Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Dvorak: Symphonie du nouveau monde

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
AuteurMessage
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 17072
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Dvorak: Symphonie du nouveau monde   Ven 14 Oct 2016 - 13:10

tartatane a écrit:
Bon si en fait la similitude mélodique du thème du début saute aux yeux.oreilles. Et même le deuxième thème est assez proche du deuxième de la 9ème également.
Après, dans la suite et construction du mouvement c'est pas du Beethoven clairement, c'est du Dvorak (c'est à dire beaucoup plus "bourrin" et je dis ça sans jugement négatif parce que j'aime ça Mr. Green et beaucoup plus changeant et varié, avec les alternances de passages plus dansants, là où le Beethoven joue continuellement avec la même matière et progresse plus lentement)
Merci en tout cas de l'éclairage, je n'avais jamais fait le rapprochement et vu comme un hommage à Beethoven.

Mais sinon je l'aime bien ce troisième mouvement !
Je trouve juste qu'il est de trop dans l'ensemble, un peu comme si au resto on te servait un plat de pâtes aux truffes alors que n'as déjà plus faim et qu'il reste le dessert derrière.

Je vois bien: tu fustiges plus l'agencement (III/IV) que le contenu proprement dit . Ca peut se concevoir en effet. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23836
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Dvorak: Symphonie du nouveau monde   Mar 30 Jan 2018 - 0:22

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Antonín Dvořák (1841-1904) :

Symphonie n°9 en mi mineur, Op. 95

= Paavo Järvi, Orchestre symphonique de Cincinnati

(Telarc, mars 2005)

Surprised Étrange, de nombreux phrasés inhabituels, on dirait que Järvi veut nous faire du HIP qui dérange.
On a même parfois l'impression que les legato/staccato sont inversés par rapport à ce qu'on entend ordinairement,
-la perspective de perception s'en trouve bouleversée, particulièrement dans le molto vivace.
Prise de son mate et pâteuse, avec des timbales contondantes.
Ceci dit, la virtuosité n'est pas toujours au rendez-vous, face à des références plus affutées et tranchantes.
Plus de trois quarts d'heure au compteur, ce qui s'explique par certaines reprises.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Dvorak: Symphonie du nouveau monde
Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
 Sujets similaires
-
» Dvorak: Symphonie du nouveau monde
» la symphonie du Nouveau Monde
» Dvorak, symphonies autres que la 9ème, du nouveau monde
» Les conquérants du nouveau monde.
» La 8e symphonie ( Dvorak )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: