ainsi) de ce genre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mar 1 Juil 2008 - 12:55

Je vois. Des recommandations particulières ou tout dans le même sirop la même eau?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9162
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mar 1 Juil 2008 - 13:07

Ketelbey est le génie absolu de la musique anglaise, il n'a écrit que des chefs d'œuvres (j'ai tout de même le souvenir ému d'avoir été particulièrement marqué par un truc avec un choeur et une guitare hawaïenne, quelque chose d'exceptionnel, mais je ne me souviens pas du titre).

A la différence de beaucoup de ces divers compositeurs Elgariens qui de temps à autre se raccrochant de façon absurde et in extrémis à cette notion petit-bourgeois étriquée de bon goût, Ketelbey, lui, n'a aucune limite. Un grand, un très très grand. Tu devrais adorer.

Le seul risque est d'endommager les enceintes de ta chaine qui pourraient commencer à suinter du jelly pudding. Une cure de Stockhausen peut alors aider à remettre le matériel en état.

Je crois qu'il s'agit d'une musique qui évoque un empire colonial britannique dans sa diversité et sa démesure, qui semble avoir pour seule finalité de s'auto-glorifier. Mais je n'ai jamais compris si c'était du premier degré, du second degré, ou bien directement du 325.325.258 degré. Il y a un côté décadent là-dedans qui me fascine.


Dernière édition par Morloch le Mar 1 Juil 2008 - 13:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mar 1 Juil 2008 - 13:21

Je vais dévaliser amazon Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joachim
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 70
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mar 1 Juil 2008 - 14:03

Spiritus a écrit:
Je vois. Des recommandations particulières ou tout dans le même sirop la même eau?

En gros, oui tout est de la même eau si on peut dire. Laughing Personnellement, j'aime d'une manière générale la musique descriptive, depuis la symphonie des jouets jusqu'au Cantus arcticus de Rautavaara, en passant par la Pastorale de qui tu sais Wink et les Messes pastorales comme celle de Ryba ou même d'Ariel Ramirez.

Ceci pour dire que j'aime assez la musique de Ketelbey, non seulement les tubes précités, mais aussi Les cloches à travers la prairie, l'Egypte mystique, Au clair de lune, les Eaux bleue d'Hawaï (c'est sûrement là que Morloch a entendu la guitare hawaienne). et bien d'autres...

Quelques oeuvres un peu plus "sérieuses" quand même, comme une Suite romantique, un air patriotique avec choeur "Men of England", une marche processionnelle, "Knights of the King".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mar 1 Juil 2008 - 14:06

Merci de ces précisions. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Sam 16 Aoû 2008 - 0:38

Tout début du XXème, mais on ne va pas créer un nouveau fil pour ça:

William Yates Hurlstone, né en janvier 1876 reste une figure du sud-est de Londres, étroitement associé au quartier de Croyden, où il passa l’essentiel de sa courte existence. Appartenant à une famille de la petite bourgeoisie, il montra très tôt des dons musicaux, improvisant avec ses trois sœurs des concerts à la maison : son père, chirurgien, qui dut cesser d’exercer assez rapidement à cause de la cécité (conséquence d’une maladie contractée durant ses études de médecine) organisa la publication de ses premières valses écrites avant l’âge de neuf ans. Hurlstone, qui pratiquait la clarinette et le piano demeura autodidacte jusqu’à son entrée au Royal College of music où il eut pour professeur de composition Frederick Bridge et Charles Stanford. Il dut abandonner assez tôt la perspective d’une carrière de pianiste en raison de l’asthme qui l’handicapa depuis son plus jeune âge.
Stanford le décrivit comme le plus doué de ses élèves, à une époque où ses condisciples étaient Thomas Dunhill, John Ireland, Vaughan-Williams, Holst, et Samuel Coleridge-Taylor dont la destinée ressemble assez curieusement à celle de Hurlstone.

En plus de ses brillantes études, Hurlstone, fragilisé par la mort de son père qui laissa la famille dans l’indigence, se fit remarquer en 1896 par un concerto pour piano dont il donna la création en tant que soliste. L’œuvre elle-même est à mi-chemin entre la musique légère et le grand concerto romantique. On y entend un scherzo mendelsohnien, mais aussi des éléments plus proches d’un Brahms joyeux. Avant sa sortie du RCM (1898), Hursltone composa la suite d’orchestre Le miroir Magique et des Variations sur un air Hongrois, pour orchestre, ainsi qu’un quintette pour piano et vents.
Il fonda les Concerts du centenaire avec l’oboiste et compositeur Nightingale, dont le but était de promouvoir la musique de chambre instrumentale et vocale, et particulièrement les instruments méconnus comme le cor anglais, le cor de basset, le saxophone, la clarinette basse, hautbois basse et hautbois d’amour.

Alors qu’il survivait grâce à un travail d’enseignant et d’examinateur dans un conservatoire de quartier à Croyden, il fut désigné en 1905, sur la recommandation de Parry, pour prendre la tête de la classe de contrepoint et d'harmonie du RCM, alors qu’il n’avait que 28 ans. Au début 1906, il déménagea à Battersea pour se rappocher de son travail, et c’est là qu’il acheva ses Variations sur un air suédois.
Le 21 mai, il prit froid en attendant le train à Victoria Station, s’évanouit et ne reprit jamais vraiment totalement connaissance, dirigeant dans son délire des fragments de sa dernière œuvre : il mourut 9 jours plus tard des suites d’une bronchite asthmatique. Sa tombe porte l’épitaphe de Schubert : « La musique enterre ici de riches trésors mais plus encore d’espoirs brisés ». Frederick Bridge, Parry, Stanford assistèrent à ses funérailles, mais aussi Samuel Coleridge Taylor, compositeur noir, qu’on surnomma de son vivant « le Mahler Africain ».
Un soir de 1912, Coleridge-Taylor fut ramené chez lui à Croyden, alors qu’il s’était évanoui en attendant le train : une semaine avant il avait confié à sa femme « J’ai fait un rêve où je rencontrai William Hurlstone : mais je ne parvenais pas à lui serrer la main ; c’est que je vais mourir bientôt ». Une attaque de bronchite l’emporta alors qu’il feignait de diriger dans son lit la fête de mariage de son poème symphonique « Hyawatha ».

En plus des œuvres citées précédemment, il reste de Hurlstone un trio (1901) un quatuor avec piano et une sonate pour basson et piano (1904) ainsi qu’une demi-douzaine d’œuvres d’orchestre. Il faut entendre ses variations sur un air suédois, genre ordinairement considéré comme mineur, qui montrent combien Richard Strauss ou Florent Schmitt auraient pu trouver un sérieux concurrent en la personne d’Hurlstone. L’orchestration et le ton y sont d’une originalité que seul en Angleterre Bantock put atteindre dans les années précédent la première guerre mondiale.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 70
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Lun 18 Aoû 2008 - 12:21

Je connais un peu Coleridge-Taylor à cause de son point commun avec Saint-George (mulâtre), qui m'a donné l'occasion d'écouter son concerto pour violon, enregistré avec un de Saint George par Rachel Bertoni.

Par contre je n'ai jamais entendu parler de Hurlstone et sa destinée tragique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mar 19 Aoû 2008 - 23:43

Je l'ai attentivement écouté, ce Hurlstone, et j'ai une impression très favorable, surtout le Concerto pour piano en fait. Les variations sur un air suédois, c'est agréable, original en effet, et anticipateur pour 1906, mais je ne trouve pas ça toujours d'un intérêt soutenu, il y a des moments de flottement et un lyrisme parfois très lointain. Au niveau de l'orchestration c'est vrai que c'est étonnant XXè siècle, beaucoup plus riche que ses contemporains anglais (Parry, Stanford, Elgar), mais pas forcément évident à appréhender au niveau de la saisie du discours. Ca m'a souvent fait penser aux variations Corelli de Tippett, en moins sirupeux, avec plus de réserve. Chouette pièce, mais vraiment je place le Concerto pour piano au-dessus: le premier mouvement de celui-ci est transcendent, d'une puissance expressive inouïe, qui rend la suite un peu plus terne, mais d'une grande originalité tout de suite, plus moderne et moins dégoulinant que le concerto de Bliss, très visionnaire dans sa visée, et très bien écrite. L'écriture de Hurlstone est assez peu pianistique, très peu de virtuosité, mais une sobriété d'ensemble (sans la pauvreté de Scott) très agréable, qui rend l'oeuvre très accessible et lisible. Du bel ouvrage, de l'attrait, du génie par moments.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joachim
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 70
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mer 20 Aoû 2008 - 9:50

Les Variations suédoises, si elles étaient plus concentrées, ce serait mieux à mon avis. Mais ce n'était que la première écoute.

Comme Spiritus, j'ai préféré le concerto pour piano.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kia
vomi
avatar

Nombre de messages : 6939
Age : 31
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Jeu 11 Sep 2008 - 15:12

Je signale que Vernon Handley, un des plus grands chefs anglais du XXe siècle est décédé hier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Jeu 11 Sep 2008 - 19:14

Oh merde! Neutral

merde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9400
Age : 56
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Jeu 11 Sep 2008 - 21:47

Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kia
vomi
avatar

Nombre de messages : 6939
Age : 31
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mar 25 Nov 2008 - 1:39

Ca a été dit sur un autre fil mais je le remets ici...Richard Hickox est décédé à 60 ans...
Il était en train d'enregistrer le deuxième volume des oeuvres orchestrales de Holst chez Chandos...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9400
Age : 56
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mar 25 Nov 2008 - 2:11

C'est égoïste, mais il ne reste plus personne pour enregistrer la musique anglaise…
Si jeune en plus… Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mar 25 Nov 2008 - 8:29

En même temps, est-ce une si grande perte pour l'humanité de ne plus avoir d'interprètes pour la musique anglaise ? J'en doute. fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kia
vomi
avatar

Nombre de messages : 6939
Age : 31
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mar 25 Nov 2008 - 8:37

Il nous reste Spiritus...vas-y Sud, tu as l'air très fort en malédictions pig
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mar 25 Nov 2008 - 10:24

tutut malgré tous mes efforts Zeffirelli a encore passé la semaine!
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mar 25 Nov 2008 - 11:15

Euh... C'est pas le fil, "Disparitions attendues" ! fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mar 25 Nov 2008 - 19:49

putain c'est pas vrai! alors ça c'est très mauvais! vivement que la relève arrive...

Neutral

(et Rieu, il meurt quand?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9400
Age : 56
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mar 25 Nov 2008 - 21:47

natrav a écrit:
En même temps, est-ce une si grande perte pour l'humanité de ne plus avoir d'interprètes pour la musique anglaise ? J'en doute. fleurs
Ben oui, si l'on enlève l'essentiel que reste t' il? : rien… Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dan04
Néophyte


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 01/10/2009

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Jeu 1 Oct 2009 - 17:51

Bonjour à tous et à toutes .Aprés la presentation d'usage voici ma premiere intervention .
"Mon" musicien étant anglais et né au XXème siecle je pense etre à la bonne place .

Je viens d'écouter, sur un site de musique en ligne bien connu , Philomela opéra du compositeur James DILLON .
Sauf erreur , il n'y a pas de sujet parlant de lui .
J'aurai bien avoir votre avis , j'ai trouvé sa musique intéressante assez accessible , certains passages surtout au début me font penser au sprechgesang de Schonberg . Pour la scène il y a peut etre trop de parties instrumentales mais en ecoute pure l' équilibre instrumental vocal passe bien ,je trouve .
Si personne s'y colle mieux que je ne pourrais le faire , je vous ferais quelques copié-collé que j'ai pu trouvé de ce compositeur .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Jeu 1 Oct 2009 - 20:42

Ce serait super que tu crées un sujet sur lui ! Mais à la place du copier-coller, tu pourrais simplement dire ce que tu connais de lui, décrire son style, certaines œuvres etc. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dan04
Néophyte


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 01/10/2009

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Jeu 1 Oct 2009 - 23:07

Et bien justement je ne connais rien sur lui .
Pendant l'écoute un petit coup de gogol ,où j' ai trouvé sa bio sur le site de l' Ircam et une petite recherche ici qui n'a rien donné .
C est à peu prés tout . D'où ma question .
Il s'agit d' une nouveauté CD ,un opéra crée en 2004 .

En ce moment j'écoute un deuxième album intitulé "IGNIS NOSTER - HELLE NACHT " .
Il s'agit cette fois de musique instrumentale écrite en 1991.
Encore une fois ce n'est pas désagréable à mes oreilles .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5458
Age : 42
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mar 23 Mar 2010 - 11:18

DavidLeMarrec a écrit:

De Bax, je recommanderais plutôt la musique de chambre, qui est plus debussyste... Tu aimeras peut-être les poèmes symphoniques, mais ça ressemble assez à du sous-nordique (Sibelius en plus cuivré), et c'est pour tout dire assez creux.
... ce n'est pas passionnant du côté des poèmes symphoniques, il vaut mieux se tourner vers l'excellente musique de chambre, assez debussyste.

Je ne suis pas tout à fait d'accord.

Si The Happy Forest ne m'a laissé aucun souvenir, ce n'est pas du tout le cas de The Garden of Fand. Inspirée par une légende irlandaise (un de ses dadas), elle s'ouvre sur un thème vraiment enchanteur suivi par un épisode central construit autour de très séduisants arpèges de célesta. La conclusion en forme de retour au thème initial, est efficace à défaut d'être originale. L'orchestration est maitrisée, pleine de couleurs, ça respire. Il y a en effet du Sibelius ça et là. Des reflets français aussi.

C'est ma première belle découverte de l'année sunny .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 28
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Jeu 4 Aoû 2011 - 20:38

Xavier a écrit:
Ben y a ce sujet-là par exemple: http://classik.forumactif.com/t571-musique-anglaise-du-xxeme

Citation :
Sinon, quels sont les autres opéras anglais intéressants ? Il n'y en a pas des masses, mais j'ai un peu peur par exemple que Britten soit trop gris pour moi... sans parler des Elgar et autres RWV trop sucrés.

Et tu ne veux pas les écouter pour vérifier tes a priori?

Britten c'est très coloré, alors en clair obscur (et très bleu en fait) ; mais c'est vraiment un monde. Alors certe, c'est moins joyeux-plan-optimiste-lunatique que ton répertoire plus habituel Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17518
Age : 23
Localisation : Wien
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Jeu 4 Aoû 2011 - 20:43

J'adhère moins au poisseux qu'à la tragédie, je ne trouve pas vraiment mon plaisir dans des livrets alla Wozzeck pour l'instant je le confesse ; et le livret est quand même une part du plaisir théâtral à l'opéra. Mais s'il y a un Britten plus "accessible", je veux bien tenter. J'ai vu qu'il avait écrit un Midsummer's Night Dream, c'est comment ?

Et plus généralement, je m'interroge sur la musique anglaise en général : quels compositeurs entre Handel et Elgar ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80033
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Jeu 4 Aoû 2011 - 20:46

Guillaume a écrit:
J'adhère moins au poisseux qu'à la tragédie, je ne trouve pas vraiment mon plaisir dans des livrets alla Wozzeck pour l'instant je le confesse ; et le livret est quand même une part du plaisir théâtral à l'opéra. Mais s'il y a un Britten plus "accessible", je veux bien tenter. J'ai vu qu'il avait écrit un Midsummer's Night Dream, c'est comment ?

Superbe, et plus dans le côté ludique que tu recherches surement.
Va voir le sujet Britten. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Jeu 4 Aoû 2011 - 20:46

Walton.
Britten est ennuyeux au possible.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28457
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Jeu 4 Aoû 2011 - 20:52

Guillaume a écrit:
J'adhère moins au poisseux qu'à la tragédie, je ne trouve pas vraiment mon plaisir dans des livrets alla Wozzeck pour l'instant je le confesse ; et le livret est quand même une part du plaisir théâtral à l'opéra. Mais s'il y a un Britten plus "accessible", je veux bien tenter. J'ai vu qu'il avait écrit un Midsummer's Night Dream, c'est comment ?

Et plus généralement, je m'interroge sur la musique anglaise en général : quels compositeurs entre Handel et Elgar ? scratch

Je trouve Britten clairement plus accessible que Berg, si c'est ça la question.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Jeu 4 Aoû 2011 - 20:56

accessible peut-être, mais l'intérêt musical? Que reste-t-il de Britten après le concerto pour violon, la sérénade pour ténor et cor, le War requiem et Mort à Venise?
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28457
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Jeu 4 Aoû 2011 - 20:59

sud273 a écrit:
accessible peut-être, mais l'intérêt musical?

Effectivement ce sont 2 choses différentes. Je connais très peu Britten, donc je dirais Peter Grimes que je connais par morceau (il y a des extraits sur le tube, puis évidemment les fameux 4 interludes). Le Tour d'écrou ? Là impossible à dire, j'ai entendu juste quelques minutes (que j'avais trouvé enthousiasmante).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Jeu 4 Aoû 2011 - 21:00

Et Le viol de Lucrèce est à mourir d'ennui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81040
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Jeu 4 Aoû 2011 - 22:48

sud273 a écrit:
Siegmund a écrit:
Je t'y ai répondu. Britten est de toutes façon, le plus grand compositeur anglais !
!
ce qui est largement n'importe quoi! VW, Bliss, Bax, Bridge, ireland, Friskin, Bantock, Holst, Delius... et tant d'autres, informez-vous.
Britten n'a pas survécu à 1920, c'est dommage, le génie ne subsiste pas toujours chez les enfants prodiges.

Siegmund a écrit:
sud273 a écrit:
Siegmund a écrit:
Je t'y ai répondu. Britten est de toutes façon, le plus grand compositeur anglais !
!
ce qui est largement n'importe quoi! VW, Bliss, Bax, Bridge, ireland, Friskin, Bantock, Holst, Delius... et tant d'autres, informez-vous.
Britten n'a pas survécu à 1920, c'est dommage, le génie ne subsiste pas toujours chez les enfants prodiges.

Et bien, je n'en sort que renforcé ! On frôle le ridicule avec Holst.

sud273 a écrit:
on en parlera quand tu sauras de quoi tu parles
(écoutez The wandering cloud et les hymnes védiques par exemple. Wagner est un nain en comparaison pété de rire )
Je me permets d'abonder dans le sens de Sud. Beaucoup de compositeurs de premier intérêt dans ceux qu'ils cite : Bax, Holst et Delius sont tout à fait considérables, tout autant que Britten. Et puis il y a Bliss, Ireland, Bantock , Bridge, que j'aime beaucoup, et auxquels j'ajoute Warlock, Quilter, Grainger, Howells et les deux Butterworth. Même s'ils n'ont pas la même importance que les quatre autres.

Holst n'est vraiment pas ridicule du tout, je me demande bien ce que tu as écouté pour dire ça. Shocked

Les Planètes, je n'aime pas personnellement, mais c'est super moderne pour l'époque. C'est rétrospectivement que ça fait "musique de film", à l'époque c'était franchement audacieux.

Il y a plein de choses plus sirupeuses qu'il a écrites, mais je suis sûr que tu aimerais beaucoup certaines de ses mélodies : l'énigmatique Betelgeuse, et, d'accord là aussi avec Sud, les Chants Védiques, absolument fascinants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81040
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Jeu 4 Aoû 2011 - 22:51

Cololi a écrit:
sud273 a écrit:
accessible peut-être, mais l'intérêt musical?

Effectivement ce sont 2 choses différentes. Je connais très peu Britten, donc je dirais Peter Grimes que je connais par morceau (il y a des extraits sur le tube, puis évidemment les fameux 4 interludes). Le Tour d'écrou ? Là impossible à dire, j'ai entendu juste quelques minutes (que j'avais trouvé enthousiasmante).
Je n'excepte pas du tout le reste (il y a beaucoup de bijoux), mais pour la sélection, je rejoins Sud : War Requiem, Sérénade, Mort à Venise, et je substitue au dégoulinant Concerto pour violon l'impressionnante orfèvrerie du Tour d'écrou.

Le reste n'est pas à jeter, mais il y a toujours une petite rondeur qui échappe à l'évidence mélodique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81040
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Jeu 4 Aoû 2011 - 22:52

Ah, si, Sud, tu parles du Wandering Cloud, c'est quoi ? Ce ne serait pas plutôt le Wandering Scholar ? Parce que je n'ai jamais vu ce nuage, et je ne parviens pas à trouver la référence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Jeu 4 Aoû 2011 - 22:55

je fais faire un effort avant de ne plus revenir, je suis d'accor the wandering scholar est une merde, ça n'a rien à voir, chercher Hickocks Chandos, sino ça finira par arriver
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14115
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Jeu 4 Aoû 2011 - 23:23

DavidLeMarrec a écrit:
Ah, si, Sud, tu parles du Wandering Cloud, c'est quoi ? Ce ne serait pas plutôt le Wandering Scholar ? Parce que je n'ai jamais vu ce nuage, et je ne parviens pas à trouver la référence...

Il s'agit de The Cloud Messenger : cette oeuvre n'a été enregistrée que par Hickox à ma connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81040
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Jeu 4 Aoû 2011 - 23:33

Guillaume a écrit:
J'adhère moins au poisseux qu'à la tragédie, je ne trouve pas vraiment mon plaisir dans des livrets alla Wozzeck pour l'instant je le confesse ; et le livret est quand même une part du plaisir théâtral à l'opéra. Mais s'il y a un Britten plus "accessible", je veux bien tenter. J'ai vu qu'il avait écrit un Midsummer's Night Dream, c'est comment ?

Et plus généralement, je m'interroge sur la musique anglaise en général : quels compositeurs entre Handel et Elgar ? scratch
Britten n'est pas du tout poisseux. On peut le trouver un peu dans le camaïeu de gris, mais ce n'est pas misérabiliste au sens de Wozzeck. Si tu n'aimes pas trop le sordide, évite dans un premier temps Grimes et Budd qui sont par moment un peu ciblés sur les "pauvres gens" et leur misère, mais rien de réellement comparable à Lady Macbeth de Mtsensk, loin s'en faut.

Plus généralement, pour ta question sur les compositeurs anglais, c'est assez simple.

Au début de l'ère baroque, il existe réellement une musique instrumentale propre (notamment en musique pour clavier, de petites pièces très simples, notamment les sempiternelles Gaillardes). Et puis on a vu défiler quantité d'influences, de la française pour Didon à l'italienne pour Rinaldo.

Au XIXe siècle, il n'y a pas rien, à commencer par Sullivan. Mais c'est bien dans ce genre-là qu'on écrit, avec un style "victorien" (et beaucoup de compositeurs assez peu documentés par le disque, mais qu'on trouve tout de même) un peu sucré et très sobre. Rien de très neuf donc, avant l'influence debussyste et le début du vingtième où le symphonisme britannique prend réellement une voix singulière, même si pas du tout à la pointe de l'innovation.

Il n'y a pas rien, donc, mais rien de majeur dans l'histoire de l'évolution la musique, et comme c'est ainsi malheureusement que les programmations sont faites... De même qu'on n'avait quasiment rien entre LULLY et Rameau, entre Gluck et Berlioz, entre Ravel et Poulenc, il y a encore très peu de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17518
Age : 23
Localisation : Wien
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Jeu 4 Aoû 2011 - 23:37

Sullivan, ça vaut quoi ? Ca n'a pas une excellente réputation hors Albion...

Mais tu penses donc qu'il y a à redécouvrir autant que ce qu'on a découvert entre LULLY et Rameau (Charpentier, Destouches, Rebel, Marais, Campra... ça fait quand même du monde) dans la musique anglaise du XIXe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81040
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Jeu 4 Aoû 2011 - 23:47

Guillaume a écrit:
Sullivan, ça vaut quoi ? Ca n'a pas une excellente réputation hors Albion...
C'est de la musique légère. Un peu comme du gentil Gounod à la sauce comique. C'est pas mal du tout, mais ce n'est pas une découverte musicale à proprement parler. Par certains aspects, on peut en faire l'une des influences du musical.

Citation :
Mais tu penses donc qu'il y a à redécouvrir autant que ce qu'on a découvert entre LULLY et Rameau (Charpentier, Destouches, Rebel, Marais, Campra... ça fait quand même du monde) dans la musique anglaise du XIXe ?
En termes de nombre de compositeurs, assurément. En termes d'intérêt, d'après ce que j'ai entendu, je ne suis pas certain du tout qu'il y ait des découvertes intéressantes à faire. Il suffit de voir la tête du XXe anglais pour voir d'où ça vient...

Mais si tu veux juger par toi-même, le Mikado ou les Pirates de Penzance (il existe même des versions françaises), plus le récital de mélodies victoriennes de Felicity Palmer (qui touche à énormément de compositeurs dont on n'a à peu près rien d'autre au disque), ça devrait te faire une image un peu représentative de ce qui s'y passait.

Je crains que le vide discographique ne soit justifié par certains côtés, un peu comme pour les contemporains italiens de Verdi donc plus je les découvre, plus j'accepte le fait qu'on ne les joue jamais. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81040
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Ven 5 Aoû 2011 - 0:00

WoO a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Ah, si, Sud, tu parles du Wandering Cloud, c'est quoi ? Ce ne serait pas plutôt le Wandering Scholar ? Parce que je n'ai jamais vu ce nuage, et je ne parviens pas à trouver la référence...

Il s'agit de The Cloud Messenger : cette oeuvre n'a été enregistrée que par Hickox à ma connaissance.
Ah oui, ça j'ai ! C'est beaucoup plus du Holst standard, je dirais : assez grandiloquent et finalement très anglais. Pas désagréable au demeurant, ça flatte mon petit tropisme elgarien.

Merci pour l'info. mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14115
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Ven 5 Aoû 2011 - 12:32

Guillaume a écrit:
Et plus généralement, je m'interroge sur la musique anglaise en général : quels compositeurs entre Handel et Elgar ? scratch

Ce dossier est extrêmement bien fait : http://www.lamediatheque.be/travers_sons/gb_01.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 524
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Ven 5 Aoû 2011 - 14:18

[quote="DavidLeMarrec"][quote="sud273"]
Siegmund a écrit:
Je t'y ai répondu. Britten est de toutes façon, le plus grand compositeur anglais !

Je me permets d'abonder dans le sens de Sud. Beaucoup de compositeurs de premier intérêt dans ceux qu'ils cite : Bax, Holst et Delius sont tout à fait considérables, tout autant que Britten.

Mais non! Britten a écrit Turn of the Screw; Peter Grimes; Billy Budd; Curlew River; Midsummer Nights Dream; Serenade for tenor etc; Illuminations;War Requiem; 3rd Quartet; Simple Sympjhony; Canticles, Songs from the Chinese, Nocturnal after John Dowland, , Burning Fiery Furnace, Noye's Flood . . .


Dernière édition par Mandryka le Ven 5 Aoû 2011 - 14:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81040
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Ven 5 Aoû 2011 - 14:23

Et là-dedans, qu'est-ce que Britten a écrit d'aussi neuf que The Planets, d'aussi construit que les symphonies de Bax, d'aussi direct que Koanga ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 28
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Ven 5 Aoû 2011 - 14:29

DavidLeMarrec a écrit:
Et là-dedans, qu'est-ce que Britten a écrit d'aussi neuf que The Planets, d'aussi construit que les symphonies de Bax, d'aussi direct que Koanga ? Smile

Il a simplement fait une superbe musique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81040
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Ven 5 Aoû 2011 - 14:39

Exact. Comme les trois autres, plus ceux moins essentiels pour l'Histoire, mais au moins aussi séduisants, que j'ajoutais plus haut. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Ven 5 Aoû 2011 - 20:57

WoO a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Ah, si, Sud, tu parles du Wandering Cloud, c'est quoi ? Ce ne serait pas plutôt le Wandering Scholar ? Parce que je n'ai jamais vu ce nuage, et je ne parviens pas à trouver la référence...

Il s'agit de The Cloud Messenger : cette oeuvre n'a été enregistrée que par Hickox à ma connaissance.
oui donc ce n'es même pas la peine d'en parler semble-t-il, allons écouter le Martyre de trucmuche même pas orchestré par le compositeur, question profondeur, tout se vaut

Les trop fines bouches me laissent perplexe
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   

Revenir en haut Aller en bas
 
Musique anglaise du XXème
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Musique anglaise du XXème
» BT 168 Musique symphonique du XXème siècle
» Consort Musicke
» festival de musique militaire aulnay 2009
» Vos compositeurs français préférés au XXème siècle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: