Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Musicologisteries

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84037
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Musicologisteries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musicologisteries   Musicologisteries - Page 2 EmptyLun 27 Juin 2005 - 6:12

Sam a écrit:
Je ne sais pas, mais ça sonne tout comme parfois!

T'es un maître de la généralisation!...
Revenir en haut Aller en bas
Achille
Monsieur Claude
Achille

Nombre de messages : 1031
Date d'inscription : 09/06/2005

Musicologisteries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musicologisteries   Musicologisteries - Page 2 EmptyLun 27 Juin 2005 - 12:00

Xavier a écrit:
Sam a écrit:
Je ne sais pas, mais ça sonne tout comme parfois!

T'es un maître de la généralisation!...
+1, comme dirait Encolpio...

Sam a écrit:
je ne peux qu'être heureux que ce ne soit pas moi l'auteur!
Serait-ce du mépris ?
Revenir en haut Aller en bas
S
Le Maître est marteau


Nombre de messages : 760
Date d'inscription : 20/06/2005

Musicologisteries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musicologisteries   Musicologisteries - Page 2 EmptyLun 27 Juin 2005 - 16:42

Citation :
Serait-ce du mépris ?
Bien sur que non, du respect plutôt. Je ne méprise pas le gens qui travaillent...
Revenir en haut Aller en bas
Mathieuuuu
Mélomane averti
Mathieuuuu

Nombre de messages : 341
Date d'inscription : 08/06/2005

Musicologisteries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musicologisteries   Musicologisteries - Page 2 EmptyLun 27 Juin 2005 - 19:05

Citation :
e n'ai lu que le titre... et j'ai repris deux fois des pâtes !

Fan de Desproges?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mathieualvado.com
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

Musicologisteries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musicologisteries   Musicologisteries - Page 2 EmptyJeu 21 Juil 2005 - 21:38

A titre de comparaison, je trouve que ce ""truc"" ressemble bigrement à du Boulez. C'est-à-dire, To much noise about nothing comme dirait l'autre.

(Allez-y, je suis paré à toutes formes d'attaque en piqué de tous les fans que peuvent avoir ce ... ce .... ce con... ce compo........ ce mec. Very Happy)
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84037
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Musicologisteries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musicologisteries   Musicologisteries - Page 2 EmptyJeu 21 Juil 2005 - 21:40

ouannier a écrit:
A titre de comparaison, je trouve que ce ""truc"" ressemble bigrement à du Boulez. C'est-à-dire, To much noise about nothing comme dirait l'autre.

J'osais pas le dire, sinon on allait encore me dire que j'attaquais Boulez gratuitement...
Revenir en haut Aller en bas
S
Le Maître est marteau


Nombre de messages : 760
Date d'inscription : 20/06/2005

Musicologisteries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musicologisteries   Musicologisteries - Page 2 EmptyVen 22 Juil 2005 - 3:27

Je ne vois pas le lien avec Boulez, à part peut-être la rigueur...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84037
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Musicologisteries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musicologisteries   Musicologisteries - Page 2 EmptyVen 22 Juil 2005 - 4:54

Samy a écrit:
Je ne vois pas le lien avec Boulez

Too much noise about nothing comme dirait l'autre. Cool
Revenir en haut Aller en bas
César-Alexandre
Poivrot averti
César-Alexandre

Nombre de messages : 339
Localisation : continuellement entre BIARRITZ et PAU (pyrénées-Atlantiques)
Date d'inscription : 23/07/2005

Musicologisteries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musicologisteries   Musicologisteries - Page 2 EmptyDim 31 Juil 2005 - 10:03

Je viens de lire et vos échanges et le texte incriminé
Bon, il faut réagir à ça de manière logique et scientifique en extrayant les éléments fondamentaux d'une analyse et d'une dialectique qui peuven,t paraître absconses au néophyte. Ne pas juger trop vite et à l'emporte pièce Ainsi, en ordre décroissant d'importance :
1) tous mes vœux de prompt rétablissement à ceux qui ont attrapé la crève ;
2) faites gaffe, avec ces changements de température subits, on fait du courant d'air la fraîcheur revenue, ou on va de clim en clim et, chtoc, c'est reparti ;
3) et attention aussi aux maux de gorge.

Voilà. je crois que j'ai tout dit
albino
Revenir en haut Aller en bas
http://www.crendiffusion.com
César-Alexandre
Poivrot averti
César-Alexandre

Nombre de messages : 339
Localisation : continuellement entre BIARRITZ et PAU (pyrénées-Atlantiques)
Date d'inscription : 23/07/2005

Musicologisteries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musicologisteries   Musicologisteries - Page 2 EmptyDim 31 Juil 2005 - 10:07

Bon, sérieux, les enfants... Ce n'est même pas de la musicologisterie. c'est de la connerie pure et simple. Quand bien même tout serait avéré, cela n'a strictement aucun intérêt et n'apporte strictement rien !! Ni à la musique ni à la science ! Attend ! Les scientifiques se bidonnent, avec ça. C'est du Hoffnung, pour eux. J'en ai deux tout près de moi qui n'en peuvent plus...

Messieurs Claude, Xavier, Bezout : j'aime votre intelligence, votre jugement, votre sens critique. J'aime les gens qui aiment et savent de quoi ils parlent et aiment parler de ce qu'ils savent, de ce qu'ils aiment. Je suis pas modeste : j'en suis.
J'aime ça, surtout : jouer de la trompinette en tutu rose sous le Pont des Zartsça m'enchante... surtout "SOUS" le pont... je veux voir. Eh : tu esquisseras quelques entrechats, n'est-ce pas ??? Promis, hein ? Comme ça après, tu pourras faire une étude scientifique suivie d'une thèse pour nous dire si ta trompe est nette et rose pour jouer et faire tutu à l'entre chat sous le Pont des Zarts...

Musicologisteries - Page 2 0019
Revenir en haut Aller en bas
http://www.crendiffusion.com
Bezout
Mélomane chevronné
Bezout

Nombre de messages : 3493
Date d'inscription : 08/06/2005

Musicologisteries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musicologisteries   Musicologisteries - Page 2 EmptyDim 31 Juil 2005 - 12:34

De quoi tu parles?
Revenir en haut Aller en bas
Piem
Mélomane averti
Piem

Nombre de messages : 135
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 15/06/2005

Musicologisteries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musicologisteries   Musicologisteries - Page 2 EmptyDim 31 Juil 2005 - 12:53

je suis moi aussi plutôt consterné par le ton ambiant de certaines réactions ici...
Parce que certains ne comprennent rien à ce genre d'études, alors ils rigolent et se moquent... C'est bien facile.

On pourrait faire de meme dans n'importe quel domaine artistique (ou autre), mais là, ça touche un art que tous apprécient ici, et que certains ne veulent concevor que dans son immédiateté, que dans le domaine de l'émotion, du ressenti.
Et bien non, la musique ce n'est pas que ça. La musique est un art qui flirte avec les mathématiques depuis ses origines (les intervalles SONT des rapports mathématiques par ex.) ce qui en fait une science. Comme toute science, elle nécessite des études poussées pour une appréhension plus large ce qui paraît pour certains l'éloigner de cette "immédiateté" dont je parlais tout à l'heure.

Cela dépasse certains et les éloigne de leur conception de la musique ? Je comprends, mais cela ne me semble pas être une raison pour mépriser d'un revers de main ironique ce genre de travaux.

Piem
Revenir en haut Aller en bas
César-Alexandre
Poivrot averti
César-Alexandre

Nombre de messages : 339
Localisation : continuellement entre BIARRITZ et PAU (pyrénées-Atlantiques)
Date d'inscription : 23/07/2005

Musicologisteries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musicologisteries   Musicologisteries - Page 2 EmptyDim 31 Juil 2005 - 17:03

OK... Compris... Je stoppe. Salut.
les intervalles, c'est pas des mathématiques, c'est de la physique pure !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.crendiffusion.com
Bezout
Mélomane chevronné
Bezout

Nombre de messages : 3493
Date d'inscription : 08/06/2005

Musicologisteries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musicologisteries   Musicologisteries - Page 2 EmptyDim 31 Juil 2005 - 17:24

Citation :
les intervalles, c'est pas des mathématiques, c'est de la physique pure !

Ben si, une quinte vaut 2/3 d'octave. Voila pour l'aspect mathématique de la musique Twisted Evil

Et je signale au passage que cette thèse a pour objet la forme musicale et son matériau, domaine qui, à mon humble d'avis, n'a rien de mathématique et encore moins de scientifique.

C'est vrai que la musique est une science, et les études poussées pour une appréhension "plus large qu'il n'y parait pour aller plus loin que l'immediateté", ce sont les disciplines d'Ecriture et d'Orchestration.

Du haut de mes quelques années d'étude en acoustique musicale, je sais expliquer scientifiquement pourquoi une sensible doit monter ou pourquoi un triton est dissonant, mais ça ne m'a jamais appris à faire une belle mélodie qui fasse pleurer les foules ni à l'harmoniser dans le style de Fauré.
Revenir en haut Aller en bas
Piem
Mélomane averti
Piem

Nombre de messages : 135
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 15/06/2005

Musicologisteries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musicologisteries   Musicologisteries - Page 2 EmptyDim 31 Juil 2005 - 17:40

" Du haut de mes quelques années d'étude en acoustique musicale, je sais expliquer scientifiquement pourquoi une sensible doit monter ou pourquoi un triton est dissonant, mais ça ne m'a jamais appris à faire une belle mélodie qui fasse pleurer les foules ni à l'harmoniser dans le style de Fauré."

faire une belle mélodie, ça personne ne l'apprendra (si on savait l'apprendre, ce serait presque dommage !), par contre, harmoniser dans le style de Fauré, on apprend ça dans certaines classes d'harmonie.

Sinon, étudier la forme, c'est aussi étudier les tonalités, leur rapport entre elles, et l'harmonie. Cela permet de discerner des constantes, des parties à l'œuvre.
Et en parlant d'études poussées, je voulais dire toutes les études musicales qui permettent de dépasser le "c'est joli cette musique, elle me plaît bien", ce qui est ton cas visiblement.


Piem
Revenir en haut Aller en bas
Piem
Mélomane averti
Piem

Nombre de messages : 135
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 15/06/2005

Musicologisteries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musicologisteries   Musicologisteries - Page 2 EmptyDim 31 Juil 2005 - 17:42

(je veux dire que tu as dépassé les propos du style "c'est joli" bien sûr, pas de méprise !)

Piem
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84037
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Musicologisteries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musicologisteries   Musicologisteries - Page 2 EmptyDim 31 Juil 2005 - 17:49

Nous sommes plusieurs ici à avoir fait des études musicales supérieures, d'Ecriture, d'orchestration, de musicologie, etc...

Je ne parle qu'en mon nom mais pour ma part je ne vois pas le moindre rapport entre ce truc et Debussy.

Qu'un type fasse des thèses de ce genre pour faire sa propre musique, soit, c'est son droit, mais pour analyser Debussy, désolé mais ça ne rime à rien.
Revenir en haut Aller en bas
Piem
Mélomane averti
Piem

Nombre de messages : 135
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 15/06/2005

Musicologisteries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musicologisteries   Musicologisteries - Page 2 EmptyDim 31 Juil 2005 - 17:55

alors là Xavier tu me déçois !

Que toi tu ne vois pas ok, mais que tu en conclues que ça ne rime à rien !...
Je n'ai pas le temps de lire ça en détail, mais ce n'est pas pour ça que je méprise ce travail et en conclue qu'il n'apporte rien à la musique de Debussy.
L'analyse part tout de meme de la partition de Debussy, et va très loin, ok. Mais cela c'est le propre de tte analyse poussée. Il y a des formes d'analyse très différentes, l'IRCAM développe des techn d'analyses assistées par ordinateur, ce qui se révèle parfois très intéressant. Je ne vois pas où est le mal. Que cela soit accessible uniquement à des spécialistes, et alors ? A-t-il annoncé qu'il s'adressait au mélomane ?
Ce serait en Arts PLastiques, tout le monde trouverait ça formidable j'ai l'impression...

Sans rancune,

Piem
Revenir en haut Aller en bas
Bezout
Mélomane chevronné
Bezout

Nombre de messages : 3493
Date d'inscription : 08/06/2005

Musicologisteries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musicologisteries   Musicologisteries - Page 2 EmptyDim 31 Juil 2005 - 18:08

Qu'il developpe un algorythme permettant de batir une forme musicale à partir d'un matériau, c'est très bien, c'est une méthode de composition contemporaine comme une autre.

Maintenant qu'il applique ça à du Debussy pour l'expliquer, c'est autre chose. J'espere que les autres pourront confirmer, mais il me semble que la forme chez Debussy est loin d'être soumise à des regles ou des schémas. Je ne vois pas comment on peut établir des regles sur ce qu'on appelle la "forme libre". Ca n'aurait pas de sens, ça veut dire qu'il n'y aurait plus de liberté dans la forme libre... Au secours, où se trouve la part d'imagination du compositeur là dedans.

Et même dans une forme "pas libre" comme la forme Sonate, l'histoire de la musique montre que tout le monde l'emploi un comme il veut.

Voila pourquoi nous pensons que ça ne rime à rien.
C'est tout aussi vain que de tenter de mettre en équation le destin, les sentiments ou l'imagination.

Citation :
l'IRCAM développe des techn d'analyses assistées par ordinateur, ce qui se révèle parfois très intéressant.

Parle nous un peu de ces techniques d'analyse alors.
Revenir en haut Aller en bas
Classica
Mélomaniaque


Nombre de messages : 723
Date d'inscription : 19/07/2005

Musicologisteries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musicologisteries   Musicologisteries - Page 2 EmptyLun 1 Aoû 2005 - 9:15

Bezout a écrit:
J'espere que les autres pourront confirmer, mais il me semble que la forme chez Debussy est loin d'être soumise à des regles ou des schémas. Je ne vois pas comment on peut établir des regles sur ce qu'on appelle la "forme libre". Ca n'aurait pas de sens, ça veut dire qu'il n'y aurait plus de liberté dans la forme libre... Au secours, où se trouve la part d'imagination du compositeur là dedans.

Et même dans une forme "pas libre" comme la forme Sonate, l'histoire de la musique montre que tout le monde l'emploi un comme il veut.


Parfois je m'interroge, à voiloir trop analyser nous perdons la spontanéité de l'artiste. Croyez vous vraiment qu'un compositeur se livre à des analyses mathématiques aussi poussées que celle réalisées aujourd'hui au sein de l'IRCAm grâce à ces techniques d'analyse assistées par ordinateur comme se plait à le signaler Piem ?

Nous n'arriverons jamais à sonder les mécanismes de la création mais cela nous fascine tellement que l'on cherche à découvrir des lois de la création musicale. Mais tout ceci est insondable et c'est tant mieux. La musique n'est pas seulement une science, elle est l'expression de nos sentiments les plus profonds et l'inconcsient ne doit pas être étranger non plus à la génèse de l'inspiration et de la création qui en découle.
Revenir en haut Aller en bas
César-Alexandre
Poivrot averti
César-Alexandre

Nombre de messages : 339
Localisation : continuellement entre BIARRITZ et PAU (pyrénées-Atlantiques)
Date d'inscription : 23/07/2005

Musicologisteries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musicologisteries   Musicologisteries - Page 2 EmptyLun 1 Aoû 2005 - 9:36

Bezout a écrit:
Ben si, une quinte vaut 2/3 d'octave. Voila pour l'aspect mathématique de la musique
ben, non, mon vieux... je maintiens. Si la 5te est 2/3 d'8ve, c'est par un pur phénomène physique !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.crendiffusion.com
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84037
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Musicologisteries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musicologisteries   Musicologisteries - Page 2 EmptyLun 1 Aoû 2005 - 12:16

Classica a écrit:

Parfois je m'interroge, à voiloir trop analyser nous perdons la spontanéité de l'artiste. Croyez vous vraiment qu'un compositeur se livre à des analyses mathématiques aussi poussées que celle réalisées aujourd'hui au sein de l'IRCAm grâce à ces techniques d'analyse assistées par ordinateur comme se plait à le signaler Piem ?

Nous n'arriverons jamais à sonder les mécanismes de la création mais cela nous fascine tellement que l'on cherche à découvrir des lois de la création musicale. Mais tout ceci est insondable et c'est tant mieux. La musique n'est pas seulement une science, elle est l'expression de nos sentiments les plus profonds et l'inconscient ne doit pas être étranger non plus à la génèse de l'inspiration et de la création qui en découle.

Evidemment tu as raison, mais le problème de tout ce mode de pensée (sérialisme, Ircam, etc...) est qu'il pense qu'il peut tout rationaliser, et refuse sa place à l'inconscient; mais pour analyser du Debussy c'est absurde.
Revenir en haut Aller en bas
Bezout
Mélomane chevronné
Bezout

Nombre de messages : 3493
Date d'inscription : 08/06/2005

Musicologisteries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musicologisteries   Musicologisteries - Page 2 EmptyLun 1 Aoû 2005 - 12:28

Citation :
ben, non, mon vieux... je maintiens. Si la 5te est 2/3 d'8ve, c'est par un pur phénomène physique !

C'etait juste pour dire que l'aspect mathematique de la musique, c'est juste une fraction, et que ça n'allait tellement plus loin Smile
Revenir en haut Aller en bas
Classica
Mélomaniaque


Nombre de messages : 723
Date d'inscription : 19/07/2005

Musicologisteries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musicologisteries   Musicologisteries - Page 2 EmptyLun 1 Aoû 2005 - 15:49

Xavier a écrit:
Classica a écrit:

Parfois je m'interroge, à voiloir trop analyser nous perdons la spontanéité de l'artiste. Croyez vous vraiment qu'un compositeur se livre à des analyses mathématiques aussi poussées que celle réalisées aujourd'hui au sein de l'IRCAm grâce à ces techniques d'analyse assistées par ordinateur comme se plait à le signaler Piem ?

Nous n'arriverons jamais à sonder les mécanismes de la création mais cela nous fascine tellement que l'on cherche à découvrir des lois de la création musicale. Mais tout ceci est insondable et c'est tant mieux. La musique n'est pas seulement une science, elle est l'expression de nos sentiments les plus profonds et l'inconscient ne doit pas être étranger non plus à la génèse de l'inspiration et de la création qui en découle.

Evidemment tu as raison, mais le problème de tout ce mode de pensée (sérialisme, Ircam, etc...) est qu'il pense qu'il peut tout rationaliser, et refuse sa place à l'inconscient; mais pour analyser du Debussy c'est absurde.

Tout à fait d'accord. Heureusement nous n'arriverons jamais à sonder les mystères de l'inconscient. Prétendre découvrir le raisonnement qui a conduit Debussy à écrire de telles oeuvres est tout simplement absurde. Arrétons de nous masturber l'esprit et laissons donc la place au rêve Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
mirobolant
Néophyte éternel
mirobolant

Nombre de messages : 93
Localisation : Paris
Date d'inscription : 25/07/2005

Musicologisteries - Page 2 Empty
MessageSujet: Musicologisteries   Musicologisteries - Page 2 EmptyLun 1 Aoû 2005 - 15:56

Classica a écrit:
Xavier a écrit:
Classica a écrit:

Parfois je m'interroge, à voiloir trop analyser nous perdons la spontanéité de l'artiste. Croyez vous vraiment qu'un compositeur se livre à des analyses mathématiques aussi poussées que celle réalisées aujourd'hui au sein de l'IRCAm grâce à ces techniques d'analyse assistées par ordinateur comme se plait à le signaler Piem ?

Nous n'arriverons jamais à sonder les mécanismes de la création mais cela nous fascine tellement que l'on cherche à découvrir des lois de la création musicale. Mais tout ceci est insondable et c'est tant mieux. La musique n'est pas seulement une science, elle est l'expression de nos sentiments les plus profonds et l'inconscient ne doit pas être étranger non plus à la génèse de l'inspiration et de la création qui en découle.

Evidemment tu as raison, mais le problème de tout ce mode de pensée (sérialisme, Ircam, etc...) est qu'il pense qu'il peut tout rationaliser, et refuse sa place à l'inconscient; mais pour analyser du Debussy c'est absurde.

Tout à fait d'accord. Heureusement nous n'arriverons jamais à sonder les mystères de l'inconscient. Prétendre découvrir le raisonnement qui a conduit Debussy à écrire de telles oeuvres est tout simplement absurde. Arrétons de nous masturber l'esprit et laissons donc la place au rêve Like a Star @ heaven
Citation :


...et en plus, ça rend sourd!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Musicologisteries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musicologisteries   Musicologisteries - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Musicologisteries
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: