Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Michèle Lagrange

Aller en bas 
AuteurMessage
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Michèle Lagrange Empty
MessageSujet: Michèle Lagrange   Michèle Lagrange EmptyVen 7 Oct 2011 - 15:32

A propos d'Esclarmonde, pour commencer par le petit bout de la lorgnette :

[quote="bAlexb]Lagrange, je la connais aussi dans l'air ; il lui faudrait un topic à elle seule tant l'artiste est autant attachante que saisissante avec des moyens certes très éloignés de Sutherland, éruptifs mais des appropriations de rôles pour moi parfaitement assumées et difficilement contestables (Stuarda, Norma, Vitellia). Mais ça n'est plus le sujet Wink ![/quote]

Et un entretien, ici, pour élargir le débat :

http://www.altamusica.com/entretiens/document.php?action=MoreDocument&DocRef=362&DossierRef=232

Lagrange ayant un fan-club incroyable, paraît-il, et pléthorique et hyper-actif, j'espère que l'incitation ne restera pas lettre-morte. L'artiste (la personnalité ; mais cela va de pair) mérite qu'on en parle !

Avec quelques-uns de ses très beaux moments discographiques :

Herminie, http://www.amazon.fr/Berlioz-Cantatas-Hector/dp/B00009WQUD/ref=sr_1_2?s=music&ie=UTF8&qid=1317993827&sr=1-2
Cosi, http://www.amazon.fr/Cosi-tutte-Wolfgang-Amadeus-Mozart/dp/B00005OT1R/ref=sr_1_6?s=music&ie=UTF8&qid=1317993827&sr=1-6
Robert le Diable, http://www.amazon.fr/Meyerbeer-Robert-Diable/dp/B00004S92I/ref=sr_1_12?s=music&ie=UTF8&qid=1317993827&sr=1-12
L'Enfance du Christ, http://www.amazon.fr/gp/product/B000026APT/ref=ox_sc_act_title_1?ie=UTF8&m=AAD2QYB78YYT9

En sachant que le meilleur (Norma, Stuarda, Elisabetta de Don Carlo sous la direction de Prêtre, Abigaille, Amelia Boccanegra, Violetta mais aussi Odabella, la Maréchale, Sita, Hilda) comme c'est souvent le cas existent mais... ne s'approchent que par des chemins détournés !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Michèle Lagrange Empty
MessageSujet: Re: Michèle Lagrange   Michèle Lagrange EmptyVen 7 Oct 2011 - 15:39

J'ai déjà pu l'entendre un peu dans le bel canto, notamment "Col sorrizo d'innocenza", il faudrait que je réécoute. Elle a été une grande chanteuse française mais ne la connaissant pas assez, je suis incapable d'en dire beaucoup. J'ai Robert le Diable à écouter. Dans l'air d'invocation aux esprits d'Esclarmonde disponible sur le tube, elle s'en tire très bien et on sent que la voix n'est pas petite. Les notes piquées en revanche ne sont pas son point fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Michèle Lagrange Empty
MessageSujet: Re: Michèle Lagrange   Michèle Lagrange EmptyVen 7 Oct 2011 - 15:44

aurele a écrit:
Dans l'air d'invocation aux esprits d'Esclarmonde disponible sur le tube, elle s'en tire très bien et on sent que la voix n'est pas petite.

Ah ben ça c'est rien de le dire. Elle avait donné, il y a quelque chose comme cinq ou six ans, un concert dans le cadre du Festival de Montpellier où, notamment, elle avait donné l'air d'entrée de Lady Macbeth ; c'était absolument tétanisant d'aplomb, d'amplitude avec une voix à l'exacte mesure du rôle et une composition saisissante !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20100
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Michèle Lagrange Empty
MessageSujet: Re: Michèle Lagrange   Michèle Lagrange EmptyVen 7 Oct 2011 - 16:16

Malheureusement, la voix a quand même prit un coup depuis quelques années... dans la Petite Renarde Rusée, elle était l'ombre d'elle même j'avais trouvé... Encore sous le charme de son Alice de Robert le Diable...

Elle fait parti, comme une Michèle Command, des chanteuses dont on parle peut, mais qui avaient une voix et un curiosité assez impressionnantes!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Michèle Lagrange Empty
MessageSujet: Re: Michèle Lagrange   Michèle Lagrange EmptyVen 7 Oct 2011 - 16:26

Polyeucte a écrit:
Malheureusement, la voix a quand même prit un coup depuis quelques années... dans la Petite Renarde Rusée, elle était l'ombre d'elle même j'avais trouvé... Encore sous le charme de son Alice de Robert le Diable...Elle fait parti, comme une Michèle Command, des chanteuses dont on parle peut, mais qui avaient une voix et un curiosité assez impressionnantes!

Ah ben oui, évidemment ; mais c'était il y a vingt ans, ça. On ne peut pas non plus lui demander d'avoir été, d'être et de le rester ! Il n'empêche que jusqu'à une époque récente, elle assumait encore un organe assez herculéen et hors du commun (dans tous les sens du terme), hors gabarit par bien des aspects et, surtout, hors catégorie (ce qui, pour moi, est encore mieux, tu t'en doutes) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20100
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Michèle Lagrange Empty
MessageSujet: Re: Michèle Lagrange   Michèle Lagrange EmptyVen 7 Oct 2011 - 16:27

Bien sûr que le temps passe... c'était juste que ben ça m'avait fait un choque... Confused

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7036
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Michèle Lagrange Empty
MessageSujet: Re: Michèle Lagrange   Michèle Lagrange EmptyVen 7 Oct 2011 - 16:53

bAlexb a écrit:
Polyeucte a écrit:
Malheureusement, la voix a quand même prit un coup depuis quelques années... dans la Petite Renarde Rusée, elle était l'ombre d'elle même j'avais trouvé... Encore sous le charme de son Alice de Robert le Diable...Elle fait parti, comme une Michèle Command, des chanteuses dont on parle peut, mais qui avaient une voix et un curiosité assez impressionnantes!

Ah ben oui, évidemment ; mais c'était il y a vingt ans, ça. On ne peut pas non plus lui demander d'avoir été, d'être et de le rester ! Il n'empêche que jusqu'à une époque récente, elle assumait encore un organe assez herculéen et hors du commun (dans tous les sens du terme), hors gabarit par bien des aspects et, surtout, hors catégorie (ce qui, pour moi, est encore mieux, tu t'en doutes) !
herculéen et hors du commun, faut pas pousser non plus! Ce n'était "immensissime" comme voix! En termes de moyens vocaux intrinsèques, elle n'était quand même qu'une demi-Caballé.
Elle avait surtout pour elle, sur le strict plan du chant, le charme incontestable de son timbre, une maîtrise des styles et un certain savoir-faire belcantiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83838
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Michèle Lagrange Empty
MessageSujet: Re: Michèle Lagrange   Michèle Lagrange EmptyVen 7 Oct 2011 - 16:57

Une demi-Caballé, ça fait un 10è de Sutherland à peu près, c'est ça? Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7036
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Michèle Lagrange Empty
MessageSujet: Re: Michèle Lagrange   Michèle Lagrange EmptyVen 7 Oct 2011 - 17:20

Xavier a écrit:
Une demi-Caballé, ça fait un 10è de Sutherland à peu près, c'est ça? Mr.Red
lol non quand même pas! plutôt un quart de Sutherland en raison de la technique et de l'étendue vocale que n'avait pas Caballé comme l'avait Sutherland.
un 10ème de Sutherland, c'est Natalie Dessay. Twisted Evil

Lagrange, c'était pas une voix immense mais ça n'était pas non plus une petite voix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Michèle Lagrange Empty
MessageSujet: Re: Michèle Lagrange   Michèle Lagrange EmptyVen 7 Oct 2011 - 21:06

En tout cas, Lagrange est 1000 fois meilleure que Sutherland en ce qui concerne l'articulation, l'accentuation, l'expressivité, l'investissement dans ce qu'elle chante, assurément. L'immensité de la voix, je m'en fiche, pour moi Richter ou Vanzo sont bien meilleurs que Corelli ou même Gedda. Mr. Green

Je la connais surtout par son Alice dans Robert, où pour moi elle vole facilement la vedette à Anderson, même si reconnaissons que le rôle de cette dernière est incomparablement moins beau que celui d'Alice. Very Happy Et en effet l'extrait d'Esclarmonde est saisissant.

Comme Polyeucte à mettre en parallèle avec les excellentes Françoise Pollet, Michèle Command qui comme elle ont disparu de la scène bien trop tôt. Shit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7036
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Michèle Lagrange Empty
MessageSujet: Re: Michèle Lagrange   Michèle Lagrange EmptyVen 7 Oct 2011 - 22:08

Guillaume a écrit:
En tout cas, je trouve Lagrange 1000 fois meilleure que Sutherland en ce qui concerne l'articulation, l'accentuation, l'expressivité, l'investissement dans ce qu'elle chante, assurément. L'immensité de la voix, je m'en fiche, pour moi Richter ou Vanzo sont bien meilleurs que Corelli ou même Gedda. Mr. Green
dit comme ça c'est mieux. Wink et surtout ça n'engage que toi, assurément aussi hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Michèle Lagrange Empty
MessageSujet: Re: Michèle Lagrange   Michèle Lagrange EmptyVen 7 Oct 2011 - 22:49

Parce que toi, tu ne trouves pas mais affirme des Vérités absolues ? fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20100
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Michèle Lagrange Empty
MessageSujet: Re: Michèle Lagrange   Michèle Lagrange EmptyVen 7 Oct 2011 - 23:38

Guillaume a écrit:
Comme Polyeucte à mettre en parallèle avec les excellentes Françoise Pollet, Michèle Command qui comme elle ont disparu de la scène bien trop tôt. Shit

Je ne mettrais pas Pollet dans le même registre! Mr.Red (trop molle à mon goût là où les deux autres semblent des tragédiennes nées!)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Michèle Lagrange Empty
MessageSujet: Re: Michèle Lagrange   Michèle Lagrange EmptySam 8 Oct 2011 - 10:01

Otello a écrit:
bAlexb a écrit:
Polyeucte a écrit:
Malheureusement, la voix a quand même prit un coup depuis quelques années... dans la Petite Renarde Rusée, elle était l'ombre d'elle même j'avais trouvé... Encore sous le charme de son Alice de Robert le Diable...Elle fait parti, comme une Michèle Command, des chanteuses dont on parle peut, mais qui avaient une voix et un curiosité assez impressionnantes!

Ah ben oui, évidemment ; mais c'était il y a vingt ans, ça. On ne peut pas non plus lui demander d'avoir été, d'être et de le rester ! Il n'empêche que jusqu'à une époque récente, elle assumait encore un organe assez herculéen et hors du commun (dans tous les sens du terme), hors gabarit par bien des aspects et, surtout, hors catégorie (ce qui, pour moi, est encore mieux, tu t'en doutes) !
herculéen et hors du commun, faut pas pousser non plus! Ce n'était "immensissime" comme voix!

En terme d'ambitus c'est quand même plutôt étourdissant ; grave réellement sonore et aigu plus qu'assuré (cf. Esclarmonde, justement, puisqu'on en parlait avec un suraigu charnel, pour na pas dire charnu) avec une acuité, des piqués affutés, etc. Et, clairement, il ne me viendrait à l'idée de la comparer ni à Sutherland ni à Caballe. Quant à la projection elle-même, j'avoue ne l'avoir jamais entendue en live ; mais ce que j'ai pu écouter d'elle, jusque "récemment" (le concert dont je parlais plus haut, à Montpellier), indiquait un javelot vocal perçant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7036
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Michèle Lagrange Empty
MessageSujet: Re: Michèle Lagrange   Michèle Lagrange EmptySam 8 Oct 2011 - 10:53

bAlexb a écrit:
En terme d'ambitus c'est quand même plutôt étourdissant ; grave réellement sonore et aigu plus qu'assuré (cf. Esclarmonde, justement, puisqu'on en parlait avec un suraigu charnel, pour na pas dire charnu) avec une acuité, des piqués affutés, etc. Et, clairement, il ne me viendrait à l'idée de la comparer ni à Sutherland ni à Caballe. Quant à la projection elle-même, j'avoue ne l'avoir jamais entendue en live ; mais ce que j'ai pu écouter d'elle, jusque "récemment" (le concert dont je parlais plus haut, à Montpellier), indiquait un javelot vocal perçant.
Oui enfin il faut relativiser son suraigu qui n'est jamais allé au delà du contre-ut dièze. La projection en live était de bon aloi mais pas exceptionnelle non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Mélomaniaque
Figaro

Nombre de messages : 883
Localisation : Quelque part ;-)
Date d'inscription : 08/06/2010

Michèle Lagrange Empty
MessageSujet: Re: Michèle Lagrange   Michèle Lagrange EmptySam 8 Oct 2011 - 11:09

Je l'ai entendue 2 fois :
Dans les années 80 à l'opéra comique en Elettra dans Idoménée : c'était réllement très impressionnant, un très grand souvenir.
Ensuite dans les années 90 dans les Brigands d'Offenbach à Bastille. Là le rôle est nettement moins impressionnant, mais j'avais été assez scotché par sa puissance.

C'était selon moi, une chanteuse à voir sur scène, car les quelques enregistrements que j'ai entendus d'elle m'ont beaucoup déçu : Cosi et Don Giovanni, peut-être aussi parce qu'ils ont été enregistré un peu tard dans sa carrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Michèle Lagrange Empty
MessageSujet: Re: Michèle Lagrange   Michèle Lagrange EmptySam 8 Oct 2011 - 11:30

Otello a écrit:
bAlexb a écrit:
En terme d'ambitus c'est quand même plutôt étourdissant ; grave réellement sonore et aigu plus qu'assuré (cf. Esclarmonde, justement, puisqu'on en parlait avec un suraigu charnel, pour na pas dire charnu) avec une acuité, des piqués affutés, etc. Et, clairement, il ne me viendrait à l'idée de la comparer ni à Sutherland ni à Caballe. Quant à la projection elle-même, j'avoue ne l'avoir jamais entendue en live ; mais ce que j'ai pu écouter d'elle, jusque "récemment" (le concert dont je parlais plus haut, à Montpellier), indiquait un javelot vocal perçant.
Oui enfin il faut relativiser son suraigu qui n'est jamais allé au delà du contre-ut dièze. La projection en live était de bon aloi mais pas exceptionnelle non plus.

Esclarmonde : /watch?v=EV5ztbnGggQ. Plus incantatoire et arrogante, tu meurs !
Amina : /watch?v=7wcRclG9dKo&feature=related. Substance royale, des piqués chirurgicaux.
Elena : /watch?v=0Ldt7IYXU4A&feature=related. Une palette dynamique d'une sensibilité affolante et un vrai profil de dramatico d'agilità (plus que d'exact falcon, d'ailleurs) !

Et le Tube recèle de moments de cet acabit ; sans parler des captations intégrales qui se trouvent plus ou moins facilement (se méfier, pourtant, d'une Norma parisienne, d'une rigueur incroyable, abyssale du point de vue de l'interprétation mais au son digne des pires pirates des années 50, hélas).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Michèle Lagrange Empty
MessageSujet: Re: Michèle Lagrange   Michèle Lagrange EmptySam 8 Oct 2011 - 11:36

Voir, ici, dans Imogene, là où d'autres ou bien écrasent ou bien hurlent et vocifèrent, la plénitude souveraine d'un instrument qui n'est que musique et drame, comme une épaulée-jetée lyrique !

/watch?v=ePq28PpGqB0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ino
Mélomaniaque
Ino

Nombre de messages : 1268
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2010

Michèle Lagrange Empty
MessageSujet: Re: Michèle Lagrange   Michèle Lagrange EmptySam 8 Oct 2011 - 11:38

Une fort belle voix de mezzo profonde hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ino
Mélomaniaque
Ino

Nombre de messages : 1268
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2010

Michèle Lagrange Empty
MessageSujet: Re: Michèle Lagrange   Michèle Lagrange EmptySam 8 Oct 2011 - 11:40

Ino a écrit:
Une fort belle voix de mezzo profonde hehe

Il Pirata bien meilleur que la Sonnambula cependant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Michèle Lagrange Empty
MessageSujet: Re: Michèle Lagrange   Michèle Lagrange EmptySam 8 Oct 2011 - 11:41

Ino a écrit:
Une fort belle voix de mezzo profonde hehe

fesse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87538
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Michèle Lagrange Empty
MessageSujet: Re: Michèle Lagrange   Michèle Lagrange EmptySam 8 Oct 2011 - 12:04


C'est ça avec les véritables baroqueux, ils n'ont plus la notion des vaies voix. Shit


Otello a écrit:
Guillaume a écrit:
En tout cas, je trouve Lagrange 1000 fois meilleure que Sutherland en ce qui concerne l'articulation, l'accentuation, l'expressivité, l'investissement dans ce qu'elle chante, assurément. L'immensité de la voix, je m'en fiche, pour moi Richter ou Vanzo sont bien meilleurs que Corelli ou même Gedda.
dit comme ça c'est mieux. Wink et surtout ça n'engage que toi, assurément aussi
A moins d'être président du fan-club Sutherland, je ne vois pas qui oserait affirmer que l'implication expressive, la qualité d'accentuation (au moins verbale) et surtout l'articulation de Sutherland sont supérieures à ce que fait Lagrange ! hehe

Ou alors on peut aussi dire que Callas a une plus petite voix qu'Emma Kirkby, et que Kathleen Ferrier a moins de graves que Lily Pons. Mais il me semblait que tu étais plus rigoureux que cela. Smile


Guillaume a écrit:
L'immensité de la voix, je m'en fiche, pour moi Richter ou Vanzo sont bien meilleurs que Corelli ou même Gedda.
Pour en juger complètement, il faudrait peut-être les entendre tous en vrai. Plus intéressants, oui, ça on peut juger avec le disque, mais "meilleurs" dans l'absolu, je suis quand même certain que Corelli devait être irrésistible en vrai, et jusque dans ses dernières années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87538
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Michèle Lagrange Empty
MessageSujet: Re: Michèle Lagrange   Michèle Lagrange EmptySam 8 Oct 2011 - 12:05

@ Guillaume :
Pollet n'est vraiment pas à placer dans les mêmes zones : elle a souvent été un pis-aller dans les oeuvres de ce répertoire. Tu as le privilège de n'avoir écouté ses deux plus belles soirées (Valentine où elle est très bonne, Catherine d'Aragon où elle est extraordinaire). Le reste est beaucoup moins enthousiasmants, et quelquefois redoutable (la voix ayant vite décliné).


@ Alex :
Vingt-cinq ans, même, pour Alice. Smile

Indépendamment de son mince legs, j'ai eu le privilège insigne de l'entendre et de la voir en Lady Macbeth en 2004, dans la mise en scène idéale de Frigeni. Je suis tout à fait d'accord avec ce que vous avez dit : un grain de timbre très singulier, une voix dense et incisive, une diseuse au geste large, un véritable impact physique (sans être une voix énorme non plus). Après avoir fait une carrière aussi longue et exigeante, elle semblait totalement décontractée dans le rôle pourtant complexe (trop grave pour un soprano, mais trop aigu pour un soprano en fin supposée de carrière !). Tout juste peut-on supposer (de façon complètement arbitraire d'ailleurs) que la voix avait perdu en volume depuis Alice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7036
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Michèle Lagrange Empty
MessageSujet: Re: Michèle Lagrange   Michèle Lagrange EmptySam 8 Oct 2011 - 12:06

bAlexb a écrit:
Esclarmonde : /watch?v=EV5ztbnGggQ. Plus incantatoire et arrogante, tu meurs !
Amina : /watch?v=7wcRclG9dKo&feature=related. Substance royale, des piqués chirurgicaux.
Elena : /watch?v=0Ldt7IYXU4A&feature=related. Une palette dynamique d'une sensibilité affolante et un vrai profil de dramatico d'agilità (plus que d'exact falcon, d'ailleurs) !
oui sauf que la vocalisation est souvent savonnée ou marquée, les montées à l'extrème aigu (on ne parlera pas de suraigu) très tendues voire crispées, l'incapacité de faire un trille (et pourtant les partitions de ces extraits en regorgent!), les piqués chirurgicaux sont certes précis mais sonnent comme le caquètement d'une vieille poule. Non la technique n'est pas des plus assurées (si elle l'avait été, elle aurait mené une bien plus grande carrière et surtout elle chanterait toujours aujourd'hui dans un état vocal digne) et elle n'est en fait en rien un dramatico d'agilita
C'est un soprano lirico (à visée) coloratura dont les vrais atouts sont la beauté du timbre (presque idéale même pour un rôle comme celui d'Amina ou dans le répertoire français pour celui de Marguerite dans Faust par exemple), la délicatesse du chant et sa manière de coller au style de la musique qu'elle chante (c'est ce qui frappait dans son Alice de Robert le diable)
Du potentiel belcantiste, incontestablement mais malheureusement inabouti.
Quant à l'extrait d'Esclarmonde qui la montre effectivement sous son meilleur jour, c'est vraiment tout ce qu'elle pouvait chanter de cette partition encore bien plus aigue par ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Michèle Lagrange Empty
MessageSujet: Re: Michèle Lagrange   Michèle Lagrange EmptySam 8 Oct 2011 - 12:10

Otello a écrit:
bAlexb a écrit:
Esclarmonde : /watch?v=EV5ztbnGggQ. Plus incantatoire et arrogante, tu meurs !
Amina : /watch?v=7wcRclG9dKo&feature=related. Substance royale, des piqués chirurgicaux.
Elena : /watch?v=0Ldt7IYXU4A&feature=related. Une palette dynamique d'une sensibilité affolante et un vrai profil de dramatico d'agilità (plus que d'exact falcon, d'ailleurs) !
oui sauf que la vocalisation est souvent savonnée ou marquée, les montées à l'extrème aigu (on ne parlera pas de suraigu) très tendues voire crispées, l'incapacité de faire un trille (et pourtant les partitions de ces extraits en regorgent!), les piqués chirurgicaux sont certes précis mais sonnent comme le caquètement d'une vieille poule. Non la technique n'est pas des plus assurées (si elle l'avait été, elle aurait mené une bien plus grande carrière et surtout elle chanterait toujours aujourd'hui dans un état vocal digne) et n'en fait en rien un dramatico d'agilita
C'est un soprano lirico (à visée) coloratura dont les vrais atouts sont la beauté du timbre (presque idéale même pour un rôle comme celui d'Amina ou dans le répertoire français pour celui de Marguerite dans Faust par exemple), la délicatesse du chant et sa manière de coller au style de la musique qu'elle chante (c'est ce qui frappait dans son Alice de Robert le diable)
Du potentiel belcantiste, incontestablement mais malheureusement inabouti.
Quant à l'extrait d'Esclarmonde qui la montre effectivement sous son meilleur jour, c'est vraiment tout ce qu'elle pouvait chanter de cette partition encore bien plus aigue par ailleurs.

Amen silent .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Michèle Lagrange Empty
MessageSujet: Re: Michèle Lagrange   Michèle Lagrange EmptySam 8 Oct 2011 - 12:10

DavidLeMarrec a écrit:
@ Alex :
Vingt-cinq ans, même, pour Alice. Smile

Indépendamment de son mince legs, j'ai eu le privilège insigne de l'entendre et de la voir en Lady Macbeth en 2004, dans la mise en scène idéale de Frigeni. Je suis tout à fait d'accord avec ce que vous avez dit : un grain de timbre très singulier, une voix dense et incisive, une diseuse au geste large, un véritable impact physique (sans être une voix énorme non plus). Après avoir fait une carrière aussi longue et exigeante, elle semblait totalement décontractée dans le rôle pourtant complexe (trop grave pour un soprano, mais trop aigu pour un soprano en fin supposée de carrière !). Tout juste peut-on supposer (de façon complètement arbitraire d'ailleurs) que la voix avait perdu en volume depuis Alice.

kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ino
Mélomaniaque
Ino

Nombre de messages : 1268
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2010

Michèle Lagrange Empty
MessageSujet: Re: Michèle Lagrange   Michèle Lagrange EmptySam 8 Oct 2011 - 12:59

@Alex : vil fripon, comment sais-tu?

@David : un peu d'humour ne fait de mal à personne. Je trouve vraiment son registre aigu infâme une fois sur deux (instable globalement, donc), et son medium exceptionnel, avec un grave présent.

Baroqueu(x) or not, il est de toutes façons illusoire de croire que la division soprano mezzo a un sens fort, sinon pour parler d"un ou deux tons en haut et en bas de la tessiture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3510
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Michèle Lagrange Empty
MessageSujet: Re: Michèle Lagrange   Michèle Lagrange EmptySam 8 Oct 2011 - 14:57

Polyeucte a écrit:
Guillaume a écrit:
Comme Polyeucte à mettre en parallèle avec les excellentes Françoise Pollet, Michèle Command qui comme elle ont disparu de la scène bien trop tôt. Shit

Je ne mettrais pas Pollet dans le même registre! Mr.Red (trop molle à mon goût là où les deux autres semblent des tragédiennes nées!)

Non mais c'est sûr ! Qui plus est Pollet n'est pas méconnue : elle est à juste titre considérée comme une des pires abominations de l'histoire du chant lyrique. Et pendant un temps on a dit d'elle qu'elle était la "grande chanteuse" française. La relève de Crespin.

Command je suis assez peu sensible, mais Lagrange c'est réellement une chanteuse remarquable, pour le peu que j'ai pu entendre. Précisément elle me semble bien meilleure que Caballé dans le registre extatique. Ca ne devient jamais flasque, c'est toujours tenu, avec ce qu'il faut d'angles, de mots et surtout de poésie. Toujours étonné par la beauté diffuse de ce que j'entends, dès qu'elle ouvre la bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87538
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Michèle Lagrange Empty
MessageSujet: Re: Michèle Lagrange   Michèle Lagrange EmptySam 8 Oct 2011 - 15:58

Ino a écrit:
@David : un peu d'humour ne fait de mal à personne.
Si tu as cru que j'étais sérieux lorsque je me suis moqué de ton intérêt pour les petites voix, il y a comme une erreur sur la personne. hehe

Ou tout simplement tu ne lis pas les fils Verdi et Wagner. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Michèle Lagrange Empty
MessageSujet: Re: Michèle Lagrange   Michèle Lagrange EmptySam 8 Oct 2011 - 18:33

Ino a écrit:
@Alex : vil fripon, comment sais-tu?

Mon CV et mes états de service en MP, si tu veux Laughing !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ino
Mélomaniaque
Ino

Nombre de messages : 1268
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2010

Michèle Lagrange Empty
MessageSujet: Re: Michèle Lagrange   Michèle Lagrange EmptySam 8 Oct 2011 - 18:42

DavidLeMarrec a écrit:
Ino a écrit:
@David : un peu d'humour ne fait de mal à personne.
Si tu as cru que j'étais sérieux lorsque je me suis moqué de ton intérêt pour les petites voix, il y a comme une erreur sur la personne. hehe

Ou tout simplement tu ne lis pas les fils Verdi et Wagner. Very Happy

2e réponse! Les fils consacrés aux oeuvres m'ennuient souvent à mourir, manquent d'une version synthétisée et se plongent dans des détails souvent peu intéressants. Ajoute à cela que Wagner m'intéresse bien peu et Verdi à peine plus...

Et puis c'est pas gentil de me retourner ma remarque parce que moi je suis innocent d'abord monsieur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elisabeth
Mélomane averti


Nombre de messages : 135
Date d'inscription : 06/04/2011

Michèle Lagrange Empty
MessageSujet: Michèle Lagrange   Michèle Lagrange EmptyMar 11 Oct 2011 - 11:30

J'aimerai donner quelques précisions à Otelllo sur son potentiel belcantiste inabouti, selon lui. Peut-être est ce vrai, mais ce n'est pas seulement du à l'artiste mais à de tristes situations.

En effet, dans les années 85 elle à été victime, pendant une série de Don Carlos à l'Opera d'un grave accident de cheval sur scène. C'est sûrement cela qui a causé ses problèmes vocaux. Plus, bien sûr, l'incroyable attitude des médias français et du métier en général face à nos chanteurs. Ce snobisme ambiant qui a contribué à briser de nombreuses carrières ou, dans le meilleur des cas à les dénigrer bêtement. Un exemple, à Avignon, dans les années 90, on a préféré donner Violetta à une certaine Marilyn Mims qui, selon la critique d'Opera International, a été désastreuse. Alors qu'à cette époque Sylvie Valayre avait tout (voix, style, posssibilité de triompher de toutes les facettes de ce rôle...). Elle l'a chanté mais pas en France.

Le manque d'imagination aussi des directeurs.

Je l'ai vu deux fois , dans Vitellia et la Comtesse de Coigny, à Nancy il y a 6 - 7 ans. Je lui avais demandé pourquoi elle n'a pas continué . Elle m'a dit avec humour ; "Vous me voyez, moi, à mon âge avec de jeunes ténors ?é" Elle aurait pu faire comme Edita Gruberova et pleins d'autres, mais elle a préféré se mettre en retrait et jouer des rôles de compositions. Ce n'est pas indigne du tout, et si elle est heureuse ainsi ?

Dernière remarque à propos de ce que j'avance sur l'attitude déplorable des médias de l'époque face à nos artistes ; elle a fait ses armes à Lyon à l'époque de Lous Erlo, comme Colette Alliot-Lugaz,et ces artistes là, par exemple, ont été ignorées de Rolf Liebermann.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Michèle Lagrange Empty
MessageSujet: Re: Michèle Lagrange   Michèle Lagrange EmptyMar 11 Oct 2011 - 11:43

elisabeth a écrit:
J'aimerai donner quelques précisions à Otelllo sur son potentiel belcantiste inabouti, selon lui. Peut-être est ce vrai, mais ce n'est pas seulement du à l'artiste mais à de tristes situations.

En effet, dans les années 85 elle à été victime, pendant une série de Don Carlos à l'Opera d'un grave accident de cheval sur scène. C'est sûrement cela qui a causé ses problèmes vocaux. Plus, bien sûr, l'incroyable attitude des médias français et du métier en général face à nos chanteurs. Ce snobisme ambiant qui a contribué à briser de nombreuses carrières ou, dans le meilleur des cas à les dénigrer bêtement. Un exemple, à Avignon, dans les années 90, on a préféré donner Violetta à une certaine Marilyn Mims qui, selon la critique d'Opera International, a été désastreuse. Alors qu'à cette époque Sylvie Valayre avait tout (voix, style, posssibilité de triompher de toutes les facettes de ce rôle...). Elle l'a chanté mais pas en France.

Le manque d'imagination aussi des directeurs.

Je l'ai vu deux fois , dans Vitellia et la Comtesse de Coigny, à Nancy il y a 6 - 7 ans. Je lui avais demandé pourquoi elle n'a pas continué . Elle m'a dit avec humour ; "Vous me voyez, moi, à mon âge avec de jeunes ténors ?é" Elle aurait pu faire comme Edita Gruberova et pleins d'autres, mais elle a préféré se mettre en retrait et jouer des rôles de compositions. Ce n'est pas indigne du tout, et si elle est heureuse ainsi ?

Dernière remarque à propos de ce que j'avance sur l'attitude déplorable des médias de l'époque face à nos artistes ; elle a fait ses armes à Lyon à l'époque de Lous Erlo, comme Colette Alliot-Lugaz,et ces artistes là, par exemple, ont été ignorées de Rolf Liebermann.

Bravo !
Une carrière, c'est vrai, est une donnée fragile et certainement pas une science exacte ; de là l'impératif catégorique de n'en tirer aucune conclusion !
(Pour info, elle a fait, à Genève, la Comtesse de Coigny et Madelon dans Andrea Chénier ; et comme toujours au GTG le spectacle a été capté pour la radio ; et elle chante toujours [pas assez certes et peut-être pas à son exacte mesure, mais...] puisqu'elle a fait encore récemment Taven, Madame de Croissy entre autres.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7036
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Michèle Lagrange Empty
MessageSujet: Re: Michèle Lagrange   Michèle Lagrange EmptyMar 11 Oct 2011 - 11:43

elisabeth a écrit:
J'aimerai donner quelques précisions à Otelllo sur son potentiel belcantiste inabouti, selon lui. Peut-être est ce vrai, mais ce n'est pas seulement du à l'artiste mais à de tristes situations.

En effet, dans les années 85 elle à été victime, pendant une série de Don Carlos à l'Opera d'un grave accident de cheval sur scène. C'est sûrement cela qui a causé ses problèmes vocaux. Plus, bien sûr, l'incroyable attitude des médias français et du métier en général face à nos chanteurs. Ce snobisme ambiant qui a contribué à briser de nombreuses carrières ou, dans le meilleur des cas à les dénigrer bêtement. Un exemple, à Avignon, dans les années 90, on a préféré donner Violetta à une certaine Marilyn Mims qui, selon la critique d'Opera International, a été désastreuse. Alors qu'à cette époque Sylvie Valayre avait tout (voix, style, posssibilité de triompher de toutes les facettes de ce rôle...). Elle l'a chanté mais pas en France.

Le manque d'imagination aussi des directeurs.

Je l'ai vu deux fois , dans Vitellia et la Comtesse de Coigny, à Nancy il y a 6 - 7 ans. Je lui avais demandé pourquoi elle n'a pas continué . Elle m'a dit avec humour ; "Vous me voyez, moi, à mon âge avec de jeunes ténors ?é" Elle aurait pu faire comme Edita Gruberova et pleins d'autres, mais elle a préféré se mettre en retrait et jouer des rôles de compositions. Ce n'est pas indigne du tout, et si elle est heureuse ainsi ?

Dernière remarque à propos de ce que j'avance sur l'attitude déplorable des médias de l'époque face à nos artistes ; elle a fait ses armes à Lyon à l'époque de Lous Erlo, comme Colette Alliot-Lugaz,et ces artistes là, par exemple, ont été ignorées de Rolf Liebermann.
ah mais tout ça je le savais et je suis entièrement d'accord avec toi! mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Michèle Lagrange Empty
MessageSujet: Re: Michèle Lagrange   Michèle Lagrange Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Michèle Lagrange
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Michèle Lituac

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: