Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Marcel Landowski

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
feleo
Mélomane averti


Nombre de messages : 179
Age : 58
Localisation : chez Rosella de Daventry
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Dim 28 Sep 2008 - 18:15

DavidLeMarrec a écrit:
Non, je pense qu'il écrit ça pour passer le temps. Mais comme mathématicien, ça rapportait moins, il a décidé de faire compositeur de musique contemporaine.

Tu es mal tombé, parce que j'aime beaucoup la musique de Boulez. Smile

Qu'est ce que tu lui trouve? c'est de la pure curiosite et pas de la provoc....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jean-marc.assadourian@wanadoo.fr
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81918
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Dim 28 Sep 2008 - 18:44

Cette écriture en strates a quelque chose de très hédoniste lorsqu'on se laisse porter (pour moi, c'est plus de la musique décorative qu'intellectuelle, au bout du compte). Et surtout, c'est un orchestrateur de génie, l'un des plus grands qu'on ait jamais eu. Si tu ne dois retenter qu'une seule chose, tente les Notations pour orchestre, tu verras au moins ce que je veux dire sur le talent d'orchestrateur.

Après, il y a plus essentiel, y compris au vingtième, et je n'échangerais pas Damase contre Boulez, mais je le tiens pour un bon compositeur, qui en vaut bien d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
feleo
Mélomane averti


Nombre de messages : 179
Age : 58
Localisation : chez Rosella de Daventry
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Dim 28 Sep 2008 - 19:08

J'en prend note mais ce ne sera pas pour tout de suite j'ai d'autres priorites en ce moment : j'ai l'intention de me mettre a Mahler et Bruckner
que je detestais jusqu'a present .Et en plus je suis un tordu je sens que je vais aborder cette epoque justement par Landowski ,justement parcequ'il est moins joue ...J'ai le syndrome hummelien : quand on me dit du bien de Beethoven je part en vrille pour defendre ses contemporains... et le descendre en fleche bedo

En fait j'avais entendu la 3°sonate ...pour moi c'est imcomprehensible.
Le marteau sans maitre meme dans la voiture en allant au boulot ...
Et la dessus l'entendre parler dans un interview ...J'ai lache prise ...
Pourtant je suis "hedoniste" compress


Dernière édition par feleo le Dim 28 Sep 2008 - 19:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jean-marc.assadourian@wanadoo.fr
kentel
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 156
Date d'inscription : 25/09/2008

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Dim 28 Sep 2008 - 19:27

DavidLeMarrec a écrit:
Cette écriture en strates a quelque chose de très hédoniste lorsqu'on se laisse porter (pour moi, c'est plus de la musique décorative qu'intellectuelle, au bout du compte). Et surtout, c'est un orchestrateur de génie, l'un des plus grands qu'on ait jamais eu. Si tu ne dois retenter qu'une seule chose, tente les Notations pour orchestre, tu verras au moins ce que je veux dire sur le talent d'orchestrateur.

Après, il y a plus essentiel, y compris au vingtième, et je n'échangerais pas Damase contre Boulez, mais je le tiens pour un bon compositeur, qui en vaut bien d'autres.

Je partage entièrement ton avis. La musique de Boulez est finalement très sensuelle et beaucoup plus redevable à Debussy et à Stravinsky qu'elle ne l'est à Webern. Boulez compositeur a dérogé à la plupart des principes érigés en dogme par Boulez théoricien de la musique - c'est un petit malin Smile

Pour l'orchestration je suis moins enthousiaste que toi; comparé à Dutilleux ou à Murail je le trouve quand même moins habile.

D'accord aussi sur le fait de ne pas faire s'opposer le méchant Boulez au gentil Landowski : Landowski a occupé les plus hautes fonctions de responsable musical en France, il avait la haute main sur tout le système, aux dépends de Boulez. Et comme je le disais plus haut, j'ai entendu dire qu'il n'était pas quelqu'un de très facile - pas plus que Boulez probablement. La seule vraie différence entre les deux, c'est que (apparemment) Landowski estimait Boulez, alors que Boulez (apparemment) méprisait Landowski.

Mais il faut remettre les choses dans leur contexte ; quand Boulez a débarqué dans les années 50 avec les concerts du Domaine Musical, la musique classique en France c'était mondanités et petits fours (climat auquel les Six dont on parle on largement contribué); ça n'a pas été rien d'imposer les Viennois, Varèse et combien d'autres dans ce décor, surtout quand on n'est pas aux commandes. Je ne suis pas sûr que Landowski en aurait fait autant.

Evidemment, il y a eu du terrorisme intellectuel par le biais de petites mains comme Rostand ou Leibowitz, par les déclarations provocatrices de Boulez lui-même. Ca n'a pas produit que des bonnes choses musicalement, loin de là...

Bon, Landowski c'est quand même très beau et très original bounce (pardons d'insister aussi lourdement).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81918
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Dim 28 Sep 2008 - 19:43

feleo a écrit:
J'en prend note mais ce ne sera pas pour tout de suite j'ai d'autres priorites en ce moment : j'ai l'intention de me mettre a Mahler et Bruckner
que je detestais jusqu'a present .
Un conseil pour Bruckner : mets-t'y par les Motets, ça te rappellera Mendelssohn, et c'est ce qu'il a écrit de plus beau.


Citation :
Et en plus je suis un tordu je sens que je vais aborder cette epoque justement par Landowski ,justement parcequ'il est moins joue ...J'ai le syndrome hummelien : quand on me dit du bien de Beethoven je part en vrille pour defendre ses contemporains... et le descendre en fleche
Ah, mais tu fais comme tu veux... et ce sera sûrement plus accessible et plus à ton goût que Boulez. Smile

Citation :
En fait j'avais entendu la 3°sonate ...pour moi c'est imcomprehensible.
Le marteau sans maitre meme dans la voiture en allant au boulot ...
Et la dessus l'entendre parler dans un interview ...J'ai lache prise ...
Pourtant je suis "hedoniste" compress
Ok.
La Troisième sonate, c'est aride à l'extrême. Moi, j'aime bien, mais enfin, je comprends que ça fasse absolument détester. Le Marteau est à mon avis une oeuvre ratée, très mal orchestrée, justement. Une errance théorique de jeunesse.

Tu as essayé, en gros, ce qu'on pouvait trouver de moins intéressant (voire de plus répulsif) chez Boulez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81918
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Dim 28 Sep 2008 - 19:46

kentel a écrit:
Je partage entièrement ton avis. La musique de Boulez est finalement très sensuelle et beaucoup plus redevable à Debussy et à Stravinsky qu'elle ne l'est à Webern. Boulez compositeur a dérogé à la plupart des principes érigés en dogme par Boulez théoricien de la musique - c'est un petit malin Smile
C'est vrai, il a vite abandonné les pitreries du sérialisme intégral.

Citation :
Pour l'orchestration je suis moins enthousiaste que toi; comparé à Dutilleux ou à Murail je le trouve quand même moins habile.
Dommage qu'il ait plus de chose à dire qu'eux, alors. Mr. Green

Moui, Dutilleux, c'est intéressant, mais ça reste assez classique, souvent, il y a pas cette reconstruction inédite qu'opère sans cesse Boulez.


Citation :
D'accord aussi sur le fait de ne pas faire s'opposer le méchant Boulez au gentil Landowski : Landowski a occupé les plus hautes fonctions de responsable musical en France, il avait la haute main sur tout le système, aux dépends de Boulez. Et comme je le disais plus haut, j'ai entendu dire qu'il n'était pas quelqu'un de très facile - pas plus que Boulez probablement. La seule vraie différence entre les deux, c'est que (apparemment) Landowski estimait Boulez, alors que Boulez (apparemment) méprisait Landowski.
Oui, tout à fait, Landowski était le bras armé de Malraux à la Culture, et Boulez a démissionné de ses fonctions au Domaine Musical après s'être disputé avec Malraux...
Mais il est un fait que Boulez a ensuite écrabouillé la concurrence posttonale... Et que ses déclarations, qui sont aujourd'hui très drôles, n'ont pas fait beaucoup rire ses victimes.

Mais oui, Landowski c'est chouette. Moins que Damase, Constant ou Daniel-Lesur, pour évoquer d'autres oubliés de l'époque, mais c'est chouette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
feleo
Mélomane averti


Nombre de messages : 179
Age : 58
Localisation : chez Rosella de Daventry
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Dim 28 Sep 2008 - 20:36

Bon donc :les motets de Bruckner OK

Boulez :Strates ok

et Landowski ,Daniel-lesur et Damase connaissant mes gouts qu'est ce que tu me conseillerais Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jean-marc.assadourian@wanadoo.fr
kentel
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 156
Date d'inscription : 25/09/2008

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Dim 28 Sep 2008 - 20:37

feleo a écrit:
J'en prend note mais ce ne sera pas pour tout de suite j'ai d'autres priorites en ce moment : j'ai l'intention de me mettre a Mahler et Bruckner
que je detestais jusqu'a present .Et en plus je suis un tordu je sens que je vais aborder cette epoque justement par Landowski ,justement parcequ'il est moins joue ...J'ai le syndrome hummelien : quand on me dit du bien de Beethoven je part en vrille pour defendre ses contemporains... et le descendre en fleche bedo

En fait j'avais entendu la 3°sonate ...pour moi c'est imcomprehensible.
Le marteau sans maitre meme dans la voiture en allant au boulot ...
Et la dessus l'entendre parler dans un interview ...J'ai lache prise ...
Pourtant je suis "hedoniste" compress

A vrai dire, si ce sont tes premiers pas dans la musique atonale(?) il n'y a pas urgence à commencer par Boulez : ça n'est pas un compositeur incontournable dans ce registre, je trouve. "Rituel" est peut-être son oeuvre la plus séduisante, c'est complètement stravinskien. Sinon je rejoins David sur le Marteau sans maître et les sonates.

Beaucoup moins sur Dutilleux, Daniel-Lesur, Damase et les autres par contre Mr. Green On en reparlera à l'occasion...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81918
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Dim 28 Sep 2008 - 20:42

feleo a écrit:
Bon donc :les motets de Bruckner OK

Boulez :Strates ok

et Landowski ,Daniel-lesur et Damase connaissant mes gouts qu'est ce que tu me conseillerais Question
Ce que je connais de mieux chez eux est vocal (tu aimerais peut-être moins Constant), et beaucoup de choses (surtout pour les deux derniers) ne sont pas publiées, voire à peu près rien du tout. Donc je suis un peu gêné aux entournures pour te conseiller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81918
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Dim 28 Sep 2008 - 20:44

kentel a écrit:
feleo a écrit:
J'en prend note mais ce ne sera pas pour tout de suite j'ai d'autres priorites en ce moment : j'ai l'intention de me mettre a Mahler et Bruckner
que je detestais jusqu'a present .Et en plus je suis un tordu je sens que je vais aborder cette epoque justement par Landowski ,justement parcequ'il est moins joue ...J'ai le syndrome hummelien : quand on me dit du bien de Beethoven je part en vrille pour defendre ses contemporains... et le descendre en fleche bedo

En fait j'avais entendu la 3°sonate ...pour moi c'est imcomprehensible.
Le marteau sans maitre meme dans la voiture en allant au boulot ...
Et la dessus l'entendre parler dans un interview ...J'ai lache prise ...
Pourtant je suis "hedoniste" compress

A vrai dire, si ce sont tes premiers pas dans la musique atonale(?) il n'y a pas urgence à commencer par Boulez : ça n'est pas un compositeur incontournable dans ce registre, je trouve. "Rituel" est peut-être son oeuvre la plus séduisante, c'est complètement stravinskien. Sinon je rejoins David sur le Marteau sans maître et les sonates.
Oui, Rituel, c'est pulsé, donc plus facile à aborder, c'est ce qui m'a fait accrocher à Boulez.

Citation :
Beaucoup moins sur Dutilleux, Daniel-Lesur, Damase et les autres par contre Mr. Green On en reparlera à l'occasion...
Je suis curieux de savoir - mais je doute qu'on parle des mêmes oeuvres.

Pour Dutilleux, il est vrai que je ne suis pas un grand amateur. J'aime énormément Mystères de l'Instant, beaucoup The Shadows of Time, et beaucoup plus modérément tout le reste. Donc je ne suis pas forcément le bon étalon pour en parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
kentel
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 156
Date d'inscription : 25/09/2008

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Dim 28 Sep 2008 - 22:06

DavidLeMarrec a écrit:

Citation :
Beaucoup moins sur Dutilleux, Daniel-Lesur, Damase et les autres par contre Mr. Green On en reparlera à l'occasion...
Je suis curieux de savoir - mais je doute qu'on parle des mêmes oeuvres.

Pour Dutilleux, il est vrai que je ne suis pas un grand amateur. J'aime énormément Mystères de l'Instant, beaucoup The Shadows of Time, et beaucoup plus modérément tout le reste. Donc je ne suis pas forcément le bon étalon pour en parler.

J'avoue que j'ai beaucoup de plaisir à écouter la musique de Damase (je ne connais que des oeuvres instrumentales : concertino pour harpe, sonate pour flûte, 3 Prières, Rhapsodie, Variations pour vents). C'est très raffiné, très bien écrit, dans une veine post-debussyste qui rappelle un peu les Six moins Honegger par son côté élégant et ludique, et un peu mondain, aussi.

Maintenant, le faire passer devant Landowski, c'est évidemment une affaire d'appréciation, mais ce n'est une oeuvre aussi personnelle. Je ne connais aucune musique qui, comme celle de Landowski, t'évoque infailliblement un château hanté, un marais dans la brume, etc. Le bucolisme de Damase je le retrouve chez beaucoup de compositeurs français, à commencer par Ibert dont tu parlais plus haut, Debussy évidemment, Ravel, Françaix, Dubois, d'autres que j'oublie et par-dessus tout Poulenc.

J'avoue moins connaître Constant et Daniel-Lesur dont je n'ai entendu que quelques pièces chorales assez jolies mais qui ne m'ont laissé un souvenir impérissable.

Pour Dutilleux ont doit être à peu près d'accord finalement : j'ajouterai que j'aime beaucoup les symphonies, un peu moins les concertos, et pas du tout le reste, cad les 2 cd de musique de chambre Erato Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81918
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Dim 28 Sep 2008 - 22:30

kentel a écrit:
J'avoue que j'ai beaucoup de plaisir à écouter la musique de Damase (je ne connais que des oeuvres instrumentales : concertino pour harpe, sonate pour flûte, 3 Prières, Rhapsodie, Variations pour vents). C'est très raffiné, très bien écrit, dans une veine post-debussyste qui rappelle un peu les Six moins Honegger par son côté élégant et ludique, et un peu mondain, aussi.
C'est bien ce que je devinais. J'aime bien son oeuvre instrumentale, mais elle est à mon avis anecdotique. C'est son oeuvre vocale qui me fascine, un sens de la scène, une sorte de vérité très impressionnante.
J'aimerais beaucoup, au passage, qu'on échange la Marseillaise contre la marche patriotique d'Eugène.

Sinon, je suis d'accord, on pense beaucoup aux Six, enfin surtout à Poulenc et plus encore à... Ibert.


Citation :
Maintenant, le faire passer devant Landowski, c'est évidemment une affaire d'appréciation, mais ce n'est une oeuvre aussi personnelle.
Là, je me permets de te corriger, Damase est tout à fait personnel (je ne dirais pas original Smile ), mais c'est nettement plus sensible dans le vocal.

Citation :
J'avoue moins connaître Constant et Daniel-Lesur dont je n'ai entendu que quelques pièces chorales assez jolies mais qui ne m'ont laissé un souvenir impérissable.
Daniel-Lesur a écrit le seul opéra de ma connaissance - Polyphème de Cras excepté - qu'on puisse rapprocher de Pelléas. La Reine Morte a été créée en 2005 (!), après sa mort, et c'est vraiment captivant.

Pour Constant, je ne connais que de bonnes choses (Les Reflets dans l'eau sont sans fond, et sa suite de Pelléas magnifiquement agencée, c'est autre chose que les machins collés d'Abbado).


Citation :
Pour Dutilleux ont doit être à peu près d'accord finalement : j'ajouterai que j'aime beaucoup les symphonies, un peu moins les concertos, et pas du tout le reste, cad les 2 cd de musique de chambre Erato Smile
Ah oui, donc finalement on est à peu près d'accord (je me suis mortellement ennuyé en écoutant la Première en concert, et pourtant Graf devait être à son affaire).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
kentel
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 156
Date d'inscription : 25/09/2008

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Lun 29 Sep 2008 - 13:45

DavidLeMarrec a écrit:
J'aime bien son oeuvre instrumentale, mais elle est à mon avis anecdotique. C'est son oeuvre vocale qui me fascine, un sens de la scène, une sorte de vérité très impressionnante.

Oui mais alors le problème c'est que mettre la main sur des enregistrements c'est pas évident. Le peu que j'aie entendu de lui était déjà disséminé dans différentes anthologies... la musique française manque décidément d'un label. Avec un peu de chance Naxos se décidera à faire une série "French Music" comme ils ont fait pour les USA, le Japon, l'Angleterre et l'Espagne.

Citation :

Ah oui, donc finalement on est à peu près d'accord (je me suis mortellement ennuyé en écoutant la Première en concert, et pourtant Graf devait être à son affaire).

Je crois que ce genre d'oeuvre se prête assez mal au concert : Dutilleux est un obsédé du détail qui passe des années à composer ses (rares) oeuvres, quand on découvre ses symphonies la première fois je pense qu'on rate à peu près tout. Ce sont des oeuvres très riches en détails et faites pour être réécoutées des dizaines de fois. Il y a une féérie cachée dans cette musique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81918
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Lun 29 Sep 2008 - 18:14

kentel a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
J'aime bien son oeuvre instrumentale, mais elle est à mon avis anecdotique. C'est son oeuvre vocale qui me fascine, un sens de la scène, une sorte de vérité très impressionnante.

Oui mais alors le problème c'est que mettre la main sur des enregistrements c'est pas évident. Le peu que j'aie entendu de lui était déjà disséminé dans différentes anthologies... la musique française manque décidément d'un label.
Il existe Timpani. Il font beaucoup (surtout première moitié vingtième), mais ils ne peuvent pas être partout !


Citation :
Avec un peu de chance Naxos se décidera à faire une série "French Music" comme ils ont fait pour les USA, le Japon, l'Angleterre et l'Espagne.
Il y a déjà quelques Ropartz et Roger-Ducasse.


Citation :
Je crois que ce genre d'oeuvre se prête assez mal au concert : Dutilleux est un obsédé du détail qui passe des années à composer ses (rares) oeuvres, quand on découvre ses symphonies la première fois je pense qu'on rate à peu près tout. Ce sont des oeuvres très riches en détails et faites pour être réécoutées des dizaines de fois. Il y a une féérie cachée dans cette musique.
Je t'assure que je ne les ai pas écoutées qu'une fois, ses oeuvres. Au contraire, plus je les réécoute, plus je m'assoupis. Je trouve cette beauté un peu sans objet, bavarde pour tout dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7155
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Lun 29 Sep 2008 - 18:25

Je lisais votre discussion qui donne plutôt envie de découvrir l'oeuvre de Landowski, et surprise, en fouinant je vois que Erato/Warner vient tout juste d'éditer une "Landowski Edition", coffret de 9 CDs visiblement constitué des enregistrements jusque-là disparus de leur catalogue:
www.amazon.fr/dp/B001AMG7IG
http://www.selections.com/AH784/landowski-edition-9cds/

J'imagine que c'est l'idéal pour commencer. Vous confirmez ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81918
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Lun 29 Sep 2008 - 18:36

En effet, ce sont bien ces enregistrements... et à prix cadeau !

Là, c'est vraiment engageant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80498
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Lun 29 Sep 2008 - 22:56

Dommage parce que j'en ai déjà une bonne partie...

Mais la Messe de l'aurore en particulier, les symphonies, Un enfant appelle... c'est très très bien. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kentel
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 156
Date d'inscription : 25/09/2008

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Lun 29 Sep 2008 - 23:04

adriaticoboy a écrit:
Je lisais votre discussion qui donne plutôt envie de découvrir l'oeuvre de Landowski, et surprise, en fouinant je vois que Erato/Warner vient tout juste d'éditer une "Landowski Edition", coffret de 9 CDs visiblement constitué des enregistrements jusque-là disparus de leur catalogue:
www.amazon.fr/dp/B001AMG7IG
http://www.selections.com/AH784/landowski-edition-9cds/

J'imagine que c'est l'idéal pour commencer. Vous confirmez ?

Je confirme - merci pour cette info ! quel beau coffret Shocked , il est commandé Smile bien que j'aie déjà les cd Erato des symphonies et de la Messe de l'Aurore. C'est vraiment une musique à découvrir.

Je me souviens d'un vinyle EMI qui m'avait beaucoup marqué, ça s'appelait "Les Hauts de Hurlevent", où il mêlait très habilement la musique électronique, une voix de narrateur et l'orchestre. Le 1er mouvement s'appelle "La Lande" et j'en garde une image très vive de lande désséchée et inquiétante. Je n'ai jamais retrouvé cet enregistrement nulle part, et ça doit faire 15 ans que je ne l'ai plus entendu...

edit/voilà il est ici - mais ce coffret n'est plus disponible Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80498
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Lun 26 Jan 2009 - 11:16

Le coffret 9 CD est à nouveau disponible, 35 euros sur Amazon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marc.d
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1204
Age : 62
Localisation : Lille
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Mar 27 Jan 2009 - 15:19

La 1ère symphonie, son opéra : le fou , et enfin l'ensemble de ce coffret témoigne que M Landowski est un compositeur très attachant , méprisé par les tenants de la musique dite moderne !!

Amicalement.

marc.d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80498
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Lun 31 Mai 2010 - 22:42

J'ai réécouté la Messe de l'aurore qui est vraiment chouette... On pense pas mal à Honegger, mais un peu aussi au Escaich du Dernier Evangile par moments...

Pour ceux qui n'auraient pas les disques Erato, il y a ce superbe coffret (9 CD) pour 42 euros sur Amazon:



Le détail est là: http://abel.hive.no/oj/musikk/trompet/andre/db/show.php?&id=235

Dommage pour moi, j'en ai déjà une bonne partie hors coffret... (ou alors si ça intéresse quelqu'un de récupérer les symphonies + le CD avec la Prison à un prix très modeste...)
EDIT: je vois qu'on avait déjà parlé de ce coffret il y a plusieurs mois...

Sinon je ne connais pas encore ses opéras, j'ai emprunté le Fou et Montségur. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Lun 31 Mai 2010 - 22:45

J'avais beaucoup aimé Montségur... le jour de la création à Toulouse. Avec le recul, j'ai plus de réserves.
Le Fou, c'est pas mal... Il y a un problème de prosodie chez Lando, David semble dire que non mais moi je maintiens.

Ce qu'il a fait de mieux, à mon sens : La Messe et les Symphonies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80498
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Mar 1 Juin 2010 - 0:05

kentel a écrit:
adriaticoboy a écrit:
Je lisais votre discussion qui donne plutôt envie de découvrir l'oeuvre de Landowski, et surprise, en fouinant je vois que Erato/Warner vient tout juste d'éditer une "Landowski Edition", coffret de 9 CDs visiblement constitué des enregistrements jusque-là disparus de leur catalogue:
www.amazon.fr/dp/B001AMG7IG
http://www.selections.com/AH784/landowski-edition-9cds/

J'imagine que c'est l'idéal pour commencer. Vous confirmez ?

Je confirme - merci pour cette info ! quel beau coffret Shocked , il est commandé Smile bien que j'aie déjà les cd Erato des symphonies et de la Messe de l'Aurore. C'est vraiment une musique à découvrir.

Est-ce que quelqu'un peut nous confirmer si les textes des opéras et cantates, inclus dans les éditions originales Erato, sont toujours là dans le coffret?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Mar 1 Juin 2010 - 0:24

J'ai écouté pour la première fois les 4 symphonies hier soir et je suis très enthousiaste. C'est sombre, mystérieux, plutôt angoissé, la rythmique est intéressante, beaucoup d'ostinatos. On ne s'ennuie pas. On pense un peu à Honegger. Personnellement je le préfère même à ce dernier que j'ai toujours trouvé trop sec et austère. La 4ème symphonie est magnifique, la première est très belle aussi (dommage que le premier mouvement soit un peu trop répétitif). Là je suis en train d'écouter le fantôme de l'opéra sur Musicme, je ne sais pas dans quel contexte cette oeuvre a été composée, mais c'est superbe. Une oeuvre sombre, ça grouille dans le noir, la menace est tapie dans l'ombre. Climat onirique, versant cauchemardesque, toujours avec cette rythmique implacable. Le concerto pour ondes martenot écouté ce matin m'a aussi beaucoup plu alors que j'avais un a priori sur l'utilisation de cet instrument. Il m'a donné envie d'écouter le concerto de Jolivet.


Dernière édition par WoO le Mar 1 Juin 2010 - 0:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80498
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Mar 1 Juin 2010 - 0:30

Idem pour moi, on sent l'influence d'Honegger, mais ça me parle plus que ce dernier.

Je suis en train d'écouter le Fou, c'est vraiment chouette, et très sombre.
L'orchestre est assez discret et ménage ses effets, distillant une atmosphère oppressante et très efficace, avec des Ondes qui interviennent toujours à bon escient. (la musique elle-même est assez sobre, avec souvent ces contrepoints sinueux à deux voix et des harmonies pas toujours pleines, incertaines)
Originalité dans la prosodie également, avec beaucoup de parlé, et notamment quelques textes pas hyper joyeux.
-Donne-moi ce rat.
-J'ai faim. Père.
-Donne-moi ce rat.
-Partageons-le.
-Il est à moi, il mangeait ma chaussure.
-C'est moi qui l'ai pris.
-Je suis ton père, tu dois m'obéir.
-Mangeons-le tous les deux.
-Je t'en donnerai une patte.
-Ce n'est pas juste.
Mr. Green
Mais c'est tellement bien dit que ça fout les jetons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mehdi Okr
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Mar 1 Juin 2010 - 8:35

Quel bonheur de voir Landowski réhabilité. Pour ma part, j'avais adoré le Fou qui avait été donné il y a quelques années à Mogador, avec leurs choeurs merveilleux tout à fait dans l'esthétique française des années 30. J'avais vu aussi Montségur à Garnier, mais ça m'avait moins marqué. Et les symphonies, quel régal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Mar 1 Juin 2010 - 11:21

Ce n'est vraiment pas pour tourner le moindre projecteur vers moi, mais un témoignage peut toujours être intéressant quand il éclaire le travail d'un artiste. Ayant été l'intime de Landowski et l'ayant vu composer de près, je me souviens de longues conversations où il ne cessait de me répéter que pour lui, la musique était tout entière inféodée à son besoin d'exprimer quelque chose d'humain, de fondamental. Il y avait chez lui un mélange de gravité et d'humour qui forçait l'admiration.
Evidemment, le débat Landowski-Boulez qui tourne ici et là sur le forum m'amuse un peu. Parce que de l'entre-gens, il y en a eu des deux côtés, mais franchement, présenter Landowski comme un vilain torpilleur qui a voulu saboter la gloire de Boulez, ça me fait vraiment sourire.

Je ne sais pas si Landowski est réhabilité parce que deux ou trois personnes le découvrent ici, mais avec un peu de recul, oui il restera quelques oeuvres qui ont du souffle, non grâce à un langage novateur, certes, mais parce qu'elles sont porteuses d'une part de dévoilement sur l'âme humaine.

Et quand les sériels, les spectraux et tous les avant-gardistes mettent leur langage au service d'un tel dévoilement, je m'enthousiasme pareillement.
J'ai horreur des barricades qui ne devraient être intéressantes que du point de vue de l'histoire. Or, elles fascinent encore et génèrent des débats sans fin, éventuellement agressifs, où personne ne convainc personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80498
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Mar 1 Juin 2010 - 11:25

Xavier a écrit:

Est-ce que quelqu'un peut nous confirmer si les textes des opéras et cantates, inclus dans les éditions originales Erato, sont toujours là dans le coffret?

Confirmation par un vendeur d'occasion du site 2xmoinscher qu'il y a bien le livret pour le Fou. (donc pour le reste aussi j'imagine)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81918
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Mar 1 Juin 2010 - 17:38

Zeno a écrit:
Il y a un problème de prosodie chez Lando
Shocked

Je vais être plus précis alors. Dans le Fou, avec la tirade d'Arthus par exemple, j'ai observé la prosodie la plus réaliste que j'aie jamais entendue à l'opéra.
Dans Montségur, oui, je n'en dirais pas forcément autant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Mar 1 Juin 2010 - 19:04

C'est inégal, je suis d'accord.
Dans Le Fou, je trouve que ça l'est aussi, mais je crois que c'est à cause du livret lui-même, dont je ne raffole pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81918
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Mar 1 Juin 2010 - 19:16

Zeno a écrit:
C'est inégal, je suis d'accord.
Dans Le Fou, je trouve que ça l'est aussi, mais je crois que c'est à cause du livret lui-même, dont je ne raffole pas.
Clairement, passées les vingt premières minutes, le temps devient un peu long avec l'orchestre malingre et le livret sentencieux (que je trouve vraiment pas bon).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Mar 1 Juin 2010 - 19:25

J'écoutais le Concerto pour piano No.2 cet après-midi, et ça ne m'a pas beaucoup touché: il manque je trouve d'inspiration dans cette oeuvre, surtout d'un point de vue mélodique. L'écriture et l'orchestration sont plus plaisantes de leur côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Mar 1 Juin 2010 - 19:52

Wolfgang, je veux bien avouer mes lacunes sur le sujet, même si j'ai quelques raisons de ne pas en avoir trop : de Landowski, je ne connais qu'un Concerto pour piano.
Tu en vois deux, toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Mar 1 Juin 2010 - 19:56

Oh, je n'en sais rien, c'est que j'ai écouté cela ici sans prendre le temps de vérifier:
http://www.musicme.com/Marcel-Landowski/compilations/Edition-Marcel-Landowski-0825646959174.html?play=01

Je ne connais pas du tout ce compositeur, donc ce n'est pas moi qui te disputerai l'existence de ce 2ème concerto... c'est peut-être une erreur de musicme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Mar 1 Juin 2010 - 22:05

C'est une erreur, je confirme. Il n'a écrit qu'un concerto pour piano.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Mar 1 Juin 2010 - 23:11

Wolfgang a écrit:
J'écoutais le Concerto pour piano No.2 cet après-midi, et ça ne m'a pas beaucoup touché: il manque je trouve d'inspiration dans cette oeuvre, surtout d'un point de vue mélodique. L'écriture et l'orchestration sont plus plaisantes de leur côté.

A part peut-être la deuxième partie du mouvement lent je n'ai ressenti pour ma part aucune baisse d'inspiration. Ce concerto possède un caractère ombrageux et féroce. Je préfère la partie piano, très animée, à ceux de Prokofiev par exemple, ici ça me parle directement, je n'ai pas l'impression qu'il tricote dans le vide.


Dernière édition par WoO le Mar 1 Juin 2010 - 23:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Mar 1 Juin 2010 - 23:16

Landowski a cultivé de manière quasi-obsessionnelle les grands ostinatos rythmiques - souvent des flots de doubles croches qui font de lui, à n'en pas douter, le Bach moderne... hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Mar 1 Juin 2010 - 23:22

WoO a écrit:
Wolfgang a écrit:
J'écoutais le Concerto pour piano No.2 cet après-midi, et ça ne m'a pas beaucoup touché: il manque je trouve d'inspiration dans cette oeuvre, surtout d'un point de vue mélodique. L'écriture et l'orchestration sont plus plaisantes de leur côté.

A part peut-être la deuxième partie du mouvement lent je n'ai ressenti pour ma part aucune baisse d'inspiration. Ce concerto possède un caractère ombrageux et féroce. Je préfère la partie piano, très animée, à ceux de Prokofiev par exemple, ici ça me parle directement.

Mélodiquement, il y a plusieurs passages où j'ai pu me dire que les tournures étaient tirées par les cheveux, dans le choix même des notes - ce qui me conduit à penser que l'inspiration y a été forcée...
Mais ce n'est pas franchement désagréable pour autant; sinon, malgré l'ajout de dissonances, il n'invente pas grand chose thématiquement. C'est de quelle année? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Mar 1 Juin 2010 - 23:25

Apparemment il s'agit bien de son deuxième concerto pour piano. L'info est reprise sur tous les sites commerciaux et jusqu'à son site officiel : http://www.marcel-landowski.com/ (anniversaire des 10 ans de sa mort). Peut-être le premier a-t-il été détruit ou perdu ? (cf. César Franck)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Mar 1 Juin 2010 - 23:31

Elle est même reprise deux fois puisque ce concerto a été enregistré deux fois. Surprised

Par ailleurs, si on veut avoir de plus amples informations sur la liste des oeuvres de Landowski, on peut aller voir sur le site de l'Ircam, extrêmement exhaustif:
http://brahms.ircam.fr/composers/composer/1983/
Mr.Red Mr.Red Mr.Red Mr.Red Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Mar 1 Juin 2010 - 23:39

Wolfgang a écrit:
Mélodiquement, il y a plusieurs passages où j'ai pu me dire que les tournures étaient tirées par les cheveux, dans le choix même des notes - ce qui me conduit à penser que l'inspiration y a été forcée...


Ah, je n'ai pas trouvé. scratch

Wolfgang a écrit:
Mais ce n'est pas franchement désagréable pour autant; sinon, malgré l'ajout de dissonances, il n'invente pas grand chose thématiquement. C'est de quelle année? Smile

Aucune idée. Mais ça n'a aucune importance pour moi. Smile

Un article passionnant de Guillaume Connesson sur son style : http://www.marcel-landowski.com/style.htm


Dernière édition par WoO le Mar 1 Juin 2010 - 23:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Mar 1 Juin 2010 - 23:43

WoO a écrit:
Wolfgang a écrit:
Mais ce n'est pas franchement désagréable pour autant; sinon, malgré l'ajout de dissonances, il n'invente pas grand chose thématiquement. C'est de quelle année? Smile

Aucune idée. Mais ça n'a aucune importance pour moi. Smile

Je n'y attache pas non plus beaucoup d'importance, c'est une simple curiosité. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Mar 1 Juin 2010 - 23:50

Concerto pour piano et orchestre n° 2 (1963)
2.2.2.2-2.2.2.1, timb, 2perc, cordes
Durée : 23’
Création : le 28.02.1964, Paris, Jacqueline Potier (pno),
Orchestre Philharmonique de l’ORTF,
Georges Tzipine (dir)

En fait le concerto n°1 est le Poème pour piano et orchestre qui date de 1939-1940

Source : http://www.durand-salabert-eschig.com/formcat/actuel/LANDOWSKI_2000.pdf (catalogue des oeuvres)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Mer 2 Juin 2010 - 7:38

J'étais l'auteur de ce catalogue à l'époque... hehe

Le Poème, il ne le considérait pas comme un concerto. Officiellement, il n'y a qu'un concerto.
Mais bon, quelle importance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
franchom
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 436
Age : 50
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Mer 2 Juin 2010 - 9:32

Zeno a écrit:
J'étais l'auteur de ce catalogue à l'époque... hehe

Le Poème, il ne le considérait pas comme un concerto. Officiellement, il n'y a qu'un concerto.
Mais bon, quelle importance.

Non
dans le lien donné plus haut
il s agit bien du concerto no1 créé en 1942
http://www.durand-salabert-eschig.com/formcat/actuel/LANDOWSKI_2000.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Mer 2 Juin 2010 - 16:29

J'ai compris. Landowski disait toujours que cette première oeuvre n'était pas intéressante et il la "répudiait" comme concerto. Il parlait de son "seul" concerto pour piano.
C'est cela qui est resté dans ma mémoire. J'avais gardé le mot "poème", relevant plus d'une ébauche concertante.
N'ayant plus travaillé sur Landowski depuis très longtemps, j'avais oublié que la nomenclature portait aussi le mot concerto pour ce poème.
Dont acte.
Mais de toute manière, une oeuvre mineure, ça je confirme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Lun 14 Juin 2010 - 12:39

Xavier a écrit:
Xavier a écrit:

Est-ce que quelqu'un peut nous confirmer si les textes des opéras et cantates, inclus dans les éditions originales Erato, sont toujours là dans le coffret?

Confirmation par un vendeur d'occasion du site 2xmoinscher qu'il y a bien le livret pour le Fou. (donc pour le reste aussi j'imagine)

Par "livret" il entend seulement un livret de présentation trilingue par Benoît Duteurtre, soit 8 pages en français. Comme je m'y attendais il n'y a pas les textes des oeuvres vocales Shit (j'ai le coffret entre les mains Smile )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80498
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Mer 11 Aoû 2010 - 1:02

Je viens d'écouter Montségur, que j'ai beaucoup aimé, autant que le Fou.

L'orchestre est très évocateur (et original: ondes Martenot, synthétiseur...), le drame sombre.
La scène d'amour est sublime notamment.
Une musique vraiment belle et originale.
Cololi, Arnaud, je suis sûr que ça pourrait vous plaire. Smile (en plus la soprano finit dans le bûcher comme dans le Crépuscule Mr.Red )

L'enregistrement live de Plasson est excellent, excepté quelques points de montage très audibles. (et il est étonnant d'observer des coupures en suivant le livret avec l'Avant-scène, mais ce sont de toutes petites coupures de 2-3 répliques maximum)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81918
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Mer 11 Aoû 2010 - 1:09

J'ai été moins impressionné par la qualité de la prosodie que dans le Fou, mais l'opéra se soutient mieux sur la longueur, en revanche. Moins vertigineux et plus égal. Il faudra que je m'y remette un de ces jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mehdi Okr
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Marcel Landowski   Mer 11 Aoû 2010 - 8:29

Pour ne les avoir entendus qu'en représentation mais pas au disque, j'avais trouvé plus de raffinement un peu suranné dans l'écriture du Fou et plus d'action dans Montségur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marcel Landowski   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marcel Landowski
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Marcel Landowski (1915-1999)
» Marcel Landowski
» Marcel Quinet
» Marcel Mihalovici
» Photos de Marcel Huckel - Strasbourg 8 février 1980

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: