Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Concert d'improvisation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81003
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Dim 13 Mar 2011 - 18:52

J'espère que tu n'en rajoutes pas trop. Embarassed

Merci. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aroldo
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1778
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Dim 13 Mar 2011 - 19:15

Non Xavier, je ne force pas le trait, à toi de me dire si tu trouves pertinent ou déplacé, mais je ne crois pas être totalement à côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ave do Brasil
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 828
Age : 37
Localisation : Paris - France
Date d'inscription : 16/12/2010

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Dim 13 Mar 2011 - 21:48

J'ai écouté le concert du 7 janvier 2007 (le "boudoir poussiéreux", comme dit Aroldo). C'est vraiment remarquable. Moi non plus, je ne sais pas comment tu fais pour produire ainsi une musique aussi belle, construite, inspirée, dans le cadre extrêmement difficile et contraignant d'une improvisation en direct. Je suis tenté de paraphraser Aroldo sur le point suivant : cette façon d'amener progressivement les thèmes, avec toujours un fil conducteur qui fait que l'on n'a jamais le sentiment d'être trahi par la mollesse d'une hésitation ou bien par un discours musical confus.

Je ne voudrais pas être trop réducteur en évoquant un ou deux compositeurs dont l'influence se ressent à travers tes improvisations : Debussy, évidemment, et aussi le premier Messiaen, celui des Préludes, témoignant de la même admiration d'un jeune compositeur pour un de ses principaux maîtres à penser.

Les pièces sur les thèmes de Noël et d'une marche funèbre ont retenu toute mon attention : c'est très réussi, d'une grande beauté. Juste un petit bémol, sans vouloir relancer une discussion polémique : une légère carence d'inspiration religieuse qui, malheureusement, peut se ressentir (enfin, surtout pour un public chrétien). En effet, dans l'improvisation sur le thème de Noël, je trouve la joie, le bruit des cloches et clochettes, l'hiver, les flocons de neige, l'enfance, les chants traditionnels de cette fête, et c'est déjà assez complet, mais je ne trouve pas les thèmes mystiques de la Nativité, du caractère merveilleux de l'Incarnation divine, ce qui est un peu dommage si, de mon point de vue, on place ceux-ci au premier plan. Enfin, l'exercice périlleux de la marche funèbre est aussi bien mené, mais il me semble que chez Messiaen, les rares fois où il nous parle de la mort, c'est toujours pour conclure sur la Résurrection; il aurait été bien d'arriver à glisser une note joyeuse dans cette improvisation, peut-être tout simplement à la fin du morceau, car, toujours dans cette optique chrétienne, la mort n'est pas seulement un événement douloureux pour les proches, mais aussi et surtout un passage, une "entrée dans la Vie"... Mais encore une fois, c'est vraiment un tout petit bémol (il faut bien que je trouve quelque chose à critiquer, parce que l'ensemble est assez fabuleux, et je n'exagère pas).

Le propos des pièces ci-dessus, ainsi que ton interprétation des Cloches d'angoisse et larmes d'adieu de Messiaen, me font penser à une œuvre intéressante de Tristan Murail, son Cloches d'adieu, et un sourire... (extrait sur la page du site du compositeur), justement un tombeau en hommage à Olivier Messiaen.

L'interprétation du Nocturne de Fauré est admirable, digne d'un professionnel reconnu. Tu es de toute évidence un très bon grand pianiste...

Voilà pour ce premier commentaire. J'espère un jour assister à un de tes concerts. Et je voulais aussi te poser la question suivante, qui doit bruler les lèvres de beaucoup de personnes : n'as-tu jamais songé à te lancer dans un ambitieux travail de compositeur, vue la facilité que tu possèdes à coucher tes idées sur le papier, ou directement au clavier ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81003
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Dim 13 Mar 2011 - 22:00

Merci Corvus. Very Happy

Corvus Corax a écrit:
Les pièces sur les thèmes de Noël et d'une marche funèbre ont retenu toute mon attention : c'est très réussi, d'une grande beauté. Juste un petit bémol, sans vouloir relancer une discussion polémique : une légère carence d'inspiration religieuse qui, malheureusement, peut se ressentir (enfin, surtout pour un public chrétien). En effet, dans l'improvisation sur le thème de Noël, je trouve la joie, le bruit des cloches et clochettes, l'hiver, les flocons de neige, l'enfance, les chants traditionnels de cette fête, et c'est déjà assez complet, mais je ne trouve pas les thèmes mystiques de la Nativité, du caractère merveilleux de l'Incarnation divine, ce qui est un peu dommage si, de mon point de vue, on place ceux-ci au premier plan. Enfin, l'exercice périlleux de la marche funèbre est aussi bien mené, mais il me semble que chez Messiaen, les rares fois où il nous parle de la mort, c'est toujours pour conclure sur la Résurrection; il aurait été bien d'arriver à glisser une note joyeuse dans cette improvisation, peut-être tout simplement à la fin du morceau, car, toujours dans cette optique chrétienne, la mort n'est pas seulement un événement douloureux pour les proches, mais aussi et surtout un passage, une "entrée dans la Vie"... Mais encore une fois, c'est vraiment un tout petit bémol (il faut bien que je trouve quelque chose à critiquer, parce que l'ensemble est assez fabuleux, et je n'exagère pas).

Oui, mais ce ne sont pas des critiques musicales là. Smile
De toute façon je ne suis Messiaen ni musicalement ni au niveau de la foi.
Et je ne suis pas sûr que Messiaen finisse toutes ses pièces plus sombres sur une note joyeuse. Smile

Citation :
L'interprétation du Nocturne de Fauré est admirable, digne d'un professionnel reconnu. Tu es de toute évidence un très bon grand pianiste...

Là c'est vraiment gentil parce qu'en réécoutant j'ai trouvé ça un peu précipité. (sans parler des pains)
D'ailleurs depuis j'ai arrêté d'interpréter des choses en concert, car pour moi je suis improvisateur, oui, mais pas tout à fait pianiste.
Je pense pouvoir apporter des choses en créant, mais pas en interprétant.

Corvus Corax a écrit:
Et je voulais aussi te poser la question suivante, qui doit bruler les lèvres de beaucoup de personnes : n'as-tu jamais songé à te lancer dans un ambitieux travail de compositeur, vue la facilité que tu possèdes à coucher tes idées sur le papier, ou directement au clavier ?

J'ai commencé à composer très jeune, mais je suis devenu de plus en plus exigeant, ce qui fait que les seules pièces terminées sont ou bien des petites pièces de jeunesse, ou bien des travaux d'écriture.
Le risque, c'est de ne pas réussir à composer quelque chose qui vaille la peine d'être composé, c'est-à-dire qui soit réellement plus abouti que ce que je suis capable d'improviser.
Comme je suis devenu très exigeant à ce sujet, je n'ai pas le courage de m'y mettre sérieusement.
J'avais commencé un Poème pour piano et orchestre post-scriabinien il y a un certain temps, ainsi qu'une sonate pour violon et piano, il y a 3-4 minutes de chacune des deux oeuvres de composées...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82675
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Dim 13 Mar 2011 - 22:33

Hou-là, j'avais pas encore touché à ce fil, ça bouge. Surprised La troupe des admirateurs enfle ! Very Happy

Corvus Corax a écrit:
J'ai écouté le concert du 7 janvier 2007 (le "boudoir poussiéreux", comme dit Aroldo). C'est vraiment remarquable. Moi non plus, je ne sais pas comment tu fais pour produire ainsi une musique aussi belle, construite, inspirée, dans le cadre extrêmement difficile et contraignant d'une improvisation en direct.
Ce qui m'impressionne, par rapport aux autres improvisateurs, c'est surtout le refus de la facilité. Très souvent, les improvisateurs (ou même les compositeurs, lorsqu'ils reprennent un thème donné...) se contentent de modifier rythmiquement (avec quelques ficelles éprouvées) l'armature harmonique.
On peut le faire avec un niveau moyen en piano et très basique en harmonie, ça donne tout de suite beaucoup d'effet auprès du public et en réalité c'est facile à faire.

Xavier, lui, construit réellement un discours qui fait sens, avec son propre chemin harmonique, évolutif, plein de surprise. Moins flatteur pour l'oreille que le retour d'un joli thème, vraiment quelque chose de sans concession, avec toujours du contenu.

Cette intégrité, cette maîtrise et cette densité m'impressionnent, je dois dire.


Citation :
En effet, dans l'improvisation sur le thème de Noël, je trouve la joie, le bruit des cloches et clochettes, l'hiver, les flocons de neige, l'enfance, les chants traditionnels de cette fête, et c'est déjà assez complet, mais je ne trouve pas les thèmes mystiques de la Nativité, du caractère merveilleux de l'Incarnation divine, ce qui est un peu dommage si, de mon point de vue, on place ceux-ci au premier plan.

Il faut bien faire des choix. Dans l'esprit du public, je crois que c'était ce qu'on appelle "l'esprit de Noël", et qui n'a effectivement que peu à voir avec la spiritualité.


Citation :
Enfin, l'exercice périlleux de la marche funèbre est aussi bien mené, mais il me semble que chez Messiaen, les rares fois où il nous parle de la mort, c'est toujours pour conclure sur la Résurrection; il aurait été bien d'arriver à glisser une note joyeuse dans cette improvisation, peut-être tout simplement à la fin du morceau, car, toujours dans cette optique chrétienne, la mort n'est pas seulement un événement douloureux pour les proches, mais aussi et surtout un passage, une "entrée dans la Vie"...
Sauf que Siegfried ne ressuscite pas (ça, ce n'est possible que dans Star Wars, beaucoup plus religieux effectivement). Smile

Oui, il aurait pu faire ce choix, mais les deux se défendent - et Messiaen n'est pas forcément si optimiste que cela (musicalement parlant, puisque je fais réellement la différence, comme on avait pu en débattre Smile ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Ave do Brasil
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 828
Age : 37
Localisation : Paris - France
Date d'inscription : 16/12/2010

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Dim 13 Mar 2011 - 22:50

Si si, je maintiens que ce sont des critiques musicales, car pour moi, il est possible d'exprimer des idées religieuses à travers la musique (une solution simple étant, d'ailleurs, de piocher dans le répertoire grégorien comme l'ont fait quelques compositeurs). Mais bon, je le répète, c'est une toute petite critique. La note joyeuse à la fin, pas forcément. C'était juste un exemple...

Je viens de réécouter ton Fauré, bon, c'est vrai qu'il y a un pain ou deux (à 01:11, bing !), mais l'intensité et la vitesse d'exécution me paraissent bonnes (ça ressemble à Éric Heidsieck). En revanche, j'aime moins l'interprétation de Messiaen, un peu trop rapide; je pense que rythmiquement, il faut arriver à ponctuer la lente montée qui débouche sur la deuxième partie, de façon à marquer une tension de plus ou plus forte, très expressive, et une sorte d'emballement... sans pour autant accélérer. Et ça, j'en conviens, c'est très difficile et revient uniquement au travail de l'interprète par rapport à la partition qui ne reproduit pas toutes ces subtilités.

En ce qui concerne la composition, je pense pouvoir comprendre ce que tu ressens (je me suis vaguement posé la question quand j'avais 20 ans, bien que je n'avais rien dans mon "CV de musicien amateur" qui aurait pu me prédisposer à cela, hormis une réelle sensibilité artistique). C'est une torture de se dire "à quoi bon", et surtout "est-ce que le résultat sera vraiment satisfaisant ?"; personnellement, quand ces idées folles de composer me sont passées par la tête, je me disais "si c'est pour ne pas être au moins aussi bon que mes auteurs préférés, ce n'est pas la peine de composer". Et j'ai assez vite fini par laisser tomber, surtout parce qu'il me manquait une solide formation, et aussi parce que j'avais trop tendance à vivre dans le rêve ! Mais parfois, on est peut-être aussi un peu trop exigeant envers soi-même. C'est bien, mais ça ne doit pas devenir un frein.


Dernière édition par Corvus Corax le Dim 13 Mar 2011 - 22:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81003
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Dim 13 Mar 2011 - 22:56

Corvus Corax a écrit:
Si si, je maintiens que ce sont des critiques musicales, car pour moi, il est possible d'exprimer des idées religieuses à travers la musique (une solution simple étant, d'ailleurs, de piocher dans le répertoire grégorien comme l'ont fait quelques compositeurs).

Je ne dis pas le contraire. Mais ce n'est pas obligé, et je ne l'ai pas voulu, simplement. (j'ai plus pensé Noël comme le disait David effectivement)

Citation :
Je viens de réécouter ton Fauré, bon, c'est vrai qu'il y a un pain ou deux (à 01:11, bing !), mais l'intensité et la vitesse d'exécution me paraissent bonne (ça ressemble à Éric Heidsieck). En revanche, j'aime moins l'interprétation de Messiaen, un peu trop rapide; je pense que rythmiquement, il faut arriver à ponctuer la lente montée qui débouche sur la deuxième partie, de façon à marquer une tension de plus ou plus forte et expressive, sans pour autant accélérer. Et ça, j'en conviens, c'est très difficile et reviens uniquement au travail de l'interprète par rapport à la partition qui ne reproduit pas toutes ces subtilités.

Tout à fait d'accord, c'est pas évident du tout.

Citation :
En ce qui concerne la composition, je pense pouvoir comprendre ce que tu ressens (je me suis vaguement posé la question quand j'avais 20 ans, bien que je n'avais rien dans mon "CV de musicien amateur" qui aurait pu me prédisposer à cela, hormis une réelle sensibilité artistique). C'est une torture de se dire "à quoi bon", et surtout "est-ce que le résultat sera vraiment satisfaisant ?"; personnellement, quand ces idées folles de composer me sont passées par la tête, je me disais "si c'est pour ne pas être au moins aussi bon que mes auteurs préférés, ce n'est pas la peine de composer".

Voilà c'est un peu le problème.
Et même dans les compositeurs contemporains connus, même en écoutant certains parmi ceux que j'aime, je me dis "bof, c'est pas mal, mais est-ce que ça vaut le coup d'y passer sa vie, juste pour faire un truc pas trop mal?"...
Eux arrivent à penser qu'ils vont faire quelque chose de génial (sinon on ne fait rien) pour finalement faire un truc pas mal, ce qui est déjà mieux que rien.
Mais je n'arrive pas à penser que je vais faire un truc vraiment génial, j'ai peut-être trop de lucidité... pourtant j'ai tout à fait le métier, le bagage nécessaire pour composer.
Mais je me dis que ce n'est pas suffisant, qu'il faut réellement avoir quelque chose à dire, quelque chose d'un peu neuf ou original au moins...
L'improvisation me permet de faire des choses en apparence plus ou moins nouvelles sur le moment grâce aux contraintes des thèmes ou de l'image, même si ça ne mériterait sans doute pas d'être gravé dans le marbre ou sur une partition...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82675
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Dim 13 Mar 2011 - 22:59

Xavier a écrit:
Mais je me dis que ce n'est pas suffisant, qu'il faut réellement avoir quelque chose à dire, quelque chose d'un peu neuf ou original au moins...
Il y aurait des choses chouettes à faire en développant des oeuvres existantes, à mon avis, si tu n'as pas de piste "ferme". Par exemple de vraies symphonies structurées à partir du matériau wagnérien, plutôt que de jouer les Murmures de la Forêt en concert... mais il y a plein d'autres possibilités. (Transformer les tragédies de Racine en oeuvres LULLYstes, au hasard.)

Et puis avec un support, on peut faire des choses, comme tu le fais avec les films : un beau poème, un bon livret, un lien avec une oeuvre visuelle...


Oui, c'est partiel, servile ou insatisfaisant, mais peut-être que ce serait moins intimidant que de composer un quatuor ou une symphonie, comme cela, de façon brute ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81003
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Dim 13 Mar 2011 - 23:03

DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
Mais je me dis que ce n'est pas suffisant, qu'il faut réellement avoir quelque chose à dire, quelque chose d'un peu neuf ou original au moins...
Il y aurait des choses chouettes à faire en développant des oeuvres existantes, à mon avis, si tu n'as pas de piste "ferme". Par exemple de vraies symphonies structurées à partir du matériau wagnérien, plutôt que de jouer les Murmures de la Forêt en concert... mais il y a plein d'autres possibilités.

Reprendre des choses existantes m'amusent pour improviser, mais pour composer, non, pas vraiment...

DavidLeMarrec a écrit:
Et puis avec un support, on peut faire des choses, comme tu le fais avec les films : un beau poème, un bon livret, un lien avec une oeuvre visuelle...

J'y ai pensé, oui... mais ce n'est pas trop le souci, j'ai commencé des oeuvres tout à fait abstraites, j'ai des idées de départ, matériau thématique, etc... ce n'est pas le problème en fait.
Le problème c'est d'avoir la motivation de composer, de sentir la nécessité de laisser quelque chose qui mériterait vraiment d'être écrit.
Et puis écrire, c'est hyper long... Neutral
Alors qu'improviser une pièce de 5 minutes ça prend 5 minutes! Mr.Red (déjà écrire une pièce pour piano de 5 minutes ça prend un certain temps, et le temps passé à peser chaque note ensuite, fignoler, se poser les questions formelles, etc... toutes ces choses qu'on n'a pas à faire en improvisation, ou qui se font sur le moment!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
avatar

Nombre de messages : 6944
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Dim 13 Mar 2011 - 23:04

Oui Xavier tu devrais choisir de beaux poèmes et composer du lied pour commencer !
Le lied ça peut être court, comme certains poèmes !
Moi je rêve de pouvoir composer de la musique autre que rock ou electro mais je n'ai justement pas le bagage nécessaire Sad
Il n'existe pas des logiciels faciles pour écrire la musique rapidement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/decapitum
Ave do Brasil
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 828
Age : 37
Localisation : Paris - France
Date d'inscription : 16/12/2010

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Dim 13 Mar 2011 - 23:28

L'autre problème, en effet, c'est de devoir y consacrer sa vie entière, car à mon avis, dans ce domaine, c'est tout ou rien (un sacerdoce).

Pas si simple...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aroldo
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1778
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Lun 14 Mar 2011 - 0:11

Tu as tout à fait raison Xavier ; pour créer il faut être le meilleur du monde.
En l'occurrence tu l'es.

C'est vrai que les artistes espèrent souvent déclencher la prochaine guerre mondiale, mais je trouve regrettable que la raison de ton "renoncement" à l'écriture soit justement ta conviction de ne pas faire une oeuvre qui mérite vraiment d'être écrite.

Aucune oeuvre n'est indispensable ni ne fait l'unanimité alors oublions ça. Mais pour un mélomane, découvrir une oeuvre nouvelle, la savourer lentement, reconnaître à quoi elle ressemble, ce qu'elle amène de neuf, apprendre à l'apprivoiser en multipliant les écoutes ; c'est un sacré bonheur et heureusement qu'il y a des artistes infatués pour nous offrir cela.

Ce qui est fondamental de mon point de vue c'est le désir :
As-tu le désir de composer ?
Souvent ?
Quand tu renonces est-ce que tu dors mieux ?
Si tu dors mieux, ça dure longtemps ?
Es-tu régulièrement stimulé par l'envie de composer ou as-tu définitivement fait son sort à cette question ?

Mais ces questions là ne s'adressent finalement pas à toi puisque je considère tes improvisations comme des compositions, ce sont des oeuvres à part entière et c'est effectivement fabuleux que le temps de création soit identique au temps d'écoute. Comme j'aime beaucoup le piano seul ça ne me dérange pas de penser que je n'entendrai jamais une oeuvre pour orchestre de toi.

Tout ce que j'espère c'est que tu continues tes fabuleuses improvisations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12220
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Jeu 17 Mar 2011 - 22:45

Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
Mais je me dis que ce n'est pas suffisant, qu'il faut réellement avoir quelque chose à dire, quelque chose d'un peu neuf ou original au moins...
Il y aurait des choses chouettes à faire en développant des oeuvres existantes, à mon avis, si tu n'as pas de piste "ferme". Par exemple de vraies symphonies structurées à partir du matériau wagnérien, plutôt que de jouer les Murmures de la Forêt en concert... mais il y a plein d'autres possibilités.

Reprendre des choses existantes m'amusent pour improviser, mais pour composer, non, pas vraiment...

DavidLeMarrec a écrit:
Et puis avec un support, on peut faire des choses, comme tu le fais avec les films : un beau poème, un bon livret, un lien avec une oeuvre visuelle...

J'y ai pensé, oui... mais ce n'est pas trop le souci, j'ai commencé des oeuvres tout à fait abstraites, j'ai des idées de départ, matériau thématique, etc... ce n'est pas le problème en fait.
Le problème c'est d'avoir la motivation de composer, de sentir la nécessité de laisser quelque chose qui mériterait vraiment d'être écrit.
Et puis écrire, c'est hyper long... Neutral
Alors qu'improviser une pièce de 5 minutes ça prend 5 minutes! Mr.Red (déjà écrire une pièce pour piano de 5 minutes ça prend un certain temps, et le temps passé à peser chaque note ensuite, fignoler, se poser les questions formelles, etc... toutes ces choses qu'on n'a pas à faire en improvisation, ou qui se font sur le moment!)

Tu trouves que c'est long la composition ? Neutral
Venant de toi, qui improvise comme un dieux, Un Clementi du XXIème siècle ! scratch
Quant à moi, personnellement, composé 5 minutes de musique de piano, en regardant certaines de mes compositions pour cet instrument, ça me prend, d'habitude, 4-5 jours (et encore, quand l'on a véritablement l'inspiration) ou sinon une semaine tout au plus... Alors, tu as de forte chance de devenir l'un des plus grands compositeurs français après Messiaen, Debussy, Ravel et j'en passe... cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81003
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Jeu 17 Mar 2011 - 23:32

Vinogradovsky a écrit:
Tu trouves que c'est long la composition ? Neutral
Venant de toi, qui improvise comme un dieux, Un Clementi du XXIème siècle ! scratch
Quant à moi, personnellement, composé 5 minutes de musique de piano, en regardant certaines de mes compositions pour cet instrument, ça me prend, d'habitude, 4-5 jours (et encore, quand l'on a véritablement l'inspiration) ou sinon une semaine tout au plus... Alors, tu as de forte chance de devenir l'un des plus grands compositeurs français après Messiaen, Debussy, Ravel et j'en passe... cheers

Tout dépend de ton degré d'exigeance...
J'ai pas envie de passer, mettons, 60 ou 80 heures, pour composer 5 minutes de musique moyenne, si je suis capable d'improviser plus ou moins la même chose en temps réel.
Il faut qu'il y ait une plus-value, et c'est là que l'exigeance et le perfectionnisme qui sont miens entrent en jeu... Soit je ne vais pas au bout, soit ça va prendre une éternité.
Pour un résultat dont je ne sais toujours pas si j'en serai pleinement satisfait, c'est bien le problème.
Donc oui, dans l'absolu, c'est long.

Certes, je peux faire un choral de Bach en 25-30 minutes (et quand je pense que les mises en loge sont de 8 heures, je me dis que je ne suis pourtant pas un lent!), mais là les recettes sont toutes prêtes, c'est de l'exercice.
Une vraie composition, c'est toute autre chose...

Aroldo, tes questions sont intéressantes, j'y répondrai peut-être plus tard... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12220
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Ven 18 Mar 2011 - 10:39

Xavier a écrit:
Vinogradovsky a écrit:
Tu trouves que c'est long la composition ? Neutral
Venant de toi, qui improvise comme un dieux, Un Clementi du XXIème siècle ! scratch
Quant à moi, personnellement, composé 5 minutes de musique de piano, en regardant certaines de mes compositions pour cet instrument, ça me prend, d'habitude, 4-5 jours (et encore, quand l'on a véritablement l'inspiration) ou sinon une semaine tout au plus... Alors, tu as de forte chance de devenir l'un des plus grands compositeurs français après Messiaen, Debussy, Ravel et j'en passe... cheers

Tout dépend de ton degré d'exigeance...
J'ai pas envie de passer, mettons, 60 ou 80 heures, pour composer 5 minutes de musique moyenne, si je suis capable d'improviser plus ou moins la même chose en temps réel.
Il faut qu'il y ait une plus-value, et c'est là que l'exigeance et le perfectionnisme qui sont miens entrent en jeu... Soit je ne vais pas au bout, soit ça va prendre une éternité.
Pour un résultat dont je ne sais toujours pas si j'en serai pleinement satisfait, c'est bien le problème.
Donc oui, dans l'absolu, c'est long.

Certes, je peux faire un choral de Bach en 25-30 minutes (et quand je pense que les mises en loge sont de 8 heures, je me dis que je ne suis pourtant pas un lent!), mais là les recettes sont toutes prêtes, c'est de l'exercice.
Une vraie composition, c'est toute autre chose...

Aroldo, tes questions sont intéressantes, j'y répondrai peut-être plus tard... Smile

D'accord, je te comprends tout à fait sur ce point.
Je ne sais pas si tu appliques déjà ce genre de chose : - N'as tu jamais essayer de retranscrire tes improvisations au piano sur une partition ? Cela peut être un bon début afin de mieux appréhender la pure composition et commencer à avoir une certaine satisfaction de ton œuvre.
Bien évidemment, tout ce que j'ai dis ne tient que pour moi. Mais, c'est juste pour te dire que, lorsque l'on a un si grand potentiel musical comme toi, tout devient possible dans ce domaine. Même pour un perfectionniste comme toi, la preuve faite par Scriabine (et son poème du feu, on voit un perfectionnisme pur et dur là dedans...). Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81003
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Ven 18 Mar 2011 - 11:26

Vinogradovsky a écrit:
Je ne sais pas si tu appliques déjà ce genre de chose : - N'as tu jamais essayer de retranscrire tes improvisations au piano sur une partition ? Cela peut être un bon début afin de mieux appréhender la pure composition et commencer à avoir une certaine satisfaction de ton œuvre.

Pour moi c'est justement ce qui n'a aucun intérêt, car je n'en serais pas satisfait, ok dans une de mes improvisations il y a des choses réussies, une ou deux idées dignes d'intérêt, etc...
Mais tout n'est pas à garder, tout n'est pas tout à fait bien fichu, etc... Je vais commencer à tout vouloir changer...
Par contre, oui, les idées d'une composition peuvent venir par l'improvisation, ça c'est sûr, mais ça sert à trouver les idées, pas à les "écrire". Le côté savant de l'écriture ne peut être tout à fait rendu par l'improvisation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12220
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Ven 18 Mar 2011 - 11:35

Xavier a écrit:
Vinogradovsky a écrit:
Je ne sais pas si tu appliques déjà ce genre de chose : - N'as tu jamais essayer de retranscrire tes improvisations au piano sur une partition ? Cela peut être un bon début afin de mieux appréhender la pure composition et commencer à avoir une certaine satisfaction de ton œuvre.

Pour moi c'est justement ce qui n'a aucun intérêt, car je n'en serais pas satisfait, ok dans une de mes improvisations il y a des choses réussies, une ou deux idées dignes d'intérêt, etc...
Mais tout n'est pas à garder, tout n'est pas tout à fait bien fichu, etc... Je vais commencer à tout vouloir changer...
Par contre, oui, les idées d'une composition peuvent venir par l'improvisation, ça c'est sûr, mais ça sert à trouver les idées, pas à les "écrire". Le côté savant de l'écriture ne peut être tout à fait rendu par l'improvisation.

Je vois, ça parait bien plus compliqué que je ne l'avais imaginé... Neutral
Bon, alors dans ce cas, un seul conseil me reste : - Ne composes pas, voilà... (Rolling Eyes) Parce que si c'est si compliqué pour toi de pouvoir composer quelque chose qu'il te soit tout à satisfaisante... J'sais pas quoi dire d'autre... ça me dépasse, désolé.

P.S. tous les compositeurs sont passés par là. Un jour, tu verras, tu réussiras à dépasser ta peur de l'imperfection. Tu devrais être guider par ton cœur et non par les conventions. Si ton cœur, c'est de l'improvisation, suit donc son chemin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81003
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Ven 18 Mar 2011 - 11:36

Je ne suis pas guidé par les "conventions", mais par l'exigeance de laisser quelque chose, si c'est écrit (gravé dans le marbre en quelque sorte), de tout à fait fini, réussi, abouti, pour que ça ait un intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12220
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Ven 18 Mar 2011 - 11:42

Xavier a écrit:
Je ne suis pas guidé par les "conventions", mais par l'exigeance de laisser quelque chose, si c'est écrit (gravé dans le marbre en quelque sorte), de tout à fait fini, réussi, abouti, pour que ça ait un intérêt.

Okay, excuses-moi de me montrer sec, mais tu sais, pas tout le monde est Scriabine, Prokofiev, Mozart, etc...
Moi-même je me le dis constamment, ça ne veut pourtant pas dire que j'arrête la composition pour autant.
La perfection vient toujours avec l'entraînement. Essayes donc de composer plus de choses, peut-être qui puisse être sans intérêts pour toi... Mais cela va t'apporte de l'expérience et donc tu pourras, dès lors, composer comme tu l'auras toujours souhaité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81003
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Ven 18 Mar 2011 - 11:48

J'ai déjà composé des choses plus jeunes.
Et j'ai écrit pas mal de musique dans le cadre de mes études.
Mais c'est vrai, si aujourd'hui je terminais une composition moyenne, ça me donnerait l'expérience pour la suivante, etc...
Le problème est que je n'accepterai pas une composition moyenne et voudrai qu'elle soit excellente, c'est ça qui pose problème...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29157
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Ven 18 Mar 2011 - 11:52

Xavier a écrit:
J'ai déjà composé des choses plus jeunes.
Et j'ai écrit pas mal de musique dans le cadre de mes études.
Mais c'est vrai, si aujourd'hui je terminais une composition moyenne, ça me donnerait l'expérience pour la suivante, etc...
Le problème est que je n'accepterai pas une composition moyenne et voudrai qu'elle soit excellente, c'est ça qui pose problème...

Oui tu voudrais composer directos Parsifal ... sans passer par les Fées, la Défense d'aimer, Rienzi ... Mr.Red

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 30
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Ven 18 Mar 2011 - 12:13

Cololi a écrit:
Xavier a écrit:
J'ai déjà composé des choses plus jeunes.
Et j'ai écrit pas mal de musique dans le cadre de mes études.
Mais c'est vrai, si aujourd'hui je terminais une composition moyenne, ça me donnerait l'expérience pour la suivante, etc...
Le problème est que je n'accepterai pas une composition moyenne et voudrai qu'elle soit excellente, c'est ça qui pose problème...

Oui tu voudrais composer directos Parsifal ... sans passer par les Fées, la Défense d'aimer, Rienzi ... Mr.Red
C'est vrai, ça. Il y a sûrement, chez les grands compositeurs, des tas d'oeuvres de jeunesse qu'on trouverait désespérante si on tombait dessus. De mon point de vue d'auditeur c'est frustrant d'entendre quelqu'un de doué et objectivement capable, ne pas essayer de passer cet état d'esprit. (Je te le dis en toute franchise, ne te vexe pas) Tu n'as pas déjà eut de commande à réaliser ? Je crois qu'une fois tu avais parlé d'un morceau pour un petit film et que le réalisateur te l'avait saccagé. Peut être que si un musicien te demandais une pièce pour alto et piano (au hasard) ça pourrait te pousser à t'investir dans la composition pure sans trop de scrupule. En tout cas, pour nous autres qui t'avons entendu, ce serait génial. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12220
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Ven 18 Mar 2011 - 17:05

Ophanin a écrit:
Cololi a écrit:
Xavier a écrit:
J'ai déjà composé des choses plus jeunes.
Et j'ai écrit pas mal de musique dans le cadre de mes études.
Mais c'est vrai, si aujourd'hui je terminais une composition moyenne, ça me donnerait l'expérience pour la suivante, etc...
Le problème est que je n'accepterai pas une composition moyenne et voudrai qu'elle soit excellente, c'est ça qui pose problème...

Oui tu voudrais composer directos Parsifal ... sans passer par les Fées, la Défense d'aimer, Rienzi ... Mr.Red
C'est vrai, ça. Il y a sûrement, chez les grands compositeurs, des tas d'oeuvres de jeunesse qu'on trouverait désespérante si on tombait dessus. De mon point de vue d'auditeur c'est frustrant d'entendre quelqu'un de doué et objectivement capable, ne pas essayer de passer cet état d'esprit. (Je te le dis en toute franchise, ne te vexe pas) Tu n'as pas déjà eut de commande à réaliser ? Je crois qu'une fois tu avais parlé d'un morceau pour un petit film et que le réalisateur te l'avait saccagé. Peut être que si un musicien te demandais une pièce pour alto et piano (au hasard) ça pourrait te pousser à t'investir dans la composition pure sans trop de scrupule. En tout cas, pour nous autres qui t'avons entendu, ce serait génial. Smile

Je rejoins tout à fait le point de vu d'Ophanin. Il ne faut absolument pas être bloqué par cela. Smile
La composition c'est un "métier comme un autre" en somme. Il faut passer par là afin que tu puisses dépasser ta frustration. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Ven 18 Mar 2011 - 17:11

Il y en a pour qui le premier opus est la perfection même… Xavier veut être Schubert ou rien Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12220
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Ven 18 Mar 2011 - 17:15

Mariefran a écrit:
Il y en a pour qui le premier opus est la perfection même… Xavier veut être Schubert ou rien Mr.Red

Il ressemble bien plus à Alban Berg avec ce genre de complexe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 30
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Ven 18 Mar 2011 - 21:16

Mariefran a écrit:
Il y en a pour qui le premier opus est la perfection même… Xavier veut être Schubert ou rien Mr.Red
J'adore Schubert mais ses premiers opus ne sont pas forcément les plus réjouissants. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Ave do Brasil
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 828
Age : 37
Localisation : Paris - France
Date d'inscription : 16/12/2010

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Ven 18 Mar 2011 - 21:59

Je regrette, je comprends assez l'exigence de Xavier, ainsi que ses doutes. C'est une question de choix avant tout. Il n'y a pas vraiment de demi-mesure : pour moi, soit on y consacre toute sa vie, je dis bien toute sa vie, et on cherche à devenir un très grand compositeur, soit ce n'est pas la peine de commencer quoi que ce soit.

En revanche, une voie un peu moins exigeante pourrait être celle de la composition de musique de film : Xavier y excellerait sans trop de difficultés, et c'est un genre dans lequel on peut se permettre les imitations, la simplification volontaire du langage, l'expression plus grossière des sentiments. On ne demande pas au créateur d'une telle musique d'être un sublime génie, juste d'être talentueux et original.


@ Xavier : je vais écouter ce que tu m'as envoyé en dernier ce week-end...


Dernière édition par Corvus Corax le Ven 18 Mar 2011 - 22:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
avatar

Nombre de messages : 6944
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Ven 18 Mar 2011 - 22:51

Ophanin a écrit:
Mariefran a écrit:
Il y en a pour qui le premier opus est la perfection même… Xavier veut être Schubert ou rien Mr.Red
J'adore Schubert mais ses premiers opus ne sont pas forcément les plus réjouissants. hehe

pour le coup je suis d'accord ! (même si Schubert est mon compositeur préféré !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/decapitum
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Sam 19 Mar 2011 - 11:13

Xavier, où peut-on entendre tes impros ?

Edit: j'ai déjà trouvé des choses dans le topic "Mes compositions"... Je les écouterai dans de bonnes conditions (si tu m'y autorises)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81003
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Sam 19 Mar 2011 - 15:48

Je t'envoie ça par MP. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Sam 19 Mar 2011 - 16:24

L'opus 1 de Schubert, c'est Le Roi des AulnesCool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Sam 19 Mar 2011 - 16:42

Op.1 oui, mais D. 328 !! Les op. chez Schubert, ça ne veut pas dire grand-chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12220
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Sam 19 Mar 2011 - 22:52

Golisande a écrit:
Op.1 oui, mais D. 328 !! Les op. chez Schubert, ça ne veut pas dire grand-chose.

C'est-à-dire que le n° d'Opus de sa première symphonie devrait être : Op. - 246 ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aroldo
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1778
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Mar 22 Mar 2011 - 23:47

Vinogradoff Le Khazar a écrit:
C'est-à-dire que le n° d'Opus de sa première symphonie devrait être : Op. - 246 ? scratch

L'opus n'indique pas nécessairement la chronologie de la composition, mais celle de la publication, donc une oeuvre de jeunesse publiée tardivement peut parfaitement se retrouver avec un numéro d'opus plus élevé qu'une oeuvre de maturité publiée dès sa création.

Le catalogue chronologique de Schubert a été établi par un certain Otto Erich Deutsch dont on retrouve l'initiale avant le numéro de catalogue : l'opus 1 porte le n° D. 328 c'est donc la 328ème oeuvre composée par Schubert selon Monsieur D.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aroldo
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1778
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Mer 23 Mar 2011 - 0:03

Xavier,

J'ai commencé l'écoute de la nouvelle série d'enregistrements que tu m'as envoyée. Je t'en remercie.
Je suis un peu embarrassé parce que j'ai je sentiment que c'est de nouveau d'un très bon niveau de composition, mais il y a pour moi un rudesse à surmonter du côté de la qualité très ingrate de l'enregistrement. Tu tortures l'audiophile qui est en moi, c'est vache. J'ai un peu le sentiment de contempler la photocopie d'une photocopie d'un tableau de maître. Du coup, j'avoue ne pas être en mesure de parvenir à l'immersion souhaitée et je le regrette.

Pour revenir à la notion de composition, je reste assez convaincu qu'il faut juste que tu t'autorises, le temps de la création, à être le meilleur du monde. L'autocritique, la remise en question, le doute, il faut laisser tout ça pour après, bien après, ça viendra toujours assez tôt de toute façon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81003
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Mer 23 Mar 2011 - 0:25

aroldo a écrit:
Xavier,

J'ai commencé l'écoute de la nouvelle série d'enregistrements que tu m'as envoyée. Je t'en remercie.
Je suis un peu embarrassé parce que j'ai je sentiment que c'est de nouveau d'un très bon niveau de composition, mais il y a pour moi un rudesse à surmonter du côté de la qualité très ingrate de l'enregistrement. Tu tortures l'audiophile qui est en moi, c'est vache. J'ai un peu le sentiment de contempler la photocopie d'une photocopie d'un tableau de maître. Du coup, j'avoue ne pas être en mesure de parvenir à l'immersion souhaitée et je le regrette.

Oui c'est enregistré sur mini-disc avec un micro à 15 balles, donc c'est pas brillant.
Mais bon, si on peut trouver ça un peu léger pour juger une performance d'interprète, pour ce qui est du contenu, c'est du piano et on entend quand même toutes les notes il me semble... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ave do Brasil
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 828
Age : 37
Localisation : Paris - France
Date d'inscription : 16/12/2010

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Mer 23 Mar 2011 - 6:41

Pour moi, cela reste tout à fait écoutable (il y a pire, comme enregistrement de mauvaise qualité).

L'ensemble est toujours excellent. J'ai beaucoup apprécié les différentes versions d'un même air "dans le style de...", en particulier le Scriabine (vraiment très bon, tant on y retrouve différents éléments de son langage tirés de ses derniers opus) et le Bach pour la Marche turque. Le Chostakovitch (Nosferatu) est aussi une grande réussite, l'espèce de fugue vers 02:58 étant mon passage préféré.
Spoiler:
 
Quand j'ai écouté le Carmen de Bach à Messiaen, j'ai cru que tu allais jouer une première partie dans le style de Bach puis la seconde dans le style de Messiaen : et je me suis dit, à un moment "tiens, c'est bizarre, cela ne ressemble plus tout à fait à du Bach; on voit que ce n'est pas son compositeur préféré et qu'il le connait assez mal". J'ai évidemment vite fini par comprendre que tu imitais plusieurs maîtres de Bach à Messiaen (comme l'indique le titre). Mais ma méprise initiale m'a fait rire . J'aimerais savoir, d'ailleurs, quels-sont ils (on en reconnait un certain nombre, dont ce qui pourrait être un magnifique Ravel, il me semble).

L'Albeniz n'était pas évident, mais tu t'en sors pas mal (j'ai juste regretté de ne pas y retrouver certaines composantes de la musique espagnole, mais le risque aurait été de tomber alors dans une caricature assez grossière, alors tu es tout excusé).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéphire
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1082
Localisation : Comté de Provence
Date d'inscription : 17/11/2010

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Mer 23 Mar 2011 - 8:30

ça y est, je suis arrivé à lire les fichiers.
Et bien chapeau, je trouve que c'est encore mieux que les impros de début 2007, une petite sècheresse dans les accords en aigus a disparu (c'était peut-être le froid dans l'église), j'ai écouté trois morceaux:
-la tempête, je ne sais pas si c'est de toi à 100 %, il y a du Monk et du Mc Coy Tyner dans les syncopes et les montées. C'est original et très beau.
-la marche funèbre de Chopin que tu arrives à transfigurer en valse ou en mazurka au choix avec une facilité déconcertante; je ne sais pas si tu t'es arrêté sur l'interprétation de Samson François du 3 ième et 4 ième mouvement de cette sonate. Fais le si tu ne l'a pas fait, c'est beaucoup plus grave que toutes les autres interprétations que je connais et le 4 ième mouvement c'est du jazz.
J'écoutais le second mouvement de la 3 ième sonate de Chopin par Lang Lang, je trouvais ça d'un ressenti unique et regrettais qu'il n'ai pas la profondeur pour le troisième mouvement (quand il a fait le disque).
-je vais réécouter le Chostakovitch je ne suis pas habitué à sa musique.

Je vais écouter les autres morceaux, mais bravo tu as progressé, c'est encore mieux que l'enregistrement précédent.

Daniel
sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81003
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Mer 23 Mar 2011 - 10:13

Corvus Corax a écrit:
Quand j'ai écouté le Carmen de Bach à Messiaen, j'ai cru que tu allais jouer une première partie dans le style de Bach puis la seconde dans le style de Messiaen : et je me suis dit, à un moment "tiens, c'est bizarre, cela ne ressemble plus tout à fait à du Bach; on voit que ce n'est pas son compositeur préféré et qu'il le connait assez mal". J'ai évidemment vite fini par comprendre que tu imitais plusieurs maîtres de Bach à Messiaen (comme l'indique le titre). Mais ma méprise initiale m'a fait rire . J'aimerais savoir, d'ailleurs, quels-sont ils (on en reconnait un certain nombre, dont ce qui pourrait être un magnifique Ravel, il me semble).

En réécoutant, il s'agit de Bach, Mozart à 1'38, Beethoven à 2'39, Liszt à 3'36, à 5'07 le thème à peu près tel quel, Rachmaninov à 5'44 (surtout à 6'24 en fait), Debussy à 7'39 et Messiaen à 8'44. A priori, pas de Ravel!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ave do Brasil
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 828
Age : 37
Localisation : Paris - France
Date d'inscription : 16/12/2010

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Mer 23 Mar 2011 - 16:37

Xavier a écrit:
À priori, pas de Ravel !
Oui, j'aurais dit un Debussy ravelien, en fait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81003
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Jeu 24 Mar 2011 - 1:28

Petit rappel:

Xavier a écrit:
Je vais accompagner une autre séance jeune public "Pochette surprise" au Balzac le dimanche 3 avril à 11h, dont voici le programme: http://www.cinemabalzac.com/public/musique/pochette.php

Ceux qui sont intéressés peuvent me demander une invitation, il suffit de me donner votre nom par MP. Smile

Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Jeu 24 Mar 2011 - 16:48

Je ne serai pas à Paris... Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ave do Brasil
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 828
Age : 37
Localisation : Paris - France
Date d'inscription : 16/12/2010

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Jeu 24 Mar 2011 - 16:51

Golisande a écrit:
Je ne serai pas à Paris...
Merde, moi non plus, je suis à Perpignan ce week-end.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12220
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Jeu 24 Mar 2011 - 16:55

Corvus Corax a écrit:
Golisande a écrit:
Je ne serai pas à Paris...
Merde, moi non plus, je suis à Perpignan ce week-end.

Si tu continues à te taper la tête contre les murs, tu seras à l'Hosto ce week-end oui Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéphire
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1082
Localisation : Comté de Provence
Date d'inscription : 17/11/2010

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Jeu 24 Mar 2011 - 20:34

Si je n'étais pas à 800 kms, ce serait avec plaisir.
Merci de l'invitation.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Ven 25 Mar 2011 - 23:23

J'ai écouté ton concert de 2007.
Je suis impressionné par la maîtrise dont tu fais preuve: improviser à la suite de vrais morceaux avec un début, un développement et une fin, dans des styles et des techniques aussi différents, ça me dépasse totalement...

Surtout, j'ai trouvé "Noël", "Tea for two" (dans le style Debussy/Ravel/Messiaen pour le premier, Liszt/Debussy/Messiaen pour le second) et "Lumière jazz" vraiment magnifiques; d'ailleurs je préfère ton Messiaen debussysé à ton Messiaen tout court - dies irae (néanmoins superbe) et surtout au vrai Messiaen.
Les autres m'ont un peu moins touché mais sont tout aussi maîtrisés - avec mention spéciale pour le "Prokofiev" et surtout la Panthère rose mozartienne ( Shocked ).

Histoire de pinailler (on est aussi là pour ça), je dirai juste que ton tango n'est pas resté très longtemps un tango Mr.Red et que l'aveu chopinien virait un peu trop vite à l'étudetranscendantesque ou au rachmaninovien. Laughing
J'aime bien aussi la liberté et la souplesse que cette pratique apporte à tes interprétations de Messiaen, Fauré et Debussy (au passage, "la Terrasse......" est tout de même un des trucs les plus fabuleux que je connaisse), et intercaler ces morceaux entre les impros était une très bonne idée.
J'aurais aimé être là dimanche prochain (à défaut, j'ai encore tes impros de 2004 à écouter)...


Dernière édition par Golisande le Sam 26 Mar 2011 - 1:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81003
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Ven 25 Mar 2011 - 23:28

Merci Golisande. Smile

Golisande a écrit:
Histoire de pinailler (on est aussi là pour ça), je dirai juste que ton tango n'est pas resté très longtemps un tango Mr.Red

Oui mais on retourne au tango avant la fin quand même! Smile

Citation :
et que l'aveu chopinien virait un peu trop vite à l'étudetranscendantesque ou au rachmaninovien. Laughing

Oui le passage central est plutôt lisztien c'est vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Sam 26 Mar 2011 - 1:52

C'était juste histoire de critiquer un peu... Smile En tout cas c'est un vrai plaisir de t'entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéphire
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1082
Localisation : Comté de Provence
Date d'inscription : 17/11/2010

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Sam 26 Mar 2011 - 7:49

Franchement ,j'écoute beaucoup de piano et quand on met un morceau de Xavier on est obligé de l'écouter jusqu'au bout parce que c'est "vivant"; un peu comme le célèbre "Khôn concert " de Keith Jarret, cette fois équivalent en musique classique. Il y aurait un cd, je l"achèterais tout de suite.
Par contre j'arrive très mal à lire le fichier free, il ne s'ouvre qu'une fois sur 4 ou 5, est-ce pareil pour toi Golisande?
sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   Sam 26 Mar 2011 - 10:01

J'ai eu des problèmes aussi avec des fichiers qui buggaient puis disparaissaient de la circulation pale , mais Xavier m'a envoyé un autre menu général dans lequel les fichiers fonctionnent parfaitement. Il te l'a peut-être déjà envoyé, d'ailleurs Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Concert d'improvisation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Concert d'improvisation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 12 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'improvisation
» Leipzig International Organ Improvisation Competition
» [grand orgue]Olivier Latry à notre dame improvisation
» L'improvisation
» Livre sur l'improvisation et l'harmonisation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: