Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Playlist (48)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Playlist (48)   Jeu 29 Déc 2011 - 16:53

ysov a écrit:
Il en a un pourtant un rapport, qui consiste à dire que pour la 3e sonate, la plus satisfaisante jusqu'à Ohlsson fut celle de Richter, c'est tout. Le point majeur avec Ohlsson est qu'il respire mieux que Richter.
C'est une impression de surface liée au fait que le piano de Richter paraît énorme à côté de la faiblesse harmonique de celui d'Ohlsson. Et puis Ohlsson dans Weber c'est un peu comme Perahia dans Mendelssohn c'est gentillet et ça ne me paraît pas du tout convenir au potentiel expressif de cette musique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Playlist (48)   Jeu 29 Déc 2011 - 16:59

Ça dépend. Si on veut bien entendre toutes les notes on écoute Ohlsson. Si on veut écouter de la musique on écoute Richter (on encore mieux on écoute autre chose que Weber).
Revenir en haut Aller en bas
ysov
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2287
Age : 55
Localisation : Canada
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Playlist (48)   Jeu 29 Déc 2011 - 17:03

Tu as pas tort. Ce que je reproche souvent à Richter est sa grogne énervante perceptible, voire grossière parfois. Si éviter cet inconvénient est synonyme de devenir trop gentillet... hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4612
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Playlist (48)   Jeu 29 Déc 2011 - 17:05

Je tente les quatuors de Villa-Lobos. Là c'est le 17, c'est agréable, un peu comme ceux de Mendelssohn que j'aime beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Playlist (48)   Jeu 29 Déc 2011 - 17:06

discobole a écrit:
Ça dépend. Si on veut bien entendre toutes les notes on écoute Ohlsson. Si on veut écouter de la musique on écoute Richter.
Pour les notes, je crois qu'il vaut encore mieux se référer à la partition.


ysov a écrit:
Tu as pas tort. Ce que je reproche souvent à Richter est sa grogne énervante perceptible, voire grossière parfois.
Tu m'excuseras, mais là je ne comprends absolument pas ce que tu veux dire. Smile
Revenir en haut Aller en bas
ysov
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2287
Age : 55
Localisation : Canada
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Playlist (48)   Jeu 29 Déc 2011 - 17:10

Son tempérament d'exécutant. Il est comme sur des charbons ardents ou bien il a le mors au dent, ça respire peu. Il y a moyen d'être de feu tout en respirant au niveau de l'exécution, avec le toucher et les tempis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4612
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Playlist (48)   Jeu 29 Déc 2011 - 17:15

Glocktahr a écrit:
Je tente les quatuors de Villa-Lobos. Là c'est le 17, c'est agréable, un peu comme ceux de Mendelssohn que j'aime beaucoup.
Le mouvement lent est très beau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Playlist (48)   Jeu 29 Déc 2011 - 17:35

ysov a écrit:
Son tempérament d'exécutant. Il est comme sur des charbons ardents ou bien il a le mors au dent, ça respire peu. Il y a moyen d'être de feu tout en respirant au niveau de l'exécution, avec le toucher et les tempis.
Mais les tempi d'Ohlsson ne respirent pas, on dirait qu'il a bouffé un métronome.


Brahms, op.119, Richter
watch?v=Wl0F8j54tA0
C'est bon je suis rassuré, il n'y a aucune trace d'énervement. study
Revenir en haut Aller en bas
ysov
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2287
Age : 55
Localisation : Canada
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Playlist (48)   Jeu 29 Déc 2011 - 17:41

alexandre. a écrit:
ysov a écrit:
Son tempérament d'exécutant. Il est comme sur des charbons ardents ou bien il a le mors au dent, ça respire peu. Il y a moyen d'être de feu tout en respirant au niveau de l'exécution, avec le toucher et les tempis.
Mais les tempi d'Ohlsson ne respirent pas, on dirait qu'il a bouffé un métronome.


Brahms, op.119, Richter
watch?v=Wl0F8j54tA0
C'est bon je suis rassuré, il n'y a aucune trace d'énervement. study

Il faut s'énerver mais pas à tort et à travers de sorte qu'il faut éviter d'énerver... hehe Ohlsson métronomique? Je ne suis pas du même avis, et ce qu'il fait de mieux, sont ses nuances, de mf à ff et fff et non de mf à fff d'un coup (ouille!). Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Playlist (48)   Jeu 29 Déc 2011 - 17:42

ysov a écrit:
alexandre. a écrit:
ysov a écrit:
Son tempérament d'exécutant. Il est comme sur des charbons ardents ou bien il a le mors au dent, ça respire peu. Il y a moyen d'être de feu tout en respirant au niveau de l'exécution, avec le toucher et les tempis.
Mais les tempi d'Ohlsson ne respirent pas, on dirait qu'il a bouffé un métronome.


Brahms, op.119, Richter
watch?v=Wl0F8j54tA0
C'est bon je suis rassuré, il n'y a aucune trace d'énervement. study

Il faut s'énerver mais à tort et à travers de sorte qu'il faut éviter d'énerver... hehe
Je vais à nouveau t'embêter, mais là encore je ne comprends pas ce que tu veux dire.
Revenir en haut Aller en bas
ysov
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2287
Age : 55
Localisation : Canada
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Playlist (48)   Jeu 29 Déc 2011 - 17:47

Faut s'énerver mais PAS à tort et à travers, ou si tu préfères c'est de le faire avec intelligence musicale, aux bons moments, sinon ça ÉNERVE. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Playlist (48)   Jeu 29 Déc 2011 - 17:49

Dois-je en déduire que Richter s'énerve (le terme ne me convient pas du tout, ça n'a pas réellement de sens si l'expressivité de la partition est respectée) sans intelligence musicale ?
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Playlist (48)   Jeu 29 Déc 2011 - 17:50

J. P. Rameau: Castor & Pollux / Christie les arts flo

Ca vaut bien 4 tartelettes Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4031
Age : 23
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Playlist (48)   Jeu 29 Déc 2011 - 17:50

Dvorak : 13e quatuor, Prague String Quartet
I love you I love you

_________________
Si Titus Andronicus avait compté six actes, Shakespeare s'en serait pris aux spectateurs des premiers rangs du parterre et les aurait fait périr dans d'atroces souffrances.
(Jan Kott, Shakespeare, notre contemporain)

La vérité est si vraie, la force si forte, la finesse si fine, la profondeur si profonde et la philosophie si universelle dans ce texte qu'il vaut bien la peine d'y passer un instant.
(Un journaliste américain, 1894)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ysov
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2287
Age : 55
Localisation : Canada
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Playlist (48)   Jeu 29 Déc 2011 - 17:58

alexandre. a écrit:
Dois-je en déduire que Richter s'énerve (le terme ne me convient pas du tout, ça n'a pas réellement de sens si l'expressivité de la partition est respectée) sans intelligence musicale ?

Il peut être fameux tout comme il peut en être dénuée, seulement à écouter les études op.8 de Scriabine... Rolling Eyes Il y a parfois de la sécheresse, de la précipitation dans les con fuoco, presto, allegro feroce de la musique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Playlist (48)   Jeu 29 Déc 2011 - 18:09

Crawford Seeger : Suite pour 5 vents et piano.
Ives : Sonate n°2, Eckhardt - et déchiffrages divers.
Schubert : Sonate D894, I, Richter. Eh, c'est quand qu'è rentre, la batterie ? I don't want that
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Playlist (48)   Jeu 29 Déc 2011 - 18:10

Je n'ai écouté que du Beethoven aujourd'hui Embarassed

Fidelio, Böhm / Behrens. Très belle version dans l'ensemble même si la somme est meilleure que les parties. Böhm est très grand !
Les trois dernières sonates, sur pianoforte, par Paul Komen. L'opus 109 est atroce Mr. Green
Les opus 101, 31-1 et 111. Une belle découverte : David Korevaar, romantique mais sacrement bon, surtout dans la 16° ! Et le CD date de 2007, pour Ysov, qui ne ressort que des clichés sur le maestro.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Playlist (48)   Jeu 29 Déc 2011 - 18:16

jerome a écrit:
Schubert : Sonate D894, I, Richter. Eh, c'est quand qu'è rentre, la batterie ? I don't want that
Justement, il faut se faire à cette liquidité rythmique, le rythme devient presque anecdotique ici.
Quand je suis parfaitement disposé à écouter Richter dans D.894 la moindre modulation est un déchirement immense, un événement incommensurable.
Revenir en haut Aller en bas
ysov
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2287
Age : 55
Localisation : Canada
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Playlist (48)   Jeu 29 Déc 2011 - 18:20

Mariefran a écrit:
Je n'ai écouté que du Beethoven aujourd'hui Embarassed

Fidelio, Böhm / Behrens. Très belle version dans l'ensemble même si la somme est meilleure que les parties. Böhm est très grand !
Les trois dernières sonates, sur pianoforte, par Paul Komen. L'opus 109 est atroce Mr. Green
Les opus 101, 31-1 et 111. Une belle découverte : David Korevaar, romantique mais sacrement bon, surtout dans la 16° ! Et le CD date de 2007, pour Ysov, qui ne ressort que des clichés sur le maestro.

C'est un bon pianiste en effet et je l'aime bien également avec dohnanyi. D'ailleurs il y a longtemp que je l'ai pas écouté. Grazie!



NB Mais quel cliché sur le maestro? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ysov
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2287
Age : 55
Localisation : Canada
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Playlist (48)   Jeu 29 Déc 2011 - 18:26

alexandre. a écrit:
jerome a écrit:
Schubert : Sonate D894, I, Richter. Eh, c'est quand qu'è rentre, la batterie ? I don't want that
Justement, il faut se faire à cette liquidité rythmique, le rythme devient presque anecdotique ici.
Quand je suis parfaitement disposé à écouter Richter dans D.894 la moindre modulation est un déchirement immense, un événement incommensurable.

Tiens Alexandre, un petit cadeau pour toi sur ton Dieu, recevant la lumière de son Dieu le père. hehe

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Playlist (48)   Jeu 29 Déc 2011 - 18:27

alexandre. a écrit:
Justement, il faut se faire à cette liquidité rythmique, le rythme devient presque anecdotique ici.
Quand je suis parfaitement disposé à écouter Richter dans D.894 la moindre modulation est un déchirement immense, un événement incommensurable.
Je me doute. Je joue au con. Je rentre pas du tout dedans parce que les années 1820 pour moi c'est une terre hostile. Mais avec une immersion totale de plusieurs jours ça viendrait sûrement. Par contre il me paraît évident que ce que fait Richter est très dur difficile.
Ta deuxième phrase me fait penser à mes réactions dans Webern : 1) il faut être bien disposé (ça fluctue) et 2) une fois dans le bain, le microscopique et le quasi-statique acquièrent une intensité hallucinante.


Dernière édition par jerome le Jeu 29 Déc 2011 - 18:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ysov
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2287
Age : 55
Localisation : Canada
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Playlist (48)   Jeu 29 Déc 2011 - 18:32

jerome a écrit:
Par contre il me paraît évident que ce que fait Richter est très dur.

siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scherzian
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2989
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: Playlist (48)   Jeu 29 Déc 2011 - 18:42

ysov a écrit:
jerome a écrit:
Par contre il me paraît évident que ce que fait Richter est très dur difficile.
siffle
Pourtant, c'est bien ce qu'il fait, comme le dit Jérôme ; pour jouer ainsi une telle œuvre (qu'on l'apprécie ou non, peu importe), il faut une virtuosité totale, au sens extensif du terme, une science de l'acoustique et du piano dans toutes ses dimensions et toute son étendue. C'est seulement qu'ici la virtuosité est sous-jacente, latente, domptée. Et ça aussi, ça participe à la fascination que j'éprouve pour ce miracle interprétatif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4031
Age : 23
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Playlist (48)   Jeu 29 Déc 2011 - 18:44

Mahler : 5e symphonie, Kondrashin

Pour ceux que ça intéresserait, (presque) toutes les symphonies mahlériennes de Kondrashin sont disponibles sur le Tube...

_________________
Si Titus Andronicus avait compté six actes, Shakespeare s'en serait pris aux spectateurs des premiers rangs du parterre et les aurait fait périr dans d'atroces souffrances.
(Jan Kott, Shakespeare, notre contemporain)

La vérité est si vraie, la force si forte, la finesse si fine, la profondeur si profonde et la philosophie si universelle dans ce texte qu'il vaut bien la peine d'y passer un instant.
(Un journaliste américain, 1894)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80660
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Playlist (48)   Jeu 29 Déc 2011 - 18:45

Wagner: La Walkyrie, acte 1/Pappano 2005 (Domingo-Meier)

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4612
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Playlist (48)   Jeu 29 Déc 2011 - 18:50

Xavier a écrit:
Wagner: La Walkyrie, acte 1/Pappano 2005 (Domingo-Meier)

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Shocked
pourquoi " Shocked "?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ysov
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2287
Age : 55
Localisation : Canada
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Playlist (48)   Jeu 29 Déc 2011 - 18:50

Scherzian a écrit:
ysov a écrit:
jerome a écrit:
Par contre il me paraît évident que ce que fait Richter est très dur difficile.
siffle
Pourtant, c'est bien ce qu'il fait, comme le dit Jérôme ; pour jouer ainsi une telle œuvre (qu'on l'apprécie ou non, peu importe), il faut une virtuosité totale, au sens extensif du terme, une science de l'acoustique et du piano dans toutes ses dimensions et toute son étendue. C'est seulement qu'ici la virtuosité est sous-jacente, latente, domptée. Et ça aussi, ça participe à la fascination que j'éprouve pour ce miracle interprétatif.

Avec lui cette sonate en est plus une, mais une véritable marche funèbre... hehe Le début devrait être un peu plus contrasté et inégal un peu de tempi, car cette oeuvre évoque non seulement le grand Beethoven, mais ça évoque même l'atmosphère d'une de ses symphonies, comme la Pastorale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Playlist (48)   Jeu 29 Déc 2011 - 19:20

Bruckner : 3e symphonie (Knappertsbusch Bayerischen Staatsoper, 11/10/1954) Hans a encore mis le bazar dans la partition Sad Pourtant la conception est vraiment pas mal et la réalisation est bonne dans les 2 premiers mouvements, mais le Ziemlich schnell se délite complètement et l'orchestre est vraiment trop désorganisé pour vraiment assurer dans le Finale... (malgré la véritable inspiration du chef)

Avant ça :
Bach cantate BWV 152 (Harnoncourt)
Beethoven : Symphonie n° 5 & Intégrale d'Egmont (Szell & Concertgebouw / Wiener) La meilleure 5e de tous les temps, enfin en tout cas la plus « parfaite », et sans problème dans mon top 5 des préférées.
Beethoven : concertos pour piano n° 1 & 3 (Zacharias/Vonk) plutôt agréablement surpris par ces enregistrements que je n'avais jamais écoutés dans tout ce que j'ai...

J'ai aussi reçu le coffret Schubert/Busch Quartet (Regis) avec des trucs que je n'avais pas encore. Et l'intégrale des sonates de Haydn par Schornsheim, peut-être que ça va me faire sortir de mes 3 B.
Revenir en haut Aller en bas
ysov
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2287
Age : 55
Localisation : Canada
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Playlist (48)   Jeu 29 Déc 2011 - 19:23

Cette intégrale des sonates de Haydn est ma préférée. Excellente non seulement comme pianofortiste, mais comme claveciniste aussi. Je recommande également l'intégrale des concertos pour clavier du même compositeur, au clavecin, pianoforte et orgue:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Playlist (48)   Jeu 29 Déc 2011 - 19:30

discobole a écrit:
J'ai aussi reçu le coffret Schubert/Busch Quartet (Regis)

C'est quoi ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scherzian
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2989
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: Playlist (48)   Jeu 29 Déc 2011 - 19:34

ysov a écrit:
Avec lui [Richter] cette sonate [Schubert D894-I] en est plus une, mais une véritable marche funèbre... hehe Le début devrait être un peu plus contrasté et inégal un peu de tempi, car cette oeuvre évoque non seulement le grand Beethoven, mais ça évoque même l'atmosphère d'une de ses symphonies, comme la Pastorale.
Pas du tout : un tempo lent n'est pas forcément d'inspiration funèbre et de nombreuses marches funèbres ne sont d'ailleurs pas elles-mêmes établies sur un tempo lent (exemples : Beethoven, Chopin, Wagner). L'exposition du I de la D894 par Richter est au contraire très contrastée, justement ; il y a un raffinement hallucinant des nuances, des accentuations et des textures. Les nuances sont très amples, mais aussi très raffinées dans leurs rapports le long du temps. C'est très, très rare, une telle qualité (en clair, c'est unique). Et je ne vois pas pourquoi il devrait y avoir ici des inégalités de tempos : la partition elle-même n'en requiert aucune et ça serait antinomique avec la concentration de son discours, donc Richter n'en met pas. Enfin, il n'y a rien ici -- ni dans la D894 ni ailleurs dans aucune autre œuvre de Schubert -- qui évoque la musique de Beethoven. La soi-disant influence de Beethoven sur Schubert est une légende inepte inventée par ceux qui croient que la coïncidence temporelle exerce une quelconque action sur la création artistique. En revanche, il est bien possible qu'il y ait eu, ici ou là, une influence de Schubert sur Beethoven, par exemple dans la Sonate opus 90 de ce dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18950
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Playlist (48)   Jeu 29 Déc 2011 - 19:38

Mariefran a écrit:
Polyeucte a écrit:
Beethoven : Sonate No.32, Opus 111 (Maria Grinberg)
Miam!! drink

ça fait quoi d'entrevoir le Graal ? kiss

Laughing
J'avais déjà écouté d'une oreille un peu distraite l'opus 111, mais c'est vraiment bien! Et belle découverte pour ta pianiste préférée:D
J'ai enchaîné par une sonate de Listz, des Ballades de Chopin et de Impromptus de Schubert...
Merci! Very Happy

Wagner : Parsifal, Acte II (Van Zweden, 2010 : Katarina Dalayman, Klaus Florian Vogt,...)
Vraiment chouette! Mais c'est affreux, j'arrive pas à trouver une version de Parsifal qui écrase les autres tellement j'en trouve énormément de magnifiques :
- Kna 51
- Kna 64
- Leitner 54 (à Paris, avec Mödl et Windgassen, mais aussi Von Rohr splendide en Gurnemanz)
- Ludwig 71 (au MET, avec Konya, Dalis, Stewart et Siepi... )
- Stein 76 (à Paris, avec Kurt Moll, Jon Vickers, Nadine Denize, Theo Adam, Jacques Mars... un vrai bonheur!!)
- Haenchen 2008 (à Paris toujours, avec Ventris, Meier, Selig, Marco-Buhrmester, Nikitin... Immenses souvenirs!!)
- Gatti 2009 (à Bayreuth cette fois, avec Ventris, Fujimura, Youn, Roth... autres immenses souvenirs!!)
- Gergiev 2009 (avec Gary Lehman, Violeta Urmana, René Pape, Evgeny Nikitin... quelle direction... et des solistes qui donnent le meilleur d'eux-même!)
- et puis Van Zweden 2010...

(en plus, je fais pas trop dans la nécrophilie pour une fois! Mr.Red)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
ysov
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2287
Age : 55
Localisation : Canada
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Playlist (48)   Jeu 29 Déc 2011 - 19:42

Scherzian a écrit:
ysov a écrit:
Avec lui [Richter] cette sonate [Schubert D894-I] en est plus une, mais une véritable marche funèbre... hehe Le début devrait être un peu plus contrasté et inégal un peu de tempi, car cette oeuvre évoque non seulement le grand Beethoven, mais ça évoque même l'atmosphère d'une de ses symphonies, comme la Pastorale.
Pas du tout : un tempo lent n'est pas forcément d'inspiration funèbre et de nombreuses marches funèbres ne sont d'ailleurs pas elles-mêmes établies sur un tempo lent (exemples : Beethoven, Chopin, Wagner). L'exposition du I de la D894 par Richter est au contraire très contrastée, justement ; il y a un raffinement hallucinant des nuances, des accentuations et des textures. Les nuances sont très amples, mais aussi très raffinées dans leurs rapports le long du temps. C'est très, très rare, une telle qualité (en clair, c'est unique). Et je ne vois pas pourquoi il devrait y avoir ici des inégalités de tempos : la partition elle-même n'en requiert aucune et ça serait antinomique avec la concentration de son discours, donc Richter n'en met pas. Enfin, il n'y a rien ici -- ni dans la D894 ni ailleurs dans aucune autre œuvre de Schubert -- qui évoque la musique de Beethoven. La soi-disant influence de Beethoven sur Schubert est une légende inepte inventée par ceux qui croient que la coïncidence temporelle exerce une quelconque action sur la création artistique. En revanche, il est bien possible qu'il y ait eu, ici ou là, une influence de Schubert sur Beethoven, par exemple dans la Sonate opus 90 de ce dernier.

Le premier mouvement est trop linéaire, trop également rythmiquement, sec quoi. Le deuxième accuse trop d'énergie comparativement au premier mouvement, car le premier devrait être plus vivant que le deuxième. Cela a pas de sens. Quelle dureté parfois dans le dernier mouvement... Rolling Eyes C'est Taras Bulba le cosaque déguisé en pianiste... hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Playlist (48)   Jeu 29 Déc 2011 - 19:47

La sécheresse n'a aucun rapport avec le tempo. Et c'est une partition qui est écrite de façon très égale rythmiquement, et qui ne demande surtout pas de variation de tempo. C'est un présupposé essentiel pour toutes les dernières sonates de Schubert (modulo D.960 par Yudina).
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80660
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Playlist (48)   Jeu 29 Déc 2011 - 19:51

Y a pas un sujet sur les sonates de Schubert? siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Playlist (48)   Jeu 29 Déc 2011 - 19:51

jerome a écrit:
alexandre. a écrit:
Justement, il faut se faire à cette liquidité rythmique, le rythme devient presque anecdotique ici.
Quand je suis parfaitement disposé à écouter Richter dans D.894 la moindre modulation est un déchirement immense, un événement incommensurable.
Je me doute. Je joue au con. Je rentre pas du tout dedans parce que les années 1820 pour moi c'est une terre hostile. Mais avec une immersion totale de plusieurs jours ça viendrait sûrement. Par contre il me paraît évident que ce que fait Richter est très dur difficile.
Ta deuxième phrase me fait penser à mes réactions dans Webern : 1) il faut être bien disposé (ça fluctue) et 2) une fois dans le bain, le microscopique et le quasi-statique acquièrent une intensité hallucinante.
Oui, ce n'est pas forcément évident d'aimer cette sonate dans cette interprétation si on n'est pas habitué à Schubert. Lupu peut constituer un moyen terme d'excellente facture pour aborder cette sonate.
Les modulations sont toutes sublimes pour moi, c'est un plaisir fabuleux de les entendre se succéder dans un tel monde de douceur pianistique (difficile de faire moins percussif ou moins centré sur l'harmonie), monde aussi extrêmement noir (et surtout pas pastoral, ce n'est pas le propos de cette sonate qui est tout sauf descriptive).
Et oui, il faut une maîtrise technique (et une intelligence de l'harmonie) exceptionnelle pour tenir ce premier mouvement de cette façon, cette plongée progressive sans début de baisse de tension.
Revenir en haut Aller en bas
ysov
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2287
Age : 55
Localisation : Canada
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Playlist (48)   Jeu 29 Déc 2011 - 20:00

En tous cas, j'aime pas son toucher, j'aime pas sa trop grande linéarité. Il faut donner l'impression d'une certaine nostalgie, mais également une béatitude et non une sorte de funèbre sombre. Lupu je préfère, mais mon préféré avec cette sonate est Claudio Arrau, du beau contraste, il y a de la belle lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4612
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Playlist (48)   Jeu 29 Déc 2011 - 20:06

Stravinsky, pulcinella.

Stravinsky c'est un des seuls compositeurs (si ce n'est le seul hors wagnerisme) que j'apprécie de cette période car sa musique ne sonne pas "bizarre" à mes oreilles (bon ya bien des trucs space comme les noces, mais en général ça va).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80660
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Playlist (48)   Jeu 29 Déc 2011 - 20:07

Glocktahr a écrit:
Stravinsky, pulcinella.

Stravinsky c'est un des seuls compositeurs (si ce n'est le seul hors wagnerisme) que j'apprécie de cette période car sa musique ne sonne pas "bizarre" à mes oreilles (bon ya bien des trucs space comme les noces, mais en général ça va).

C'est qui les autres?
Parce que dans les années 10-20 y a quand même Debussy, Ravel, Fauré, Roussel, Bartok, Schoenberg, Berg, Szymanowski, Scriabine, Roslavets, Sibelius, et j'en passe... Ils sonnent tous bizarres? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4612
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Playlist (48)   Jeu 29 Déc 2011 - 20:16

Xavier a écrit:
Glocktahr a écrit:
Stravinsky, pulcinella.

Stravinsky c'est un des seuls compositeurs (si ce n'est le seul hors wagnerisme) que j'apprécie de cette période car sa musique ne sonne pas "bizarre" à mes oreilles (bon ya bien des trucs space comme les noces, mais en général ça va).

C'est qui les autres?
Parce que dans les années 10-20 y a quand même Debussy, Ravel, Fauré, Roussel, Bartok, Schoenberg, Berg, Szymanowski, Scriabine, Roslavets, Sibelius, et j'en passe... Ils sonnent tous bizarres? scratch
Roussel je ne connais pas, Szymanowski seulement le roi roger (Ca ça va mais je mets ça dans wagnerisme), mais les autres je ne trouve pas ça très confortable (même si ça m'arrive d'écouter), et Debussy et Sibelius ça ne sonne pas bizarre mais ça m'ennuie. (Bon sinon je sais vous allez me dire ya Verklärte Nacht mais je parle dans l'ensemble). Faudra que je me plonge dans scriabine et szymanowki, ça ça a l'air de passer encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4612
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Playlist (48)   Jeu 29 Déc 2011 - 20:22

et sinon Fauré ça passe, mais je connais mal (je croyais que c'était plutot un compositeur du XIXe).

-------

http://classik.forumactif.com/viewtopic.forum?t=5894
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Playlist (48)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Playlist (48)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 20 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20
 Sujets similaires
-
» Pop française (Playlist)
» Playlist participative : années 80
» Playlist (31)
» Chanson française-Playlist
» Playlist Radio latitude

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: