Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14250
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Mar 10 Avr 2012 - 17:45

Quel bavard ce Scherzian, on est tous plein de complexes, maintenant… Very Happy J'ai pas tout compris sans doute mais comme à chaque fois ça donne envie de relire en écoutant… On ne peut pas faire plus beau compliment

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14250
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Mar 10 Avr 2012 - 19:08

Je proteste, tu n'as pas mis la version du Léner String Quartet carton rouge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Mar 10 Avr 2012 - 19:18

Jorge a écrit:
Je veux bien m'essayer au groupe A Smile

Tu penses tous les faire ? Car sinon je préfère dispatcher en fonction du nombre de participants par groupe, auquel cas je t'affecterais au C ou au E qui n'en ont que 3.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Mar 10 Avr 2012 - 19:20

Mariefran a écrit:
Je proteste, tu n'as pas mis la version du Léner String Quartet carton rouge

Les noms des interprètes seront révélés au terme du premier tour après le 22 avril, pour les éliminés, et au terme de la finale, deux à trois semaines après, pour les finalistes.
Revenir en haut Aller en bas
Scherzian
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2988
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Mar 10 Avr 2012 - 19:33

Mariefran a écrit:
Je proteste, tu n'as pas mis la version du Léner String Quartet carton rouge
Comment le sais-tu ? Shocked Ne me dis pas que tu as déjà écouté toutes les interprétations des cinq groupes ?! pale C'est inhumain...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14250
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Mar 10 Avr 2012 - 19:38

Si, j'ai tout écouté pour avoir une vue d'ensemble, ce matin et en revenant ce soir Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorge
Caliméro baroqueux
avatar

Nombre de messages : 6307
Age : 28
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Mar 10 Avr 2012 - 19:41

discobole a écrit:
Jorge a écrit:
Je veux bien m'essayer au groupe A Smile

Tu penses tous les faire ? Car sinon je préfère dispatcher en fonction du nombre de participants par groupe, auquel cas je t'affecterais au C ou au E qui n'en ont que 3.


Très certainement, oui !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Mar 10 Avr 2012 - 19:50

Mariefran a écrit:
Quel bavard ce Scherzian, on est tous plein de complexes, maintenant… Very Happy J'ai pas tout compris sans doute mais comme à chaque fois ça donne envie de relire en écoutant… On ne peut pas faire plus beau compliment

Spoiler:
 

J'ai l'impression que le vote de Scherzian est encore provisoire et ne concerne que les quelques instants de l'introduction, mais il me contredira si je me trompe.
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14250
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Mar 10 Avr 2012 - 19:55

C'est vrai en plus hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scherzian
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2988
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Mar 10 Avr 2012 - 20:03

Oui, ça concerne les 50 à 60 secondes de l'ouverture. Je rédige des notes pour la fugue en si bémol majeur. J'espère aussi profiter des quelques secondes de l'extrait du début du meno mosso e moderato, une page que j'aime tant et où on voit quels sont les interprètes capables de varier instantanément leurs textures. Je ne me console pas de l'absence de la fugue en la bémol majeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scherzian
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2988
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Mar 10 Avr 2012 - 20:05

Mariefran a écrit:
Si, j'ai tout écouté pour avoir une vue d'ensemble, ce matin et en revenant ce soir Mr.Red
Je ne savais pas que la pratique était permise. Je ne le ferai pas, trop peur que mes trois aimés soient absents de la sélection.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14250
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Mar 10 Avr 2012 - 20:14

ça vaudrait tout de même le coup de recopier tes analyses dans un fil dédié quand l'écoute sera finie. Ici, tout sera perdu…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Mar 10 Avr 2012 - 20:17

Oh, on sait bien que tout ça peut être retrouvé dans les Œuvres complètes de Scherzian, Paris, Champion, 1912, réimpr. Slatkine 1976. Tome IV (Pensées et logorrhées. 1) si je me souviens bien.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Mar 10 Avr 2012 - 22:54

Mais... J'ai pourtant bien vu un vote de Mariefran sur le groupe B, et il a disparu Shocked ?
Revenir en haut Aller en bas
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1863
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Mar 10 Avr 2012 - 23:13

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Mar 10 Avr 2012 - 23:18

Ben. a écrit:
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1863
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Mar 10 Avr 2012 - 23:32

discobole a écrit:
Ben. a écrit:
Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
Anaxagore
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1283
Age : 52
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Mer 11 Avr 2012 - 1:26

J'ai fait une première écoute des extraits du groupe C. Première impression: le niveau global des interprétations est en effet plutôt élevé. S'il en va de même dans tous les groupes, la lutte risque fort d'être rude rambo ...

Seconde impression: mon absence de dogmatisme en matière interprétative ne va pas me faciliter le classement hehe . Je dois préciser que c'est ma première écoute comparée. Je vais sans doute devoir déterminer un critère d'évaluation et m'y tenir durant tout le parcours. J'ai déjà mon idée, mais ça ne va pas être simple ... surtout pour une oeuvre aussi riche, qui tolère en principe un grand nombre de lectures différentes.

Je promets d'être dans les temps pour la remise de mon classement, mais là, dans l'immédiat, je suis un peu dépassé par les événements au niveau boulot. Mais ça va venir bounce ...


Dernière édition par Anaxagore le Sam 14 Avr 2012 - 15:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scherzian
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2988
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Mer 11 Avr 2012 - 2:05

Groupe D (suite).

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14250
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Mer 11 Avr 2012 - 13:25

discobole a écrit:
Mais... J'ai pourtant bien vu un vote de Mariefran sur le groupe B, et il a disparu Shocked ?

J'ai eu le malheur de réécouter les deux versions que j'aime bien et je ne sais plus du tout quoi voter. J'ai donc laissé reposer pour reprendre aujourd'hui… 5 écoutes et pas de décision, je suis frappée… hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14250
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Mer 11 Avr 2012 - 15:38

Finalement, après deux écoutes supplémentaires, je n'ai pas changé d'avis Mr. Green

GROUPE B

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Mer 11 Avr 2012 - 22:11

Mariefran a écrit:
Spoiler:
 

Spoiler:
 

Sinon, on en est à 20 participants ici + GMG + Talkclassical. C'est assez exceptionnel pour une écoute de musique de chambre, je tiens à le signaler. Merci pour votre confiance Cool
Revenir en haut Aller en bas
Scherzian
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2988
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Mer 11 Avr 2012 - 22:18

Groupe D (mes derniers commentaires).

Spoiler:
 

J'écouterais volontiers un autre groupe ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Mer 11 Avr 2012 - 22:32

Scherzian est un grand maniaque hehe

En tout cas, on a maintenant entre 5 et 7 juges prévus pour tous les groupes, ce qui me semble une excellente garantie de variété des jugements, et de fiabilité du résultat, même en cas de défections ça ou là d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Mer 11 Avr 2012 - 22:36

En ce qui me concerne ça ne sera pas avant la semaine prochaine; cette semaine je suis un peu débordée Confused .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Ven 13 Avr 2012 - 1:25



Présentation

Pour suivre, il est évidemment préférable d'avoir sous la main une partition. Vous pouvez en télécharger sur IMSLP, notamment l'édition Breitkopf 1863 qui est sans problème dans le domaine public partout dans le monde. Dans les explications suivantes je me réfère à l'édition XXX pour les lettres et éventuellements numéros de pages.

Ce qu'il faut de prime abord comprendre, c'est que la Grande Fugue (Große Fuge) est bien plus qu'une fugue. En un quart d'heure, on entend une pièce dont certains passages sont fugués (pas même la moitié du total, en fait), d'autres non, et, quand ils le sont, cela peut être de façon très stricte ou bien plus lâche, ou osciller de l'un à l'autre. En fait, on pourrait parler plutôt de variations, du moins si l'on ne devait renoncer à vraiment retenir un thème unique et bien défini sur lequel les sections différentes se baseraient. Ou encore, angle sous lequel elle a fréquemment été analysée, comme d'une œuvre à part entière à plusieurs mouvements simplement fondus, enchaînés (avec son mouvement lent et son scherzo, comme vous allez le comprendre par la suite) ; un quatuor dans le quatuor, un peu comme le finale de la 9e est une symphonie dans la symphonie, rejetant l'œuvre bâtie dans les mouvements précédents (ici l'op. 130) et le transcendant.
Quoi qu'il en soit, chaque section permet de développer des éléments thématiques tous esquissés dès le début. Beethoven a lui-même sous-titré la Grande Fugue « tantôt libre, tantôt recherchée ».

Allons-y donc section par section...

1. Overtura (29 mesures)

On commence forte, un accord qui déjà (selon l'attaque, selon la façon avec laquelle la levée est joué, selon la gestion du fortissimo qui suit immédiatement et des sforzandi qui s'enchaînent) permet d'individualiser chaque version. Les quatre instruments scandent ensemble un thème qui ressemble fortement à celui du premier mouvement du quatuor op. 132, suivi de plusieurs fragments séparés d'un point d'orgue. En fait, chaque intervention annonce les sections de la pièce (à l'avance, donc, et non en conclusion comme dans le début du dernier mouvement de la 9e), mais en sens inverse.

- La première citation (mesures 1-10) est en effet le sujet de la fugue en la bémol majeur (F3),



- elle est suivie de fragments qui évoquent le début de l'Allegro molto (que j'appellerai donc AM) d'ailleurs cité sous deux formulations ;



- puis la citation suivante (Meno mosso e moderato) correspond à l'épisode fugato F2 en sol bémol majeur ;



- apparaît enfin (Allegro) le contre-sujet de la fugue F1 en si bémol majeur (joué à l'alto au début de F1).



Puis, je cite le grand Scherzian : « L'entrée de la première fugue doit lacérer, zébrer l'air comme la foudre. » En tout cas la première fugue lance réellement le mouvement après ces quelques instants de recherche qui (selon les interprètes) peut être très abstraite, parfois même curieuse, suffocante de curiosité, ou bien au contraire ténébreuse, floue, sans repères...

2. Fuga (F1) (vers 1:00)

J'appelle donc F1 cette fugue en si bémol majeur, à 4/4 (au lieu de 6/8 dans l'intro). Elle est violente, avec ses rythmes saccadés, ses dissonances, ce contre-sujet heurté (et là, la sonorité de l'alto, son poids, sont évidemment des paramètres cruciaux). Et cela devient de plus en plus complexe et déchirant, lorsque le premier violon lance des triolets qui envahissent la partition (lettre A), puis que tout s'accélère avec les doubles croches liées (lettre C) qui donnent encore une impression d'accélération, et puis on en arrive à opposer les cellules rythmiques croches-triolets à partir de la lettre D, dans une sorte de strette qui pourtant ne conclut rien puisqu'on tombe sur autre chose.
Cette fugue dans son ensemble est déjà un chef d'œuvre. Je n'ai pas entendu deux interprétations semblables : les coups d'archets, les phrasés sont à chaque fois joués différemment. C'est sans doute une conséquence de la difficulté technique autant que de l'incroyable stimulation procurée par ces pages. D'une certaine façon chaque quatuor doit inventer des solutions pour parvenir à jouer ça de façon intelligible, ce qui aboutit à des solutions parfois extrêmes, mais je vous laisse les découvrir.

3. Meno mosso e moderato (F2) (vers 5:00)

On passe en sol bémol majeur et à 2/4, et la rupture dynamique est aussi importante (on est pp et on le reste). Ce Meno mosso reprend le thème esquissé dans celui de l'introduction, sans abandonner totalement l'idée de la fugue et les deux sujets, cités plusieurs fois par chaque instrument. On est là plus au niveau d'une évocation, un fugato, d'ailleurs le sujet tourne toujours court avant de passer à un autre pupitre.
Le lyrisme des dernières mesures (f) est gagné par une certaine noirceur subitement rompue par l'Allegro.

4. Allegro molto e con brio (AM + F3) (vers 7-8:00)

Boum ! 6/8, si bémol majeur, et on trouve ici une transition qui reprend lui aussi des fragments thématiques déjà évoqués dans l'intro (AM)... On peut presque rapprocher cette interruption d'un scherzo, en tout cas on n'a ici plus du tout de fugue.

Et re-boum, on est là précipité dans une nouvelle tonalité, guidés par le violoncelle : la bémol majeur, et une nouvelle fugue que je désigne comme F3. Ici ce qui compte c'est le côté ben marcato des interventions thématiques. Le sujet est exposé sous sa forme la plus proche des premières mesures. Tout ça s'enflamme à partir du moment où on part en croches, et on arrive à un passage d'une intensité rare (les mesures qui précèdent la lettre I), avec des trilles de plus en plus envahissants, agressifs, frénétiques.

De la façon la plus surprenante on passe en mi bémol majeur, dans un passage fantaisiste reprenant de façon assez transformée le sujet de F1, et où je note beaucoup de différences sur les coups d'archets, entre les interprétations. Ce n'est qu'un intermède de cette fugue que l'on récapitule (avec de belles entrées de bas en haut) de nouveau en la bémol. C'est là que se trouve le climax de l'œuvre s'il fallait le rechercher, et dans ce qui suit...

On enchaîne sur un retour au Meno mosso e moderato et au 2/4, mais sans changer de tonalité, on ne sort donc pas vraiment de cette fugue F3, c'est plutôt une sorte de strette, comme si on allait conclure, le tout avec beaucoup de lyrisme. Et pourtant tout ça retombe sur des accords suspensifs qui retardent encore le dénouement et qui, tout en accélérant (poco a poco più allegro ed accelerando il tempo nous ramènent à si bémol majeur.

5. Conclusion (vers 12:00)

Les sections se rapprochent. Le retour à l'Allegro molto e con brio se fait avec le thème AM et des évocations des autres fragments thématiques (y compris en pizz). Cela finit par monter avec une suite de cresc., avant de retomber comme à court d'idée (l'impression d'exténuation est parfois très bien rendue). De nouveaux, deux rappels thématiques cette fois incomplets : F1 (Allegro) et F2 (Meno mosso e moderato), comme pour essayer de relancer la fugue sans, là aussi, ne plus rien trouver à dire.

On revient alors à Allegro con brio en si bémol majeur et le facétieux Beethoven nous conclut ça en deux pages presque téléphonées, une envolée imprévisible d'un classicisme franchement mozartien avec son tapis de croches et ses enchaînements tranquilles tonique-dominante...


Dernière édition par discobole le Sam 14 Avr 2012 - 0:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Scherzian
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2988
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Ven 13 Avr 2012 - 10:05



Faut recopier ton message où tu sais !

Ce qui me frappe le plus, peu avant cette lettre I, outre les trilles qui corrodent l'alto et le premier violon, c'est le caractère radical de la transformation thématique que cette page induit. Il y a un schéma très explicite de la transformation dans Kerman, page 353 de la traduction en français (Marnat) aux éditions du Seuil. Pour l'acmé de l'œuvre, j'hésite entre ce passage, de part et d'autre de la lettre I, et en effet le retour à la bémol majeur, quarante mesures avant le début du deuxième Meno mosso e moderato (je veux dire le deuxième grand, entièrement forte avec des accents partout), ne serait-ce que pour sa putréfaction harmonique finale, à la lettre K, mais là ça tient plutôt de la catastrophe à mon avis. S'il me fallait choisir, ce serait néanmoins la lettre I. Je ne résiste pas à l'envie de citer le court paragraphe qui évoque cette transformation thématique dans le livre de Kerman ; je ne pense pas qu'on ait jamais fait mieux en matière d'analyse beethovénienne.

Joseph Kerman (Les Quatuors de Beethoven, Seuil, Paris, 1974, page 353) a écrit:
Tout ce qui précède relève une fois de plus des dramaturgies de la sonate mais pas de la fugue, prodigieux effet d'irradiation depuis la Symphonie héroïque, révélant que, depuis lors, ces structures étaient devenues la marque de fabrique de Beethoven, même si, au même moment, il semble les éliminer de ses véritables mouvements de [forme] sonate. Sous de telles pressions, les thèmes les plus solides se flétrissent : l'une des notes du sujet est expulsée comme note d'agrément et les dessins en 6/8 sont fracassés en une poussière d'élans frénétiques. La signification de ces détails pour toute la suite apparaît dans le schéma suivant :

[Kerman cite ici sept mesures, qui commencent dix-huit mesures avant la lettre I, et y superpose la transformation thématique qui engendre le trait über-fulgurant en mi bémol majeur au premier violon, fortissimo après deux mesures piano aux voix médianes égrenées, treize mesures après la lettre I.]

Cette transformation thématique est sans doute la plus absolue qui ait été réalisée avant Schönberg, magnifiquement tracée, indiscutable trait de violence ultime. Une fois introduite de cette manière, l'inversion mélodique(*) du sujet va jouer un grand rôle dans tous les passages paroxysmiques à venir.
(*) D'ailleurs, toujours selon Kerman (page 348), d'une façon très (ou trop) schématique, on pourrait dire que la première fugue, en si bémol majeur (F1), exploite le matériau thématique de manière rythmique, le fugato, en sol bémol majeur (F2), de manière harmonique et la deuxième fugue, en la bémol majeur (F3), de manière mélodique.

Sinon, je suis tout à fait d'accord avec Discobole pour dire que l'effet obtenu est celui de variation permanente, continue, plutôt que celui de fugue, mais que cet idéal, qui a beaucoup retenu Beethoven à la fin sous des formes variées (dans la variation proprement dite, dans la forme sonate elle-même), est atteint ici par la forme fugue et par des moyens contrapuntiques (d'ailleurs utilisés de manière libre et parfois lâche ; la fugue initiale du quatuor opus 131 me semble encore plus « recherchée », si on va par là). Ne pas annihiler les formes anciennes, mais les infléchir selon l'orientation voulue. Quant à la section de conclusion, je crois qu'il ne faut pas oublier que la Grande Fugue est un finale (d'où l'ampleur de cette conclusion) et le finale d'un quatuor placé, par le I de l'opus 130, sous le signe de la diversité et non de l'unité (d'où son alternance permanente). La tendance au classicisme réinventé n'est jamais très loin des aspects les plus novateurs ou visionnaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scherzian
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2988
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Ven 13 Avr 2012 - 18:03

À propos du groupe E.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Sam 14 Avr 2012 - 0:14

Scherzian a écrit:
Faut recopier ton message où tu sais !

Ben faudrait y recopier tout ce que tu dis aussi Embarassed
Merci pour tes compléments d'ailleurs, un jour il faudra quand même que je me procure le Kerman Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Sam 14 Avr 2012 - 0:22

Je vous rappelle que les votes du premier tour seront clos dimanche prochain à minuit !

Voter n'est pas seulement un droit, c'est aussi un devoir de mélomane.

Non saurons au soir de ce 22 avril quelles versions participeront à la finale. Enfin, sauf prolongations (probables d'ailleurs), mais vous comprendrez que je préfère maintenir officiellement le 22 Mr. Green

Les favoris seront-ils au deuxième tour ? Une version plus engagée pourra-t-elle réunir les suffrages ? Ou bien céderez-vous aux prises de sons flatteuses, mielleuses, aptes à vous détourner des interprétations plus abouties ? Les enjeux sont de taille : soyez au rendez-vous pour y répondre, l'heure de la mobilisation a sonné.
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14250
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Sam 14 Avr 2012 - 12:51

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Sam 14 Avr 2012 - 13:01

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
whiffle
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 12/04/2012

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Sam 14 Avr 2012 - 14:05

Bonjour a tous. Puis-je encore m'inscrire?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Sam 14 Avr 2012 - 14:13

Bien sûr ! Je t'envoie ce qu'il faut Wink Tu seras dans le groupe E.
Revenir en haut Aller en bas
Anaxagore
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1283
Age : 52
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Sam 14 Avr 2012 - 14:45

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anaxagore
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1283
Age : 52
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Sam 14 Avr 2012 - 15:05

Les classements avec ex aequo sont-ils autorisés Mr.Red ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Sam 14 Avr 2012 - 15:07

Oui oui bien sûr Smile Mais attention, quand on classe ex aequo, on laisse les autres trancher Wink
Revenir en haut Aller en bas
Anaxagore
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1283
Age : 52
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Sam 14 Avr 2012 - 15:34

discobole a écrit:
Oui oui bien sûr Smile Mais attention, quand on classe ex aequo, on laisse les autres trancher Wink

Ah... je posais la question en plaisantant, étant convaincu que la réponse serait évidemment négative Laughing ...

Mais bon... je pense que je vais malgré tout faire un gros effort pour choisir moi-même hehe ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14250
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Sam 14 Avr 2012 - 18:32

discobole a écrit:
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anaxagore
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1283
Age : 52
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Sam 14 Avr 2012 - 20:29

Mariefran a écrit:
discobole a écrit:
Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14250
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Dim 15 Avr 2012 - 14:07

Groupe E

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14250
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Dim 15 Avr 2012 - 14:55

Et voilà, j'ai fini mes devoirs, je vais pouvoir attaquer les vrais… Ce marathon a été vraiment enrichissant, j'ai hâte de connaître plusieurs noms bounce Merci pour cette superbe sélection, Discobole !

GROUPE C

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scherzian
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2988
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Dim 15 Avr 2012 - 15:07

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14250
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Dim 15 Avr 2012 - 18:09

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Dim 15 Avr 2012 - 18:26

Mariefran a écrit:
Et voilà, j'ai fini mes devoirs, je vais pouvoir attaquer les vrais… Ce marathon a été vraiment enrichissant, j'ai hâte de connaître plusieurs noms bounce Merci pour cette superbe sélection, Discobole !

Si Mariefran peut écouter 20 versions en une semaine, comment presque tous autres n'ont-ils pas encore écouté leurs 5 versions bounce ? Allez, du nerf, j'attends de vous une Grosse Fougue beethovénienne !
Revenir en haut Aller en bas
Scherzian
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2988
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Dim 15 Avr 2012 - 19:23

Groupe E (version E1).

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14250
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Dim 15 Avr 2012 - 19:44

Je sauvegarde tous les commentaires de Scherzian au cas où le forum planterait… geek


Dernière édition par Mariefran le Dim 15 Avr 2012 - 21:22, édité 1 fois (Raison : orth)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scherzian
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2988
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Dim 15 Avr 2012 - 19:49

Embarassed hehe J'ai une copie sous la forme de fichiers TeX sur mon DD si tu veux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Resigned
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1181
Age : 34
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Lun 16 Avr 2012 - 1:54

Passionnant cette écoute. Il y a des choses tellement différentes!
Pour ce groupe E:

Spoiler:
 
Discobole, un autre groupe je te prie !


Dernière édition par Resigned le Lun 16 Avr 2012 - 2:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   Lun 16 Avr 2012 - 2:07

Aha ! Ça va être intéressant ce groupe E...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Écoute comparée : Beethoven, Große Fuge (terminé)
» Écoute comparée : Ravel, Trio avec piano (terminé)
» Petite écoute comparée (2è de Mahler)
» écoute comparée : Aida
» Ecoute comparée de la sonate opus 111

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: