Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Netrebko/Bashkirova, Mélodies russes, Gaveau 03/05/2012

Aller en bas 
AuteurMessage
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20183
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Netrebko/Bashkirova, Mélodies russes, Gaveau 03/05/2012 Empty
MessageSujet: Netrebko/Bashkirova, Mélodies russes, Gaveau 03/05/2012   Netrebko/Bashkirova, Mélodies russes, Gaveau 03/05/2012 EmptyVen 4 Mai 2012 - 0:07

Anna Netrebko, Mélodies Russes : 03/05/2012

Salle Gaveau, Paris


Nikolai Rimsky-Korsakov :
Ce dont je rêve en secret, Opus 40 n°3
Pardonne ! Oublie les jours d'agonie, Opus 27 n°4
Ce n'est pas le vent, soufflant des hauteurs, Opus 43 n°2
Le chant de l'alouette, Opus 43 n°1

Les monts de Géorgie, Opus 3 n°4
Au royaume de la rose et du vin, Opus 8 n°5
Chanson de Suleika, Opus 26 n°4
Captivé par la rose, Opus 2 n°2

Le cortège aérien des nuages, Opus 42 n°3
La Nymphe, Opus 56 n°1
Songe d'une nuit d'été, Opus 56 n°2

Piotr Tchaïkovsky :
Dis, qui chante à l'ombre des branches, Opus 57 n°1
Oublier si vite
Nuits de folie, Opus 60 n°6
Pourquoi ?, Opus 6 n°5

Sérénade, Opus 63
J'étais pourtant comme un brin d'herbe, Opus 47 n°7

Parmi les jours de spleen, Opus 73 n°5
Que règne le jour, Opus 47 n°6


BIS:
Anton Dvorak : Quand ma vieille mère, Opus 55 n°4
Piotr Tchaïkovsky : Que règne le jour, Opus 47 n°6
Richard Strauss : ??


Elena Bashkirova, piano



Reprise en quasi intégralité du programme immortalisé en 2009 à Salzbourg. Et par rapport à ce qui a été enregistré, on peut noter un bel approfondissement des textes et des mélodies. Tout au long de la soirée, la soprano russe se montre particulièrement à l'aise dans les ambiances et les nuances. Son interprétation de chaque mélodie semble plongée dans le lyrisme d'un bout à l'autre. Pas d'interprétation retenue ou sobre, mais une grande vie. Tout au long de la soirée, la soprano va vivre scéniquement les histoires qu'elle nous délivre, et la voix suit le côté dramatique de la vision scénique.
Question voix, Netrebko est ici dans une grande forme, avec la voix libre et facile d'un bout à l'autre de la tessiture. Et question dynamique, c'est une vraie démonstration. La salle étant assez petite, la chanteuse se permet du coup beaucoup de demi-teintes et de piani, donnant du coup une belle intimité à ces mélodies.
Au cours de la soirée, des moments suspendus peuvent apparaître avec des mélodies comme la "Chanson de Suleika", "Captivé par la rose", ou "Parmi les jours de spleen"... Pour contrebalancer, nous avons les grands moments d'emportement comme le grand crescendo de "Pourquoi ?" ou "Que règne le jour". En fait, chaque mélodie est très bien ciselée et vécue. Et on se trouve face à un récital qui permet de profiter des bijoux qu'ont peu composer ces deux génies russes. Et un tel programme est tout de même assez rare sur scène à Paris, tout comme la présence de Netrebko !

Si le chant était remarquable, il n'en est malheureusement pas de même pour le piano. Si Rimsky n'écopa que de quelques pains... Tchaikovsky se trouve beaucoup moins bien lotis, avec là aussi des erreurs et des pains, mais en plus certaines mélodies tout à fait flottantes. La Sérénade est par exemple un vrai naufrage, avec un balancement hiératique et un manque total de rythme. Dans d'autres mélodies, on aura droit à une rustine... enfin bref, Netrebko a bien du mérite et semble continuer à chanter sans se soucier du piano qui à certains moments court un peu après le chant.

On notera l'aisance scénique de Netrebko justement, se promenant sur scène et toujours à chercher le contact avec le public, comme le montre son jeu dans la Sérénade de Tchaikovsky...
Le public justement, était assez mauvais... Que beaucoup soient venus uniquement sur le nom de Netrebko ne fait pas vraiment mystère. Mais cela n'empêche pas d'écouter avec attention les mélodies... L'annonce et le programme indiquent bien de ne pas applaudir entre les mélodies d'un même cycle... et bien sûr il y a toujours des spectateurs qui applaudissent... Tout le long de la soirée, les flashs crépitent pour "conserver un souvenir" sûrement... Et que dire des applaudissements qui fusent alors que le piano n'a même pas fini de résonner... En bref, on s'en fiche de ce que chante Netrebko... Elle pourrait chanter "Ah le petit vin blanc", beaucoup seraient sûrement tout aussi heureux !

Enfin malgré tout, Netrebko a fait là un grand récital et on est tellement content de sentir son bonheur à chanter dans sa langue natale...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
voiceless
Néophyte


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 05/05/2012

Netrebko/Bashkirova, Mélodies russes, Gaveau 03/05/2012 Empty
MessageSujet: Anna Netrebko mélodies russes   Netrebko/Bashkirova, Mélodies russes, Gaveau 03/05/2012 EmptySam 5 Mai 2012 - 13:22

Bonjour Polyeucte!
J'espère ne pas avoir fait trop de bruit... oui, on a peu respecté la consigne de ne pas applaudir entre les lieds. Ce fut une très belle soirée, avec une artiste qui ne frime pas ni quand elle chante ni aux saluts. Elle est en plein épanouissement vocal et effectivement l'entendre dans sa langue la montre d'une immense authenticité artistique. Elle vibre à chaque intonation musicale et à une palette d'affects incroyables. Ce fut poignant et vocalement inouï, plus beau et somptueux que l'Album 'In the Still of Night'.(Elle l'a suivi en tous points sauf pour Lullaby qu'elle n'a pas chanté me semble-t-il)
J'ai un point différent à propos des Bis: Il me semble qu'elle a commencé par Song my Mother Taught Me, suivi de Cecilia (R. Strauss) pour terminer par Morgen(R. Strauss) non sans l'avoir présenté avec humour et grande gentillesse!
Revenir en haut Aller en bas
Fanencore
Néophyte


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 07/05/2012

Netrebko/Bashkirova, Mélodies russes, Gaveau 03/05/2012 Empty
MessageSujet: Netrebko/ Bashkirova, Mélodies russes, Gaveau 03/05/2012   Netrebko/Bashkirova, Mélodies russes, Gaveau 03/05/2012 EmptyLun 7 Mai 2012 - 22:45

Bonjour,

Merci pour vos deux messages, j'ai cru que personne ne semblait s'intéresser à ce concert même pas France Musique, pour moi mémorable, une première.

Tout est dit dans le mail de Polyeucte, même si le piano n'était aussi bon sur l'enregistrement live de 2009, j'ai pu apprécier l'évolution vocale évidente de Netrebko, son aisance, présence scénique, ainsi que sa lucidité en interprétant, pour apaiser la salle, le dernier bis.

J'ai pu m'émouvoir en live de "J'étais pourtant comme un brin d'herbe, Opus 47 n°7".

Une grande leçon de chant, de simplicité et d'humilité. Elle ne peut que parfaire et enrichir son chant, on sent que ses bases sont solides, qu'elle a toute sa tête malgré sa popularité hors de France, du métier. Elle fait plaisir à voir par son naturel sans fragilité, elle rassure, est elle-même avant tout, pas donné à tout le monde.

Du bonheur à l'état brut.

Bravo ! encore
Revenir en haut Aller en bas
voiceless
Néophyte


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 05/05/2012

Netrebko/Bashkirova, Mélodies russes, Gaveau 03/05/2012 Empty
MessageSujet: Netrebko/Bashkirova, Mélodies russes,    Netrebko/Bashkirova, Mélodies russes, Gaveau 03/05/2012 EmptyMer 9 Mai 2012 - 23:16

http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=3705&cntnt01origid=57&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=54
Forum opera heureusement était là car effectivement il y a eu peu ou pas d'écho de cette sublime soirée à Gaveau. France Musique devait recevoir la Diva autoproclamée qui hélas annula mais pas d'entretien avec Anna Netrebko de prévu pour ce passage à Paris. Il faut dire qu'elle n'a vraiment pas l'attitude de s'imposer dans ce rôle. Elle a une fraîcheur et un naturel surprenants quand on pense qu'elle fait les saisons du Met et de la Scala maintenant...
Revenir en haut Aller en bas
Fanencore
Néophyte


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 07/05/2012

Netrebko/Bashkirova, Mélodies russes, Gaveau 03/05/2012 Empty
MessageSujet: Netrebko/ Bashkirova, Mélodies russes, Gaveau 03/05/2012    Netrebko/Bashkirova, Mélodies russes, Gaveau 03/05/2012 EmptyVen 11 Mai 2012 - 14:38

Un article intéressant avec quelques photos du concert :

http://anna-netrebko.blogspot.fr/2012/05/anna-netrebko-salle-gaveau-paris-3-may.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Netrebko/Bashkirova, Mélodies russes, Gaveau 03/05/2012 Empty
MessageSujet: Re: Netrebko/Bashkirova, Mélodies russes, Gaveau 03/05/2012   Netrebko/Bashkirova, Mélodies russes, Gaveau 03/05/2012 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Netrebko/Bashkirova, Mélodies russes, Gaveau 03/05/2012
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Netrebko/Bashkirova, Mélodies russes, Gaveau 03/05/2012
» Les instruments de musiques russes
» Henri Dutilleux (1916-2013)
» Jaufré Rudel
» August De Boeck

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: