Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Hérold

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
malko
Mélomaniaque


Nombre de messages : 681
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Hérold   Mer 25 Jan - 9:31

Quelqu'un connait il Louis Ferdinand HEROLD ?

Ce qui m'intrigue, c'est qu'un fin connaisseur de la musique scénique française comme BONYNGE s'y est lui même intéréssé au point d'enregistrer sa" somnanbule" (ballet) en SACD qui plus est !

Pourtant amateur de ballets, je n'ai encore jamais entendu non plus sa "fille mal gardée"

Et que valent "Zampa" et "Le pré aux clercs" ?

N'est ce pas daté, considérant la date de disparition du bonhomme : 1833 ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83025
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hérold   Mer 25 Jan - 15:46

J'en ai parlé plus en détail sur Carnets sur sol (avec quelques extraits), surtout de Zampa, si ça t'intéresse.

Mais en deux mots, je trouve au contraire que c'est une musique de grande qualité, dont les livrets à la fois intenses et amusants ont très bien vieilli. C'est beaucoup plus dense qu'Adam ou Auber, par exemple.

Pour moi, c'est même probablement le meilleur compositeur français dans la veine (semi-)comique, du moins avant le XXe.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hérold   Mer 25 Jan - 15:54

pété de rire
David, si tu me piques mes meilleures répliques, on ne va pas s'en sortir...
Revenir en haut Aller en bas
franchom
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 436
Age : 50
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Hérold   Jeu 26 Jan - 11:14

son catalogue discographique est tout de même bien pauvre
quelques versions du Pré aux clerc, une version du Muletier, de nombreuses versions de l' ouverture de Zampa,
L intégrale de Zampa n' existe à ma connaissance que sous le manteau.
Paradoxalement plus représentée ;sa musique instrumentale .
Les deux symphonies, les trois quatuors à cordes et très récemment 3 de ses 4 concertos pour piano.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19065
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Hérold   Jeu 29 Sep - 15:05



Sortie prévue le 17 octobre 2016!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2838
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Hérold   Jeu 29 Sep - 15:19

La part belle est faite aux chanteurs français, c'est plutôt une excellente chose pour une oeuvre française, qui, si je ne m'abuse, est une vraie rareté Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29239
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Hérold   Jeu 29 Sep - 15:21

C'est rigolo, je suis en train de chanter ça Mr. Green Je vais p être me laisser tenter (même si je déteste ce format)

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19065
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Hérold   Jeu 29 Sep - 15:23

luisa miller a écrit:
La part belle est faite aux chanteurs français, c'est plutôt une excellente chose pour une oeuvre française, qui, si je ne m'abuse, est une vraie rareté Very Happy

Oui c'est rare... mois que d'autres partitions mises en avant par Bru-Zane, mais tout de même.
Et globalement, les distributions sont toujours très soignées...

Cololi a écrit:
C'est rigolo, je suis en train de chanter ça Mr. Green  Je vais p être me laisser tenter (même si je déteste ce format)

Ah ben voilà!
Après pour le format c'est sûr que ça ne rentre pas dans les cases... mais quand tu commences à en avoir beaucoup, c'est plus simple! Mr.Red
Et ça a l'avantage de proposer une superbe documentation qu'un CD "normal" ne pourrait pas proposer (les gravures en pleine page!)
Moi j'aime bien... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2838
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Hérold   Jeu 29 Sep - 15:28

Polyeucte a écrit:
luisa miller a écrit:
La part belle est faite aux chanteurs français, c'est plutôt une excellente chose pour une oeuvre française, qui, si je ne m'abuse, est une vraie rareté Very Happy

Oui c'est rare... mois que d'autres partitions mises en avant par Bru-Zane, mais tout de même.
Et globalement, les distributions sont toujours très soignées...

Cololi a écrit:
C'est rigolo, je suis en train de chanter ça Mr. Green  Je vais p être me laisser tenter (même si je déteste ce format)

Ah ben voilà!
Après pour le format c'est sûr que ça ne rentre pas dans les cases... mais quand tu commences à en avoir beaucoup, c'est plus simple! Mr.Red
Et ça a l'avantage de proposer une superbe documentation qu'un CD "normal" ne pourrait pas proposer (les gravures en pleine page!)
Moi j'aime bien... Very Happy

Ca c'est certain Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29239
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Hérold   Mer 2 Nov - 9:05

Petite question : est-ce que cet éditeur finit par éditer une version "normale" (comprendre à la taille d'un CD) de ses enregistrements ?
Mes étagères de CD étant taillées ... pour la taille CD standard (avec de la marge certes) ... impossible d'y caser cet ovni.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19065
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Hérold   Mer 2 Nov - 9:22

Cololi a écrit:
Petite question : est-ce que cet éditeur finit par éditer une version "normale" (comprendre à la taille d'un CD) de ses enregistrements ?
Mes étagères de CD étant taillées ... pour la taille CD standard (avec de la marge certes) ... impossible d'y caser cet ovni.

Non, pas pour l'instant. Autant Glossa le faisait pour ses livres-disques, autant Ediciones Singulares ne le fait pas.
Mais tu n'as qu'à les classer avec tes livres! Mr.Red ça ne devient plus tant un ovni que ça ces formats... je dois en avoir maintenant une petite trentaine entre les Glossa, Ediciones Singulares, Ricercar,...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29239
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Hérold   Mer 2 Nov - 9:31

Franchement je déteste ce format. Non seulement il est moche, mais en plus ça ne rentre pas !

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19065
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Hérold   Mer 2 Nov - 9:42

Cololi a écrit:
Franchement je déteste ce format. Non seulement il est moche, mais en plus ça ne rentre pas !

Chacun ses goûts!
Moi je trouve ça super chouette et agréable à lire...
Et encore une fois, suffit de les mettre un peu à part! Moi non plus ça ne rentre pas dans mes étagères CD.

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Hérold   Mer 2 Nov - 10:42

Cololi a écrit:
Franchement je déteste ce format. Non seulement il est moche, mais en plus ça ne rentre pas !

Moche, je ne dirais pas ça ; mais en terme de praticité, effectivement, c'est très médiocre. Et l'argument "livre" ne me suffit pas (oui ! les essais assurément, mais dans le même temps, il s'agit d'enregistrements avant tout et, finalement, j'arrive à me demander jusqu'à quel point l'hybridation ne restreint pas le champ de distribution possible, y compris dans le "coeur de cible", sans créer pour autant une "clientèle captive" comme on dit aujourd'hui ).
Réservé ; dans tous les sens du terme et d'où qu'on se place j'ai envie de dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4642
Age : 43
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Hérold   Sam 6 Jan - 23:30


Le Pré aux clercs, actes I et II
Marie-Ève Munger (Isabelle de Montal), Marie Lenormand (Marguerite de Navarre), Jeanne Crousaud (Nicette), Michael Spyres (Mergy), Éric Huchet (Cantarelli), Christian Helmer (Girot), Emiliano González Toro (Comminge), Paul McCreesh / Coro e Orquestra Gulbenkian
Lisbonne, IV.2015
Singulares / Bru Zane


Pas franchement emballé. Déjà, la musique est probablement un peu simplette pour moi (on n’est jamais très loin de Rossini), et le livret me parle peu: d’une légèreté assez premier degré, mais jamais franchement drôle - un peu à l’inverse des Huguenots de Scribe et Meyerbeer.

La musique d’Hérold est aussi desservie par un orchestre très ingrat et par McCreesh qui dirige ça avec allant, mais de façon vraiment linéaire et mécanique, sans aucune recherche de couleurs ou de textures (à écouter, j’ai l’impression qu’on doit pouvoir faire autre chose de cette partition, ne serait-ce qu’en mettant un peu plus de rubato dans les articulations et en travaillant certains équilibres.) Drôle d’idée, d’ailleurs, d’associer dans ce genre de musique un orchestre aussi limité et un chef qui, déjà dans Haendel, est plutôt monochrome et raide.

Ensuite, vocalement, rien n’est réellement mauvais, mais rien ne me séduit non plus. Marie-Ève Munger, que j’entends pour la première fois, ne m’a pas paru très agréable (on dirait qu’elle souffre de problèmes de placement vocal); en revanche, Marie Lenormand m’a fait bien meilleure impression que dans tout ce que j’ai entendu d’elle jusqu’à présent; Jeanne Crousaud correspond sans doute bien à un certain type de voix et d’emploi d’opéra-comique, mais vraiment peu à mon goût. Les rôles masculins sont d’une qualité plus homogène, mais sans non plus spectaculairement ressortir; d’une manière générale, le français est toujours parfaitement intelligible, mais jamais non plus renversant de focalisation ni de netteté - alors que j’ai l’impression qu’avec des Mauillon ou des Vidal, ce Pré aux clercs pourrait vraiment bien claquer. Le chœur en revanche, est assez peu intelligible.

Et puis, j’ai toujours un problème avec ces œuvres (opéras-comiques ou opérettes) qui alternent dialogues parlés et parties chantées: je trouve que les dialogues sonnent le plus souvent faux, avec  cette juxtaposition de manières outrées façon Au théâtre ce soir et d’accent surexposés (les dialogues entre Helmer et Spyres m’ont fortement rappelé ceux entre Jean-Philippe Lafont et John Aler dans La Belle Hélène de Plasson.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83025
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hérold   Dim 7 Jan - 7:16

Je suis d'accord au mot près avec la plupart de ce que tu écris… à ceci près que je trouve que c'est un bel opéra et un grand disque. Mr. Green

Vocalement, d'accord avec le détail, comme Munger (jolie voix mais tout en arrière, donc ça force, c'est court, ça détimbre… elle n'a pas trente ans, je me demande ce que ça peut donner avec la fatigue de la carrière dans dix ans…) ou Lenormand très en forme. González-Toro très court (on ne l'entend qu'à peine, il a certes le timbre du méchant, mais il faudrait un peu de son pour impressionner). Le reste est quand même épatant, Crousaud, Spyres, Huchet assez superlatifs.

Orchestralement, oui, Gulbenkian n'est vraiment pas du grand luxe, mais McCreesh étage les strates de façon assez intéressante, dans le style effectivement assez droit qui est le sien. En salle, les timbres étaient moches de près, mais je trouve que ça passe très bien au disque.

Là où je disconviens vigoureusement, en revanche, c'est pour les dialogues : je n'en avais jamais entendu d'aussi aboutis et théâtraux, vraiment nourris par la scène et captés de façon très naturelle, sur un disque.

Sur l'œuvre elle-même, bien sûr que c'est trop simple pour toi – je t'aurais plutôt conseillé Zampa, beaucoup plus d'ensembles complexes, une intrigue assez incroyable (avec plein de références à Don Giovanni dedans), et la musique est un étage au-dessus.
En revanche, ça excède quand même Rossini : le premier duo a un charme très français, de même pour le duo du duel, et toute la fin de l'opéra, tout de même, cette intégration complète de la musique à l'action – les altos qui pagaient pendant le quiproquo final…

Mais oui, tous les airs entre le début et la fin, sont assez gentils, pour ne rien dire de l'intrigue. J'aime beaucoup, mais ça ne tient pas au corps comme Zampa, je ne t'aurais pas forcément conseillé de tenter celui-là.


Pas franchement emballé. Déjà, la musique est probablement un peu simplette pour moi (on n’est jamais très loin de Rossini), et le livret me parle peu: d’une légèreté assez premier degré, mais jamais franchement drôle - un peu à l’inverse des Huguenots de Scribe et Meyerbeer.

La musique d’Hérold est aussi desservie par un orchestre très ingrat et par McCreesh qui dirige ça avec allant, mais de façon vraiment linéaire et mécanique, sans aucune recherche de couleurs ou de textures (à écouter, j’ai l’impression qu’on doit pouvoir faire autre chose de cette partition, ne serait-ce qu’en mettant un peu plus de rubato dans les articulations et en travaillant certains équilibres.) Drôle d’idée, d’ailleurs, d’associer dans ce genre de musique un orchestre aussi limité et un chef qui, déjà dans Haendel, est plutôt monochrome et raide.

Ensuite, vocalement, rien n’est réellement mauvais, mais rien ne me séduit non plus. Marie-Ève Munger, que j’entends pour la première fois, ne m’a pas paru très agréable (on dirait qu’elle souffre de problèmes de placement vocal); en revanche, Marie Lenormand m’a fait bien meilleure impression que dans tout ce que j’ai entendu d’elle jusqu’à présent; Jeanne Crousaud correspond sans doute bien à un certain type de voix et d’emploi d’opéra-comique, mais vraiment peu à mon goût. Les rôles masculins sont d’une qualité plus homogène, mais sans non plus spectaculairement ressortir; d’une manière générale, le français est toujours parfaitement intelligible, mais jamais non plus renversant de focalisation ni de netteté - alors que j’ai l’impression qu’avec des Mauillon ou des Vidal, ce Pré aux clercs pourrait vraiment bien claquer. Le chœur en revanche, est assez peu intelligible.

Et puis, j’ai toujours un problème avec ces œuvres (opéras-comiques ou opérettes) qui alternent dialogues parlés et parties chantées: je trouve que les dialogues sonnent le plus souvent faux, avec  cette juxtaposition de manières outrées façon Au théâtre ce soir et d’accent surexposés (les dialogues entre Helmer et Spyres m’ont fortement rappelé ceux entre Jean-Philippe Lafont et John Aler dans La Belle Hélène de Plasson.)[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4642
Age : 43
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Hérold   Dim 7 Jan - 8:41

DavidLeMarrec a écrit:
Là où je disconviens vigoureusement, en revanche, c'est pour les dialogues : je n'en avais jamais entendu d'aussi aboutis et théâtraux, vraiment nourris par la scène et captés de façon très naturelle, sur un disque.
Ah, mais là aussi nous sommes probablement d'accord sur ce que nous entendons, mais pas sur la valeur que nous lui attribuons: quand tu parles de dialogues «aboutis et théâtraux», c'est un compliment; pour moi c'est presque synonyme d'«agaçants» (oui, j'ai un gros problème avec le théâtre.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83025
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hérold   Dim 7 Jan - 14:43

Mais alors c'est quoi, pas agaçant ? La Carmen de Karajan avec Baltsa (où les voix d'acteurs ne rejoignent même pas les timbres, les accents, les tessitures des chanteurs…), le Freischütz de C. Kleiber (même pas mixé au même volume…), la Dame Blanche de Minkowski où ils sont enregistrés dans une boîte ?

On peut ne pas aimer l'alternance, mais c'est plus elle qui te gêne que la réalisation qui en est faite, non ? Parce qu'avoir les vrais acteurs qui projettent leur voix comme sur une scène (et qui en plus, en l'occurrence, jouent audiblement), ça limite le désagrément, tout de même, par rapport aux acteurs importés pour les dialogues et qui découvrent le texte en l'enregistrant. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4642
Age : 43
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Hérold   Dim 7 Jan - 16:24

DavidLeMarrec a écrit:
Mais alors c'est quoi, pas agaçant ?  La Carmen de Karajan avec Baltsa (où les voix d'acteurs ne rejoignent même pas les timbres, les accents, les tessitures des chanteurs…), le Freischütz de C. Kleiber (même pas mixé au même volume…), la Dame Blanche de Minkowski où ils sont enregistrés dans une boîte ?
Je ne peux pas trop dire, je n'ai écouté de ces trois-là que le Freischütz de Kleiber (et je n'ai dû l'écouter qu'une fois sans sauter les dialogues, il y a donc plus pas loin d'un quart de siècle...)

DavidLeMarrec a écrit:
On peut ne pas aimer l'alternance, mais c'est plus elle qui te gêne que la réalisation qui en est faite, non ?  
En fait, non mais disons que ça, ça vient de ma quasi phobie du théâtre: d'une manière générale, si c'est en français et bien joué selon les critères des amateurs de théâtre, je sais que je vais trouver ça physiquement pénible.
En fait, tout ce que je peux encore supporter au théâtre, c'est des textes en langues étrangères ou bien des déclamations totalement hiératiques ou «distanciées.»

DavidLeMarrec a écrit:
avoir les vrais acteurs qui projettent leur voix comme sur une scène (et qui en plus, en l'occurrence, jouent audiblement), ça limite le désagrément, tout de même
Justement, non, ça l'accroîtrait plutôt mais encore une fois, c'est plus une infirmité de ma part qu'autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83025
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hérold   Dim 7 Jan - 22:53

Benedictus a écrit:
En fait, tout ce que je peux encore supporter au théâtre, c'est des textes en langues étrangères ou bien des déclamations totalement hiératiques ou «distanciées.»

C'est plus clair effectivement, ceci précisé. Very Happy

Donc du Racine des années soixante, c'est ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4642
Age : 43
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Hérold   Dim 7 Jan - 23:09

DavidLeMarrec a écrit:
Donc du Racine des années soixante, c'est ça ?
Non, au contraire: pour ce que j'ai pu en entendre, le Racine des années 60, du moins celui du Français, c'est le «ton» (certes compassé et grandiloquent - mais pas ce que j'entends par hiératique) supposé «révéler le sens», même au mépris de la métrique.

Pour moi, l'idéal dans Racine, ce serait une espèce de lecture presque inexpressive, comme des «voix de lecture» (un peu à la façon des acteurs non-professionnels dans les films de Bresson), mais qui respecteraient la métrique au milipoil (je ne sais pas si ça a déjà été tenté.) Ou alors, à tout prendre, des trucs en «français restitué» - un histrionisme aussi, mais pas un histrionisme de la langue, pas un histrionisme du «sens», de la «psychologie», du «jeu théâtral»; ce serait toujours ça de gagné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83025
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hérold   Dim 7 Jan - 23:33

Benedictus a écrit:
Non, au contraire: pour ce que j'ai pu en entendre, le Racine des années 60, du moins celui du Français, c'est le «ton» (certes compassé et grandiloquent - mais pas ce que j'entends par hiératique) supposé «révéler le sens», même au mépris de la métrique.

Ça ressemble plutôt au Français d'aujourd'hui, ça. Surprised


Citation :
Pour moi, l'idéal dans Racine, ce serait une espèce de lecture presque inexpressive, comme des «voix de lecture» (un peu à la façon des acteurs non-professionnels dans les films de Bresson), mais qui respecteraient la métrique au milipoil (je ne sais pas si ça a déjà été tenté.)

Ah oui, carrément.


Citation :
Ou alors, à tout prendre, des trucs en «français restitué» - un histrionisme aussi, mais pas un histrionisme de la langue, pas un histrionisme du «sens», de la «psychologie», du «jeu théâtral»; ce serait toujours ça de gagné.

Donc si tu aimais le théâtre, tu serais un fan de Green. Intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19065
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Hérold   Lun 8 Jan - 13:53

Benedictus a écrit:

En fait, non mais disons que ça, ça vient de ma quasi phobie du théâtre: d'une manière générale, si c'est en français et bien joué selon les critères des amateurs de théâtre, je sais que je vais trouver ça physiquement pénible.
En fait, tout ce que je peux encore supporter au théâtre, c'est des textes en langues étrangères ou bien des déclamations totalement hiératiques ou «distanciées.»

Oh! Tu devrais regarder ça :



La Médée de Cherubini avec tous les dialogues parlés... et même sur scène, ils ont doublés les chanteurs par des acteurs... grands moments quand tu vois Michèle Command terminer de chanter (où on ne comprends pas grand chose Sad) qui passe derrière une colonne et hop, voici que Francine Bergé arrive avec un ton très "tragédie à la Comédie Française"...

Perso, j'adore, mais je pense que pour toi, tu souffrirais beaucoup!


Sinon, pour Le Pré au Clercs, je dois bien avouer que j'ai du mal à m'y accrocher pour le moment. c'est bien fait, mais je n'arrive pas à trouver une grande aspérité...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4642
Age : 43
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Hérold   Lun 8 Jan - 14:01

DavidLeMarrec a écrit:
Donc si tu aimais le théâtre, tu serais un fan de Green. Intéressant.
Heureusement, je n'aime pas le théâtre.

Polyeucte a écrit:
et même sur scène, ils ont doublés les chanteurs par des acteurs... grands moments quand tu vois Michèle Command terminer de chanter (où on ne comprends pas grand chose Sad) qui passe derrière une colonne et hop, voici que Francine Bergé arrive avec un ton très "tragédie à la Comédie Française"...
Perso, j'adore, mais je pense que pour toi, tu souffrirais beaucoup!
Oui, forcément, mais ces substitution acteurs/chanteurs, ça doit tout de même avoir un potentiel comique énorme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83025
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hérold   Lun 8 Jan - 22:09

Polyeucte a écrit:
Sinon, pour Le Pré au Clercs, je dois bien avouer que j'ai du mal à m'y accrocher pour le moment. c'est bien fait, mais je n'arrive pas à trouver une grande aspérité...

Tu as essayé Zampa ? Pas la même impression quand même ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19065
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Hérold   Mar 9 Jan - 8:00

DavidLeMarrec a écrit:
Tu as essayé Zampa ?  Pas la même impression quand même ?

Non, je n'ai jamais écouté... sauf l'ouverture bien sûr! Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83025
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hérold   Mar 9 Jan - 11:03

Tu devrais… on dirait que ça a été écrit pour toi – plus rossinien et plus français à la fois que le Pré, très mélodique, un livret délirant, et même plein de contre-notes.

Il existe une bande avec Richter, tout de même !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19065
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Hérold   Mar 9 Jan - 11:51

DavidLeMarrec a écrit:
Tu devrais… on dirait que ça a été écrit pour toi – plus rossinien et plus français à la fois que le Pré, très mélodique, un livret délirant, et même plein de contre-notes.

Il existe une bande avec Richter, tout de même !
Je sais qu'il faut... et je m'en veux à l'époque de ne pas être allé à l'Opéra-Comique!
Mais je n'ai jamais eu l'opportunité de m'y plonger.

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83025
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hérold   Mar 9 Jan - 13:06

Mais tu as le matériel d'écoute nécessaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19065
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Hérold   Mar 9 Jan - 13:09

Non... sinon j'aurai écouté! Mr.Red

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hérold   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hérold
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hérold
» Louis Joseph Ferdinand Herold
» Opéra Comique - le Pré aux Clercs (Hérold) - mars 2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: