Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Musique anglaise du XXème

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Ven 5 Aoû 2011 - 21:48

DavidLeMarrec a écrit:
Exact. Comme les trois autres, plus ceux moins essentiels pour l'Histoire, mais au moins aussi séduisants, que j'ajoutais plus haut. Smile

Intéressant. C'est vrai que Grimes doit beaucoup à Wozzeck. Grimes était presque démodé à l'époque de sa parution Twisted Evil . C'est Turn of the Screw qui me paraît l'œuvre la  plus originale. Et les courts opéras de chambre  comme Curlew River. En ce qui concerne son influence, j'imagine que Britten et Shostakovich étaient empathiques.
 
Est-que tu crois qu’il a influencé Tippet et Birtwistle? Et Adams et Reich. Moi, j'en doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82356
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Ven 5 Aoû 2011 - 22:10

Grimes doit peut-être à Wozzeck pour l'atmosphère "pauvres gens", mais pour la musique, davantage à Gounod.

Britten a quand même un côté plus feutré que Chosta, il est toujours en rondeur. A ce titre, le pessimiste humaniste de Billy Budd se distingue frontalement, aussi bien dans le texte que dans la musique, du pessimiste nihiliste de Lady Macbeth de Mtsensk. Et c'est encore plus vrai pour la musique symphonique où Britten répugne à l'éclat franc comme à la déprime pure, ou pour les songs, sombrement mélancoliques chez Britten, et bien plus sarcastiques chez Chosta.

D'accord pour Turn of the Screw (Mort à Venise, aussi, est inhabituellement tranchant pour du Britten, mais beaucoup moins nouveau dans l'absolu).

Pour Tippett (et Adès !), la parenté me paraît évidente, criante même. Pour Reich, c'est déjà beaucoup plus douteux, en tout cas de façon directe sur son écriture...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Ven 5 Aoû 2011 - 22:42

Il y a une réplique dans Screw qui est tellement effrayante que je ne peux presque pas l'écouter.
                       
C’est quand  Quint chante “Self deceiver!”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29057
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Ven 5 Aoû 2011 - 22:50

DavidLeMarrec a écrit:
Grimes doit peut-être à Wozzeck pour l'atmosphère "pauvres gens", mais pour la musique, davantage à Gounod.

Tu vois que j'ai bien fait de t'attribuer ce smiley Mr. Green

En plus t'es vilain avec Britten ... le comparer à Gounod ... non mais ça va bien la tête Mr. Green ?

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5510
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mar 30 Aoû 2011 - 15:59

Guillaume a écrit:
Et plus généralement, je m'interroge sur la musique anglaise en général : quels compositeurs entre Handel et Elgar ? scratch

Aucun.

Par contre avant le premier (Byrd, Dowland, Jenkins, Purcell) et après le second (Bax, Holst, Britten), il y vraiment de quoi faire. Par contre, tu peux franchement laisser tomber Elgar, je ne t'en voudrai pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82356
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mar 30 Aoû 2011 - 16:14

Cello a écrit:
Aucun.
Même pour plaisanter, tu peux difficilement passer sous silence Sullivan...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mar 30 Aoû 2011 - 17:17

Cello a écrit:
Guillaume a écrit:
Et plus généralement, je m'interroge sur la musique anglaise en général : quels compositeurs entre Handel et Elgar ? scratch

Aucun.

Par contre avant le premier (Byrd, Dowland, Jenkins, Purcell) et après le second (Bax, Holst, Britten), il y vraiment de quoi faire. Par contre, tu peux franchement laisser tomber Elgar, je ne t'en voudrai pas.

Encore une fois ce dossier est extrêmement bien conçu : http://www.lamediatheque.be/travers_sons/gb_01.htm

Après Haendel : John Marsh, William Shield, Samuel Wesley, Charles Wesley, Thomas Attwood, Stephen Storace, Thomas Linley (XVIIIème)
Avant Elgar : John Goss, Alexander Macfarren, Henry Hugo Pearson, Georges Frederick Saunders, Cipriani Potter, William Sterndale Bennett, Sir Henry Bishop, Michael William Balfe, Henry Leslie, William Schenk Gilbert, Albert Sullivan (XIXème)

Un nouvel âge d'or de la musique anglaise commence à partir de Parry-Elgar-Stanford mais on ne peut pas ignorer cet "entre-deux".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mer 7 Nov 2012 - 14:04

Tiré du fil "Sondage : 3 compositeurs que vous aimeriez faire découvrir"

DavidLeMarrec a écrit:
WoO a écrit:
Aujourd'hui :

Les anglais

- Bax
- Bridge
- Delius

Oui, la musique de chambre de Bax avant tout. Les symphonies recèlent d'infinies beautés, mais la musique de chambre est tout simplement gigantesque (sonates avec clarinette, trio avec piano !). Dans ce même registre, la musique de chambre de Bliss (le quintette avec clarinette !), d'Ireland (les sonates avec violon) et par-dessus tout le chef-d'oeuvre de la musique de chambre anglaise : la sonate avec hautbois d'Alwyn.

Pour Bridge, en revanche, c'est la musique orchestrale qu'il faut aller voir, la musique de chambre n'est pas très dense.

Je suis un peu moins bouleversé par Delius, mais les opéras méritent le détour, assez atypiques, mêmes les livrets.

Je ne recommanderai pas forcément les choses dans le même ordre. Bax, pour moi, c'est l'orchestre avant tout (en priorité les poèmes symphoniques puis les symphonies). Chez lui il y a une vraie conception orchestrale - un peu comme chez Tchaïkovsky : si tout était orchestré il n'y aurait aucune déperdition. Mais sa musique de chambre mérite amplement l'écoute : quatuors, sonates... Il y a aussi de belles pépites dans le piano seul.
Bridge c'est de très haute tenue, pour moi sa musique pour orchestre est aussi belle que sa musique de chambre, aussi pensée, aussi travaillée. C'est magnifique. On ne peut pas se tromper en écoutant Bridge. Parmi ses chefs-d'oeuvre : "Summer", "Enter Spring"...
J'aurais pu faire figurer Bliss dans ce trio. Musique pour orchestre ou musique de chambre. Dans cette dernière catégorie la pastorale "Lie Strewn the White Flocks" est un chef d'oeuvre absolu !
Pour Delius il faut écouter avant tout les poèmes symphoniques : "Paris : The Song of a Great City", "The Song of The High Hills", "Florida Suite", "On Hearing The First Cuckoo in Spring", "Paa Vidderne", etc. Les opéras aussi avec par ordre d'intérêt : "A Village : Romeo and Juliet" (son chef d'oeuvre), "Irmelin" (petit bijou de jeunesse étincelant), "Koanga" (où l'on apprécie la veine américaine de son aspiration qu'on retrouve également dans la "Florida Suite" ou "Appalachia"), ensuite, plus secondaire "Fennimore and Gerda" (succession d'évènement un peu trop rapide, fin décevante), "Margot la Rouge" (un opéra vériste de 30 minutes, retravaillé par la suite en musique pour soliste et orchestre avec un nouveau texte et intitulé "Idyll"), "The Magic Fountain" arrive en queue de peloton (livret vraiment stupide). Personnellement je n'aime pas du tout ses livrets à l'exception de celui d'Irmelin qui est un conte de fée frais et optimiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82356
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mer 7 Nov 2012 - 16:47

WoO a écrit:
Je ne recommanderai pas forcément les choses dans le même ordre.
Ca, je m'en doute ! hehe

Je trouve les poèmes symphoniques très inégaux, voire un peu "faciles", de grosses machines qui se veulent poétiques mais qui ne parviennent pas au même degré de mystère que les symphonies. Mais tout dépend des titres.


Citation :
Mais sa musique de chambre mérite amplement l'écoute : quatuors, sonates... Il y a aussi de belles pépites dans le piano seul.
Je suis un peu moins séduit par les sonates pour violon, mais dans un genre plus léger que ce que j'ai cité, le quintette à cordes avec harpe est extrêmement sympathique !


Citation :
Bridge c'est de très haute tenue, pour moi sa musique pour orchestre est aussi belle que sa musique de chambre, aussi pensée, aussi travaillée. C'est magnifique. On ne peut pas se tromper en écoutant Bridge. Parmi ses chefs-d'oeuvre : "Summer", "Enter Spring"...
Oh, quand même, les quatuors sont un peu fragiles, il y a assez peu de substance, malgré toute la tendresse que j'ai pour lui. Ce type de "gentille" mélancolie fonctionne mieux à l'orchestre, il y a un côté enveloppant très efficace.


On n'a pas cité non plus Arthur Butterworth, pour Summer Music (la plus belle musique concertante pour basson du répertoire, pour moi), ni [/b]George Butterworth[/b] pour le standard des songs A Shropshire Lad, réjouissant et amusant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23104
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mer 7 Nov 2012 - 21:40

DavidLeMarrec a écrit:

On n'a pas cité non plus Arthur Butterworth, pour Summer Music (la plus belle musique concertante pour basson du répertoire, pour moi), ni George Butterworth pour le standard des songs A Shropshire Lad, réjouissant et amusant.
Oui, c'est vrai : dans la musique anglaise, ces deux Butterworth ne comptent pas pour du beurre... siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mer 7 Nov 2012 - 23:00

Tu vas bien nous pondre une tartine sur le sujet, alors !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5510
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Jeu 8 Nov 2012 - 10:58

DavidLeMarrec a écrit:
On n'a pas cité non plus Arthur Butterworth, pour Summer Music (la plus belle musique concertante pour basson du répertoire, pour moi)...

Ah carrément? Mieux que celui de Jolivet Very Happy ? Ca existe au disque parce qu'il faut que j'écoute ça bounce ?

Pour Bax, j'ai encore un autre ordre que vous deux:

1 - Les poèmes symphoniques. Certains sont fort plats mais les plus beaux (The Garden of Fand, The Tale the Pine Trees Knew) sont des bijoux.
2 - La musique de chambre. Je n'en attendais pas grand-chose et pourtant, il y a une vraie inspiration, en particulier dans ses oeuvres avec harpe (en quintette et en trio).
3 - Les symphonies. Je n'y ai pas encore trouvé mon bonheur même si elles ont leurs moments.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82356
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Jeu 8 Nov 2012 - 16:09

Cello a écrit:
Ah carrément? Mieux que celui de Jolivet Very Happy ?
Je n'aime pas beaucoup celui de Jolivet. Mr. Green
Rien à voir, c'est sans doute la source de celui de John Williams, donc une inspiration beaucoup plus contemplative et pastorale, très loin du babillage grisâtre du concerto de Jolivet.

Citation :
Ca existe au disque parce qu'il faut que j'écoute ça bounce ?
Oui, ça existe, sur (un seul) disque, dirigé par le compositeur avec d'autres concertos pour basson anglais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5510
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Jeu 8 Nov 2012 - 16:17

DavidLeMarrec a écrit:
Cello a écrit:
Ah carrément? Mieux que celui de Jolivet Very Happy ?
Je n'aime pas beaucoup celui de Jolivet. Mr. Green

Je sais. D'où ma taquinerie. Mais il n'a vraiment rien de grisâtre, tu sais. Plutôt azur avec même des passages bleu jazz.

DavidLeMarrec a écrit:
Citation :
Ca existe au disque parce qu'il faut que j'écoute ça bounce ?
Oui, ça existe, sur (un seul) disque, dirigé par le compositeur avec d'autres concertos pour basson anglais.

Mission acceptée. Hop, en chasse salut .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82356
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Jeu 8 Nov 2012 - 16:31

Cello a écrit:
Je sais. D'où ma taquinerie. Mais il n'a vraiment rien de grisâtre, tu sais. Plutôt azur avec même des passages bleu jazz.
Oui, possible qu'il y ait un côté jazz-dépressif-d'après-nuit-longue-et-bad-trip, je ne l'avais pas envisagé sous cet aspect.

Citation :
Mission acceptée. Hop, en chasse salut .
Je viens de m'apercevoir que Xavier va encore se moquer de moi. Neutral
http://www.amazon.fr/English-Bassoon-Concertos-Addison-Butterworth/dp/B00005QITV/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1352388460&sr=8-1
http://www.amazon.co.uk/English-Bassoon-Concertos-Ballet-Butterworth/dp/B00005QITV/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1352388619&sr=8-1

Et ça ne se trouve plus sur JPC, où je l'avais vu à prix normal. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5510
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Ven 9 Nov 2012 - 9:10

Merci, je l'ai trouvé entretemps.

Comment dire, le programme n'est pas très enthousiasmant, hein? Des 4 compositeurs repris, Butterworth me semble être le plus connu, c'est tout dire.

Citation :
Oui, possible qu'il y ait un côté jazz-dépressif-d'après-nuit-longue-et-bad-trip, je ne l'avais pas envisagé sous cet aspect.

Shocked Oui bon, là on n'est pas du tout dans la même expérience parce que c'est un concerto que je trouve ultra-pêchu et chantant. Tu confonds pas avec celui de Goubaïdoulina Mr.Red ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23104
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Sam 20 Avr 2013 - 15:35

Smile Coup de projecteur sur :

Ernest Moeran (1894-1950) : Symphonie en sol mineur

Spoiler:
 



Dernière édition par Mélomaniac le Sam 20 Avr 2013 - 21:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80881
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Sam 20 Avr 2013 - 20:29

Il a même son sujet à lui d'ailleurs: http://classik.forumactif.com/t6610-ernest-john-moeran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23104
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Sam 20 Avr 2013 - 21:17

Xavier a écrit:
Il a même son sujet à lui d'ailleurs: http://classik.forumactif.com/t6610-ernest-john-moeran

Smile Oui, je sais Xavier, j'y ai même déjà contribué.

Mais il est tellement peu fréquenté que j'ai préféré utiliser le présent Fil pour attirer l'attention sur ce compositeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80881
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Sam 20 Avr 2013 - 21:19

Je comprends bien, mais d'un autre côté, quelqu'un qui va chercher précisément des infos sur ce compositeur va croire que personne n'a rien eu à en dire jusqu'à là, c'est dommage; à la limite, tu peux recopier le message là-bas si tu veux. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23104
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Sam 20 Avr 2013 - 21:34

Smile Une page de publicité

Les amateurs de musique anglaise peuvent guetter la prochaine parution du dictionnaire biographique British Composer Profiles (3° édition) :

http://www.amazon.fr/gp/product/1870536991/ref=ox_sc_sfl_title_2?ie=UTF8&psc=1

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82356
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Dim 21 Avr 2013 - 20:41

Ce n'est pas un troll, mais : à quoi ça sert de lire la biographie de gens qui n'ont fait qu'écrire de la musique, et qui de surcroît ne sont même pas aisément trouvables dans les bacs ? scratch

Une présentation des styles de chacun, très bien, mais la biographie de Warlock ou Howells, vraiment ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23104
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Dim 12 Mai 2013 - 22:18

Malcolm Arnold (1921-2006) :

Symphonie n°5 Op. 74

= Malcolm Arnold, City of Birmingham Symphony Orchestra

(Emi, 13-14 juin 1972)



Une oeuvre très inspirée. Les tintinnabulations qui éclairent le Tempestoso par quelques cristallines rêveries me font penser à la 8° Symphonie de Vaughan Williams, mais il y a aussi de très belles pages pour cor, certainement écrites pour Dennis Brain. On retrouve le charme mélodique très spontané d'Arnold dans un Andante très langoureux, mais aussi un peu dissonant pour ne pas sombrer dans le mélodrame mièvre. On pourrait même identifier quelques harmonies dignes de Prokofiev : le compositeur russe n'aurait d'ailleurs peut-être pas renié le ton narquois qui fronde dans le Scherzo, parcouru par une rengaine syncopée, sifflotante aux bois, d'un esprit presque broadway.
C'est dans la pimpante marche du Finale qu'on retrouve les tentations cinématographiques de celui qui composa la musique du Pont de la Rivière Kwaï ; mais les climats versent aussi dans un sentiment de menace que dissipe une radieuse péroraison cuivrée. Dans les dernières mesures, le glas des cloches nous ramène au paysage ambivalent du premier mouvement.

Symphonie n°2 Op. 40

= Malcolm Arnold, Royal Philharmonic Orchestra

(Philips, 17 octobre 1955)



C'est Charles Groves qui la présenta au public en 1953, à Bournemouth. Thomas Beecham devait l'enregistrer deux ans plus tard, mais la session fut annulée et en remplacement le compositeur lui-même put confier son témoignage aux micros de Philips. Hélas les bandes mères disparurent après la première parution en microsillon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Lun 13 Mai 2013 - 3:19

Je recommande fortement le disque que Arnold a enregistré à la fin de sa vie sur étiquette Reference: cinq Ouvertures de concert, jouées par le London Philharmonic Orchestra (dont il fut le premier trompettiste dans les années d'après-guerre). Arnold a une approche fort différente de ce qu'on entend sur d'autres disques. Lent, sombre, soulignant les courants mystérieux et donnant de sa musique une vision déjantée, voisine de la parodie.

Arnold était un compositeur dont l'invention mélodique était extraordinaire. Composer des thèmes et des mélodies lui venait naturellement. Incapable de se servir de ce don pour 'faire recette', il explorait toutes sortes de méthodes de composition qui mettaient en opposition des thèmes colorés, enjoués, 'chic' , à un discours musical abrupt, angoissé et sans cesse en questionnement. Malgré une facilité mélodique unique, pour laquelle de nombreux compositeurs auraient vendu leur âme, il était sans cesse en proie au doute et à la dépression. Certainement un des compositeurs les moins complaisants de son époque.

Il y a un déjà un fil sur ses symphonies dans le Forum, mais il est ancien et la deuxième et dernière intervention est un peu bizarre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23104
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mar 10 Mar 2015 - 0:08

Smile Parution d'un gros coffret de 24 disques d'origine EMI, en l'honneur du chef Charles Groves.

Avec une bonne dose de Delius, Elgar, Vaughan Williams, Walton, mais aussi Holst, Bliss...

Je possède déjà la plupart de ces enregistrements et ne puis que les conseiller (on note les symphonies 8 et 9 de Brian, depuis longtemps indisponibles dans cette interprétation).

Programme ici : http://www.prestoclassical.co.uk/r/Warner%2BClassics/2564614724

http://www.amazon.fr/British-Music-Sir-Charles-Groves/dp/B00T8RIN82

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mar 10 Mar 2015 - 0:56

Un répertoire indispensable. Le coffret demeure un peu cher, et comme une grande partie de cette musique est vocale, je ne saurais recommander sans un accès aux textes (wiki ou autre source). Il pourrait être préférable de revenir aux enregistrements-source.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JerMu
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : F
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mar 14 Avr 2015 - 14:25

Récemment j’ai écouté pour la première fois la musique de John Pickard, né en 1963. Ça ne m’a pas vraiment convaincu. Enfin pour le moment, il faudrait que j’écoute plus d’œuvres de Pickard. Quelqu’un connaît peut-être…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eric7591
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 02/06/2015

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mar 2 Juin 2015 - 21:30

oui je connais John Pickard j'ai 3 cd sorti chez bis je dirais post moderne ,demende d'autre écoute j'ai acquis ses cd recemment
autre compositeur que j'ai pas vu c'est MacMillan le veni emmanuel pour percussion et orchestre vaut le détour , 2 concertos pour piano , a scotch bestiary pour orgue et orchestre valent aussi le détour

j'aime beaucoup Vaughan Williams , Arnold , certaines symphonies et poème symphonique  de Bax , Bliss, j'ai la 2 et 4 eme de Tippett , les symphonies d'Alwyn j'ai aussi des symphonies de Brian curiosité

j'ai plus de mal avec Rubbra dont j'ai que la 2 et 6 symphonie que j'ai trouvé pas trop mal (je suis aussi un peu faché avec les mouvements lents sauf exception )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eric7591
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 02/06/2015

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mer 3 Juin 2015 - 17:51

je rajoute aussi Maxwell Davies dont j'ai les 6 premières symphonies , un peu moins accroché a certain strachyle concertos , avec aussi des concertos un pour piano , un pour picolo et un autre pour trompette le tout chez naxos

de John Pickard j'ai sa 4 eme symphonie dite gaia , un concerto pour piano et des pièces pour orchestre pour précision
il y aussi Robert Simpson un compositeur anglais contemporain d'Arnold , souvent des symphonies avec des sous mouvements basé sur la tonalité évolutive se compositeur s'est fait influencer par Nielsen qui usait de la même technique, Martinu aussi utilisait la tonalité évolutive .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23104
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mer 15 Juil 2015 - 1:59

Smile Une oeuvre un peu en amont de ce topic consacré au XX° siècle, puisqu'elle fut présentée au public en 1887, un an après la Symphonie n°4 de Brahms dont elle elle utilise le même matériau thématique que l'Andante (mélodie introduite aux cors) dans son propre mouvement lent -Stanford se défendit de plagiat en précisant que cet air vient d'un folksong irlandais (the lament of the Sons of Usnach). Alors, Brahms aurait-il connu cette chanson populaire, ou est-ce une coïncidence ?
Le Finale, plus ouvertement folkloriste, rappelle aussi Dvorak, très admiré en ces années-là dans cette Angleterre où il se rendit une dizaine de fois pour diriger ses oeuvres.


Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Charles Villers Stanford (1852-1924) :

Symphonie n°3 en fa mineur, Op. 28

= Norman Del Mar, Bournemouth Sinfonietta

(Emi, janvier 1982)

Smile Pour ceux qui hélas ne connaissent pas, précisons que l'écriture est beaucoup plus mobile, fluide, lumineuse et légère que celle de son quasi contemporain Elgar.
L'orchestration s'avère plus transparente, avec quelques moments de magie (le début de l'Andante introduit par une harpe rhapsodique), et une clarté digne de la musique française de l'époque, qui peut faire penser à Saint-Saëns.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9406
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mer 15 Juil 2015 - 3:09

La cinquième si ma mémoire ne fait pas défaut plagie la première de Brahms et est très écoutable (mais la troisième symphonie reste ma préférée).
Stanford-Villiers donne le meilleur dans ses œuvre chorales : Stabat Mater mais aussi les œuvres de circonstances comme les cantates pour des événements maritimes
(A ballad of the fleet, songs of the sea, songs of the fleet).
À écouter absolument : son deuxième concerto pour piano!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23104
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mar 5 Jan 2016 - 1:06

Smile Des huit symphonies écrites entre 1944 et 1986, c'est celle qui rencontra le plus de succès -elle fut présentée par Barbirolli en 1953 au Festival de Cheltenham.
Après l'erratique fantaisie de l'Allegretto émerge la gravité du long Andante qui enclot d'énigmatiques lueurs du célesta, une plainte du cor anglais, une flûte élégiaque sur trémolo de cordes (un procédé assez chostakovien -Wordsworth avait rencontré le compositeur russe en 1959 lors d'un voyage protocolaire en URSS) et quelques bartokiens frissons nocturnes.
L'oeuvre se termine par un allegro puissant et décidé mais qui cherche son chemin.


Mélomaniac, in playlist, a écrit:

William Wordsworth (1908-1988) :

Symphonie n°3 en ut majeur, Op. 48

= Nicholas Braithwaite, Orchestre philharmonique de Londres

(Lyrita, janvier 1988)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mar 5 Jan 2016 - 3:01

C'est le seul disque de Wordsworth que je possède. Le fond coloré sur mon édition est brun sépia, pas vert comme dans ton image. scratch

Dans mon souvenir il ne reste pas grand chose. Donc une nouvelle écoute s'impose ! thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23104
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mar 5 Jan 2016 - 22:10

André, in playlist, a écrit:

Mélomaniac a écrit:

André a écrit:

Une musique de couleur sépia, comme la pochette d'ailleurs.


hehe Ça t'obsède la colorimétrie hein ?
Ce n'est pas exactement la même pochette que la mienne, le logo Lyrita n'est pas placé au même endroit...
batman


Ben oui, d'ailleurs Bliss et Messiaen en ont fait chacun une certaine spécialité si l'on peut dire. La couleur sépia évoque pour moi quelque chose d'unique, inimitable, tout en étant marquée d'une très faible personnalité. C'est difficile à décrire, tout comme la musique de Wordsworth, qui un caractère irrésolu, attentiste. C'est morne sans être éteint, anxieux sans être angoissé.


Smile Oui, c'est très habilement formulé. Cette musique se complaît en eaux troubles, et peine à affirmer un caractère sans pourtant manquer de personnalité.
Dommage que la discographie soit si maigre.
J'aimerais bien entendre la symphonie n°6, avec voix, dédiée au fils de Wordsworth, tué dans un accident de la route.
Et aussi la n°7 (1980), intitulée Cosmos, et qui fait usage de bandes magnétiques pour des effets d'écho avec l'orchestre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mar 5 Jan 2016 - 22:22

Il n'y a pas grand chance. À ma connaissance ce disque des symphonies 2 et 3 est le seul contenant des symphonies de ce compositeur. Des deux, je préfère de beaucoup la 3ème, plus compacte et parfaitement structurée comme une arche. Elle est aussi plus vivante, tout en étant très...sérieuse. Wordsworth me rappelle le gallois Daniel Jones, dont Lyrita a aussi enregistré quelques symphonies que je recommande chaudement (ainsi que ses superbes quatuors à cordes).

Le catalogue Lyrita est une source inestimable de ces trésors de la musiqe anglaise du XXème. Dommage que le label soit maintenant inactif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Lun 22 Fév 2016 - 15:02

Apparemment, le type se qualifiait de britannique "de nationalité" ; on l'étendra à sa musique :



"Maîtrise de la forme et de la couleur" pour deux symphonies "dramatiques", annonce le chapeau du cd. Quelqu'un pour m'en dire plus (le compositeur, sa musique, cette interprétation en particulier, d'autres éventuellement) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marchoukrev
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 388
Age : 21
Localisation : Entre Paris et les Hauts-de-France
Date d'inscription : 14/08/2013

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Lun 22 Fév 2016 - 18:14

Je peux juste te dire que Chagrin était un compositeur de musiques de film à succès, et que cela se ressent vraiment dans la symphonie N°2 (la seule que j'ai déjà écoutée, par hasard). A toi de voir si tu aimes la musique à effet (si tu aimes la symphonie de Korngold, tu peux essayer sans prendre trop de risques).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Lun 22 Fév 2016 - 20:18

Marchoukrev a écrit:
(si tu aimes la symphonie de Korngold, tu peux essayer sans prendre trop de risques).

Justement, parlant de musique de film, j'allais demander comment ça se positionnait par rapport à Korngold ou Herrmann ; du coup, ça doit pouvoir être susceptible de me séduire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
claudeyaacov
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 84
Age : 71
Date d'inscription : 14/03/2012

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mar 23 Fév 2016 - 16:14

bAlexb a écrit:
Apparemment, le type se qualifiait de britannique "de nationalité" ; on l'étendra à sa musique :


The Film Music of Francis Chagrin (1905-1972)
BBC Philharmonic
Rumon Gamba
Chagrin Films Chandos CHAN 10323

Alexander Paucker, alias Francis Chagrin, Compositeur
15 Novembre 1905, Bucarest, Roumanie
10 Novembre 1972, Hampstead, Londres, Angleterre
Au commencement de la 2ème guerre mondiale, il est nommé chef de la musique à la BBC pour le service français de Radio Londres
"Les Français parlent aux Français". Il sera décoré pour fait de résistance par le gouvernement français en 1948.

Musiques de Films

• Law and Disorder (1940)
• Last Holiday (1950)
• The Happy Family (1952)
• An Inspector Calls (1954)
• The Beachcomber (1954)
• The Colditz Story (1955)
• The Snorkel (1958)
• Danger Within (1959)
• Greyfriars Bobby (1961)
• In the Cool of the Day (1963)

Musiques de concert

• Prélude et Fugue pour Orchestré (1947)
• Concerto pour piano (1948)
• Prélude et Fugue pour deux Violons (1950)
• Fantaisie  Roumaine (1956)
• Symphonies [2] (1959 and 1970)

Claude Torres


Dernière édition par claudeyaacov le Mer 30 Aoû 2017 - 20:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musiques-regenerees.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mar 23 Fév 2016 - 16:18

claudeyaacov a écrit:
Alexander Paucker, alias Francis Chagrin, Compositeur

Je n'avais pas saisi qu'il s'agissait d'un "alias" ; merci pour la précision.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg skywalker
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 381
Date d'inscription : 06/08/2010

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Ven 13 Jan 2017 - 17:43

Je ne vais pas ouvrir un fil  sur Patrick Hadley (1899-1973) ,   Elève de Vaughan williams et ami de Delius.
Tiré par la playlist , voici des commentaires  deux oeuvres majeures  :

Outre The Tree So High et The Hills , on peut trouver : La Belle Dame sans Merci ,One morning in Spring , et la cantate Fen and Flood .

André :    

Patrick Hadley: The Trees so High, "ballade symphonique en la mineur".

Conçue en 4 movements, le dernier comprend une partie pour baryton et choeur chantant le poème du titre,
une ballade populaire également mise en musique par Britten.

Une oeuvre mélancolique superbement construite. Cette quasi-symphonie mérite d'être mieux connue.




greg skywalker :

@André : si tu apprécies "the tree so high" de patrick Hadley ( j'adore cette oeuvre !!) , je conseille vivement du meme
auteur :   "The Hills " , cantate crée par Adrian Bould en 1947 .  Dans Diapason Jean-charles Hoffelé ecrit :
"Autres promenades,cette fois dans de Derbyshire maternel,plus inquiètes,plus sombres,où l'harmonie se creuse,les rythmes se
font sinueux hors l'hymne de incroyable Giocoso,grand coup de soleil entre nuages où éclate cette plume ardente qui foudroie jusqu'aux
danses saugages ... pour mieux retourner à  la ballade lyrique où l'orchestre n'est que paysages,flutes de bouleaux,cor de sapins,
cordes en prairies.
Comment cet art si suggestif peut-il etre demeuré méconnu en Albion meme ? Ecoutez seulement la soprano et la ténor s'enlacer tels deux fantomes
autour de la harpe de l'interlude, nocturne plus sombre qu'une nuit sans lune .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Ven 13 Jan 2017 - 19:43

Merci Greg ! Je vais écouter The Hills aujourd'hui même. Malheureusement je ne sais pas où trouver les textes. Peut-être qu'en cherchant bien... study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg skywalker
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 381
Date d'inscription : 06/08/2010

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Ven 13 Jan 2017 - 21:28

André a écrit:
Merci Greg ! Je vais écouter The Hills aujourd'hui même. Malheureusement je ne sais pas où trouver les textes. Peut-être qu'en cherchant bien... study

Désolé ... dans le livret du cd , je lis :
"The composer directed that the libretto ( of his own devising) should not be reproduced,as it was intended
for singing puposes only,but provided the following synopsis.... " et 1,5 pages du synopsis scratch Shocked . un mail perso ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Ven 13 Jan 2017 - 22:21

Merci Greg. Le coffret que j'ai montré contient la même information (présumément transférée tel quel du disque original). Le synopsis est bien là, plage par plage. Mais avec le texte ce serait tellement mieux.

Je vais explorer un peu plus ce qui est disponible sur le marché. Très peu en fait, si j'en crois les listings d'Amazon UK, où ce genre de musique a le plus de chances de se retrouver (et pour pas cher).

Merci encore !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23104
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Dim 16 Juil 2017 - 3:29

Smile Tiré de ma playlist british du soir, extrait d'un album publié chez Lyrita.


Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Daniel Jones (1912-1993) :

Symphonie n°4

= Charles Groves, Royal Philharmonic Orchestra

(Emi, avril 1972)

Surprised Étonnant et dommage que cet enregistrement n'ait pas été repris dans le gros coffret consacré à Groves : http://www.amazon.fr/British-Music-Sir-Charles-Groves/dp/B00T8RIN82
Achevée en 1954, la quatrième des treize symphonies de Jones fut dédiée à un ami d'enfance, le poète Dylan Thomas que le compositeur gallois avait connu à Swansea lors de ses études.
Hormis le pétillant allegro capriccioso, cette oeuvre très dramatique vibre d'une ardeur de tragédie.





Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Daniel Jones (1912-1993) :

Symphonie n°8

= Bryden Thomson, Orchestre symphonique de la BBC galloise

(BBC Artium, février 1979)

Smile Commandée pour le Festival de Swansea en 1972, cette symphonie fut dédiée à Warwick Braithwaite, chef d'orchestre disparu l'année précédente.
Au climat endeuillé de la répondent ici des atmosphères extraverties et volubiles, qui valorisent les percussions (marimba, vibraphone, cloches) et le piano, au point de s'apparenter parfois à un concerto miniature dans le bref Capriccioso -toutefois le compositeur n'en écrivit aucun, peu à l'aise avec cet instrument.
L'émotion se quintessencie dans le Doloroso, coeur affectif de l'ouvrage, souligné par de lointains roulements de timbales et des rumeurs de cuivres en sourdine.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23104
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mer 30 Aoû 2017 - 20:30

DavidLeMarrec, in playlist, a écrit:

Bax – Symphonie n°2 – London Philharmonic, Leppard (Lyrita)
Bax – Symphonie n°5 – London Philharmonic, Leppard (Lyrita)
Même pas écouté par curiosité : je voulais échapper aux versions des intégrales, qui ne me convainquent pas totalement. Et là !  Des timbres très crus, une véritable présence sonore, totalement inattendus de ce répertoire, de cet orchestre, de Leppard !  Benedictus adorerait ça : c'est vilain, c'est méchant, très lisible, et totalement engagé.

(Mélo, si tu as d'autres symphonies séparées de Bax dans ce ton-là, je prends tout de suite !)



Mr.Red Alors, on ne médit plus des orchestres londoniens des sixties ?
Eh bien, pourquoi ne pas tout simplement continuer la série chez Lyrita ?





Benedictus a écrit:

Apparemment, sur le disque Lyrita, c'est Myers Fredman pour la 2, Leppard ne fait que la 5.


Very Happy Oui, merci de nous aider à corriger et instruire David.
Voilà le cycle gravé chez Lyrita :
Symphonies 1 et 2 : septembre-octobre 1970, Myer Fredman avec le London Philharmonic
Symphonie 5 : février 1971, Raymond Leppard avec le London Philharmonic
Symphonie 6 : juillet 1966, Norman Del Mar avec le Philharmonia Orchestra
Symphonie 7 : avril 1971, Raymond Leppard avec le London Philharmonic


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AlexCorzoma
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 235
Localisation : France
Date d'inscription : 18/08/2017

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mer 30 Aoû 2017 - 23:55

bAlexb a écrit:
"Maîtrise de la forme et de la couleur" pour deux symphonies "dramatiques", annonce le chapeau du cd. Quelqu'un pour m'en dire plus (le compositeur, sa musique, cette interprétation en particulier, d'autres éventuellement) ?

Il me semble que c'était un homme triste. Il avait beaucoup de Chagrin.

Sinon, pour répondre à la question de David Le Marrec d'il y a cinq ou six ans Laughing, un livre avec la biographie de compositeurs dont on trouve difficilement la discographie dans les bacs, c'est un moyen de mettre en avant des noms qui pourraient être redécouvert à l'avenir. Sans compter que c'est un outil pour les spécialistes de la musique anglaise.
J'ai un livre sur la musique classique, avec beaucoup d'erreurs et de choses contestables. Mais parfois, je vais dans ce livre et je pioche un nom. Ca m'a permis de découvrir Spohr, par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82356
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Jeu 31 Aoû 2017 - 0:03

Mélomaniac a écrit:
Alors, on ne médit plus des orchestres londoniens des sixties ?

Je n'ai jamais rien eu contre le LPO ni le LSO, au contraire ! C'est plutôt le Ph…ia qui…


[quote]Eh bien, pourquoi ne pas tout simplement continuer la série chez Lyrita ?[/color]

Oh. Surprised Pas sûr que j'aie ça sous la main, mais ça m'intéresse très vivement, en particulier la 7 par les mêmes ! Merci. bounce

J'essaierai aussi la 1, aucune version ne m'a satisfait jusqu'ici, malgré les réminiscences de plein de choses que j'aime – comme la Première de Schmidt, j'ai l'impression d'une récapitulation de l'Histoire de la Musique. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
AlexCorzoma
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 235
Localisation : France
Date d'inscription : 18/08/2017

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Jeu 31 Aoû 2017 - 20:24

Je suis sur ce CD. Pour l'instant, j'aime beaucoup. Après, je ne sais pas ce que le Trio Turner vaut vraiment. Mais leur interprétation me semble bonne. Avec une bonne prise de son.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82356
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Jeu 31 Aoû 2017 - 21:31

Le Trio et le Quintette sont vraiment délicieux, de très belles œuvres, oui ! Ça ne ressemble pas du tout aux symphonies, mais sa musique de chambre, par ailleurs plus simple, est possiblement le point fort de sa production (il y a d'autres trios, très marquants aussi).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   

Revenir en haut Aller en bas
 
Musique anglaise du XXème
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Musique anglaise du XXème
» BT 168 Musique symphonique du XXème siècle
» Consort Musicke
» festival de musique militaire aulnay 2009
» Vos compositeurs français préférés au XXème siècle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: