Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Fauré: Pelléas et Mélisande

Aller en bas 
AuteurMessage
Kilban
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 453
Age : 30
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Fauré: Pelléas et Mélisande   Sam 21 Avr 2012 - 22:39

Bonjour,

Je n'ai pas trouvé de sujet sur cette œuvre que j'ai découverte avec joie il y a peu en prévision d'un concert au TCE mercredi prochain. Quelles versions me conseilleriez-vous? Ozama avec Boston m'a paru très bon, comparé à Anselmet, par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alarecherchedubeau.over-blog.com/
Kilban
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 453
Age : 30
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Re: Fauré: Pelléas et Mélisande   Jeu 26 Avr 2012 - 21:36

Personne? Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alarecherchedubeau.over-blog.com/
jpwol
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 357
Age : 28
Localisation : Troyes/Paris
Date d'inscription : 14/02/2009

MessageSujet: Re: Fauré: Pelléas et Mélisande   Jeu 26 Avr 2012 - 22:21

Je ne connais que la suite d'orchestre en 4 mouvements (celle qui a été donnée par Gatti au TCE dernièrement) et je n'ai qu'une seule version, un enregistrement de Charles Dutoit avec l'orchestre de Montréal, version que je trouve très bonne au demeurant, mais je n'ai pas d'autres points de repère donc... C'est en complément du requiem (avec Kiri Te Kanawa) et de la pavane pour orchestre et choeur. J'aime bien cette oeuvre mais pas au point d'en accumuler plusieurs versions, et celle ci me satisfait.
Ozawa avec Boston ce doit être très bien aussi, j'aime beaucoup Boston dans la musique française habituellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82881
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Fauré: Pelléas et Mélisande   Ven 27 Avr 2012 - 0:00

Il y a aussi Tortelier, Plasson... je n'ai pas de préférence particulière, mais ce sont aussi de bonnes versions que je peux conseiller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1868
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Fauré: Pelléas et Mélisande   Sam 5 Mai 2012 - 10:30

Il y a aussi une version intéressante d'Ormandy avec le NPO (Sony). Dutoit, c'est très très bien aussi.

Ma version préférée: Barbirolli avec le Hallé Orchestra, mais je ne sais pas si ça se trouve encore facilement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 30
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Fauré: Pelléas et Mélisande   Mer 15 Aoû 2012 - 12:46

Je relance fleurs

Je peux avoir facilement Marriner, Darlington et Ansermet .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Philippe VLB
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 809
Age : 52
Date d'inscription : 21/07/2012

MessageSujet: Re: Fauré: Pelléas et Mélisande   Mer 15 Aoû 2012 - 13:17

jpwol a écrit:
Je ne connais que la suite d'orchestre en 4 mouvements

En tout cas, la version Plasson propose, en plus, "Melisande's Song" pour voix et orchestre que Fauré réutilisera plus tard pour "Crépuscule" de "La Chanson d’Ève".



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1868
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Fauré: Pelléas et Mélisande   Mer 15 Aoû 2012 - 18:49

Siegmund a écrit:
Je relance fleurs

Je peux avoir facilement Marriner, Darlington et Ansermet .

Dans les cas où tu cherchais des avis sur ces version:

Je ne connais pas Darlington.

Marriner est correct, même si le pupitres des cordes prend très clairement le dessus sur les autres, et que les bois sont assez souvent effacés. Je trouve plus de subtilités chez Ansermet, moins démonstratif, qui refuse l'expressivité parfois un peu facile de Marriner. La prise de son est moins efficace, moins transparente, par contre.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6981
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Fauré: Pelléas et Mélisande   Sam 22 Déc 2018 - 21:27

Pelléas et Mélisande, op. 80: Suite. Masques et bergamasques, op. 112: Suite. Pavane, op. 50


- Armin Jordan / Orchestre de chambre de Lausanne
Lausanne, XI.1981
Erato



- Neville Marriner / Academy of St. Martin-in-the-Fields
Londres, 1981
Decca / Argo


Deux enregistrements que j’avais beaucoup écoutés quand j’étais enfant. (Eh oui, moi aussi j’ai été enfant, moi aussi j’ai écouté de la musique jolie, des orchestres de chambre un peu ronds et des chefs gentils.)

Les deux approches sont assez opposées. Chez Marriner (apparemment celui que j’avais gardé dans l’oreille), la sonorité instrumentale est plus claire de timbre, les textures un peu plus lisses, la prise de son plus proche et plus détaillée, aussi; les équilibres sonores mettent (un peu trop) en avant les cordes, ce qui est assez cohérent avec une lecture linéaire qui privilégie l’élément mélodique et n’est pas dépourvu d’un certain rebond rythmique. À l’inverse, chez Jordan, les timbres ont une espèce de patine sombre, le grain est un peu plus épais, la prise de son est aussi plus lointaine et un peu enveloppante et l’image orchestrale a plus d’ampleur; les strates sonores sont en revanche plus riches (on y entend davantage d’arrière-plans et de voix intermédiaires, en particulier du côté des bois) et la lecture a quelque chose de plus creusé, de plus carré, de plus «germanisant», presque (ce qui, dans mon souvenir, était assez pertinent dans les symphonies de Dukas et de Chausson gravées à la même époque par Jordan - il faudrait que je les réécoute.)

Du coup, les points forts de ces deux disques sont assez opposés: dans le pastiche classicisant des Masques et bergamasques, la vivacité un peu distanciée et la clarté de Marriner sont assez parfaits; en revanche, cette lecture n’évite pas la superficialité et ni une certaine fadeur dans Pelléas. À l’inverse chez Jordan, autant les Masques semblent peu dansants et épais, autant, dans Pelléas, on sent la patte de Koechlin à l’orchestration (alors qu’on ne percevait pas toutes ces strates chez Marriner), et puis il y règne une atmosphère plus solennelle, plus mystérieuse, que j’ai préférée.

Quant à la Pavane, Marriner joue la version avec chœur (mais celui-ci n’est pas identifié sur mon disque) alors que Jordan joue la version orchestrale. Du coup, l’un et l’autre sont assez recommandables: dans cette œuvre qui peut vite tourner au robinet d’eau tiède, le chœur ajoute un peu de relief chez Marriner, les timbres des instruments solistes chez Jordan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fauré: Pelléas et Mélisande   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fauré: Pelléas et Mélisande
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fauré: Pelléas et Mélisande
» Debussy - Pelléas et Mélisande
» Pelléas et Mélisande - 15 et 17/04/11 - TCE
» Debussy Pelléas et Mélisande - Bastille - Février-mars 2012
» Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: