Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Roberto Alagna

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8417
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Jeu 15 Sep 2011 - 9:44

Martine a écrit:
Hier soir à l'entrée de Bastille, on me tend le mensuel Cadence et immense surprise, une belle photo de Roberto en couverture !!! I love you I love you
Bien qu'il soit beau comme tout sur cette photo, drunken l'interview qu'on trouve à l'intérieur est plus intéressant.

J'en ai choisi un extrait qui va en intéresser quelques uns ici :

"C'est extrêmement frustrant, il y a des tas d'œuvres que j'adore et qui ne seront jamais montées, parce que le budget ne le permet pas, parce que ce n'est pas à la mode, parce qu'on ne fait pas confiance à l'œuvre etc … Je trouve cela un peu dommage. Je pense par exemple à Néron de Rubinstein, une œuvre sublime !! J'en parle à droite et à gauche mais tout le monde fait la sourde oreille. Il y a aussi Hamlet de Franco Faccio sur un livret d'Arrigo Boito. Ou encore Sigurd d'Ernest Reyer, une sorte de Wagner à la française. Je cite cela mais il y a tellement d'ouvrages que j'aimerais monter, ne serai-ce qu'en version de concert, pour les proposer au moins une fois au public."


Oui, c'est plus ou moins ce qu'il dit dans Diapason.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22983
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Jeu 15 Sep 2011 - 11:45

On ne peut enlever à Alagna cette envie de proposer de nouvelles oeuvres au public sur son nom mais c'est visiblement difficile de toute manière pour des questions de budget.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8417
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Jeu 15 Sep 2011 - 12:10

aurele a écrit:
On ne peut enlever à Alagna cette envie de proposer de nouvelles oeuvres au public sur son nom mais c'est visiblement difficile de toute manière pour des questions de budget.

Mais est-ce que ça ne relève pas plutôt d'une forme de posture quand on voit que Metz peut remonter Françoise de Rimini de Thomas, Marseille La Chartreuse de Parme de Sauguet, etc. (parce que ça n'est pas une première à Marseille, ni à Saint-Etienne par exemple qui s'offre la Navarraise de Massenet) sans le concours de têtes d'affiches internationales ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toxic
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 821
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Jeu 15 Sep 2011 - 16:45

bAlexb a écrit:
aurele a écrit:
On ne peut enlever à Alagna cette envie de proposer de nouvelles oeuvres au public sur son nom mais c'est visiblement difficile de toute manière pour des questions de budget.

Mais est-ce que ça ne relève pas plutôt d'une forme de posture quand on voit que Metz peut remonter Françoise de Rimini de Thomas, Marseille La Chartreuse de Parme de Sauguet, etc. (parce que ça n'est pas une première à Marseille, ni à Saint-Etienne par exemple qui s'offre la Navarraise de Massenet) sans le concours de têtes d'affiches internationales ?

C'est certain que sur ces oeuvres, la concurrence n'existe pas. Peu d'artistes vont se pastiller l'apprentissage du rôle pour quelques représentations dont le succès n'est pas assuré. Néanmoins, j'en connais pas beaucoup qui vont au bout de cette volonté d'exhumation d'oeuvres oubliées. Même si cela participe de son personnage et peut être regardé comme une facette de son histrionisme, je lui reconnais le mérite de prendre le risque, autrement plus grand qu'avec les chansonnettes siciliennes ou Luis Mariano qui séduiront toujours un certain public (et ceci sans aucun mépris de ma part!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30327
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Jeu 15 Sep 2011 - 16:54

Toxic a écrit:
bAlexb a écrit:
aurele a écrit:
On ne peut enlever à Alagna cette envie de proposer de nouvelles oeuvres au public sur son nom mais c'est visiblement difficile de toute manière pour des questions de budget.

Mais est-ce que ça ne relève pas plutôt d'une forme de posture quand on voit que Metz peut remonter Françoise de Rimini de Thomas, Marseille La Chartreuse de Parme de Sauguet, etc. (parce que ça n'est pas une première à Marseille, ni à Saint-Etienne par exemple qui s'offre la Navarraise de Massenet) sans le concours de têtes d'affiches internationales ?

C'est certain que sur ces oeuvres, la concurrence n'existe pas. Peu d'artistes vont se pastiller l'apprentissage du rôle pour quelques représentations dont le succès n'est pas assuré. Néanmoins, j'en connais pas beaucoup qui vont au bout de cette volonté d'exhumation d'oeuvres oubliées. Même si cela participe de son personnage et peut être regardé comme une facette de son histrionisme, je lui reconnais le mérite de prendre le risque, autrement plus grand qu'avec les chansonnettes siciliennes ou Luis Mariano qui séduiront toujours un certain public (et ceci sans aucun mépris de ma part!)

Je crois qu'il ne regarde pas ça en terme de prise de risque.
Il chante Mariano et les chansons siciliennes parce qu'il aime ça, je crois que ça ne va pas plus loin que ça (et l'argument financier me parait très improbable vu ce qu'une star du lyrique comme lui a pu ramassé).
A présent parait il qu'il déchiffre très vite, ce qui limite cette "prise de risque".

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Martine
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 916
Date d'inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Jeu 15 Sep 2011 - 17:08

Cololi a écrit:
A présent parait il qu'il déchiffre très vite, ce qui limite cette "prise de risque".
Je te le confirme. Il apprend vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martine
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 916
Date d'inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Jeu 15 Sep 2011 - 21:50

Dans l'interview paru dans le n° de septembre de Diapason, quelques uns de ces projets sont mentionnés : Les troyens, Alceste, Le roi Arthus, La juive et L'africaine de Meyerbeer Very Happy Very Happy !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8417
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Jeu 15 Sep 2011 - 22:37

Martine a écrit:
Dans l'interview paru dans le n° de septembre de Diapason, quelques uns de ces projets sont mentionnés : Les troyens, Alceste, Le roi Arthus, La juive et L'africaine de Meyerbeer Very Happy Very Happy !!!!!

Et paradoxalement rien sur Calaf qui, lui, n'en est plus au stade du projet. Un rapport avec la thématique "chant français" du numéro ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martine
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 916
Date d'inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Jeu 15 Sep 2011 - 23:08

bAlexb a écrit:
Martine a écrit:
Dans l'interview paru dans le n° de septembre de Diapason, quelques uns de ces projets sont mentionnés : Les troyens, Alceste, Le roi Arthus, La juive et L'africaine de Meyerbeer Very Happy Very Happy !!!!!

Et paradoxalement rien sur Calaf qui, lui, n'en est plus au stade du projet. Un rapport avec la thématique "chant français" du numéro ?
Calaf et Maurizio ne sont plus des projets : c'est du concret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8417
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Ven 16 Sep 2011 - 9:02

Martine a écrit:
bAlexb a écrit:
Martine a écrit:
Dans l'interview paru dans le n° de septembre de Diapason, quelques uns de ces projets sont mentionnés : Les troyens, Alceste, Le roi Arthus, La juive et L'africaine de Meyerbeer Very Happy Very Happy !!!!!

Et paradoxalement rien sur Calaf qui, lui, n'en est plus au stade du projet. Un rapport avec la thématique "chant français" du numéro ?
Calaf et Maurizio ne sont plus des projets : c'est du concret.

C'est bien ce que je disais, oui : "qui, lui, n'en est plus au stade du projet" (entre nous soit dit, je me tâte, même, encore pour savoir si je ne ferai pas le déplacement à Orange Wink ). Mais dans la série "rôles-dont-on-dit-que..." (puisqu'on lui parle d'Otello), j'ai trouvé que la théorie habituelle des rôles-magnifiques-qu'on-ne-monte-pas-faute-de-moyens était une posture beaucoup plus confortable, finalement ; même si je ne doute pas qu'Alagna ait cette fibre de "découvreur" (ou "recouvreur") de rôles qui n'est pas, loin s'en faut, la moins sympathique du personnage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martine
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 916
Date d'inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Ven 16 Sep 2011 - 9:22

bAlexb a écrit:
Mais dans la série "rôles-dont-on-dit-que..." (puisqu'on lui parle d'Otello), j'ai trouvé que la théorie habituelle des rôles-magnifiques-qu'on-ne-monte-pas-faute-de-moyens était une posture beaucoup plus confortable, finalement ; même si je ne doute pas qu'Alagna ait cette fibre de "découvreur" (ou "recouvreur") de rôles qui n'est pas, loin s'en faut, la moins sympathique du personnage !
Je peux t'assurer que ce n'est pas une posture. C'est un passionné d'opéra, de musique, de voix, de chant, de beaucoup de choses en fait. Et il a une vraie curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8417
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Ven 16 Sep 2011 - 9:28

Martine a écrit:
bAlexb a écrit:
Mais dans la série "rôles-dont-on-dit-que..." (puisqu'on lui parle d'Otello), j'ai trouvé que la théorie habituelle des rôles-magnifiques-qu'on-ne-monte-pas-faute-de-moyens était une posture beaucoup plus confortable, finalement ; même si je ne doute pas qu'Alagna ait cette fibre de "découvreur" (ou "recouvreur") de rôles qui n'est pas, loin s'en faut, la moins sympathique du personnage !
Je peux t'assurer que ce n'est pas une posture. C'est un passionné d'opéra, de musique, de voix, de chant, de beaucoup de choses en fait. Et il a une vraie curiosité.

Un "angle d'attaque", alors ; mais, pour une fois, je n'ai aucune pudeur à reconnaître, tu l'as lu, que c'est une composante vraiment sympathique, à mes yeux, du discours d'Alagna (que je goûte moins, en général ; ça aussi, tu l'as compris).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
néthou
JazzAuNeth
avatar

Nombre de messages : 1620
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Ven 16 Sep 2011 - 9:40

Cololi a écrit:
Il chante Mariano et les chansons siciliennes parce qu'il aime ça, je crois que ça ne va pas plus loin que ça (et l'argument financier me parait très improbable vu ce qu'une star du lyrique comme lui a pu ramasser).
Alagna est peut-être une star lyrique, mais une maison de disques ne va pas s'amuser à produire un disque uniquement parce que l'ami Roberto a envie de chanter certaines choses. Si elle le fait, c'est bien qu'elle y trouve financièrement son compte. Du reste il me semble bien que ce sont justement ses disques les plus vendus (les chansons siciliennes).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30327
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Ven 16 Sep 2011 - 9:43

néthou a écrit:
Cololi a écrit:
Il chante Mariano et les chansons siciliennes parce qu'il aime ça, je crois que ça ne va pas plus loin que ça (et l'argument financier me parait très improbable vu ce qu'une star du lyrique comme lui a pu ramasser).
Alagna est peut-être une star lyrique, mais une maison de disques ne va pas s'amuser à produire un disque uniquement parce que l'ami Roberto a envie de chanter certaines choses. Si elle le fait, c'est bien qu'elle y trouve financièrement son compte. Du reste il me semble bien que ce sont justement ses disques les plus vendus (les chansons siciliennes).

Et ? en quoi est ce contradictoire ?
Oui DG veut faire du fric ... quelle découverte Mr. Green
Je disais simplement que ce n'était pas le motif d'Alagna. Qu'il aimait vraiment ça ... et qu'il avait envie de se faire plaisir ...
Après c'est pas moi qui achète ce genre de disque ...

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8417
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Ven 16 Sep 2011 - 9:57

Cololi a écrit:
néthou a écrit:
Cololi a écrit:
Il chante Mariano et les chansons siciliennes parce qu'il aime ça, je crois que ça ne va pas plus loin que ça (et l'argument financier me parait très improbable vu ce qu'une star du lyrique comme lui a pu ramasser).
Alagna est peut-être une star lyrique, mais une maison de disques ne va pas s'amuser à produire un disque uniquement parce que l'ami Roberto a envie de chanter certaines choses. Si elle le fait, c'est bien qu'elle y trouve financièrement son compte. Du reste il me semble bien que ce sont justement ses disques les plus vendus (les chansons siciliennes).

Et ? en quoi est ce contradictoire ?
Oui DG veut faire du fric ... quelle découverte Mr. Green
Je disais simplement que ce n'était pas le motif d'Alagna. Qu'il aimait vraiment ça ... et qu'il avait envie de se faire plaisir ...
Après c'est pas moi qui achète ce genre de disque ...

D'autant qu'à mon avis l'opération est forcément gagnante ; déontologiquement, j'ai envie de dire et financièrement parlant. De là ce que je ressens (à tort, peut-être) comme une petite hypcorisie à se plaindre d'un état de fait dont on sait qu'il n'est rien moins qu'idéologique et qu'Alagna proposant, par ailleurs, n'importe quel projet est plus ou moins sûr d'être suivi par sa maison de disques, au moins (c'est peut-être moins évident en salle mais les exemples que j'ai cités plus haut à Metz, Marseille ou Saint-Etienne témoignent à mon avis de la curiosité et des programmatreurs et des spectateurs).

En-dehors de quoi (je le redis parce que j'ai l'impression d'être un vilain garçon Embarassed ) la démarche en elle-même est hautement louable !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30327
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Ven 16 Sep 2011 - 10:05

Le disque et les salles c'est différent effectivement.

Je pense (mais p être que je me trompe) que DG lui déroule un tapis, pour faire ce qu'il veut.
Par contre les salles c'est bien plus dur je pense. Il raconte clairement que le Cyrano d'Alfano, il n'y a que Montpellier qui en a voulu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Ven 16 Sep 2011 - 21:42

Par contre, puisque tu sembles en relation avec lui, Martine, pourquoi l'Africaine particulièrement ? Il manque une édition critique pour cette oeuvre que le compositeur n'a pas vu représentée... du coup, c'est aux dires de tous beaucoup moins bien que la Trilogie et Dinorah.

Au fait, Alagna pourrait largement faire Jean de Leyde voire Robert... Raoul, je ne crois pas qu'il aurait les aigus, il faut être un peu pyrotechnicien pour Raoul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martine
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 916
Date d'inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Ven 16 Sep 2011 - 21:55

Guillaume a écrit:
Par contre, puisque tu sembles en relation avec lui, Martine, pourquoi l'Africaine particulièrement ? Il manque une édition critique pour cette oeuvre que le compositeur n'a pas vu représentée... du coup, c'est aux dires de tous beaucoup moins bien que la Trilogie et Dinorah.
Je ne sais pas mais je dirais la première réponse évidente : on lui a proposé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Ven 16 Sep 2011 - 22:12

Personnellement, je pense qu'il est plus prioritaire de remonter Robert, Les Huguenots, Le Prophète et Dinorah par rapport à l'Africaine : la dernière production importante du Prophète par exemple remonte à 1998 ( Viotti à Vienne et c'était pas terrible selon David)... Par contre, je le soutiens à fond pour Sigurd, j'espère que l'ONP va prendre une bonne décision en termes de choix de répertoire pour une fois, avoir Sigurd à l'ONP, ce serait formidable ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cornélius
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Sam 17 Sep 2011 - 10:25

J'ai écouté intégralement Fiesque de Lalo, et je vous livre mes impressions:

D'abord, je trouve tout à fait louable et méritoire qu'un artiste populaire et médiatique, comme Alagna, mette sa notoriété au service de la redécouverte d'oeuvres oubliées ou méconnues. (Ce n'est pas Pavarotti qui aurait pris de tels risques...)
Le fait de rendre accessible à l'écoute du plus grand nombre des partitions qui dormaient dans des bibliothèques est toujours un immense service rendu au patrimoine, à l'art et à la culture, et il faut lui en être reconnaissant, (autant qu'à l'éditeur Timpani dans un domaine similaire.)

Maintenant, l'oeuvre en elle même... même si je l'ai écoutée avec beaucoup de plaisir, j'avoue que je n'y vois pas du tout "Un jalon essentiel de l'opéra du XIXème siècle". Ça se laisse écouter sans effort, mais à aucun moment, on a l'impression de découvrir un authentique grand chef d'oeuvre méconnu, comme cela a été le cas pour moi les premières fois que j'ai entendu "L'Aiglon" de Ibert-Honneger, Oedipe d'Enesco, "Don Juan de Manara" de Tomasi, Padmavati de Roussel ou "Ariane et barbe-bleue" de Dukas (d'ailleurs, dans ce dernier cas, l'oeuvre, s'est rapidement imposée sur scène pour des reprises un peu partout, et d'autres enregistrements).
J'ai au contraire l'impression que l'oeuvre accumule en vrac tous les clichés et poncifs de l'opéra historique sans réussir à en faire un ensemble cohérent qui apporte quoi que ce soit de réellement intéressant. Tout cela étant résumé pour moi par une phrase du livret à la versification particulièrement admirable Rolling Eyes ...:
"Ceux qui réfléchissent, ils blanchissent! Voyez mes noirs cheveux!"

Les interprètes, maintenant. Côté dames, c'est vraiment tristounet, (BUM est en aussi mauvaise voix que dans son Hamlet avec Dessay et Keenlyside).
Côté messieurs, Franck Ferrari réussit une belle interprétation de sombre traitre...mais le noircissement un peu artificiel du timbre se fait aux dépends de la prononciation correcte de certaines voyelles (les é, è et les "e" muets).
Alagna lui même, maintenant? la diction est toujours aussi claire, l'aigu brillant et facile. Il garde son défaut caractéristique: chanter un peu trop haut par rapport au diapason quand il s'emporte. Le timbre parait aussi un peu "sableux" en début de représentation, ce défaut s'atténuant au fur et à mesure qu'il s'échauffe, et il nous réserve de beaux moments sur le deuxième CD.
Alors remerçions-le très fort de nous faire découvrir de l'inédit et de jouer de sa popularité pour enrichir le répertoire enregistré. (On compte sur vous, Martine pour lui transmettre ce message.) Même si personellement, j'aurais préféré qu'il mette son talent au service d'une oeuvre plus percutante et forte, comme "la lépreuse" de
Sylvio Lazari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martine
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 916
Date d'inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Mar 27 Sep 2011 - 10:58

aurele a écrit:
Il avait soit disant des nouveaux projets de récitals avec des airs d'opéras, on attend toujours. Il voulait faire un disque d'hommage à Caruso notamment.
Je peux te rassurer, l'enregistrement du CD Hommage à Caruso est en route. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martine
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 916
Date d'inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Jeu 20 Oct 2011 - 15:14

C'est officiel maintenant, Roberto Alagna chantera son 1er Otello les 10 et 13 août 2013 aux Arènes de Nîmes.
A noter qu'il en chante régulièrement des extraits en concert et qu'il a déjà chanté le dernier acte en janvier 2003 (à la suite 2 derniers actes de Werther) à l'Opéra de Los Angelès sous la baguette de Placido Domingo.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8417
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Jeu 20 Oct 2011 - 15:18

Martine a écrit:
C'est officiel maintenant, Roberto Alagna chantera son 1er Otello les 10 et 13 août 2013 aux Arènes de Nîmes.
A noter qu'il en chante régulièrement des extraits en concert et qu'il a déjà chanté le dernier acte en janvier 2003 (à la suite 2 derniers actes de Werther) à l'Opéra de Los Angelès sous la baguette de Placido Domingo.


Ce n'est peut-être pas l'acte le plus exposé du rôle, vocalement (les grands défis me semblent ailleurs, en-dehors de la tenue sur la longueur même de l'ensemble de la représentation). J'imagine que tu dois avoir des infos sur cette prestation américaine ; ça donnait quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martine
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 916
Date d'inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Jeu 20 Oct 2011 - 15:51

bAlexb a écrit:
Martine a écrit:
C'est officiel maintenant, Roberto Alagna chantera son 1er Otello les 10 et 13 août 2013 aux Arènes de Nîmes.
A noter qu'il en chante régulièrement des extraits en concert et qu'il a déjà chanté le dernier acte en janvier 2003 (à la suite 2 derniers actes de Werther) à l'Opéra de Los Angelès sous la baguette de Placido Domingo.


Ce n'est peut-être pas l'acte le plus exposé du rôle, vocalement (les grands défis me semblent ailleurs, en-dehors de la tenue sur la longueur même de l'ensemble de la représentation). J'imagine que tu dois avoir des infos sur cette prestation américaine ; ça donnait quoi ?

Voilà des extraits de 3 critiques parues sur cette prestation et sur les circonstances qui ont amené Roberto Alagna à se retrouver sur la scène du LA Opera.
Les extraits d'Otello qu'il a chantés en concert à Peralada et Copenhague cet été étaient absolument magnifiques.

-------

Aptly named “A Cncert of Passion and Poetry”, the gala featured the original cast from the ill-fated Coronation of Poppea, plus the surprise local debut of the wunderkind tenor Roberto Alagna, who was flown in from Paris on a week’s notice to replace the ailing Domingo.
As well as the other Gala participants acquitted themselves – Ms. Von Stade’s deeply-felt Charlotte, Baritone Alfredo Daza’s incisive Tancredi, soprano Isabel Bayrakdarian’s angelic, pure-toned Clorinda, Carmen Giannattasio’s passionate, somewhat overwrought, Desdemona – it was Roberto Alagna’s vibrant, stirring singing that rang in my ear long after the house lights had dimmed.
Alagna was able to show us fully his rare gift among singers – a prodigious musicality combined with an urgent need to communicate.
The tragedy of Werther is the poet’s inability to convey in action what he so eloquently expresses in poetry. Eloquent, indeed, was Mr. Alagna’s singing. “Pourquoi me réveiller” was full of bittersweet sentiments and poetic ardor that made us feel Werther’s plight. The tragedy of Otello, on the other hand, is the warrior’s inability to express, in rational, verbal terms, what he so readily carries out in action. Alagna’s superbly lyrical singing had the effect of lending a rational, sympathetic voice to the jealousy-mad hero (the “Otello fui” was emotionally shattering.) It takes a special talent to portray so convincingly two roles as diametrically opposed as Werther and Otello. Roberto Alagna is truly one of the finest tenors of our time.

With rehearsals already under way, Domingo came down with a severe bronchial infection and withdrew. An international manhunt in search of a tenor who could replace him in both "Werther" and "Otello" ensued and eventually alighted on Domingo pal Roberto Alagna in Paris, who, as Murphy would have it, didn't have his passport or visa in order. Long story short: He arrived at LAX in the wee hours Thursday morning. So as not to be left out of the party altogether, Domingo would now conduct the "Otello" excerpt.

Disaster loomed, then, Saturday afternoon. But nothing so colorful occurred. In the event, these mismatched operatic snippets came off with hardly a hitch. If they made no comprehensive sense as a group, they served as a pleasant enough way to spend a few hours. If the singers didn't reach the heights of artistry and conviction, they dispatched their jobs with unflagging professionalism. No one caught fire.

As it turned out, the "Werther" and "Otello" excerpts were semi-staged, performed in costume, with a few pieces of period furniture scattered about, and the singers acting them out. The Monteverdi/Berio was given in concert dress, with the small orchestra on stage.

All ears and eyes were on Alagna though, who, as matinee idol coming to the rescue, was making his debut with the company. His lyric tenor swam smoothly and suavely through "Werther," some variances in tone notwithstanding. Out of his accustomed repertoire in the "Otello" excerpt, Alagna trumpeted brightly and held the stage confidently. Domingo coaxed dark hues in the pit and followed his replacement diligently.

-------------------------------

Illness forced another substitution, as the infected golden throat of legendary tenor Placido Domingo caused him to bow out of his roles in "Werther" and "Otello." Roberto Alagna, sometimes called "The Fourth Tenor," came to the rescue. With two weeks notice, he reprised the "Werther" role he had sung six years ago and learned the role of "Otello" which he had never sung.

His Domingo-like (albeit lighter) voice, when coupled with his warm and passionate French and lithe, handsome demeanor, gave Werther a youthful, tragic quality. Werther tended to sing slightly under pitch even before he began to "die" on the floor of the stage.

With the Italian of "Otello," Alagna's voice gave the character a powerful, dangerous persona, and it soared through the hall, clean, clear and accurate.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82576
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Jeu 20 Oct 2011 - 15:55

On est sur un forum francophone, je ne sais pas si c'est très utile de recopier de longs articles en anglais... un lien peut peut-être suffire pour ceux que ça intéresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8417
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Jeu 20 Oct 2011 - 15:55

Martine a écrit:
bAlexb a écrit:
Martine a écrit:
C'est officiel maintenant, Roberto Alagna chantera son 1er Otello les 10 et 13 août 2013 aux Arènes de Nîmes.
A noter qu'il en chante régulièrement des extraits en concert et qu'il a déjà chanté le dernier acte en janvier 2003 (à la suite 2 derniers actes de Werther) à l'Opéra de Los Angelès sous la baguette de Placido Domingo.


Ce n'est peut-être pas l'acte le plus exposé du rôle, vocalement (les grands défis me semblent ailleurs, en-dehors de la tenue sur la longueur même de l'ensemble de la représentation). J'imagine que tu dois avoir des infos sur cette prestation américaine ; ça donnait quoi ?

Voilà des extraits de 3 critiques parues sur cette prestation et sur les circonstances qui ont amené Roberto Alagna à se retrouver sur la scène du LA Opera.
Les extraits d'Otello qu'il a chantés en concert à Peralada et Copenhague cet été étaient absolument magnifiques.

Je précise que c'était pas une attaque Wink ! Moi, je ne suis pas absolument sûr qu'Otello soit le rôle dans lequel je veuille entendre Alagna à l'avenir ; je il est vrai que je reste un éternel inconsolable de ses "grands" Français (et son Rodrigue, son Fiesque même m'incitent à l'attendre dans quelques oeuvres "nationales" bien choisies).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martine
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 916
Date d'inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Jeu 20 Oct 2011 - 16:04

bAlexb a écrit:
Je précise que c'était pas une attaque Wink ! Moi, je ne suis pas absolument sûr qu'Otello soit le rôle dans lequel je veuille entendre Alagna à l'avenir ; je il est vrai que je reste un éternel inconsolable de ses "grands" Français (et son Rodrigue, son Fiesque même m'incitent à l'attendre dans quelques oeuvres "nationales" bien choisies).
Je ne l'ai pas pris comme une attaque. Smile Je voulais juste exposer les circonstances.

Pour les opéras français, il en a en projet mais c'est bien aussi qu'il se consacre aussi au répertoire italien. Je l'aime dans les deux !! Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8417
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Jeu 20 Oct 2011 - 16:07

Martine a écrit:
bAlexb a écrit:
Je précise que c'était pas une attaque Wink ! Moi, je ne suis pas absolument sûr qu'Otello soit le rôle dans lequel je veuille entendre Alagna à l'avenir ; je il est vrai que je reste un éternel inconsolable de ses "grands" Français (et son Rodrigue, son Fiesque même m'incitent à l'attendre dans quelques oeuvres "nationales" bien choisies).
Je ne l'ai pas pris comme une attaque. Smile Je voulais juste exposer les circonstances.

Pour les opéras français, il en a en projet mais c'est bien aussi qu'il se consacre aussi au répertoire italien. Je l'aime dans les deux !! Very Happy Very Happy

Disons que dans le répertoire italien, je le trouve loin d'être honteux ; mais je le trouve tellement plus utile dans l'opéra français que, par contrecoup, il me semble parfaitement superflux qu'il encombre son agenda avec des Italiens où il est "seulement" bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30327
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Jeu 20 Oct 2011 - 16:14

bAlexb a écrit:
Martine a écrit:
bAlexb a écrit:
Je précise que c'était pas une attaque Wink ! Moi, je ne suis pas absolument sûr qu'Otello soit le rôle dans lequel je veuille entendre Alagna à l'avenir ; je il est vrai que je reste un éternel inconsolable de ses "grands" Français (et son Rodrigue, son Fiesque même m'incitent à l'attendre dans quelques oeuvres "nationales" bien choisies).
Je ne l'ai pas pris comme une attaque. Smile Je voulais juste exposer les circonstances.

Pour les opéras français, il en a en projet mais c'est bien aussi qu'il se consacre aussi au répertoire italien. Je l'aime dans les deux !! Very Happy Very Happy

Disons que dans le répertoire italien, je le trouve loin d'être honteux ; mais je le trouve tellement plus utile dans l'opéra français que, par contrecoup, il me semble parfaitement superflux qu'il encombre son agenda avec des Italiens où il est "seulement" bon.

Totalement d'accord.
Il n'est pas indispensable au répertoire italien c'est clair, mais il l'est par contre pour le répertoire français

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19673
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Jeu 20 Oct 2011 - 16:16

Cololi a écrit:
Totalement d'accord.
Il n'est pas indispensable au répertoire italien c'est clair, mais il l'est par contre pour le répertoire français

Je dirais même pour UN répertoire français... Personnellement, je le trouve beaucoup plus à sa place dans le Cid actuellement que dans Faust... affaire de goût me direz-vous...

Et pour le indispensable, on peut aussi en trouver d'autres qui ont une très bonne diction et un style adéquat...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8417
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Jeu 20 Oct 2011 - 16:20

Polyeucte a écrit:
Cololi a écrit:
Totalement d'accord.
Il n'est pas indispensable au répertoire italien c'est clair, mais il l'est par contre pour le répertoire français

Je dirais même pour UN répertoire français... Personnellement, je le trouve beaucoup plus à sa place dans le Cid actuellement que dans Faust... affaire de goût me direz-vous...

Et pour le indispensable, on peut aussi en trouver d'autres qui ont une très bonne diction et un style adéquat...

... mais peut-être pas, a contrario, dont le nom seul puisse suffire à permettre d'envisager une production ou l'enregistrement d'une oeuvre rarissime (sur ce point, je persiste à penser que le discours "misérabiliste" d'Alagna [cf. plus haut] relève plus de la posture que de la réalité).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19673
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Jeu 20 Oct 2011 - 16:22

bAlexb a écrit:
... mais peut-être pas, a contrario, dont le nom seul puisse suffire à permettre d'envisager une production ou l'enregistrement d'une oeuvre rarissime (sur ce point, je persiste à penser que le discours "misérabiliste" d'Alagna [cf. plus haut] relève plus de la posture que de la réalité).

Là pour le coup je suis bien d'accord! Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8417
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Jeu 20 Oct 2011 - 16:23

Polyeucte a écrit:
bAlexb a écrit:
... mais peut-être pas, a contrario, dont le nom seul puisse suffire à permettre d'envisager une production ou l'enregistrement d'une oeuvre rarissime (sur ce point, je persiste à penser que le discours "misérabiliste" d'Alagna [cf. plus haut] relève plus de la posture que de la réalité).

Là pour le coup je suis bien d'accord! Very Happy

Ouf ! Je l'ai échappé belle, pour cette fois Embarassed !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martine
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 916
Date d'inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Jeu 20 Oct 2011 - 16:23

bAlexb a écrit:
Disons que dans le répertoire italien, je le trouve loin d'être honteux ; mais je le trouve tellement plus utile dans l'opéra français que, par contrecoup, il me semble parfaitement superflux qu'il encombre son agenda avec des Italiens où il est "seulement" bon.
Je l'attends dans quelques italiens qu'il n'a pas encore chanté, des Puccini et Verdi notamment. Tant qu'il ne les aura pas chantés, le répertoire italien est obligatoire !!! Very Happy Very Happy

De toute façon, il y a une unique certitude : Roberto Alagna chantera ce qu'il a envie de chanter, français ou/et italien.
Nos réflexions et nos souhaits entretiennent la conversation ... Very Happy Very Happy Very Happy


Dernière édition par Martine le Jeu 20 Oct 2011 - 16:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8417
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Jeu 20 Oct 2011 - 16:27

Martine a écrit:
bAlexb a écrit:
Disons que dans le répertoire italien, je le trouve loin d'être honteux ; mais je le trouve tellement plus utile dans l'opéra français que, par contrecoup, il me semble parfaitement superflux qu'il encombre son agenda avec des Italiens où il est "seulement" bon.
Je l'attends dans quelques italiens qu'il n'a pas encore chanté, des Puccini et Verdi notamment. Tant qu'il ne les aura pas chantés, le répertoire italien est obligatoire !!! Very Happy Very Happy

Je me suis tâté un bon moment pour savoir si je prendrais des places pour Calaf, par exemple ; et j'ai renoncé. Ne serait-ce que parce que j'ai tellement envie de l'entendre dans un certain répertoire français que je ne veux pas l'encourager dans ses vues, ailleurs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19673
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Jeu 20 Oct 2011 - 16:27

bAlexb a écrit:
Ouf ! Je l'ai échappé belle, pour cette fois Embarassed !

scratch Ben pourquoi?

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8417
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Jeu 20 Oct 2011 - 16:31

<P>
Polyeucte a écrit:
bAlexb a écrit:
Ouf ! Je l'ai échappé belle, pour cette fois <IMG alt=Embarassed src="https://illiweb.com/fa/i/smiles/icon_redface.gif" longDesc="11"> !
<BR><BR><IMG alt=scratch src="https://illiweb.com/fa/i/smiles/icon_scratch.png" longDesc="78"> Ben pourquoi?
</P>
<P>Parce que :</P>
<P>
Polyeucte a écrit:
<STRONG>Là pour le coup</STRONG> je suis bien d'accord! Very Happy
</P>
<P><IMG border=0 src="https://illiweb.com/fa/i/smiles/icon_lol.gif" smilieid="8">&nbsp;<IMG border=0 src="https://illiweb.com/fa/i/smiles/icon_lol.gif" smilieid="8"> <IMG border=0 src="https://illiweb.com/fa/i/smiles/icon_lol.gif" smilieid="8"> </P>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19673
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Jeu 20 Oct 2011 - 16:32

Ah ben c'est qu'une expression... un tic de langage dirons-nous...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8417
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Jeu 20 Oct 2011 - 16:34

bAlexb a écrit:
<P>
Polyeucte a écrit:
bAlexb a écrit:
Ouf ! Je l'ai échappé belle, pour cette fois <IMG alt=Embarassed src="https://illiweb.com/fa/i/smiles/icon_redface.gif" longDesc="11"> !
<BR><BR><IMG alt=scratch src="https://illiweb.com/fa/i/smiles/icon_scratch.png" longDesc="78"> Ben pourquoi?
</P>
<P>Parce que :</P>
<P>
Polyeucte a écrit:
<STRONG>Là pour le coup</STRONG> je suis bien d'accord! Very Happy
</P>
<P><IMG border=0 src="https://illiweb.com/fa/i/smiles/icon_lol.gif" smilieid="8">&nbsp;<IMG border=0 src="https://illiweb.com/fa/i/smiles/icon_lol.gif" smilieid="8"> <IMG border=0 src="https://illiweb.com/fa/i/smiles/icon_lol.gif" smilieid="8"> </P>

Ouh la ! Pardon pour le bug fesse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ino
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1268
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2010

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Jeu 20 Oct 2011 - 16:56

bAlexb a écrit:
bAlexb a écrit:
<P>
Polyeucte a écrit:
bAlexb a écrit:
Ouf ! Je l'ai échappé belle, pour cette fois <IMG alt=Embarassed src="https://illiweb.com/fa/i/smiles/icon_redface.gif" longDesc="11"> !
<BR><BR><IMG alt=scratch src="https://illiweb.com/fa/i/smiles/icon_scratch.png" longDesc="78"> Ben pourquoi?
</P>
<P>Parce que :</P>
<P>
Polyeucte a écrit:
<STRONG>Là pour le coup</STRONG> je suis bien d'accord! Very Happy
</P>
<P><IMG border=0 src="https://illiweb.com/fa/i/smiles/icon_lol.gif" smilieid="8">&nbsp;<IMG border=0 src="https://illiweb.com/fa/i/smiles/icon_lol.gif" smilieid="8"> <IMG border=0 src="https://illiweb.com/fa/i/smiles/icon_lol.gif" smilieid="8"> </P>

Ouh la ! Pardon pour le bug fesse !

Je note que tu te fesses toi-même quand il n'y a personne d'autre à molester.

Au reste, je suis assez d'accord pour dire qu'Alagna dans le répertoire français, ça envoie du pâté au foie gras. Et franchement, cette diction, cette clarté, cette façon de phraser, c'est unique, même si d'autres sont excellents et ont des qualités proches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8417
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Jeu 20 Oct 2011 - 16:57

Ino a écrit:
Je note que tu te fesses toi-même quand il n'y a personne d'autre à molester.

C'est que je suis très souple !
(Je moleste qui scratch ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ino
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1268
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2010

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Jeu 20 Oct 2011 - 17:10

bAlexb a écrit:
Ino a écrit:
Je note que tu te fesses toi-même quand il n'y a personne d'autre à molester.

C'est que je suis très souple !
(Je moleste qui scratch ?)

Il me semble avoir été victime de ta brutalité physico fétichiste précédemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8417
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Jeu 20 Oct 2011 - 17:32

Ino a écrit:
bAlexb a écrit:
Ino a écrit:
Je note que tu te fesses toi-même quand il n'y a personne d'autre à molester.

C'est que je suis très souple !
(Je moleste qui scratch ?)

Il me semble avoir été victime de ta brutalité physico fétichiste précédemment.

affraid
En tout bien tout honneur, alors ; oserais-je dire, en toute camaraderie !
(Mais je ne m'en souviens même pas, c'est affreux !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ino
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1268
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2010

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Jeu 20 Oct 2011 - 17:40

bAlexb a écrit:
Ino a écrit:
bAlexb a écrit:
Ino a écrit:
Je note que tu te fesses toi-même quand il n'y a personne d'autre à molester.

C'est que je suis très souple !
(Je moleste qui scratch ?)

Il me semble avoir été victime de ta brutalité physico fétichiste précédemment.

affraid
En tout bien tout honneur, alors ; oserais-je dire, en toute camaraderie !
(Mais je ne m'en souviens même pas, c'est affreux !)

J'avais du dire un mauvais mot concernant un de tes artistes protégés peut-être, je ne me souviens que de la violence du smiley. Dont j'abuse aussi à mes heures mais en privé seulement

Je n'en garde point rancune sois rassuré hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8417
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Jeu 20 Oct 2011 - 17:43

Ino a écrit:
bAlexb a écrit:
Ino a écrit:
bAlexb a écrit:
Ino a écrit:
Je note que tu te fesses toi-même quand il n'y a personne d'autre à molester.

C'est que je suis très souple !
(Je moleste qui scratch ?)

Il me semble avoir été victime de ta brutalité physico fétichiste précédemment.

affraid
En tout bien tout honneur, alors ; oserais-je dire, en toute camaraderie !
(Mais je ne m'en souviens même pas, c'est affreux !)

J'avais du dire un mauvais mot concernant un de tes artistes protégés peut-être, je ne me souviens que de la violence du smiley. Dont j'abuse aussi à mes heures mais en privé seulement

Je n'en garde point rancune sois rassuré hehe

Dieu merci "mes" artistes (en ai-je tant que ça, après tout ?) n'ont pas besoin de moi pour se/être protégés Laughing !
(Pour le reste je fais très humblement amende honorable fleurs !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85792
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Jeu 20 Oct 2011 - 18:49

Cololi a écrit:
bAlexb a écrit:
Martine a écrit:
bAlexb a écrit:
Je précise que c'était pas une attaque Wink ! Moi, je ne suis pas absolument sûr qu'Otello soit le rôle dans lequel je veuille entendre Alagna à l'avenir ; je il est vrai que je reste un éternel inconsolable de ses "grands" Français (et son Rodrigue, son Fiesque même m'incitent à l'attendre dans quelques oeuvres "nationales" bien choisies).
Je ne l'ai pas pris comme une attaque. Smile Je voulais juste exposer les circonstances.

Pour les opéras français, il en a en projet mais c'est bien aussi qu'il se consacre aussi au répertoire italien. Je l'aime dans les deux !! Very Happy Very Happy

Disons que dans le répertoire italien, je le trouve loin d'être honteux ; mais je le trouve tellement plus utile dans l'opéra français que, par contrecoup, il me semble parfaitement superflux qu'il encombre son agenda avec des Italiens où il est "seulement" bon.

Totalement d'accord.
Il n'est pas indispensable au répertoire italien c'est clair, mais il l'est par contre pour le répertoire français
Je plussoie également. J'en suis venu au point d'Alex, d'être quasiment défiant pour ce qu'il fait en italien, parce que ça a beau être très bon, ça lui fait perdre du temps précieux pour le répertoire français où il est unique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22983
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Jeu 20 Oct 2011 - 21:41

Desdemona comme cela était prévue sera Nathalie Manfrino. Iago sera un autre chanteur français et il s'agit de Ludovic Tézier. Malheureusement, je ne crois pas qu'il puisse être crédible dans ce rôle, il lui manquera une certaine noirceur ou en tout cas perfidie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85792
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Jeu 20 Oct 2011 - 21:44

aurele a écrit:
Desdemona comme cela était prévue sera Nathalie Manfrino. Iago sera un autre chanteur français et il s'agit de Ludovic Tézier. Malheureusement, je ne crois pas qu'il puisse être crédible dans ce rôle, il lui manquera une certaine noirceur ou en tout cas perfidie.
Au contraire, un Iago tranquille et calculateur, ce peut très bien fonctionner, même sans venin. Vois son Ashton, par exemple. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Ino
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1268
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2010

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Jeu 20 Oct 2011 - 21:46

DavidLeMarrec a écrit:
aurele a écrit:
Desdemona comme cela était prévue sera Nathalie Manfrino. Iago sera un autre chanteur français et il s'agit de Ludovic Tézier. Malheureusement, je ne crois pas qu'il puisse être crédible dans ce rôle, il lui manquera une certaine noirceur ou en tout cas perfidie.
Au contraire, un Iago tranquille et calculateur, ce peut très bien fonctionner, même sans venin. Vois son Ashton, par exemple. Very Happy

Je l'ai vu son Ashton. Oh, putain. <-- Rien que ça.
Un peu comme Caballé, sa présence est avant tout vocale, mais il y a tant d'expressivité dans son chant qu'il te cloue sur ton siège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22983
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Roberto Alagna   Jeu 20 Oct 2011 - 21:47

J'avais entendu uniquement son Enrico du Met à la radio et j'avais trouvé cela loin d'être irréprochable vocalement. Il était sans doute meilleur dans la version française que je n'ai pas encore écouté/vu intégralement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Roberto Alagna   

Revenir en haut Aller en bas
 
Roberto Alagna
Revenir en haut 
Page 1 sur 10Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Roberto Alagna : le ténor et sa soprano ne sont plus...
» Roberto Alagna
» Alagna: raison ou tort ?
» Roberto Alagna - Salle Pleyel le 29 septembre 2012
» Roberto Alagna au Tivoli Festival - Copenhague -4 août 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: