Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sur l'enseignement de la musique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28758
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Sur l'enseignement de la musique   Ven 12 Oct 2012 - 17:14

charles a écrit:
Cololi a écrit:
charles a écrit:
Cololi a écrit:
Je me souviens encore de la tronche de la prof de solfège ... qui avait été jusqu'à convoquer mes parents devant les résultats peu satisfaisants. Comme si c'était important Mr. Green
Devant mon père (j'avais 14 ans je crois), elle finit par me dire : "Maaais, tu sais que tu vas pas passer ?", et j'ai répondu un truc du genre : "beh ça ne fera jamais que la 4° année d'im2). La prof choquée, car n'imaginant même pas qu'on puisse redoubler autant Mr. Green
Vous auriez dû être viré du conservatoire après le premier redoublement.
L'enseignement musical en conservatoire n'est pas un dû pour les feignasses de tout poil, car il est en grande partie gratuit — encore plus autrefois. Peut-être devriez-vous vous poser cette question : A plein tarif, vos parents auraient-ils accepté vos quatre "redoublements" aussi facilement ?

Je vais me le farcir Mr.Red

Il y a une vaste hypocrisie au sujet des CNR : c'est Mr Toutlemonde qui paye pour les CNR.
Que les CNR soient des établissements destinés à former des pros (et donc à opérer une sélection) n'a rien de choquant en soit. Par contre ça a 2 grosses implications, qu'évidemment vu ton positionnement politique, tu préfèreras taire.
Les CNR, mais aussi les écoles de musique municipales, sont des écoles publiques non obligatoires (des services publics locaux car les CNR ne sont financés au plus qu'à 15% par l'Etat, et à largement plus de 50% par les communes, le reste incombant généralement au département). ) : il est absolument anormal, pour ne pas dire plus, que l'on puisse y redoubler quatre ans de suite, même à Bordeaux... Pour redoubler, les écoles de musique privées sont parfaitement adaptées... évidemment pas au même prix. Les conservatoires favorisent donc les moins fortunés qui acceptent de travailler : quatre redoublements de suite sont donc un luxe de riche, mais pour pas cher (le comble du luxe en somme)... Razz thumleft cheers
(Accessoirement : je ne me connaissais aucun "positionnement politique" ; auriez-vous l'amabilité de me préciser lequel ?)...
pété de rire pété de rire pété de rire

Allez je vais t'éviter de continuer à t'enfoncer dans la bétise : les conservatoires/écoles municipales ont la plupart du temps un cursus "adulte" dans leurs classes. Ca veut dire pas d'examens. Et évidemment elles ont le cursus "normal" c'est à dire diplômant et éliminatoire. Evidemment le nombre de places n'est pas infini (normal), et dans certaines classes il y a de la sélection à l'entrée, et parfois pendant le cursus (si on a pas ses exams ... ou que le prof en a ras le bol). Et je sais de quoi je parle puisque je fais 2 cursus dans 2 écoles municipales différentes dans 2 disciplines bien distinctes, l'une en cursus diplômant, l'autre en "adulte".
Enfin, la feignasse a eu ses diplômes Rolling Eyes

A non ... j'ai pas fini. Je vois pas ce que change que ses écoles (régionales ou municipales) soient financées par l'Etat, la région, le département, la municipalité ... puisque je ne me sache pas exonéré de payer les impôts locaux ... et nationaux ... Je déplore l'absence de structures pour les vocations amateurs (donc municipales).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
charles
Mélomane averti


Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 13/07/2011

MessageSujet: Re: Sur l'enseignement de la musique   Ven 12 Oct 2012 - 19:14

Colloli, cher ami, c'est un grand plaisir de converser avec vous sur ce forum, mais ne vous sentez pas obligé de me raconter votre vie. Je ne suis pas demandeur.
Je ne vous ai répondu que sur un point : vos quatre redoublements dans un cursus en conservatoire durant votre enfance, enseignement en grande partie partie gratuit, ceci expliquant peut-être cela, selon moi. Rien de plus... Bon week-end...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Sur l'enseignement de la musique   Jeu 30 Oct 2014 - 22:47

Combien y a-t-il de Conservatoires à Lyon ? Deux non ?
Si j'ai bien compris il y en a un à rayonnement régional et l'autre à rayonnement national, car je trouve deux sites différents avec des profs différents...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Sur l'enseignement de la musique   Jeu 30 Oct 2014 - 23:33

A lyon il y a, comme à Paris, un Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse et un Conservatoire à Rayonnement Régional. Les deux sites n'ont rien en commun car le CNSMD admet ses étudiants sur concours ce qui n'est pas le cas du CRR même s'il y a forcément, me semble-t-il une sélection
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Sur l'enseignement de la musique   Jeu 30 Oct 2014 - 23:39

D'accord, merci. Surprised
Maintenant, la question est : vers lequel serait-il mieux de me tourner ? Faudra que je me renseigne (même pas sûr que je puisse entrer dans un des deux).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80314
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Sur l'enseignement de la musique   Jeu 30 Oct 2014 - 23:42

Jof a écrit:
D'accord, merci. Surprised
Maintenant, la question est : vers lequel serait-il mieux de me tourner ? Faudra que je me renseigne (même pas sûr que je puisse entrer dans un des deux).

Il y a plein de critères: en premier lieu les profs, les diplômes, et la difficulté d'y entrer effectivement...
Si tu es dans une optique professionnelle, autant viser tout de suite le CNSM. (quand je dis tout de suite, tu as peut-être le temps tout de même... à voir selon ton âge et les limites d'âge fixées)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Sur l'enseignement de la musique   Jeu 30 Oct 2014 - 23:54

Non, ce n'est pas dans une optique professionnelle.
Le problème c'est que j'ai très peu de chances d'entrer en piano dans les deux conservatoires (j'ai 17 et suis en 2ème année de 2nd cycle, donc trop vieux), ce qui me laisse l'orgue, pour lequel je ne peux pas "mesurer" mon niveau. J'aimerais aussi m'inscrire dans des cours d'érudition (avec la fac en parallèle, je devrai bien trouver le temps).
Si j'ai une chance d'entrer en piano dans l'un des deux, c'est vers lui que je tournerai, sinon je ne sais pas. Par contre, s'il me faut préparer deux concours d'entrée pour les deux instruments, ça risque d'être ardu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80314
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Sur l'enseignement de la musique   Jeu 30 Oct 2014 - 23:57

Si ce n'est pas dans une optique professionnelle, alors les diplômes t'importent peu; dans ce cas-là ce qui compte c'est d'avoir un bon prof qui te convienne et te fasse progresser.
Pour cela, pas obligé d'aller au CNSM...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Sur l'enseignement de la musique   Ven 31 Oct 2014 - 0:00

Ce qui suggère donc de les rencontrer... Voilà qui m'occupera pendant les vacances d'été.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28758
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Sur l'enseignement de la musique   Ven 31 Oct 2014 - 8:42

Jof a écrit:
Non, ce n'est pas dans une optique professionnelle.
Le problème c'est que j'ai très peu de chances d'entrer en piano dans les deux conservatoires (j'ai 17 et suis en 2ème année de 2nd cycle, donc trop vieux), ce qui me laisse l'orgue, pour lequel je ne peux pas "mesurer" mon niveau. J'aimerais aussi m'inscrire dans des cours d'érudition (avec la fac en parallèle, je devrai bien trouver le temps).
Si j'ai une chance d'entrer en piano dans l'un des deux, c'est vers lui que je tournerai, sinon je ne sais pas. Par contre, s'il me faut préparer deux concours d'entrée pour les deux instruments, ça risque d'être ardu...

Alors laisse tomber le CNSM ... car c'est vraiment pour devenir pro. C'est (en tout c'est supposé) l'élite. Je crois qu'il faut avoir déjà un niveau de fin de CRR pour espérer y entrer ...
Cela dit même le CRR ... c'est dans une optique pro. Ces gens là vont te demander de t'investir de façon très importante dans ton activité musicale. Soit tu peux (et alors fais le) soit tu ne peux pas (ce qui semble ton cas si tu étudies à la fac) et dans ce cas il me semble plus sage de choisir un autre chemin.

Il te reste ensuite 2 possibilités : les écoles publiques de musique de niveau plus modeste que le CRR, ou les cours privés.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Sur l'enseignement de la musique   Ven 31 Oct 2014 - 10:23

Cololi a écrit:
Alors laisse tomber le CNSM ... car c'est vraiment pour devenir pro. C'est (en tout c'est supposé) l'élite. Je crois qu'il faut avoir déjà un niveau de fin de CRR pour espérer y entrer ...

C'est ce que j'ai vu... Transports de joie de Messiaen pour être admissible en premier cycle d'orgue l'année dernière. Shocked

Cololi a écrit:
Cela dit même le CRR ... c'est dans une optique pro. Ces gens là vont te demander de t'investir de façon très importante dans ton activité musicale. Soit tu peux (et alors fais le) soit tu ne peux pas (ce qui semble ton cas si tu étudies à la fac) et dans ce cas il me semble plus sage de choisir un autre chemin.

La fac demande peut-être du boulot, mais à part ça je ne serai probablement pas inondé de cours. C'est pour ça que, dans mon esprit, je pourrai mener les deux de front sans réel problème, surtout si je dois abandonner le piano (à moins que je décide de me mettre au clavecin).

Cololi a écrit:
Il te reste ensuite 2 possibilités : les écoles publiques de musique de niveau plus modeste que le CRR, ou les cours privés.

Encore faut-il en trouver qui propose des cours d'orgue ET de piano. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28758
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Sur l'enseignement de la musique   Ven 31 Oct 2014 - 10:36

Jof a écrit:
Cololi a écrit:
Alors laisse tomber le CNSM ... car c'est vraiment pour devenir pro. C'est (en tout c'est supposé) l'élite. Je crois qu'il faut avoir déjà un niveau de fin de CRR pour espérer y entrer ...

C'est ce que j'ai vu... Transports de joie de Messiaen pour être admissible en premier cycle d'orgue l'année dernière.  Shocked

Cololi a écrit:
Cela dit même le CRR ... c'est dans une optique pro. Ces gens là vont te demander de t'investir de façon très importante dans ton activité musicale. Soit tu peux (et alors fais le) soit tu ne peux pas (ce qui semble ton cas si tu étudies à la fac) et dans ce cas il me semble plus sage de choisir un autre chemin.

La fac demande peut-être du boulot, mais à part ça je ne serai probablement pas inondé de cours. C'est pour ça que, dans mon esprit, je pourrai mener les deux de front sans réel problème, surtout si je dois abandonner le piano (à moins que je décide de me mettre au clavecin).

Cololi a écrit:
Il te reste ensuite 2 possibilités : les écoles publiques de musique de niveau plus modeste que le CRR, ou les cours privés.

Encore faut-il en trouver qui propose des cours d'orgue ET de piano. Mr. Green

Sur le 2° point : tu veux faire quelles études ? (bon ça n'a rien à voir avec le sujet, c'est juste par curiosité).
N'oublie pas qu'il n'y a pas que le volume des cours et des TDs, le travail en dehors est assez conséquent .
Après ça ne veut pas dire du tout que tu ne peux mener sur un 2° front la musique : je disais simplement que les institutions du type CRR demandent un plus gros investissement que cela.
Ca ne veut pas dire qu'il ne faut pas le faire, c'est juste pour te prévenir.

Pour le dernier point : en tout cas je n'ai pas eu de pb à trouver des écoles publiques où il y avait de l'orgue (et piano évidemment ... mais une école de musique sans prof de piano ça n'existe pas), donc j'imagine que ça doit être le cas de toutes les grandes villes de France.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Sur l'enseignement de la musique   Ven 31 Oct 2014 - 11:03

Cololi a écrit:
Sur le 2° point : tu veux faire quelles études ? (bon ça n'a rien à voir avec le sujet, c'est juste par curiosité).
N'oublie pas qu'il n'y a pas que le volume des cours et des TDs, le travail en dehors est assez conséquent .

Je veux aller en psycho. Donc ça me demandera certainement de me mettre au boulot, mais j'aurai quand même pas de mal de temps libre je crois (toujours plus qu'au lycée).

Cololi a écrit:
Pour le dernier point : en tout cas je n'ai pas eu de pb à trouver des écoles publiques où il y avait de l'orgue (et piano évidemment ... mais une école de musique sans prof de piano ça n'existe pas), donc j'imagine que ça doit être le cas de toutes les grandes villes de France.

Probablement, il faudra que je pousse les recherches. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81655
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Sur l'enseignement de la musique   Ven 31 Oct 2014 - 12:39

Je souscris très exactement à ce que dit Cololi : les conservatoires de plus petite ampleur n'ont pas du tout la même ambition que les CRR (où l'on forme des musiciens en vue d'avoir les moyens de devenir professionnels), et on y trouve des profs de niveau similaire (après, ça dépend aussi du caractère de celui qu'on t'attribue).

Sinon, le clavecin est effectivement un couplage intéressant pour l'orgue — il y a vraiment beaucoup de parentés techniques, et le répertoire peut même tendre à se superposer pour la période baroque. Ensuite, si tu veux surtout faire du vingtième, ça devient très différent, bien sûr.


Jof a écrit:
Je veux aller en psycho. [...] me mettre au boulot

Mr. Green Pas forcément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Sur l'enseignement de la musique   Ven 31 Oct 2014 - 21:43

DavidLeMarrec a écrit:
Je souscris très exactement à ce que dit Cololi : les conservatoires de plus petite ampleur n'ont pas du tout la même ambition que les CRR (où l'on forme des musiciens en vue d'avoir les moyens de devenir professionnels), et on y trouve des profs de niveau similaire (après, ça dépend aussi du caractère de celui qu'on t'attribue).

Mais il y a un CRD à Lyon, en plus du CRR et du CNSM ?

DavidLeMarrec a écrit:
Sinon, le clavecin est effectivement un couplage intéressant pour l'orgue — il y a vraiment beaucoup de parentés techniques, et le répertoire peut même tendre à se superposer pour la période baroque. Ensuite, si tu veux surtout faire du vingtième, ça devient très différent, bien sûr.

Oui, je n'aurai plus à bosser comme un fou pour développer deux techniques quasiment opposées... C'est aussi intéressant pour la basse continue, qui doit beaucoup aider pour les impros et l'accompagnement de chants.
Mais d'un autre côté, j'aime le piano autant que l'orgue (alors que j'écoute peu de clavecin), alors je ne sais plus trop quoi faire.

DavidLeMarrec a écrit:
Jof a écrit:
Je veux aller en psycho. [...] me mettre au boulot

Mr. Green Pas forcément.

Mr.Red  Je vais quand même essayer de réussir mes études... Mais c'est d'autant plus attrayant que j'aurai du temps pour la musique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28758
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Sur l'enseignement de la musique   Ven 31 Oct 2014 - 21:46

DavidLeMarrec a écrit:

Jof a écrit:
Je veux aller en psycho. [...] me mettre au boulot
Mr. Green Pas forcément.

En même temps ... un frère lai à Herblay je ne suis pas sûr que ça bosse beaucoup plus Mr. Green

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Sur l'enseignement de la musique   Ven 31 Oct 2014 - 21:47

Je n'en suis pas certaine mais c'est possible; BalexB te répondra mieux que moi à ce sujet. Déjà le CRR et le CNSMD c'est beaucoup pour une grande ville comme Lyon. Mais vu ton projet pro, le CRR te propose déjà un nombre d'options conséquent qui pourrait te correspondre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Sur l'enseignement de la musique   Ven 31 Oct 2014 - 21:48

Cololi a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

Jof a écrit:
Je veux aller en psycho. [...] me mettre au boulot
Mr. Green Pas forcément.

En même temps ... un frère lai à Herblay je ne suis pas sûr que ça bosse beaucoup plus Mr. Green

On devrait plutôt dire deux frères lai Mr. Green . Ca correspond mieux à la vérité Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Sur l'enseignement de la musique   Ven 31 Oct 2014 - 21:51

calbo a écrit:
Mais vu ton projet pro, le CRR te propose déjà un nombre d'options conséquent qui pourrait te correspondre

Ce n'est pas un projet professionnel. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sur l'enseignement de la musique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sur l'enseignement de la musique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Sur l'enseignement de la musique
» A quoi sert l'enseignement de la musique à l’école ?
» La musique au 19 ème siècle
» Musique Piraten in batavia
» Musique classique & techno

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: