Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Rafael Kubelik

Aller en bas 
AuteurMessage
Igor Wagner
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 59
Age : 20
Date d'inscription : 26/05/2012

MessageSujet: Rafael Kubelik   Sam 26 Mai 2012 - 13:20

Bonjour à tous,

il ne me semble pas que ce chef d'orchestre (que j'admire beaucoup d'ailleurs) ait été sujet d'une rubrique, alors pourquoi ne pas commencer maintenant ?

Le nom de Rafael Kubelík est resté longtemps indissociable de la musique de Gustav Mahler, dont il fut le premier à enregistrer l'intégrale des symphonies. Mais c'est surtout l'image d'un grand propagateur de la culture musicale d'Europe centrale que l'on retiendra.

Ses disques les meilleurs sont:

-Verdi: Rigoletto (avec Carlo Bergonzi, Dietrich Fischer-Dieskau, Renata Scotto, Ivo Vinco... et l'Orchestre et le choeur de la Scala de Milan) (DG)
http://i43.tower.com/images/mm106519718/verdi-rigoletto-rafael-kubelik-cd-cover-art.jpg

-Dvorak: Les symphonies 8 et 9 "du nouveau monde" avec le Berliner Philharmoniker (DG) http://www.forsyths.co.uk/records-home/files/dg-dvorak-kubelik.jpg

-Schumann: Les 4 symphonies avec le Berliner Philharmoniker (DG) http://i43.tower.com/images/mm114266058/schumann-4-symphonies-rafael-kubelik-cd-cover-art.jpg

-Mahler: L'integrale des symphonies avec l'Orchestre de la Radiodiffusion bavaroise (DG)
http://ecx.images-amazon.com/images/I/413E6F0HWSL._SL500_AA300_.jpg

-Smetana: Má Vlast avec l'Orchestre Philharmnique Tchèque (Supraphon)
http://www.musicweb-international.com/classrev/2002/Apr02/Ma_Vlast_Kubelik.jpg


Il est également connu dans le répertoire de compositeurs tels que Janacek, Mendelssohn, Haendel, Weber, Bartok, Wagner, Beethoven...

J'en ai oublié ??
Connaissez-vous d'autres enregistrements remarquables ??

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4044
Age : 24
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Rafael Kubelik   Sam 26 Mai 2012 - 13:49

Kubelik dans Dvorak : sincèrement, dans la tradition des chefs tchèques, on trouve beaucoup mieux. Les symphonies avec le Philharmonique de Berlin ne sont pas mauvaises, mais souvent trop grasses, péchant par excès de dramatisme, de poids orchestral et par manque de légèreté (c'erst souvent fatal dans la musique du compositeur tchèque).
Je connais les 6, 7, 8 et 9 (je n'ose par aller écouter les précédentes) ; la Sixième est trop boursouflée, la Neuvième s'en sort mieux. Le drame de la Septième est exacerbé, c'est presque indigeste dans certains passages - mais aussi grandiose à d'autres moments. La Huitième est finalement celle qu'il réussit le mieux d'après mes souvenirs. Il faut voir que c'est surtout la pâte sonore de Berlin qui prétérite Dvorak.

Sinon, il y a ces enregistrements antérieurs avec Vienne, que je préfère (EDIT : mouais, quoique Neutral ) :



Mais pour moi, Kubelik dans Dvorak c'est surtout ça :



Un Stabat Mater de toute beauté, limpide et poignant "comme il faut".


Dernière édition par Horatio le Lun 28 Mai 2012 - 14:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1863
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Rafael Kubelik   Sam 26 Mai 2012 - 13:56

Horatio a écrit:
Kubelik dans Dvorak : sincèrement, dans la tradition des chefs tchèques, on trouve beaucoup mieux. Les symphonies avec le Philharmonique de Berlin ne sont pas mauvaises, mais souvent trop grasses, péchant par excès de dramatisme, de poids orchestral et par manque de légèreté (c'erst souvent fatal dans la musique du compositeur tchèque).
Je connais les 6, 7, 8 et 9 (je n'ose par aller écouter les précédentes) ; la Sixième est trop boursouflée, la Neuvième s'en sort mieux. Le drame de la Septième est exacerbé, c'est presque indigeste dans certains passages - mais aussi grandiose à d'autres moments. La Huitième est finalement celle qu'il réussit le mieux d'après mes souvenirs. Il faut voir que c'est surtout la pâte sonore de Berlin qui prétérite Dvorak.

Sinon, il y a ces enregistrements antérieurs avec Vienne, que je préfère :



Mais pour moi, Kubelik dans Dvorak c'est surtout ça :



Un Stabat Mater de toute beauté, limpide et poignant "comme il faut".

Je vais faire ma pub et renvoyer à mes dernières impressions sur les symphonies de Dvorak, hors 9è. Mais en général, je rejoins Horatio, voire j'irais plus loin, Kubelik me semble bien trop teuton et lourd pour Dvorak: il passe très souvent à côté de la légèreté des oeuvres. Dans la 7è, c'est flagrant: l'intensité dramatique n'a pas lieu d'être dans cette oeuvre, ou du moins, pas au détriment, comme c'est le cas ici, de la poésie et de la couleur propres à cette symphonie.

Pas étonnant, partant de là, qu'il s'en sorte mieux dans la 8è, la plus lourde et la plus boursoufflée du répertoire de Dvorak... hehe

J'aime bien ce chef. Malgré tout, dans tous les répertoires que tu cites, j'y préfère largement et de beaucoup d'autres chefs, qu'ils soient ses contemporains ou pas.
A parler d'intégrale, son Mahler me semble bien loin devant son Dvorak, même si ça n'est pas le Mahler que j'affectionne personnellement.
Je le préfère surtout dans l'opéra, et surtout dans le Palestrina de Pfitzner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
Diablotin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1014
Age : 51
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Rafael Kubelik   Sam 26 Mai 2012 - 22:07

Outre les très grands enregistrements déjà cités Mahler, Schumann...), je rajouterai :
• Magnifique "Mathis der Maler" de Hindemith chez EMI
• Belle intégrale des symphonies de Beethoven, chez DGG, avec un orchestre différent pour chaque symphonie. Classique, équilibrée, très chantante.
• Un excellent "Gurre Lieder" de Schoenberg (DGG, ancien mais de bonne qualité sonore pur l'époque)
• Un "Freischutz" qui vieillit fort bien...
... bref, un grand chef un peu méconnu, un peu oublié, qui a pourtant beaucoup enregistré, souvent avec succès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Igor Wagner
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 59
Age : 20
Date d'inscription : 26/05/2012

MessageSujet: Re: Rafael Kubelik   Sam 26 Mai 2012 - 22:19

L'intégrale des symphonies de Beethoven chez DG est-elle encore trouvable ??

Sinon je trouve la 8ème de Dvorak avec le Berliner est tout à fait dans son jus et dans le bon esprit.
La 9ème est très vitruose et lyrique mais je ne connais pas celle avec le Wiener Philharmoniker.

Merci du conseil Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rafael Kubelik   Sam 26 Mai 2012 - 23:13

C'est drôle mais il y a des chefs qui ont leurs fans et pour lesquels j'ai du mal à me passionner, du fait que je trouve toujours leurs lectures parfaitement lisses et relativement ennuyeuses. C'est le cas de Kubelik, mais aussi de Schuricht ou de Szell, que j'ai souvent tendance à fuir et à mettre un peu dans le même panier. Trop de classicisme tue vraiment le classicisme...
Revenir en haut Aller en bas
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1863
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Rafael Kubelik   Sam 26 Mai 2012 - 23:29

discobole a écrit:
C'est drôle mais il y a des chefs qui ont leurs fans et pour lesquels j'ai du mal à me passionner, du fait que je trouve toujours leurs lectures parfaitement lisses et relativement ennuyeuses. C'est le cas de Kubelik, mais aussi de Schuricht ou de Szell, que j'ai souvent tendance à fuir et à mettre un peu dans le même panier. Trop de classicisme tue vraiment le classicisme...

Oui, sauf qu'on peut considérer que Szell est indispensable dans Mozart, par exemple, alors que Kubelik ne l'est pas vraiment où que ce soit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rafael Kubelik   Sam 26 Mai 2012 - 23:33

Ben. a écrit:
discobole a écrit:
C'est drôle mais il y a des chefs qui ont leurs fans et pour lesquels j'ai du mal à me passionner, du fait que je trouve toujours leurs lectures parfaitement lisses et relativement ennuyeuses. C'est le cas de Kubelik, mais aussi de Schuricht ou de Szell, que j'ai souvent tendance à fuir et à mettre un peu dans le même panier. Trop de classicisme tue vraiment le classicisme...

Oui, sauf qu'on peut considérer que Szell est indispensable dans Mozart, par exemple, alors que Kubelik ne l'est pas vraiment quelque part...

J'ai tendance à être d'accord avec toi. Ceci étant, certains te diront que Kubelik est indispensable dans Mahler, ou dans Dvorak. Je ne suis pas d'accord, mais je comprends qu'on aime ses Mahler (quant à Dvorak, c'est le compositeur qui n'est pas indispensable Mr.Red ). C'est juste que je trouve que c'est tellement propret que ça manque complètement du relief que j'y cherche, la crudité, l'ironie, le grincement. Après s'aventurer dans d'autres lectures de Kubelik, genre Mozart justement, c'est effectivement s'infliger un truc assez risqué, alors que Szell ça a le mérite de passer un peu plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1863
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Rafael Kubelik   Sam 26 Mai 2012 - 23:54

discobole a écrit:
Ben. a écrit:
discobole a écrit:
C'est drôle mais il y a des chefs qui ont leurs fans et pour lesquels j'ai du mal à me passionner, du fait que je trouve toujours leurs lectures parfaitement lisses et relativement ennuyeuses. C'est le cas de Kubelik, mais aussi de Schuricht ou de Szell, que j'ai souvent tendance à fuir et à mettre un peu dans le même panier. Trop de classicisme tue vraiment le classicisme...

Oui, sauf qu'on peut considérer que Szell est indispensable dans Mozart, par exemple, alors que Kubelik ne l'est pas vraiment quelque part...

J'ai tendance à être d'accord avec toi. Ceci étant, certains te diront que Kubelik est indispensable dans Mahler, ou dans Dvorak. Je ne suis pas d'accord, mais je comprends qu'on aime ses Mahler (quant à Dvorak, c'est le compositeur qui n'est pas indispensable Mr.Red ). C'est juste que je trouve que c'est tellement propret que ça manque complètement du relief que j'y cherche, la crudité, l'ironie, le grincement. Après s'aventurer dans d'autres lectures de Kubelik, genre Mozart justement, c'est effectivement s'infliger un truc assez risqué, alors que Szell ça a le mérite de passer un peu plus vite.

Si tu m'as lu ici et là, tu auras vu que je suis le premier à trouver ses Dvorak (compositeur vraiment passionnant par ailleurs ) totalement dispensables.
Je connais mal ses Mahler, moi, vu que ça a tendance à m'ennuyer très vite également (ses interprétations, hein, pas Mahler !)

Plus qu'un manque d'aspérité, plus que ses lectures très lisses et propres, je le trouve toujours très démonstratif, un peu lourd, et manquant cruellement de finesse, assez souvent. Après, ses Schumann font encore parfois référence, mais il faut déjà avoir envie d'écouter les symphonies de Schumann... kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rafael Kubelik   Dim 27 Mai 2012 - 0:03

Ben. a écrit:
Si tu m'as lu ici et là, tu auras vu que je suis le premier à trouver ses Dvorak (compositeur vraiment passionnant par ailleurs ) totalement dispensables.
Je connais mal ses Mahler, moi, vu que ça a tendance à m'ennuyer très vite également (ses interprétations, hein, pas Mahler !)

Plus qu'un manque d'aspérité, plus que ses lectures très lisses et propres, je le trouve toujours très démonstratif, un peu lourd, et manquant cruellement de finesse, assez souvent. Après, ses Schumann font encore parfois référence, mais il faut déjà avoir envie d'écouter les symphonies de Schumann... kiss

En tout cas dans l'écoute Schumann il avait pris cher Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1863
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Rafael Kubelik   Dim 27 Mai 2012 - 0:06

discobole a écrit:
Ben. a écrit:
Si tu m'as lu ici et là, tu auras vu que je suis le premier à trouver ses Dvorak (compositeur vraiment passionnant par ailleurs ) totalement dispensables.
Je connais mal ses Mahler, moi, vu que ça a tendance à m'ennuyer très vite également (ses interprétations, hein, pas Mahler !)

Plus qu'un manque d'aspérité, plus que ses lectures très lisses et propres, je le trouve toujours très démonstratif, un peu lourd, et manquant cruellement de finesse, assez souvent. Après, ses Schumann font encore parfois référence, mais il faut déjà avoir envie d'écouter les symphonies de Schumann... kiss

En tout cas dans l'écoute Schumann il avait pris cher Mr.Red

Le pauvre Kubelik en prend presque autant pour son grade que Masur... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
Diablotin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1014
Age : 51
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Rafael Kubelik   Dim 27 Mai 2012 - 9:35

JFrej a écrit:
L'intégrale des symphonies de Beethoven chez DG est-elle encore trouvable ??

Non, pas en tant qu'intégrale, mais tu peux la reconstituer au gré des rééditions dans différentes collections parues chez DGG (Resonance, 2CD -4,5 et 6 + 7, 8 et 9, les 1,2 et 3 sont dans le coffret "Rafael Kubelik : rare recordings").
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Utnapištim
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3330
Age : 54
Localisation : Le vendredi soir à Pleyel.
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Rafael Kubelik   Lun 28 Mai 2012 - 14:38



C'est vraiment un disque que j'écoute assez souvent. thumright

Par contre ses enregistrements DGG ne m'intéressent pas. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rafael Kubelik   Lun 28 Mai 2012 - 14:46

Supraphon vient de rééditer quelques enregistrements avec la Philharmonie Tchèque, ça peut également être intéressant :


Je n'écoute que rarement Kubelík, mais je l'ai toujours trouvé assez sincère, il n'a jamais cherché à compenser une certaine mollesse de son discours par du surlignage ou des bizarreries. Il me reste ainsi plutôt sympathique.
Revenir en haut Aller en bas
Igor Wagner
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 59
Age : 20
Date d'inscription : 26/05/2012

MessageSujet: Re: Rafael Kubelik   Lun 28 Mai 2012 - 16:00

Citation :
je l'ai toujours trouvé assez sincère, il n'a jamais cherché à compenser une certaine mollesse de son discours par du surlignage ou des bizarreries. Il me reste ainsi plutôt sympathique.

C'est exactement ça que j'aime chez lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1392
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Rafael Kubelik   Mer 6 Juin 2012 - 8:29

Et n'oublions pas son magnifique Lohengrin chez DG avec une distribution de rêve - la grande période DG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8308
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Rafael Kubelik   Mer 6 Juin 2012 - 8:40

LeKap a écrit:
Et n'oublions pas son magnifique Lohengrin chez DG avec une distribution de rêve - la grande période DG

Même chose pour ses extraordinaires Meistersinger !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1392
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Rafael Kubelik   Jeu 7 Juin 2012 - 8:42

bAlexb a écrit:
LeKap a écrit:
Et n'oublions pas son magnifique Lohengrin chez DG avec une distribution de rêve - la grande période DG

Même chose pour ses extraordinaires Meistersinger !

Exact bAlexb et son Parsifal également
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gluckhand
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1563
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: Rafael Kubelik   Sam 31 Aoû 2013 - 6:26

Depuis quelques années je me suis mis à réestimer ce chef , mais c'est surtout par ses live que je l'apprécie le plus là j'écoute des extraits de LA Création de Haydn avec l'orchestre de la Raï, un vieux truc mono enregistré en 1959, malgré ses faiblesses vocales , ça se laisse très agréablement écouter et c'est un chef qui me semble avoir eu une curiosité musicale assez étendue, il a fait des enregistrements de Hartmann qui restent d'actualité bien avant les autres?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ojoj
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 652
Age : 32
Localisation : Bayonne/Bordeaux
Date d'inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: Rafael Kubelik   Sam 31 Aoû 2013 - 13:23

A propos de Haydn par Kubelik je signale deux belles versions de deux piéces sacrées disponible en cds chez orfeo: la création avec Margaret Marschall et Lucia Popp entre autre et la messe de ste Cécile avec Popp, Laubenthal et Moll
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gluckhand
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1563
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: Rafael Kubelik   Mar 19 Nov 2013 - 14:26

Discographie complète de ce chef
http://vagne.free.fr/kubelik/Honegger.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Rafael Kubelik   Mar 18 Mar 2014 - 22:20

A paraître en mai prochain chez DG, une plutôt bienvenue "Kubelik Symphony Edition" en 23 CDs:





Les intégrales Schumann, Dvorak (avec les Berliner) et Mahler (avec la radio bavaroise) sont plutôt bien connues (elles ne font pas l'unanimité mais n'en gardent pas moins des qualités certaines) mais l'intégrale Beethoven avait disparu du catalogue depuis un moment. Il faut dire que c'est une curiosité car Kubelik y dirige un orchestre différent par symphonie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25240
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Rafael Kubelik   Mer 19 Mar 2014 - 0:59

Very Happy Excellente nouvelle !

C'est avec Kubelik que j'avais découvert la de Beethoven, en vinyle. Ce fut d'ailleurs mon tout premier disque classique.

Je n'ai jamais entendu les autres interprétations de cette intégrale qui effectivement fut enregistrée avec un orchestre différent pour chaque oeuvre.

La , c'était à Boston.

Pour le reste :

1 : London Symphony
2 : Concertgebouw
3 : Philharmonique de Berlin
4 : Philharmonique Israël
6 : Orchestre de Paris
7 : Philharmonique de Vienne
8 : Cleveland
9 : Radio bavaroise

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Rafael Kubelik   Mer 19 Mar 2014 - 1:13

Aucune lacune criante ici: les intégrales Schumann, Mahler et Dvorak ont depuis leur lancement fait partie du catalogue plus ou moins permanent de la DG. Il en va autrement de celle que DG lui permit d'entreprendre, une symphonie (et un orchestre) à la fois à la fin des années soixante-dix:

1 - LSO
2 - Concertgebouw
3 - BP
4 - Israel Philharmonic
5 - Boston Symphony
6 - Orchestre de Paris
7 - WP
8 - Cleveland Orchestra
9 - BRSO

Quand c'est sorti, la revue phare aux USA, High Fidelity, avait donné les jugements suivants:

1 - très bon. Orchestre super virtuose.
2- superbe, une des meilleures.
3 - massif, sans surprise, très musical.
4 - orchestre un peu maigre, mais interprétation remarquable.
5 - somptueux et plein d'énergie.
6 - le point faible du cycle (énergie rythmique en défaillance et intonation suspecte des vents).
7 - très bon mais trop 'mainstream' pour modifier la discographie.
8 - la meilleure du cycle et de la disco de cette symphonie (mais qui achète une intégrale pour cette symphonie ??).
9 - sans être un triomphe, une très belle réussite.

De toutes ces interprétations je n'ai entendu personnellement que les nos 2-9. Il me reste les 5, 7, 8 et 9.

Dans le cas des Mahler, des versions live contemporaines, apparemment toutes meilleures que le produit du studio ont la faveur des connaisseurs. J'ai l'intégrale studio mais n'ai pas entendu les live (label Audite).  À prix doux, elles sont encore des références pour des versions musicales, non théâtrales, rapides et d'écoute abordable. J'aime en particulier les 5 premières.

Schumann: Kubelik allait faire mieux 15 ans plus tard avec son BRSO (Sony). Le produit DGG demeure compétitif.

Dvorak: cette intégrale a toujours été chère vs les rééditions de Wislocki, Kertesz, Kosler et autres. À moins d'être très abordable, on peut trouver aussi bien ailleurs. Ce qui n'est pas pour dénigrer une interprétation d'un très bon niveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diablotin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1014
Age : 51
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Rafael Kubelik   Sam 22 Mar 2014 - 10:14

J'ai déjà tout en coffrets ou en disques séparés...
Concernant les Beethoven plus spécifiquement -qui furent disponibles à très petit prix sur Amazon Italie il y a quelques années-, les n°3, 4 et 6 (avec l'orchestre de Paris) sont vraiment très bien, les n°1, 8 et 9 sont un peu en retrait, mais restent attachantes. Ce n'est jamais révolutionnaire, c'est toujours bien chantant.
Pour s'amuser un peu, il est très intéressant de comparer la 7ème, avec Vienne, avec celle de C. Kleiber, enregistré au même moment avec le même orchestre ! Deux belles versions que tout oppose...
Spoiler:
 
Cette intégrale n'a guère eu de chance, elle est sortie en même temps que les enregistrement de Kleiber et peu de temps avant Karajan III. Du coup, elle était très vite passée en série économique, avant de réapparaître sporadiquement, et le CD ne l'a guère plus gâtée : disponibilité aléatoire de l'intégrale, parution fragmentée de quelques symphonies dans des collections diverses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25240
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Rafael Kubelik   Dim 17 Aoû 2014 - 15:30

cheers A paraître : compilation, dans un coffret de 13 CD, des enregistrements HMV / EMI
 
 
http://www.amazon.fr/gp/product/B00JGGY5FU
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Rafael Kubelik   Mer 20 Aoû 2014 - 23:27

Ce coffret Icon est une excellente nouvelle, en effet !  Very Happy 

Le contenu :

Spoiler:
 


La plupart de ces gravures étaient plus ou moins introuvables sinon éparpillées sur diverses compilations/rééditions économiques EMI/Angel souvent indisponibles depuis belle lurette (ou alors dispo mais hors de prix chez Testament). Et certaines devaient même être carrément inédites en CD, non ? Je pense notamment à la Pastorale avec le Royal Philharmonic ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Rafael Kubelik   Mer 20 Aoû 2014 - 23:53

Par contre, problème, je réalise que l'intitulé du coffret "Complete HMV Recordings" est mensonger... Amazon fait bien de préciser "Complete Hmv Orchestral". En effet, les concertos ont été omis. Goodbye donc les Concertos pour violon de Beethoven et Bruch avec Ida Haendel, le 1er de Beethoven avec Gieseking, le 1er de Brahms avec Solomon, le Concerto de Dvorak avec Fournier  Neutral 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fomalhaut
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 808
Age : 74
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Rafael Kubelik   Ven 5 Sep 2014 - 20:19

adriaticoboy a écrit:
Par contre, problème, je réalise que l'intitulé du coffret "Complete HMV Recordings" est mensonger... Amazon fait bien de préciser "Complete Hmv Orchestral". En effet, les concertos ont été omis. Goodbye donc les Concertos pour violon de Beethoven et Bruch avec Ida Haendel, le 1er de Beethoven avec Gieseking, le 1er de Brahms avec Solomon, le Concerto de Dvorak avec Fournier  Neutral 

Strictement parlant, tu as entièrement raison.
Mais, d'un autre coté, les enregistrements "manquants" ont été réédités et sont disponibles (Testament) par ailleurs, sauf erreur de ma part.

De plus, on est tellement inondé par des rééditions qui sont, au détail des boitiers, successivement vendues sous le nom du chef, sous le nom du soliste, voire sous le nom de l'orchestre, que j'apprécie la limite retenue par Warner pour ce coffret.

Mon sentiment est qu'un coffret dédié à un chef ne doit comporter (ou doit comporter uniquement) que les œuvres ou il est le maitre d'œuvre et dans un concerto, ce n'est pas lui.
Un bon point pour Warner !

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
draffin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 867
Age : 35
Date d'inscription : 29/01/2013

MessageSujet: Re: Rafael Kubelik   Ven 26 Sep 2014 - 14:26

Son enregistrement de la 2ème de Mahler a été très bien classé dans la récente écoute comparée de ce forum, puisqu'il est arrivé 4ème (sur une vaste sélection). C'est une version engagée et rapide, qui monte en puissance tout au long de l'écoute. Les mouvements 3, 4 et 5 fonctionnent admirablement bien. Pour tout vous dire, j'ai rarement entendu un final aussi bien mené, mélange de violence, de poésie et de mystère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://auberbabel.org
Diablotin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1014
Age : 51
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Rafael Kubelik   Sam 27 Sep 2014 - 15:19

draffin a écrit:
Son enregistrement de la 2ème de Mahler a été très bien classé dans la récente écoute comparée de ce forum, puisqu'il est arrivé 4ème (sur une vaste sélection). C'est une version engagée et rapide, qui monte en puissance tout au long de l'écoute. Les mouvements 3, 4 et 5 fonctionnent admirablement bien. Pour tout vous dire, j'ai rarement entendu un final aussi bien mené, mélange de violence, de poésie et de mystère.
Mais, à part une neuvième un peu en retrait, toutes les symphonies de cette intégrale sont très bien -avec une mention "excellente version" pour la première, vraiment... excellente !-. Parue en même temps, ou presque, que celle de Solti, Haitink et Bernstein I, elle a toujours fait un peu pâle figure, et pourtant, en écoute comparée, symphonie par symphonie, elle s'en sort régulièrement haut la main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gilles78
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 262
Age : 52
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 15/06/2009

MessageSujet: Re: Rafael Kubelik   Mar 30 Sep 2014 - 16:13

Diablotin a écrit:
draffin a écrit:
Son enregistrement de la 2ème de Mahler a été très bien classé dans la récente écoute comparée de ce forum, puisqu'il est arrivé 4ème (sur une vaste sélection). C'est une version engagée et rapide, qui monte en puissance tout au long de l'écoute. Les mouvements 3, 4 et 5 fonctionnent admirablement bien. Pour tout vous dire, j'ai rarement entendu un final aussi bien mené, mélange de violence, de poésie et de mystère.
Mais, à part une neuvième un peu en retrait, toutes les symphonies de cette intégrale sont très bien -avec une mention "excellente version" pour la première, vraiment... excellente !-. Parue en même temps, ou presque, que celle de Solti, Haitink et Bernstein I, elle a toujours fait un peu pâle figure, et pourtant, en écoute comparée, symphonie par symphonie, elle s'en sort régulièrement haut la main.
Tout à fait d'accord avec vous, je rajouterais aussi la 1 (Live en 1979/Audite), la 5 (Live en 1981/Audite) et la 8 (Live 1970/Audite) qui sont parmi les meilleures de la discographie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walther
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 09/09/2010

MessageSujet: Re: Rafael Kubelik   Mer 8 Oct 2014 - 13:18

Citation :


Je vais faire ma pub et renvoyer à mes dernières impressions sur les symphonies de Dvorak, hors 9è. Mais en général, je rejoins Horatio, voire j'irais plus loin, Kubelik me semble bien trop teuton et lourd pour Dvorak: il passe très souvent à côté de la légèreté des oeuvres. Dans la 7è, c'est flagrant: l'intensité dramatique n'a pas lieu d'être dans cette oeuvre, ou du moins, pas au détriment, comme c'est le cas ici, de la poésie et de la couleur propres à cette symphonie.

Pas étonnant, partant de là, qu'il s'en sorte mieux dans la 8è, la plus lourde et la plus boursoufflée du répertoire de Dvorak...  hehe

C'est surtout le Philharmonique de Berlin qui me paraît trop lourd, trop massif dans les symphonies 1 à 6 : si Kubelik les avait enregistrées avec la Radio Bavaroise (comme pour les poèmes symphoniques), le résultat aurait été autrement plus aérien. Pour preuve, cette magnifique version live de la 6e avec cet orchestre : http://www.amazon.fr/Sinf-Sym-6-Janacek/dp/B00005QDAR/ref=sr_1_14?s=music&ie=UTF8&qid=1412766964&sr=1-14&keywords=dvorak+kubelik+6

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walther
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 09/09/2010

MessageSujet: Re: Rafael Kubelik   Mer 8 Oct 2014 - 13:23

Utnapištim a écrit:


C'est vraiment un disque que j'écoute assez souvent.  thumright

Par contre ses enregistrements DGG ne m'intéressent pas.  Neutral

Je pense que, comme beaucoup d'autres interprètes, le studio avait tendance à "stériliser" un peu ses interprétations. La Sinfonietta de Janacek figurant sur le disque que tu mentionnes (comme cette autre version live : http://www.amazon.fr/Sinf-Sym-6-Janacek/dp/B00005QDAR/ref=sr_1_14?s=music&ie=UTF8&qid=1412766964&sr=1-14&keywords=dvorak+kubelik+6) est beaucoup plus vivante que sa version studio chez DG.

Pareil pour ses Mahler, quand même plus vivants dans les versions live parues chez Orfeo que dans l'intégrale DG.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25240
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Rafael Kubelik   Jeu 29 Mar 2018 - 21:12

Smile Réédition en coffret de l'intégrale des enregistrements (orchestraux, concertants, lyriques) réalisés chez DG.

Notamment quelques cycles symphoniques de référence : Beethoven, Schumann, Dvorak, Mahler.

https://www.amazon.fr/Complete-Recordings-Dg-anglais-Kubelik/dp/B07B5Y6TRW


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rafael Kubelik   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rafael Kubelik
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rafael Kubelik
» CD RAFAEL CAMERON - CAMERON ALL THE WAY
» Photos de Rafael Amargo
» Albeniz - Iberia
» Padre Antonio Soler (1729-1783)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: