Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Ivry Gitlis

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Ivry Gitlis Empty
MessageSujet: Ivry Gitlis   Ivry Gitlis EmptySam 8 Oct 2011 - 2:08

Il n'y a pas de sujet sur ce formidable musicien, Israélien natif d'Israël (ça existe, même en 1922) et très marqué par l'école française puisqu'il étudia à Paris auprès de Carl Flesch, George Enescu, et Jacques Thibaud. Il vit d'ailleurs en France de façon constante depuis les années 60.

La base à connaître de sa discographie ce sont les enregistrements concertants chez Vox (1953-1962) réunis dans ce coffret Brilliant :

Ivry Gitlis 516u5wETyFL._SL500_AA300_

Pour moi son jeu extraverti, brillant, charnu, fonctionne à chaque fois que je l'entends. Ce n'est pas forcément le premier auquel je vais penser dans telle ou telle partition et pourtant à chaque fois j'ai l'impression qu'il balaie tout, avec son efficacité terrible...

Après, il faut aussi absolument l'entendre dans les sonates de Franck et Debussy. J'ai beau adorer Ferras, Francescatti, Neveu, eh bien Gitlis fait mouche là aussi, avec Argerich. On peut les entendre sur ce double CD très avantageux (avec les fameux op. 12 et 17 de Schumann par Argerich) :

Ivry Gitlis 41E2BSn69HL._SL500_AA280_

Très impressionnant à voir jouer (je veux dire à l'époque, je n'ai pas eu cette chance), ou à entendre en live aussi. En termes de naturel du jeu, c'est dingue, quand on voit la torture que s'infligent certains autres (Menuhin exemple d'école), Gitlis se donne un tel confort que la puissance sonore est déconcertante de facilité, et qu'il n'est pas étonnant qu'il joue encore (parfois) à 88 ans...

Ivry Gitlis 414%2BXgULeNL._SL500_AA300_ Ivry Gitlis 41GmwOrSY2L._SL500_AA300_

Et puis des choses un peu plus banales qui datent de la deuxième partie de sa longue carrière (soit après son 60e anniversaire), quand on ne l'entend plus dans Berg et Stravinsky (ou Maderna qui lui a dédié une pièce), mais qu'il s'essaie volontiers au crossover et parle autant qu'il joue dans ses concerts :

Ivry Gitlis 41A37W1FD6L._SL500_AA300_ Ivry Gitlis 41haJTj4blL._SL500_AA300_ Ivry Gitlis 41SJ2VPDVEL._SL500_AA300_

D'ailleurs malgré sa technique je l'aime moins là-dedans. Là où sa pâte sonore magnifie le répertoire du XXe ou les grands romantiques, ça a tendance à appesantir les choses plus légères à la Paganini, ou Bruch (l'un des moins bons de ses enregistrements Vox).


Dernière édition par discobole le Sam 8 Oct 2011 - 2:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Ivry Gitlis Empty
MessageSujet: Re: Ivry Gitlis   Ivry Gitlis EmptySam 8 Oct 2011 - 2:28

Quelques vidéos de la grande époque, pas forcément le meilleur répertoire :
/watch?v=m_gDPe6IcE4
/watch?v=CN5eoZM-vE4
/watch?v=FzYqRglx5d
/watch?v=V97yWbApDlw

Pour illustrer ce que je disais sur la fabuleuse « ergonomie » de son jeu :
/watch?v=W6I1pZSrtXI
/watch?v=9vxe7YO61pM

Et puis bon, il est, comment dire... sympa quoi !
/watch?v=phlUEwjTk2k
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran

Nombre de messages : 14253
Age : 57
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Ivry Gitlis Empty
MessageSujet: Re: Ivry Gitlis   Ivry Gitlis EmptyLun 12 Mar 2012 - 16:06

J'ai acheté le coffret Brilliant que je suis en train de découvrir. Pour moi, Gitlis, c'était le violon déchirant qui accompagnait Ferré sur une de mes chansons préférées, Les EtrangersMr. Green Un violon solaire, il illumine tout, quel son ! Shocked Du plaisir à l'état pur, il suffit d'écouter sa cadence dans le concerto de Tchaikovsky ! Et ces disques datent des années 50, on a du mal à le croire… Un certain snobisme et une complète méconnaissance m'en avait tenue éloignée, merci Discobole de ces conseils !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Ivry Gitlis Empty
MessageSujet: Re: Ivry Gitlis   Ivry Gitlis EmptyLun 12 Mar 2012 - 17:09

De rien, merci à toi d'avoir attendu quelques mois, tu m'as incité à me remettre le Tchaïkovski Mr. Green

L'immédiateté de son jeu en fait toute la valeur, on a l'impression qu'il ne se pose absolument aucune question, à la recherche du pur plaisir sonore. Sa façon très musclée de rentrer dans la corde, de faire fi de toute subtilité pour simplement briller, est vraiment jouissive. Dans le premier mouvement, je crois que ce qui est le plus fort c'est après la cadence : tous ces rappels mélodiques parfois vraiment redondants (dans cette œuvre pas forcément du meilleur goût) sont jouées avec passion et urgence (jusqu'à ce que ça décale pas mal dans la coda), comme si chaque note était au contraire cruciale, sans craindre une quelconque vulgarité. Et c'est absolument irrésistible.
Revenir en haut Aller en bas
Niccolo.P
Néophyte


Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 16/12/2011

Ivry Gitlis Empty
MessageSujet: caprices de Paganini   Ivry Gitlis EmptyJeu 15 Mar 2012 - 18:42

Bien sûr Ivry Gitlis fait partie des violonistes de légende du XXe siècle. Mon dernier CD acheté et enregistré par lui concernait les fameux 24 caprices de Paganini. D'après les explications du texte, Ivry n'avait pas été satisfait de son enregistrement à l'époque et il n'existe donc pas de version "vinyle"; c'est en tous cas ce que j'ai compris. Peut-être que quelqu'un a davantage d'informations sur le sujet...

Bonne soirée

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Ivry Gitlis Empty
MessageSujet: Re: Ivry Gitlis   Ivry Gitlis Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ivry Gitlis
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ivry Gitlis
» Ivry Gitlis
» Envoyé ses beats aux Gros Rappeurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: