Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85336
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Sam 5 Mar 2016 - 21:31

Évidemment, ça ne documente pas tout à fait leur couleur spécifique, mais après écoute du début, on note tout de même leur engagement et la verdeur des bois (mais l'acidité des cuivres est moins sensible, dommage).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85336
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Sam 5 Mar 2016 - 21:35

Voilà, pour les cordes et les cuivres, on entend mieux dans le final de la 9 de Dvořák : /watch?v=JvVG7xDQp7Y . Pour les bois, il faut évidemment attendre un peu plus longtemps, mais on entend de jolies choses spécifiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Anaxagore
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1870
Age : 53
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Sam 5 Mar 2016 - 21:37

DavidLeMarrec a écrit:
Évidemment, ça ne documente pas tout à fait leur couleur spécifique, mais après écoute du début, on note tout de même leur engagement et la verdeur des bois (mais l'acidité des cuivres est moins sensible, dommage).  

Je ne connais pas du tout cet orchestre, mais c'est indéniablement savoureux Very Happy . Il faudrait que je me procure un CD pour pouvoir écouter cela dans de meilleures conditions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Sam 5 Mar 2016 - 22:45

DavidLeMarrec a écrit:
Oui, délicieuses, une sorte de Mozart transporté dans le Nord (avec plus d'un siècle d'écart). Mais je ne vois pas bien le rapport avec Beethoven ?  

Je les ai étourdiment rebaptisées 'sérénades'. Il s'agit des Deux romances sentimentales. Eh bien, comme chez Beethoven (deux romances opus 40 et 50, lesquelles sont très sentimentales malgré qu'elles ne portent pas cette suscription.). Même durée, même format compact.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Sam 5 Mar 2016 - 22:51

DavidLeMarrec a écrit:
Voilà, pour les cordes et les cuivres, on entend mieux dans le final de la 9 de Dvořák : /watch?v=JvVG7xDQp7Y .  Pour les bois, il faut évidemment attendre un peu plus longtemps, mais on entend de jolies choses spécifiques.  

C'est effectivement très bon. Beaucoup de mordant, de la sève, une belle unanimité d'engagement. La salle semble avoir une bonne acoustique.

Et Lahti, qu'en dis-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85336
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Dim 6 Mar 2016 - 1:11

Anaxagore a écrit:
Je ne connais pas du tout cet orchestre, mais c'est indéniablement savoureux Very Happy . Il faudrait que je me procure un CD pour pouvoir écouter cela dans de meilleures conditions.

Il faut écouter Thora på Rimol de Borgstrøm, au moins l'ouverture, qui règle assez bien la question.


André a écrit:
Et Lahti, qu'en dis-tu ?

Typé aussi, mais moins de couleurs et d'engagement chez eux. Après, c'est largement une question de goût : ce sont les orchestres un peu acides qui ont ma faveur, norvégiens (Trondheim, Norske Opera, Bergen), tchèques (Symphonique de Prague, Narodní Divadlo), et puis quelques petits orchestres germaniques particulièrement colorés (Brandebourg, Radio de Hanovre, Duisburg) ou habités (Frankfurt Museum, DSO Berlin, NDR, Radio de Berlin, Bâle, Philharmonique des Pays-Bas, Bamberg…).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pierre Bonnet-Pourpet
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 2
Age : 64
Localisation : Ardèche du sud
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Compositeurs scandinaves   Jeu 21 Avr 2016 - 17:48

Amis mélomanes je serais heureux de découvrir des symphonies et des concertos de compositeurs suédois, finlandais, norvégiens, danois, islandais plutôt "romantiques" comme Smetana ou Tchaikovski ou Malher.
J'aime les contes, et les traditions folkloriques nordiques. Je ne souhaite pas d'oeuvres chantées mais j'apprécie les musiques de ballets.
Avez vous des musiciens à me conseiller ? Je vous remercie de vos suggestions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Ven 22 Avr 2016 - 0:06

Bonjour Pierre. Il se peut que ce message soit déplacé (replacé) car il y a déjà unn sujet analogue.

Quoi qu'il en soit, en ce qui concerne les concertos scandinaves romantiques, je recommande ceux de Adolf Wiklund et de Hilding Rosenberg. Si tu aimes Grieg, Rachmaninoff, MacDowell, tu devrais apprécier ces très belles pages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85336
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Ven 22 Avr 2016 - 0:13

Bienvenue Pierre ! Very Happy

Pour commencer, les symphonies d'Alfvén et Atterberg, déjà, des valeurs sûres dans ce genre-là !

Et il y en a beaucoup d'autres – l'Ouverture de Thora de Borgstrøm, par exemple !

Il existe un sujet spécialisé dans les musiques nordiques, tu peux y glaner les avis de quelques membres, y poser des questions… et venir nous raconter tes expériences !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25418
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Ven 22 Avr 2016 - 0:36

Pierre Bonnet-Pourpet a écrit:

J'aime les contes, et les traditions folkloriques nordiques. Je ne souhaite pas d'oeuvres chantées mais j'apprécie les musiques de ballets.


Smile Il y a pas mal de choses plaisantes voire anecdotiques dans ce répertoire.
Pour commencer en beauté sans être déçu par la densité du contenu, voir Sibelius (que tu connais déjà peut-être) : La Fille de Pohjola, les Scènes historiques, la Suite Karélia, et plus austère mais un chef d'oeuvre : Tapiola.

Si une visite guidée d'une oeuvre peut t'intéresser, voilà ci-dessous un guide d'écoute que j'avais rédigé il y a quelques mois :


La Fille de Pohjola : parcours d'écoute



Voilà narrée en musique la légende d'une cocasse idylle au pays des rennes. J'aime beaucoup cette oeuvre qu'on comprend mieux quand on en connaît le programme. Je vous fais partager mes impressions à travers un guide d'écoute, dont les minutages correspondent à la version de Tuomas Ollila dirigeant la Philharmonie de Tampere (chez le label Ondine).


Ecrit en 1906, ce poème symphonique s'inspire librement d'une histoire puisée au Kalevala, le principal recueil littéraire de la mythologie finnoise.
Que nous raconte-t-elle ici ?
En conduisant son traîneau, le vaillant barde Vaïnämöinen aperçoit dans le firmament la fabuleuse « fille des contrées du nord » (traduction du titre), filant la laine du haut d'un arc-en-ciel. Enivré par sa beauté, il lui demande de descendre le rejoindre. Pour lui obéir, elle demande qu'il réalise trois prouesses initiatiques (Sibelius n'en conservera que deux), notamment d'assembler un vaisseau avec les débris de son fuseau. Le soupirant s'active mais se blesse gravement avec sa hache : son sang s'épand, il renonce en s'enfuyant, dépité mais non sans relever une dernière fois la tête vers celle qui l'a défié.
Musicalement, l'oeuvre répond à un schéma en arche : prologue, exposition, développement 1, développement 2, récapitulation, épilogue.


**************************************************************************************************************************************************************************

Le rideau s'ouvre sur une brume des confins. Sur une ténébreuse pédale harmonique tenue par cors & bassons, un violoncelle déroule un récit solennel et mystérieux, tel un conteur qui s'apprête à nous narrer quelque légende immémoriale. Les souvenirs prennent forme dans la voix grave de la clarinette (0'50), étoffée par bassons puis contrebasson.

EXPOSITION
Elle plante le décor septentrional et présente les deux personnages.
Portée par un doux égrènement de croches aux violoncelles s'agrège une ravissante floraison (1'20 : appelons-la « A ») partagée entre cor anglais et clarinette, augmentés par les altos (1'37) puis les violons. Des pizzicati de contrebasses (1'47) accompagnent une accélération de la mélodie qu'ont reprise les cordes, qui la transforment en tracé rythmique : un ostinato de doubles-croches scandées par violons & altos en paliers croisés : un procédé typique du compositeur, qui l'utilisa déjà dans En Saga. L'habileté de cette combinaison instrumentale permet de suggérer une motricité sans dissiper le climat merveilleux. Ce mouvement peut évoquer le trot du traîneau ou le rouet de la Belle.
Rapide et radieux, un nouveau thème (nommons-le « B ») s'annonce aux hautbois (2'09), se prolonge en entraînant l'ensemble des bois. Observons la délectable euphonie quand le débit s'active en doubles-croches à 2'24. Propulsée par les basses (2'44), A transparaît à 2'51, renforcée par des motifs aux cors et trompettes. Durant ce passage, l'intervalle qui séparait initialement les deux notes d'ostinato s'est progressivement étréci, pour se fixer sur un trémolo de si bémol à tous les archets (2'58) : un effet perspectif qui traduit l'arrivée du héros au pied de l'arc-en-ciel.
De prompts traits arpégés, un crescendo avec roulement de timbale amènent un majestueux Poco allargando (3'15) : l'ostinato renaît à l'aigu des cordes tandis que retentissent les cuivres, exclamant en soufflet le thème altier de Vaïnämöinen (3'29-3'41), sur une prosodie pyrrho-iambique (anacrouse de deux doubles-croches, suivie d'une brève - une longue).

PREMIERE EPREUVE (3'43-)
Un bref silence introduit une ambiance féerique et intrigante, dans la rayonnante tonalité de mi majeur. Les cordes bruissent, la harpe miroite. Survient un dialogue. Amorcée par une chute d'octave, la phrase du hautbois (nommons-la C) interpelle le barde qui la répète au cor anglais (3'53) sur un ton incrédule, comme pour en avérer le sens. La moue ingénue mais décidée de deux flûtes (3'58) minaude une circonlocution en arpège brisé (nommons-la D).
Après quelques répliques, un trille de clarinette (4'22) amène une inquiétante escalade en trémolo des cordes. Quelque sortilège se cristallise dans les glissandi de harpes (4'43). Flûtes et clarinettes marmonnent un motif E (4'49) dont les premières notes ascendantes rappellent celui de Vaïnämöinen, qui semble ici céder au découragement. Plusieurs grappes de pizzicati (5'04) traduisent une entreprise malhabile, s'agaçant par un crescendo, se figeant dans un rictus perplexe que grimacent cor anglais & clarinette basse (5'30).
Le thème altier de Vaïnämöinen s'élève aux violons & altos (5'39), aussitôt moqué par les bruyants rires des flûtes, hautbois & clarinettes tandis que fulminent violoncelles & bassons. Cette fierté humiliée mobilise une véhémente transition aux cordes (5'52) qui nous transporte vers la...

SECONDE EPREUVE (5'59-)
Elle répond à un schéma semblable à la première quoique plus développé. On y retrouve les idées mélodiques C et D déjà entendues mais l'accompagnement initial diffère : mêmes miroitements de harpe, désormais surpiqués par des pizzicati sur deux paliers (comme l'ostinato lors de l'exposition).
Les incantations de flûte et hautbois prolongés en longs trilles de plus en plus insistants attestent que le barde évertue toute sa magie pour concrétiser les prouesses qu'on lui réclame. A l'instar de la précédente épreuve, une séquence en pizzicato (7'10) accrédite une pensée pragmatique qui débouche cette fois sur un farouche Allegro (7'18).
Précédé par des semonces aux flûtes & piccolo (7'26, 7'39), la fanfare E retentit cruellement aux cuivres à 7'54 puis 8'15. On comprend que ces stratagèmes ont déclenché des phénomènes immaîtrisables, comme L'Apprenti sorcier de Goethe qu'illustra Dukas.
Les moqueries de la Belle redoublent (8'19) avec une intensité dissonante, qui incorpore la douleur du héros mutilé par sa hache. S'active aussitôt une énergique scansion montée des cordes graves qui se propage crescendo à l'ensemble des archets et culmine sur E hurlé à 8'44 par l'unisson des bois & cuivres : « cette fois s'en est trop ! » semble brailler le soupirant déchu.
Un éloquent silence précède la...

RECAPITULATION ET CODA (8'48-)
Un fugato éperdu (violons & bois) avoue la hâte à quitter ce lieu de défaite. Selon un procédé très ingénieux, Sibelius réinstalle graduellement l'ostinato par lequel il avait dépeint l'arrivée du traîneau au début de l'Exposition, et qui maintenant lui sert symétriquement à évoquer la fuite.
Le thème B s'y réexpose logiquement, en plusieurs étapes : violoncelles & cors & bassons (9'11), cornets & trompettes (9'33), violoncelles & cors & clarinette basse (10'15).
Une saillie énamourée de clarinettes (10'19) entrecoupée de glissements à la harpe trahit-elle les regrets amusés de la Belle ? : « reviens, ce n'était qu'un jeu ! » Mais les cordes sont secouées de haut-le-coeur : un magma jaillit des basses (10'31) et absorbe crescendo les violoncelles, altos puis violons. Dans ce tumulte tonicardiaque, le thème de Vaïnämöinen resurgit aux cuivres (10'41). Même s'il fait mine de pérorer, son pouls bat la chamade !
Des triolets aux bois (11'24) régularisent cette palpitation et sous-tendent un hymne lyrique aux violons & altos, qui font ensuite réentendre fortissimo l'ingénu motif D (11'51), cette fois chargé d'une poignante émotion.
Au sein de ce déliquescent climax s'insinue un pesant motif de cinq notes, ânonné par cordes & bois dans un registre sombre et navré (12'09). Ce recul narratif semble émaner de la voix rauque du conteur, qui nous signale la fin de l'histoire. Ce motif se lancine à 12'21 (pizzicato des basses, clarinette basse, basson) puis se décante lentement, jusqu'à une ascension éthérée vers les violons en sourdine qui laissent luire un fa aigu (13'06).
Une vague réminiscence s'évanouit finalement aux violoncelles & contrebasses (13'15), disparaissant dans les limbes de la toundra.
**************************************************************************************************************************************************************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85336
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Ven 22 Avr 2016 - 0:49

Ah oui, bien sûr, si Pierre n'a pas déjà exploré les corpus plus célèbres, Nielsen et Sibelius s'imposent, au moins les symphonies. Mais on est dans un style assez différent du romantisme, qui en procède mais est déjà ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Marchoukrev
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 415
Age : 22
Localisation : Entre Paris et les Hauts-de-France
Date d'inscription : 14/08/2013

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Ven 22 Avr 2016 - 7:45

Bravo à Melomaniac pour cette analyse remarquable!

Au fait, j'ai acheté l'intégrale des oeuvres pour orchestre d'Halvorsen, sur la recommandation de David. Je dois dire que c'est tout à fait le genre de musique que j'aime! Merci pour ce conseil de première main!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre Bonnet-Pourpet
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 2
Age : 64
Localisation : Ardèche du sud
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Bonjour de Joyeuse en sud Ardèche   Ven 22 Avr 2016 - 8:47

Bonjour à vous tous. Mélomane, photographe et amoureux des livres, j'aime découvrir des musiques, des vieux films et des beaux coins de nature.
Actuellement après ma période de découverte des musiciens les moins connus du baroque, je cherche à découvrir les compositeurs de symphonies et de concertos scandinaves.
Je me balade en camping car avec ma sélection de disques à découvrir, tranquillement, en pleine nature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 8186
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Ven 22 Avr 2016 - 9:18

Ture RANGSTRÖM
Kurt ATTERBERG
Rued LANGGAARD
Allan PETTERSSON
Einojuhani RAUTAVAARA
Carl NIELSEN
Paul VON KLENAU
Aulis SALLINEN
Per NØRGÅRD
.......
.......

...et je ne parle pas des plus connus.. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marchoukrev
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 415
Age : 22
Localisation : Entre Paris et les Hauts-de-France
Date d'inscription : 14/08/2013

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Ven 22 Avr 2016 - 11:36

Atterberg est vraiment idéal pour se promener dans la Nature. Une musique lyrique et très bien orchestrée, souvent rêveuse et bucolique. A écouter notamment: symphonies 2, 4, 6 et 8.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85336
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Ven 22 Avr 2016 - 11:43

J'aurais dit 1,2,3,5, 1 & 2 tout particulièrement. Comme ça on peut tout écouter.

Pour Alfvén, 1,2 et puis 4 qui est la plus extraordinaire, mais déjà hors du romantisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Marchoukrev
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 415
Age : 22
Localisation : Entre Paris et les Hauts-de-France
Date d'inscription : 14/08/2013

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Ven 22 Avr 2016 - 13:56

Puisque le fil sur les Musiques du Nord est déterré, personne ne veut participer au fil Tamberg que j'ai créé il y a quelques semaines? C'est vraiment un flop total pour le coup^^ Si vous ne le connaissez pas, essayez les Danses symphoniques ou le ballet Joanna Tentata!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nugava
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1515
Age : 32
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Dim 24 Avr 2016 - 1:09

Je conseillerais Baldurs Draumar de Geirr Tveitt...
Une chronique de ce disque hors normes ici: http://www.gutsofdarkness.com/god/objet.php?objet=17011
Je ne saurais trop comment décrire cette chose... Entre ballet, mélodrame, cérémonie païenne, ravelien et totalement nordique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iskender
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1035
Age : 51
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Lun 25 Avr 2016 - 8:21

Marchoukrev a écrit:
Atterberg est vraiment idéal pour se promener dans la Nature. Une musique lyrique et très bien orchestrée, souvent rêveuse et bucolique. A écouter notamment: symphonies 2, 4, 6 et 8.

DavidLeMarrec a écrit:
J'aurais dit 1,2,3,5, 1 & 2 tout particulièrement. Comme ça on peut tout écouter.

C'est toujours comme ça, quand on veut savoir quel n° écouter en priorité dans un corpus, on se retrouve à devoir écouter l'intégrale Laughing Inévitable en prenant en compte les avis de chacun.
Pour moi s'il y en a une qui sort du lot, c'est la 3ème. Je signale au passage cette nouvelle version qui vient de paraître dans ce qui semble être l'intégrale en cours de Neeme Järvi :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/etiennetabourier
Marchoukrev
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 415
Age : 22
Localisation : Entre Paris et les Hauts-de-France
Date d'inscription : 14/08/2013

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Lun 25 Avr 2016 - 8:34

J'ai les trois premiers volumes de cette intégrale... C'est vraiment un travail remarquable. Une prise de son exceptionnelle et une qualité de l'orchestre époustouflante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85336
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Lun 25 Avr 2016 - 15:08

N. Järvi est très bien, mais un peu paisible et nébuleux : Rasilainen chez CPO, tout en étant tout aussi flatteusement capté, est autrement précis (prise de son) et ardent (direction). Et puis les orchestres sont encore meilleurs : Radio de Francfort, Radio de Hanovre, NDR !

J'aime davantage aussi Westerberg avec la Radio Suédoise : beaucoup plus franc, méchant, râpeux. La prise de son ne cherche pas l'ampleur, mais plutôt une vérité un peu sèche. Aux antipodes, j'aime beaucoup aussi.

--

La césure est moins importante pour Alfvén, où Willén chez Naxos (avec le Royal Scottish, Symphonique d'Islande et celui de Norrköping), ample et sombre, est un peu plus irrégulier, et où Sterling n'a semble-t-il pas fini l'intégrale (avec Westerberg, Segerstam et Grevillius sur les trois premières), alors que ces gravures ont vraiment le même intérêt tranchant que chez Atterberg.
Tandis que Neeme Järvi est un peu un sous-Rasilainen vu l'offre des Atterberg, il offre ici, face à d'autres lectures plus dramatiques, une belle sensation d'espace et de poésie – particulièrement bien pour la 2, la 1 aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 8186
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Lun 25 Avr 2016 - 15:45

DavidLeMarrec a écrit:
Rasilainen chez CPO, tout en étant tout aussi flatteusement capté, est autrement précis (prise de son) et ardent (direction). Et puis les orchestres sont encore meilleurs : Radio de Francfort, Radio de Hanovre, NDR !

J'ai cette intégrale et j'en suis très satisfait:
Il n'y a pas d'orchestre de la "Radio Hanovre", mais celui de la "Radio-Stuttgart des SWR". Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85336
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Lun 25 Avr 2016 - 15:55

Rubato a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Rasilainen chez CPO, tout en étant tout aussi flatteusement capté, est autrement précis (prise de son) et ardent (direction). Et puis les orchestres sont encore meilleurs : Radio de Francfort, Radio de Hanovre, NDR !

J'ai cette intégrale et j'en suis très satisfait:
Il n'y a pas d'orchestre de la "Radio Hanovre", mais celui de la "Radio-Stuttgart des SWR".  Wink

Si, si :



Il y a deux orchestres attachés à la NDR (Radio-Nord allemande) : celui qu'on appelle par défaut NDR, le Symphonique (aujourd'hui Elbphilharmonie), à Hambourg. Et celui, moins célèbre (mais plus chouette !) de Hanovre, ou Radiophilharmonie. Le problème est que CPO varie ses noms sur les pochettes ; il n'y a pas celui de Hambourg dans l'intégrale (il m'avait semblé que si, mais non, la 9 est notée Radiophilharmonie, donc Hanovre).

Je n'ai pas cité Stuttgart parce que je ne trouve pas forcément cet orchestre (remarquable, mais plus froid) forcément plus passionnant que Göteborg.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 8186
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Lun 25 Avr 2016 - 16:21

Oui, tu as raison...j'avais mal renseigné mon répertoire ! Confused Hannovre n'est pas mentionné au verso du boitier cartonné de l'intégrale:
Ce serait le NDR Radiophilharmonie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85336
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Lun 25 Avr 2016 - 16:50

Oui, celui-là même. Hambourg, c'est le NDR Sinfonieorchester (aujourd'hui NDR Elbphilharmonie Orchester), celui qui a enregistré avec les chefs célèbres, Tennstedt, Wand, Eschenbach, Hengelbrock…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Lun 25 Avr 2016 - 17:49

Pour Alfvén, la deuxième symphonie par Svetlanov me semble irremplaçable.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6360
Age : 25
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Jeu 30 Juin 2016 - 10:44

Je découvre ce ballet du compositeur danois Knudåge Riisager (que je découvre aussi par la même occasion).



J'apprends à l'instant qu'il est venu à Paris étudier auprès de Roussel et Le Flem (quel grand homme !), où il a aussi été influencé par ses rencontres avec Stravinsky et le groupe des Six.

Ce ballet, Slaraffenland [ Fool's Paradise ] est un vrai petit bonheur, néo-classique dans son style certes (moi j'adore), dans la famille de ces fantaisies aux couleurs d'enfance, et merveilleusement orchestrées ; ne serait-ce que pour ce dernier point, je le conseille vivement   Very Happy   !! Il s'agit uniquement sur cet album des deux suites tirées du ballet — je ne sais pas s'il existe un enregistrement de l'oeuvre complète.

On est peut-être un tout–p'tit–peu hors sujet avec Knudåge Riisager, qui tire plus du côté français que nordique, il me semble (il faudrait écouter ses oeuvres post-1923, date à laquelle il est venu étudier en France) ... je ne sais pas, à vous d'en juger. Il n’en fut pas moins, selon le musicologue Kappel, « un véritable danois au tempérament distinctement nordique ».

J'ai pas l'impression qu'on ait beaucoup parlé de lui sur le forum. Je découvre à peine sa musique, mais de tout ce que je viens d'entendre depuis quelques heures maintenant, il y a de quoi être sous le choc : elle me semble être d'une sacrément bonne qualité, et surtout très inspirée ; et cette orchestration !!! On ne s'ennui jamais, c'est absolument magnifique. Je me méfie toujours de l'euphorie de la découverte, mais j'ai vraiment l'impression d'être tombé sur une perle précieuse.

Est-ce que certains connaissent déjà ce compositeur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6360
Age : 25
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Jeu 30 Juin 2016 - 14:23

Encore une superbe découverte, et par un curieux (presque) hasard, un autre danois du XXe siècle : Erik Norby.




Un compositeur contemporain, élève de Per Nørgård qui aura toutefois préféré s'inscrire dans une veine post-romantique assumée. Il ne semble pas très connu, difficile d'obtenir des informations à son sujet, c'est dommage, ce que j'ai écouté sur cet album m'a laissé l'impression d'un compositeur qui mérite certainement beaucoup plus d'intérêt. Il est mort en 2007 ( né en 1936 ) ; peut-être est-ce une simple question de temps ...

Trois oeuvres enregistrées par Bo Holten et l'Allborg Symphony Orchestra, accompagnés par la mezzo-soprano Hanne Fischer et le choeur de chambre Coro Misto
The Rainbow Snake (1975) ; pour orchestre
Rilke-Lieder (1985) ; pour voix et orchestre
Edvard Munch Triology (1979) sous-titré 'Requiem' ; pour orchestre et choeur mixte d'après trois tableaux du peintre.


C'est délicat, coloré, ni creux ni ennuyeux, bien au contraire. J'ai été fasciné par le spectaculaire The Rainbow Snake, poème symphonique d'après une légende amérindienne qui décrit la naissance de l'Arc-en-ciel ! Franchement à écouter !!! Une merveille ! 17 minutes de plaisir qu'on ne voit même pas passer, un peu dans la manière de ces longues pages d'orchestre qui se déploient horizontalement chez Charles Koechlin, dans la subtilité de la ligne contrapuntique et de la couleur orchestrale ; si ça peut vous aider à avoir envi d'aller l'écouter   Very Happy  .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82309
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Jeu 30 Juin 2016 - 14:51

Evite plutôt les messages doublons, car on risque de te répondre dans deux sujets différents pour la même discussion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6360
Age : 25
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Jeu 30 Juin 2016 - 14:59

D'accord Wink . Comme je n'étais pas certain, où le mettre exactement, je me suis dit : bon bah les deux ^^ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25418
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Dim 3 Juil 2016 - 15:32


kiss Merci à Ravphael pour les pistes suggérées ces derniers jours : Norby, Riisager, Halvorsen, que je ne connais pas très bien.
J'ai donc rempli mon panier avec ces recommandations.
Tu as récupéré un carton du label Da Capo ?  hehe

Ceci dit, en voyant ce que tu viens de poster ci-dessous, j'espère ne pas être déçu par ce que j'avais commandé...
 Mr.Red


Rav-phaël, in musiques effrayantes, a écrit:

Une curiosité interessante ( quoi qu'un peu longue et pas si intéressante que ça ^^ ) :



Monster Symphony de Niels Marthinsen ( né en 1963 ) ! Qui transpire les atmosphères d'angoisse et de terreur digne d'un bon film de monstres — avec tout de même une gentille Baby Monster's Lullaby en guise de mouvement lent.

à noter au passage, sur cet autre album :




Une oeuvre intitulée In the Shadow of the Bat, un Concerto pour trois trombones.

tiens, pendant que j'y suis, sur le même album, je trouve le troisième mouvement de cette Snapshot Symphony ( Symphonie n° 2 ),
Great Fireworks in China, assez sympathique ! mais là je m'éloigne du sujet, et puis tout ça est un peu anecdotique ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6360
Age : 25
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Dim 3 Juil 2016 - 16:26

Mélomaniac a écrit:

kiss Merci à Ravphael pour les pistes suggérées ces derniers jours : Norby, Riisager, Halvorsen, que je ne connais pas très bien.
J'ai donc rempli mon panier avec ces recommandations.
Tu as récupéré un carton du label Da Capo ?  hehe

Ceci dit, en voyant ce que tu viens de poster ci-dessous, j'espère ne pas être déçu par ce que j'avais commandé...
 Mr.Red


Rav-phaël, in musiques effrayantes, a écrit:

Une curiosité interessante ( quoi qu'un peu longue et pas si intéressante que ça ^^ ) :
et puis tout ça est un peu anecdotique ...



hehe

J'espère que non !! Riisager est une grosse et superbe découverte pour moi, un coup de foudre  Very Happy . Il m'obsède depuis quelques jours. J'ai hâte que tu viennes nous en parler quand tu auras écouté sa musique ! Et je réécoutais justement ce matin encore The Rainbow Snake, je pense que ça vaut vraiment le coup   bounce   .

C'est un peu ça ^^ Je me suis simplement laissé porté par les orchestres et les chefs nordiques ou tchèques et ce qu'ils me proposaient ( notamment cet Aalborg symphony orchestra ), voilà le genre de belles trouvailles qu'on peut faire avec cette méthode !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85336
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Mar 9 Aoû 2016 - 21:01

Écouté Knudåge Riisager aujourd'hui, les suites tirées du Le Paradis des fous en particulier. Quelle explosion de couleurs ! Ça ne m'étonne pas que ça te plaise.

Pour situer, c'est quelque part entre le burlesque de Petrouchka, la Suite dans le goût ancien de d'Indy et des harmonies plus surprenantes (la fontaine de liqueurs !) qui semble s'échapper des Heures Persanes ou du Quintette avec piano de Koechlin !

Très belle découverte, merci beaucoup Rav-phaël. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25418
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Sam 20 Aoû 2016 - 15:02

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Jón Leifs (1899-1968) :

Symphonie des Sagas, Op. 26

= Osmo Vänskä, Orchestre symphonique d'Islande

(Bis, mars 1995)

Surprised Une symphonie bruitiste (voire vacarmiste) qui inclut des idiophones comme : pierres, enclumes, marteaux, et même des boucliers de fer, bois et cuir
Les déflagrations arrivent sans prévenir, à un tel niveau sonore qu'on se demande si les enceintes ne vont pas imploser...



DavidLeMarrec a écrit:

Je n'ai jamais trop perçu le caractère spectaculaire de cette symphonie, mais je me demande si je l'ai terminée.
Essayée plusieurs fois, mais je trouvais qu'il ne se passait pas grand'chose.



Smile Je ne m'ennuie pas pendant cette oeuvre (qui dure quand même une heure) car le compositeur sait organiser les ambiances et ménager le suspense -on se sent souvent comme enrôlé dans un rituel.
Mais effectivement, chaque nouvelle écoute m'amène au même constat : dommage que tout cet attirail ne soit pas au service de structures mieux construites, de scènes plus évocatrices.
Ceci dit, peut-être qu'on y perdrait ce qui fait la force sauvage de ce discours et qu'on en arriverait au Sacre du Printemps.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Dim 21 Aoû 2016 - 22:55

Par définition, une saga c'est une histoire à plusieurs volets s'étirant sur plusieurs générations. Une commode à huit tiroirs remplie de poupées russes. C'est ce qui fait l'intérêt de la chose. Pour ma part j'aime beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25418
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Mer 6 Sep 2017 - 23:22


AlexCorzoma, in playlist, a écrit:

Segerstam : Symphonie n°11
Segerstam : Symphonie n°9 456 874 258 963 159 753 n°288

Oui, j'essaie d'apprécier ce compositeur. La Symphonie n°11, ça va, il y a même de très belles choses dedans. La Symphonie n°288, j'ai plus de mal.
Avec toujours, pour les deux symphonies, l'impression que ça a été composé sans esthétique, sans ligne directrice.
J'ai probablement tort, et s'il y a un spécialiste de Segerstam dans la salle  Laughing , je veux bien entendre raison.





Surprised Cette 288° se fait éreinter par un commentateur sur Amazon USA : https://www.amazon.com/Brahms-Segerstam-Turku-Philharmonic-Orchestra/dp/B01GQWWGCU


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg skywalker
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 570
Date d'inscription : 06/08/2010

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Lun 30 Oct 2017 - 9:38

Edvin Kallstenius Symphonie n°2  (1935)  
Suédois (1881-1967) avec un style plûtot romantique germanique (issue de la branche Mahler/Schreker , pas de Strauss comme Alfven). Une très bonne symphonie , le second mouvement est superbe  drunken .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkmagus
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1787
Date d'inscription : 04/10/2013

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Lun 30 Oct 2017 - 21:41



Mogens Ellegaard, accordéon
Orchestre Symphonique de la Radio du Danemark
Ole Schmidt, direction

Steen Pade : Excursion with detours, accordéon solo  
Per Nørgård : Introduction and toccata, accordéon solo
Ole Schmidt : Toccata n° 1 Op. 24, accordéon solo
Niels Viggo Bentzon : in the zoo, op 64, accordéon solo
Ole Schmidt : Escape of the meat-ball over the fence,   Shocked   accordéon solo
Ole Schmidt : symphonic fantasy & allegro, pour accordéon et orchestre de chambre


découvert ces jours-ci...bizarre, pas vraiment contemporain si ce n'est par les dates de composition (entre 1958 et 1984), et puis l'accordéon Confused

mais ça s'écoute plaisamment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25418
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Mer 22 Nov 2017 - 21:32


Tiré d'une playlist thématique :
 


Mélomaniac a écrit:


Le compositeur finlandais Einar Englund,
en leçon à l'Académie Sibelius d'Helsinki



Einar Englund (1916-1999) :

Concerto pour clarinette

= Richard Stoltzman, clarinette ; Lukas Foss, Orchestre Symphonique Allemand de Berlin

(RCA, mai 1993)

Smile Le premier mouvement m'a bien fait penser à Hindemith,
du moins pour l’harmonie, et le mélange académisme/ludisme.
Mais on trouve aussi dans l'oeuvre une imagination bien personnelle,
et des suspensions typiques de la musique scandinave.




Mélomaniac a écrit:

Vagn Holmboe (1909-1996) :

Sinfonia Sacra, op. 29

= Owain Arwel Hughes, Chœur de l'Opéra du Jutland, Orchestre symphonique d'Aarhus

(Bis, juin 1992)

Smile Écrite entre 1941-1945, a posteriori dédiée au petit frère de Holmboe,
disparu dans un camp allemand en hiver 1944.
Cette quatrième symphonie est la seule des treize qui demande un chœur.
Son sous-titre se traduit par une dimension rituelle qu'on a parfois comparée à la Symphonie de Psaumes de Stravinsky.
De fait, le triomphant Gloria du compositeur danois rappelle l'euphorique Laudate Dominum du Russe.
Hormis un Finale aussi bref que faible, cette oeuvre marque par sa ensité et son volontarisme.
Bonne interprétation mais qui manque parfois de force.
Prise de son nourrie mais compacte.




Mélomaniac a écrit:

Pēteris Vasks (1946-) :

Symphonie n°2

= John Storgårds, Orchestre philharmonique de Tampere

(Ondine, mai 2002)

Smile Elle vient de passer le cap de sa majorité, cette symphonie écrite en 1999.
Le mélange de tragique, de désespoir intime, le sentiment de désastre, les gesticulations dramatiques, les envolées radieuses,
tout ça enrobé dans une orchestration néochostakovienne, j'adore...




Mélomaniac a écrit:

Gösta Nystroem (1890-1966) :

Ishavet

= Peter Erös, Orchestre philharmonique de Stockholm

(Caprice, janvier 1986)

Smile Inspirée au compositeur suédois par l'océan arctique, écrite au milieu des années 1920 :
une oeuvre lente et raréfiée dont le traitement musical illustre fort bien le sujet.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85336
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Jeu 23 Nov 2017 - 13:51

Étonnant ce que tu dis de Vasks, j'en garde une tout autre impression, en particulier dans la musique symphonique qui m'évoque davantage Silvestrov que Chostakovitch – et autant dans les chœurs et les formations de chambre, il y a des merveilles, autant son legs symphonique ne pas m'a très favorablement impressionné (rien de vraiment saillant, sans qu'il semble y avoir un discours souterrain très fort).

Je ne suis plus sûr d'avoir écouté cette symphonie (la pochette me suggère que si, mais je peux me tromper), c'est vraiment aussi bien que tu le dis pour programmer une réécoute ? (parce que des envolées chez Vasks, ce serait bien la première fois, pourquoi pas des boucles chez Kurtág…)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25418
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Ven 24 Nov 2017 - 23:44

DavidLeMarrec a écrit:

des envolées chez Vasks, ce serait bien la première fois


Smile Oui, en me relisant, des "envolées" c'est peut-être excessif, parlons plutôt d'éclaircies, d'embellies. Comme le soleil qui dissipe les nuages.
En tout cas leur apparition est flagrante, au sein d'une oeuvre clairement bâtie, en séquences bien discernées (un épisodisme que j'apprécie dans les partitions de Chosta, justement).
C'est une partition vraiment forte, portée par des climats très marquants.
Impossible qu'elle manque son effet, et surprenant que tu l'aies oublié. Auquel cas elle mérite vraiment une redécouverte.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85336
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Ven 24 Nov 2017 - 23:51

Des sortes de trouées vernales, en somme.

Le côté rhapsodique que tu écris correspond déjà beaucoup plus à son style habituel. Je retenterai donc, quoique modérément enthousiasmé à cette perspective – mais après tout, tu m'as bien ouvert les oreilles à d'autres répertoires de mauvais goût, de Vaughan Williams (que j'aime désormais Neutral ) jusqu'aux arrangements pour pudding orchestra de Grétry. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25418
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Sam 2 Déc 2017 - 2:53


Smile On célèbre cette année le 150° anniversaire de la naissance du compositeur.


Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Wilhelm Peterson-Berger (1867-1942) :

Symphonie n°2 "Sunnanfärd"

Accalmie - Voyage - La Ville des roses - Procession dionysiaque - Dans le Temple d'Eros - Symposium - Mal du Pays - Aux Vents du Sud

= Michail Jurowski, Orchestre symphonique de Norköpping

(CPO, février 1998)

Smile Bien qu'à l'heure où il écrivit cette symphonie (1910) le compositeur suédois ne se fût pas aventuré plus loin que l'Allemagne,
il avait conçu cette musique inspirée par la grandeur et la sagesse de la civilisation gréco-latine.
Particulièrement instruit, et éduqué dans un contexte familial ouvert à l'hellénisme, Peterson-Berger était imprégné de culture antique.
Hormis quelques passages rythmés et percussifs (avec xylophone et tambour de basque qui épicent le dépaysement par quelques injections d'orientalisme rimskyen)
évoquant bacchanale ou danse de satyres, la partition n'offre rien de superficiellement pittoresque, mais répond davantage à un voyage intérieur, réflexif.
Qui est celui d'une révélation traçant une courbe initiatique, depuis l'oppression avant l'exil méridional, jusqu'à un retour à la patrie fécondé par ce périple imaginaire.
Durant ces trois quarts d'heure, l'écriture aux dessins diaphanes, aux harmonies claires rappelle souvent la transparence de la musique française de l'époque.
Interprétation robuste et chatoyante, captée dans une acoustique mate mais riche et précise.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85336
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Sam 2 Déc 2017 - 11:24

Voilà qui explique la quantité exceptionnelle de disques, de concerts et d'émissions télévisées qui lui sont consacrés cette année.

(Cela dit, même pour moi, c'est assez gentil Peterson-Berger, du romantisme germanique tardif postbrahmsien un peu ronronnant. Toujours très joli, mais dans le choral aussi bien que dans le symphonique, je n'ai jamais rencontré de pépite vertigineuse non plus. Ça n'a pas la fraîcheur de Hamerik, l'élan d'Alfvén et encore moins l'audace de Nielsen, pour en rester à des contemporains de la même sphère…)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25418
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Mar 23 Jan 2018 - 1:01


Smile Ravphael en causait plus haut sur cette page.


Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Knudåge Riisager (1897-1974) :

Slaraffenland, ballet -Suites I & II Op. 33

= Thomas Dausgaard, Orchestre symphonique d'Helsingborg

(Dacapo, juin 1997)

Smile Une partition très imagée (inspirée par un tableau de Brueghel vu à Munich) et colorée, à l'argument presque surréaliste :
des pigeons volent avec couteaux et fourchettes, vers un pays merveilleux dont les rues sont pavées de pâte d'amande et de chocolat.
On y trouve une princesse des bonbons, des fontaines à liqueur ( Mr.Red ), des mousquetaires...
Les procédés, le langage grinçant, truffé d'humour cocasse, rappellent Satie, le Groupe des Six...
La Suite n°1, écrite en 1936, préexiste au ballet, quand le compositeur eut l'intuition que cette musique pouvait se prêter à la chorégraphie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6360
Age : 25
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Mar 23 Jan 2018 - 2:13

Je suis toujours content de vous voir écouter Riisager :–D !

Je rapprocherait plus cette musique principalement à cette sorte de lyrisme consensuel à l’italienne, cette identité mélodique et pittoresque qui renvoie volontiers à Verdi, Respighi, … La maîtrise de l'orchestration y fait pour beaucoup.

Bien sûr, aussi à des manières de néo–classicisme, principalement habité par un mélange de légèreté humoristique (due à l’argument cocasse décrit par Mélo ;–) et de couleurs subtilement françaises, par touches bien placées de debussysme jusqu’aux grincements groupe des sixesques.

Et comme de rares joyaux au milieu, l’on peut apprécier certains moments (la fontaine de liqueurs notamment) où règne ce langage tout à fait riisagerien, le plus original, avec toutes ces typicités que j’adore, très personnel, moderne et franchement délicieux ! Et c'est là–dedans que se révèle sa nature de compositeur nordique ;–), puisque c'est le sujet de ce fil, policée ailleurs par le caractère respighien dominant.

Le Paradis du fou, c’est une suite de scènettes musicales des plus séduisante.s qui n’en finit.ssent pas de me combler à chaque fois que je redécouvre l’oeuvre ; cette fois encore grâce à toi Mélomaniac ! :–D

J'adore ce compositeur   .


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25418
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Jeu 26 Avr 2018 - 2:01

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Jouni Kaipainen (1956-2015) :

Symphonie n°2

= Sakari Oramo, Orchestre symphonique de la Radio finlandaise

(Ondine, février 1995)

Smile Une oeuvre de 1994, achevée peu avant cet enregistrement.
J'aime beaucoup.
Même si cet élève de Paavo Heininen cultiva le (post)sérialisme, il ne me semble pas s'être affranchi du romantisme (il étudia aussi avec Aulis Sallinen,
plus conservateur) que l'on mesure à des schémas intelligiblement structurés et animés par l'expression des univers personnels.
On pense parfois à Schnittke, et par antécédence aux macrocosmes mahlériens où le panorama se focalise dans une intuition subjective qu'il déborde.
Le discours se construit par séquences imbriquées, où la logique d'assemblage se distille tout en nuance et reste suffisamment orientée pour manifester la forme d'ensemble.
Langage lumineux et néanmoins agile, où le détail expressif subtilement ciselé maintient l'attention.
La temporalité s'avère aiguë, plus contrastante que dans le symphonisme sibélien (et on sait que dans les années 1950 l'enjeu de la nouvelle école finlandaise
visait à se désincarcérer de l'ombre du Père) et s'affilie plutôt avec le décadentisme austro-allemand.

Introduction Andante, amère et ruminatrice, qui amène progressivement des projets d'actions incomplètement explorées mais féconds et pleins de suspense.
La seconde partie (représentant deux tiers de l'ouvrage) replonge dans l'introspection, toutefois plus éveillée que l'introduction initiale,
et semble réinventer (par le langage et le déploiement) la cosmologie des grands Adagios mahlériens (on pense à la ).
Des feulements, des saillies plaintives de hautbois viennent prolonger le climat d'inquiétude dolente.
Là encore un art méticuleux de la transition dégage peu à peu une fine dramaturgie dont l'irrépressible bourgeonnement s'agrège par colonisation offensive et méthodique.
Conclusion abrupte, interrompant sans préparation ces stratégies d'expansion comme pour mieux suggérer leur portée infinie.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marchoukrev
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 415
Age : 22
Localisation : Entre Paris et les Hauts-de-France
Date d'inscription : 14/08/2013

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Sam 28 Avr 2018 - 11:21

Est-ce que quelqu'un connaîtrait Leif Kayser ? C'est un Danois du XXème siècle manifestement, qui a écrit dans une veine oscillant entre postromantisme et modernisme alla Nielsen...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85336
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Sam 28 Avr 2018 - 11:52

Ce n'est pas une mauvaise description… Ça va de l'épique dvořáko-atterbergien (Symphonie n°1) à un néclassicisme étrange pas sans parentés avec Nielsen ou Martinů (Symphonie n°4), mais bien personnel, moins tourmenté (un petit côté Riisager peut-être…).

Je connais mal, il faudrait que je m'y plonge sérieusement, mais quand on est sensible aux musiques du Nord, ça mérite clairement le détour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12493
Age : 24
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   Sam 28 Avr 2018 - 19:15

Marchoukrev a écrit:
Puisque le fil sur les Musiques du Nord est déterré, personne ne veut participer au fil Tamberg que j'ai créé il y a quelques semaines? C'est vraiment un flop total pour le coup^^ Si vous ne le connaissez pas, essayez les Danses symphoniques ou le ballet Joanna Tentata!

Ah zut ! J'ai pas vu ça, en même temps c'est vrai que je préfère de loin le néo-classicisme moderniste de Jaan Rääts aux champêtreries de Monsieur Grinch.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Musiques du Nord ( Scandinavie, Baltique )
» B.Brozman au festival de Douai (Nord) - 30 et 31 janv. 2010
» Rassemblement des BF du Nord Pas de Calais, interessés ?
» Regroupement slide dans le Nord !!!
» Musiques Brésiliennes et Tropicália

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: