Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Alfred Cortot (1877-1962)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Merlin
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 359
Localisation : CHUICHE
Date d'inscription : 06/10/2012

MessageSujet: Re: Alfred Cortot (1877-1962)   Mar 6 Nov 2012 - 18:58

olivier le normand a écrit:
Je l'ai!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! bounce

J'adore ton post ! Ton enthousiasme est communicatif Very Happy Very Happy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel Desrousseaux
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1135
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Alfred Cortot (1877-1962)   Mar 6 Nov 2012 - 21:02

Scherzian a écrit:
Les enregistrements en double seront tous là, et ceux en triple
Et même en quintuple pour "Litanei" de Schubert-Liszt ! Intéressant de comparer les versions depuis 1927 à 1953.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Alfred Cortot (1877-1962)   Mer 7 Nov 2012 - 14:52

Je suis en train d'écouter les premiers enregistrements Very Happy Superbe restauration, ils n'ont pas trop filtré, on entend bien le souffle des 78 tours.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19161
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Alfred Cortot (1877-1962)   Mer 7 Nov 2012 - 16:16

A lire l'enthousiasme général sur cette intégrale, je dois dire que je suis tenté, même si l'écoute de piano n'est pas mon activité principale...

Vous pensez que c'est un ensemble d'oeuvres intéressant pour s'immerger un peu dans le monde fantastique du piano?
Ou vaut-il mieux aller piocher à droite et à gauche... (j'ai les sonates par Grinberg par exemple qui me font de l'oeil... voyez à quel point je suis influençable...) ou alors c'est un peu ancien et donc ne permet pas tout à fait d'entrer dans les oeuvres et d'en découvrir les miraculeuses subtilités?

En bref, je suis tenté, mais j'ose pas... Embarassed Disons que si je l'achète, mes achats pianistiques seront très réduits pendant quelques mois (voir même années Confused Confused Confused le temps que j'écoute tout ça...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83828
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Alfred Cortot (1877-1962)   Mer 7 Nov 2012 - 16:29

Tout dépend si tu es sensible à la magie du piano d'antan (les enregistrements de Cortot sont pour beaucoup tout à fait écoutables, davantage que les Wagner que tu te cognes régulièrement...), à tout ce que le rapport avec un interprète peut avoir d'évocateur.

Si tu veux avant tout renouer avec un répertoire, il serait à mon humble avis infiniment plus judicieux de prendre une bonne anthologie qui contienne les oeuvres que tu as envie d'entendre ou de réentendre. Il existe quantité de briques, avec plusieurs interprètes (ce qui permet de varier si tu n'aimes pas tel ou tel), à prix très abordables.

(Et en plus, je ne trouve pas Cortot si fantastique que ça, mais ce n'est jamais que mon sentiment personnel. Pas d'obstacle pour toi pour ce qui est du son des enregistrements, je ne crois pas que tu sois trop regardant non plus sur les pains, mais après, le son est le style sont très particuliers, on n'est pas obligé d'aimer.)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19161
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Alfred Cortot (1877-1962)   Mer 7 Nov 2012 - 16:31

DavidLeMarrec a écrit:
Tout dépend si tu es sensible à la magie du piano d'antan (les enregistrements de Cortot sont pour beaucoup tout à fait écoutables, davantage que les Wagner que tu te cognes régulièrement...), à tout ce que le rapport avec un interprète peut avoir d'évocateur.
Ah ben oui, j'y suis assez sensible, écoutant la plupart du temps des vieux enregistrements (Lipati, Grinberg, Cliburn...)

Citation :
Si tu veux avant tout renouer avec un répertoire, il serait à mon humble avis infiniment plus judicieux de prendre une bonne anthologie qui contienne les oeuvres que tu as envie d'entendre ou de réentendre. Il existe quantité de briques, avec plusieurs interprètes (ce qui permet de varier si tu n'aimes pas tel ou tel), à prix très abordables.
Ben oui... après, disons que je trouve toujours des trucs qui me plaisent pas dedans! hehe
Mais je vais voir si je trouve une brique qui me plaise bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83828
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Alfred Cortot (1877-1962)   Mer 7 Nov 2012 - 16:39

Polyeucte a écrit:
Ah ben oui, j'y suis assez sensible, écoutant la plupart du temps des vieux enregistrements (Lipati, Grinberg, Cliburn...)
Je n'ai pas regardé le détail du coffret, ça risque se redire un peu de ne pas explorer des rivages très exotiques, mais sinon, pour le climat, clairement il y a un son et une personnalité Cortot, au même titre que ceux que tu cites (même si je les trouve, pour moi, infiniment plus nourrissants).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Alfred Cortot (1877-1962)   Mer 7 Nov 2012 - 17:07

ça me fait mal d'écrire ça, qu'on me pardonne, mais je te conseille les Beethoven de Grinberg siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alfred Cortot (1877-1962)   Mer 7 Nov 2012 - 17:21

Polyeucte a écrit:
A lire l'enthousiasme général sur cette intégrale, je dois dire que je suis tenté, même si l'écoute de piano n'est pas mon activité principale...

Vous pensez que c'est un ensemble d'oeuvres intéressant pour s'immerger un peu dans le monde fantastique du piano?
Ou vaut-il mieux aller piocher à droite et à gauche... (j'ai les sonates par Grinberg par exemple qui me font de l'oeil... voyez à quel point je suis influençable...) ou alors c'est un peu ancien et donc ne permet pas tout à fait d'entrer dans les oeuvres et d'en découvrir les miraculeuses subtilités?

En bref, je suis tenté, mais j'ose pas... Embarassed Disons que si je l'achète, mes achats pianistiques seront très réduits pendant quelques mois (voir même années Confused Confused Confused le temps que j'écoute tout ça...)
Oui, c'est intéressant, il y a un style de jeu extrêmement idiosyncratique, et c'est un des pianistes qui a le plus impressionné ses contemporains, les réactions du Conservatoire de Moscou après ses passages en Russie sont assez édifiants. Et même aujourd'hui, beaucoup de pianistes le citent parmi leurs pianistes préférés (ça doit être des plus cités avec Michelangeli, Richter et Rachmaninov).

Concernant les œuvres, c'est très centré Chopin / Schumann tout de même, donc si tu n'aimes pas du tout ce répertoire c'est clairement à éviter. Ah si, il y a des Debussy exceptionnels (Children's Corner).

Si tu veux savoir à quel genre de miracles (et de poésie) tu peux être exposé, tu peux écouter ceci :


Ou bien :
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Alfred Cortot (1877-1962)   Mer 7 Nov 2012 - 17:27

4 versions des Children's corner…
Sinon, Polyeucte, je veux bien t'envoyer le petit coffret EMI Icon dont je n'ai plus besoin comme ça tu pourras acheter Grinberg fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19161
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Alfred Cortot (1877-1962)   Mer 7 Nov 2012 - 17:32

Merci pour ces infos! J'écoute ça ce soir... Disons que Chopin/Schumann/Debussy, c'est un peu justement mon piano préféré Mr.Red (bon, y manque Beethoven et Tchaikovsky... mais bon... Smile)

Ah... Mariefran me tente... argh... Bien sûr bien tenté... mais j'aurai rien à te proposer en échange (ou alors quelques bières lors de ton prochain passage parisien! Mr.Red)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Alfred Cortot (1877-1962)   Mer 7 Nov 2012 - 17:34

Les bières, ça me va Razz Mais méfie-toi, je serai à Paris pour Noël Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Alfred Cortot (1877-1962)   Mer 7 Nov 2012 - 18:29

J'ai mis le premier CD des sonates de Beethoven… Commentaires des œuvres illustrés - et c'est pas bon du tout Sad Mais les commentaires sont intéressants quand même…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7170
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Alfred Cortot (1877-1962)   Mer 7 Nov 2012 - 18:32

Bon, n'en dites pas trop, il y en a qui ont commandé le coffret au Père Noël ! bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jasha
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 46
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 06/11/2012

MessageSujet: Cortot   Mer 7 Nov 2012 - 21:18

Un incourtournable Box de 40 CD vient de sortir à prix doux, il ne s'agit pas d'une intégrale, mais quasi....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jasha
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 46
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 06/11/2012

MessageSujet: Re: Alfred Cortot (1877-1962)   Mer 7 Nov 2012 - 21:20

Il ne s'agissait pas de bandes à l'époque en 1929 mais bien de cire, 78 tours....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Alfred Cortot (1877-1962)   Mer 7 Nov 2012 - 21:52

Mariefran a écrit:
J'ai mis le premier CD des sonates de Beethoven… Commentaires des œuvres illustrés - et c'est pas bon du tout Sad Mais les commentaires sont intéressants quand même…

Ah bon, pourquoi? Tout ce que je connais de Cortot dans Beethoven est pourtant très bon (solo et en musique de chambre).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Alfred Cortot (1877-1962)   Mer 7 Nov 2012 - 22:00

Je ne dis pas que les intentions étaient mauvaises mais je t'assure que ça sonne horriblement… De toute façon, ce ne sont que des bribes prises très tardivement. L'essentiel est constitué par les commentaires, peu de musique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Alfred Cortot (1877-1962)   Mer 7 Nov 2012 - 22:05

Mariefran a écrit:
Je ne dis pas que les intentions étaient mauvaises mais je t'assure que ça sonne horriblement… De toute façon, ce ne sont que des bribes prises très tardivement. L'essentiel est constitué par les commentaires, peu de musique.

C'est de cette forme là? /watch?v=5J8xWV158ng
Ce Schumann n'est pas maîtrisé, mais le but n'est pas de donner une interprétation, et finalement c'est assez intéressant, c'est vraiment dans une perspective de lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Alfred Cortot (1877-1962)   Mer 7 Nov 2012 - 22:11

Il y a beaucoup plus de parlote que de musique contrairement à ton exemple. Je n'ai jamais dit que les commentaires n'étaient pas intéressants, je parlais de l'interprétation des bribes. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Alfred Cortot (1877-1962)   Mer 7 Nov 2012 - 22:16

alexandre. a écrit:
Oui, c'est intéressant, il y a un style de jeu extrêmement idiosyncratique, et c'est un des pianistes qui a le plus impressionné ses contemporains, les réactions du Conservatoire de Moscou après ses passages en Russie sont assez édifiants. Et même aujourd'hui, beaucoup de pianistes le citent parmi leurs pianistes préférés (ça doit être des plus cités avec Michelangeli, Richter et Rachmaninov).

C'est exactement cela, et il est vraiment intéressant notamment d'écouter les pianistes de l'époque de sa formation et du début de sa carrière: Scriabine, Debussy, ils avaient quand même des choix de caractérisation extrêmement forts - et l'intérêt d'écouter les compositeurs est de se rendre compte que ces choix sont l'esprit même de leur musique.
Par exemple: /watch?v=iCgw6d2lPDI ou /watch?v=Tq4Mhy6VjuM
Maintenant il y a de la poussière sur ces vieilles partitions. Aujourd'hui, caractérisation et limite technique sont bien trop souvent confondues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Alfred Cortot (1877-1962)   Mer 7 Nov 2012 - 22:22

Enfin là, même moi j'entends les limites techniques… J'adore Cortot, les autres Cds que j'ai écoutés sont remarquables (1919-1923).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Alfred Cortot (1877-1962)   Mer 7 Nov 2012 - 22:27

Je ne peux pas te répondre parce que je ne sais pas de quoi il s'agit. Peut-être qu'il s'agit simplement d'illustrer, de signifier à quel passage il fait référence, et donc il n'a pas travaillé les oeuvres, ni ne s'applique à les rendre.
J'ai assisté à des conférences où vraiment il s'agit juste de montrer un peu où on en est, de montrer ce qui se passe, et où l'interprétation était pire que catastrophique, mais ce n'était pas de cela dont il s'agissait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Alfred Cortot (1877-1962)   Mer 7 Nov 2012 - 22:30

J'ai bien compris mais tout le monde, moi y compris, attendait les sonates pas Cortot… D'où ma déception.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Alfred Cortot (1877-1962)   Mer 7 Nov 2012 - 22:35

Mariefran a écrit:
J'ai bien compris mais tout le monde, moi y compris, attendait les sonates pas Cortot… D'où ma déception.

Joli lapsus. tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Alfred Cortot (1877-1962)   Mer 7 Nov 2012 - 22:35

un s à la place du r… pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier le normand
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1355
Age : 45
Localisation : le petit quevilly, à côté de rouen
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Alfred Cortot (1877-1962)   Mer 7 Nov 2012 - 22:58

De toute manière, en règle générale, et après avoir écouté très rapidement certaines oeuvres récurrentes de son répertoire (les Balldes ce Chopin notamment), il y a un Cortot d'avant guerre et un Cortot d'après guerre.

Pour reprendre l'exemple des Ballades, les interprétations de 1929, et de 1933, sont beaucoup plus convaincantes que celles de 1957: il n'a plus les doigts , le souffle, c'est évident. Il y a toujours un grand musicien à l'oeuvre, notamment dans les passages les plus lents, mais dès que ça accélère (par exemple la seconde Ballade), ça coince, ça accroche, il n'y a plus la fluidité, ni la dextérité d'avant guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alfred Cortot (1877-1962)   Mer 7 Nov 2012 - 23:13

Certes. Mais il reste tout de même de très grandes choses après-guerre, comme ces Trois nouvelles études :
Revenir en haut Aller en bas
jakus
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 104
Localisation : proche de Cahors
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Alfred Cortot (1877-1962)   Sam 24 Nov 2012 - 12:54

Ce coffret est passionnant. Je suis loin de l'avoir écouté en entier mais ce qui m'apparait en premier est la qualité de la restauration : les 3 premiers cd sont consacrés à la période acoustique (1919-1925) ; et là c'est l'étonnement devant la restitution effectuée à partir de ces vieilles galettes ; le souffle est là bien sûr mais le piano sonne bien et ces cd renferment quelques pépites (Albeniz, Fauré, St-Saens, Scriabin...). Magique ! La plupart du temps les enregistrements sont présentés de façon chronologique ce qui facilite leur repérage. On peut être étonné aussi de voir que les intentions interprétatives (comme il dit lui-même) de Cortot n'ont guère varié au cours de décennies, que les premiers enregistrements faisaient déjà montre de cette profondeur qui imprègne ses enregistrements les plus tardifs.
Les Schumann et Chopin des années 50 sont remarquablement restitués, en revanche les études de Chopin de 1942 souffrent sans doute beaucoup de la détérioration progressive des masters et il vaut mieux acquérir ce même merveilleux enregistrement chez Forgotten Records qui a simplement repiqué le microsillon paru dans les années 50. C'est d'autant plus regrettable que cette interprétation est bien supérieure à celle de 1934. Les 3 derniers cd sont consacrés à l'enregistrement commenté de 5 sonates de Beethoven. C'est bien sûr passionnant.
L'ensemble comprend aussi de nombreux enregistrements inédits, mais là j'ai encore 30 cd à écouter...
Seul regret pour l'instant : une introduction de quelques pages banale et sans grand intérêt. Ce coffret méritait mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jakus
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 104
Localisation : proche de Cahors
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: Alfred Cortot (1877-1962)   Jeu 10 Jan 2013 - 10:42


Voici un petit compte-rendu de l'écoute - enfin approfondie - du coffret (40 CD) Cortot. Tout d'abord j'ai parfois été déçu de la qualité de la numérisation dans la mesure où il était spécifié qu'il s'agissait d'un "nouveau remastering" alors que la plupart du temps sont reprises les numérisations EMI précédentes comme c'est le cas des enregistrements des années 30. Idem avec les cd APR (les graves ont cependant parfois été un peu rehaussées - à moins qu'il s'agisse d'autres prises faites le même jour, ce qui est possible, je n'ai pas le temps de vérifier). Les enregistrements des années 42-43 (Etudes, Préludes et Valses) sont aussi dégueulasses que dans le coffret Emi "Chopin". L'enregistrement de ces Etudes est l'une des plus fascinantes interprétations de ces oeuvres dans l'histoire de la musique enregistrée. Je ne peux que vous inciter à acheter le CD de Forgotten Records - un petit éditeur français (comme son nom ne l'indique pas) qui a repris le 33t publié vers 1955 par La Voix de son Maitre - qui rend ici justice à cette admirable interprétation ; c'est le jour et la nuit en le comparant au cd du coffret ! J'ai aussi un cd des Préludes de 1942 de la collection "The Piano Library" de bien meilleure qualité que celui du CD 19 du coffret !  Curieusement aussi les enregistrements réalisés à Tokyo en 1952 (et publiés en coffret au Japon) sont de moins bonne qualité que le coffret japonais originel de ces enregistrements, ce qui est quand même un comble. De même sont repris quasiment sans retouche les 4 cd APR "Cortot-the late Recordings".
Des erreurs de dates aussi : les Préludes et Ballades (cd 28) dites enregistrées à Londres en 1957 l'ont été en réalité en 1954, en même temps que les Kreisleriana, Cortot n'ayant plus enregistré qu'en France à partir de 1956.
Quand j'ai eu le coffret en main je me suis précipité d'abord sur les 2 mazurkas (cd 23), Cortot n'en ayant jamais enregistré d'autres. Or de toute évidence ici, ce n'est pas Cortot qui joue ; connaissant bien son approche de Chopin, il est impossible ici de le reconnaitre. En regardant de plus près, je m'aperçois qu'il n'y a d'ailleurs aucune indication de master.
Autre erreur, la Rhapsodie de Liszt n°11 (cd Cool soi-disant enregistrée à NewYork en 1930, alors que Cortot n'a jamais enregistré aux Usa. Les quelques Valses de Chopin dites enregistrées en 1949/51 (cd 22-23) l'ont en fait été en 1953/54. Je pourrais continuer ainsi car les erreurs de dates sont fréquentes dans ce boitier.
J'ajoute que le texte de présentation du coffret est sans aucun intérêt, très décevant.
Reste que l'avantage de cet album est que "tout" Cortot est réuni ici (il manque cependant, entre autres, une version du Wiegenlied qu'on trouve chez Naxos, mais faut pas trop chipoter...). Ont été ajoutés aussi la 3è sonate de Chopin de 1931 - cd 8 - (que je possédais sur un vieux 33t et que personnellement je préfère presque à celle de 1933) et les Debussy (Préludes et Childrens' Corner) de 1928/31.
Les enregistrements Emi ne valent pas en qualité ceux de l'édition japonaise éditée dans les années 90 (et dont MarieFran a posté certains d'entre eux) ; j'ai comparé les numérisations, celles d'Emi sont généralement plus limitées dans l'aigu, donc plus filtrées, avec un léger manque global d'aération qu'on ressent encore plus aisément avec les écouteurs. Mais cependant le repiquage du Trio de l'Archiduc est très réussi.
Enfin restent les séances commentées des sonates de Beethoven ; et là c'est bien sûr passionnant - quel sacré souvenir pour toute une génération ! - et je regrette fort qu'il n'en ait pas été gravées davantage, plutôt que l'opus 81 qui ne peut pas concurrencer les merveilleuses interprétations qui existent par d'autres interprètes. Quelques sonates commentées supplémentaires auraient mieux fait l'affaire (d'autant qu'il a commenté presque toute l'intégrale). Il ne s'agit pas ici d'extraits de ses masterclasses publiques (dont Murray Perahia s'était fait en 2005 le rapporteur chez Sony) mais d'enregistrements de studio réalisés alors par Emi à l'ENM.
J'apprécie aussi de trouver ici les enregistrements acoustiques (magnifiques Albeniz !) publiés parfois par divers petits éditeurs de façon souvent inaudibles, mais aussi en 37 plages sur 2 cd publiées en 1993 par Biddulph (numérisées par Ward Marston) d'excellente qualité avec des aigus que Emi a encore une fois trop compressés.
En ce qui me concerne, le plus beau Cortot est celui de la fin des années 40 - début des années 50, malgré quelques problèmes digitaux. C'est sa période la plus riche, la plus intériorisée, la plus pensée. Les Schumann sont admirables, certains Chopin et Debussy aussi.
Emi a eu aussi la bonne idée de graver le Concert de Chausson qui n'existait alors que chez Biddulph. Le Quintette de Franck n'est pas trop mal numérisé, moins bien quand même que par les Japonais.
Mais Emi aurait pu reprendre les 2 sonates de Beethoven (les opus 106 et 109) que Cortot avait enregistrées sur rouleaux pneumatiques au début des années vingt.
Ne manquent que des "live" des années 50, de Munich particulièrement, mais là c'est un autre problème.

Globalement ce coffret vaut quand même vraiment la peine d'être acheté.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Alfred Cortot (1877-1962)   Jeu 10 Jan 2013 - 17:07

Quel travail !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jakus
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 104
Localisation : proche de Cahors
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: Alfred Cortot (1877-1962)   Jeu 10 Jan 2013 - 18:39

ce n'était pas un travail mais un plaisir et un bonheur permanent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jakus
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 104
Localisation : proche de Cahors
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Alfred Cortot (1877-1962)   Lun 14 Jan 2013 - 12:16

Suite à mon commentaire précédent, j'ai écouté ce weekend le coffret japonais "The Art of Pablo Casals" (date en Japonais, illisible pour moi) dont j'avais oublié qu'y sont aussi gravés les Trios et là encore, c'est le jour et la nuit : l'équilibre est parfait, les sonorités resplendissantes - en tout cas pour "l'Archiduc" que j'ai écouté - au prix d'un léger bruit d fond qu'on oublie très vite. En jetant aussi une oreille sur le coffre EMI-Références du Trio Cortot-Thibaud-Casals publié en 1991, je m'aperçois que le nouveau coffret a repris exactement la numérisation précédente en relevant seulement un peu le niveau sonore de l'enregistrement de l'ancienne gravure. Donc pas de nouvelle masterisation contrairement à ce qui est dit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PS4
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 04/03/2012

MessageSujet: Re: Alfred Cortot (1877-1962)   Lun 14 Jan 2013 - 22:27

jakus a écrit:
ce n'était pas un travail mais un plaisir et un bonheur permanent !

Merci pour ce compte-rendu informatif et de très grande qualité. Je suis abasourdi par cette histoire de pièces jouées par un illustre inconnu. Si c'est bien le cas quelle légèreté de la part d'EMI. Au minimum.

Pascal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7170
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Alfred Cortot (1877-1962)   Lun 14 Jan 2013 - 23:00

Jakus, une question: quelle est la source qui fait autorité pour les dates des enregistrements de Cortot ?

Autre chose: tu dis que "Cortot n'a jamais enregistré aux Usa". J'imagine que tu veux parler de la période électrique, à partir de la fin des années 20. Car on est bien d'accord qu'auparavant la plupart de ses gravures acoustiques avaient été effectuées aux studios Victor à Camden, dans le New Jersey ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jakus
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 104
Localisation : proche de Cahors
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Alfred Cortot (1877-1962)   Lun 14 Jan 2013 - 23:18

"Car on est bien d'accord qu'auparavant la plupart de ses gravures acoustiques avaient été effectuées aux studios Victor à Camden, dans le New Jersey ?"
oui bien sûr, et j'aurais dû être plus précis mais dans ma tête c'est ce que cela voulait dire. Idem pour certains rouleaux pneumatiques enregistrés aussi aux Usa. Quant aux sources, celles que j'ai pu obtenir voici bientôt 50 ans c'était auprès de la Voix de son Maitre (EMI aujourd'hui) auprès de laquelle j'avais alors quelques relations. Je suis loin de les avoir à l'époque toutes relevées d'autant que je me contentais alors de l'année de la prise de son. Les quelques détails plus précis que j'avais alors notés - souvent par hasard -, je les retrouve à l'identique sur le coffret actuel (mais je n'ai jamais cherché à noter les numéros de matrices qui ne m'intéressaient pas). Je n'ai pas eu l'intention de faire un quelconque travail de recherches sur une discographie détaillée. Tout jeune j'avais déjà un nombre important de ses 78t à la fin des années 40.


Dernière édition par jakus le Sam 26 Jan 2013 - 19:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jakus
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 104
Localisation : proche de Cahors
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: Alfred Cortot (1877-1962)   Sam 26 Jan 2013 - 19:29

Mandrika :
Vous savez qu’il y a un tas d’enregistrements de Chopin qui ne sont pas publiés, enregistrements qu’il a fait dans les années de la guerre – les polonaises, les scherzos, les écossaises, les impromptus, les ballades et la 3e sonate. Peut-être ils seront dans cette nouvelle édition. [/quote]

Les enregistrements que tu signales à partir de la discographie de John Hunt sont sans doute perdus, pourris ou trop détériorés pour être repiqués. On était alors en pleine guerre, le matériau des matrices utilisé était alors de très mauvaise qualité. Reste que je vais me renseigner auprès des responsables Emi dès que j'ai le temps dans les semaines qui viennent, ces enregistrements ayant été réalisés en France. Il est d'ailleurs probable qu'ils n'ont jamais été gravés sur 78 tours, ils sont d'ailleurs indiqués comme "unpublished", sinon j'en aurai sans doute eu vent. Je vous tiendrai au courant de mes investigations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 610
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Alfred Cortot (1877-1962)   Ven 30 Mar 2018 - 12:40

Sur YouTube quelqu'un a posté un enregistrement attribué à Cortot des variations de Haydn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fomalhaut
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 73
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Alfred Cortot (1877-1962)   Mar 3 Avr 2018 - 17:59

Mandryka a écrit:
Sur YouTube quelqu'un a posté un enregistrement attribué à Cortot des variations de Haydn.

C'est vraisemblablement un faux.

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 610
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Alfred Cortot (1877-1962)   Mar 3 Avr 2018 - 18:38

fomalhaut a écrit:
Mandryka a écrit:
Sur YouTube quelqu'un a posté un enregistrement attribué à Cortot des variations de Haydn.

C'est vraisemblablement un faux.

fomalhaut

Vraisembleblement, pourtant j'ai pensé que j'ai entendu des moments "Cortotesques." Et s'il n'est pas Cortot, qui est-ce? Qui peut jouer comme le pianiste dans l'enregistrement?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fomalhaut
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 73
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Alfred Cortot (1877-1962)   Mar 3 Avr 2018 - 20:41

Mandryka a écrit:
fomalhaut a écrit:
Mandryka a écrit:
Sur YouTube quelqu'un a posté un enregistrement attribué à Cortot des variations de Haydn.

C'est vraisemblablement un faux.

fomalhaut

Vraisembleblement, pourtant j'ai pensé que j'ai entendu des moments "Cortotesques." Et s'il n'est pas Cortot, qui est-ce? Qui peut jouer comme le pianiste dans l'enregistrement?

Tout à fait d'accord, il y a, effectivement, quelques passages qui rappellent l'art d'Alfred Cortot.

Qui peut jouer comme cela ? Je l'ignore et je n'en ai pas la moindre idée...ou une très lointaine idée, Alfred Brendel, admirateur déclaré du Maitre.

A ma connaissance, Alfred Cortot n'a pas enregistré (ni même joué) cette page. Si un de ses disciples, Thierry de Brunhoff, par exemple, l'avait interprétée et enregistrée, je présume que cela se serait su au travers d'un commentaire discographique.

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jakus
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 104
Localisation : proche de Cahors
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: ce Haydn, c'est un faux   Mer 18 Avr 2018 - 19:31

Pour moi, de toute évidence je ne retrouve quand même pas son style, son art de l'attaque des reprises, son rubato, etc. Par ailleurs il parait vraiment étrange qu'un 78 tours aurait été un "enregistrement pirate", à l'époque... et qu'il aurait ainsi échappé à la vigilance de la Voix de son Maitre.
J'ai posé la question à celui qui a posté cet enregistrement sur le Tube, mais je doute recevoir un jour une réponse.
J'ai donc écouté ce enregistrement à la suite de l'information donnée par Mandrika, et tout à côté de cet enregistrement, des Kinderszenen enregistrées à la radio allemande (je pense vers 1952) d'une absolue beauté : c'est le plus bel enregistrement de cette œuvre que Cortot ait réalisé. Ecoutez-le et enregistrez-le, car on vit là un moment intense entre ciel et terre.
On y trouve aussi des Kreisleriana de la même époque, mais là, Cortot est digitalement trop déficient, même si on passe parfois par quelques moments de grâce.
Mais voilà, il y a ces Scènes d'Enfants...
Après quoi, ré-écoutez ce Haydn et vous verrez alors tout de suite la différence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 610
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Alfred Cortot (1877-1962)   Mer 18 Avr 2018 - 19:49

Selon youtube "This video has been removed by the user."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alfred Cortot (1877-1962)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alfred Cortot (1877-1962)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Alfred Cortot (1877-1962)
» Alfred Cortot
» Playlist (12)
» Alfred Schnittke (1934-1998)
» Coltrane Plays The Blues (1962)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: