Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Garrick Ohlsson, piano

Aller en bas 
AuteurMessage
Niccolo.P
Néophyte


Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 16/12/2011

Garrick Ohlsson, piano Empty
MessageSujet: Garrick Ohlsson, piano   Garrick Ohlsson, piano EmptyLun 23 Jan 2012 - 18:55

Bonsoir, je souhaiterais avoir un avis sur le pianiste Garrick Ohlsson et aussi ses enregistrements.

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pianissimo
Mélomane averti
pianissimo

Nombre de messages : 334
Age : 32
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/01/2008

Garrick Ohlsson, piano Empty
MessageSujet: Re: Garrick Ohlsson, piano   Garrick Ohlsson, piano EmptyLun 23 Jan 2012 - 19:52

Bonsoir et bienvenue !

Juste une petite remarque avant de développer, le sujet que tu proposes doit être plutôt posté dans la rubrique "Oeuvres">> "Interprètes". Comme tu sembles nouveau sur ce forum, je pense que l'administrateur ne t'en voudra pas et déplacera le sujet...

Je ne connais G. Ohlsson que dans ses interprétations de Chopin. Il a d'ailleurs gravé une intégrale des oeuvres du grand Frédéric, assez recommandable je crois. Je garde surtout de lui le souvenir d'une admirable version de la barcarolle op 60.

Il a également enregistré il me semble quelques sonates de Beethoven mais dont je n'ai jamais eu écho.

A noter également un enregistrement des 4 sonates de Weber, pour lequel je lui préfère la version pour piano-forte de Vermeulen.

Sa discographie doit être bien plus riche et je laisse le soin à d'autres intervenants plus au courant de la question de compléter ma maigre réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
808
Mélomaniaque


Nombre de messages : 709
Date d'inscription : 19/06/2011

Garrick Ohlsson, piano Empty
MessageSujet: Re: Garrick Ohlsson, piano   Garrick Ohlsson, piano EmptyLun 23 Jan 2012 - 20:46

pianissimo a écrit:

Je ne connais G. Ohlsson que dans ses interprétations de Chopin. Il a d'ailleurs gravé une intégrale des oeuvres du grand Frédéric, assez recommandable je crois

oui, elle est très bien.
belles nocturnes. les versions emi (antérieures) sont bien aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87394
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Garrick Ohlsson, piano Empty
MessageSujet: Re: Garrick Ohlsson, piano   Garrick Ohlsson, piano EmptyLun 23 Jan 2012 - 21:47

Niccolo.P a écrit:
Bonsoir, je souhaiterais avoir un avis sur le pianiste Garrick Ohlsson et aussi ses enregistrements.
Salut Nicco !

Avant de te répondre, je dois à l'honnêteté de te préciser qu'il y a ici au moins deux (voire trois) camps assez définis en termes de goûts pianistiques, et donc que les avis, aussi tranchés et étayés soient-ils demandent toujours à remis en perspective avec les présupposés idéologiques ou gustatifs de chacun.

Pour faire simple, il y a ceux qui aiment le piano à l'ancienne, avec beaucoup de liberté rythmique et un son dense, et ceux qui sont davantage partisans de l'exactitude et d'un son plus brillant et plus lisse.

Je précise que bien que n'étant pas le moins du monde militant, mes goûts se situent plutôt du second côté (Argerich plutôt que Sofronitzky, Collard plutôt que Cortot, pour caricaturer résolument).

--

Donc, Ohlsson est pour moi un pianiste formidable, un de ceux capables de construire un discours personnel cohérent, mais sans jamais imposer son esthétique à l'oeuvre, comme c'est parfois le cas avec les grands pianistes à très forte personnalité (comme Arrau, R. Serkin ou Yudina, par exemple).

C'est un genre de pianisme "international", brillant, qu'on peut trouver lisse au niveau du son, mais l'art des phrasés et de l'investissement est assez exceptionnel de mon point de vue, avec tout de même une belle plastique sonore.

Dans tout le répertoire romantique (Chopin en particulier), c'est vraiment sur les sommets pour moi.

La seule chose qui m'ait déçue de lui, ce sont ses Goldberg (vraiment lisses, pas du tout son univers).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



Garrick Ohlsson, piano Empty
MessageSujet: Re: Garrick Ohlsson, piano   Garrick Ohlsson, piano EmptyLun 23 Jan 2012 - 21:51

DavidLeMarrec a écrit:
Avant de te répondre, je dois à l'honnêteté de te préciser qu'il y a ici au moins deux (voire trois) camps assez définis en termes de goûts pianistiques, et donc que les avis, aussi tranchés et étayés soient-ils demandent toujours à remis en perspective avec les présupposés idéologiques ou gustatifs de chacun.
Tu n'en démords pas hein fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Garrick Ohlsson, piano Empty
MessageSujet: Re: Garrick Ohlsson, piano   Garrick Ohlsson, piano EmptyLun 23 Jan 2012 - 21:59

je doute que ça aide Niccolo P. mais lors de la dernière apparition d'Ohlsson on en avait un peu parlé ici
http://classik.forumactif.com/t5706-pleyel-30-09-2011-kodaly-barber-bartok-philhar-chung-ohlsson
(bon l'oeuvre dont il est question n'intéresse personne donc on peut dire ce qu'on veut, et il n'y a aucun présupposé car je me fiche des pianistes de toutes écoles, surtout s'ils jouent de la musique de piano).
Bref ce que j'avais -à l'occasion- aimé chez Ohlsson c'était son culot, et ce que j'avais moins aimé, l'impossibilité de se maintenir à la hauteur de ses prétentions (dans une répertoire qu'il aurait pourtant été supposé posséder mieux qu'un européen).
Revenir en haut Aller en bas
aroldo
Mélomaniaque
aroldo

Nombre de messages : 1778
Date d'inscription : 19/02/2011

Garrick Ohlsson, piano Empty
MessageSujet: Re: Garrick Ohlsson, piano   Garrick Ohlsson, piano EmptyLun 23 Jan 2012 - 22:20

sud273 a écrit:
je me fiche des pianistes de toutes écoles, surtout s'ils jouent de la musique de piano
hehe j'adore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87394
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Garrick Ohlsson, piano Empty
MessageSujet: Re: Garrick Ohlsson, piano   Garrick Ohlsson, piano EmptyLun 23 Jan 2012 - 22:23

Mon prolégomène était justement destiné à éviter les affrontements claniques entre vrais-pianistes et faux-pianistes (ensembles aux contours mouvants selon les interlocuteurs). Mr. Green

alexandre. a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Avant de te répondre, je dois à l'honnêteté de te préciser qu'il y a ici au moins deux (voire trois) camps assez définis en termes de goûts pianistiques, et donc que les avis, aussi tranchés et étayés soient-ils demandent toujours à remis en perspective avec les présupposés idéologiques ou gustatifs de chacun.
Tu n'en démords pas hein fleurs
Mais ce n'est pas une insulte, voyons, et ça ne vise pas plus un camp que l'autre, c'est juste un choix qu'on fait, certains veulent du son, d'autres une lecture originale, d'autres encore avoir toutes les notes au bon endroit, et puis Mariefran veut juste que ça croustille.

Je lisais dans un autre fil (je crois que c'était toi qui le disais) que les pianistes russes de la grande époque avaient LA bonne façon (extrêmement articulée, pas digitalement, mais musicalement) de faire les gammes dans le répertoire classique. C'est une position de principe (on peut défendre d'autres approches, aussi bien en s'appuyant sur les caractéristiques des instruments d'époque que sur les possibilités de ceux d'aujourd'hui), qui n'a rien d'infamant en tant que telle. Ca, c'est idéologique de mon point de vue, mais il n'y a aucun mal à le défendre si on trouve que cette esthétique est justifiée, on est bien là pour émettre des goûts et des avis...

Je ne vois pas vraiment ce que j'ai dit de si tendancieux, comme je te l'ai précisé l'autre jour (je t'avais répondu dans la partie "le forum", je ne suis pas sûr que tu aies vu), il ne faut pas chercher d'allusions perfides, si je veux te contredire, je suis tout à fait capable de poster au bon endroit. Smile

La seule chose éventuellement polémique que ça pourrait supposer, c'est que je ne crois pas à la vérité universelle d'un type d'interprétation qui serait bon à l'exclusion de tous les autres (qu'on ne puisse jouer Bach qu'au clavecin ou Scriabine qu'avec des élèves de Neuhaus / Oborine), mais ça ne me paraît pas si polémique que ça...


Dernière édition par DavidLeMarrec le Lun 23 Jan 2012 - 22:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



Garrick Ohlsson, piano Empty
MessageSujet: Re: Garrick Ohlsson, piano   Garrick Ohlsson, piano EmptyLun 23 Jan 2012 - 22:31

DavidLeMarrec a écrit:
Mon prolégomène était justement destiné à éviter les affrontements claniques entre vrais-pianistes et faux-pianistes (ensembles aux contours mouvants selon les interlocuteurs). Mr. Green

alexandre. a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Avant de te répondre, je dois à l'honnêteté de te préciser qu'il y a ici au moins deux (voire trois) camps assez définis en termes de goûts pianistiques, et donc que les avis, aussi tranchés et étayés soient-ils demandent toujours à remis en perspective avec les présupposés idéologiques ou gustatifs de chacun.
Tu n'en démords pas hein fleurs
Mais ce n'est pas une insulte, voyons, et ça ne vise pas plus un camp que l'autre, c'est juste un choix qu'on fait, certains veulent du son, d'autres une lecture originale, d'autres encore avoir toutes les notes au bon endroit, et puis Mariefran veut juste que ça croustille.

Je lisais dans un autre fil (je crois que c'était toi qui le disais) que les pianistes russes de la grande époque avaient LA bonne façon (extrêmement articulée, pas digitalement, mais musicalement) de faire les gammes dans le répertoire classique. C'est une position de principe (on peut défendre d'autres approches, aussi bien en s'appuyant sur les caractéristiques des instruments d'époque que sur les possibilités de ceux d'aujourd'hui), qui n'a rien d'infamant en tant que telle. Ca, c'est idéologique de mon point de vue, mais il n'y a aucun mal à le défendre si on trouve que cette esthétique est justifiée, on est bien là pour émettre des goûts et des avis...
Oui, j'ai pu dire ça mais pas de cette façon. Et puis les plus belles gammes, c'est pour moi Gieseking et Michelangeli alors bon...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Garrick Ohlsson, piano Empty
MessageSujet: Re: Garrick Ohlsson, piano   Garrick Ohlsson, piano EmptyLun 23 Jan 2012 - 22:38

Et puis tu te trompes sur mon idéologie.
Si présupposé idéologique il y a, c'est qu'il faut faire de belles gammes pour jouer du piano de façon excellente. A partir de ça il n'y a aucun autre présupposé, et surtout pas lié à l'école pianistique. A posteriori par contre, il se trouve que beaucoup de pianistes russes font de belles gammes (entre autres).
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87394
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Garrick Ohlsson, piano Empty
MessageSujet: Re: Garrick Ohlsson, piano   Garrick Ohlsson, piano EmptyLun 23 Jan 2012 - 22:38

alexandre. a écrit:
Oui, j'ai pu dire ça mais pas de cette façon.
Possible, c'était juste un exemple pour illustrer ce que j'appelle idéologique : une prise de position de principe, en somme. On en a tous, des limites, des souhaits, sur lesquels on ne veut pas ou on ne parvient pas à tansiger.

C'est exactement pareil lorsque je dis qu'un pianiste banal qui explore du répertoire m'intéresse plus qu'un pianiste génial qui ne joue que Mozart et Chopin : c'est une position de principe.

La seule friction qu'il peut y avoir, c'est si on dénie aux autres la possibilité d'avoir d'autres repères idéologiques que les nôtres, mais on est sur un forum précisément pour échanger nos points de vue, donc a priori la question ne se pose même pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87394
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Garrick Ohlsson, piano Empty
MessageSujet: Re: Garrick Ohlsson, piano   Garrick Ohlsson, piano EmptyLun 23 Jan 2012 - 22:44

alexandre. a écrit:
Et puis tu te trompes sur mon idéologie.
Je ne prétendais pas décrire tes goûts, ce n'était qu'un exemple pris sans vérification, pour que tu voies ce que recouvrait mon terme. Smile

Citation :
Si présupposé idéologique il y a, c'est qu'il faut faire de belles gammes pour jouer du piano de façon excellente.
Voilà, ça illustre parfaitement ce que je voulais dire.

1) Qu'est-ce qu'une belle gamme ? Celles postées récemment que vous aviez (avec Percy je crois) décrites comme belles m'ont paru d'une égalité assez désagréable, un côté MIDI (chaque note également égrenée) qui m'a beaucoup déplu. Là, il y a de vrais choix idéologiques : pour moi, une gamme c'est plus beau inégal, voire avec un peu de pédale pour qu'on n'entende pas le détail.

2) De mon côté, je me moque comme d'une guigne de la qualité des gammes chez un pianiste, ce genre de traits purement pianistiques sont précisément ce qui ne m'intéresse pas dans la littérature pour piano, et la raison pour laquelle je trouve les transcriptions souvent plus intéressantes que les oeuvres spécifiquement écrites pour l'instrument.
Ici aussi, c'est un goût (délibéré ou non) qui vient finalement en amont des argumentations qu'on peut faire...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



Garrick Ohlsson, piano Empty
MessageSujet: Re: Garrick Ohlsson, piano   Garrick Ohlsson, piano EmptyLun 23 Jan 2012 - 22:48

DavidLeMarrec a écrit:
1) Qu'est-ce qu'une belle gamme ? Celles postées récemment que vous aviez (avec Percy je crois) décrites comme belles m'ont paru d'une égalité assez désagréable, un côté MIDI (chaque note également égrenée) qui m'a beaucoup déplu. Là, il y a de vrais choix idéologiques : pour moi, une gamme c'est plus beau inégal, voire avec un peu de pédale pour qu'on n'entende pas le détail.
Chez Gieseking ou Michelangeli j'entends un nombre d'appuis phénoménal, je trouve ça fabuleusement galbé. Alors si tu y entends des notes égrénées comme sur un clavier midi Garrick Ohlsson, piano 2661413304

DavidLeMarrec a écrit:
2) De mon côté, je me moque comme d'une guigne de la qualité des gammes chez un pianiste, ce genre de traits purement pianistiques sont précisément ce qui ne m'intéresse pas dans la littérature pour piano, et la raison pour laquelle je trouve les transcriptions souvent plus intéressantes que les oeuvres spécifiquement écrites pour l'instrument.
Ici aussi, c'est un goût (délibéré ou non) qui vient finalement en amont des argumentations qu'on peut faire...
Donc tu n'aimes pas les sonates de Mozart ?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87394
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Garrick Ohlsson, piano Empty
MessageSujet: Re: Garrick Ohlsson, piano   Garrick Ohlsson, piano EmptyLun 23 Jan 2012 - 23:09

alexandre. a écrit:
Chez Gieseking ou Michelangeli j'entends un nombre d'appuis phénoménal, je trouve ça fabuleusement galbé. Alors si tu y entends des notes égrénées comme sur un clavier midi Garrick Ohlsson, piano 2661413304
Je parlais spécifiquement de votre dernier exemple, les notes étaient d'une égalité extraordinaire, mais au point de ne plus être vraiment expressives.
Je ne me prononce pas sur le reste, comme je le disais je ne suis pas suffisamment intéressé par les gammes pour avoir un avis. Ces deux pianistes ne me touchent pas particulièrement en général (leurs Debussy figés Confused ), mais je n'ai pas particulièrement observé leurs gammes.

Citation :
Donc tu n'aimes pas les sonates de Mozart ?
Si, si, j'aime bien, mais je ne peux pas dire que je trouve ça complètement souverain non plus. Mozart parvient à soutenir l'intérêt grâce à d'autres paramètres, de petits jeux de motifs ou de structures, et surtout de belles couleurs harmoniques. Mais effectivement, il y a des mouvements qui me laissent assez froid.
Cela dit, si je prends du plaisir à les jouer, je dois bien admettre que je ne les écoute à peu près jamais. Smile Donc oui, même si je considère que je les aime, on ne peut pas dire que je les vénère.

Ce qui me laisse vraiment de marbre, c'est la virtuosité lisztienne, je trouve Liszt passionnant, mais je supprimerais volontiers tous les trilles, cadences et gammes qui encombrent le discours. Que ces traits soient bien ou mal réalisés n'a absolument aucune importance pour moi.
Pour aller au bout de la logique, je pourrais dire que dans les Etudes de Chopin, je suis sensible avant tout au climat (ou au phrasé des thèmes), mais la transcendance technique y est absolument facultative pour me convaincre.

Pour le dire autrement : à peu près n'importe quel pianiste professionnel a le niveau technique suffisant pour me convaincre dans à peu près n'importe quel répertoire. Le clivage se situe ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



Garrick Ohlsson, piano Empty
MessageSujet: Re: Garrick Ohlsson, piano   Garrick Ohlsson, piano EmptyLun 23 Jan 2012 - 23:17

C'est vraiment figé ça ? :
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87394
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Garrick Ohlsson, piano Empty
MessageSujet: Re: Garrick Ohlsson, piano   Garrick Ohlsson, piano EmptyLun 23 Jan 2012 - 23:21

Non, ça a l'air très beau, dans une optique sèche qui a l'air de fonctionner remarquablement si j'en crois le début. J'écouterai ça prochainement, ça fait envie.

Je n'ai pas précisé puisque ce n'était pas le sujet (on est vraiment HS maintenant hehe ), mais je n'ai écouté que ses Préludes (ce qui m'avait vraiment suffi tant c'était terne et presque gourd).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



Garrick Ohlsson, piano Empty
MessageSujet: Re: Garrick Ohlsson, piano   Garrick Ohlsson, piano EmptyLun 23 Jan 2012 - 23:26

Je pense aussi qu'il faut savoir réaliser de très belles gammes et de très beaux arpèges pour pouvoir espérer jouer de manière convaincante de larges pans du répertoire, qu'ils les utilisent ou non de manière explicite dans les œuvres. Mais, même si ce n'était pas le cas (ce que je ne pense donc pas), c'est surtout une question d'attitude du pianiste face à son instrument. Ne pas considérer les gammes et les arpèges comme un mal nécessaire, comme un boulet traînant à la cheville des artistes qui ont pourtant mieux à faire que ça. Ce n'est pas une tâche avilissante. Backhaus disait qu'il devait sa technique et la longévité de celle-ci aux exercices de gammes répétées. Sofronitsky (voilà, comme ça j'ai pris des exemples aux deux extrémités du spectre expressif) disait à ses élèves, formels ou plutôt informels, qu'il fallait aborder ces humbles exercices comme si, le lendemain, on allait jouer, dans la grande salle du conservatoire de Moscou, un récital tout entier consacré exclusivement à des études de ce genre.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83749
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Garrick Ohlsson, piano Empty
MessageSujet: Re: Garrick Ohlsson, piano   Garrick Ohlsson, piano EmptyMar 24 Jan 2012 - 14:26

Compètement HS les gars. siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Garrick Ohlsson, piano Empty
MessageSujet: Re: Garrick Ohlsson, piano   Garrick Ohlsson, piano EmptyMar 24 Jan 2012 - 18:19

Ses Chopin chez EMI sont loin de m'avoir convaincu (jeu très prosaïque, sonorité assez vilaine), mais il semblerait que son intégrale Hyperion soit d'un autre niveau. Il faudrait que j'essaie d'y jeter une oreille un jour.

Par contre Ohlsson a enregistré chez Telarc l'une des meilleures sinon la meilleure version du concerto de Busoni, avec Dohnanyi à Cleveland. Il faut l'entendre faire gronder son magnifique Bösendorfer, c'est impressionnant !

Sinon, chez RCA, j'ai un disque Gershwin de Tilson Thomas où Ohlsson officie dans le Concerto en fa. Il faudrait que je réécoute mais j'ai plutôt un excellent souvenir de cette version.

Enfin il y a son intégrale des sonates de Beethoven chez Bridge, en cours ou terminée, je ne sais plus trop. Je serais curieux de savoir ce que ça vaut. Personne ne connaît ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allen
Néophyte


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 30/08/2010

Garrick Ohlsson, piano Empty
MessageSujet: Re: Garrick Ohlsson, piano   Garrick Ohlsson, piano EmptyDim 26 Fév 2012 - 18:49

Citation :
Ses Chopin chez EMI sont loin de m'avoir convaincu (jeu très prosaïque, sonorité assez vilaine), mais il semblerait que son intégrale Hyperion soit d'un autre niveau.

J'ai son intégrale Hyperion, par stupide souci d’accumuler les versions, sans doute.
Alors celle chez EMI doit être au-dessous de tout. Rolling Eyes

Achat déconseillé à mon sens. Rien de mémorable, un Chopin pour vieilles filles?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83749
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Garrick Ohlsson, piano Empty
MessageSujet: Re: Garrick Ohlsson, piano   Garrick Ohlsson, piano EmptyDim 26 Fév 2012 - 19:00

David appréciera. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Garrick Ohlsson, piano Empty
MessageSujet: Re: Garrick Ohlsson, piano   Garrick Ohlsson, piano EmptyDim 26 Fév 2012 - 19:50

Allen a écrit:
un Chopin pour vieilles filles?

tu en connais un autre?
Revenir en haut Aller en bas
Théo B
Mélomane averti


Nombre de messages : 446
Age : 35
Date d'inscription : 06/09/2010

Garrick Ohlsson, piano Empty
MessageSujet: Re: Garrick Ohlsson, piano   Garrick Ohlsson, piano EmptyDim 28 Oct 2012 - 15:08

Sinon pour entendre des gammes merveilleuses (et plein d'autres choses) aujourd'hui, on peut aller écouter Garrick Ohlsson. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Garrick Ohlsson, piano Empty
MessageSujet: Re: Garrick Ohlsson, piano   Garrick Ohlsson, piano EmptyDim 28 Oct 2012 - 15:48

Tu aurais des enregistrements à recommander d'Ohlsson ?
Et tu penses quoi de ses Chopin ?
Revenir en haut Aller en bas
Théo B
Mélomane averti


Nombre de messages : 446
Age : 35
Date d'inscription : 06/09/2010

Garrick Ohlsson, piano Empty
MessageSujet: Re: Garrick Ohlsson, piano   Garrick Ohlsson, piano EmptyDim 28 Oct 2012 - 15:53

Rien de particulier, je n'avais pas trop d'opinion avant de le voir en direct. Je pense qu'il faut privilégier les enregistrements récents. Et certains concerts filmés sont bien beaux, notamment des concertos de Brahms et Chopin de ces dernières années.
Un jeu d'une très grande sobriété expressive portée par un son absolument exceptionnel d'élégance, de présence, de densité, avec une qualité de contrôle du timbre bluffante d'homogénéité sur l'ensemble des registres, et un superbe legato.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Garrick Ohlsson, piano Empty
MessageSujet: Re: Garrick Ohlsson, piano   Garrick Ohlsson, piano Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Garrick Ohlsson, piano
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Koechlin - Quintette avec Piano Op.80
» Schumann - quintette avec piano op44
» [Piano] Petit problème technique...
» Festival Piano aux Jacobins (Toulouse) - Septembre 2010
» Chopin, oeuvres à piano non soliste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: