Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Christian Zacharias

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 7217
Age : 34
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Christian Zacharias   Ven 25 Nov 2011 - 0:05

En bref :

Né en 1950, Christian Zacharias est un pianiste d'origine allemande. Il débute sa carrière internationale dans les années 1970 après avoir remporté le Concours Ravel. Pour EMI, il enregistre notamment plusieurs disques qui font actuellement l'objet de regroupement en coffrets économiques que l'on peut trouver à une quinzaine d'euros : sonates de Scarlatti (4 CD), de Mozart (intégrale 5 CD), de Schubert (5 CD). Mais il a également enregistré pour ce label des disques consacrés à Schumann ou encore à Beethoven, seul ou avec des ensembles. Depuis 1992 il a également commencé à œuvrer en tant que chef d'orchestre. Depuis l'an 2000 il a ainsi pris la tête de l'Orchestre de Chambre de Lausanne avec lequel il enregistre notamment des disques qui paraissent sur le label MDG, dont une 2e intégrale en cours (après celle réalisée pour EMI) des Concertos pour piano et orchestre de Mozart.

Conversation issue du fil Playlist :

ysov a écrit:
Tu trouves pas que Zacharias est un peu trop mécanique? Une carrure germanique quoi!
Octavian a écrit:
Franchement, non, mécanique est le dernier adjectif que j'accolerais à Zacharias. Smile Je regrette juste de ne pas l'entendre pousser autant l'interprétation, dans ses disques, qu'il ne le fait en concert, à en juger par celui auquel j'ai assisté l'été dernier et qui a été l'un des plus grands chocs que j'aie reçu dans ce cadre depuis des années. (J'hésite depuis lors à créer un topic qui lui serait spécialement consacré.) Mais même sans atteindre ce point (...-limite), là je découvre ses Schubert, et il y a un vrai style, du chant, une atmosphère qui convient bien à cette musique - on est loin du "mécanique".
ysov a écrit:
Pour être propre, il l'est totalement. En fait le terme mécanique serait pas le terme exact, mais ''cérébral'' oui. Faudrait que je le réécoute, car depuis longtemps cela remonte. Kovacevich m'émeut d'avantage.

Le concert auquel je faisais allusion (compte-rendu fait dans le fil Arte Live Web car une restransmission avait -apparemment à tort, hélas- était annoncée)
Octavian a écrit:
Du récital CPE Bach / Beethoven / Brahms par Christian Zacharias donné hier soir (6 août) à La Roque d’Anthéron.

J’y étais et je ne sais pas à combien d’années en arrière je dois remonter pour avoir ressenti à un autre concert classique ce que j’ai ressenti hier. J’avoue n’avoir découvert ce pianiste que récemment (honte à moi) et le peu que je connaissais de lui (essentiellement ses Scarlatti, pourtant déjà tout à fait étonnants et envoûtants) ne m’avait pas préparé à ça. Une interprétation au sens fort, à la limite perpétuelle de la déconstruction (jeux de tempi, d’accentuation), mais toujours à la limite, préservée de verser dans le cubisme total par le chant, ténu et pourtant souverain, enchanteur. Fascination totale, en ce qui me concerne. À la fin de la première partie, après la sonate n°31 de Beethoven, j’étais dans un tel état de choc que ma compagne s’inquiétait de savoir si je serais capable de conduire au retour.

Shocked Shocked Shocked

Accessoirement, en tant que pianiste très très amateur (et n’ayant plus sérieusement touché le clavier depuis un bail), j’avais un peu l’impression de quelqu’un qui aurait vaguement filmé les vacances familiales au caméscope étant gamin et qui découvrirait brusquement Orson Welles.

Il y a un topic Interprètes sur Zacharias ? Non ? Il est peut-être temps d’en créer un. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 7217
Age : 34
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Christian Zacharias   Ven 25 Nov 2011 - 0:55

Quelques avis de forumeurs, éparpillés dans les topics discographiques concernés :

Dans les sonates de Scarlatti :
moogli a écrit:
Par hasard je suis tombé sur les disques de Christian Zacharias ( 4 disques ) , et là ce fut un vrai émerveillement : il dépoussière tellement Scarlatti, c'est tellement moderne, subtil et gorgé du Soleil espagnol !!
pianofortiste a écrit:
Marcelle Meyer, Christian Zacharias (3 CD chez EMI, un chez MDG) , Ivo Pogorelich sont les re-créateurs dont a besoin cette musique pleine de surprises, de ruptures, de frottements. Sous son apparente simplicité, elle est d'une grande subtilité et invente sans cesse.

Dans les sonates de Mozart :
pianofortiste a écrit:
Zacharias, inventif ,un peu funambule chez EMI; son récent disque de pièces isolées est génial
Morloch a écrit:
Sinon j'ai une bonne intégrale de Christian Zacharias, un peu froid, un live aurait sans doute été mieux car c'est une très bonne interprétation.
Sauron le Dispensateur a écrit:
Je trouve ça assez cérébral mais bon j'ai pas écouté depuis fort longtemps (5 ans peut-être) alors mon souvenir de la sensation doit être dégradé... Mr. Green
Morloch (encore) a écrit:
C'est moins chantant que Pires, mais je me demande si je n'aime pas autant cette approche dans ces sonates de Mozart, je ne saurais pas dire pourquoi. Et ce n'est pas non plus purement cérébral, c'est très musical aussi. Une sorte de dépouillement élégant qui me va bien dans cette musique.

Mais à ce niveau, c'est plus une question de goût qu'autre chose, comme tu l'as dit.
k-leb a écrit:
Wolferl a écrit:
Moi qui aime bien Uchida, je trouve aussi cette intégrale des sonates un peu "sèche", pas franchement orignale, épurée un peu à la Pires mais avec moins de sensibilité.
Du coup je te conseillerais plutôt cette dernière, ou bien à la limite des interprétations quasi à l'opposé genre du gros Arrau ou Gulda qui tâchent.
Et pourquoi pas une interprétation légère et pas ennuyeuse et qui est parfois fo-folle? Je pense à Zacharias.
Wolferl a écrit:
J'écoute en ce moment même l'intégrale des sonates par Zacharias et en fait c'est très bien !
Je m'attendais à quelques chose de plutôt sage, mais il fait parfois des choses étranges mais toujours bienvenues et parfaitement réalisées (des changements de tempo, des piqués, des effets "bruitistes").
Et toujours un son magnifique et des phrasés très chantants.
Seule petite déception : la sonate en ut mineur qui est jouée de façon très plate (alors que c'est une de mes préférées) et aussi l'absence des deux fantaisies...
eleanore-clo a écrit:
Concernant la sonate n°8 (K310), Classica, dans son écoute aveugle, "relègue Maria Joao Pires" en 2nde division et pousse D.Barenboim, M.Perahia et C.Zacharias.
Alexandre. a écrit:
En même temps les Mozart de Pires c'est vraiment gentil et joli non ? Pareil pour Perahia, et Zacharias je ne comprend même pas pourquoi il est sélectionné (la 1ère Brendel non plus).

Dans les concertos de Mozart:
pianofortiste a écrit:
ZACHARIAS/ZINMAN: ils ont tout essayé, pas tout réussi, mais ont quelque chose à dire tout le temps; Zacharias essaie à nouveau tout seul dans une version chambriste séduisante aussi.
pianofortiste (encore) a écrit:
Zacharias/Zinman dans le mouvement lent du 23ème avec les ornements déchirants de Zacharias à la reprise... à ne pas oublier !
Markus a écrit:
J'ai découvert la plupart des concertos dans la "quasi" intégrale de Zacharias et j'y reste très attaché.
polonsky a écrit:
Zacharias est bon partout (mais l'accompagnement est variable, parfois formidable, parfois prosaïque)

[...]

Bon effectivement, aucune intégrale n'est parfaite. Mais si je devais choisir je pense que Zacharias serait mon premier choix parce que plus vif, plus dynamique que Perahia.
pianissimo a écrit:
Dommage qu'il n'y ait donc pas (pour l'instant) une intégrale par Zacharias car à chaque fois que je l'entends à la radio jouer les concertos de Mozart, je me dis que c'est comme ça et pas autrement qu'il faut les jouer. Cet net, clair précis, cristallin même parfois.
Dans le même genre que Perahia, mais en moins engagé peut-être, en plus mozartien.
emmanuel a écrit:
Il s'agit pourtant bien d'une intégrale; les concertos antérieurs au n°5 sont des transcriptions, le n°7 est pour trois pianos et le n°10 pour deux pianos: Zacharias a donc enregistré tout ce que Mozart a écrit pour piano solo et orchestre. En plus, ce n'est pas cher du tout - évidemment certains pourront ne pas supporter ce que fait Zacharias dans la cadence de concerto en ré mineur (utilisation d'un sampler). Mais c'est quand même rudement bien joué.
Lysandre a écrit:
Si pour être mozartien il faut jouer sans imagination à la surface des touches avec un son poli de petite marquise...merci bien, beaucoup se sont déjà illustrés dans le genre comme Pires ou Brendel, m'étonne pas que des gens votent mozart -4 dans le jeu des compositeurs, quant à Zacharias je ne le trouve pas moins engagé, et parfois plus inventif que Perahia, mais j'apprécie également.
DavidLeMarrec (s'adressant à Morloch) a écrit:
Les concertos de Zacharias ne sont pas le comble de la personnalité, mais c'est toujours parfaitement équilibré, une valeur très sûre (pas pour toi, donc Laughing ).
adriaticoboy a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Sinon, ce mouvement est si simple, il est vraiment difficile à rater, ça reste très agréable, c'est une musique qui sonne toute seule. Et tu vois très bien le plaisir qu'on peu prendre avec un Mozart un peu sirupeux, surtout quand on découvre, non ? Smile
Oui, c'est pour ça qu'il n'y a pas trop à se prendre la tête pour une première version: des gentils romantiques comme Barenboim, Perahia ou Zacharias feront très bien l'affaire. Smile

Dans les sonates de Schubert :
miralf a écrit:
pour l'instant j'ai zaccharias, ca maque de vigueur, je ne sais pas si il y en a plus chez brendel cela dit...
DavidLeMarrec a écrit:
Zacharias, c'est peut-être mou tout ce que tu voudras, mais ça a du style !
emmanuel a écrit:
Zacharias, sonorité large sans être grasse, lecture pas chichiteuse ni brutale, techniquement irréprochable sans être démonstrative.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Christian Zacharias   Ven 25 Nov 2011 - 6:54

Quelques bizarreries:

Ce disque contient que le K55 de Scarlatti, à 20 reprises.



Et ce disque contient que les préludes du CBT



Et cette marche turque de Mozart est remarquable par les sons percussifs

. . . /watch?v=EyL0wf_6VOc

Et ce Concerto 21 de Mozart est remarquable par le tempo rapide de l'Andante (AMA le tempo est parfait)

. . . watch?v=RJ2LV8O5djs

Zacharias a pleine d'idées originales


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 7217
Age : 34
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Christian Zacharias   Ven 25 Nov 2011 - 10:54

Mandryka a écrit:
Quelques bizarreries:

Ce disque contient que le K55 de Scarlatti, à 20 reprises.
Oui, il fait partie des disques repris dans le coffret Scarlatti. Zacharias a pris l'habitude de jouer quasi systématiquement cette pièce en guise de bis - et chaque fois d'une façon différente, donc, forcément. À titre indicatif, les durées de la pièce sur ce disque varient entre 1'55 et 3'23... Il me semble (dans ce que je connais en tout cas) qu'au disque c'est dans Scarlatti que Zacharias s'autorise le plus d' "interprétation" au sens fort. Il se montre beaucoup plus sage dans les concertos de Mozart, par exemple (la "bizarrerie" de l'Andante que tu cites, c'est finalement qu'il est le seul à respecter la partition hehe ). N'empêche que je me demande à quoi ont pu ressembler les ventes de ce disque avec 20 fois la K55... et qui il avait drogué au service commercial d'EMI pour faire publier un truc comme ça. bedo C'est un exercice assez fascinant pour le mélomane qui s'intéresse vraiment à l'interprétation en tant que telle, mais pour la majorité du public, euuuh...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Christian Zacharias   Ven 25 Nov 2011 - 13:41

Octavian a écrit:
Mandryka a écrit:
Quelques bizarreries:

Ce disque contient que le K55 de Scarlatti, à 20 reprises.
Oui, il fait partie des disques repris dans le coffret Scarlatti. Zacharias a pris l'habitude de jouer quasi systématiquement cette pièce en guise de bis - et chaque fois d'une façon différente, donc, forcément. À titre indicatif, les durées de la pièce sur ce disque varient entre 1'55 et 3'23... Il me semble (dans ce que je connais en tout cas) qu'au disque c'est dans Scarlatti que Zacharias s'autorise le plus d' "interprétation" au sens fort. Il se montre beaucoup plus sage dans les concertos de Mozart, par exemple (la "bizarrerie" de l'Andante que tu cites, c'est finalement qu'il est le seul à respecter la partition hehe ). N'empêche que je me demande à quoi ont pu ressembler les ventes de ce disque avec 20 fois la K55... et qui il avait drogué au service commercial d'EMI pour faire publier un truc comme ça. bedo C'est un exercice assez fascinant pour le mélomane qui s'intéresse vraiment à l'interprétation en tant que telle, mais pour la majorité du public, euuuh...

Exact!

Le dealer chez EMI a disparu, malheureusement Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eleanore-clo
Mélomane averti


Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 04/12/2009

MessageSujet: Re: Christian Zacharias   Ven 25 Nov 2011 - 18:54

Bonsoir

Je n'oublierai jamais le concerto pour piano n°20 de Mozart, chez EMI, où, à l'apparition du thème de Don Giovanni, Zacharias avait, artificiellement, fait vieillir de quelques dizaines d'années le son. On passait donc brutalement d'un son cristallin et limpide à des crachotements dignes du plus usé des vinyles. Effet artistique très spécial. Immense surprise.
De mémoire, la FNAC, croyant à une erreur de pressage, avait renvoyé l'intégralité de son stock chez l’éditeur.

Cordialement
Eléanore-clo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Christian Zacharias   Ven 25 Nov 2011 - 20:07

eleanore-clo a écrit:
Bonsoir

Je n'oublierai jamais le concerto pour piano n°20 de Mozart, chez EMI, où, à l'apparition du thème de Don Giovanni, Zacharias avait, artificiellement, fait vieillir de quelques dizaines d'années le son. On passait donc brutalement d'un son cristallin et limpide à des crachotements dignes du plus usé des vinyles. Effet artistique très spécial. Immense surprise.
De mémoire, la FNAC, croyant à une erreur de pressage, avait renvoyé l'intégralité de son stock chez l’éditeur.

Cordialement
Eléanore-clo

C'est intéressant d'essayer d'expliquer pourquoi il l'a fait. C'est peut-être une sorte de geste postmoderniste.

Aussi n'oublie pas le synthétiseur dans le concerto no. 26 -- un autre geste postmoderniste?????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charles
Mélomane averti


Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 13/07/2011

MessageSujet: Re: Christian Zacharias   Lun 9 Jan 2012 - 10:56

Zacharias est un immense artiste. Autrement plus intéressant et important que la flopée de pianistes slaves dont il est question en permanence sur ce forum à la russophilie pianistique exacerbée (sauf Vladimir Ashkenazy, grand artiste lui aussi dans Mozart par ex.)... Tout est bon chez Zacharias. Il n'y a rien à jeter. Au disque et en concert...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charles
Mélomane averti


Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 13/07/2011

MessageSujet: Re: Christian Zacharias   Ven 24 Fév 2012 - 10:19

Electrola-Collection : les concertos pour piano de Beethoven par Zacharias enregistrés dans les années 80. Hans Vonk à la baguette.
Dommage que le chef soit si "bourrin" car le pianisme très virtuose autant que subtil de Zacharias fait merveille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Christian Zacharias   Ven 24 Fév 2012 - 11:39

charles a écrit:
Zacharias est un immense artiste. Autrement plus intéressant et important que la flopée de pianistes slaves dont il est question en permanence sur ce forum à la russophilie pianistique exacerbée (sauf Vladimir Ashkenazy, grand artiste lui aussi dans Mozart par ex.)... Tout est bon chez Zacharias. Il n'y a rien à jeter. Au disque et en concert...

Donc des pianistes russes tu ne gardes qu'Ashkenazy ? Tu peux m'en dire plus sur les noms que tu écartes ?
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Christian Zacharias   Ven 24 Fév 2012 - 11:40

Non, Charles aime aussi Nikolayeva.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charles
Mélomane averti


Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 13/07/2011

MessageSujet: Re: Christian Zacharias   Ven 24 Fév 2012 - 12:14

Hormis Zacharias, seulement allemand, Duchableski (Duchâble, ça fait moins... dissident) est vraiment pas mal aussi dans les concertos de Beethoven...
/watch?v=cqdMx8mB4KM&feature=related
(Bien sûr, ce n'est que mon goût personnel à moi en personne, je n'oblige personne à avoir le même goût personnel pareil au mien ou même approchant... hein...)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
néthou
JazzAuNeth
avatar

Nombre de messages : 1530
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Christian Zacharias   Ven 16 Mar 2012 - 17:09

A propos du bonhomme, juste pour signaler que dans l'opération de la FNAC 4 CD pour 20.00 €, figure le coffret (5 CD) des sonates de Schubert par icelui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
andika
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 113
Age : 27
Localisation : France
Date d'inscription : 13/06/2017

MessageSujet: Re: Christian Zacharias   Mer 8 Nov 2017 - 17:35

Christian Zacharias, je peux dire que j'ai appris Mozart avec lui. Effectivement, c'est lui qui est au piano sur la bande originale d'Amadeus, il offre notamment de magnifiques performances dans les concertos 20, 22.
Pendant longtemps, je n'ai écouté que lui dans Mozart même si je commence à me diversifier un peu, il reste clairement une référence chez ce compositeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andika.over-blog.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Christian Zacharias   

Revenir en haut Aller en bas
 
Christian Zacharias
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Christian Zacharias
» Christian FERRAS
» IlluSTraTiON DU tRIBuTE A chrISTiaN DeaTH
» Christian Goubault, "Maurice Ravel"
» Christian Sinding (1856-1941)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: