Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Pensée unique, musique unique

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
charles
Mélomane averti


Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 13/07/2011

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyJeu 9 Fév 2012 - 7:03

Extrait d'un entretien de Claude Hagège avec Victoria Gairin publié dans Le Point (février 2012), repris sur le site lafauteadiderot.net :
« (...) les contenus culturels véhiculés par la langue anglaise apportent avec eux une certaine conception du monde, à laquelle on n’est pas obligé d’adhérer. La musique pop, par exemple, ou bien le rock sont à mes yeux un instrument de très forte homogénéisation du monde et de stérilisation de la créativité.
N’est-ce pas un peu exagéré ?
Pas du tout. Il n’y a qu’à voir la tête de mes étudiants lorsque je leur traduis les chansons à la mode en ce moment ! Il est profondément déculturant d’adhérer à un mode de pensée sans pour autant nécessairement le comprendre (...). »

J'aime beaucoup cette phrase si juste : La musique pop, par exemple, ou bien le rock sont à mes yeux un instrument de très forte homogénéisation du monde et de stérilisation de la créativité...
(Plus bel l'avis !)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
néthou
JazzAuNeth
néthou

Nombre de messages : 1672
Date d'inscription : 04/03/2011

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyJeu 9 Fév 2012 - 9:37

Bof.
Hagège est avant tout un linguiste, qui prône la diversité par le langage, et combat la prééminence de l'anglais au détriment du reste, notamment du français.
C'est moins l'aspect musical qu'il retient que le sens des mots ("il n'y a qu'à voir la tête de mes étudiants lorsque je leur traduis les chansons à la mode en ce moment !"); à ce compte-là, autant mettre à la poubelle Billie Holiday ou Ella Fitzgerald dont les paroles de pas mal de titres sont d'une désespérante mièvrerie, ou même bon nombre d'opéras classiques pour la même raison d'un livret avec des paroles d'un simplisme confondant.
Ce ne sont pas le rock ou la musique anglo-saxonne en eux-mêmes qui sont en cause, que la culture qu'ils représentent; après tout, ce qui cartonne en France en ce moment, c'est du rap chanté en français par des p'tits gars bien de chez nous. C'est donc moins le style musical et la langue qui posent problème que la culture sous-jacente qu'ils véhiculent.
Et quand Hagège dit "Il est profondément déculturant d'adhérer à un mode de pensée sans pour autant le comprendre", on peut justement se demander s'il a lui-même les moyens (les outils, l'éducation) de "comprendre" le mode de pensée de ses jeunes étudiants actuels, lui qui est né en 36...
(et ça fait bien 30 ans qu'on ne parle plus de "musique pop", faut se mettre au(x) goût(s) du jour)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5670
Date d'inscription : 03/01/2007

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyJeu 9 Fév 2012 - 10:10

néthou met l'accent sur un vrai problème avec Hagège. C'est un linguiste que je respecte, j'ai eu l'occasion de lire plusieurs de ces écrits et ils m'ont apporté beaucoup mais il fait vraiment une fixette étonnante dès qu'il s'agit de l'anglais.

Je suis entièrement d'accord quant à l'importance de la diversité linguistique et la nécessité de la défendre bec et ongles mais sa position sur la langue anglaise me donne toujours l'impression qu'il la considère comme inférieure. Venant d'un linguiste, c'est absolument désolant. Alors, bien sûr, ce n'est jamais dit ouvertement mais c'est un courant souterrain que j'ai souvent retrouvé chez lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
Picrotal

Nombre de messages : 12615
Age : 42
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyJeu 9 Fév 2012 - 10:16

charles a écrit:
La musique pop, par exemple, ou bien le rock sont à mes yeux un instrument de très forte homogénéisation du monde et de stérilisation de la créativité...

Il faut vraiment ne rien connaître à la musique pop ou rock, ou à quoi que ce soit d'autre d'ailleurs, pour balancer des choses aussi stupides. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Ophanin
Fer galant
Ophanin

Nombre de messages : 4576
Age : 31
Date d'inscription : 13/12/2008

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyJeu 9 Fév 2012 - 13:09

néthou a écrit:
Et quand Hagège dit "Il est profondément déculturant d'adhérer à un mode de pensée sans pour autant le comprendre", on peut justement se demander s'il a lui-même les moyens (les outils, l'éducation) de "comprendre" le mode de pensée de ses jeunes étudiants actuels, lui qui est né en 36...

Autant je suis d'accord avec le reste de ton message, autant là, l'âge, c'est un argument qui me chagrine un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Picrotal
Parano lunatique
Picrotal

Nombre de messages : 12615
Age : 42
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyJeu 9 Fév 2012 - 14:40

Ophanin a écrit:
néthou a écrit:
Et quand Hagège dit "Il est profondément déculturant d'adhérer à un mode de pensée sans pour autant le comprendre", on peut justement se demander s'il a lui-même les moyens (les outils, l'éducation) de "comprendre" le mode de pensée de ses jeunes étudiants actuels, lui qui est né en 36...

Autant je suis d'accord avec le reste de ton message, autant là, l'âge, c'est un argument qui me chagrine un peu.

Et puis on ne peut tout de même pas toujours tout mettre sur le dos du Front Populaire, quand même... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Kiwi
χλωροειδές κακόν
Kiwi

Nombre de messages : 1967
Age : 19
Date d'inscription : 14/07/2009

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyJeu 9 Fév 2012 - 15:02

Cello a écrit:
Je suis entièrement d'accord quant à l'importance de la diversité linguistique et la nécessité de la défendre bec et ongles mais sa position sur la langue anglaise me donne toujours l'impression qu'il la considère comme inférieure. Venant d'un linguiste, c'est absolument désolant. Alors, bien sûr, ce n'est jamais dit ouvertement mais c'est un courant souterrain que j'ai souvent retrouvé chez lui.

J'ai remarqué aussi et cela me rend le personnage abominablement antipathique.
Toute déculturation - produite à des degrés divers par l'apprentissage d'une nouvelle langue - suppose une nécessaire reculturation, et donc l'immersion dans un système de pensée différent (i.e. ni moins bien, ni mieux, juste différent). Y ajouter un jugement de valeur est une ineptie sans nom.
Et puis, à mon avis, soutenir que l'anglais est une langue déculturante, c'est avouer à demi-mot qu'on a jamais pris la peine d'aller au-delà du globish. L'anglais bien maîtrisé est une langue d'une richesse et d'une plasticité absolument remarquable. drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 30779
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyJeu 9 Fév 2012 - 15:25

Kiwi a écrit:
Cello a écrit:
Je suis entièrement d'accord quant à l'importance de la diversité linguistique et la nécessité de la défendre bec et ongles mais sa position sur la langue anglaise me donne toujours l'impression qu'il la considère comme inférieure. Venant d'un linguiste, c'est absolument désolant. Alors, bien sûr, ce n'est jamais dit ouvertement mais c'est un courant souterrain que j'ai souvent retrouvé chez lui.

J'ai remarqué aussi et cela me rend le personnage abominablement antipathique.
Toute déculturation - produite à des degrés divers par l'apprentissage d'une nouvelle langue - suppose une nécessaire reculturation, et donc l'immersion dans un système de pensée différent (i.e. ni moins bien, ni mieux, juste différent). Y ajouter un jugement de valeur est une ineptie sans nom.
Et puis, à mon avis, soutenir que l'anglais est une langue déculturante, c'est avouer à demi-mot qu'on a jamais pris la peine d'aller au-delà du globish. L'anglais bien maîtrisé est une langue d'une richesse et d'une plasticité absolument remarquable. drunken

Je crois que tu prends trop au pied de la lettre ce qu'il dit. Je m'explique : ce qu'il dénonce, du moins ce que je crois comprendre qu'il dénonce, ce n'est pas l'anglais mais le fait que ça tue la diversité culturelle. Je pense que ça pourrait être n'importe quelle langue à la place.
C'est a double tranchant, car d'un côté il y a raison si il parle de mondialisation culturelle ... mais il faut bien reconnaître que là où il a tort c'est que les moyens pour connaître les autres cultures n'existaient pas ... juste pour l'élite, avant cette mondialisation.

Donc la question n'est elle pas de savoir si l'explosion des moyens médiatiques en même temps que d'offrir la possibilité à la masse de découvrir d'autres cultures, n'est pas en même temps en train de tout formater.
Ce que moi je crains c'est que ce formatage se fasse par le bas, c'est à dire le plus petit dénominateur commun : car dans ce cas il me semble qu'il s'agit d'un apauvrissement.

Ca me semble aussi un problème pour la diversité de la pensée. Chaque culture a sa philosophie ... si il n'y a plus qu'une culture alors n'y a plus qu'une philosophie, et donc porte ouverte a tout les extrêmismes.
Comment peut on imaginer qu'une culture ai raison contre toutes les autres ? C'est délirant, et ça a mené à toutes les guerres qu'on sait.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
néthou
JazzAuNeth
néthou

Nombre de messages : 1672
Date d'inscription : 04/03/2011

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyJeu 9 Fév 2012 - 19:34

Ophanin a écrit:
néthou a écrit:
Et quand Hagège dit "Il est profondément déculturant d'adhérer à un mode de pensée sans pour autant le comprendre", on peut justement se demander s'il a lui-même les moyens (les outils, l'éducation) de "comprendre" le mode de pensée de ses jeunes étudiants actuels, lui qui est né en 36...

Autant je suis d'accord avec le reste de ton message, autant là, l'âge, c'est un argument qui me chagrine un peu.
Nuance: je ne veux pas ainsi dire que parce qu'Hagège est né en 36, 1/ ça fait de lui un vieux c... 2/ et qu'il ne peut donc rien comprendre à ce qu'écoutent les jeunes d'aujourd'hui.
Simplement, par rapport au raisonnement qu'il tient plus haut, on est en droit de se poser la question: ce désormais vieux monsieur de 76 ans (et je le dis avec tout le respect - très grand - qui lui est dû) a-t-il lui-même suffisamment de compréhension de ce "mode de pensée" pour juger ainsi les raisons véritables de l'adhésion actuelle des jeunes ? Il est fort possible que oui, après tout, Hagège avait 20 ans quand Presley commençait à remuer les foules, 26 quand les Beatles et les Stones ont percé: ce qu'il appelle musique pop ou rock, il en a donc connu l'émergence et l'évolution qui a suivi, ou en tous cas, il en était contemporain, quels que soient ses goûts musicaux d'alors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyJeu 9 Fév 2012 - 20:16

Kiwi a écrit:

Et puis, à mon avis, soutenir que l'anglais est une langue déculturante, c'est avouer à demi-mot qu'on a jamais pris la peine d'aller au-delà du globish. L'anglais bien maîtrisé est une langue d'une richesse et d'une plasticité absolument remarquable. drunken
en effet; moi, ce qui m'étonne c'est qu'un angliciste puisse confondre l'anglais et l'américain, et surtout imagine que ça véhicule les mêmes valeurs culturelles, alors que dans la plupart des cas ça ne s'écrit même pas pareil What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
charles
Mélomane averti


Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 13/07/2011

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyVen 10 Fév 2012 - 8:01

Cololi a écrit:
Kiwi a écrit:
Cello a écrit:
Je suis entièrement d'accord quant à l'importance de la diversité linguistique et la nécessité de la défendre bec et ongles mais sa position sur la langue anglaise me donne toujours l'impression qu'il la considère comme inférieure. Venant d'un linguiste, c'est absolument désolant. Alors, bien sûr, ce n'est jamais dit ouvertement mais c'est un courant souterrain que j'ai souvent retrouvé chez lui.

J'ai remarqué aussi et cela me rend le personnage abominablement antipathique.
Toute déculturation - produite à des degrés divers par l'apprentissage d'une nouvelle langue - suppose une nécessaire reculturation, et donc l'immersion dans un système de pensée différent (i.e. ni moins bien, ni mieux, juste différent). Y ajouter un jugement de valeur est une ineptie sans nom.
Et puis, à mon avis, soutenir que l'anglais est une langue déculturante, c'est avouer à demi-mot qu'on a jamais pris la peine d'aller au-delà du globish. L'anglais bien maîtrisé est une langue d'une richesse et d'une plasticité absolument remarquable. drunken

Je crois que tu prends trop au pied de la lettre ce qu'il dit. Je m'explique : ce qu'il dénonce, du moins ce que je crois comprendre qu'il dénonce, ce n'est pas l'anglais mais le fait que ça tue la diversité culturelle. Je pense que ça pourrait être n'importe quelle langue à la place.
C'est a double tranchant, car d'un côté il y a raison si il parle de mondialisation culturelle ... mais il faut bien reconnaître que là où il a tort c'est que les moyens pour connaître les autres cultures n'existaient pas ... juste pour l'élite, avant cette mondialisation.

Donc la question n'est elle pas de savoir si l'explosion des moyens médiatiques en même temps que d'offrir la possibilité à la masse de découvrir d'autres cultures, n'est pas en même temps en train de tout formater.
Ce que moi je crains c'est que ce formatage se fasse par le bas, c'est à dire le plus petit dénominateur commun : car dans ce cas il me semble qu'il s'agit d'un apauvrissement.

Ca me semble aussi un problème pour la diversité de la pensée. Chaque culture a sa philosophie ... si il n'y a plus qu'une culture alors n'y a plus qu'une philosophie, et donc porte ouverte a tout les extrêmismes.
Comment peut on imaginer qu'une culture ai raison contre toutes les autres ? C'est délirant, et ça a mené à toutes les guerres qu'on sait.
Il y en a quand même un qui a lu correctement l'extrait posté. Je sais, il ne faut pas demander davantage. Merci Cololi... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyVen 10 Fév 2012 - 10:16

charles a écrit:
...
J'aime beaucoup cette phrase si juste : La musique pop, par exemple, ou bien le rock sont à mes yeux un instrument de très forte homogénéisation du monde et de stérilisation de la créativité...
...
Franchement, charles, tu crois vraiment à ça ? Pour moi, cette phrase symbolise tout ce que je réprouve en matière artistique. En particulier ce regard élitiste et arrogant sur la musique dite "populaire", "facile" et autres qualificatifs peu valorisants. Est-ce à moi, amateur forcené de musique sérielle, d'affirmer ici qu'une belle mélodie, bien limpide, n'a rien de vulgaire en dépit de sa simplicité de construction ?
Revenir en haut Aller en bas
charles
Mélomane averti


Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 13/07/2011

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyVen 10 Fév 2012 - 10:32

Cocotier a écrit:
charles a écrit:
...
J'aime beaucoup cette phrase si juste : La musique pop, par exemple, ou bien le rock sont à mes yeux un instrument de très forte homogénéisation du monde et de stérilisation de la créativité...
...
Franchement, charles, tu crois vraiment à ça ? Pour moi, cette phrase symbolise tout ce que je réprouve en matière artistique. En particulier ce regard élitiste et arrogant sur la musique dite "populaire", "facile" et autres qualificatifs peu valorisants. Est-ce à moi, amateur forcené de musique sérielle, d'affirmer ici qu'une belle mélodie, bien limpide, n'a rien de vulgaire en dépit de sa simplicité de construction ?
Secouez-vous, Cocotier, respirez un grand coup et relisez attentivement l'exergue : où est-il vraiment, où est-il ce « regard élitiste et arrogant sur la musique dite "populaire", "facile" et autres qualificatifs peu valorisants » ? Shocked
Est-ce vraiment le sujet ?
Aidez-vous en relisant le commentaire de Cololi, p.ex.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5234
Age : 44
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyVen 10 Fév 2012 - 10:37

C'est surtout que "la musique pop" ou "le rock", ça veut dire de moins en moins de choses... La musique dite "populaire" va infiniment au-delà de ces deux appellations primitives, et comprend aussi bien du commercial (ce dont parle charles) que du très confidentiel, et du médiocre (dans les deux catégories) que du génial (principalement dans la deuxième)...

En fait ces propos sont typiques de ceux qui ne connaissent pas du tout un domaine, refusent de le connaître, et se persuadent bien entendu qu'ils n'y perdent rien (réflexe d'autoprotection sans lequel il n'y aurait plus qu'à accepter de remettre ses certitudes en question).


Dernière édition par Golisande le Ven 10 Fév 2012 - 12:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charles
Mélomane averti


Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 13/07/2011

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyVen 10 Fév 2012 - 10:52

Golisande a écrit:
C'est surtout que "la musique pop" ou "le rock", ça veut dire de moins en moins de choses... La musique dite "populaire" va infiniment au-delà de ces deux appellations primitives, et comprend aussi bien du commercial (ce dont parle charles) que du très confidentiel, et du médiocre (dans les deux catégories) que du génial (principalement dans la deuxième)...

En fait ces propos sont typiques de ceux qui ne connaissent pas du tout un domaine, refusent de le connaître, et se persuadent bien entendu qu'ils n'y perdent rien (réflexe d'autoprotection sans lequel il n'y aurait plus qu'à accepter de remettre ses certitudes en question). D'où le mépris affiché, aride et stérile.
Il n'y a strictement aucun « mépris affiché, aride et stérile » dans l'exergue proposé. Seule une lecture idéologique peut vous amener à ressentir du mépris là où il n'y en a aucunement et à... répondre à côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiwi
χλωροειδές κακόν
Kiwi

Nombre de messages : 1967
Age : 19
Date d'inscription : 14/07/2009

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyVen 10 Fév 2012 - 11:14

charles a écrit:
Il n'y a strictement aucun « mépris affiché, aride et stérile » dans l'exergue proposé. Seule une lecture idéologique peut vous amener à ressentir du mépris là où il n'y en a aucunement et à... répondre à côté.

Puisque les réponses proposées - dogmatiques, hors-sujet, etc. - semblent vous déplaire, peut-être pourriez-vous nous indiquer ce qu'il faut lire et répondre pour vous satisfaire. On gagnerait du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyVen 10 Fév 2012 - 11:19

charles a écrit:
Cocotier a écrit:
charles a écrit:
...
J'aime beaucoup cette phrase si juste : La musique pop, par exemple, ou bien le rock sont à mes yeux un instrument de très forte homogénéisation du monde et de stérilisation de la créativité...
...
Franchement, charles, tu crois vraiment à ça ? Pour moi, cette phrase symbolise tout ce que je réprouve en matière artistique. En particulier ce regard élitiste et arrogant sur la musique dite "populaire", "facile" et autres qualificatifs peu valorisants. Est-ce à moi, amateur forcené de musique sérielle, d'affirmer ici qu'une belle mélodie, bien limpide, n'a rien de vulgaire en dépit de sa simplicité de construction ?
Secouez-vous, Cocotier, respirez un grand coup et relisez attentivement l'exergue : où est-il vraiment, où est-il ce « regard élitiste et arrogant sur la musique dite "populaire", "facile" et autres qualificatifs peu valorisants » ? Shocked
Est-ce vraiment le sujet ?
Aidez-vous en relisant le commentaire de Cololi, p.ex.
Non, je ne peux m'associer au regard modéré de Cololi sur les propos de Claude Hagège. Ce personnage est foncièrement intolérant et de surcroît, il a de la langue anglaise une opinion plus que contestable. Ça me surprend toujours de me voir opposer une "lecture idéologique" lorsque j'exprime un désaccord. C'est mon côté naïf qui ressort. Alors, désolé, je zappe...
Revenir en haut Aller en bas
charles
Mélomane averti


Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 13/07/2011

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyVen 10 Fév 2012 - 11:27

Kiwi a écrit:
charles a écrit:
Il n'y a strictement aucun « mépris affiché, aride et stérile » dans l'exergue proposé. Seule une lecture idéologique peut vous amener à ressentir du mépris là où il n'y en a aucunement et à... répondre à côté.

Puisque les réponses proposées - dogmatiques, hors-sujet, etc. - semblent vous déplaire, peut-être pourriez-vous nous indiquer ce qu'il faut lire et répondre pour vous satisfaire. On gagnerait du temps.
Madame la philosophe, n'avez-vous pas appris à penser par vous-même ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charles
Mélomane averti


Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 13/07/2011

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyVen 10 Fév 2012 - 11:31

Cocotier a écrit:
charles a écrit:
Cocotier a écrit:
charles a écrit:
...
J'aime beaucoup cette phrase si juste : La musique pop, par exemple, ou bien le rock sont à mes yeux un instrument de très forte homogénéisation du monde et de stérilisation de la créativité...
...
Franchement, charles, tu crois vraiment à ça ? Pour moi, cette phrase symbolise tout ce que je réprouve en matière artistique. En particulier ce regard élitiste et arrogant sur la musique dite "populaire", "facile" et autres qualificatifs peu valorisants. Est-ce à moi, amateur forcené de musique sérielle, d'affirmer ici qu'une belle mélodie, bien limpide, n'a rien de vulgaire en dépit de sa simplicité de construction ?
Secouez-vous, Cocotier, respirez un grand coup et relisez attentivement l'exergue : où est-il vraiment, où est-il ce « regard élitiste et arrogant sur la musique dite "populaire", "facile" et autres qualificatifs peu valorisants » ? Shocked
Est-ce vraiment le sujet ?
Aidez-vous en relisant le commentaire de Cololi, p.ex.
Non, je ne peux m'associer au regard modéré de Cololi sur les propos de Claude Hagège. Ce personnage est foncièrement intolérant et de surcroît, il a de la langue anglaise une opinion plus que contestable. Ça me surprend toujours de me voir opposer une "lecture idéologique" lorsque j'exprime un désaccord. C'est mon côté naïf qui ressort. Alors, désolé, je zappe...
Cololi ne jette pas un regard "modéré sur les propos de Claude Hagège » (approche moralisatrice à partir d'un point de vue extérieur, d'une idéologie). Il lit ce qui est écrit et commente ce qui est écrit. Rien de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 30779
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyVen 10 Fév 2012 - 11:42

Bon Neutral

Concernant mon message, il n'est ni "modéré" ni "extrême", il ne fait que poser le problème. Il n'y a pas de réponses dans mon message. Il propose juste de montrer les clivages, les vrais questions, pour éviter de tomber dans la facilité ... aussi bien d'un côté que de l'autre. (et aussi parce que je n'ai pas de réponse toute faite à ces questions bien entendu).

Si j'ai fait ça c'était justement pour éviter que le débat ne tombe dans le populaire vs savant, déjà plus que très fourni. Même si il faut bien le reconnaître ça se recoupe un peu ...

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
OYO TOHO

Nombre de messages : 6976
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyVen 10 Fév 2012 - 11:46

Et il propose quoi ce génie ? d'interdire le rock ?
Il est trop lol ce type pété de rire
Déjà, pour croire que la musique c'est avant tout des paroles, c'est qu'il ne sait même pas ce qu'est la musique. Il doit certainement faire partie du fan club de Grand Corps Malade (à moins qu'il ne soit chargé de faire sa promo ?)
Ou alors il veut continuer de refuser l'universalité de la musique car il se croit supérieur aux autres Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/decapitum
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5234
Age : 44
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyVen 10 Fév 2012 - 11:54

J'aime bien Claude Hagège : c'est un type tout-à-fait admirable, qui a effectivement appris (et apprend encore, à plus de soixante-dix ans) à penser par lui-même en s'ouvrant toujours davantage, sans limite, à ce qui lui était a priori étranger - les langues et les cultures en l'occurrence ; un type que j'ai toujours entendu tenir des propos nuancés, circonstanciés, que je ne crois pas avoir jamais vu se raidir, se crisper ou adopter une attitude défensive (c'est même tout le contraire).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Resigned
Mélomaniaque
Resigned

Nombre de messages : 1188
Age : 35
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Date d'inscription : 27/08/2008

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyVen 10 Fév 2012 - 11:56

Alors peut-être faudra-t-il replacer les phrases dans le contexte de l'entretien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5234
Age : 44
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyVen 10 Fév 2012 - 12:07

Je ne me souviens même plus de ce qu'il a dit exactement (Hagège), et je n'ai pas vraiment suivi le débat qui a fait rage ici : j'ai seulement risqué une évidence qui m'a immédiatement valu l'étiquette (ou plutôt le tatouage) "idéologique", au nom d'une vérité définitive qui serait défendue, entre autres, par ce linguiste. Je me permets donc quelques précisions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flo8678
Mélomane averti
flo8678

Nombre de messages : 157
Age : 32
Date d'inscription : 05/02/2012

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyVen 10 Fév 2012 - 12:13

Golisande a écrit:
C'est surtout que "la musique pop" ou "le rock", ça veut dire de moins en moins de choses... La musique dite "populaire" va infiniment au-delà de ces deux appellations primitives, et comprend aussi bien du commercial (ce dont parle charles) que du très confidentiel, et du médiocre (dans les deux catégories) que du génial (principalement dans la deuxième)...

En fait ces propos sont typiques de ceux qui ne connaissent pas du tout un domaine, refusent de le connaître, et se persuadent bien entendu qu'ils n'y perdent rien (réflexe d'autoprotection sans lequel il n'y aurait plus qu'à accepter de remettre ses certitudes en question). D'où le mépris affiché, aride et stérile.




Je suis tout a fait d'accord avec la première partie (le terme de "mépris" me dérange un peu) de ton message. "POP", "ROCK", la classification de la musique ne veut plus rien dire... Je pense qu'il faut trier artiste par artiste. Hagège a pris un raccourci un peu facile a mon gout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
Picrotal

Nombre de messages : 12615
Age : 42
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyVen 10 Fév 2012 - 12:16

Il faut tout de même bien voir que tous ces types qui considèrent que la musique rock ou pop sont des instruments destinés à tuer la créativité (parce que c'est une tarte à la crème comme idée, ça n'a rien de nouveau) sont légèrement contredits par le fait que les musiques pop et rock ont évolué d'une manière remarquable depuis leur apparition, et ce à une vitesse extraordinaire. Si vraiment aucune créativité ne pouvait émaner de ces musiques, dans ce cas rien n'aurait du évoluer depuis Chuck Berry, non ? Au lieu de cela, on observe une explosion des structures, des choix instrumentaux, des approches mélodiques, etc.

S'il fallait s'appeler Mozart pour avoir le droit de faire de la musique et Baudelaire pour avoir celui d'écrire des paroles, là ce serait uniformisant, et là ce serait dommageable à la créativité. En attendant, on est face à des genres musicaux qui permettent à des gens divers et variés de tenter leur chance et de créer dans des conditions relativement accessibles. Parfois, et même souvent, cela donne de la merde. Mais parfois, et souvent aussi, cela donne des choses merveilleuses.

A mon sens, c'est nier quelque chose d'aussi évident qui relève de la pure et simple idéologie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5234
Age : 44
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyVen 10 Fév 2012 - 12:20

flo8678 a écrit:

Je suis tout a fait d'accord avec la première partie (le terme de "mépris" me dérange un peu) de ton message. "POP", "ROCK", la classification de la musique ne veut plus rien dire... Je pense qu'il faut trier artiste par artiste. Hagège a pris un raccourci un peu facile a mon gout
Voilà, j'ai enlevé la dernière phrase de mon message d'origine, qui apparemment pose problème : ça ne change rien au propos général, et de plus je m'adressais à un intervenant (et auteur de ce fil) dont la posture est particulièrement... raide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5234
Age : 44
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyVen 10 Fév 2012 - 12:22

@Picrotal : tu auras peut-être plus de chance que moi (ou alors tu t'exprimes mieux)... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 30779
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyVen 10 Fév 2012 - 12:42

Picrotal a écrit:
Il faut tout de même bien voir que tous ces types qui considèrent que la musique rock ou pop sont des instruments destinés à tuer la créativité (parce que c'est une tarte à la crème comme idée, ça n'a rien de nouveau) sont légèrement contredits par le fait que les musiques pop et rock ont évolué d'une manière remarquable depuis leur apparition, et ce à une vitesse extraordinaire. Si vraiment aucune créativité ne pouvait émaner de ces musiques, dans ce cas rien n'aurait du évoluer depuis Chuck Berry, non ? Au lieu de cela, on observe une explosion des structures, des choix instrumentaux, des approches mélodiques, etc.

S'il fallait s'appeler Mozart pour avoir le droit de faire de la musique et Baudelaire pour avoir celui d'écrire des paroles, là ce serait uniformisant, et là ce serait dommageable à la créativité. En attendant, on est face à des genres musicaux qui permettent à des gens divers et variés de tenter leur chance et de créer dans des conditions relativement accessibles. Parfois, et même souvent, cela donne de la merde. Mais parfois, et souvent aussi, cela donne des choses merveilleuses.

A mon sens, c'est nier quelque chose d'aussi évident qui relève de la pure et simple idéologie.

C'est rigolo ce que j'ai souligné en gras non ? Nier l'évidence ? Mais justement il n'y a pas d'évidences.

Il y a surement du vrai dans ce que tu dis ... mais allons au bout de ton raisonnement.

Supposons que ce tu dises soit vrai. Comment expliquer que les catégories les plus cultivées de la population écoutent très majoritairement du classique, et le reste de la population très peu ?
Si ce que tu dis est vrai, à savoir qu'il ces frontières musicales sont fictives (et après tout pourquoi pas), comment expliquer qu'il y ai clivage dans le public ?

Mais je continue ... pour que ce clivage soit compatible avec ce que tu dis ... (car oui c'est possible !), il faudrait expliquer celà par le snobisme ... et qq part la volonté d'une élite de se distinguer.
Ces facteurs existent bel et bien ... mais peux tu imaginer une seule seconde que ce soient les seuls ?

Moi cette explication me semble très très légère (même si ça fait partie de l'équation).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Picrotal
Parano lunatique
Picrotal

Nombre de messages : 12615
Age : 42
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyVen 10 Fév 2012 - 13:16

Cololi a écrit:
Supposons que ce tu dises soit vrai. Comment expliquer que les catégories les plus cultivées de la population écoutent très majoritairement du classique, et le reste de la population très peu ?
Si ce que tu dis est vrai, à savoir qu'il ces frontières musicales sont fictives (et après tout pourquoi pas), comment expliquer qu'il y ai clivage dans le public ?

J'attends surtout que tu me démontres, chiffres à l'appui, ce fameux clivage que tu présentes comme un fait. De plus, tu as l'air de faire comme si les « catégories les plus cultivées de la population » n'écoutait QUE du classique, et là je n'ai même pas besoin de chiffres pour me douter que c'est totalement faux.


Citation :
Mais je continue ... pour que ce clivage soit compatible avec ce que tu dis ... (car oui c'est possible !), il faudrait expliquer celà par le snobisme ... et qq part la volonté d'une élite de se distinguer.

L'ennui, c'est que ce clivage dont tu parles, je n'y crois pas. C'est toi qui veut à tout prix établir un schéma selon lequel les gens cultivés écoutent du classique et les gens non-cultivés écoutent de la pop ou du rock, mais c'est faux. Et je te signale au passage que j'en écoute, du classique. Donc ne viens pas faire comme si j'étais une sorte d'ambassadeur de Skyrock dépêché sur le forum pour vomir sur ceux qui écoutent autre chose que Stomy Bugsy en les traitant de snobs ou je ne sais quoi. Ce qui me dérange, en revanche, ce sont les personnes qui prétendent appartenir à une forme d'élite culturelle PARCE QU'ELLES écoutent du classique. J'écoute ce que j'écoute parce que j'aime l'écouter, point barre. Je n'en tire aucune conclusion sur mon statut social ou intellectuel. Pour ça, après tout, j'ai mes diplômes.

Après, qu'il y ait des gros beaufs pour qui la musique se limite à Johnny Hallyday, la littérature à l'Equipe et la sculpture aux prothèses PIP, je ne le nie en aucune manière. Mais même si c'est révélateur d'un certain état d'esprit et d'une certaine déshérence intellectuelle, ce n'est pas le seul critère, loin s'en faut, avec lequel on puisse juger de la « valeur » intrinsèque d'un citoyen, et c'est même à mon sens le dernier.

Et puis, pour conclure sur ce petit point, mettre toute la musique pop ou rock dans un même panier est totalement ridicule. Oui, le gros beauf mentionné plus haut n'écoute pas Debussy, sauf quand ses compositions sont utilisées par la publicité pour vendre du papier-toilette. Mais figure-toi qu'il n'écoute pas non plus les Pink Floyd. — Tout comme on trouve dans le paysage de la musique classique des tâcherons oubliés par l'histoire, on trouve au sein de la musique pop des artistes parfaitement insignifiants qui cartonnent deux mois et disparaissent dans les limbes, et d'autres qui posent des trucs invraisemblables dont on parle encore cinquante ans après, et que les générations redécouvrent les unes après les autres.

Et j'ai envie de dire qu'être capable de faire la différence entre, allez j'ose employer le terme, la bonne pop et la mauvaise pop, le bon rock et le mauvais rock, c'est aussi une question de culture et de sensibilité. Personne n'est obligé d'écouter des trucs qui lui déplaisent, mais tout mettre dans une même nasse pour tout fourrer à l'eau sans discernement n'est certainement pas une attitude intellectuellement honnête. C'est exactement comme cette petite conne qui était venue chez moi un jour et m'expliqua qu'elle détestait le « classique » et qui avait menacé, menace hélas non suivie de son exécution, de s'en aller quand j'avais tenté de lui faire écouter du Grieg, qui généralement passe bien auprès des néophytes.


Mais de toute manière, ce que tu m'as répondu, si je puis me permettre, et aussi intéressant cela soit-il, n'a rien à voir avec ce que j'ai écrit. Je parle de cette idée que la musique pop ou rock nuit à la créativité, en démontrant que c'est faux puisque cette musique évolue, et donc que certains qui s'en emparent y insufflent à chaque fois quelque chose de nouveau, d'original, de créatif. C'est là qu'est l'évidence, et évidence je maintiens, car c'en est une. C'est même une preuve. Si le rock détruisait toute créativité, alors le rock n'aurais pas évolué comme il l'a fait, et aujourd'hui encore on aurait droit à des artistes qui nous assèneraient une énième imitation de Rock around the clock.

Je parlais donc de la création musicale, pour le coup, et pas de ceux qui l'écoutent. Le lien entre les questions que tu me poses et mon raisonnement initial me semble donc totalement inexistant. A moins de considérer que le fait d'être cultivé est en soi une forme de créativité, ce qui n'est évidemment pas le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
OYO TOHO

Nombre de messages : 6976
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyVen 10 Fév 2012 - 13:20

Cololi a écrit:
Comment expliquer que les catégories les plus cultivées de la population écoutent très majoritairement du classique, et le reste de la population très peu ?
.

si ils sont plus cultivés, par définition, ils connaissent plus de choses, dont certaines qui ne sont pas souvent diffusées par les médias de masse. C'est juste logique. D'ailleurs, ces mêmes personnes connaissent des groupes de rap qui ne passent pas à la radio, des groupes de rock inconnus, voire de la pop japonaise des années 80.
On pourrait aussi écrire que les catégories les plus cultivées de la population connaissent plus de blagues que les autres. Est-ce que cette étude aurait un intérêt ? je ne crois pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/decapitum
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 30779
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyVen 10 Fév 2012 - 13:29

@Picrotal : si il y a clivage. P être pas aussi marqué que par les siècles passés (le 18° par exemple), ça c'est vrai, mais il existe toujours.

Donc il y a la bonne pop, la moyenne et la mauvaise ? Sur quelle valeur peux tu appuyer celà ?
On ne peut pas être relativiste pour ce qui nous arrange, puis ne plus l'être sur un autre sujet.

Conséquence : je suppose que tu snoberais un amateur de cette mauvaise pop ?

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
OYO TOHO

Nombre de messages : 6976
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyVen 10 Fév 2012 - 13:31

Picrotal a écrit:
C'est exactement comme cette petite conne qui était venue chez moi un jour et m'expliqua qu'elle détestait le « classique » et qui avait menacé, menace hélas non suivie de son exécution, de s'en aller quand j'avais tenté de lui faire écouter du Grieg, qui généralement passe bien auprès des néophytes.

pété de rire j'imagine la scène et je suis explosé de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/decapitum
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
OYO TOHO

Nombre de messages : 6976
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyVen 10 Fév 2012 - 13:36

ah oui et concernant ceux qui n'aiment pas la musique classique a priori, ils ont quand même l'excuse de leur manque de culture si ils afirment ça sans connaitre. Alors que ceux qui disent que le rock et la pop ne valent rien musicalement avant même d'en avoir écouté, et alors même qu'ils ont une très large connaissance de la musique classique, je pense qu'ils sont juste snobs Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/decapitum
Picrotal
Parano lunatique
Picrotal

Nombre de messages : 12615
Age : 42
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyVen 10 Fév 2012 - 13:40

Cololi a écrit:
Donc il y a la bonne pop, la moyenne et la mauvaise ? Sur quelle valeur peux tu appuyer celà ?
On ne peut pas être relativiste pour ce qui nous arrange, puis ne plus l'être sur un autre sujet.

Conséquence : je suppose que tu snoberais un amateur de cette mauvaise pop ?

Et voilà : je savais que si j'avais le malheur de parler de bonne et de mauvaise pop, j'allais avoir droit à cela. Tu passes ton temps à expliquer que les gens qui écoutent du classique valent mieux que ceux qui écoutent du rap, mais tu vas me reprocher de considérer qu'il y a des choses moins bonnes que d'autres, voire carrément pourrie, dans ce registre ? Vraiment ?

Mon credo a TOUJOURS été de dire qu'il était inutile, sinon ridicule, de chercher à comparer musique savante et musique populaire. TOUJOURS. Relis-moi, tu ne trouveras jamais autre chose.

Mais je n'ai jamais dit qu'on ne pouvait pas comparer ces registres entre-eux. Je n'ai jamais dit qu'on ne pouvait pas comparer Debussy à Ravel, Beethoven à Messiaen, Liszt à Mahler. J'ai dit qu'on ne pouvait pas comparer, parce que c'est stérile, Debussy aux Beatles, Beethoven à Madonna ou Liszt à David Guetta. Et de la même manière, il est naturel de comparer les pops entre-elles, les rocks entre-eux, et de voir que certains sont tout de même nettement plus créatifs, originaux, intéressants que d'autres. Sur quels critères ? Les mêmes que ceux qu'on emploie dans toute comparaison qualitative au sein du champ artistique.

Alors ne me fais pas de mauvais procès, s'il te plait. Parce que là c'est vraiment de la mauvaise foi.

Et non, je ne snoberais pas un amateur de la « mauvaise pop ». Je ne snobe pas les gens pour ce genre de choses, personnellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 30779
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyVen 10 Fév 2012 - 13:51

Je n'ai jamais dit que certaines personnes valent mieux que d'autres ... là c'est carrément n'importe quoi Smile
J'ai dit que la musique savante supposait un apprentissage, une culture.

Pour le reste je ne vois pas pourquoi on pourrait pas comparer Debussy aux Beatles. A part essayer de protéger les Beatles, je vois pas bien.

Tu ne snoberais personne ? Mais si. Même si tu es gentil, adorable ... ça revient au même. Imagine seulement une scène où cet amateur de mauvaise pop, voudrait t'expliquer par A+B que c'est le top de la pop. Tu lui répondrait que non ...
Tu invoquerai des valeurs pour étayer ton jugement ... lui ne sera pas d'accord ... puis tu finiras par arrêter, sans que ton opinion ait changé.
Alors c'est pas du snobisme si tu veux, mais ça revient au même pour le problème dont on parle.

Au passage : ce n'est pas parce que je suis plutôt dans le camp de ceux qui pensent qu'il y a une hiérarchie, que je pense que ceux qui pensent l'inverse sont à côté de la vérité. Ce que je cautionne moins ce sont les visions partielles du problème, qui consistent à faire un peu ce qui nous arrange (et là pour le coup ... il m'est arrivé de ne pas être toujours rigoureux dans ce que j'ai dit sur ce sujet ... je le reconnais bien volontier).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Picrotal
Parano lunatique
Picrotal

Nombre de messages : 12615
Age : 42
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyVen 10 Fév 2012 - 14:05

Cololi a écrit:
Pour le reste je ne vois pas pourquoi on pourrait pas comparer Debussy aux Beatles. A part essayer de protéger les Beatles, je vois pas bien.

Dans la mesure où les Beatles sont un milliard de fois moins chiants à écouter que Debussy, je ne pense pas que ce pauvre Claude sortirait grandi de la comparaison, mon cher ami. Mais d'un point de vue musical, l'intérêt de les comparer est nul, les enjeux ne sont pas les mêmes, le contexte n'est pas le même, le projet n'est pas le même, l'ambition n'est pas la même, ce sont deux univers musicaux différents. Tu ne veux pas l'admettre ? Libre à toi. Ça ne va pas m'empêcher de digérer mes brocolis, après tout.


Citation :
Tu ne snoberais personne ? Mais si. Même si tu es gentil, adorable ... ça revient au même. Imagine seulement une scène où cet amateur de mauvaise pop, voudrait t'expliquer par A+B que c'est le top de la pop. Tu lui répondrait que non ...
Tu invoquerai des valeurs pour étayer ton jugement ... lui ne sera pas d'accord ... puis tu finiras par arrêter, sans que ton opinion ait changé.
Alors c'est pas du snobisme si tu veux, mais ça revient au même pour le problème dont on parle.

Le problème, c'est que si quelqu'un écoute quelque chose que je n'aime pas, je ne vais pas m'escrimer à lui faire admettre qu'il a tort. Je ne vais pas débattre pendant douze heures d'un truc aussi futile. A quinze ans, j'aurais pu soutenir un débat sur les qualités respectives de Nirvana et des Guns'n Roses. Aujourd'hui, j'ai passé l'âge et j'ai réévalué mes priorités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
flo8678
Mélomane averti
flo8678

Nombre de messages : 157
Age : 32
Date d'inscription : 05/02/2012

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyVen 10 Fév 2012 - 14:20

Dommage j'aime bien vous "écouter" debattre Very Happy .

Allez rien que pour nous : BEATLES spiderman vs DEBUSSY batman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flo8678
Mélomane averti
flo8678

Nombre de messages : 157
Age : 32
Date d'inscription : 05/02/2012

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyVen 10 Fév 2012 - 14:22

OYO TOHO a écrit:
Picrotal a écrit:
C'est exactement comme cette petite conne qui était venue chez moi un jour et m'expliqua qu'elle détestait le « classique » et qui avait menacé, menace hélas non suivie de son exécution, de s'en aller quand j'avais tenté de lui faire écouter du Grieg, qui généralement passe bien auprès des néophytes.

pété de rire j'imagine la scène et je suis explosé de rire




Je compati, j'ai pléthore d'exemple dans le même style
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund

Nombre de messages : 6534
Age : 30
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyVen 10 Fév 2012 - 14:34

Intéressant, on les attend donc Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 30779
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyVen 10 Fév 2012 - 14:43

Picrotal a écrit:


Citation :
Tu ne snoberais personne ? Mais si. Même si tu es gentil, adorable ... ça revient au même. Imagine seulement une scène où cet amateur de mauvaise pop, voudrait t'expliquer par A+B que c'est le top de la pop. Tu lui répondrait que non ...
Tu invoquerai des valeurs pour étayer ton jugement ... lui ne sera pas d'accord ... puis tu finiras par arrêter, sans que ton opinion ait changé.
Alors c'est pas du snobisme si tu veux, mais ça revient au même pour le problème dont on parle.

Le problème, c'est que si quelqu'un écoute quelque chose que je n'aime pas, je ne vais pas m'escrimer à lui faire admettre qu'il a tort. Je ne vais pas débattre pendant douze heures d'un truc aussi futile. A quinze ans, j'aurais pu soutenir un débat sur les qualités respectives de Nirvana et des Guns'n Roses. Aujourd'hui, j'ai passé l'âge et j'ai réévalué mes priorités.

C'est une forme de snobisme Smile (surement moins cru, plus diplomatique, mais tu as la même réaction que celui qui pense que Debussy est largement au dessus des Beatles).

Entend bien : ce n'est pas une critique, puisque justement je soutiens que chacun se forme une hiérarchie de valeurs, et qu'il en vient à juger à partir de celà. Mais du coup il faut bien reconnaître que même si personne n'a la même hiérarchie ... tout le monde en a une ... et qu'il nous ne sommes pas des divinités pour pouvoir nous détacher de celà. Smile

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5234
Age : 44
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyVen 10 Fév 2012 - 15:04

Picrotal a écrit:

Dans la mesure où les Beatles sont un milliard de fois moins chiants à écouter que Debussy, je ne pense pas que ce pauvre Claude sortirait grandi de la comparaison, mon cher ami.
Je parcours rapidement l'échange, et voilà sur quoi je tombe... Shit Pas étonnant que la discussion soit compliquée...

Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flo8678
Mélomane averti
flo8678

Nombre de messages : 157
Age : 32
Date d'inscription : 05/02/2012

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyVen 10 Fév 2012 - 15:12

^


Dernière édition par flo8678 le Ven 10 Fév 2012 - 17:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83440
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyVen 10 Fév 2012 - 15:34

charles a écrit:
Kiwi a écrit:
charles a écrit:
Il n'y a strictement aucun « mépris affiché, aride et stérile » dans l'exergue proposé. Seule une lecture idéologique peut vous amener à ressentir du mépris là où il n'y en a aucunement et à... répondre à côté.

Puisque les réponses proposées - dogmatiques, hors-sujet, etc. - semblent vous déplaire, peut-être pourriez-vous nous indiquer ce qu'il faut lire et répondre pour vous satisfaire. On gagnerait du temps.
Madame la philosophe, n'avez-vous pas appris à penser par vous-même ?

Ce ton-là n'a rien à faire sur ce forum. Tu es prévenu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
Picrotal

Nombre de messages : 12615
Age : 42
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyVen 10 Fév 2012 - 16:21

Cololi a écrit:
C'est une forme de snobisme Smile (surement moins cru, plus diplomatique, mais tu as la même réaction que celui qui pense que Debussy est largement au dessus des Beatles).

Non ce n'est pas une forme de snobisme, c'est dingue ça ! Laughing

Si quelqu'un écoute des trucs que je n'aime pas, je n'en ai rien à foutre, c'est tout ! Ce n'est quand même pas du snobisme que de n'en avoir rien à foutre, non ? Quand je dis que je ne vais pas m'escrimer à lui faire comprendre qu'il a tort, c'est précisément parce que je ne considère PAS qu'il a tort. Tout le monde a le droit d'aimer écouter de la musique que, moi, je juge merdique. Je ne juge pas les gens en fonction de ce qu'ils écoutent. C'est tout. Il y a tout de même des critères plus urgents que ça, non ?

Si tu veux considérer que je ne suis pas quelqu'un de cultivé, ou d'intelligent, ou de sensible, ou de je-ne-sais-quoi parce que j'aime les Beatles, c'est ton droit le plus strict. Mais ça me fait tout de même un peu mal au cul de me faire cataloguer par quelqu'un sur des critères aussi futiles, c'est tout. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Invité
Invité



Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyVen 10 Fév 2012 - 16:43

sans snobisme aucun j'aurais tendance à dire que Debussy et les Beattles, ça se vaut. Même sur Sargent Pepper, Within you, without you, c'est assez pénible à écouter afro
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund

Nombre de messages : 6534
Age : 30
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyVen 10 Fév 2012 - 16:48

Faudra que tu expliques un jour ta grande haine de Debussy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Resigned
Mélomaniaque
Resigned

Nombre de messages : 1188
Age : 35
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Date d'inscription : 27/08/2008

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyVen 10 Fév 2012 - 16:57

sud273 a écrit:
sans snobisme aucun j'aurais tendance à dire que Debussy et les Beattles, ça se vaut. Même sur Sargent Pepper, Within you, without you, c'est assez pénible à écouter afro

Ouais carrément, "Within you, without you", y'a que les snobs qui disent qu'ils aiment. Les snobs de la pop j'entends.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
Picrotal

Nombre de messages : 12615
Age : 42
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyVen 10 Fév 2012 - 17:28

Resigned a écrit:
sud273 a écrit:
sans snobisme aucun j'aurais tendance à dire que Debussy et les Beattles, ça se vaut. Même sur Sargent Pepper, Within you, without you, c'est assez pénible à écouter afro

Ouais carrément, "Within you, without you", y'a que les snobs qui disent qu'ils aiment. Les snobs de la pop j'entends.

Moi, j'aime bien... hehe

Après, la chanson ne me gêne pas dans le contexte et dans l'écoute de l'album, mais on est d'accord que je n'irais pas forcément n'écouter QUE celle-ci.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
droopy
Mélomaniaque
droopy

Nombre de messages : 638
Age : 59
Date d'inscription : 01/07/2008

Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique EmptyVen 10 Fév 2012 - 19:21

Hagège est partout en ce moment. Un peu gonflant concernant la culture musicale anglo-saxonne. Heureusement, il rappelle qu'il se bat essentiellement pour la diversité linguistique, et non contre l'anglais en tant que langue. C'est sa prolifération comme langue technique universelle qui le hérisse.
Maintenant, il est parfois un peu pénible à écouter...


Et ne dites pas n'importe quoi sur les Beatles, ou je me fâche ! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Pensée unique, musique unique Empty
MessageSujet: Re: Pensée unique, musique unique   Pensée unique, musique unique Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Pensée unique, musique unique
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pensée unique, musique unique
» Le seul et unique !
» The Unique Thelonious Monk (1956)
» [TOPIC UNIQUE] Les tatouages de Harry
» Musique et nationalisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Divers :: Hors sujet-
Sauter vers: