Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10 ... 17  Suivant
AuteurMessage
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 28
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Sam 12 Mai 2012 - 14:07

discobole a écrit:
Spoiler:
 

A tout les coups, j'ai snobé Toscanini. Mais ce sera la faute au son, bien sûr Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80030
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Sam 12 Mai 2012 - 14:59

discobole a écrit:
Utnapištim a écrit:
C'est quoi pour toi un tempo normal dans ce mouvement ?

Après toutes ces écoutes je dirais pour ma part entre 8'15 et 9' à la louche. Je n'ai pas fait le calcul du tempo "idéal" d'après les indications du compositeur, mais je ne pense pas me tromper de beaucoup. Discobole devrait pouvoir nous renseigner. Moins de 8' ça me semble trop rapide et au delà de 9'30, ça me semble difficile à justifier.

Oui je vais préparer une petite présentation du mouvement d'ailleurs, je ne l'ai pas encore fait. Clairement le tempo idéal selon la partition, c'est grosso modo entre 8' et 8'30. Tout ce qui dépasse 8'30 s'alanguit déjà nettement, mais bien sûr ce n'est pas interdit et ça réussit plutôt bien à certaines versions.

Il me semble quand même que la majorité des versions se trouve entre 8'30 et 9', non? Ce qui me paraît plus ou moins être la normale...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 28
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Sam 12 Mai 2012 - 15:01

Quand je vois un compteur à moins de 8m30, j'ai peur ; c'est pas toujours si justifié, mais on y trouve pourtant jamais mes versions favorites.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80030
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Sam 12 Mai 2012 - 15:04

J'ai été étonné de voir que je supporte finalement très bien des timings de 8'20 ou de 9'20.
Mais globalement, je ne considère pas ce premier mouvement comme un vrai mouvement rapide.
Le 2è est un scherzo et le 3è un vrai final qui est quand même plus un mouvement rapide que le premier à mon sens.
Ce 1er mouvement est plus une sorte d'ouverture de tempo modéré je trouve.


Dernière édition par Xavier le Dim 13 Mai 2012 - 3:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Utnapištim
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3330
Age : 53
Localisation : Le vendredi soir à Pleyel.
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Sam 12 Mai 2012 - 15:36

Siegmund a écrit:
Quand je vois un compteur à moins de 8m30, j'ai peur ; c'est pas toujours si justifié, mais on y trouve pourtant jamais mes versions favorites.

Pourquoi ne suis-je pas surpris ? hehe Moi je m'inquiète (parfois à tord) quand ça dépasse 9', je n'ai vraiment peur que lorsque ça dépasse 9'30 .

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5822
Age : 23
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Sam 12 Mai 2012 - 18:05

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80030
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Sam 12 Mai 2012 - 18:06

Utnapištim a écrit:
Spoiler:
 

Il y a plusieurs versions Celibidache, c'est ça le pire. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80030
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Sam 12 Mai 2012 - 18:11

Rav-phaël a écrit:
Spoiler:
 

Et pourquoi tu ne participes pas, tiens? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 28
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Sam 12 Mai 2012 - 18:16

Oui, tiens ! Tu pourrais commencer par le groupe F, tiens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5822
Age : 23
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Sam 12 Mai 2012 - 18:26

C'est gentil de me demander. J'en mourrais d'envi c'est vrai, surtout la Mer, mais les temps manquent en ce moment avec les partiels. Je suis vos commentaires Very Happy si discobole est d'accord je veux bien jeter une oreille sur les extraits mais je ne peut pas garantir que j'aurais le temps de participer correctement ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1863
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Sam 12 Mai 2012 - 18:53

Groupe A

Spoiler:
 


Dernière édition par Ben. le Sam 12 Mai 2012 - 19:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1863
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Sam 12 Mai 2012 - 19:38

Et B:


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Sam 12 Mai 2012 - 21:49

Ben. a écrit:
Groupe A

Spoiler:
 

Alors ça ça me fait plaisir mains

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Resigned
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1179
Age : 33
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Dim 13 Mai 2012 - 2:22

Groupe H
Spoiler:
 

Je veux bien tenter un autre groupe.


Dernière édition par Resigned le Dim 13 Mai 2012 - 10:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80030
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Dim 13 Mai 2012 - 2:36

Sur H4:

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Dim 13 Mai 2012 - 2:55

Présentation

Contexte et aspects formels

Je me dois de faire une petite présentation de l'œuvre, ce qui n'est pas vraiment du gâteau. Bon, pour les choses assez générales, c'est simple. Debussy compose La Mer dans une période assez complexe pour lui. En 1902, la création de Pelléas a eu le retentissement que l'on sait, et a attiré plus de haines que de soutiens sincères. En 1904 il quitte sa première épouse Lili (Rosalie née Texier) pour Emma Bardac, ancienne maîtresse de Fauré, mais sa femme qui les surprend tente de se suicider d'une balle dans la poitrine (mal ajustée, elle y survit), d'où un immense scandale qui ternit durablement la réputation de Claude de France, certains n'attendant que ça.

C'est pendant toute cette période que La Mer est composée. Alors qu'il vit en Bourgogne dans le village de sa femme, Bichain, il passe beaucoup de temps sur la côte, en Normandie (à Dieppe), en Angleterre, à Jersey... Le 12 septembre 1903, il écrit à André Messager (qui avait dirigé la création de Pelléas) : « Vous ne savez peut-être pas que j'étais promis à la belle carrière de marin. Seuls les hasards de l'existence m'ont fait bifurquer. Néanmoins, j'ai conservé une passion sincère pour Elle. » Il reconnaît dans la même lettre qu'il « travaille à trois esquisses symphoniques intitulées 1° "Mer belle aux îles Sanguinaires" ; 2° "Jeux de vagues" ; 3° "Le Vent fait danser la mer" ». Les titres changeront (surtout celui du premier mouvement, emprunté dans cette formulation à une nouvelle de Camille Mauclair), mais l'essentiel est déjà là, y compris la qualification de « trois esquisses symphoniques » qui tendent à séparer les trois « mouvements » et interdisent d'y voir une véritable symphonie (malgré la proximité du II avec un scherzo) : d'où les analyses de cette Mer comme « forme ouverte », pour citer Jean Barraqué, en rupture totale avec les œuvres symphoniques françaises des années précédentes (la symphonie de Franck par exemple, forme cyclique par excellence). Les sections de la partition se multiplient, se divisent, s'atomisent (« succession d'instants sans fin » pour Boucourechliev), et pourtant les éléments thématiques traversent l'ensemble de La Mer, du moins des éléments fragmentaires qui vont du premier vers le troisième mouvement, comme pour mieux refléter une mer constamment changeante et insaisissable et pourtant toujours reconnaissable, mais je reviendrai à ces questions de parallèle symbolique.
Du point de vue formel en tout cas, c'est clairement une symphonie qui défie la forme symphonique, ou une pièce refusant la forme tout en s'y coulant, une forme libre qui utilise des procédés cycliques, ou une forme cyclique qui se brise, bref, une pièce qui n'est faite que de contradictions et de remises en question. Virgil Thomson est allé jusqu'à parler de « forme organique, comme vivante, complète et autonome » (et l'inscrit dans la lignée de Schubert, ce qui relativise l'intérêt de la citation).
Du point de vue de l'orchestre, en revanche, rien que du très commun pour l'époque : 2 flûtes et piccolo, 2 hautbois, un cor anglais, 2 clarinettes, 3 bassons, un contrebasson, 4 cuivres, 3 trompettes, 2 cornets, 3 trombones, un tuba, timbales, percussions (cymbales, un tam-tam, un triangle, un glockenspiel, une grosse caisse), 2 harpes, et les cordes.

La Mer est essentiellement composée à Bichain et à Paris, même si c'est bien devant elle, à Eastbourne en Angleterre, que Debussy l'achève, le 5 mars 1905. Deux ans pour une telle œuvre, signe moins d'un acharnement ou d'une difficulté, que du fait que Debussy y voyait plutôt une évasion sans y mettre d'enjeu excessif du point de vue de la réception et de sa carrière. Je note en revanche que Debussy joue dans certains de ses écrits sur l'homophonie Mer-Mère, il voit dans la Mer une figure féminine généreuse, passionnée et englobante (« La mer m'a montré toutes ses robes » ; « Ma vieille amie la mer »), et qu'il ait composé cette œuvre dans une période sentimentalement troublée n'est pas un hasard.
La création, les 15 et 22 octobre 1905 par l'Orchestre des concerts Lamoureux sous la direction de Camille Chevillard (comme pour les Nocturnes en 1900), est un échec, qu'il faut toutefois imputer surtout à la médiocrité de l'exécution, à l'impréparation des interprètes, et au mauvais esprit de certazin vis-à-vis de Debussy à cette époque. L'entrée au répertoire fut en revanche assurée après l'exécution aux Concerts Colonne sous la direction de Debussy lui-même, le 19 janvier 1908. Et dire que le premier enregistrement ne fut réalisé que 20 ans après !
Même Pierre Lalo la critique sévèrement (« Je n'entends pas, je ne vois pas, je ne sens pas la mer », à quoi Claude répond sans grand esprit : « J'aime la mer, je l'ai écoutée avec le respect passionné qu'on lui doit. Si j'ai mal transcrit ce qu'elle m'a dicté, cela ne nous regarde pas plus l'un que l'autre. »), et le fameux mot attribué à Satie s'adressant à Debussy fut peut-être l'atteinte la plus féroce (« Mon vieux, il y a surtout un petit moment entre dix heures et demie et onze heures moins le quart que je trouve épatant. »)

Il faut noter les révisions très importantes que Debussy a opérées dans sa partition dans les années qui ont suivi. L'édition 1909, souvent suivie (et dernière qui ait été officiellement reconnue par le compositeur), diverge ainsi de la première en 1905 par de nombreuses indications dynamiques, qui contredisent parfois les premières, ou lèvent des ambiguïtés importantes (des decrescendos qui ressembent à des accents dans la première édition) ! Cette édition 1909 est souvent reprise, notamment chez Dover.
Certains chefs mêlent cependant les deux éditions, par exemple Charles Munch conserve au chiffre 59 mesure 4 (dans l'édition 1909) des fanfares de cuivres de l'édition 1905, supprimées par Debussy.
IMSLP propose de télécharger les différentes versions, en vérifiant que c'est dans le domaine public, mais je crois que c'est maintenant le cas partout pour Debussy (sauf œuvres de collaboration comme Pelléas).
J'utiliserai par la suite les chiffres et repères de l'édition 1909.

La Mer et l'impressionnisme musical

L'originalité c'est évidemment dans l'exploitation de l'idée marine qu'il faut la trouver. On sait que Debussy était un grand amateur de peinture, il aimait les représentations de la mer, par Turner (chacun ses défauts...) et Monet notamment, et a choisi lui-même de faire imprimer une reproduction de la Grande Vague de Kanagawa de Hokusai qui était au mur de son cabinet de travail, sur la couverture de la première édition de la partition (mais sans le mont Fuji Wink ) . La référence picturale, l'idée « descriptive » est évidente dans ses écrits, ses lettres, dans la fameuse qualification en « esquisses » symphoniques, et plus généralement dans la composition même.

Lorsque ses œuvres et particulièrement La Mer permirent à certains de faire un lien entre l'impressionnisme pictural et Debussy (en fait, l'idée d'impressionnisme musical est de Charles Malherbe et apparaît dans la notice du programme de La Mer) le compositeur s'empressa de rejeter la comparaison. Il n'avait pas tort, ces histoires d'impressionnisme étant plutôt une espèce de petit délire intellectuel, plaisir solitaire de critiques compensant par là leur manque de compréhension de la musique. Plus encore, ce terme d'impressionnisme évoque des compositeurs et des compositions d'un niveau un peu moindre, genre Déodat de Séverac, ou Jean Cras qui, en ancien marin, commit lui-même en 1928 un « Journal de bord », suite symphonique rappelant Debussy sans l'inspiration (jusqu'aux parties divisées en « quarts » : Quart de 8 à minuit, etc.). La Mer à elle seule a d'ailleurs inspiré un paquet d'œuvres de façon plus ou moins directe (Paysages et Marine de Charles Kœchlin, Marine d’Antoine Mariotte, lui-même officier de marine, Paysage maritime, encore de Jean Cras).

Le problème de La Mer, et ce qui justifie cette envie de parler d'impressionnisme, c'est que ce n'est pas une symphonie, ce n'est pas de la musique pure et abstraite ; mais ce n'est pas non plus un poème symphonique ou de la musique purement descriptive.Mais l'un des aspects de La Mer, avec son jeu d'absence-présence de forme, est de ressembler à un recueil de formulations musicales de l'idée marine, références thématiques et rythmiques autant qu'utilisation évocatrice des couleurs offertes par l'orchestre. Des motifs figuratifs qualifiées intelligemment d'« onomatopées » (Caroline Potter), c'est intéressant parce que cela approche à mon avis au mieux l'effet recherché dans certains passages (le début du III par exemple est un enchaînement et un empilement de ces onomatopées).

Aperçu des trois mouvements

I. De l'aube à midi sur la mer (temps total selon la partition : environ 8 minutes)
On commence en si mineur et 6/4, Très lent, dans une ambiance cosmogonique, une aube à proprement parler (avant l'aurore), et plutôt inquiétante d'ailleurs. Jusqu'à la mesure 23 : la deuxième section (Animez peu à peu) permet de passer par une double pédale persistante si-la-si-la à la dominante la de ré, qui permet de retomber (par le jeu d'une simple sixte napolitaine, donc) sur ré bémol qui demeurera la tonalité principale du premier mouvement. On arrive à une section 3, en 6/8, Modéré, sans lenteur où s'installe la tonalité de ré bémol majeur que conserve le reste du mouvement. Cette section est longue et riche en évocations. La section suivante débute sur le très beau départ de 16 violoncelles divisés, en 4/4 (Un peu plus mouvementé). Puis par la suite sans forcément distinguer à proprement de section, c'est la montée vers l'explosion finale à partir du chiffre 14 (Très lent) qui caractérise la fin de ce mouvement en apothéose. C'est donc à la fin que l'on comprend la construction de ce mouvement comme un long crescendo, une longue montée.

II. Jeux de vagues (environ 5 minutes 30)
Ce vrai-faux scherzo est aussi une des pages les plus modernistes de Debussy, un jeu de couleurs assez détonant et qui évoque une recherche debussyste qui va de Prélude à l'après-midi d'un faune jusqu'à Jeux, créé en 1913 par les ballets russes. Ce n'est pas un hasard si l'on retrouve cette idée de « jeux » dans ces deux pages qui sont parmi les plus audacieuses en termes de couleurs orchestrales, et rappellent même des compositeurs bien plus tardifs (Dallapiccola par exemple). C'est ce mouvement qui a le plus attiré les commentaires de Jean Barraqué, qui y voit « une pulvérisation sonore telle que le temps musical en devient presque insaisissable ».
La tonalité de ce second mouvement est en mi majeur, dont le si de l'introduction du I est la dominante, ce qui renforce la cohésion entre mouvements. On débute en 3/4, Allegro (dans un rythme très souple), par des timbres qui s'entrechoquent, avant qu'un semblant de stabilité ne soit fourni par les cordes à partir du chiffre 19 ([i]Assez animé), mais c'est justement ce jeu entre pupitres et entre substances motiviques qui se prolonge alors, les pupitres de cordes explosent, se divisent, jusqu'au chiffre 32 et cette sorte d'« arrêt », alerte saisissante (où plus que jamais il faut quitter toute tentation descriptive ou impressionniste) : cela permet de mieux repartir chiffre 33 (Très animé) sur une dernière section très animée et redoutable pour la synchronisation des pupitres, de cordes notamment. D'autant que Debussy demande des variations de tempi spectaculaires (En animant beaucoup, Très animé, En retenant, Au mouvement). Le tout se finit comme ça a commencé dans un jeu de timbres qui regarde quasiment vers Webern...

III. Dialogue du vent et de la mer (environ 7 minutes 30)
L'intention dramatique est plus nette dans ce troisième mouvement, ce qui explique peut-être qu'il m'évoque autant Stravinski depuis quelques temps, et le Sacre en particulier, ou encore Scriabine. En fait, c'est comme dans le I une construction montante, mais non plus dans l'enthousiasme et la jubilation, mais dans l'hostilité, une vraie guerre de thèmes qui évoque une guerre, un déchaînement des éléments (complices contre l'homme ?) plus qu'un dialogue apaisé, au vu du titre, et cela se finit dans la violence et l'anéantissement, bien plus que dans une apothéose...
La tonalité du mouvement commence en ut dièse mineur, soit le relatif du mi majeur du II, puis elle passe par enharmonie à la fin en ré bémol majeur. Le début à 2/2 (ce qui restera le cas ensuite), Animé et tumultueux ne peut pas être plus imagé. Là on retrouve beaucoup de figuralisme, le vent (les anches), la houle (les cordes qui se balancent firieusement), les vagues qui se brisent au loin (les cymbales)... Peut-être le mouvement le plus descriptif : à partir du chiffre 46 (Cédez très légèrement et retrouvez peu à peu le mouvement) on s'installe dans le dialogue, le vent et la mer, les vents et les cordes. Le tout est assez jouissif pour tout le monde et la tension se maintient, et culmine dans une explosion au chiffre 51. S'ensuit le moment d'inquiétude où les cors assombrissent le ciel, puis de nouveau un jeu de changements de tempi, pendant que les vents semblent danser sur les harmoniques des cordes. Le tout repart de plus belle en 56 (a Tempo), et on reprend la montée, ça presse, ça avance, les cuivres savent à chaque fois se rappeler pour tirer l'orchestre vers l'explosion finale à la fois furieuse et jubilatoire, et l'effondrement qui conclut.


Dernière édition par discobole le Dim 13 Mai 2012 - 3:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80030
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Dim 13 Mai 2012 - 3:13

discobole a écrit:
I. De l'aube à midi sur la mer
On commence en si mineur et 6/4, Très lent, dans une ambiance cosmogonique, une aube à proprement parler (avant l'aurore), et plutôt inquiétante d'ailleurs. Jusqu'à la mesure 23 : la deuxième section (Animez peu à peu) permet de passer par une double pédale persistante si-la-si-la à la dominante la de ré bémol, qui demeurera la tonalité principale du premier mouvement (par le jeu d'une simple sixte napolitaine, donc).

Qu'est-ce qui est la sixte napolitaine de ré bémol?
Ca me semble un peu tiré par les cheveux ton histoire, moi j'entends simplement un la majeur au chiffre 2 (même si ce n'est pas un la majeur au sens fonctionnel du terme), puis un ré bémol majeur soudain, la tierce devenant tonique, ce qui est assez courant d'ailleurs déjà chez les romantiques, mais je ne vois pas de sixte napolitaine là-dedans...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Dim 13 Mai 2012 - 3:37

Ouhlà oui, il est tard, j'ai pas relu, tout ça Embarassed J'ai arrangé ça, quant au léger abus de langage qui consiste à parler de sixte napolitaine dans ce cas, il est dû à Harry Halbreich, qui propose ce plan tonal assez schématique mais efficace.
Un ré bémol soudain, certes, mais le fait que la pédale fasse si-la au lieu de tenir le si n'est pas purement décoratif.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80030
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Dim 13 Mai 2012 - 3:50

Bon je vais m'arrêter là parce que c'est monsieur Halbreich, mais quand même son analyse de sixte napolitaine me semble foireuse. Laughing (car ce passage mesure 23 ne sonne pas du tout comme une dominante de ré)
Debussy change de tonalité de façon instinctive et soudaine le plus souvent, soit par note commune (c'est le cas ici avec le do# qui devient ré bémol) soit par tons éloignés simplement, mais il n'a pas besoin de justification théorique de ce genre me semble-t-il.
C'est histoire de dire un truc donc. Mr.Red (c'est souvent le problème des profs d'analyse et autres musicologues qui veulent tout expliquer, tout justifier, y compris avec des trucs complètement tirés par les cheveux)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anaxagore
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1257
Age : 52
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Dim 13 Mai 2012 - 7:34

Groupe A

Spoiler:
 


Dernière édition par Anaxagore le Dim 13 Mai 2012 - 7:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anaxagore
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1257
Age : 52
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Dim 13 Mai 2012 - 7:37

Discobole, puis-je avoir une autre groupe bounce ?

Passionnante cette écoute comparée mains ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1863
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Dim 13 Mai 2012 - 10:19

Anaxagore a écrit:
Groupe A

Spoiler:
 

Décidément, nos avis sont vraiment contraires sur cette écoute... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
Anaxagore
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1257
Age : 52
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Dim 13 Mai 2012 - 13:05

Ben. a écrit:
Anaxagore a écrit:
Groupe A

Spoiler:
 

Décidément, nos avis sont vraiment contraires sur cette écoute... Laughing

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1863
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Dim 13 Mai 2012 - 13:15

Anaxagore a écrit:
Ben. a écrit:
Anaxagore a écrit:
Groupe A

Spoiler:
 

Décidément, nos avis sont vraiment contraires sur cette écoute... Laughing

Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
athos
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 222
Age : 54
Localisation : lyon
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Dim 13 Mai 2012 - 14:21

Bon, j'ai vraiment du mal avec mon groupe (C).

On peut mettre des ex-aequo ?

(j'en mettrais presque 4 ...ce qui ne ferait guère avancer le schmilblick, j'en conviens Smile ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Dim 13 Mai 2012 - 14:23

Oui, bien sûr, quand on ne peut pas choisir...
Revenir en haut Aller en bas
Utnapištim
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3330
Age : 53
Localisation : Le vendredi soir à Pleyel.
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Dim 13 Mai 2012 - 18:14

Groupe A :


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 28
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Dim 13 Mai 2012 - 18:20

Décidément Laughing

Tu noteras toutefois, que dans ce groupe plus que dans le F, j'ai là des collègues en soutient, à commencer par celui implicite du chef Disco Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1863
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Dim 13 Mai 2012 - 18:44

C'est vraiment très clivé et très clivant, comme écoute... hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Lun 14 Mai 2012 - 1:55

Oui et non, ça dépend vraiment des groupes. Dans certains c'est l'unanimité totale, dans d'autres la guerre des clans, dans d'autres encore ça part dans tous les sens.

Mais ça commence à se dessiner. J'ai fait un petit tour des groupes, qui ont déjà tous entre 4 et 7 votes. Clairement, il y a du lourd parmi les versions qui seraient éliminées si les résultats étaient proclamés aujourd'hui. Mais il y a aussi des favoris qui devraient assurer leur qualification, des outsiders qui chutent et d'autres qui se renforcent, d'éventuelles surprises qui ne vous plaisent pas et d'autres qui pourraient aller au bout. Des choix qui me surprennent aussi, je l'admets, ou parfois des plébiscites auxquels je ne m'attendais pas. Des éliminations que je redoute, mais des qualifications (si ça se confirme) qui me font très plaisir aussi...

Le plus dur, ce sera peut-être d'éliminer le moins bon des seconds, je ne suis pas encore sûr que ça soit très judicieux.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anaxagore
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1257
Age : 52
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Lun 14 Mai 2012 - 5:43

discobole a écrit:
Oui et non, ça dépend vraiment des groupes. Dans certains c'est l'unanimité totale, dans d'autres la guerre des clans, dans d'autres encore ça part dans tous les sens.

Mais ça commence à se dessiner. J'ai fait un petit tour des groupes, qui ont déjà tous entre 4 et 7 votes. Clairement, il y a du lourd parmi les versions qui seraient éliminées si les résultats étaient proclamés aujourd'hui. Mais il y a aussi des favoris qui devraient assurer leur qualification, des outsiders qui chutent et d'autres qui se renforcent, d'éventuelles surprises qui ne vous plaisent pas et d'autres qui pourraient aller au bout. Des choix qui me surprennent aussi, je l'admets, ou parfois des plébiscites auxquels je ne m'attendais pas. Des éliminations que je redoute, mais des qualifications (si ça se confirme) qui me font très plaisir aussi...

Le plus dur, ce sera peut-être d'éliminer le moins bon des seconds, je ne suis pas encore sûr que ça soit très judicieux.

Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Utnapištim
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3330
Age : 53
Localisation : Le vendredi soir à Pleyel.
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Lun 14 Mai 2012 - 11:49

Spoiler:
 

Groupe G :

Spoiler:
 

On commence quand le second mouvement ? Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 28
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Lun 14 Mai 2012 - 11:53

Je clôturerai aussi mon tour avec le G, ce soir ou demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Lun 14 Mai 2012 - 12:12

Utnapištim a écrit:
On commence quand le second mouvement ? Mr.Red

T'es pas le seul impatient, je suis pressé de pouvoir commencer les révélations bounce
Revenir en haut Aller en bas
Anaxagore
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1257
Age : 52
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Lun 14 Mai 2012 - 17:25

Utnapištim a écrit:
Spoiler:
 

Groupe G :

Spoiler:
 

On commence quand le second mouvement ? Mr.Red

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1863
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Lun 14 Mai 2012 - 18:06

Mon avis sur le groupe D:

Spoiler:
 

Je mets vite mes avis sur H, qui s'annonce comme, peut-être, le groupe le plus relevé de cette écoute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
Anaxagore
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1257
Age : 52
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Lun 14 Mai 2012 - 18:48

Groupe G

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anaxagore
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1257
Age : 52
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Lun 14 Mai 2012 - 18:51

Discobole, puis-je recevoir le groupe suivant bounce ? Il me reste à écouter les groupes C, D, E et H ...

Merci d'avance Smile ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eleanore-clo
Mélomane averti


Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 04/12/2009

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Lun 14 Mai 2012 - 22:04

Bonsoir cher Discobole


J'ai écouté cette nouvelle version de l'extrait E3. Pour des raisons qui sont peut être liées à mon matériel informatique, la bande son a été coupée à quelques occasions durant la lecture.

Spoiler:
 

En vous remerciant encore de votre travail.

Cordialement
Eléanore-clo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Lun 14 Mai 2012 - 22:45

Merci mais ce n'est rien. C'était un peu ma faute si le son de E3 était défectueux la première fois. Par contre les coupures ça vient de toi, ou alors il y a un problème lié à l'upload ou au download, car en ce qui me concerne chez moi ça marche très bien.

Sinon, je vous fais un dernier point tendances, je me tairai ensuite jusqu'aux résultats Smile

Dans le groupe A...

Spoiler:
 

Dans le groupe B...

Spoiler:
 

Dans le groupe C...

Spoiler:
 

Dans le groupe D...

Spoiler:
 

Dans le groupe E...

Spoiler:
 

Dans le groupe F...

Spoiler:
 

Dans le groupe G...

Spoiler:
 

Dans le groupe H, enfin...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 28
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Lun 14 Mai 2012 - 23:00

Votes du Groupe G :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4031
Age : 22
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Lun 14 Mai 2012 - 23:43

Mes impressions sur le groupe A.

Spoiler:
 


Mon classement :
Spoiler:
 

_________________
Si Titus Andronicus avait compté six actes, Shakespeare s'en serait pris aux spectateurs des premiers rangs du parterre et les aurait fait périr dans d'atroces souffrances.
(Jan Kott, Shakespeare, notre contemporain)

La vérité est si vraie, la force si forte, la finesse si fine, la profondeur si profonde et la philosophie si universelle dans ce texte qu'il vaut bien la peine d'y passer un instant.
(Un journaliste américain, 1894)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Lun 14 Mai 2012 - 23:51

Un autre, Horatio ?
Revenir en haut Aller en bas
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4031
Age : 22
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Lun 14 Mai 2012 - 23:51

Malheureusement pas, je suis absent pour le reste de la semaine Shit .

_________________
Si Titus Andronicus avait compté six actes, Shakespeare s'en serait pris aux spectateurs des premiers rangs du parterre et les aurait fait périr dans d'atroces souffrances.
(Jan Kott, Shakespeare, notre contemporain)

La vérité est si vraie, la force si forte, la finesse si fine, la profondeur si profonde et la philosophie si universelle dans ce texte qu'il vaut bien la peine d'y passer un instant.
(Un journaliste américain, 1894)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Lun 14 Mai 2012 - 23:54

Tu veux pas annuler ton voyage à Vienne pour l'écoute comparée Mr. Green ?
Revenir en haut Aller en bas
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4031
Age : 22
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Lun 14 Mai 2012 - 23:55

discobole a écrit:
Tu veux pas annuler ton voyage à Vienne pour l'écoute comparée Mr. Green ?

What the fuck ?!?

Non.

Mr.Red

_________________
Si Titus Andronicus avait compté six actes, Shakespeare s'en serait pris aux spectateurs des premiers rangs du parterre et les aurait fait périr dans d'atroces souffrances.
(Jan Kott, Shakespeare, notre contemporain)

La vérité est si vraie, la force si forte, la finesse si fine, la profondeur si profonde et la philosophie si universelle dans ce texte qu'il vaut bien la peine d'y passer un instant.
(Un journaliste américain, 1894)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80030
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Mar 15 Mai 2012 - 0:41

Siegmund a écrit:


Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Mar 15 Mai 2012 - 1:14

Xavier a écrit:
Siegmund a écrit:


Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80030
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Mar 15 Mai 2012 - 1:26

Mais non, les cuivres arrivent plus nettement petit à petit, tout en ayant laissé les bois s'exprimer, c'est parfait. Smile

D'habitude on n'entend absolument pas les bois (la preuve, Siegmund a découvert cette partie de bois grâce à cette version), alors pour une fois!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   Mar 15 Mai 2012 - 1:39

Xavier a écrit:
Mais non, les cuivres arrivent plus nettement petit à petit, tout en ayant laissé les bois s'exprimer, c'est parfait. Smile

D'habitude on n'entend absolument pas les bois (la preuve, Siegmund a découvert cette partie de bois grâce à cette version), alors pour une fois!

Comme de très grands professionnels qui rattrapent subtilement une entrée foirée siffle
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 17Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10 ... 17  Suivant
 Sujets similaires
-
» Écoute comparée : Debussy, La Mer (terminé)
» Écoute comparée : Ravel, Trio avec piano (terminé)
» Petite écoute comparée (2è de Mahler)
» écoute comparée : Aida
» Écoute comparée: Bach BWV 733 (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: