Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Écoute comparée : Bach, Toccata BWV 914 (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1863
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Bach, Toccata BWV 914 (terminé)   Sam 31 Mar 2012 - 23:19

Un petit récapitulatif pour commencer:

Ben. a écrit:
Spoiler:
 

Ben. a écrit:
Mon avis sur la version 2:

Spoiler:
 

Ben. a écrit:
Je ne maîtrise pas vraiment le clavecin donc désolé d'emblée si mes propos peuvent être redondants / maladroits !

Deux versions de plus:

Spoiler:
 

Ben. a écrit:
Spoiler:
 


Et mon avis sur les versions suivantes (6>14)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : Bach, Toccata BWV 914 (terminé)   Sam 31 Mar 2012 - 23:26

Merci Ben, mais...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Froberger
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Bach, Toccata BWV 914 (terminé)   Sam 31 Mar 2012 - 23:33

Ben. a écrit:
Un petit récapitulatif pour commencer:[...]
cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1863
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Bach, Toccata BWV 914 (terminé)   Sam 31 Mar 2012 - 23:34

discobole a écrit:
Merci Ben, mais...

Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : Bach, Toccata BWV 914 (terminé)   Sam 31 Mar 2012 - 23:37

Ben. a écrit:
discobole a écrit:
Merci Ben, mais...

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Et il manque la 8 maintenant Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1863
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Bach, Toccata BWV 914 (terminé)   Sam 31 Mar 2012 - 23:40

discobole a écrit:
Ben. a écrit:
discobole a écrit:
Merci Ben, mais...

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Et il manque la 8 maintenant Laughing

Je te laisse deviner ou elle se situe Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : Bach, Toccata BWV 914 (terminé)   Sam 31 Mar 2012 - 23:41

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1863
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Bach, Toccata BWV 914 (terminé)   Sam 31 Mar 2012 - 23:47

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : Bach, Toccata BWV 914 (terminé)   Dim 1 Avr 2012 - 0:23

Bon, pas d'alexandre, pas de jlaurson sur GMG : voici donc l'heure des résultats...

Résultats

11 votants donc au final, 5 ici et 5 sur GMG, plus mszczuj qui poste plus là-bas mais a voté ici Smile J'ai de nouveau utilisé les 2 méthodes de comptage décrites pour le BWV 733 (c'est à dire comptage des ex aequo à la place la plus haute ou à la place moyenne, cette dernière méthode pénalisant moins les versions sur la base d'un seul mauvais classement). Les résultats sont très proches et le podium équivalent. Mais encore une fois je retiens le second classement dont les nuances me paraissent plus justes, ainsi la version 7 finit-elle dernière et non la version 12 (au lieu de l'inverse), la version 1 est-elle devant la version 5 (idem), des petits détails qui ont leur importance.

Mais commençons par les derniers. Les classements moyens ne permettant pas de former des groupes vraiment distincts, je présenterai les 5 derniers, les 6 versions du ventre mou, et enfin le podium.

Les mal aimés (14 à 10)

14 : version 7 - Peter Watchorn (Hänssler, 1999) (moy. 10,36)



Je me suis dit en préparant cette écoute que j'allais vous tendre des pièges. Vous n'êtes pas tombé dans celui-ci en tout cas... Sur ce CD qui fait partie de la Große intégrale Hänssler, Watchorn offre quelque chose construit mais vraiment trop massif pour le coup, un peu de souplesse et de subtilité ne lui feraient pas de mal...

13 : version 12 - Bob van Asperen (Virgin, 2/1990) Clavecin Christian Szell (Hambourg), 1728 (moy. 9,77)



Les voix contre ont fini par l'emporter, sur cette interprétation polémique s'il en est (plus encore que Koopman à l'orgue la fois précédente). L'excitation complète dans l'intro est un peu exotique disons, mais la suite est intéressante je trouve, la gestion de l'inégalité rythmique... En revanche la fugue s'endort de façon assez inexplicable.

12 : version 1 - Christiane Jaccottet (Intercord, 1984) (moy. 9,05)



J'ai pris un grand plaisir à pouvoir intégrer la regrettée Christiane Jaccottet, pionnière trop tôt disparue, dans ce comparatif. Je ne sais pas sur quel instrument cela fut enregistré mais il est dommage qu'il soit si mal capté, de façon à vrai dire un peu artisanale, car pour le reste le son du clavecin bien qu'un peu métallique n'est pas ici hors de propos. Moi, j'aime bien le phrasé, le sens agogique de Jaccottet, certes on ne joue plus comme ça, mais c'est joli. La fugue en particulier est, je trouve, très élégamment phrasée.

11 : version 5 - Ursula Dütschler (Claves, 2001) (moy. 8,86)



Voilà sans doute la version la plus piège que j'ai insérée dans cette écoute. Je ne connaissais pas du tout avant, et certains d'entre vous ont apprécié. Je trouve que la raideur, certes un peu scolaire, de Mme Dütschler, sur ce par ailleurs très beau clavecin dont j'ignore la provenance, est finalement assez touchante. Une interprétation modeste.

10 : version 10 - Blandine Verlet (Philips 1974) Clavecin Hemsch 1754 (moy. 8,54)



À mon sens pas ce que la jeune Verlet nous a laissé de mieux. Ce n'est d'ailleurs pas techniquement irréprochable et surtout la fugue est un peu monotone. Mais le choix le plus étonnant est quand même ce clavecin très français et dont le point de pincement typique de Hemsch donne un son très doux, qui sonne mou dans ce type de pièce de virtuosité, qu'on attend plus agressive.


Dernière édition par discobole le Dim 1 Avr 2012 - 0:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : Bach, Toccata BWV 914 (terminé)   Dim 1 Avr 2012 - 0:52

Les outsiders (9 à 4)

9 : Version 3, Richard Troeger (Lyrichord, 2000) Clavicorde (moy. 8,27)



Issu de la seule intégrale Bach au clavicorde (encore un petit piège Wink ). Plutôt sous-estimée d'ailleurs, c'est particulier mais plutôt très bien joué, ça respire de façon admirable. Bon, on est loin des sommets, ok, mais ça s'écoute.

8 : Version 13, Pierre Hantaï (Virgin, 6/1997) Clavecin Katzman 1997 d'après Ruckers (moy. 8,18)



Que vous êtes injustes ! Depuis sa sortie en 1998 ce disque (récemment reparu avec son jumeau de l'année suivante à petit prix) est un de mes favoris pour le clavier de Bach, et un des meilleurs de Hantaï. Je suis persuadé que l'agressivité enivrante de cet instrument vous a rebuté par comparaison avec les autres... Dommage, c'est tellement maîtrisé, inspiré, virtuose, captivant ! Voilà un discours !

7 : Version 6, Gustav Leonhardt (Philips, 12/1984) Clavecin Dowd 1984 d'après Mietke (moy. 7,68)



Éliminé aux côtés de son meilleur élève, le Maître souffre lui aussi (comme trop souvent d'ailleurs dans sa discographie) d'un instrument que je ne trouve absolument pas à la hauteur (malgré son joli son flûté, ça manque de profondeur). Mais à ma connaissance c'était la dernière acquisition de Leonhardt à l'époque, et il aimait jouer sur ses propres instruments au disque... Pour le reste, les Toccatas ne sont pas non plus ce dans quoi Leonhardt a le plus brillé, mais enfin il y a quand même là quelque chose de désarmant de simplicité, et une ornementation à la fois parcimonieuse et toujours imaginative (tout le contraire de la version 4, par exemple).

6 : Version 14, Blandine Verlet (Astrée, 1995) Clavecin Hans Ruckers II, 1624 (moy. 7,23)



Après les Goldberg, on attend la suite des rééditions de Verlet chez Naïve... Ce n'est pas ce que je préfère mais c'est très libre, épanoui, et puis ce clavecin est pour le coup superbe (mais dis-nous, Froberger, c'est quoi donc ? Hans Ruckers II c'est Johannes non ?)

5 : Version 8, Andreas Staier (HM, 2008) Clavecin Sidey d'après Hass 1734 (moy. 6,64)



Il a longtemps été dans le trio de tête avant d'être plombé par les derniers votes. Heureusement, j'ai envie de dire : je trouve d'une part cet instrument horrible (une grosse machine qui n'a rien à voir avec Bach et que Staier adore, et je n'ai pas fini de râler contre ses enregistrements répétés là-dessus, notamment dans les Goldberg), et le résultat c'est que Staier a beau s'amuser, il écrase tout, la fugue est massacrée, on n'entend plus rien... Bon, je suis peut-être mauvaise langue : si cette manière correspond à quelque chose chez Bach, c'est peut-être justement les Toccatas...

4 : Version 4, Blandine Rannou (Zig Zag, 2005) (moy. 6,45)



En vérité elle est ex aequo avec la version 2 au classement deuxième méthode, du coup j'ai tranché par le premier classement qui la place loin derrière (et d'ailleurs 5e, derrière Staier). Je trouve Rannou plus intéressante dans les Toccatas qu'ailleurs dans Bach, ceci étant son esprit méditatif est tout de même un peu inadapté, avec cette lenteur on perd tout le sens rythmique (en plus les ornementations ne sont pas toujours très imaginatives), alors que dès que ça s'anime ça devient assez prenant : la fugue est ainsi vraiment admirable d'articulation de construction, le tout sur un beau clavecin, bien enregistré !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : Bach, Toccata BWV 914 (terminé)   Dim 1 Avr 2012 - 1:12

3 : Version 2, Trevor Pinnock (Archiv, 1978) (moy. 6,45)





Ne me demandez pas comment j'ai trouvé cette version Laughing Il se trouve qu'elle n'a pas été rééditée en CD. Je suis un peu surpris qu'il arrive si haut dans vos votes. Je trouve ça certes virtuose, techniquement sans faille, mais franchement monotone, très statique dans le phrasé (et le clavecin un peu nasillard ressemble aux clavecins pré-baroqueux). Enfin c'est pas mal, certes, mais je trouve ça trop axé sur la surface (le jeu entre jeux et claviers) et trop peu travaillé d'un point de vue rhétorique...


Dernière édition par discobole le Dim 1 Avr 2012 - 1:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : Bach, Toccata BWV 914 (terminé)   Dim 1 Avr 2012 - 1:17

2 : Version 9, Scott Ross (live, 1979-1873?, INA) (moy. 5,59)





Je n'ai pas la chance de posséder ce double CD physiquement, j'ignore donc la date précise et le lieu d'enregistrement, ainsi que l'instrument. On n'est pas forcé d'aimer Scott Ross à tout prix, même si l'on comprend la vénération que certains lui portent. Ici, en tout cas, c'est irrésistible : c'est une pièce de bravour et c'est ainsi que Scott Ross la joue, son style convient parfaitement ici, avec Hantaï c'est l'interprétation qui emporte mon adhésion sans réserve. Dommage pour le public bruyant...


Dernière édition par discobole le Dim 1 Avr 2012 - 1:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : Bach, Toccata BWV 914 (terminé)   Dim 1 Avr 2012 - 1:23

1 : Version 11, Céline Frisch (alpha, 2010) Clavecin allemand d'Anthony Sidey (moy. 3,82)





Votre hommage presque unanime m'a étonné, mais c'est mérité pour ce disque très beau, très intelligent, Aux sources du jeune Bach qui croise Bach (et des pièces comme celle-ci qui regardent vers le passé) avec ses aînés Reincken, Buxtehude, Froberger et Kerll. À connaître, certainement. Quant à l'interprétation de cette pièce précisément, je trouve ça admirable, intelligent, mais presque trop préparé, pour le coup, trop réfléchi. La comparaison avec Ross et Hantaï est à mon avis parlante, même si je l'aurais peut-être classée 3e (ou Leonhardt ? Verlet ?) : il faut dans cette Toccata une part d'instinct qui me manque ici. Mais c'est personnel, bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Jorge
Caliméro baroqueux
avatar

Nombre de messages : 6307
Age : 28
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Bach, Toccata BWV 914 (terminé)   Dim 1 Avr 2012 - 10:08

Il faut considérer que ces pièces sont uniques chez Bach, parce que pour me faire classer devant Céline Frisch et surtout Andreas Staier, c'est prodigieux... Oui, Frisch sent le préparé et le pensé mais c'est très très bien fait et elle a un sens du rubato ici que je ne lui connaissais pas. Pour Staier, j'aurais pu m'en douter mais pour une fois, son artillerie lourde fonctionne... Quant à Ross, au studio sans ces vilains tousseurs, c'eut été la référence.

Hantai, hors contexte d'écoute comparée, s'en tire très bien mais là il manquait quelque chose. Quant à Leonhardt, ça fait partie de ses disques trop sages et souffrant d'instruments ineptes.

Merci pour tout Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fcaton
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 30/11/2011

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Bach, Toccata BWV 914 (terminé)   Dim 1 Avr 2012 - 21:45

En tout cas, ce que cette écoute montre, c'est d'abord que les versions de Frisch et Ross sont très au dessus de toutes les autres vu l'accord assez unanime, malgré les gouts bien divergents des auditeurs.

Le coté plus posé et serein de la version de Frisch est assez étonnant, mais fonctionne extrêmement bien. Ce qui fait la force de cette version AMA c'est en grande partie la qualité rythmique, à la fois de la pulsation et de son maintient, et la liberté du rubato, assez proche du swing. Cette même qualité rythmique, cette même rigueur sans rigidité est moins perceptible chez Ross à cause des tempi plus rapide, mais elle y est.

C'est AMA cette qualité qui manque à la plupart des autres versions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : Bach, Toccata BWV 914 (terminé)   Lun 2 Avr 2012 - 13:02

Apparemment s'il y avait un gros manque dans la sélection, d'après plusieurs voix sur GMG, c'est Léon Berben dans sa récente intégrale des toccatas pour orgue et pour clavecin. La meilleure version, paraît-il. Je n'en avais jamais entendu parler auparavant je dois dire...

Revenir en haut Aller en bas
Froberger
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Bach, Toccata BWV 914 (terminé)   Dim 8 Avr 2012 - 7:05

discobole a écrit:
Apparemment s'il y avait un gros manque dans la sélection, d'après plusieurs voix sur GMG, c'est Léon Berben dans sa récente intégrale des toccatas pour orgue et pour clavecin. La meilleure version, paraît-il. Je n'en avais jamais entendu parler auparavant je dois dire...
On m'a offert ce disque à sa sortie, et je l'ai complètement oublié...

... mais c'est vrai que je n'ai jamais entendu Léon Berben faire autre chose que de l'excellent. Même si le répertoire qu'il enregistre n'est pas toujours mon préféré, il est en général très original. J'ai découvert des œuvres miraculeuses comme celle de Steigleder ou Murschhauser...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Écoute comparée : Bach, Toccata BWV 914 (terminé)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Écoute comparée : Bach, Toccata BWV 914 (terminé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Écoute comparée : Bach, Toccata BWV 914 (terminé)
» Écoute comparée : Ravel, Trio avec piano (terminé)
» Petite écoute comparée (2è de Mahler)
» écoute comparée : Aida
» Écoute comparée : Bach, Canzona BWV 588 (annulé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: